Auteur Sujet: [Tsukasa Hōjō] Cat's Eyes, City Hunter, Angel Heart ...la justice le passionne.  (Lu 9728 fois)

En ligne l_ecureuil

Une perle pareille, Benji :o
J'aimerais bien savoir ce que les Nippons en pensent  [:lol]

Hors ligne Chrysos

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2093
  • Total likes: 103
  • Tu sais ce qu'on dit "beaux yeux, belles...."
    • Voir le profil
Vu Private Eyes en vf. Classique mais efficace. On a beau essayer de te moderniser la forme avec des drones et des téléphones portables, dans le fond c'est du City Hunter/Nicky Larson pure souche [:yugioh].

La Vf est de très bonne qualité et c'était un vrai bonheur de retrouver les doubleurs d'origine de Nicky, Laura et surtout des trois Cat's Eyes  [:onion tears] [:onion tears] [:onion tears], même si le rôle de ces trois là est très très limité >:(. On sent qu'elles sont juste là pour remplir le minimum syndical de fan-service et il y avait beaucoup mieux à espérer d'un cross-over attendu depuis trente ans par les fans [:pfff], sans compter que le style graphique du film ne les met pas tellement à l'honneur (où qu'il est le rouge à lèvres sexy de la pauvre Cylia [:???]?). Cela dit, les dessins ne valorisent pas non plus Laura et Hélène, donc bon...

Bref, c'est un bon moment de nostalgie, à qui il manquait juste les conneries de Maurice Sarfati :D.
Le doré constituant l'individu le plus nocif et le plus difficile à éradiquer de tout Saint Seiya, on peut en déduire que la source d’inspiration première du manga était le staphylocoque.

Hors ligne Jaxom

Grève des colos tant que The Lost Canvas continue à être de la daube !

Programming today is a race between software engineers striving to build bigger and better idiot-proof programs, and the universe trying to produce bigger and better idiots. So far, the universe is winning. ~ Rich Cook

Hors ligne Benji

  • 草食男子・臆病者
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 32194
  • Total likes: 422
  • "Forever! Forever!...Guilty! ♫"
    • Voir le profil
Ah oui c'est demain que ça sort. Si j'avais eu encore ma prof otageek surement qu'elle en aurait parlé.  [:lol]
Now it's too late
Too late for me,
This town will eventually take me
Too late, too late for me
This town will win.

Hors ligne Numby des Poissons

  • Seigneur du Calembour et de la Paresse
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 6160
  • Total likes: 338
    • Voir le profil
    • Mon Deviantart
J'ai vu Private Eyes. Classique mais efficace !
Et ce frisson pendant le générique de fin  [:onion tears]
"Parmi toutes les vérités de l'univers, la plus injuste est qu'on ne puisse pas ramener les morts" - Capitaine Albator

Hors ligne Samantha Rosenwood

Petite, j'ai adoré Cat's Eyes! J'en garde toujours un très bon souvenir.

Par contre, je n'avais pas vraiment accroché avec City Hunter. Jusqu'à aujourd'hui. Comme il est programmé le samedi matin sur TFX, je le regarde en prenant mon petit déjeuner. J'avais regardé quelques épisodes avec ma grand-mère quand il y avait eut le grand kiff. On en avait discuté, et en le regardant maintenant, ce qui m'agacait chez Nicky le rend attachant. Comme j'ai le réveil parfois difficile, c'est parfait!
"Yanagi Ni Kazé" - Proverbe Japonais
"Un ami non éprouvé est comme une noix non cassée. On ne sait ce qu'elle renferme" - Proverbe Russe

Hors ligne Pulsion73

Je trouvais au final cat's eyes beaucoup plus répétitif et moins intéressant que City Hunter. Et pour le côté sexy, ben City Hunter s'en sortait mieux là aussi.

En ligne l_ecureuil

Quand on sait que Tsukasa Hōjō n'aime pas dessiner les femmes [:lol]

En ligne Rincevent

  • Professeur de géographie insolite et cruelle
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 33360
  • Total likes: 2820
  • Président du CJDMP
    • Voir le profil
    • le Catablog
Une lectrice m'a fait une fois la réflexion que toutes les femmes qu'il dessine ont le même visage.
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne Numby des Poissons

  • Seigneur du Calembour et de la Paresse
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 6160
  • Total likes: 338
    • Voir le profil
    • Mon Deviantart
Quand on sait que Tsukasa Hōjō n'aime pas dessiner les femmes [:lol]
Quoi ? C'est comme si Matsumoto n'aimait pas décider les petits gros  [:lol]
"Parmi toutes les vérités de l'univers, la plus injuste est qu'on ne puisse pas ramener les morts" - Capitaine Albator

Hors ligne Mysthe

  • Âme incunable
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 16836
  • Total likes: 31
  • La virilité c'est faire preuve de gentillesse©Kuru
    • Voir le profil
    • Parfois j'écris...
Quoi ? C'est comme si Matsumoto n'aimait pas décider les petits gros  [:lol]
C'est difficile de les décider aussi, ils ont toujours une objection, un truc qui ne leur va pas... [:usami3]
Président du fan-club de Shun.
Je soutiens le couple Hyôga / Shun !  Ikki boy. Adorateur de Sorrento.
J'ai craqué, je rejoins le camp de Poséidon... ^^ Gloire à l'océan !
Merci de ne pas présumer de ce que je peux penser... Je suis loin d'être si simpliste...
http://www.fanfiction.net/~mysthe

En ligne Rincevent

  • Professeur de géographie insolite et cruelle
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 33360
  • Total likes: 2820
  • Président du CJDMP
    • Voir le profil
    • le Catablog
Le petit gros, pinailleur de la vie artistique.  [:pfft]
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

En ligne l_ecureuil

Une lectrice m'a fait une fois la réflexion que toutes les femmes qu'il dessine ont le même visage.
Elle ne dois pas lire beaucoup de manga :o

En ligne Sergorn

Une lectrice m'a fait une fois la réflexion que toutes les femmes qu'il dessine ont le même visage.

Bah Hojo fait parti de ces mangakas qui repprenent toujours un peu les même têtes de toute façon.

-Sergorn

En ligne Rincevent

  • Professeur de géographie insolite et cruelle
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 33360
  • Total likes: 2820
  • Président du CJDMP
    • Voir le profil
    • le Catablog
Si je me souviens bien elle trouvait que seuls les cheveux différenciaient certains personnages féminins secondaires.
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

En ligne l_ecureuil

C'est vrai que  les perso au même visage qui ne se différencient que par leur coiffure, c'est propre à Hojo, ça (non :o ).

En ligne Sergorn

C'est vrai que je ne vois aucun auteur reconnu dans le même genre (regarde autour du forum)  [:chiyo1]

-Sergorn

Hors ligne Samantha Rosenwood

C'est vrai que Cat's Eyes avait un côté un peu répétitif, Pulsion73, mais voir les déboires et les remontrées de bretelles de ce pauvre Quentin Chapuis avait quelque chose de jouissif!

Et puis, avec Nicky, il y a toujours le même running gag du coup de marteau et des pièges de Kaori pour le remettre dans le droit chemin, chaque fois qu'il n'est pas sage! Une vraie scène de ménage! En fait, je me surprends à attendre ce moment, parce que la première fois, j'ai avalé de travers une gorgée de thé!

Ces deux-là se cherchent, mais tous leurs clients devinent qu'ils s'apprécient, mais ne se le dise pas...
"Yanagi Ni Kazé" - Proverbe Japonais
"Un ami non éprouvé est comme une noix non cassée. On ne sait ce qu'elle renferme" - Proverbe Russe

Hors ligne sharivan


Shinjuku Private Eyes passait sur la TNT hier soir, j'en ai profité pour le regarder en VF. Cela faisait plaisir de retrouver les comédiens d'origine dans leurs rôles et de voir à nouveau du "City Hunter" 20 ans après le dernier film. L'univers de l'animé a su parfaitement s'intégrer à 2019 avec Internet, technologie et smartphones. Le fameux tableau noir où les clientes notaient le code "XYZ" à la craie a laissé place à une application de téléphone.
Le scénario est classique mais efficace, le méchant manque un peu d'envergure et ses motivations ne sont pas convaincantes. Le film joue à fond la carte de la nostalgie en distillant parfaitement tous les morceaux tout au long du film, c'est assez jouissif de voir Umibozu, Miki et Ryo dégommer tout le monde sur du Footsteps.
L'animation est dans l'ensemble assez réussie, j'aime beaucoup le nouveau chara design mais le manque de budget se fait parfois ressentir sur les visages de Ryo ou Saeko pas toujours bien dessinés. J'aurais bien aimé que les trois Cat's Eyes aient un rôle un peu plus consistant. Peut-être dans le prochain film ?
Au final, j'ai beaucoup aimé, un film qui joue à fond la carte du fan-service et donne une pêche incroyable.
« Décidément, les temps comme les oeufs sont durs et la bêtise humaine n’a pas de limites »

En ligne Sergorn

J'avais découvert les auters films/spéciaux de City Hunter récemment sur Netflix (hormis Service Secret qui j'avais déjà en VO chez AK Video) et j'ai trouvé que ce nouveau film était le meilleur. Ca jouait à fond la corde nostalagie mais dans le bon sens du terme.

Le style graphique surprend un peu mais c'est globalement très soigné.

Seul regret : l'absence de Michel Barbay en Mammouth :( Mais Mercier a le mérite d'être bien casté (contrairement à l'idée ubuesque de Dybex de foutre Gilbert Levy dans le rôle  [:aie])

J'espère qu'on aura d'autres films de ce genre.

-Sergorn

Hors ligne sharivan


J'avais découvert les auters films/spéciaux de City Hunter récemment sur Netflix (hormis Service Secret qui j'avais déjà en VO chez AK Video)
Il n'y a que "Service Secret" que j'ai vu plusieurs fois et que je connais assez bien. Les autres, je ne les ai vus qu'une seule fois et il y a longtemps mais j'ai trouvé ce film nettement meilleur que "Service Secret".

Seul regret : l'absence de Michel Barbay en Mammouth :( Mais Mercier a le mérite d'être bien casté
J'ai eu une pensée pour lui au premier dialogue d'Umibozu mais le nouveau comédien est bien casté et très bon dans le rôle. D'ailleurs, je suis allé jeter un coup sur Wiki et j'apprends que Barbay est toujours vivant. [:jump]
« Modifié: 28 juillet 2020 à 09:10:56 par sharivan »
« Décidément, les temps comme les oeufs sont durs et la bêtise humaine n’a pas de limites »

En ligne Sergorn

Idéalement Barbay aurait dû reprendre son rôle également, mais il n'était malheureusement pas disponible.

-Sergorn

Hors ligne sharivan

Merci pour l'info. [:jap] En espérant qu'il soit de la partie pour le prochain film. [:dawa]
« Décidément, les temps comme les oeufs sont durs et la bêtise humaine n’a pas de limites »

Hors ligne Samantha Rosenwood

Merci beaucoup pour le résumé, Sharivan, parce que j'ai complètement oublié de l'enregistrer!

Oui, entre Fort Boyard et Ryô, c'est le Père Fouras qui a gagné, parce qu'il est hors de question que je rate Delphine Wespiser en Rouge et Blanche (quoique j'ai une préférence plus marquée pour Blanche...)!

Toutefois, si je le vois en DVD, je le prendrais, c'est sûr! Alors, les sœurs du café Cat's Eyes étaient là aussi? Super!
« Modifié: 29 juillet 2020 à 00:52:35 par Samantha Rosenwood »
"Yanagi Ni Kazé" - Proverbe Japonais
"Un ami non éprouvé est comme une noix non cassée. On ne sait ce qu'elle renferme" - Proverbe Russe

Hors ligne sharivan

Avec plaisir Samantha. Le film est passé dimanche soir sur TFX, il est fort possible que la chaîne le rediffuse genre en deuxième partie de soirée dimanche prochain. J'ai remarqué que les chaînes rediffusaient souvent le même programme la semaine d'après en seconde partie de soirée. A vérifier sur le site de la chaîne ou sur la box. Effectivement, les trois sœurs du café Cat's Eye y font une apparition. Je vais également me le prendre en DVD, j'ai beaucoup aimé ce film. [:jump]
« Décidément, les temps comme les oeufs sont durs et la bêtise humaine n’a pas de limites »

Tags: