Auteur Sujet: La vie mondaine (RIP et people)  (Lu 210029 fois)

Hors ligne ArayashikiAlaya

Re : La vie mondaine (RIP et people)
« Réponse #3700 le: 05 mars 2020 à 12:55:10 »
Pour déli d fuite. L'accusation de viol a été enterrée depuis des années.
Il a été condamné pour relation illicte avec une mineure, et en droit amérain on ne peut être rejugé pour une même affaire. Le problème c'est qu'il a fait de la taule, le proc est ensuite revenu sur la peine et lui a donné le choix (par courrier et non devant un tribunal d'où le problème) entre partir des USA ou avoir une nouvelle peine (illégal aux USA ce qui vaudra au proc d'être révoqué), et paradocalement il est poursuivi pour avoir obéi à cette injonction qui ne vaut rien en droit américain.

D'ailleurs Portman et Argento les grandes vengeresses avaient signé la pétition pour que Polanski ne soit pas  extradé de Suisse (lol) , mais la mode était différente à l'époque, et grâce à elle les vraies victimes pourront encore moins se faire entendre que maintenant, c'est dire ...
Mais bon les féministes - les êtres les moins crédibles et cérébrées de la planète -qui suivent aveuglément beauvoir , la saloppe qui couchait avec ses élèves et refilait les nanas ensuite à son philosophes de mari, qui ont été en pamoison devant un type qui a été compluice de séquetration avec violence, bof.
« Modifié: 05 mars 2020 à 13:04:46 par ArayashikiAlaya »
Understanding is a three-edged sword : your side, their side, and the truth.

En ligne AZB

Re : Re : La vie mondaine (RIP et people)
« Réponse #3701 le: 05 mars 2020 à 13:14:38 »
Pour moi ce gars devrait rester en taule a vie, il a violé et récidivé, a un moment, la séparation entre l'artiste et l'homme, ça va bien deux minutes, je trouve la justice plus importante qu'un "loisir".

Nan mais d'accord, le fait que Polanski devrait logiquement être en taule, personne dit le contraire...

Après comme déjà dit, le film existe, donc voilà, on reviendra pas dessus. Ceux que Polanski révulse humainement parlant ont tout à fait le droit de le boycotter, perso je vais pas les en empêcher. Mais si moi un jour j'ai envie de regarder ce film, et qu'on me sort une connerie du genre "tu comprends, le réalisateur est un violeur, donc si tu regardes son film ça veut dire que tu cautionnes le viol", ça va juste me gonfler. C'est l'éternel débat sans intérêt du "est-ce que lire Mein Kampf veut forcément dire qu'on est d'accord avec les idées puantes d'Hitler" en gros, ça n'a aucun sens  [:petrus]

Surtout qu'effectivement, un film c'est pas juste un réalisateur, c'est aussi toute une équipe. Après on va me dire qu'ils ont pas à travailler pour lui, mais on en revient à ce que je dis à chaque fois: chacun fait ce qu'il veut, aussi  [:tsss]
Rule number one: AZB is always right.
Rule number two: nothing else matters because AZB is always right
:o

Hors ligne Sankai

Re : La vie mondaine (RIP et people)
« Réponse #3702 le: 05 mars 2020 à 13:19:51 »
Puis bon, s'en laver les mains parce que la victime a abandonné les charges, c'est juste n''imp mais, bon, si c'est cela la justice. L'affaire est plus complexe que juste des nanas hysteriques qui denonce polanski pour le couler mais, bon puisque c'est un "saint", on va dire que c'est un innocent aux mains pleines.

Puis bon, ils savait bien que les films de Polanski pose problème, surtout dans le contexte actuel.


J'accuse n'est pas un si bon film que cela non plus, je l'ai vu au ciné, j'ai l'impression d'avoir vu un télé-film assez banal en plus des intentions du films assez cuniques, donc il mérite pas son oscar. Je condamne pas du tout le staff de polanski mais, je considère que c'est des dindons du coup (et que certains ont juste eu une conduite deguelasse avec ses victimes supposés, donc bon, ils ferait bien de ne pas trop l'ouvrir aussi). Je dis pas que les gens qui regarde les films de Polanski sont ses complices mais, il est pas défendable ce type.

Hors ligne Sergorn

Re : La vie mondaine (RIP et people)
« Réponse #3703 le: 05 mars 2020 à 13:22:14 »
si Polanski est innocent des autres accusations, pourquoi ne pas le prouver dans un tribunal? Il est pas au dessus des lois, pas plus que les politiques ou chefs d'entreprise ou religieux.

Pour se défendre devant la justice encore faut-il qu'il y ait plainte et le "soucis" des autres allégations étant qu'elle n'ont été lancé que par presse interposée.

-Sergorn

En ligne AZB

Re : Re : La vie mondaine (RIP et people)
« Réponse #3704 le: 05 mars 2020 à 13:26:06 »
Je dis pas que les gens qui regarde les films de Polanski sont ses complices mais, il est pas défendable ce type.

En fait je vois pas où est l'incompatibilité entre condamner les agissements de Polanski et voir quand même un de ses films si on est intéressé par le sujet, et trouver le film en question bon au final

Perso je vais pas me dire "ha oui il a fait un bon film donc en fait les accusations dont il fait l'objet ça doit être exagéré", en fait je vois pas du tout le rapport. C'est pas comme s'il nous montrait systématiquement des adolescentes se faire violer dans ses films ( enfin pas à ma connaissance, j'en ai pas vu beaucoup non plus :o )
Rule number one: AZB is always right.
Rule number two: nothing else matters because AZB is always right
:o

Hors ligne Sankai

Re : La vie mondaine (RIP et people)
« Réponse #3705 le: 05 mars 2020 à 13:30:41 »
Bah Harry Weistein a été accusé que assez récemment et mis au tribunal et condamner (alors que ça fait juste des années que niveau abus, il y est aller), vu comment, c'est parfois difficile d'attaquer un realisateur influent et puissant en justice. Mais le climat un peu changé et puis bon, c'est l'erreur de beaucoup de plaignantes, utiliser les medias plutot que la justice (qui est souvent complexes et les bons avocats évite souvent ce genre d'affaire assez casse-gueule).

Je parlais du coup du martyr pour j'accuse de Polanski AZB et je parlais des Polanski fanboys/girls, parce qu'il en a beaucoup.

Hors ligne cacaman

  • Victime du médiator
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5720
  • Total likes: 145
  • Chuck lives on.
    • Voir le profil
Re : Re : La vie mondaine (RIP et people)
« Réponse #3706 le: 05 mars 2020 à 13:32:56 »
a un moment, la séparation entre l'artiste et l'homme, ça va bien deux minutes

J'ai peut-être raté un épisode, mais qui ici, plaide pour cette séparation?
"Je veux une bonne fois tenter l'épreuve qui fera voir jusqu'à quel point nos semblables, si fiers de leur liberté de pensée, supportent de libres pensées" Nietzsche

Hors ligne Sankai

Re : La vie mondaine (RIP et people)
« Réponse #3707 le: 05 mars 2020 à 13:37:33 »
C'est juste que cet argument est récurrent et énervant. Je trouve que les livres de Celine sont tres bon et c'est un sale type, assez vomitif meme.

Hors ligne ArayashikiAlaya

Re : La vie mondaine (RIP et people)
« Réponse #3708 le: 05 mars 2020 à 13:42:08 »
On peut mettre au feu les disques de Marylin Manson? Ce mec a pris son pseido en hommaghe à l'assassin de la fzemme de Polanski.

Mais bon, j'aimerais avant que vous ne distiez que vous alliez lire l'affaire, ici je ne lis à l'exeption de Segorn que des compte rendus affectifs de ce que la presse et les enrtagées disent de "l'affaire".

Sinon il faut bruler François Villon (assassin), Gesualdo (assassin), Heidegger (Nazi), Céline (collabo), Wagner (antisémite) , Ly (racaille) André Gide, Michel Ange, sans doute Vinci, Platon, Socrate (pédophiles), Robert xwagner (on raconte sque selon certain il aurait tué sa femme), Sans parler des francs maçon, bouh, il ne va pas rester grand chose de l'histoire de l'art et de la pensée...
En mêm temps vuu l'état actuel de la culture ça ne changera pas grand chose.
Understanding is a three-edged sword : your side, their side, and the truth.

En ligne AZB

Re : Re : La vie mondaine (RIP et people)
« Réponse #3709 le: 05 mars 2020 à 13:49:58 »
C'est juste que cet argument est récurrent et énervant.

Sauf que justement, c'est PAS un argument, en fait.

On peut dire "Céline était un sale facho" et "Céline était un bon auteur" sans que la seconde affirmation devienne une excuse à la première, ou qu'inversement la première vienne remettre en question la seconde, c'est deux choses différentes.
Rule number one: AZB is always right.
Rule number two: nothing else matters because AZB is always right
:o

Hors ligne Sankai

Re : La vie mondaine (RIP et people)
« Réponse #3710 le: 05 mars 2020 à 13:55:00 »
Beaucoup s'en servent comme argument AZB. Oui ce sont deux choses différentes mais, certains aime tellement un artiste qu'il le blanchissent de tous les maux qu'il a pu commettre.

Ça en fait pas pour autant des innocents si les actes qu'ils ont commis sont vrais et puis bon violer une mineur et en plus drogué, n'est pas pardonnable et devrait être condamné a une peine de prison lourde quoi qu'il arrive, les délires de prescription, c'est juste du n'importe quoi.

Puis accuser les francs maçons d'etre criminels, c'est juste n'imp, c'est de l'argument bas de chiottes.  [:tsss]

Hors ligne Pulsion73

Re : La vie mondaine (RIP et people)
« Réponse #3711 le: 05 mars 2020 à 13:58:02 »
des témoignages de femmes et peu ou pas de plaintes en comparaison ( celle de sa 1ère victime ayant été retirée quelques décennies plus tard) craignant l'influence du réalisateur à l'époque, plus les médias.
Pas plus de plaintes aujourd'hui ?
Tant que l'on reste dans le flou, partagés entre la réalité stricte, les faits avérés, ou une version de la réalité amplifiée par les médias, ou bien encore une part de vérité jetée en pâture, l'oeuvre globale du réalisateur sera toujours entraînée avec lui vers le bas, ce que confirme le débat actuel, et les tensions ne seront pas prêtes d'être calmées.
Le contexte post metoo, balancetonporc, des mouvements parfois contreproductifs ( le combat se mène avec les hommes pas contre eux) où finalement les hommes sont pour la plupart stigmatisées par une catégorie de féministes, arrange encore moins la situation de polanski c'est sûr. Mais même jugé à nouveau, sa dette sera-t-elle pour autant moralement, symboliquement payée ? C'est la question.

@ArayashikiAlaya, tu as oublié charles trenet !  :D
« Modifié: 05 mars 2020 à 14:03:44 par Pulsion73 »
"J'en ai vu des allumés, mais là on tient la mèche"

En ligne AZB

Re : Re : La vie mondaine (RIP et people)
« Réponse #3712 le: 05 mars 2020 à 13:58:39 »
violer une mineur et en plus drogué, n'est pas pardonnable et devrait être condamné a une peine de prison lourde quoi qu'il arrive, les délires de prescription, c'est juste du n'importe quoi.

Bah oui mais ça c'est... LA JUSTICE

Logiquement, Polanski devrait être en taule et n'aurait donc pas pu faire son film. Donc au lieu d'emmerder les spectateurs qui font leur choix en leur âme et conscience et qui n'y peuvent rien s'il est encore libre, c'est du côté des manquements de la justice qu'il faudrait plutôt se tourner, en fait.
Rule number one: AZB is always right.
Rule number two: nothing else matters because AZB is always right
:o

Hors ligne Pulsion73

Re : La vie mondaine (RIP et people)
« Réponse #3713 le: 05 mars 2020 à 14:04:49 »
La justice est coupable !  [:trollface]
"J'en ai vu des allumés, mais là on tient la mèche"

En ligne Volcano

Re : La vie mondaine (RIP et people)
« Réponse #3714 le: 05 mars 2020 à 14:17:50 »
Et les "féministes" hargneuses nous pompent l'air. :o
Ne réveillez pas le volcan qui dort...

Les humains n'ont jamais pu résister à la tentation d'utiliser une nouvelle arme.
Michael Liberty

Hors ligne Sergorn

Re : La vie mondaine (RIP et people)
« Réponse #3715 le: 05 mars 2020 à 14:21:12 »
Hmmm perso je vois plus souvent les gens dire de séparer l'œuvre de l'homme (et c'est mon cas), que l'homme de l'artiste. C'est une nuance mais quand même bien réel.

Puis sur un film qui malgré le nom sur l'affiche n'est pas le travail d'un seul homme mais de plusieurs certaines de personnes je trouve ça plus délicat d'appeler au boycott que que un bouquin par exemple.

Citer
Bah Harry Weistein a été accusé que assez récemment et mis au tribunal et condamner (alors que ça fait juste des années que niveau abus, il y est aller), vu comment, c'est parfois difficile d'attaquer un realisateur influent et puissant en justice.

Je dis pas le contraire (et on sait très bien que c'est très compliqué de porter plainte même quand ça n'implique pas une personne connue) mais c'est un peu facile de lancer "il a qu'à en répondre devant la justice si les accusations sont fausses" quand il n'en a pas la possibilité. [:aie]

-Sergorn

Hors ligne ArayashikiAlaya

Re : La vie mondaine (RIP et people)
« Réponse #3716 le: 05 mars 2020 à 14:51:28 »
En fait, on a un gros problème post hegelien : jusqu'au XIXe siècle on considérait que faire de l'art, c'était exercer un métier,;rien d'autre, puis vint le délire sur le statut de l'artiste, l'être ayant accès à la transcendance, à la vérité, blabla, ce qui nous avalu d'être abreuver des interviews des artistes sur tout et n'importe quoi, et là avec surprise on réalise quie non les artsites ne sont pas des espèces d'$être ayant accès au divin, à l'en soi ou autres dé"lires, mais juste des hommes, avec leur lot de souffrances et de salopperies en même temps et sur le même rapport. Mais bon, je me rassure, d'ici dix ans la hargne anti Polanski contribuera à créer le mythe d'un artiste maudit une fois qu'il sera mort, et plus que l'assassinat de tate, c'est le lynchage actuel des résistantes de la denière heure (perso j'aimerais moins de manifs et plus de réactions quand il y a des dizaines de témoins d'une agression, à commencer par appeler la police au lieu de filmer...) qui permettront au mythe de l'artiste transcendant même la morale  blabla d'avoir encore de beaux jours devant lui...
Understanding is a three-edged sword : your side, their side, and the truth.

Hors ligne Wolgy

  • Holy Emperor of Ultimate Muscle
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1704
  • Total likes: 349
  • Go ! Go ! Muscle !
    • Voir le profil
Re : La vie mondaine (RIP et people)
« Réponse #3717 le: 05 mars 2020 à 15:03:50 »
Et il faut se rappeler que contrairement à pas mal des accusations contre Weinstein, les autres accusations contre Polanski tiennent des faits prescrits, c'est-à-dire remontant à trop loin pour établir des preuves fiables. Donc bon, pour la récidive c'est pas ça quoi... A un moment il faudrait éviter de se torcher avec la justice pour rendre la justice, une attitude que dénonce justement Samantha Geimer. Ce n'est pas parce que le gars est soupçonné de viol que tu peux te permettre toutes les saloperies en retour, quitte à accuser et condamner le gars pour un crime qu'il n'a pas commis, même s'il est possible. :-\

EDIT : et pour aller dans le terrain de l'affect, renversons un peu la configuration. On utilise souvent la formule "et si c'était toi ou ton enfant qui était violé, tu réagirais comment ?". Mais moi je propose ça : et si TOI tu avais violé un enfant, et qu'après avoir purgé ta peine, tu te retrouves encore accusé de viol par un autre enfant que tu n'as  jamais violé ? Et si les gens décidaient que tu étais forcément coupable d'office suite au précédent cas, qu'on t'empêchait de refaire le travail que tu aimes à cause de ça (et te refuser le crédit que tu mérites pour un bon travail) et qu'on te condamnait à la prison à vie pour ça, quitte à se torcher avec les règles élémentaires du droit et les précautions de la justice ? A te mettre de force devant un tribunal alors que normalement le droit ne permet pas une telle chose ?

Ou même, pour faire référence au cas Rittenband, le juge corrompu, connu pour ses fautes professionnelles et ses irrégularités, en plus d'être friand de procès médiatiques pour avancer sa carrière... Ce qu'a compris Geimer en voyant à quel point ceux qui prétendent la défendre et combattre le monstre Polanski comptent parmi elles beaucoup de personnes qui soit n'en ont RIEN A FOUTRE d'elle, soit qui n'ont rien compris à l'affaire et se laissent emporter par leur colère sans plus réfléchir, ou veulent en fait surtout exhiber leur soi-disant vertu pour mieux lustrer leur ego et qui sont à côté prêtes à se torcher avec la justice et toute forme de rigueur morale qu'elles prônent, quitte à devenir des monstres pour arriver à leurs fins. Geimar n'a pas envie de devenir ce genre de monstre, de devenir bourreau après victime, et je respecte ça même si je trouve dommage qu'elle ait abandonné à cause d'abrutis qui prétendent être du côté du bien, de la justice et des victimes quand ça les arrange. Bref... Imagine qu'après avoir purgé ta peine, le juge fasse volte-face, se torche de manière illégale avec la décision de justice et décide de te foutre au trou pour une durée irrégulière pour le même crime qu'avant ? Et là je parle de TOI dans cette situation. Comment le prendrais-tu ? Et ça peut valoir pour plein d'autres crimes ou de simples délits...

Après je ne dis pas qu'il n'y a pas aussi de sombres connards qui se contentent d'utiliser l'excellence cinématographique, à minimiser l'acte et à invoquer sans cesse son passé douloureux pour le défendre, mais bon... Faudrait voir à ne pas non plus sombrer à ce même niveau de saloperie et réfléchir une minute aux implications. Quant à savoir si Polanski peut maintenant retourner aux USA sans risquer d'éventuelles violations du droit et de la justice, je n'en ai aucune idée.
« Modifié: 05 mars 2020 à 16:40:56 par Wolgy »
Roleplayer Saint Seiya

En ligne Volcano

Re : La vie mondaine (RIP et people)
« Réponse #3718 le: 05 mars 2020 à 16:29:00 »
Fort bien résumé, mon cher @Wolgy[:nicenice]
Ne réveillez pas le volcan qui dort...

Les humains n'ont jamais pu résister à la tentation d'utiliser une nouvelle arme.
Michael Liberty

Hors ligne Pulsion73

Re : La vie mondaine (RIP et people)
« Réponse #3719 le: 05 mars 2020 à 16:36:09 »
C'est pertinent et bien plus développé que je ne l'ai fait tout à l'heure.  [:jap]. Samantha Geimer ne voulait pas devenir une victime bourreau et je crois qu'elle s'est aperçu au fil du temps que certains mouvements féministes dans leur aveuglément pouvaient avoir une action néfaste pour le combat des victimes. Il ne s'agit pas forcément de pardonner ou d'oublier mais de ne pas s'abaisser au niveau du bourreau.
"J'en ai vu des allumés, mais là on tient la mèche"

En ligne Bouloche Le Foufounet

Re : La vie mondaine (RIP et people)
« Réponse #3720 le: 05 mars 2020 à 17:02:33 »
Un grand bravo à Wolgy : tu as parfaitement résumé ma pensée et exposé le tout bien mieux que je ne l'aurais fait !
« Modifié: 05 mars 2020 à 17:22:37 par Bouloche Le Foufounet »
Tout problème a sa solution qui pose problème...

Hors ligne Dizzy

Re : La vie mondaine (RIP et people)
« Réponse #3721 le: 05 mars 2020 à 18:29:08 »
Bah si la peine normale pour violer des enfants n’était que de 40 jours, ça se saurait. Je crois qu’à partir du moment où une personne a subit une juste peine on devrait lui laisser sa chance. De toute façon c’est son droit.
Mais là, qui est seulement d’accord pour penser qu’il a subit une juste peine?

De toute façon le « si toi tu avais violé un enfant » ne marche pas. On sait tous que si Polanski avait été comptable ou je ne sais quoi, il aurait pris un tarif bien différent.
« Modifié: 05 mars 2020 à 18:36:59 par Dizzy »
Si c'est rond c'est point carré.

Hors ligne Wolgy

  • Holy Emperor of Ultimate Muscle
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1704
  • Total likes: 349
  • Go ! Go ! Muscle !
    • Voir le profil
Re : La vie mondaine (RIP et people)
« Réponse #3722 le: 05 mars 2020 à 18:37:30 »
Certes, mais de là à ensuite aller jusqu'à exiger la prison à vie dans le cas des plus énervés, plus le reste des raccourcis hasardeux pour "rendre justice" que j'ai listés, comme dans le cas d'accusations sur des faits prescrits... :-\

Après il aurait fallu qu'il y ait dès le départ un procès propre sans arrangements possibles dans le droit et que Geimer ait persisté dans les poursuites, mais on ne peut pas refaire le monde.

Par contre Dizzy tu ne m'expliques pas du tout pourquoi le "si toi t'étais un violeur" ça ne marche pas. Parce que là je parle surtout de réfléchir un peu au fait que les appels à l'affect peuvent être très facilement renvoyés à la gueule de ceux qui les émettent, parce qu'il faut bien les mettre face à TOUTES les conséquences qu'ils peuvent avoir. Et n'oublions pas que quand je parle de réfléchir aux implications, ça veut aussi dire de réfléchir aux pentes glissantes qui peuvent résulter de certaines revendications anti-Polanski et qui peuvent faire du mal au reste de la société. Bref, de penser quand même de manière plus générale au problème, et même si Polanski est plus verni que d'autres, ça ne justifie pas non plus d'éventuels abus. C'est le genre de truc qui fout toute une procédure en l'air et n'aide au final personne. Mais bon, si tu veux en rester strictement à Polanski, je ne vais pas t'en empêcher hein... [:aie]
« Modifié: 05 mars 2020 à 19:11:17 par Wolgy »
Roleplayer Saint Seiya

Hors ligne Damien

  • Seigneur du Stupre
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 14181
  • Total likes: 633
  • Un film qui vieillit a-t-il des pellicules ?
    • Voir le profil
Re : La vie mondaine (RIP et people)
« Réponse #3723 le: 05 mars 2020 à 20:10:40 »
Mais dites-moi, ne serait-ce pas l'heure d'un petit interlude ? :o

https://twitter.com/Ryo_Saeba_3/status/1235573848386318336

L'auteur du premier commentaire... JAYTAY PA PRAY ! (Les vieux otak' me comprendront :o )

D's©
Life is theater, theater is everywhere...

Hors ligne Dizzy

Re : La vie mondaine (RIP et people)
« Réponse #3724 le: 05 mars 2020 à 20:21:01 »
Tout simplement Wolgy parce que quelqu’un d’autre que lui aurait eu une peine qui se compte en années, pas en jours, donc que Polanski soit puni par derrière parce qu’on le fait chier finalement c’est moins grave que pour une personne qui a remboursé sa dette. Le minimum quoi. Lui ne est pas puni pour son crime (allez, une pichenette sur les doigts) et se ramène la bouche en cœur en se faisant en plus passer pour une victime... Bien sûr que ça choque et que les gens en viennent à dire « imagine c’est ton enfant ». Les lois sont pas là pour décorer, elles sont là pour apporter un cadre et protéger tous le monde, y compris les enfants. Si un mec arrive avec son cheat code à passer au dessus bah je vais pas pleurer que par derrière il se prenne des désagréments.
Si c'est rond c'est point carré.

Tags: