Auteur Sujet: James Bond 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12-13-14-15-16-17-18-19-20-21-22-23-etc...  (Lu 15969 fois)

Hors ligne Kodeni

Niveau gadget et action tu veux dire ?
Pourquoi ne sommes nous pas immortels ? La menace qui plane sur le monde l'est bien elle !

Hors ligne Pulsion73

Dans SPECTRE on nous refait le coup de la torture mais en moins bien. Dave Bautista est vulgaire: "Merde. "  :D . Mais moins bavard que Requin.

Hors ligne Kodeni

La torture j'avais trouvé ça atroce... et facile à la fois.
Oberhauser qui explique que la mémoire sera effacée et... "d'un simple baiser il revint à lui !"

Bautista, j'ai regretté qu'on ne l'utilise pas plus. D'ailleurs je regrette un peu les scènes de corps à corps en close combat un peu à la Jason Bourne.
Pourquoi ne sommes nous pas immortels ? La menace qui plane sur le monde l'est bien elle !

Hors ligne Pulsion73

au bout d'un moment, les combats avec Bourne devenaient illisibles pour la plupart, filmés au shaker pour un soi-disant réalisme. Et dans Quantum dès le début, caméra au shaker, ça tremble de partout.  [:aie]

Hors ligne Kodeni

C’est toute la difficulté de bien filmer un combat car même si la chorégraphie est top s’il est illisible ça n’a aucun intérêt. Mais comme toutes les scènes d’action en général.
Pourquoi ne sommes nous pas immortels ? La menace qui plane sur le monde l'est bien elle !

Hors ligne Weldar

Dans SPECTRE on nous refait le coup de la torture mais en moins bien.

La scène de la torture dans SPECTRE est un bon exemple sur l'évolution de Bond.
Dans Casino Royal, tu voyais Bond complètement terrorisé, chialant presque... dans SPECTRE, même si visuellement assez difficile la torture, Bond n'en était pas du tout affecté, pire, il dégage du manège sans mal ensuite en faisant exploser toute la base dans la foulée...

L'idée que Skyfall, suivi de SPECTRE montre un Bond invincible rentrant dans le moule n'est pas du tout faux...

Hors ligne Pulsion73

@Kodeni , je suis d'accord. Combien de scènes de combat bien préparées ( je pense à l'instant à Banlieue 13 et à Cyril Raffaelli en particulier) ont été sabordées par un montage "cut, cut, cut" bien salasse qui ne nous permettait pas finalement d'apprécier à leur juste valeur les prouesses physiques de l'acteur ? Surtout quand il est expert en la matière.
Je pense également à la plupart des combats dans Batman Begins, souvent peu lisibles, trop près des acteurs, ça part dans tous les sens, on ne voit rien, on ne comprend pas bien ce que l'on voit. Pas de vue dégagée et fluide. Contrairement aux poursuites en batmobile. Etonnant.

@Weldar , oui, du Bond de plus en plus sur pilote automatique quoi.
« Modifié: 10 mars 2020 à 12:30:15 par Pulsion73 »

Hors ligne Sergorn

Ce qui est clair c'est qu'il y a clairement une rupture entre le Casino Royale/Quantum of Solace d'un côté et Skyfall/Spectre de l'autre. Casino Royale partait du principe de revenir à un Bond plus réaliste et terre à terre et s'éloigner de la grandiloquence de Die Another Day, mais bon après la réception tiède de Quantum of Solace, on l'a l'impression qu'ils voulu revenir peu à peu à du plus "traditionnel"

Après c'est un grand classique dans la série : le ton a toujours eu tendance à chagner radicalement.

-Sergorn

Hors ligne Pulsion73

Quantum avait entre autre souffert de la rêve des scénaristes, ça n'a pas aidé. L'adversaire principal pas à la hauteur finalement. 

Hors ligne Sergorn

J'avais plutôt apprécié le méchant de Mathieu Amalric, notamment par le fait qu'on sortait des méchants un peu grandiloquent habituels pour un ennemi tout à fait humain. Mais ça fait parti de cet aspect rupture qui a été abandonné par la suite.

Après c'est clair que la grève n'a pas aidé.

-Sergorn

Hors ligne Kodeni

Perso Amalric j’ai beaucoup aimé.
Pourquoi ne sommes nous pas immortels ? La menace qui plane sur le monde l'est bien elle !

Hors ligne Weldar

J'ai bien aimé aussi le personnage de Green avec sa personnalité qui donne une impression de flegmatique, voir d'indifférent général... après, le personnage était plus ou moins mis en avant (et le film est assez "court": 1h40) et j'ai l'impression qu'on teasé une nature de gros violent refoulé quand il racontant son anecdote où il a tabassait sa prof de musique dont il était amoureux, petit, à coup de fer à repasser.

Hors ligne Pulsion73

Citer
Almaric je l'ai apprécié dans le désert vers la fin, laissé à l'abandon par bond avec son bidon de pétrole. Il avait de la gueule là.  :D
Cela dit, quand on a eu un blofeld décevant avec ses effets de jactance, le petit almaric ne s'en sortait pas si mal. Bardem était le seul entre les 2 à relever le niveau même si c'était le énième bad guy à se la jouer. 

La nouvelle date de sortie de Pourir...Mourir peut attendre est fixée au 11 Novembre en France. Optimiste, mais tant mieux. [:trollface].

« Modifié: 02 avril 2020 à 18:58:02 par Pulsion73 »

Hors ligne Pulsion73

Les distances de sécurité sont bien respectées.  :D


Hors ligne hugo

- "Pourquoi rejetez-vous les ténèbres ?"
- "Nous ne les refusons pas. Nous vivons plongés dans les ténèbres. Et c'est pourquoi... Nous faisons briller nos lumières !"

Tags: