Auteur Sujet: Berserk (de Kentaro Miura)  (Lu 48236 fois)

Hors ligne Bougloucass

Re : Re : Berserk (de Kentaro Miura)
« Réponse #700 le: 10 avril 2018 à 22:25:31 »

Hors ligne pippoletsu

Re : Berserk (de Kentaro Miura)
« Réponse #701 le: 11 avril 2018 à 17:11:34 »
J'imaginais ça encore plus cher...
L'amitié entre les peuples

Hors ligne Damien

  • Seigneur du Stupre
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 12595
  • Total likes: 523
  • Un film qui vieillit a-t-il des pellicules ?
    • Voir le profil
Re : Berserk (de Kentaro Miura)
« Réponse #702 le: 14 avril 2018 à 17:43:48 »
Life is theater, theater is everywhere...

Hors ligne Kodeni

Re : Berserk (de Kentaro Miura)
« Réponse #703 le: 20 avril 2018 à 16:41:31 »
Très réaliste et tres belles courbes. J'adhère.
Pourquoi ne sommes nous pas immortels ? La menace qui plane sur le monde l'est bien elle !

Hors ligne Kodeni

Re : Berserk (de Kentaro Miura)
« Réponse #704 le: 04 juillet 2018 à 22:28:40 »
Tome 14

Je reprends ma lecture arrêtée au tome 13 en août 2013 (vie privée et pro chargées...)...

Je suis très vite replongé dedans. Le Skull Knight est intriguant et bien trop au fait de ce qui concerne Guts.
Casca semble avoir perdue la raison mais je pense qu'on la reverra plus tard, après tout elle et Guts sont liés par le destin.
Guts poursuit sa vendetta c'est cohérent. J'ai bien aimé qu'on explique d'où vient son attirail.
Le nouvel arc des enfants perdus m'intrigue quand à l'origine de ces mystérieux elfes.
L'ordre des chaines sacrées est subtilement introduit, j'imagine qu'il prendra le relais après l'arc des enfants perdus.

Un plaisir de retrouver Berserk et je pense me remettre dedans avec beaucoup d'intérêt.
Pourquoi ne sommes nous pas immortels ? La menace qui plane sur le monde l'est bien elle !

Hors ligne Kodeni

Re : Berserk (de Kentaro Miura)
« Réponse #705 le: 12 juillet 2018 à 19:53:41 »
Tome 15

Très gore les elfes qui jouent à la guerre entre eux. Mais surtout très intéressante l'histoire de Rosine et de son univers d’Apôtre.
Farnèse progresse jusque Guts et je sens une rencontre très intéressante.
Enfin, l'enfant de Casca qui apparaît régulièrement dans l'ombre de Guts, je me demande ce qu'il est vraiment et surtout de quel côté il est. Il m’apparaît plutôt bienveillant.
Pourquoi ne sommes nous pas immortels ? La menace qui plane sur le monde l'est bien elle !

Hors ligne Dex1985


Hors ligne Kentaro

Re : Berserk (de Kentaro Miura)
« Réponse #707 le: 24 août 2018 à 13:00:32 »
Oh très très classe !

Sinon Berserk a repris cette semaine,

Spoiler (click to show/hide)
"Mourir serait une solution facile, mais je n'abandonnerais pas !" [dixit Hyoga]

Hors ligne Dex1985


Hors ligne Kentaro

Re : Berserk (de Kentaro Miura)
« Réponse #709 le: 01 octobre 2018 à 20:13:31 »
Après un clip plus que inintéressant, une petite vidéo d'un "Youtuber" assez sympas sur la construction de Berserk.

Attention, spoil un petit peu les 15/30 premiers tomes.

https://www.youtube.com/watch?v=QKddRrgIpuw

"Mourir serait une solution facile, mais je n'abandonnerais pas !" [dixit Hyoga]

Hors ligne Kodeni

Re : Berserk (de Kentaro Miura)
« Réponse #710 le: 29 octobre 2018 à 16:33:12 »
Berserk – Tomes 16 à 22

Je n’aurai pas pensé que l’arc de Rosine aurait duré aussi longtemps mais j’étais vraiment pris dedans en tout cas.
La rencontre avec Farnèse et Serpico aura été épique. Leurs histoires respectives sont sordides, et c’est quand on prend Farnèse en pitié qu’on découvre qu’elle est une pourriture. J’adore.
L’avancée de Kushan qui apporte un nouveau souffle de danger parmi les hommes est progressive et bien placée.
Le personnage d’Isidro apporte un élan humoristique qui n’est pas de trop dans toute cette noirceur.
L’arc Mozguz et toute la renaissance de Femto donne un sentiment malsain à cet arc. L’atmosphère est très lugubre et à aucun moment on ne se sent serein. J’ai vraiment admiré le travail de l’auteur qui nous tient en tension tout le long.
Griffith qui s’entoure en plus d’une armée de vrais tueurs, dont Zodd !
Par contre, si j’ai bien compris, c’est une Béhélit géante qui permet la renaissance de Griffith après avoir avalé l’enfant vicié de Guts et Casca ? En saura-t-on plus sur l’origine de cette Béhélit géante ? Béhélit qui si je ne dis pas de bêtise transforme le démon bouc ainsi que Mozguz non ? S’agit-il juste d’une Béhélit géante ou d’un apôtre avec des capacités plus développées ?
Pourquoi ne sommes nous pas immortels ? La menace qui plane sur le monde l'est bien elle !

Hors ligne Alain

Re : Berserk (de Kentaro Miura)
« Réponse #711 le: 29 octobre 2018 à 20:49:47 »
Le béhélit géant dont tu parles est en fait un apôtre, l'enfant enfoui dans le cimetière de la ville,  qui a pris cette forme après avoir trouvé un béhélit.

Il ingurgite l'enfant du viol qui va devenir le réceptacle de Griffith ressuscité.

C'est bien cet apôtre qui est l'origine de l'obtention des pouvoirs de l'homme bouc et de Mozguz. Un peu comme le comte au départ de Berserk qui implante des pouvoirs dans un de ses soldats. [:fufufu]

Cela n'a pas été clair pour moi à la lecture et j'ai obtenu ces informations dans les différents wiki. [:aie]

J'espère que je ne me suis pas trop trompé et que mes souvenirs sont justes. :o
Un gros wouf de soulagement.

"Teshirogi s'est totalement imprégnée de l'univers de Saint Seiya, maintenant ce monde est le sien, et même Kurumada n'y est plus qu'un visiteur !"

Hors ligne Kodeni

Re : Berserk (de Kentaro Miura)
« Réponse #712 le: 01 novembre 2018 à 16:54:39 »
Ah oui ce n'était pas clair pour moi à la lecture non plus. Un simple apôtre donc. Merci.
Pourquoi ne sommes nous pas immortels ? La menace qui plane sur le monde l'est bien elle !

Tags: