Auteur Sujet: Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics  (Lu 29908 fois)

En ligne Le Passant

Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #25 le: 15 mai 2012 à 12:01:54 »
Citer
Alaiya et le Passant, je suis intéressée par ce bouquin... Cékwaaaaaa ? Y a baston ? Y a câlinous ? C't'épique et sexy ? *____*
Non pas moi. Je ne trempe pas là dedans moi. :D

Hors ligne Alaiya

Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #26 le: 15 mai 2012 à 12:05:21 »
 
Citer

Alaiya et le Passant Rikimaru, je suis intéressée par ce bouquin... Cékwaaaaaa ? Y a baston ? Y a câlinous ? C't'épique et sexy ? *____*



"rien que l'acier" de Richard Morgan. Dark fantasy bourrine, y a plein de bastoon, y a du calinou (du gros qui tâche  :D ), c'est épique, désabusé, ironique et cynique. Il me semble que tu es plus dans le polar, mais là, franchement, tu devrais essayer. Pi, attends, j'ai fait une rec sur ce bouquin sur LJ...
 
Là: http://alaiya666.livejournal.com/105862.html
 

Hors ligne lilou_black

Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #27 le: 15 mai 2012 à 12:06:47 »
Oupeuh-seuh ! Confusion inside  [:what] Désolée Monsieur Passant ! XD

Merci Alaiya ! Ça m'rappelle qu'il est temps que je t'ajoute sur LJ, moi...
— Ringo, fouille dans ton sac poubelle. Trouves-y mon larfeuille.
— C'est lequel ?
— C'est celui où y a écrit "Bad motherfucker"

http://nanowrimo.org/participants/sally_lou

Hors ligne Chibi

Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #28 le: 15 mai 2012 à 12:22:31 »
*se sent un peu solitaire en tant qu'auteur hétéro, là... [:sweat]*

Je pense que l'épique n'est pas forcément lié au combat (même si je ne cache pas apprécié ceux qui sont décrits dans LOTR, par exemple) et je ne suis pas forcément une grosse amatrice de baston, mais si un combat est bien écrit et qu'il en ressort quelque chose, je le lirai avec plaisir.

Mais l'épique peut aussi se trouver dans d'autres types de scènes, à mon sens, celles qui ont une intensité particulière et qui nous tendent les nerfs comme une corde d'arc quand on les lit. En tant qu'auteur, quand on parvient à en écrire une, c'est une victoire personnelle (comme une scène de baston pour moi, je ne suis pas vraiment douée pour ça)...

Hors ligne Alaiya

Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #29 le: 15 mai 2012 à 12:38:55 »

Citer
Mais l'épique peut aussi se trouver dans d'autres types de scènes, à mon sens, celles qui ont une intensité particulière et qui nous tendent les nerfs comme une corde d'arc quand on les lit.

Ah mais tout à fait. Une scène chargée émotionnellement (pas forcément en terme de romance d'ailleurs) peut être tout à fait épique.

Citer
*se sent un peu solitaire en tant qu'auteur hétéro, là... [img alt=[:sweat]]http://forum.saintseiyapedia.com/Smileys/custom/sweat.gif*

Meuh nan, moi j'aime bien l'hétéro et j'en ai fait un paquet. J'en fais toujours dans mon coin d'ailleurs saleté de fic qui avance à peu près en ce moment mais bon, pas sortie de l'auberge, moi... Le souci c'est qu'aujourd'hui, faut vraiment en vouloir pour arriver à se faire repérer avec de l'hétéro dans ce bas monde  [:lol]

Hors ligne Nicodémüs

Re : Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #30 le: 15 mai 2012 à 12:48:41 »

Marrant parce qu'en ce qui me concerne, l'idée d'en écrire une me faisait frémir et puis... je m'y suis mise par la force des choses et finalement, ça s'est bien passé. De toute façon, y avait intérêt à ce que ça se passe bien quand il faut en faire quasi 80 pages  [:aie] . Je n'ai pas éprouvé de difficulté particulière, d'une part parce que je visualise énormément en écrivant (en fait, je décris ce que je vois sur mon écran de télé mental), et d'autre part parce que lire de la dark fantasy bien bourrine avec une palanquée de bastons au corps à corps, ça aide.

Ah oué, non mais pareil en fait (au niveau de la visualisation, j'entends). Généralement, je ne me lançais pas tête baissée dans l'écriture d'une scène de combat. J'attendais d'avoir visualiser mentalement toute la scène pour l'écrire ensuite (mais ça, ça marche avec tout en vérité... peu importe la scène, l'univers, etc., il me faut une visualisation complète avant l'écriture). 

Chibi >> Mais non, tu n'es pas toute seule. :D Bien que je ne fasse pas spécialement dans la romance, j'ai tendance à verser plus dans les couples hétéros. [:miam]
L'Epervier réussit là où les pirates !

Hors ligne Mysthe

  • Âme incunable
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 15556
  • Total likes: 657
  • La virilité c'est faire preuve de gentillesse©Kuru
    • Voir le profil
    • Parfois j'écris...
Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #31 le: 15 mai 2012 à 12:49:34 »
*se sent un peu solitaire en tant qu'auteur hétéro, là... [:sweat]*

L'écrasante majorité de mes pairings est hétéro. En fait je trouve qu'une histoire sans gays est aussi absurde qu'une histoire où tout le monde est gay. Il y a forcément 2-3 persos qui sont gays -ou bis- (10% de la population quand même, et entre 5 et 10% de bis), mais pas tout le monde :)) (les 80% restants quoi...)

Par contre bien sûr que l'émotion peut se trouver dans beaucoup de scènes qui ne sont pas forcément romantiques d'ailleurs. Par contre je n’appellerais pas ça de l'épique ;) (ça ce sont de grandes histoires héroïques, avec un style très poétique, si ce ne sont vraiment des vers)

Par contre les recherches documentaires, je trouve ça normal (grands souvenirs de recherches bien longues pour parfois seulement 3 lignes écrites :))), mais au moins je sais de quoi je parle, et ça me permet de poser les détails qui rendent le récit attachant.

Ah oué, non mais pareil en fait (au niveau de la visualisation, j'entends). Généralement, je ne me lançais pas tête baissée dans l'écriture d'une scène de combat. J'attendais d'avoir visualiser mentalement toute la scène pour l'écrire ensuite (mais ça, ça marche avec tout en vérité... peu importe la scène, l'univers, etc., il me faut une visualisation complète avant l'écriture). 

Si je devais attendre ça, je n'écrirais que très très peu.  :)) De toutes manières, mes persos ont toujours des idées à la noix quand j'écris. Je n'ai que des grandes lignes, j'arrive toujours à les suivre, mais pas en détail.  ^^ Je fais juste gaffe au style (ce qui me vaut de réécrire parfois des paragraphes entiers, ou changer des mots -ce matin je voulais une allitération par exemple-).
« Modifié: 15 mai 2012 à 13:09:28 par Mysthe »
Président du fan-club de Shun.
Je soutiens le couple Hyôga / Shun !  Ikki boy. Adorateur de Sorrento.
J'ai craqué, je rejoins le camp de Poséidon... ^^ Gloire à l'océan !
Merci de ne pas présumer de ce que je peux penser... Je suis loin d'être si simpliste...
http://www.fanfiction.net/~mysthe

En ligne Le Passant

Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #32 le: 15 mai 2012 à 13:08:53 »
Mais dites, Mesdames Messieurs (Mademoiselle ayant été aboli, je pense que je ferai mieux de l'éviter, n'est-ce pas ?), y a-t-il réellement besoin de placer des scènes de romances/cul pour vous intéresser ?

Je pose la question sérieusement.

Hors ligne Mysthe

  • Âme incunable
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 15556
  • Total likes: 657
  • La virilité c'est faire preuve de gentillesse©Kuru
    • Voir le profil
    • Parfois j'écris...
Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #33 le: 15 mai 2012 à 13:10:57 »
De cul, non. De romance, j'apprécie. Pas obligatoire certes, mais ceci faisant partie de la vie quotidienne, ça me fait bizarre s'il n'y en a pas un peu.
Président du fan-club de Shun.
Je soutiens le couple Hyôga / Shun !  Ikki boy. Adorateur de Sorrento.
J'ai craqué, je rejoins le camp de Poséidon... ^^ Gloire à l'océan !
Merci de ne pas présumer de ce que je peux penser... Je suis loin d'être si simpliste...
http://www.fanfiction.net/~mysthe

Hors ligne lilou_black

Re : Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #34 le: 15 mai 2012 à 13:16:17 »
Mais dites, Mesdames Messieurs (Mademoiselle ayant été aboli, je pense que je ferai mieux de l'éviter, n'est-ce pas ?), y a-t-il réellement besoin de placer des scènes de romances/cul pour vous intéresser ?

Je pose la question sérieusement.

Je tiens à mon "mademoiselle", moi.

Pour répondre à ta question, je pense sincèrement que ça dépend des goûts de tout un chacun ou chacune. En ce qui me concerne non, ce n'est pas vraiment nécessaire de mettre de la romance ou du sexe. Certes, je serais de mauvaise foi et même une sacrée menteuse si je prétendais que les divers aspects amoureux me font fuir au triple galop mais je peux lire et énormément aimer de histoires qui n'en contiennent pas. Pour que je sois contente, il me faut une bonne histoire, prenante et bien écrite. C'est tout.
— Ringo, fouille dans ton sac poubelle. Trouves-y mon larfeuille.
— C'est lequel ?
— C'est celui où y a écrit "Bad motherfucker"

http://nanowrimo.org/participants/sally_lou

Hors ligne Chibi

Re : Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #35 le: 15 mai 2012 à 13:42:05 »
Mais dites, Mesdames Messieurs (Mademoiselle ayant été aboli, je pense que je ferai mieux de l'éviter, n'est-ce pas ?), y a-t-il réellement besoin de placer des scènes de romances/cul pour vous intéresser ?

Je pose la question sérieusement.

Non, ce n'est pas obligatoire en ce qui me concerne. J'aime bien quand il y en a mais, si l'histoire n'en a pas et est bien écrite, je la lirai tout aussi bien...après, ça n'empêche pas que j'aie un tempérament romantique et que j'aime en écrire...

Ah, et suis ravie qu'il y ait ici d'autres auteurs hétéro, je me sens un peu moins seule :). C'est vrai que ça n'est pas évident de sortir du lot dans ces conditions mais je suis assez maso pour persister...
« Modifié: 15 mai 2012 à 13:47:52 par Chibi »

Hors ligne Nini Mousse

Re : Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #36 le: 15 mai 2012 à 13:48:03 »
*se sent un peu solitaire en tant qu'auteur hétéro, là... [:sweat]*
Faut pas :o

Le "tout yaoi" est franchement irréaliste, de toutes façons. En ce qui me concerne, j'essaye de maintenir un juste milieu. Je ne vais pas renier mon passé de "fangirl délirante" donc j'aime placer quelques couples yaoi dans mes textes, d'autant que cela sied particulièrement à un milieu aussi masculin que le Sanctuaire [:aloy]
Mais ! Les couples hétéros ont autant leur place car, à moins d'être d'une mauvaise foi impressionnante, il y a des femmes dans cette série et c'est bien dommage de les mettre de côté. Certaines sont assez "maltraitées" par les fanfiqueurs (Shunrei par exemple), ce qui est une erreur à mon sens. Elles ont toutes du potentiel :D

Hors ligne Mysthe

  • Âme incunable
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 15556
  • Total likes: 657
  • La virilité c'est faire preuve de gentillesse©Kuru
    • Voir le profil
    • Parfois j'écris...
Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #37 le: 15 mai 2012 à 14:06:53 »
J'adore Shunrei moi... Elle a un potentiel dingue cette petite, et pas qu'en simple romance.
Président du fan-club de Shun.
Je soutiens le couple Hyôga / Shun !  Ikki boy. Adorateur de Sorrento.
J'ai craqué, je rejoins le camp de Poséidon... ^^ Gloire à l'océan !
Merci de ne pas présumer de ce que je peux penser... Je suis loin d'être si simpliste...
http://www.fanfiction.net/~mysthe

Hors ligne Alaiya

Re : Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #38 le: 15 mai 2012 à 14:25:33 »
Mais dites, Mesdames Messieurs (Mademoiselle ayant été aboli, je pense que je ferai mieux de l'éviter, n'est-ce pas ?), y a-t-il réellement besoin de placer des scènes de romances/cul pour vous intéresser ?

Je pose la question sérieusement.

Non plus pour moi. Que je sache il y a bien une fic - arf, comment s'appelait-elle déjà... une histoire 'achement bien, super documentée, pleine de rebondissements , et bien écrite... Ah oui: "chasse éternelle"  :D - où il n'y a pas de romance et qui m'avait sacrément plu. Idem pour l'EdG de Black Dragon et d'autres encore. Tiens, les écrits de Snaritt aussi, par exemple.

Comme je le dis toujours, la romance au service du scénario oui, le scénario au service de la romance non.

Spoiler (click to show/hide)

Et idem aussi avec mes collègues fickeurs: le tout yaoi est totalement irréaliste. Et d'ailleurs, si on prend la définition exacte du yaoi, je dirais que j'aurais plutôt tendance à préférer et à écrire du gay. C'est plus mieux bien.

Hors ligne lilou_black

Re : Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #39 le: 15 mai 2012 à 14:52:23 »
J'adore Shunrei moi... Elle a un potentiel dingue cette petite, et pas qu'en simple romance.

C'est vrai ! Moi, j'aime bien Marine et Shaina et... même si je râle parce que je n'aime pas Asgard, Hilda est un très, très bon personnage. D'ailleurs, j'ai vu que Chibi avait écrit sur Hilda, va falloir que je voie ça de plus près.
— Ringo, fouille dans ton sac poubelle. Trouves-y mon larfeuille.
— C'est lequel ?
— C'est celui où y a écrit "Bad motherfucker"

http://nanowrimo.org/participants/sally_lou

Hors ligne Chibi

Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #40 le: 15 mai 2012 à 16:13:13 »
J'aime bien Shunrei aussi et je crois qu'elle n'est pas qu'un simple faire-valoir ni un élément de romance, elle a quand même sacrément provoqué des retournements de situation, la petite. Bon, je n'ai guère pu totalement l'exploiter au vu de mes choix narratifs mais, peut-être, dans une annexe à ED2B, why not ?
Les filles aussi, genre Shaina et Marine, sont intéressantes, mais j'avoue une affection particulière pour Hilda, c'est vrai...

Et oui, même dans ED2B je n'avais pas pu m'empêcher de mettre un soupçon de romance, gomen  [:sweat]

Hors ligne Rikimaru

Re : Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #41 le: 15 mai 2012 à 16:42:02 »
Mais dites, Mesdames Messieurs (Mademoiselle ayant été aboli, je pense que je ferai mieux de l'éviter, n'est-ce pas ?), y a-t-il réellement besoin de placer des scènes de romances/cul pour vous intéresser ?

Je pose la question sérieusement.

Du tout, c'est plutôt un "+", mais s'il n'y en a pas, il n'y a pas mort d'homme ^^. Après, je trouve ça intéressant, d'un point de vue rédactionnel de s'y essayer (ce que j'ai fait récemment dans mon dernier chapitre en date).
Une Dernière Bataille (chapitre 17 partie 2 - 15%)

Hors ligne Chibi

Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #42 le: 16 mai 2012 à 11:55:55 »
Question aux collègues auteurs: quel place tient le désir de vos lecteurs dans vos écrits ? En clair, faites-vous beaucoup de "fan service" ? Si vous faites une fic au long cours, modifiez-vous radicalement vos choix premiers pour que ça "plaise" mieux au lectorat général du fandom ?

Personnellement, il m'est arrivé d'en faire, mais ça tient une place mineure quand même. Généralement, je vogue assez peu sur la vague et je me tiens à mes choix premiers, en tenant compte de ma vision des choses et pas des "modes" du fandom. Bon, niveau nombre de lecteurs ça s'en ressent et c'est parfois assez décourageant, mais on écrit d'abord pour soi, n'est-ce pas ?

En ligne Le Passant

Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #43 le: 16 mai 2012 à 11:58:45 »
Je n'ai jamais tenu compte un seul instant des attentes des lecteurs. Pas sur le fond en tout cas. J'ai plutôt tendance à aller en sens inverse d'ailleurs.

Hors ligne lilou_black

Re : Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #44 le: 16 mai 2012 à 12:06:42 »
Question aux collègues auteurs: quel place tient le désir de vos lecteurs dans vos écrits ? En clair, faites-vous beaucoup de "fan service" ? Si vous faites une fic au long cours, modifiez-vous radicalement vos choix premiers pour que ça "plaise" mieux au lectorat général du fandom ?

Personnellement, il m'est arrivé d'en faire, mais ça tient une place mineure quand même. Généralement, je vogue assez peu sur la vague et je me tiens à mes choix premiers, en tenant compte de ma vision des choses et pas des "modes" du fandom. Bon, niveau nombre de lecteurs ça s'en ressent et c'est parfois assez décourageant, mais on écrit d'abord pour soi, n'est-ce pas ?

Pour que j'arrive à écrire quelque chose, il faut que ça me plaise d'abord à moi *Lilou, tu es une vile égoïste*. S'il y a une thématique ou un couple populaire (là, je pense particulièrement à Harry Potter parce qu'il y a une chose sur laquelle jamais, au grand jamais je n'ai écrit ni n'écrirai parce que c'est sale et ça craint, pourtant les fangirls en raffolent) qui ne me plait pas, tant pis. Le lectorat ira voir ailleurs si j'y suis. Il m'est arrivé de me faire conspuer une fois parce que dans un de mes écrits, j'ai fait faire quelque chose à un personnage qui n'a vraiment pas plu et, même si ç'a été pénible, je l'ai assumé jusqu'au bout. Après, il y a eu le cas contraire : faire une suite à un one-shot pour faire plaisir aux gens (en même temps, c'était à mes débuts, jamais je n'avais eu autant de commentaires pour un texte que j'estimais sans prétention) et me pencher sur quelque chose de populaire parce que ça me faisait envie. Ceci étant, ça ne m'a pas apporté grand-chose. Comme je l'ai dit dans le topic d'Alaiya "autour du fanwork", mon lectorat actuel tient sur un ticket de métro donc je m'octroie le droit de faire ce que je veux  [:petrus jar]
— Ringo, fouille dans ton sac poubelle. Trouves-y mon larfeuille.
— C'est lequel ?
— C'est celui où y a écrit "Bad motherfucker"

http://nanowrimo.org/participants/sally_lou

Hors ligne Mysthe

  • Âme incunable
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 15556
  • Total likes: 657
  • La virilité c'est faire preuve de gentillesse©Kuru
    • Voir le profil
    • Parfois j'écris...
Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #45 le: 16 mai 2012 à 12:22:01 »
Question aux collègues auteurs: quel place tient le désir de vos lecteurs dans vos écrits ? En clair, faites-vous beaucoup de "fan service" ? Si vous faites une fic au long cours, modifiez-vous radicalement vos choix premiers pour que ça "plaise" mieux au lectorat général du fandom ?

Personnellement, il m'est arrivé d'en faire, mais ça tient une place mineure quand même. Généralement, je vogue assez peu sur la vague et je me tiens à mes choix premiers, en tenant compte de ma vision des choses et pas des "modes" du fandom. Bon, niveau nombre de lecteurs ça s'en ressent et c'est parfois assez décourageant, mais on écrit d'abord pour soi, n'est-ce pas ?

Non.
Je fais ce qu'il me plait d'écrire. Je ne suis pas payé pour écrire ce que les gens voudraient (ce qui serait la seule chose qui pourrait me convaincre je crois :)))
Président du fan-club de Shun.
Je soutiens le couple Hyôga / Shun !  Ikki boy. Adorateur de Sorrento.
J'ai craqué, je rejoins le camp de Poséidon... ^^ Gloire à l'océan !
Merci de ne pas présumer de ce que je peux penser... Je suis loin d'être si simpliste...
http://www.fanfiction.net/~mysthe

Hors ligne Rikimaru

Re : Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #46 le: 16 mai 2012 à 12:32:10 »
Question aux collègues auteurs: quel place tient le désir de vos lecteurs dans vos écrits ? En clair, faites-vous beaucoup de "fan service" ? Si vous faites une fic au long cours, modifiez-vous radicalement vos choix premiers pour que ça "plaise" mieux au lectorat général du fandom ?

Personnellement, il m'est arrivé d'en faire, mais ça tient une place mineure quand même. Généralement, je vogue assez peu sur la vague et je me tiens à mes choix premiers, en tenant compte de ma vision des choses et pas des "modes" du fandom. Bon, niveau nombre de lecteurs ça s'en ressent et c'est parfois assez décourageant, mais on écrit d'abord pour soi, n'est-ce pas ?

Comme mes collègues auteurs, je répondrais que je n'en fais rien (ou presque). Des changements dans la construction du texte ou le déroulement de certains scènes sont plutôt évoqués par mes relecteurs plutôt que mes rares lecteurs. Après, suivant ce que l'on me propose, je vois si ça me plaît ou pas, si ça déforme trop ma pensée primaire ou pas et je fais avec.
Revenir sur des écrits passés pour les modifier ? Je le ferais très probablement, mais plus dans l'optique de les améliorer avec tout ce que j'ai pu apprendre au fil du reste de mon écriture.
Une Dernière Bataille (chapitre 17 partie 2 - 15%)

Hors ligne Alaiya

Re : Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #47 le: 16 mai 2012 à 12:58:34 »
Question aux collègues auteurs: quel place tient le désir de vos lecteurs dans vos écrits ? En clair, faites-vous beaucoup de "fan service" ? Si vous faites une fic au long cours, modifiez-vous radicalement vos choix premiers pour que ça "plaise" mieux au lectorat général du fandom ?

Personnellement, il m'est arrivé d'en faire, mais ça tient une place mineure quand même. Généralement, je vogue assez peu sur la vague et je me tiens à mes choix premiers, en tenant compte de ma vision des choses et pas des "modes" du fandom. Bon, niveau nombre de lecteurs ça s'en ressent et c'est parfois assez décourageant, mais on écrit d'abord pour soi, n'est-ce pas ?

je suis une adepte du "fan selfservice" [:lol] Donc en gros, j'écris des trucs qui me plaisent à moi en priorité. Maintenant, si d'autres - mes lecteurs - partagent mes obsessions et se retrouvent dedans, tant mieux, sinon, tant pis. De fait, non, je ne tiens pas compte des désirs des lecteurs.

Bien entendu, quand il s'agit de répondre à une requête/défi/prompt, là c'est différent, puisque le sujet et souvent le contexte me sont imposés. Ceci dit, je décide librement de répondre ou pas à la requête, donc ma façon de traiter la demande sera mienne avant tout.

Dans le cadre d'une fic au long cours, vu que le boulot que ça demande, je ne vais pas en plus modifier des trucs pour faire plaisir. Si je prends l'exemple d'UDC, je me suis fait pourrir à deux reprises par deux lectrices parce que j'ai osé appliquer un traitement à des personnages qui étaient contraire à l'image qu'elles s'en étaient fait. Dommage pour elles, mais pas question de changer mon fusil d'épaule.
Néanmoins, il peut m'arriver, non pas de tenir compte, mais d'avoir un pop d'inspiration suite à telle ou telle remarque dans un commentaire. Par exemple, j'avais décidé initialement de ne pas du tout intégrer les armures dans l'histoire. Mais petit à petit, suite à des blagues/remarques/autres, l'idée a creusé son chemin et au final, on les retrouve (bon, en morceaux, mais c'est l'intention qui compte  :D ). Idem pour le cas Aphrodite, parce que c'est en lisant les forums et les analyses des uns et des autres que je me suis rendue que ce personnage était intéressant.

Donc, il a pu m'arriver de réorienter certaines choses, non pas pour faire plaisir mais parce qu'étant dans une démarche au long cours, ma vision des choses a évolué entre temps.

Hors ligne Chibi

Re : Re : Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #48 le: 16 mai 2012 à 13:20:31 »
Citation de: Alaiya

Dans le cadre d'une fic au long cours, vu que le boulot que ça demande, je ne vais pas en plus modifier des trucs pour faire plaisir. Si je prends l'exemple d'UDC, je me suis fait pourrir à deux reprises par deux lectrices parce que j'ai osé appliquer un traitement à des personnages qui étaient contraire à l'image qu'elles s'en étaient fait. Dommage pour elles, mais pas question de changer mon fusil d'épaule.
Néanmoins, il peut m'arriver, non pas de tenir compte, mais d'avoir un pop d'inspiration suite à telle ou telle remarque dans un commentaire.
Donc, il a pu m'arriver de réorienter certaines choses, non pas pour faire plaisir mais parce qu'étant dans une démarche au long cours, ma vision des choses a évolué entre temps.

Tout pareil !
D'ailleurs, miss, ce sont plusieurs de tes remarques qui m'ont conduite à un "'pop d'inspiration" comme tu dis (les grands maîtres, hein ?  :D) et à accélérer mon propos à un certain moment (ce qui a eu un bon effet sur le rythme général, merci ^^), sans parler du reste.
Mais tout réorienter, non, carrément pas possible, pas envie de me retaper 300 pages de fic à réécrire...
Pour le "selffanservice", oui, je pratique aussi ^^.
« Modifié: 16 mai 2012 à 13:46:11 par Chibi »

Hors ligne Nini Mousse

Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #49 le: 16 mai 2012 à 13:38:50 »
C'est pas pour le peu de personnes qui me suivent que je vais m'amuser à modifier mes choix de départ, merci bien [:aloy] Sauf remarques pertinentes ou requête/prompt/défi, "j'fais c'que j'veux".
Je ne peux pas témoigner pour les fics plus longues, la mienne étant passée à la trappe [:aie] Mais il m'est arrivé de modifier le déroulement de certains chapitres suite à des suggestions de quelques lectrices respectées :D

Tags: