Auteur Sujet: [Tsukasa Hōjō] Cat's Eyes, City Hunter, Angel Heart ...la justice le passionne.  (Lu 3947 fois)

Hors ligne titi

Film vu. C’est une vraie déclaration d’amour au Club Dorothée et aux jeunes des années 80-90 avec un amour de l’oeuvre Originale et à l animé VF en y mettant pleins de references que reconnaîtra le connaisseur ( scène à travers la vitre / corbeau / masque /etc ...) ...
J’ai aimé ++

Hors ligne Chrysos

Nicky Larson vu. Plus qu'un film, c'est un fan-film. A la sortie de la salle,  j'avais la même sensation qu'après avoir visionné une vidéo du joueur du grenier ou du fossoyeur de films, lu un album des Légendaires ou encore avoir gobé d'une traite la série Stangers Things : celle d'avoir lu ou vu une œuvre faite par des mecs passionnés qui savent de quoi ils parlent. Lacheau aime Nicky Larson, on ne pourra jamais lui enlever ça.

Points forts de la chose :

Spoiler (click to show/hide)

Et les moins :

Spoiler (click to show/hide)

Verdict : ce film est calibré pour plaire aux gens de notre génération qui étaient accro au club Do', y a pas de doutes là-dessus, mais est-ce qu'il séduira les plus âgés et les plus jeunes [:what]? Est-ce que le film ne va pas souffrir de cette image nostalgique et se crouter violemment parce qu'il n'aura pas pu attirer les néophytes ou le public au sens plus large du terme ? Ce serait vraiment dommage, parce que ce serait mésestimé le travail acharné de Lacheau et ses potes et surtout ça nous priverait de l'hypothétique suite cross-over avec Cat's Eyes. Je veux voir Sylia en live, moi  [:miam] !
« Modifié: 09 février 2019 à 23:56:27 par Chrysos »
Le doré constituant l'individu le plus nocif et le plus difficile à éradiquer de tout Saint Seiya, on peut en déduire que la source d’inspiration première du manga était le staphylocoque.

Hors ligne megrez alberich

[Tsukasa Hōjō] Cat's Eyes, City Hunter, Angel Heart ...la justice le passionne.
« Réponse #102 le: 10 février 2019 à 00:02:38 »
Quand je l'ai vu le jour de la sortie, on devait être à peine plus d'une petite vingtaine dans la salle. Et ça n'a pas beaucoup ri...  [:mouaisok]
チンチンを掻くな!!

Hors ligne Chrysos

Ah bon ? Dans le petit patelin et à l'horaire où je suis allé le voir, on n'était pas beaucoup plus nombreux, par contre ça rigolait bien dans la salle. J'ai même loupé quelques dialogues à cause de ça.
Le doré constituant l'individu le plus nocif et le plus difficile à éradiquer de tout Saint Seiya, on peut en déduire que la source d’inspiration première du manga était le staphylocoque.

En ligne Weldar

Y a personne pour se rappeler du Crying Freeman de Christophe Gans ?  On a déjà eu un Français passionné aux commandes d'une adaptation de manga et le résultat était vraiment pas mal.

Je m'en souviens bien (enfin, pas du film en lui-même), sachant que Gans est un gros "geek" (je hais ce terme, mais il fera l'affaire pour l'exemple) où il insère carrément l'épée d'Ivy de SoulCalibur dans son film Le pacte des loups, et ce n'est pas étonnant que la passion peut offrir une adaptation convenable et sincère.
Après, je suis sûr que pas mal de gens n'auront pas fait le rapprochement que Crying Freeman est un manga à la base (dans le domaine du "mainstream") ce qui fait que le film est bien passé aux yeux du grand public, car forcément, quand on parle de l'adaptation d'un manga mainstream (City Hunter, GITS, Death Note, FMA, Dragon Ball...), on a forcément un grand public aux aguets, prêt à dégainer le fusil pour pulvériser le réalisateur et son staff pour diverses raisons, alors qu'un manga plus "méconnu", POUF, ça passe bien.

Je pense pas mal à Edge of Tomorrow, dont je l'avoue que je ne savais pas que c'était un manga à la base, et pire, j'ai passé un bon moment. Et pourtant, si le manga était mainstream (je dis pas qu'il est planqué pour ne pas froisser les fans du manga ici présent sur le forum, et peut-être bien qu'à l'époque, ça gueulait... faudrait que je me renseigne), j'en suis sûr que les partis pris du film (whitewashing, hollywood, Tom Cruise etc) auraient provoqué une vive polémique ce qui n'en fut rien, car les gens n'en avaient pas connaissances.


Bref, tout ça pour revenir que le projet de Lacheau partait forcément d'un point de départ délicat, et ironiquement, il s'en sort bien à lire les critiques. Ce que je trouve admirable quand tu vois l'armée de haters violents qui volaient comme des mouches autour du projet.  [:lol]

Hors ligne chevkraken

Pour être allé au ciné hier soir, avec ce film et qu'est ce qu'on a encore fait au bon Dieu à l'affiche, je n'ai jamais vu mon ciné aussi rempli.
Et il y avait autant de gens qui allaient voir les 2 films, c'était bondé (la Mule et Dragons 3 qui passaient en même temps étaient boudés eux).
bien que ce soit surprenant, j'ai davantage touché à Korra qu'à Bayonetta, le fait que j'ai Korra dans mon lit le soir avant de dormir et Bayonetta non doit jouer.

En ligne Sergorn

Le film a fait un bon démarrage mais bien en deçà des précédent Lacheau. Ca devrait atteindre le million mais sans doute guère plus.

-Sergorn

Hors ligne titi

Lacheau espère faire au moins l’équivalent des ces autres films ( 3 millions).. Auquel cas , s’il n’y arrive pas , c’est que le format «  adaptation française de Manga » n’a pas autant de potentiel qu il l’espere ...
Il est vrai que c’est une adaptation réussie et fidèle de l’atmosphère de Nicky Larson et de City Hunter aussi ( j fais la différence ) et on aurait fait difficilement plus bankable pour le grand public français ...
J lui souhaite un bon succès .

Hors ligne Chrysos

Je m'en souviens bien (enfin, pas du film en lui-même), sachant que Gans est un gros "geek" (je hais ce terme, mais il fera l'affaire pour l'exemple) où il insère carrément l'épée d'Ivy de SoulCalibur dans son film Le pacte des loups, et ce n'est pas étonnant que la passion peut offrir une adaptation convenable et sincère.
Après, je suis sûr que pas mal de gens n'auront pas fait le rapprochement que Crying Freeman est un manga à la base (dans le domaine du "mainstream") ce qui fait que le film est bien passé aux yeux du grand public, car forcément, quand on parle de l'adaptation d'un manga mainstream (City Hunter, GITS, Death Note, FMA, Dragon Ball...), on a forcément un grand public aux aguets, prêt à dégainer le fusil pour pulvériser le réalisateur et son staff pour diverses raisons, alors qu'un manga plus "méconnu", POUF, ça passe bien.

Je pense pas mal à Edge of Tomorrow, dont je l'avoue que je ne savais pas que c'était un manga à la base, et pire, j'ai passé un bon moment. Et pourtant, si le manga était mainstream (je dis pas qu'il est planqué pour ne pas froisser les fans du manga ici présent sur le forum, et peut-être bien qu'à l'époque, ça gueulait... faudrait que je me renseigne), j'en suis sûr que les partis pris du film (whitewashing, hollywood, Tom Cruise etc) auraient provoqué une vive polémique ce qui n'en fut rien, car les gens n'en avaient pas connaissances.


Bref, tout ça pour revenir que le projet de Lacheau partait forcément d'un point de départ délicat, et ironiquement, il s'en sort bien à lire les critiques. Ce que je trouve admirable quand tu vois l'armée de haters violents qui volaient comme des mouches autour du projet.  [:lol]

Tu m'apprends un truc pour Edge of Tomorrow, je ne savais pas non plus que c'était un manga [:jap].

Quant à Crying Freeman, si à l'époque de sa sortie les gens savaient bien que c'était une adaptation de manga. Toute la campagne de promotion du film tournait autour de ça. Sauf qu'on était au milieu des  années 90, au moment même de l'explosion du marché de la japanime en France. D'après wikipédia, Crying Freeman avait fait dans les 600000 entrées dans l’hexagone, ce qui n'est pas si mal, compte tenu de la mauvaise presse qu'avait encore le manga en ce temps là. C'était bien plus couillu de faire une adaptation à ce moment-ci que de nos jours.

Pour Lacheau, il a réussi à faire taire pas mal de ceux qui lui crachaient à la gueule quelques mois en arrière. Certains se sont même excusés d'avoir jugés trop vite. En tous cas, je suis, retourné voir le film une deuxième fois aujourd'hui (ce qui ne m'était pas arrivé depuis le premier Men In Black) avec deux copains de même génération. On était dans un ciné plus important et la salle était bien remplie. Surprise, il y avait aussi des familles entières et des petits jeunes nés post Club Do'. Mes potes ont adorés le film (c'était couru d'avance) et ça a bien ri dans la salle aussi. Un deuxième visionnage permet de trouver pleins de nouveaux Easter Eggs [:dawa]!
Le doré constituant l'individu le plus nocif et le plus difficile à éradiquer de tout Saint Seiya, on peut en déduire que la source d’inspiration première du manga était le staphylocoque.

En ligne Sergorn

En fait All You Need Is Kill, l'œuvre qui a inspiré Edge of Tomorrow n'est pas un manga mais une roman datant de 2004 qui a ENSUITE été adapté en manga dix ans plus tard.  [:aloy]

Le film reste une adaptation assez libre reprenant plus le concept que l'histoire en détail.

-Sergorn

Hors ligne megrez alberich

[Tsukasa Hōjō] Cat's Eyes, City Hunter, Angel Heart ...la justice le passionne.
« Réponse #110 le: 11 février 2019 à 00:43:39 »
Ma foi, je voulais m'acheter l'intégrale de City Hunter pour enfin découvrir la série en VO (je n'ai lu que les deux premiers tomes du manga, quant à la série TV j'ai dû laisser tomber après une dizaine d'épisodes, ne supportant pas les conneries de Maurice Sarfati)...

Mais en lisant vos retours, selon lesquels le film de Lacheau est très fidèle et respectueux de l'oeuvre originale, je crois que je vais faire l'impasse, finalement. L'humour bite-nichons-couilles-poils de cul, ça va bien à petites doses, mais si c'est pour se fader ça non stop pendant 140 épisodes, merci mais non merci. C'est bon, j'ai pas 10 ans d'âge mental  ::)
« Modifié: 11 février 2019 à 04:11:48 par megrez alberich »
チンチンを掻くな!!

Hors ligne titi

Évidement que le manga City Hunter est un manga avec l’humour axé sur le grotesque , caca , bite ... etc .. mais c’est loin d’être pour les enfants de 10 ans ! J trouve le manga bien meilleur que l’anime sur tout les points mais l’anime a de supers morceaux de musiques à entendre ...

C’est extrêmement bien dessiné , extrêmement fin dans Les situations et leur retournements , c’est TREs TrEs marrant ( bien plus que l animé qui n’est pas autant surprenant dans les situations grotesques ) , et le scénario de base nous amène à une conclusion cohérente et bien pensé en fonction de l’intrigue des premiers tomes ... Il y a de la romance et du dramatique aussi ...

C’est juste un manga culte ! Et les perso sont très attachants ... Bien plus que la pseudo suite archi mélancolique et parfois grotesque qu’est Angel Heart ...

Ensuite , il y a des chapitres clefs et c’est plein d’episodes qui servent à rien dans l’intrigue de base... Un peu comme les mangas de Rumiko Takashi ...

On aime ou on aime pas mais c’est vraiment culte .

J regrette encore qu’on ne se soit pas penché sur une adaptation des tomes 32 à 35 en animé pour adapté la fin qui est très prenante et pleine de révélations ...
Peut être bientôt grâce à ce revival de 2 films ???
En tout cas j sais pas pourquoi ils ont stoppés l’adaptaTion à la fin du tome 31 .... C’etait Vraiment la suite qui est la meilleure ...
« Modifié: 11 février 2019 à 00:54:19 par titi »

Hors ligne Poseidon

Ma foi, je voulais m'acheter l'intégrale de City Hunter pour enfin découvrir la série en VO


La 1ère saison est sortie depuis 10 jours en blu-ray au Japon. Achète.  8)
Est-ce vous le Maître des clés?

Hors ligne Chrysos

Ma foi, je voulais m'acheter l'intégrale de City Hunter pour enfin découvrir la série en VO (je n'ai lu que les deux premiers tomes du manga, quant à la série TV j'ai dû laisser tomber après une dizaine d'épisodes, ne supportant pas les conneries de Maurice Sarfati)...

Mais en lisant vos retours, selon lesquels le film de Lacheau est très fidèle et respectueux de l'oeuvre originale, je crois que je vais faire l'impasse, finalement. L'humour bite-nichons-couilles-poils de cul, ça va bien à petites doses, mais si c'est pour se fader ça non stop pendant 140 épisodes, merci mais non merci. C'est bon, j'ai pas 10 ans d'âge mental  ::)

Oui, tu ferais mieux de passer ton chemin. Comme le disait le joueur du grenier dans sa critique du film si tu n'aimes pas l'humour Nicky Larson à la base, pas la peine de se donner la peine d'aller au ciné. Et ça marche dans les deux sens.

Surtout qu’ironiquement  Lacheau a fait une version radoucie de l'adaptation vf, qui était déjà bien aseptisée par rapport au DA VO, lui-même bien plus light que le manga. Un de mes potes, qui n'a connu que le DA, a trouvé le film plutôt "sage", quand on connait le potentiel du héros. Même dans le DA, tu voyais Nicky se jeter sur les filles en virant tous ses vêtements, chose que Lacheau ne s'est pas permise, lui.
Le doré constituant l'individu le plus nocif et le plus difficile à éradiquer de tout Saint Seiya, on peut en déduire que la source d’inspiration première du manga était le staphylocoque.

En ligne Sergorn

Moui. Le descriptif que m'a fait megrez de l'humour du film m'a paru bien plus gras que celui de Hojo ou de la série personnellement.

-Sergorn

Hors ligne Chrysos

C'est plus une variation sur le même thème. Lacheau a ses propres influences de kid des années 80 occidental et ça se ressent forcément sur le film. Par exemple, il y a des passages qui ne dépareilleraient pas dans des comédies US pas toujours très subtiles (Américain pie, Serial Nocer, Mary à tout prix etc...) mais il essaye de rester raccord avec l'oeuvre d'Hojo.

C'est plus gras, OK, mais plus bon enfant aussi. Exit tous les aspects sombres du City Hunter d'origine, avec lesquelles même Hojo a du mal aujourd'hui (cf interview au Comicon) Lacheau est parti sur une approche purement comédie d'action. Faut pas lui en vouloir de forcer un peu trop  le trait.
Le doré constituant l'individu le plus nocif et le plus difficile à éradiquer de tout Saint Seiya, on peut en déduire que la source d’inspiration première du manga était le staphylocoque.

En ligne Sergorn

Oui mais ce que je veux dire c'est que comme c'est le côté très gras qui a dérangé megrez, le style d'humour de la série pourrait passer.

-Sergorn

Hors ligne Volcano

Ma foi, je voulais m'acheter l'intégrale de City Hunter pour enfin découvrir la série en VO (je n'ai lu que les deux premiers tomes du manga, quant à la série TV j'ai dû laisser tomber après une dizaine d'épisodes, ne supportant pas les conneries de Maurice Sarfati)...

Mais en lisant vos retours, selon lesquels le film de Lacheau est très fidèle et respectueux de l'oeuvre originale, je crois que je vais faire l'impasse, finalement. L'humour bite-nichons-couilles-poils de cul, ça va bien à petites doses, mais si c'est pour se fader ça non stop pendant 140 épisodes, merci mais non merci. C'est bon, j'ai pas 10 ans d'âge mental  ::)
L'animé est aussi disponible en streaming VOSTFR sur le site Anime Digital Network, pour info.
Ne réveillez pas le volcan qui dort...

Les humains n'ont jamais pu résister à la tentation d'utiliser une nouvelle arme.
Michael Liberty

Hors ligne chevkraken

J'ai vu le film et je ne le regrette pas.

Tout les élément qui font City Hunter sont présent, Elodie Fontan est parfaite pour Laura, si Physiquement, Lacheau c'est pas ça pour Nicky, il a tellement bien cerné le perso que c'est aussi niquel. Et l'alchime entre les perso est top.

L'humour de City Hunter est là, l'action est là (ça vaut pas la bane à Besson, mais pour un film français les scène d'action sont vraiment bien foutu avec pas mal d'originalité en plus), les element serieux de l'univers sont là aussi.

Et si les persos rajoutés sont clairement des defaut à l'adaptation (tant ils rajoute de gag différent de l'esprit du manga/anime et quantité hallucinantes), ce ne sont clairement pas des defauts au film tant ils sont cons et drôle car oui, le film est vraiment une excellente comedie, ça faisait 25 ans que je m'était pas marré à ce point devant un film au cinema(depuis Les Visiteurs) et toute la salle était hilare (avec un public de tout age d'ailleurs, j'ai vu des personnes de plus de 60 ans dans la salle)
Et le film est clairement dans mon top de mes comedies favorite (avec Rabby Jacob, Joe, Oscar, Le film de les nuls, les Visiteurs et les Charlot contre Dracula)

Pour moi c'est un sans faute, Lacheau a sut trouver l'équilibre parfait entre le manga et son genre de film sans en faire un truc batard tant c'est bien fait. C'est City Hunter, c'est Nicky Larson, c'est un film pour nostalgique bourré d'Easter egg, c'est une comedie Française et clairement un film personnel que ce soit dans l'écriture typique du style des film de Lacheau que dans sa passion qui se ressent.
bien que ce soit surprenant, j'ai davantage touché à Korra qu'à Bayonetta, le fait que j'ai Korra dans mon lit le soir avant de dormir et Bayonetta non doit jouer.

Hors ligne Sbaka

J'avais détesté la bande annonce et bien mea maxima culpa, le film est énorme.

Pas de défaut à relever. On  se marre, on vibre, et on espère qu'il fera plein de suites  [:onion tears]

En fait, Lacheau a fait une bande annonce à l'ancienne, qui ne montre quasiment rien du film et de l'histoire, et je suis tellement habitué aux bandes annonces qui nous montrent tout que j'ai cru que c'était de cet acabit. Au final, c'est lui qui a raison sur toute la ligne.

En ligne Sergorn

bandes annonces qui nous montrent tout

Je veux pas dire mais je trouve que depuis dix ans on en a de moins en moins de telles bande annonces (en plus du fait que maintenant elles font généralement mal montée)

-Sergorn

Hors ligne Sbaka

J'ai vu un commentaire sur simetiere dans un autre topic qui semble indiquer que la tendance n'est pas inversée pour tous les films.

Par exemple Alita j'ai déjà l'impression d'avoir vu le film. Dragons 3, tu voyais tout aussi.

Hors ligne chevkraken


Pas de défaut à relever. On  se marre, on vibre, et on espère qu'il fera plein de suites  [:onion tears]

Et quand il en aura fini avec les manga de Hojo, qu'il nous fasse Cobra(en plus contrairement à Nicky Larson, je trouve qu'il aurait le physique pour Cobra) ou pourquoi pas du Rumiko Takahashi(l'humour irait bien avec du Lamu, suffirait de faire Lamu qui debarque chez un trentenaire celibataire)
bien que ce soit surprenant, j'ai davantage touché à Korra qu'à Bayonetta, le fait que j'ai Korra dans mon lit le soir avant de dormir et Bayonetta non doit jouer.

Hors ligne Volcano

Hummm, peut-être que ça poussera Alexandre Aja à se magner le train pour finir la sienne, d'adaptation de Cobra. :D
Ne réveillez pas le volcan qui dort...

Les humains n'ont jamais pu résister à la tentation d'utiliser une nouvelle arme.
Michael Liberty

En ligne Sergorn

C'est mort ça.

-Sergorn

Tags: