En dehors de Saint Seiya > Musique

PURE FUCKING METÔÔÔÔLE

(1/230) > >>

cacaman:
Quoi quoi quoi ?? Pas de topic sur le metal sur ce forum??  [:homer1]

J'y remédie de ce pas.

Ici on va parler de nos goûts, de l'actualité métôle, les nouveaux groupes, les nouveaux albums, les concerts, mais aussi les anciens trucs, les groupes oubliés des années 80 (l'âge d'or !!!), les albums-cultes, les bouzes, etc.
Dans mon immense bonté je pense que même le hard-rock a sa place ici  [:dawa]

Perso j'écoute toutes sortes de metal hormis le black et associés. Ca fait 15 ans que j'essaie régulièrement de m'y intéresser, mais ça plante à chaque fois. Exit aussi les trucs avec des boîtes à rythmes. Je peux pas.
Déjà, pour faire un joli 1er post, je vais mettre mon compte-rendu du Hellfest 2011, qui date un peu, mais ya de chouettes photos.



vendredi
J'y suis pas allé. A la limite j'aurais bien aimé voir Morbid Angel jouer de bonnes vieilleries genre Chapel Of Ghouls ou Abominations, mais me taper toute l'orga, la queue et les conditions pluvieuses pour voir 4-5 morceaux, moui mais non. Le reste, j'en avais peu ou prou RàB.
Hébergé chez un pote à Nantes... le camping non merci. C'est plus de mon âge ^____^

samedi
J'ai raté Mekong Delta. Finalement j'avais la flemme d'y aller alors que j'aurais pu si j'avais eu le courage de me lever. Voir un groupe de mercenaires, très peu pour moi ; les membres de ce MD mark "n" ne me font ni chaud ni froid. Le dernier album est sympa mais chais pas, je reste scotché sur la période allant jusqu'à "Visions Fugitives". Voir uniquement Ralph Hubert entouré de 4 inconnus ça me bottait pas.
Premier groupe de la journée donc, UFO : énergique, solide, avec une fin de set qui fait bouger le public, Rock Bottom (avec son solo de plusieurs minutes) et Doctor Doctor.

Spoiler (click to show/hide)



Ensuite, Thin Lizzy, du moins ce qu'il en reste. Tous les classiques sont joués : The Boys Are Back In Town, Jailbreak, Whiskey In The Jar, Don't Believe A Word, Waiting For An Alibi. Sympa. J'étais juste à côté de deux irlandais complètement beurrés qui passaient leur temps à hurler les paroles. Un peu chiant mais rigolo quand même ; et puis il n'étaient pas là pour foutre la merde donc on peut pas trop leur en vouloir de faire la fête à leur façon. Le groupe n'a pas joué Parisienne Walkways, j'aurais bien aimé, surtout que pour rendre hommage à Gary Moore on pouvait difficilement trouver mieux.

Spoiler (click to show/hide)


J'ai fait la queue pour dégotter des autographes + photos de Coroner. C'était maintenant ou jamais comme on dit. Près de moi, des mecs venus du monde entier : Italie, Espagne, même Afrique du Sud et... Australie O_o. Pendant ce temps d'attente je rate Destruction, Apocalyptica et Sodom. Pas grave. Une fois les précieux sésames obtenus je me suis reposé avec en bruit de fond Black Label Society et un Zakk Wylde massacrant un solo devant des milliers de personnes... Quand on connaît ses talents, martyriser ses cordes de la sorte et faire passer ça pour un solo, ça relève du gros foutage de gueule.. mais bon.

Ensuite on commence à poireauter pour Scorpions, et du même coup assiste au show de Kreator sur écran géant : Hordes of Chaos, Warcurse, Endless Pain, Pleasure to Kill, Destroy What Destroys You, Voices of the Dead, Enemy of God, Phobia, Terrible Certainty / Reconquering the Throne, The Patriarch + Violent Revolution, Flag of Hate / Tormentor.. Bourrin bourrin bourrin O.O Set list finalement mal agencée car au bout d'un moment on a toujours l'impression d'entendre le même morceau. Et pourtant j'aime beaucoup ce groupe. Donc Phobia et Violent Revolution sont ressorties sans mal de cette agression en règle.

Prêt pour Scorpions. 1ère fois que je les vois. 2 nouveaux morceaux + des tonnes de classiques des 80's (Dynamite, The Zoo, Big City Nights, Blackout, Loving You Sunday Morning, Love You Like A Hurricane, Still Loving You..). Mais le groupe semblait en mode pilotage automatique. Schenker ouvrait la bouche comme s'il était pris d'une paralysie faciale, et le batteur nous a gratifié d'un solo aussi long qu'inutile. Les meilleurs solos de batterie sont les plus courts, décidément. Jabs était au-dessus du lot.

Spoiler (click to show/hide)



1 heure du matin...  le dos en compote, les jambes flageolantes, les talons endoloris, je me dirige tant bien que mal vers l'évènement de ce Hellfest, le retour sur scène de Coroner. Seulement 1 titre de chacun des 2 premiers disques (Reborn Through Hate, Masked Jackal), 2 de "No More Color" (DOA + No Need To Be Human), 3 de "Mental Vortex" (Divine Step, Semtex Revolution, Metamorphosis), + 3 de "Grin" (Internal Conflicts, Grin, Status Still Thinking) et 1 de la compilation si dure à choper "Coroner" (Golden Cashmere pt1). Le bon côté du set : une extrême précision, une démonstration de force en matière de thrash technique. Mais d'un autre côté, j'aurais aimé les voir plus souriants et contents d'être là. Ils semblaient distants. Quelques mots sympas du bassiste Ron Broder, et hop, rideau. Au fait, durant la session d'autographes ils avaient l'air un peu perdus, pour ne pas dire las. Je ne sais pas comment s'est opérée cette réunion d'outre-tombe (la tournée d'adieu avait eu lieu en 1995), mais quelque chose me dit que l'esprit n'y était pas pour Vetterli et Edelmann. Apparemment elle est à porter au crédit de Broder, qui semblait un peu gêné quand je l'ai vu.

Spoiler (click to show/hide)




dimanche

On arrive à la bourre. Crevés de la veille. Je rate Atheist. Tant pis, je les avais vus 4 ans plus tôt, avec un super rencontre backstage après le concert. Je vois Pain Of Salvation (attitude sympa mais j'aime pas vraiment leur zique..), Cavalera Conspiracy (bruyant au possible ; les covers de Sepultura étaient sympatoche quand même), Anathema (cool) et Mr Big, avec les gâchettes Sheehan & Gilbert :

Spoiler (click to show/hide)


Je voulais être au 1er rang pour JUDAS PRIEST donc stratégiquement j'ai bouffé en avance, été aux chiottes (Fukushima le retour), et j'ai grapillé centimètre après centimètre pendant 1h30 tout en regardant le show de Doro sur écran. Une fois arrivé au second rang, j'ai pu poser mon cul pour m'économiser un peu les guibolles. J'ai pris une photo de la foule qui attendait les Anglais.
Spoiler (click to show/hide)
Ensuite.... eh bien ensuite... JUDAS FUCKEN PRIEST a tout détruit.

Spoiler (click to show/hide)






J'étais encore sous le choc de la BAFFE EXTRAORDINAIRE que je venais de me prendre, je me suis dirigé vers la scène 2 où Therion se préparait. Ils ont joué Blood Of Kingu, To Mega Therion, Abraxas, Rise Of Sodom And Gomorrah, Ginnungagap, Cults Of The Shadows et des trucs du dernier disque. Bon show, super vocalistes, toujours extrêmement justes et puissants, mais honnêtement j'étais à côté de mes pompes. Priest a vraiment tabassé l'assistance au point où tout le monde semblait KO. Le chanteur de Therion y a même fait référence.

Spoiler (click to show/hide)



Enfin, ce fut le tour d'Ozzy Osbourne. On se casse. Tout en s'éloignant du fest, on entend I Don't Know, Mr Crowley, avec sa voix si ... caractéristique. On en rigole. Judas Priest a tout pété. J'y repense encore. L'absence de Downing a vraiment été effacée après seulement 2 titres. Le petit nouveau assure à mort, Halford était en voix (suffisamment par rapport à sa réputation de chanteur sur le déclin) et le groupe était dynamique, concerné par le show, très souriants, appliqués, et redoutablement METAL. Opeth était sensé passer à 1 heure du matin (comme Coroner la veille), horaire de merde définitivement. je les verrai une autre fois, sûrement pour la prochaine tournée qui s'annonce.

Rhadeanos:
Tout ça me fait penser qu'un jour, peut-être, si j'arrive à me motiver et à économiser la thune pour, je tenterai un concert, peut-être même le Hellfest. Chronique intéressante, en tout cas. [:sparta1]

cacaman:

--- Citation de: Rhadeanos le 21 octobre 2011 à 10:02:46 ---Tout ça me fait penser qu'un jour, peut-être, je tenterai un concert

--- Fin de citation ---

Ca veut dire que tu n'as jamais assisté à un seul show?

Rhadeanos:
Bah non. Il faut avouer que je sors assez peu. Encore moins s'il faut aller à l'autre bout de la France^^

cacaman:
En même temps c'est vrai que ça coûte du blé : place + trajet + bouffe + hébergement, ça peut chiffrer rapidement.
Tout le monde n'a pas l'occasion ou les moyens.
Perso j'en ai pas fait des masses (par rapport à certains), là ça faisait 4 ans sans concert puisqu'avant le Hellfest 2011, le dernier truc auquel j'avais assisté c'était le Hellfest 2007. Mais fin 90's début des 00's, j'étais pas mal sur la route (pour mon budget j'entends).

Mais honnêtement si t'as un boulot et la possibilité de prendre quelques congés, c'est jouable, fais-le au moins une fois.

Navigation

[0] Index des messages

[#] Page suivante

Utiliser la version classique