Auteur Sujet: Bilbo le hobbit  (Lu 51748 fois)

Hors ligne Masque de Mort du Cancer

Re : Bilbo le hobbit
« Réponse #1075 le: 08 novembre 2017 à 18:46:06 »
Ben on a pas la même définition du mot "incohérence" alors.

Et puis si tu veux me balancer celles du SdA, ben fais-toi plaisir ma cocotte.
Un guerrier ne meurt pas facilement. La mort, pour le trouver, doit livrer bataille avec lui. Et un guerrier ne cède pas souvent à la mort.

Il ne faut pas tortiller du cul quand on veut chier droit.

En ligne Sergorn

Re : Bilbo le hobbit
« Réponse #1076 le: 08 novembre 2017 à 18:49:43 »
J'ai pas que ça à faire.

-Sergorn [:haha pfff]

Hors ligne Wolgy

Re : Bilbo le hobbit
« Réponse #1077 le: 08 novembre 2017 à 19:00:40 »
Non mais surtout se plaindre que Smaug parle avec Barde au lieu de le tuer directement, alors qu'on sait pertinemment qu'il est d'une arrogance extrême et adore rabaisser ceux qui ont la mauvaise idée et le culot de vouloir s'opposer à lui ou de le prendre pour un imbécile, voilà quoi... [:haha pfff]

Et je suis d'accord avec Sergorn, pas mal de trucs que tu cites c'est du gros pinaillage sans aucun intérêt pour perfectionniste à deux sous qui n'a rien d'autre à faire que de chipoter sur le moindre détail qui n'a aucune importance, et qui ignore royalement le caractère (voire les obsessions pour Thorin) des personnages. Par exemple le truc sur les flammes, c'est d'un total inintérêt, surtout que ça a été déjà fait tellement de fois que ça tient plus de la licence artistique que de l'incohérence. Et pour la baliste anti-dragon, tu n'as quand même pas oublié que tout le monde à Lacville croyait qu'en fait ça ne servait à rien suite à l'échec apparent de l'ancêtre de Barde ? Donc à quoi bon en avoir plus d'une et garder ses flèches à portée si ça n'a de toute façon aucun effet ? [:tsss]
Roleplayer Saint Seiya

Hors ligne 4evaheroesf

Re : Re : Bilbo le hobbit
« Réponse #1078 le: 08 novembre 2017 à 19:06:44 »
Je trouve aussi que ça avait de la gueule la grosse statue en or qui font sur la tronche de Smaug et qui en ressort tout vexé et tout doré. :o

-Sergorn

Le fou rire que j'ai eu après quand j'ai vu Smaug fuir comme un lâche et oser se la péter "Je suis le feu, je suis la mort". [:lol]

En ligne Sergorn

Re : Bilbo le hobbit
« Réponse #1079 le: 08 novembre 2017 à 19:07:03 »
Ben déjà rien que le coup des Aigles si c'est ça une "incohérence gros comme une maison" tu peux l'appliquer au SdA aussi.

Et pour Laketown, Wolgy a très bien répondu.

Donc oui c'est du pinaillage et si on part de ce principe on peut appliquer le même genre de logique au SdA. Tiens allez un exemple tout con : pourquoi avec son accord avec l'Armée des Morts Aragorn n'a pas logiquement demandé et promis de les libérer une fois la guerre contre Sauron gagner ? Ce serait plus logique et cohérent et la guerre aurait été gagné en 5 minutes. Mais du coup y avait plus de film. C'est un peu du même niveau tes "incohérences".

-Sergorn

Hors ligne 4evaheroesf

Re : Re : Bilbo le hobbit
« Réponse #1080 le: 08 novembre 2017 à 19:14:17 »
Il me semble que Bilbo utilise l'anneau pour sortir de la montagne.

T'es sûr ? [:fufufu]
Si je me souviens bien, un nain lui parle avant qu'il quitte la montagne, il arrive en bas sans utiliser l'anneau et après, scène suivante.
J'avait été un peu surpris car juste avant cette scène, Thranduil disait à Gandalf qu'il allait ordonner à ses elfes de buter tout ce qui sortait de la montagne.
Je m'étais dit que les elfes l'avaient laissé passer ou que les deux scènes se produisaient au même moment et que Bilbo était sorti avant l'arrivée des elfes.

Hors ligne Sankai

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 223
  • Total likes: 10
  • Prêtre de la secte des nekos arcs.
    • Voir le profil
Re : Bilbo le hobbit
« Réponse #1081 le: 08 novembre 2017 à 19:17:28 »
Vous etes sur que c'est une bonne idée de refiler l'unique aux aigles, sachant qu'ils sont des maiars (dans mes souvenirs) il me semble et Gandalf flippe sa mere a cause du pouvoir corrupteur de l'anneau. Alors que un hobbit corrompu par l'unique, sa fait Gollum qui n'est pas vraiment une grosse menace.
« Modifié: 08 novembre 2017 à 22:50:00 par Sankai »

Hors ligne megrez alberich

Re : Bilbo le hobbit
« Réponse #1082 le: 08 novembre 2017 à 19:21:46 »
Pour Smaug qui parle avec Bard, il y a aussi et sans doute le fameux pouvoir de séduction des dragons, qui aiment à la fois railler et flatter leur interlocuteur au point de le déstabiliser et de le faire douter.
« Modifié: 08 novembre 2017 à 19:40:04 par megrez alberich »
Je veux mourir malheureux pour ne rien regretter

En ligne Sergorn

Re : Bilbo le hobbit
« Réponse #1083 le: 08 novembre 2017 à 19:25:15 »
Tout ça pour dire que c'est totalement cohérent avec le personnage de Smaug ce genre d'attitude.  [:aloy]

-Sergorn

En ligne Aresielle

Re : Bilbo le hobbit
« Réponse #1084 le: 08 novembre 2017 à 19:27:22 »
Donc je me répète : laissez les aigles c'est pas des taxis.  :o

Il me semble que pour l'or fondue il y a une histoire avec le feu nain qui est super super chaud.

Et les elfes sont fumé c'est normal qu'ils flotte sur l'air.  [:trollface]

Les araignées ne voie pas Bilbo même si elles sentent qu'il y a quelque chose.

Les nains sont bigleux. Le nez sur la forge ça aide pas à entretenir l'acuité visuelle.
« Modifié: 08 novembre 2017 à 19:31:26 par Aresielle »
"Scary... Super scary! T-Toei Animation's gonna kill us!" Gintoki, Gintama ep.282
"You just can't help ninja" Prodigy, young avengers #6
"But fans deal in absolutes, like Sith." The Producer of Star Wars Rebels

En ligne Le Passant

Re : Bilbo le hobbit
« Réponse #1085 le: 08 novembre 2017 à 21:51:26 »
A partir du moment où les aigles sont une espèce intelligente et pensante comme les autres chez Tolkien, qu'ils ne prennent pas part à tout n'est pas spécialement surprenant : à ce tarif, tous les humains, elfes et nains, s'ils faisaient preuve de bon sens, se réuniraient tous et marcheraient comme un seul homme sur le Mordor depuis toutes les directions et iraient péter la gueule à troupes de Sauron. Manque de bol : disparités culturelles, conflits politiques, ressentiment historique, mépris racial.

C'est la base même de la formation de la Communauté de l'Anneau : le Conseil est totalement incapable de discuter sereinement plus de 10 minutes sans quasiment en venir aux mains, jusqu'à ce que le plus gringalet des êtres pensants du coin fasse un truc qu'eux-mêmes n'auraient pas fait : prendre une putain de décision. Et qu'est-ce qu'ils font ? Ils envoient chacun un gars pour l'accompagner, au lieu de s'unir comme ils auraient pu le faire.

En quoi les Aigles seraient-ils différents, dans cette affaire ? Ils ne sont pas spécialement sociables et interviennent visiblement parce que Gandalf et Radagast demandent un coup de main, mais c'est tout, ils ne se mouillent pas plus.

En ligne Sergorn

Re : Bilbo le hobbit
« Réponse #1086 le: 08 novembre 2017 à 22:19:10 »
Bien résumé et c'est pour ça que j'ai toujours trouvé l'argument "C'est incohérent et débile, les aigles auraient pu les amener" particulièrement crétins.

Et je précise que c'est un argument lu et entendu bien bien avant l'existence des films. :))

-Sergorn

Hors ligne Rincevent

Re : Bilbo le hobbit
« Réponse #1087 le: 08 novembre 2017 à 22:29:22 »
En plus les aigles sont un peuple au service de Manwë, donc on peut supposer qu'ils sont plus des yeux et des relais à sa disposition qu'un peuple réellement concerné par les affaires de la terre du milieu.
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne Jaxom

Re : Bilbo le hobbit
« Réponse #1088 le: 08 novembre 2017 à 22:32:36 »
Moi je dit si Illuvatar avait pas été si con il aurait détruit Morgoth des la 1ere note discordante de la chanson de création du monde comme ca paf, la terre du milieu aurait vécu des millénaires et des millénaires  et des millénaires d'un ennui mortel pendant lesquels ils se serait rien passé du tout... du coup ca n'aurai intéressé personne de lire les bouquins ou de voir les films...

[:facepalm]Je sors...

Grève des colos tant que The Lost Canvas continue à être de la daube !

Programming today is a race between software engineers striving to build bigger and better idiot-proof programs, and the universe trying to produce bigger and better idiots. So far, the universe is winning. ~ Rich Cook

Hors ligne megrez alberich

Re : Bilbo le hobbit
« Réponse #1089 le: 09 novembre 2017 à 01:05:44 »
En tout cas, pour la scène de la statue d'or, je me demande si l'idée de départ n'a pas été suggérée par Guillermo del Toro. C'est tellement over-the-top, grotesque, nonsensique que ça me fait de suite penser à la balourdise et la crétinerie assumée (et assez jubilatoire à un certain degré, je l'admets) de Pacific Rim.

Autant après avoir vu le Labyrinthe de Pan, je m'étais réjoui à l'annonce de del Toro comme réalisateur du Hobbit, autant après avoir vu PR je fus soulagé d'apprendre le retour de Peter Jackson aux commandes.

Son adaptation du Hobbit me laisse toujours un sentiment de déception ainsi qu'un goût amer en bouche, car je n'y retrouve que trop rarement le film dont j'ai rêvé pendant des années, mais d'un autre côté je me dis que ça aurait peut-être été encore pire avec del Toro. Surtout que je crois me rappeler une interview de ce dernier dans laquelle il disait ne pas aimer le genre fantasy, les Hobbits, dragons, elfes, etc. Ce qui ne veut bien sûr par dire qu'il aurait fait du mauvais boulot, mais ce n'est guère rassurant quoi qu'il en soit...
Je veux mourir malheureux pour ne rien regretter

En ligne Sergorn

Re : Bilbo le hobbit
« Réponse #1090 le: 09 novembre 2017 à 03:21:51 »
Del Toro a toujours été très contradictoire sur son appréciation de la Fantasy, car effectivement il y a une fameuse interview où il dit ça, mais d'autres où il dit le contraire, donc va savoir.  [:sweat]

Après de mémoire ils n'ont quasiment rien gardé du travail de Del Toro, au delà de sa participation au scénario du premier film car justement à partir du départ de Del Toro et de l'arrivée de PJ à la réalisation ils ne voulaient pas que Jackson se contente de filmer la vision de Del Toro ce qui n'aurait été agréable ni pour l'un ni pour l'autre donc ils sont quasiment repartis de zero et terme de designs et autre (le nouveau design des Wargs est l'un des seuls qui a été conservé du travail de Del Toro qui n'avait pas du tout aimé ceux du SdA) et il n'a pas participé à l'écriture des autres films.

Citer
In December 2012, Philippa Boyens expressed regret that del Toro's version of the film remained unmade. She revealed that it would have had a different script and visual elements, and would more closely have resembled a fairy tale.[53] Boyens stated that the most significant script change was to Bilbo's characterisation: "It shifted and changed into someone who, rather than being slightly younger and more innocent in the world, once had a sense of longing for adventure and has lost it and become fussy and fusty."[54]

J'aurais toujours ce regret de ne pas avoir vu sa vision du Hobbit personellement, mais après je me dis que la raccorder au SdA aurait peut être été plu difficile.

-Sergorn

Hors ligne Masque de Mort du Cancer

Re : Bilbo le hobbit
« Réponse #1091 le: 12 novembre 2017 à 11:35:42 »
Je viens de lire récemment vos derniers posts, notamment ceux de Wolgy et de Sergorn qui me reprochent de pinailler inutilement. Si je ne les ai pas lu (et répondu) tout de suite c’est que j’avais autre chose à foutre.

Citer
Et je suis d'accord avec Sergorn, pas mal de trucs que tu cites c'est du gros pinaillage sans aucun intérêt pour perfectionniste à deux sous qui n'a rien d'autre à faire que de chipoter sur le moindre détail qui n'a aucune importance, et qui ignore royalement le caractère (voire les obsessions pour Thorin) des personnages.
Contrairement à ce que tu pourrais croire, je ne suis pas du genre à pinailler inutilement sur tel ou tel passage d’un film ; d’ailleurs il ne m’arrive pas de voir forcément tout de suite les incohérences, ou alors elles sont tellement minimes, que je les pardonne. Après tout, même les meilleurs films ne sont pas exempts de défauts.

Autant j’avais apprécié le SdA qui, malgré ses défauts, est et restera un film majeur de l’heroic-fantasy (même s’il ne détrônera jamais, dans mon cœur, le Conan le Barbare de 1982) tant il avait apporté un second souffle à ce style de cinéma qui était un peu à la traîne (avant le SdA, l’HF n’avait pas vraiment de film « phare » alors que la SF avait la trilogie Starwars).
Même si j’en ai pas l’air, je suis plutôt bon public et peux passer un agréable moment à mater un film au cinéma, et ce malgré ses défauts. (Même si ces dernières années, je vais moins dans les salles sombres, pas pour des raisons financières, mais plus par rapport à une certaine lassitude vis à vis du 7° Art en général).

Mais là, dans le cas de la Trilogie du Hobbit, trop c’est trop: les ficelles et les incohérences scénaristiques étaient tellement nombreuses, se voyaient comme le nez au milieu de la figure et étaient aussi subtiles qu’une tarte dans la gueule, que ça m’a gâché le plaisir (d’ailleurs, je ne suis même pas allé voir le troisième volet au cinéma, j’ai préféré le mater sur le net). La magie et l’aspect fictionnel n’excusent pas les incohérences scénaristiques. Sinon on peut justifier toutes les invraisemblances que l’on veut, sous prétexte que c’est de la fiction.

En fait pour ne pas voir les incohérences et grosses ficelles de la trilogie, il faut vraiment, excusez-moi de vous dire ça, avoir de la merde dans les yeux ou avoir les neurones complètement cramées (et pas par le souffle enflammé de Smaug).

Bon après, si vous vous contentez de cette soupe que l’on vous sert, c’est votre problème, pas le mien (et je suis poli quand je dis ça, car je pourrais être encore plus trash dans mes propos).

Citer
Par exemple le truc sur les flammes, c'est d'un total inintérêt, surtout que ça a été déjà fait tellement de fois que ça tient plus de la licence artistique que de l'incohérence.
Donc, sous prétexte que c’est de la « licence artistique », ça permet de justifier le n’importe quoi de cette scène ? Ça renvoie à ce que j’ai dit plus haut.

Citer
Et pour la baliste anti-dragon, tu n'as quand même pas oublié que tout le monde à Lacville croyait qu'en fait ça ne servait à rien suite à l'échec apparent de l'ancêtre de Barde ? Donc à quoi bon en avoir plus d'une et garder ses flèches à portée si ça n'a de toute façon aucun effet ?
Ben, ça ne pouvait pas les empêcher de les perfectionner et d’en produire en masse durant le long sommeil de Smaug, juste au cas où ce dernier se réveillerait pour aller manger un morceau dehors (une dizaine de têtes de bétail) tout en cramant un peu la ville au passage, histoire de se fendre la gueule.

Pour les Aigles, je dois avouer que je ne connais pas tout l’univers de Tolkien (qui n’est pas mon auteur d’HF préféré) et le fait que ces charmants volatiles n’aident les autres qu’exceptionnellement m’ait échappé. Mais dans ce cas, il suffit de le mentionner dans l’un des films, ce qui ne prendrait que, allez quoi, quelques secondes pour le dire ; après tout, ils ont bien fait du remplissage pour faire d’un bouquin une trilogie, donc rajouter une petite scène en ce sens n’aurait pas été de trop.

Citer
Pour Smaug qui parle avec Bard, il y a aussi et sans doute le fameux pouvoir de séduction des dragons, qui aiment à la fois railler et flatter leur interlocuteur au point de le déstabiliser et de le faire douter.
Je vois mal pourquoi un dracosire, c’est à dire une machine à tuer de plusieurs tonnes, capable de semer la désolation en quelques minutes à coups de cônes de flammes, aurait subitement envie de se casser le cul à tailler une bavette avec un péon, alors qu’il était en train de cramer une ville bien peinard. Après, il est possible que le fait de voir un clampin se dresser face à lui, armé d’un arc, ait pu l’amuser (« Ah, en v’la un qui a des couilles !») et qu’il n’a pas pu résister à l’envie de bavarder un peu avec lui avant de lui meuler la face. Possible…

Citer
Tiens allez un exemple tout con : pourquoi avec son accord avec l'Armée des Morts Aragorn n'a pas logiquement demandé et promis de les libérer une fois la guerre contre Sauron gagner ?
Oulah, la prochaine fois met des ponctuations et relis-toi un peu, parce que là, même si j’ai compris ce que tu voulais me demander, ta phrase est un poil bordélique. Bref, passons.

C’est vrai que cette scène m’a toujours un peu turlupiné

Si je me souviens bien ces guerriers avaient été maudits par Isildur, durant la dernière guerre contre Sauron, parce qu’ils s’étaient carapatés avant la bataille, alors qu’ils avaient juré allégeance au roi et promis de se battre à ses côtés, devenant ainsi les guerriers spectraux ; ils ne seraient délivrés de leur état qu’au moment de l’accomplissement de leur serment.

Aragorn leur rappelle donc ce serment et leur demande de l’aider durant cette nouvelle guerre, arguant qu’il est l’héritier d’Isildur etc. Une fois la bataille de Minas Tirith terminée, les spectres demandent à Aragorn de les libérer et ce dernier accepte.

Bien sûr, la sagesse conseillerait de garder ces guerriers, fort utiles au demeurant, jusqu’au bout, c’est à dire tant que Sauron n’ait pas été vaincu une bonne fois pour toutes (d’ailleurs Gimli fait une suggestion en ce sens). A partir de là, on a deux hypothèses :

- Aragorn estime qu’ils ont rempli leur part du marché car il ne voit plus aucune raison de ne pas respecter la sienne. Il aurait pu pinailler comme un vulgaire marchand, comme quoi Sauron n’a pas encore été vaincu, etc. mais Aragorn est un homme d’honneur, pétri de principes chevaleresques où la parole donnée a autant de valeur, si ce n’est plus, que l’écrit.
- Aragorn est un couillon de première  :D
Un guerrier ne meurt pas facilement. La mort, pour le trouver, doit livrer bataille avec lui. Et un guerrier ne cède pas souvent à la mort.

Il ne faut pas tortiller du cul quand on veut chier droit.

Hors ligne Jaxom

Re : Re : Bilbo le hobbit
« Réponse #1092 le: 12 novembre 2017 à 23:52:50 »
Je vois mal pourquoi un dracosire, c’est à dire une machine à tuer de plusieurs tonnes, capable de semer la désolation en quelques minutes à coups de cônes de flammes, aurait subitement envie de se casser le cul à tailler une bavette avec un péon, alors qu’il était en train de cramer une ville bien peinard. Après, il est possible que le fait de voir un clampin se dresser face à lui, armé d’un arc, ait pu l’amuser (« Ah, en v’la un qui a des couilles !») et qu’il n’a pas pu résister à l’envie de bavarder un peu avec lui avant de lui meuler la face. Possible…

La c'est oublier l'ego sur-dimensionné de Smaug et cette scene colle au contraire plutôt bien au perso.

Apres on aurait pu au contraire avoir une copie directe du livre : le dragon ravage la ville, un piaf vient susurrer a l'oreille de Bard (un type qu'on connait pas au passage car on ne l'a jamais rencontré avant dans le bouquin) que Bilbon a dit que le dragon avait un trou dans sa cuirasse au niveau du cœur, Bard tire une flèche basique peinte en noir avec son arc de merde, paf le dragon ! ...  le tout off-screen bien sur... C'est sur que ca aurait bien déchaîné les foules  [:lol]
« Modifié: 12 novembre 2017 à 23:54:43 par Jaxom »
Grève des colos tant que The Lost Canvas continue à être de la daube !

Programming today is a race between software engineers striving to build bigger and better idiot-proof programs, and the universe trying to produce bigger and better idiots. So far, the universe is winning. ~ Rich Cook

En ligne Bouloche Le Foufounet

Re : Bilbo le hobbit
« Réponse #1093 le: 13 novembre 2017 à 09:08:11 »
Perso, bien plus que la baliste et/ou les flèches noires planquées à l'autre bout du bled, c'est plus le fait que Bard tire en s'appuyant sur son fils que j'ai trouvé parfaitement non-crédible. Pourquoi se faire chier à concevoir et construire une baliste "spécial dragon" si tu peux bricoler un truc tout aussi efficace en plantant à mains nues les bouts de l'arc dans des poteaux ! Et le fils qui s'en sort sans la moindre égratignure, alors qu'il aurait dû avoir le cou, la tête ou l'épaule au minimum éraflés par le "passage" de la flèche... ::)
Vraiment un passage mega-WTF qui m'a fait grogner sur mon siège...

Ca et le fait que la façade d'Erebor est quasi intacte quand les nains arrivent. C'est à se demander par où Smaug est sorti !
M'enfin, cela dit, vu que les nains peuvent porter sans effort des rochers d'1 mètre 50 de diamètre... ::)
Tout problème a sa solution qui pose problème...

Hors ligne Masque de Mort du Cancer

Re : Re : Re : Bilbo le hobbit
« Réponse #1094 le: 13 novembre 2017 à 09:46:16 »
Après on aurait pu au contraire avoir une copie directe du livre : le dragon ravage la ville, un piaf vient susurrer a l'oreille de Bard (un type qu'on connait pas au passage car on ne l'a jamais rencontré avant dans le bouquin) que Bilbon a dit que le dragon avait un trou dans sa cuirasse au niveau du cœur, Bard tire une flèche basique peinte en noir avec son arc de merde, paf le dragon ! ...  le tout off-screen bien sur... C'est sur que ca aurait bien déchaîné les foules  [:lol]
Là c'est sûr que question epicness, ça le fait pas trop  [:lol]

Sinon, il y a quand même quelques éléments qui m'ont bien plu dans cette trilogie :

- L'introduction où l'on voit la splendeur du royaume nain d'Erebor jusqu'à l'arrivée de Smaug.
- Les énigmes dans le noir. Au moins ils n'ont pas raté cette scène.
- Smaug : en fait la raison principale pour laquelle je suis allé voir le Hobbit car j'adore les dragons au cinéma et celui-ci est particulièrement badass. J'ai apprécié que, dans le premier volet, il est tout au plus suggéré : on aperçoit vaguement sa silhouette, on l'entend gueuler, on voit une griffe... Sans oublier son œil qui s'ouvre à la fin.
- La course-poursuite dans le fleuve : malgré son côté WTF, elle est sacrément bien faite.
- Thranduil chevauchant un cerf : ça a du style comme monture
- Le parquet en or, devant l'entrée de la Montagne Solitaire
- Le casting, notamment le choix des acteurs pour Thorin et Bilbo (respectivement Richard Armitage et Martin Freeman) ; d'ailleurs Thorin a un air de ressemblance avec Ulfric Sombrage (Skyrim).

Enfin, un truc marrant auquel j'avais pas fait gaffe sur le coup : Kili qui, dans La Désolation de Smaug, se prend une flèche dans le genou. Un clin-d'œil à Skyrim : quand on parle à un garde lambda, il lâche parfois cette réplique : "J'étais aventurier autrefois, jusqu'à ce que je me prenne une flèche dans le genou...". A noter qu'on retrouve ce gag dans l'une des cartes du Gwynt, le jeu de cartes du jeu vidéo The Witcher 3.
Un guerrier ne meurt pas facilement. La mort, pour le trouver, doit livrer bataille avec lui. Et un guerrier ne cède pas souvent à la mort.

Il ne faut pas tortiller du cul quand on veut chier droit.

Hors ligne Jaxom

Re : Bilbo le hobbit
« Réponse #1095 le: 14 novembre 2017 à 23:52:23 »
Il s'agira donc d'une prequelle. Et les droits vendus sont bien ceux du SdA pas ceux du Silmarillion ou des livres sortis récemment, ce qui limite d'autant plus le champs des possibles, a savoir ce qui est décrit dans les appendices du SdA :
  • le 2nd age et Numenor
  • le 3eme age et la derniere alliance
  • L'Arnor vs. Angmar : la decheance du royaune du nord et de ses heritiers
  • Le Gondor : le royaune du sud contre les pirate, et le retour du mal, la disparition de la lignee des rois
  • Les nains et la Moria
  • La Comte et les quelques rares fait qui s'y sont passes
  • Le Rohan : l'arrivee des gens des chariots et leur etablissement en Gondor du nord, leurs guerres contre les orcs et autres envahisseurs
  • Les aventures d'Aragorn jeune au Rohan et au Gondor (peut inclure sa jeunesse a Fondcombe, sa rencontre avec Arwen et Gandalf)
  • La traque de Gollum par Aragorn et Legolas  [:aie]
  • La guerre de l'Anneau dans le nord : Fondcombe vs. Orcs, Lorien et royaume sylvestre vs. Dol Guldur, guerre aux portes de Dale et d'Erebor
« Modifié: 15 novembre 2017 à 00:48:30 par Jaxom »
Grève des colos tant que The Lost Canvas continue à être de la daube !

Programming today is a race between software engineers striving to build bigger and better idiot-proof programs, and the universe trying to produce bigger and better idiots. So far, the universe is winning. ~ Rich Cook

Hors ligne Rincevent

Re : Bilbo le hobbit
« Réponse #1096 le: 15 novembre 2017 à 10:24:28 »
Mmm, je reste perplexe mais nous verrons bien.
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

En ligne Bouloche Le Foufounet

Re : Re : Bilbo le hobbit
« Réponse #1097 le: 15 novembre 2017 à 10:37:25 »
Mmm, je reste perplexe mais nous verrons bien.
Pareil...
Tout problème a sa solution qui pose problème...

Tags: