Auteur Sujet: PURE FUCKING METÔÔÔÔLE  (Lu 52094 fois)

Hors ligne cacaman

  • Victime du médiator
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5526
  • Total likes: 166
  • Chuck lives on.
    • Voir le profil
PURE FUCKING METÔÔÔÔLE
« Réponse #900 le: 23 septembre 2017 à 16:35:26 »
J'ai du mal avec le coté hypnotique/halluciné : Je peux comprendre le délire et le fait que ça doit plaire, mais, perso, ça me laisse froid.
Ah... perso le riff de refrain à 0'59" me file des frissons.
Ce côté étouffé, un peu vieillot, mais martelant et über puissant RHÂÂÂÂ [:onion tears]

Sinon pour Samael je n'ai jamais vraiment suivi.
J'ai écouté Passage quand j'étais en fac, je me souviens du plébiscite du monde métalleux et surtout du morceau "Rain", que j'aimais bien ; mais déjà à l'époque je regrettais l'absence de solo de gratte :D Le reste du disque me paraissait en dessous et je n'ai jamais vraiment creusé le bouzin. Il n'est jamais trop tard :o
« Modifié: 23 septembre 2017 à 16:38:21 par cacaman »
"Je veux une bonne fois tenter l'épreuve qui fera voir jusqu'à quel point nos semblables, si fiers de leur liberté de pensée, supportent de libres pensées" Nietzsche

Hors ligne Bouloche Le Foufounet

Re : PURE FUCKING METÔÔÔÔLE
« Réponse #901 le: 25 septembre 2017 à 10:31:21 »
Ah... perso le riff de refrain à 0'59" me file des frissons.
Ce côté étouffé, un peu vieillot, mais martelant et über puissant RHÂÂÂÂ [:onion tears]
Arf, si ça a le label "cacaman approvals", j'vais peut-être faire l'effort de réécouter le bazar et lui laisser une chance...

Concernant Passage, perso, je trouve que "Rain" n'est largement pas le meilleur morceau de l'album.
Disons que c'est un bon morceau de début d'album : simple, efficace, qui "accroche le chaland". La vitrine, la compo "tarte à la crème".

Mais à titre personnel, je préfère très largement "Jupiterian Vibe", "My Saviour", "Born Under Saturn" ou "The Ones Who Came Before" par exemple.
En fait, je crois que je préfère bien la moitié des compos du disques à "Rain" ! [:lol] [:aie]
Avis perso, hein !

Quant aux solos, je ne pourrais pas t'affirmer qu'il n'y en a absolument aucun sur l'ensemble des compos du groupe, mais, en tout cas, c'est certain que ça ne court pas les rues ! ;)
Tout problème a sa solution qui pose problème...

Hors ligne cacaman

  • Victime du médiator
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5526
  • Total likes: 166
  • Chuck lives on.
    • Voir le profil
PURE FUCKING METÔÔÔÔLE
« Réponse #902 le: 26 septembre 2017 à 17:17:17 »
Je réécouterai "Passage" en tout cas ; ça fait trop longtemps que mon avis dessus est figé (ben 20 ans [:mouaisok]), et depuis je me suis plus ou moins ouvert au black metal alors qu'avant c'était pas vraiment le cas.

Sinon, le 1er extrait du dernier album de Misanthrope est sorti : La Fabrique du Fataliste



Titre très riche comme à leur habitude. Niveau style c'est du 100% Misanthrope, à voir les autres morceaux de l'album pour éventuellement parler d'une stagnation ou d'une évolution (et si évolution, vers où). Par contre, les textes ressemblent de plus en plus à une version death metal du morceau des Inconnus "Vice et Versa" [:lol]
"Je veux une bonne fois tenter l'épreuve qui fera voir jusqu'à quel point nos semblables, si fiers de leur liberté de pensée, supportent de libres pensées" Nietzsche

Hors ligne Bouloche Le Foufounet

Re : PURE FUCKING METÔÔÔÔLE
« Réponse #903 le: 27 septembre 2017 à 09:02:17 »
Je réécouterai "Passage" en tout cas ; ça fait trop longtemps que mon avis dessus est figé (ben 20 ans [:mouaisok]), et depuis je me suis plus ou moins ouvert au black metal alors qu'avant c'était pas vraiment le cas.
Après, il faut bien reconnaître que l'album a salement vieilli (à mon sens, les albums avec des sons électro-bidouille, très attachés à une époque, vieillissent souvent plus vite et plus mal que des albums avec des sons/moyens plus "traditionnels").
Par ailleurs, je ne suis pas certain qu'on puisse le classer dans la catégorie "black metal", mais bon, j'ai toujours été faché avec les étiquettes ! [:lol]

Sinon, le 1er extrait du dernier album de Misanthrope est sorti : La Fabrique du Fataliste

Titre très riche comme à leur habitude. Niveau style c'est du 100% Misanthrope, à voir les autres morceaux de l'album pour éventuellement parler d'une stagnation ou d'une évolution (et si évolution, vers où).
La vache, c'est dense ! [:sweat]
Difficile de piger tout ce qu'il se passe, c'est parfois franchement le bordel (écouter ça sur PC, au boulot, avec le pov'HP à l'arrière de l'écran, c'est sûr, ça aide pas ;))...
A voir sur la longueur, après plusieurs écoutes, et, surtout, avec le reste de l'album. ::)

Prudent et sceptique, je suis. [:fufufu]


Par contre, les textes ressemblent de plus en plus à une version death metal du morceau des Inconnus "Vice et Versa" [:lol]
[:onion laule] [:rofl]
C'est exactement ça !

Ca fait un moment que les textes ressemblent à une suite d'expressions (a priori) sans queue ni tête, avec des grosses formules ronflantes mais difficilement compréhensibles. Mais là, c'est encore plus flagrant ! [:lol]
Tout problème a sa solution qui pose problème...

Hors ligne The Endoktrinator

Re : PURE FUCKING METÔÔÔÔLE
« Réponse #904 le: 23 octobre 2017 à 18:26:02 »
« Modifié: 23 octobre 2017 à 18:29:29 par The Endoktrinator »
Shit still Happens, so deal with it - psychanalysm

Hors ligne The Endoktrinator

Re : PURE FUCKING METÔÔÔÔLE
« Réponse #905 le: 24 octobre 2017 à 20:37:07 »
Ah et sinon je suis en train de tester le deuxième Blut Aus Nord, Memoria Vetusta I (Fathers of the Icy Ages). Pour l'instant c'est du très bon à part le son de la batterie (enfin surtout les cymbales) auquel je me fais de moins en moins. Même si elle accompagne pas mal de disques que j'adore.
« Modifié: 24 octobre 2017 à 21:02:41 par The Endoktrinator »
Shit still Happens, so deal with it - psychanalysm

Hors ligne Max

Re : PURE FUCKING METÔÔÔÔLE
« Réponse #906 le: 25 octobre 2017 à 12:07:36 »
Perso blut au nord, j'ai essayé une fois et ma réaction est très bien décrite à la fin de la fable "Le Corbeau et le Renard".
J'en chialerais !

Hors ligne The Endoktrinator

Re : PURE FUCKING METÔÔÔÔLE
« Réponse #907 le: 25 octobre 2017 à 12:16:11 »
T'étais le Renard ?
Shit still Happens, so deal with it - psychanalysm

Hors ligne l_ecureuil

Re : PURE FUCKING METÔÔÔÔLE
« Réponse #908 le: 25 octobre 2017 à 13:29:24 »
Je dirais plutôt que Max jura qu'on ne l'y prendrait plus.

Hors ligne The Endoktrinator

Re : PURE FUCKING METÔÔÔÔLE
« Réponse #909 le: 26 octobre 2017 à 22:27:02 »
Quand j'ai parlé de Demilich, j'étais loin de me douter qu'en fait, ils ont eu de la chance.

En effet, il arrive que la guigne change bien des choses quant à un paysage musical. Mais là, que ce soit du Death, un peu technique, et qu'en plus ils viennent du pays qui a juste raté le coche bien comme il faut (l'Allemagne), les efforts des archéologues ne sont pas si vains.

Le groupe s’appelle Cemetery, formé en 1986 et cogitant un maximum pendant quatre ans. Les influences se mélangent (Death, Watchtower, At the Gates, Bathory, Possessed), on fait un peu de polyrythmie et le groupe se sent fin prêt à sortir ses morceaux. Une démo en 1990, premier ennui avec un single resté au placard. Le premier album, Enter the Gates est enregistré en 1993 et un deal est vite signé. Manque de chance, West Virginia Records choisit ce moment pour mettre la clé sous la porte. Dépité, le groupe perd un de ses membres, récupère une chanteuse et change de nom. Malgré deux démos, ça ne prend pas et l'aventure s'arrête là.
Puis vint Internet. L'ancien leader a envie de donner une seconde vie à cet enregistrement sorti en démo à 30 cassettes et connu de deux ou trois pelés. Et ça marche : enthousiasme devant ce trésor perdu, deal avec un autre label et tous les enregistrements ressortent en 2014.



Bonne écoute. Moi, j'aurais juste des réserves sur la basse qui surligne puis qui s'efface de temps à autre, mais c'est tout.
Shit still Happens, so deal with it - psychanalysm

Hors ligne Bouloche Le Foufounet

Re : PURE FUCKING METÔÔÔÔLE
« Réponse #910 le: 24 novembre 2017 à 13:19:37 »
J'aurais pu mettre ça dans le topic "Tacos des bonnes nouvelles", mais bon...

Il y a 1 ou 2 mois, j'avais voulu acheter des places pour le concert d'Ultra Vomit à Strasbourg, programmé le 26 janvier 2018.
Pas spécialement fan du groupe, mais il y a avait moyen de passer une super soirée entre potes tant le groupe est réputé péter des délires en concerts.

Et là, horreur malheur, au moment d'acheter mes places : Concert complet ! [:homer1]
4 mois avant la date : Déjà sold out ! J'avais jamais vu ça !

Déçu, fus-je. Me faire à l'idée, dus-je. >:(

Voilà que hier, j'apprend que ce même groupe fait une date le lendemain (le 27, donc) dans un petit bled à 1h de route : GLOOOIIIIRE ! [:petrus yes]
Il reste des plaaaaces : re-GLOOOIIIIRE ! [:petrus yes] [:petrus yes]

Voilà voilà, on a les joies qu'on peut ! :-[
Tout problème a sa solution qui pose problème...

Hors ligne cacaman

  • Victime du médiator
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5526
  • Total likes: 166
  • Chuck lives on.
    • Voir le profil
PURE FUCKING METÔÔÔÔLE
« Réponse #911 le: 24 novembre 2017 à 17:00:04 »
Ultra Vomit en concert c'est cool.
Potache, fun. A voir 1 fois. Et oui, leur renommée va s'agrandissant en France, ce qui nous promet d'autres délires. Vu l'engouement ça m'étonnerait qu'on attende encore 8 ans pour leur prochain disque.
"Je veux une bonne fois tenter l'épreuve qui fera voir jusqu'à quel point nos semblables, si fiers de leur liberté de pensée, supportent de libres pensées" Nietzsche

Hors ligne Bouloche Le Foufounet

Re : PURE FUCKING METÔÔÔÔLE
« Réponse #912 le: 24 novembre 2017 à 17:17:21 »
Et oui, leur renommée va s'agrandissant en France [...]
Alors, oui, en effet, leur renommée est grandissante... Mais, quand même, sold out 4 mois avant la date, je trouve ça incroyable ! C'est Ultra Vomit, quoi, un obscur groupe de metal extrême grind death (à l'origine) à l'humour douteux. Même pour les grosses machines de guerre, du genre Machine Head ou Gojira, il n'y avait aucun soucis pour trouver des places.

Là, même des connaissances photographes, qui généralement obtiennent des passes ou des places par des circuits parallèles, n'ont pas réussi à chopper la moindre place.
C'est hyper blindax !!! [:sweat]

Bref, chuis content ! [:jump]

Ma seule crainte, étant donné que c'est dans un tout petit bled perdu dans la montagne et desservi par des toute-petites routes, c'est qu'il neige (26 janvier, je rappelle) et que ça sois mega galère pour accéder à la salle...
Tout problème a sa solution qui pose problème...

Hors ligne cacaman

  • Victime du médiator
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5526
  • Total likes: 166
  • Chuck lives on.
    • Voir le profil
PURE FUCKING METÔÔÔÔLE
« Réponse #913 le: 24 novembre 2017 à 17:33:01 »
Mais, quand même, sold out 4 mois avant la date, je trouve ça incroyable ! C'est Ultra Vomit, quoi, un obscur groupe de metal extrême grind death (à l'origine) à l'humour douteux.

Complètement, tu fais bien de le préciser, et d'ailleurs il n'y a pas que ça : techniquement ce ne sont pas des monstres non plus, ils font le job, et surtout c'est de la parodie !! Ils ne "composent" pas dans le sens "noble" du terme, ils inventent des pastiches, qui certes sont très bien faits, un peu à la manière des Inconnus je trouve, donc c'est drôle et souvent très bien imité...
...mais il n'y a rien de "musicalement sérieux" dans le sens "on se casse le derche à pondre des compos travaillées et faire des textes avec du sens et on bosse la technique pour enrichir notre vocabulaire expressif".
Donc que ça perce c'est cool et c'est mérité, mais que ça perce à ce point-là, pour ce qu'ils ont à proposer, c'est plutôt surprenant.

En tout cas moi j'aime bien, ça casse un peu les codes du "metal élitiste" et j'ai un humour douteux aussi donc voilà, heureux de voir qu'un groupe de metal comme ça puisse tourner et faire salle comble.


----------


Sinon tout à fait autre chose, je suis tombé il y a quelques semaines sur cette chaîne YT de "REACTION!!!" faite par 2 fans de rap US.
D'habitude les chaînes de ce style me gonflent car finalement se filmer en train de réagir à un truc et en faire un "contenu original", merci mais non merci. Ceci dit, je dois bien avouer qu'avec ces deux-là, je me marre bien car leur façon d'interpréter et de "métaphoriser" ce qu'ils découvrent est tordante.
Et c'est surtout ce choc des cultures entre 2 spécialistes du rap US et le monde du metal qui m'a plu.
Ici, leur vidéo sur le morceau de Megadeth "Holy Wars".

"Je veux une bonne fois tenter l'épreuve qui fera voir jusqu'à quel point nos semblables, si fiers de leur liberté de pensée, supportent de libres pensées" Nietzsche

Hors ligne Damien

  • Seigneur du Stupre
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 12293
  • Total likes: 498
  • Un film qui vieillit a-t-il des pellicules ?
    • Voir le profil
Re : PURE FUCKING METÔÔÔÔLE
« Réponse #914 le: 24 novembre 2017 à 18:04:46 »
"Pas de préliminaires, on entre sans frapper... mais en fait si, on cogne !" :D

D's©
Life is theater, theater is everywhere...

Hors ligne Bouloche Le Foufounet

Re : PURE FUCKING METÔÔÔÔLE
« Réponse #915 le: 24 novembre 2017 à 18:07:30 »
Sinon tout à fait autre chose, je suis tombé il y a quelques semaines sur cette chaîne YT de "REACTION!!!" faite par 2 fans de rap US.
D'habitude les chaînes de ce style me gonflent car finalement se filmer en train de réagir à un truc et en faire un "contenu original", merci mais non merci. Ceci dit, je dois bien avouer qu'avec ces deux-là, je me marre bien car leur façon d'interpréter et de "métaphoriser" ce qu'ils découvrent est tordante.
Et c'est surtout ce choc des cultures entre 2 spécialistes du rap US et le monde du metal qui m'a plu.
Ici, leur vidéo sur le morceau de Megadeth "Holy Wars".


Ah ouais, c'est sympa. :)
C'est chouette de voir 2 mecs venant d'un "monde" totalement différent essayer d'analyser ça de manière neutre et "objective" (je met entre guillemets car je n'aime pas ce terme).
C'est très agréable de voir des gars, issus du rap US, traiter avec respect un morceau de metal, du genre : "ce n'est vraiment pas notre came, mais putain ça claque, ces gars sont probablement des tueurs".
Rafraichissant ! Loin des clichés "gros cons défendant sa chapelle et crachant sur les autres styles". Une belle leçon de respect.

J'ai bien aimé leurs réactions au début du morceau : "Ah ouais, OK, sans préliminaire ? Même pas un petit bisou dans le cou ou une petite caresse ?" [:lol]

EDIT : Grillé par Dam's


Pour en revenir à Ultra Vomit, je suis d'accord avec toi : c'est de la parodie ! De la très bonne parodie, certes, mais seulement de la parodie !
Je suis assez fasciné et amusé, d'ailleurs, par les moyens mis en oeuvre (bonne prod', bon son, bonne exécution, toussa toussa) pour finalement faire les cons ! [:lol]
Tout problème a sa solution qui pose problème...

Hors ligne Max

Re : PURE FUCKING METÔÔÔÔLE
« Réponse #916 le: 25 novembre 2017 à 07:18:16 »
Bah ultra vomit ils font de la connerie, mais ils la font avec conviction j'ai envie de dire :)) J'avais bien aimé Objectif Thunes (malgré un humour parfois un peu...régressif, on va dire) et il m'arrive de le réécouter de temps en temps, ce qui n'est pas forcément gagné avec un album parodique.

Je n'ai pas écouté le dernier par contre, en fait chuis un peu à la rue sur les nouveautés depuis quelques années [:aie]
J'en chialerais !

Hors ligne Bouloche Le Foufounet

Re : Re : PURE FUCKING METÔÔÔÔLE
« Réponse #917 le: 25 novembre 2017 à 09:53:44 »
Bah ultra vomit ils font de la connerie, mais ils la font avec conviction j'ai envie de dire :))
Exactement ! [:lol]
Tout problème a sa solution qui pose problème...

Hors ligne The Endoktrinator

Re : PURE FUCKING METÔÔÔÔLE
« Réponse #918 le: 10 décembre 2017 à 14:25:40 »
Qu'est ce que c'est ? Une comète ? Un oiseau ? L'avion qui emmène Hallyday sur une île où séjournent Michael Jackson, Elvis Presley et Jimi Hendrix ?

NON. C'est la première bonne sortie de Nuclear War Now! depuis un bon bout de temps.



Pffou, ça commençait à me saouler les clones de Portal, Conqueror ou Blasphemy.
Shit still Happens, so deal with it - psychanalysm

Hors ligne cacaman

  • Victime du médiator
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5526
  • Total likes: 166
  • Chuck lives on.
    • Voir le profil
PURE FUCKING METÔÔÔÔLE
« Réponse #919 le: 13 décembre 2017 à 18:42:15 »
Warrel Dane, chanteur de Nevermore et Sanctuary, crise cardiaque, mort à 56 ans [:sweat]
Fais chier. Le metal perd une voix unique en son genre, et ces 2 excellents groupes sont morts avec lui, jusqu'à preuve du contraire.

En son honneur.


« Modifié: 14 décembre 2017 à 13:24:07 par cacaman »
"Je veux une bonne fois tenter l'épreuve qui fera voir jusqu'à quel point nos semblables, si fiers de leur liberté de pensée, supportent de libres pensées" Nietzsche

Hors ligne Bouloche Le Foufounet

Re : PURE FUCKING METÔÔÔÔLE
« Réponse #920 le: 13 décembre 2017 à 20:32:53 »
Oh merde. Bordel.
Triste, je suis...

 [:shinji]
Tout problème a sa solution qui pose problème...

Hors ligne Max

Re : PURE FUCKING METÔÔÔÔLE
« Réponse #921 le: 14 décembre 2017 à 00:36:42 »
Ah, feuque.
J'en chialerais !

Hors ligne cacaman

  • Victime du médiator
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5526
  • Total likes: 166
  • Chuck lives on.
    • Voir le profil
PURE FUCKING METÔÔÔÔLE
« Réponse #922 le: 30 décembre 2017 à 12:28:44 »
 [:hurle] C'est l'heure de la rétro 2017




Après une cuvée 2016 de toute beauté, je n'attendais pas grand-chose de cette année que je pensais être "de transition", hormis pour les derniers Kreator, Cradle, Enslaved et Overkill ; pourtant j'ai été littéralement arrosé de découvertes et d'excellentes surprises. Tant et si bien que 2017 a pour moi fini par surpasser 2016.

-----------------------

Mon top 5 de 2017:

1- Cradle Of Filth "Cryptoriana - The Seductiveness of Decay"
 Avec "Hammer Of The Witches" en 2015 et du sang frais dans ses rangs, COF semblait atteindre l'apogée d'une renaissance entamée en 2008, et penser surpasser cet excellent disque pouvait paraître un poil présomptueux. Mais ils l'ont fait. Avec des compos ravageuses mêlant thrash et black metal symphonique "mainstream", magnifiquement construites avec ce côté progressif (au sens premier, structurel, tel que défini par Yes ou Genesis), des vocaux variés, des musiciens au top, Cradle ne m'a jamais paru aussi affûté que maintenant, si bien qu'il semble de plus en plus incongru qu'ils puissent renouveler leur exploit et placer la barre encore plus haut sur l'album suivant.

2- Ayreon "The Source"
 Grosse surprise pour moi de le mettre si haut dans le classement, n'étant pas très très fan de la grandiloquence théâtrale, souvent mielleuse, chère au maître à penser d'Ayreon, Arjen Lucassen. Si sur cet album quelques paroles et mélodies restent encore bien kitsch et sirupeuses, ces défauts sont anéantis par un metal prog éclatant et des interventions d'invités prestigieux (le meilleur étant pour moi Hansi Kürsch) s'étalant sur 2 CDs. Enorme effort de composition et d'arrangements.

3- Marty Friedman "Wall Of Sound"
 Tour de force solo de l'ex-Megadeth, qui y déploie tout son talent et ses pre-bends légendaires. Son précédent disque "Inferno" avait déjà frappé fort mais certaines compos chantées n'étaient pas au niveau du reste ; ici Friedman enfonce le clou instru pour n'y laisser qu'un seul titre chanté (le moins bon d'ailleurs), et il en résulte un disque pétri de tiroirs, peut-être un peu difficile d'accès, mais décoré d'atmosphères très diverses, allant de la ballade mélancolique au riff rageur flirtant même avec le black metal.

4- Wintersun "The Forest Seasons"
 Faire un concept-album de 4 morceaux sur les 4 saisons pouvait paraître assez ambitieux ; ou ridicule aussi, c'est selon. Je sais que ce disque est assez controversé parmi les fans, mais je l'ai énormément apprécié. Les 4 titres proposent des ambiances qui collent bien aux latitudes nordiques (successivement folk, heavy, black et feutrée) et je me suis laissé emporter par le propos artistique de Jari Mäenpää. Excellente surprise pour ma part.

5- Portrait "Burn The World"
 4ème disque des Suédois, toujours très inspirés par Mercyful Fate, taillé dans un heavy/speed metal classique mais de haute volée. Impossible pour moi de rester stoïque devant une telle débauche d'énergie, de solos et de riffs incisifs. Bref, du vrai heavy metal "bardé de cuir et de fer", genre que l'on croit toujours, à tort, moribond et appartenir au passé.

------------------
 Echoue au pied du podium : Sons Of Apollo "Psychotic Symphony", super groupe avec Portnoy, Soto, Sheehan, Sherinian et Thal ; album de metal prog à la DT illuminé par la flamboyance de l'immense Bumblefoot. C'est bien la première fois qu'un projet de Portnoy retient à ce point mon attention, à tel point que je le trouve meilleur qu'un Liquid Tension Experiment.

Quelques albums que j'ai aimé, sans ordre de préférence :

Kreator - Gods Of Violence (classique et bien fait)

Overkill - The Grinding Wheel (des moments vraiment brillants -les derniers titres - mais un peu long)

Havok - Conformicide (thrash très efficace et très énervé contre la méchante société)

Obituary - Obituary (des passages surprenants, d'excellents solos, mais un petit passage à vide au milieu de l'album)

Art Of Anarchy - The Madness (hard rock de bonne facture, avec Ron Thal à la gratte solo ; le souci est qu'hormis ses interventions, le disque redevient un peu banal)

Iced Earth - Incorruptible (bon disque, classique et burné)

Accept - The Rise Of Chaos (je me remets à écouter Accept grâce à cet excellent album, qui m'a fait découvrir leur nouveau chanteur - du heavy inspiré du début à la fin)

Enslaved - E (disque atmosphérique avec quelques explosions de violence, un peu beaucoup à la Opeth d'il y a 10 ans ; très bon mais demande d'être dans de bonnes dispositions)

The Faceless - In Becoming A Ghost (concept-album ambitieux avec un petit côté Faith No More ; d'excellents passages mais un ensemble assez décousu avec des voix claires qui m'irritent un peu)

Archspire - Relentless Mutation (objectivement album de tech-death d'école, techniquement énorme, avec le bon goût de ne durer que 30 minutes ; mais ses extravagances vocales scat me fatiguent)

Exarsis - New War Order (thrash très chouette mais un peu trop criard sur la longueur)

Eruption - Cloaks Of Oblivion (thrash au doux parfum de Sanctuary, album varié, dans le haut du panier du style cette année)

The Chasm - A Conscious Creation from the Isolated Domain - Phase I (tech-death old school aux relents black parfois, groupe culte et album totalement instru - très osé mais assez hermétique ; la performance mérite d'être saluée en tout cas)

Power Trip - Nightmare Logic (nouvelle coqueluche des thrashers, vrai palm-mute fest avec un côté crossover qui personnellement m'empêche d'adhérer davantage)

Rage - Seasons Of The Black (du Rage calibré comme ils en font depuis des années, mais empli d'une nouvelle énergie ; les premiers morceaux font forte impression, puis le soufflet retombe un peu)

Terrifier - Weapons Of Thrash Destruction (thrash très impressionnant de maîtrise ; sans vraiment d'originalité mais avec un savoir-faire virevoltant qui m'a laissé pantois)

Misanthrope - ΑXΩ (après une excellente première approche, mon intérêt pour ce disque a décru - quelques fautes de goût, mais une bonne moitié de titres sidérante de qualité)

Sceptic Flesh - Codex Omega (gros travail d'arrangements mais aucun solo - c'est débile mais pour moi c'est super frustrant)

Running Death - DressAge (album thrash très sympa, musicalement influencé par Megadeth, avec une voix à la Sodom / Motörhead)

-----------------

Cette année a également été l'occasion de découvrir de nouveaux groupes et des premiers albums à la Grande Gloire du Metal Traditionnel :

Extravasion - Origins Of Magma (tech-thrash old school made in France, burné et inspiré, qui laisse présager un excellent avenir, si jamais le groupe se reforme xD - je mets un bémol sur la voix par contre)

Jenner - To Live Is To Suffer (thrash serbe exclusivement féminin, d'excellente qualité ; la démarche est sincère, les musiciennes respirent la bonne vieille basket pourrie et la cartouchière, bon niveau technique, jeu fougueux et quelques morceaux mémorables!)

Lunar Shadow - Far From Light (heavy old school avec un son volontairement rétro, un peu sec et étouffé, et quelques influences black metal 1ère vague - le groupe allemand joue sur la nostalgie et fait revivre les méthodes ancestrales avec brio et ferveur)

Sanhedrin - A Funeral For The World (heavy old school US très typé Black Sabbath, avec une chanteuse sponsorisée par Gitanes sans filtre ; album varié et très inspiré, malgré son étendard très identifiable, qui aurait pu devenir un classique ultime et incontournable au début des années 80)

Satan's Hallow - Satan's Hallow (grosse claque heavy/speed US avec une chanteuse à la Joan Jett ; ça fait du bien de réentendre des femmes dans le metal chanter autrement qu'en lyrique ou en growl - le heavy sort des tripes ici, ça solote et ça riffe dans tous les sens)

Deserter - Coils Of The Lesser Serpent (thrash/death belge maîtrisé et varié, très loin du cliché bourrin sans cervelle - à la limite d'être tech old school à de nombreuses reprises)

Vexovoid - Call Of The Starforger (tech thrash italien à la Vektor - j'ai pas encore reçu l'album, mais les premiers extraits étaient alléchants alors j'en parle quand même)

Amken - Temple Of The Absurd (thrash grec, sonne très Havok - efficace)

Cerberus Attack - From East With Hate (gang thrash crossover brésilien, bons passages mais assez bateau dans l'ensemble - à surveiller)

-------------------

Ce que je n'ai pas eu le temps d'écouter :

No Return - The Curse Within
 Cavalera Conspiracy - Psychosis
 Satyricon - Deep Calleth Upon Deep
 Samael - Hegemony
 Killers - Trajets-dits
 ... et d'autres..

------------------------

Mes déceptions 2017 :

Grave Digger - Healed By Metal (trop prévisible ; normal que ça le soit un peu, mais pour moi la limite est franchie)

Leprous - Malina (objectivement c'est très bien fait, super musiciens évidemment, mais ça manque de ballz - les mélodies m'emportent de temps à autres, sans électrifier sérieusement les longs passages atmosphériques qui se succèdent ; s'il me fallait définir ce disque je dirais "ennui de qualité". C'est une déception pour moi car le précédent m'avait impressionné)

Paradise Lost - Medusa (idem ici, le précédent album était étonnant avec un retour des voix gutturales sur des compos un peu plus metal mais toujours aussi mélancoliques - Medusa offre de beaux morceaux également, mais le ventre mou du disque 3-4-5-6 crucifie tout le plaisir. Dommage)

Arch Enemy - Will To Power (globalement le disque se tient bien, même si la volonté d'y coller 12 morceaux trahit un inévitable quota de remplissage ; par contre je le mets dans les déceptions de l'année à cause du potentiel gâché : le groupe a engagé JEFF LOOMIS dans ses rangs, soit l'un des tous meilleurs guitaristes metal extrême en activité, pilier de l'excellent feu-Nevermore... et Michael Amott ne l'a pas laissé composer. Pour une équipe de foot, ce serait comme acheter une machine à buts et la laisser sur le banc pendant 85 minutes)

Annihilator - For The Demented (comme d'habitude avec ce groupe, je reste très impressionné par 2-3 morceaux dans l'album, mais je ne retiens rien du reste ; du coup ce n'est pas une déception à proprement parler car je m'y attendais)

Morbid Angel - Kingdoms Disdained
(faisant suite au suicide commercial et artistique qu'était Illud Divinum Insanus, ce nouveau disque tente de recoller les morceaux avec la fanbase, de manière un peu trop évidente ; il en résulte un disque très répétitif où le groupe s'évertue à bombarder l'auditeur de blast beats, de tremolo picking et de solos chaotiques. Ce groupe-culte sait normalement largement faire mieux)
"Je veux une bonne fois tenter l'épreuve qui fera voir jusqu'à quel point nos semblables, si fiers de leur liberté de pensée, supportent de libres pensées" Nietzsche

Hors ligne Max

Re : PURE FUCKING METÔÔÔÔLE
« Réponse #923 le: 30 décembre 2017 à 13:07:17 »
Mais comment on peut être déçu par du Grave Digger ?  [:aie]

Sinon oui le cradle il avait l'air bien de ce que j'ai écouté. On aime ou on aime pas mais il faut leur reconnaître, après autant d'albums, avoir toujours du souffle dans un style qui reste quand même assez balisé, respect.
J'en chialerais !

En ligne megrez alberich

Re : PURE FUCKING METÔÔÔÔLE
« Réponse #924 le: 31 décembre 2017 à 01:18:51 »
Wintersun, c'est pas un ancien de Ensiferum par hasard ? En tout cas, ça y ressemble vachement pour le peu que j'en ai écouté...

Tags: