Sondage

Qu'en pensez-vous?

C'est nul. La musique dématérialisée n'a aucun charme.
C'est dommage. Mais c'est inévitable à terme.
M'en fous.
C'est très bien. Plus de CDs encombrants et inutiles.
C'est quoi un CD?

Auteur Sujet: La disparition du CD  (Lu 7448 fois)

Hors ligne cacaman

  • Victime du médiator
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5463
  • Total likes: 149
  • Chuck lives on.
    • Voir le profil
La disparition du CD
« le: 14 novembre 2011 à 10:52:16 »
http://www.side-line.com/news_comments.php?id=46980_0_2_0_C

En gros, les majors sont en train de planifier la disparition du CD pour fin 2012 (c'est ça la fin du monde en fait). Trop de coûts parallèles, notamment de stockage.
Qu'est-ce que cela vous inspire?

Perso ça m'affecte pas mal.
Je suis collectionneur de CDs mais surtout, je suis incapable (j'ai dit incapable) de me concentrer et d'apprécier un disque autrement qu'en ayant le CD entre les mains. J'ai besoin de ce support physique. J'ai quelques fichiers mp3 sur mon ordi, filés par des potes par exemple, mais je n'ai jamais pu accorcher au format numérique.

Je ne vais pas pour autant cracher sur ceux qui téléchargent illégalement, car c'est grâce à eux (oui vous avez bien lu) que les maisons de disques se sont cassées le cul (enfin!!) pour nous pondre des éditions originales et travaillées. Au début des années 90, un CD c'était juste le disque, et un feuillet plié en deux. Des fois, coup de bol, on avait les paroles des morceaux et on était contents....
Maintenant les nouveaux CDs ont une présentation souvent nickel, avec pas mal de photos, et parfois des bonus et autres gadgets.

Mais voilà, il semblerait que ce format arrive en bout de course.
A vos avis.
En ce moment au bureau : Portrait.

"Je veux une bonne fois tenter l'épreuve qui fera voir jusqu'à quel point nos semblables, si fiers de leur liberté de pensée, supportent de libres pensées" Nietzsche

Hors ligne Nani ? [$pace~$heriff°]

La disparition du CD
« Réponse #1 le: 14 novembre 2011 à 11:10:45 »
"C'est dommage. Mais c'est inévitable à terme."

C'est dommage car en effet c'est 100 fois plus agréable d'avoir un support physique, dommage car les .mp3 ou .tak immatériels peuvent facilement disparaitre de son DD.

Inévitable car coût de production, rentabilité etc...

Je suis tout de même plus contre.

En ligne Max

La disparition du CD
« Réponse #2 le: 14 novembre 2011 à 11:51:13 »
Je reste un adepte du CD par habitude, et parce que j'ai toujours apprécié le côté rituel, et, traitez moi de maso, la légère tension et peur de savoir si le disque que j'allais acheter serait bon ou pas.

Je suis d'ailleurs un peu dépité de voir comment les lecteurs CD portables ont disparu de la circulation, alors que personnellement je vois pas en quoi c'est tellement moins pratique de traîner une sacoche de cd que de se faire chier à extraire et uploader des morceaux sur un lecteur mp3 (et je parles pas de cette monstruosité qu'est Itunes).

Après j'écoute aussi pas mal de trucs sur mon ordi en travaillant, donc les mp3 j'utilise pas mal, c'est sûr.

Cela dit, il me semble que certains artistes ont eu une réaction à côté de la plaque en misant tout sur le packaging. Je sais pas vous, hein, mais si, perso, je pars du principe que j'achète un disque pour sa musique (dinnnngue !), alors je préfère avoir une édition boitier cristal avec un livret et des paroles et une jolie pochette, qu'une espèce d'édition limitée foireuse plus ou moins deluxe, qui coûtera 50€ avec son livret en cuir, ses photos dédicacées, son porte-clé et son DVD de bonus plus ou moins dispensable.
Je constate aussi, c'est peut-être une autre histoire hors metal, une propension à gaver les disques, à faire des double CD de 78'59'' chacun, au risque de faire du remplissage. Ce qui est au final contre productif puisque faire un tel "non-tri" de son propre travail ne pourrait que m'inciter à télécharger les quelques titres intéréssants d'un monstrueux machin de 90mn, plutôt qu'à avoir un 45mn qui se tient bien.
« Modifié: 14 novembre 2011 à 12:08:30 par Max »
J'en chialerais !

Hors ligne Lobo

La disparition du CD
« Réponse #3 le: 14 novembre 2011 à 11:59:17 »
C'est triste mais c'est inévitable. J'ai mis énormément de temps à l'habituer à la dématérialisation. Le support physique me fait sentir que ce que j'écoute à un minimum d'importance, impression que je n'ai pas vraiment avec du mp3.
Out of order.

En ligne Oiseau Vermillon

La disparition du CD
« Réponse #4 le: 14 novembre 2011 à 12:09:29 »
C'est nul, la musique dématérialisée n'a aucun charme.

Je dis ceci, alors que j'ai bien plus de musique MP3 que sur CD, même si j'ai tendance à régulièrement acquérir en CD ce que j'ai pu télécharger auparavant.

Je suis tout à fait d'accord avec Max quand il se traite de maso. Je fais de même avec les livres, partant du principe que l'intérêt d'un bien culturel réside également dans le facteur de risque inhérent à son achat.

Je m'interroge quand même sur la pertinence de devoir et de vouloir tout dématérialiser dans le champ culturel. Est-ce que les entreprises s'y retrouvent niveau budget publicitaire, le packaging étant un élément à part entière de la PLV et un facteur-clef dans la décision d'achat impulsif.

Hors ligne Diditoff

La disparition du CD
« Réponse #5 le: 14 novembre 2011 à 12:25:56 »
C'est dommage.
Moi j'aime bien avoir une cédéthèque fournie comme j'aime avoir une bibliothèque remplie (je ne loue jamais de livre, je les achète pour ensuite pouvoir les exposer comme des trophées ; oui je suis bizarre).
J'écoute plus de MP3 pour le côté pratique et aussi pour le côté "je peux écouter d'abord et si c'est bien j'achète". Il y a quelques artistes que j'achète directement mais pour d'autres je ne me risquerai pas à prendre le cd sans écouter avant (trop de désillusions quand j'étais jeun's et que je me ruinais pour un cd finalement tout pourri). Mais une fois l'album écouter et approuver j'aime bien avoir le "vrai" album, sur cd, à la maison.

Hors ligne Kodeni

La disparition du CD
« Réponse #6 le: 14 novembre 2011 à 12:37:48 »
Comme la quasi totalite d'entre vous, ca m'attriste, ca m'ennuie.
Non seulement une page se tourne mais aussi et surtout, j'ai besoin d'avoir le support entre les mains. Ca m'enquiquine menu d'apprendre ca.
Pourquoi ne sommes nous pas immortels ? La menace qui plane sur le monde l'est bien elle !

Hors ligne Rincevent

La disparition du CD
« Réponse #7 le: 14 novembre 2011 à 13:08:34 »
M'en fous.

Je ne suis pas un gros consommateur de musique et je n'ai jamais eu la prétention d'être un mélomane. Quand j'ai vraiment envie d'écouter quelque chose, mon abonnement deezer répond parfaitement à mes attentes. Donc du moment que je peux continuer à écouter le morceau d'une manière ou d'une autre, ça m'est égal.
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne AZB

La disparition du CD
« Réponse #8 le: 14 novembre 2011 à 13:58:11 »
J'ai voté "c'est nul ".

Je ne nie pas pour autant le côté pratique des mp3 et autres, par contre j'irais certainement pas raquer pour un pôv' fichier c'est à dire pour du vent  :o Perso je consens à payer que pour un support, sinon pfffffrt
Je ne m'attendais à rien... et je suis quand même déçu.

Hors ligne paladin shura

La disparition du CD
« Réponse #9 le: 14 novembre 2011 à 14:12:21 »
Mon avis est un condensé très particulier entre celui d'AZB et de Rincevent, en fait [:lol]

je n'achète que TRES rarement des CD mais je n'ai cependant jamais hésité à mettre la main à la poche pour un album ou une BO que j'apprécie au plus haut point.
Je n'ai pas la prétention d'être mélomane non plus, la musique me sert surtout de fond à d'autres activités et pour que je débourse un kopeck dedans, il faut vraiment que je trouve quelque  chose d'exceptionnel à la musique en question.

En revanche, suis-je prêt à payer pour du dématérialisé ? Non. Pour la même raison que je ne vais pas voir de VOD, que j'achète mes mangas même si je lis au préalable des scantrads, et que je m'oppose farouchement au on-line sur console et tout ce que cela implique (DLC, mort progressive de la retro-compatibilité...). je paie pour avoir un objet dans les mains, quelque chose de - tant que possible - joli, fabriqué par des chtis n'employés dans une usine allemande ou chinoise, que je peux palper à outrance et qui sans se revendiquer d'une vertu infaillible de solidité puisse prétendre être utile quand mon disque dur ira faire un coucou au petit Jésus.

Bref, l'évolution technologique est une chose normale, ou du moins acceptée en tant que tel, mais la disparition de support physique me chagrine. D'autant plus que sur le long terme la musique ne sera pas le seul secteur touché.

Hors ligne megrez alberich

La disparition du CD
« Réponse #10 le: 14 novembre 2011 à 18:33:40 »
C'est nul. La musique dématérialisée n'a aucun charme.  :P

Je dois faire partie de la vieille école, mais je n'ai pas grand-chose de téléchargé chez moi. Je continue d'acheter mes CD et DVD, et ferai pareil une fois que j'aurai investi dans un lecteur Blu-ray.

Pour financer les artistes que j'apprécie d'une part (désolé, mais pour moi le téléchargement sauvage ça reste du vol pur et simple) et d'autre part parce que j'aime avoir de beaux produits "réels" sur un support physique, si possible dans un beau packaging.

J'ai compté qu'en l'espace d'un an j'ai acheté près d'une cinquantaine de CD (d'occase, vive amazon) et je n'ai pas l'intention d'arrêter !
« Modifié: 14 novembre 2011 à 18:38:34 par megrez alberich »
Je veux mourir malheureux pour ne rien regretter

Hors ligne Kodeni

La disparition du CD
« Réponse #11 le: 14 novembre 2011 à 18:37:46 »
J'ai voté : C'est nul. La musique dématérialisée n'a aucun charme.

Oui, j'ai des mp3. Mais la vraie musique que j'écoute et que j'apprécie écouter est sur CD.
J'ai besoin d'avoir l'objet entre les mains.
Pourquoi ne sommes nous pas immortels ? La menace qui plane sur le monde l'est bien elle !

Hors ligne cacaman

  • Victime du médiator
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5463
  • Total likes: 149
  • Chuck lives on.
    • Voir le profil
La disparition du CD
« Réponse #12 le: 14 novembre 2011 à 21:18:16 »
J'ai compté qu'en l'espace d'un an j'ai acheté près d'une cinquantaine de CD
Monsieur est petit joueur, j'en achète autant en 2 mois [:onion laule]
En ce moment au bureau : Portrait.

"Je veux une bonne fois tenter l'épreuve qui fera voir jusqu'à quel point nos semblables, si fiers de leur liberté de pensée, supportent de libres pensées" Nietzsche

Hors ligne Rincevent

La disparition du CD
« Réponse #13 le: 14 novembre 2011 à 22:06:16 »
Honnêtement, amis mélomanes, vous avez déjà remarqué une différence de qualité entre un mp3 et un cd ? Parce que moi non. Bon ceci dit, je suis l'équivalent artistique du goret en liberté, et je dois avoir une oreille pourrie.

Monsieur est petit joueur, j'en achète autant en 2 mois [:onion laule]
Mais tu continues à racheter les invendus de Lorie ? :D
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne cacaman

  • Victime du médiator
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5463
  • Total likes: 149
  • Chuck lives on.
    • Voir le profil
La disparition du CD
« Réponse #14 le: 14 novembre 2011 à 22:59:24 »
Honnêtement, amis mélomanes, vous avez déjà remarqué une différence de qualité entre un mp3 et un cd ?

Pour être tout à fait franc, non, mais je n'écoute quasiment jamais de mp3 donc je peux pas vraiment comparer.
Ceci dit, différence audible ou pas, c'est pas la qualité d'écoute qui m'importe mais l'objet en lui-même. Un fichier mp3 c'est juste une icône sur un écran... De plus, j'ai remarqué qu'en général, plus une personne possède de mp3, moins elle connaît les disques dans le détail. Cela tient peut-être au fait que dépenser ses ronds dedans nous amène plus souvent à "faire l'effort", tandis qu'un consommateur de mp3 à la chaîne empile les dossiers sans se préoccuper de savoir s'il va les écouter ou non.
En ce moment au bureau : Portrait.

"Je veux une bonne fois tenter l'épreuve qui fera voir jusqu'à quel point nos semblables, si fiers de leur liberté de pensée, supportent de libres pensées" Nietzsche

Hors ligne GOLD SAINT AIOLIA

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 17832
  • Total likes: 15
  • Bourguignon tête de Poissons
    • Voir le profil
La disparition du CD
« Réponse #15 le: 14 novembre 2011 à 23:12:08 »
Oui, j'ai des mp3. Mais la vraie musique que j'écoute et que j'apprécie écouter est sur CD.
J'ai besoin d'avoir l'objet entre les mains.
+1
C'est comme les Blu-ray et les jeux vidéo, j'espère qu'on aura tout le temps un support physique.Avoir du mp3 ou 4 ça n'aucun charme(bon c'est sur que des fois il vaut mieux avoir ça vu qu'il y a des éditions de daube, comme par exemple j'ai les 26 OAV de TLC en qualité Blu-ray vostfr et je m'en tiendrai certainement la vu qu'AB ne fait pas du bon job et il y a d'autres cas où on a pas d'autre choix que de télécharger des choses qui ne sont pas sorties chez nous)

Hors ligne Bougloucass

La disparition du CD
« Réponse #16 le: 14 novembre 2011 à 23:41:55 »
Je suis un adepte du CD... et je me réjouis d'avance de la sortie du nouvel album de Kate Bush lundi prochain, 50 WORDS FOR SNWO qui, une fois encore avec elle, ne ressemblera à aucun autre CD ni dans le fond, ni dans la forme... et avec un livret on-ne-peut-plus soigné!!...

En ligne Max

La disparition du CD
« Réponse #17 le: 15 novembre 2011 à 00:09:56 »
Honnêtement, amis mélomanes, vous avez déjà remarqué une différence de qualité entre un mp3 et un cd ? Parce que moi non. Bon ceci dit, je suis l'équivalent artistique du goret en liberté, et je dois avoir une oreille pourrie.

Bah de toutes façons, c'est tout nase sauf le vinyle...
 Nan, sans déconner, le problème c'est que ça dépend de plein de truc, la qualité d’échantillonnage (le 128 kpbs, avec des écouteurs, c'est  pas terrible, les percussions font vite bouillasse. Un bon VBR ou un 320, déjà, c'est plus dur), et le matériel d'écoute. Si tes hauts parleurs sont bof ou mal réglés, tu pourras pas faire la différence parce que le son de ton CD audio sortira aussi médiocre que ton MP3 à 192kbps. Et bien sûr il y a des CDs qui ont, à la base, dès l'enregistrement, un son de merde. Personnellement je n'ai pas de matériel audio formidable, ce qui fait que la différence n'est pas si énorme.
J'en chialerais !

Hors ligne Alaiya

La disparition du CD
« Réponse #18 le: 15 novembre 2011 à 07:29:52 »
C'est nul. La musique dématérialisée n'a aucun charme.
 
Moi aussi, je vais faire ma mémé à moustaches, mais pour moi, le mp3 est un outil, pratique certes, mais il n'est que cela.
 
J'aime les CD, les voir bien rangés sur mes étagères, les parcourir en me disant "oh, tiens, je m'écouterais bien ça!", et je trouve que j'ai une meilleure visibilité sur la musique dont je dispose. Sur mon disque dur, c'est le bordel, de plus, je n'ai jamais extrait tous mes CD en mp3 (il me faudrait des semaines pour le faire!), et écouter de la musique sur mon PC, c'est un truc, heu... Je sais pas. C'est pas fait pour. Je ne dis pas que je ne le fais pas, mais au final, c'est assez rare.
 
Quand j'écris, il me faut le silence, donc déjà... Ensuite, je n'arrive pas à "écouter" de la musique en la mettant en fond pendant que je fais autre chose, parce que du coup, et bien je ne l'écoute pas vraiment. Il n'y a qu'au bureau où il m'arrive de lancer de la musique sur PC parce que je suis en train de faire un truc qui me fait particulièrement suer, et qu'au moins, je le fais dans des conditions à peu près agréables.
 
Quand j'écoute de la musique, vraiment, je ne fais que ça. Et j'aime aussi le principe d'ouvrir un blister, de sortir un beau CD décoré de sa boîte, le mettre sur la platine, zyeuter le livret (et lire les remerciements^^ Oui, je sais, j'ai des manies bizarres), et pro-fi-ter.
 
Non, vraiment, le seul intérêt que je trouve au mp3, c'est le baladeur, pratique dans les transports en commun dont le train. Basta.

En ligne Oiseau Vermillon

La disparition du CD
« Réponse #19 le: 15 novembre 2011 à 08:38:53 »
De plus, j'ai remarqué qu'en général, plus une personne possède de mp3, moins elle connaît les disques dans le détail. Cela tient peut-être au fait que dépenser ses ronds dedans nous amène plus souvent à "faire l'effort", tandis qu'un consommateur de mp3 à la chaîne empile les dossiers sans se préoccuper de savoir s'il va les écouter ou non.

Ça tient aussi au fait que quand tu vas payer pour ton CD, tu vas avoir tendance à vouloir tout écouter (histoire d'en avoir pour ton argent) au lieu de te concentrer uniquement sur les deux ou trois chansons qui passent en boucle à la radio. Du coup, ça permet aussi de tomber sur une petite perle qui sera largement supérieure au tube du moment du même artiste.

Hors ligne Sojiro

La disparition du CD
« Réponse #20 le: 15 novembre 2011 à 14:21:55 »
C'est dommage. Mais c'est inévitable à terme.

Je suis pas non plus du tout mélomane et pour moi la musique est toujours en fond pendant que je fais autre choses ( tout le temps quand je bosse d'ailleurs quasiment ) mais j'aime quand même avoir quelques cd que vraiment j'apprécie énormément donc c'est quand même très rare, mais genre double best of de Queen, ou Gun N roses, Bob Marley.. Mais bon ça me gênera pas énormément vu que j'ai du en acheter une 20aine dans ma vie mais bon je suis content quand je les vois quand même, va savoir pourquoi.. ça à un charme particulier je trouve aussi..

Mais bon on est dans l'air du tout numérique, tout instantanée, tout plus rapide, où on se déplace pour rien, et c'est donc pour moi inévitable sur le long terme hélas.. puis je suis la première feignasse qui s'est habitué à ça et me déplace plus pour acheter ce genre de chose donc bon.. c'est l'évolution qui veut ça..

Hors ligne Kuwa

La disparition du CD
« Réponse #21 le: 15 novembre 2011 à 19:10:45 »
Je ne suis pas sur que le CD disparaîtra, il fera comme le 33T, seul quelques artistes/groupes continueront à l'exploiter.
Le CD, et encore plus le vinyl, est esthétique, je rêve un jour de pouvoir exposé mes plus belles pièces sur tout un mur :D (sans jeu de mots).

Pour moi le support physique est essentiel sinon c'est rien, comme beaucoup d'entre vous je trouve que payé pour des fichiers mp3, c'est ridicule. [:aie]

Edit : cette discussion m'a donné envie d'écouter de la musique, pour tout les fan de Rock/Metal, je vous conseille le dernier d'Alice In Chains qui date déjà de 2009. [:jump]
« Modifié: 15 novembre 2011 à 19:14:31 par Kuwa »
Quand l'appétit va, tout va !

Hors ligne diam

Re : La disparition du CD
« Réponse #22 le: 22 juillet 2012 à 11:09:42 »
il y a du pour et du contre:

d'un côté  le fait d'avoir l'objet dans les mains me tranquilise car j'aime avoir une copie physique de ce que j'achète.

Les disques durs démagnétisent crashent ; les memoires flash perdent les données en cas de surchauffe. Le Cd est plus durable.
Mais au fur à mesure des années je me suis apperçut qu'on a menti sur la durée de conservation des cd.

Qui ne sait jamais retrouvé avec un cd audio qui avait des claquements à l'écoute un cd (ou même dvd) avec des erreurs de fin inattendendues ( redondances crc cycliques) sur ses disques importants avec photos musiques video familles.
Même les gros disques vinyls (voir les panoplies des dj ) ont des durées de vie supérieures malgrés leurs usures.
bref le cd audio ses dérivés et ses remplaçants c'est pas si terrible.

Autre point au fils des années comme dans beaucoup de domaines électroniques , j'ai remarqué une dégradation de la qualité des supports physiques pour un prix qui ne baisse pas. ( coût de fabrication est trop élevé ? ou bien c'est une excuse pour faire des bénéfices supplémentaires ?

Hors ligne Cosmic Boy

Re : La disparition du CD
« Réponse #23 le: 22 juillet 2012 à 17:04:02 »
Je dis FLAC ou mp3 320kbps.

Hors ligne Rincevent

Re : La disparition du CD
« Réponse #24 le: 29 décembre 2014 à 10:57:39 »
Désolé pour ce gros déterrage de sujet, mais c'est pour la bonne cause. Je trouve chez Courrier international une infographie très intéressante sur l'industrie de la musique (en Allemagne) :
Citer
DIE ZEIT. L’hebdomadaire de Hambourg publie chaque semaine dans sa rubrique “Wissen in Bildern” (Le savoir en images) une infographie originale. Celle-ci, parue le 23 octobre, s’intéresse à l’industrie musicale, qui semble enfin redresser la tête. La plupart des exemples sont allemands, mais le constat est le même en France : 2013 semble avoir montré une embellie grâce au streaming, l’écoute en ligne. N’en déplaise à la chanteuse américaine Taylor Swift, qui a déclaré qu’elle se passerait de Spotify.
Spoiler (click to show/hide)

Ma cheffe me disait il y a quelques mois qu'il s'ouvrirait une dizaine de boutiques de vinyles par mois (mais en France ou dans le monde je ne sais plus), signe que le support est très loin d'avoir disparu.
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Tags: