Auteur Sujet: Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics  (Lu 34114 fois)

Hors ligne Rincevent

Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #800 le: 31 octobre 2018 à 16:21:12 »
Ah tiens, juste un mot pour signaler que les brouillons rédigés sur Fanfiction.net ont désormais une durée de vie d'un an, contre 90 jours jusqu'il y a peu. [:fufufu]
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne Rincevent

Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #801 le: 30 mars 2019 à 10:44:43 »
Ce n'est certainement pas comparable, mais quand on voit comment AO3 est maintenant de loin l'interface la plus populaire pour poster des fanfictions alors que peu en entendaient parler il y a encore quelques années, on peut voir que les utilisateurs peuvent très bien migrer en grand nombre vers un service de qualité qui respecte leurs besoins et leurs libertés.
Pardon, je ne réagis sur ça que maintenant mais AO3 a-t-il vraiment pris son essor ? J'ai vu régulièrement des appels aux dons pour maintenir / développer le site mais sans jamais vraiment remarquer de gros changement. En termes de vues il me semble qu'il y a moins de monde que sur feufeu-net, donc qu'en penser ? [:fufufu]
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

En ligne Alaiya

Re : Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #802 le: 31 mars 2019 à 14:43:09 »
Pardon, je ne réagis sur ça que maintenant mais AO3 a-t-il vraiment pris son essor ? J'ai vu régulièrement des appels aux dons pour maintenir / développer le site mais sans jamais vraiment remarquer de gros changement. En termes de vues il me semble qu'il y a moins de monde que sur feufeu-net, donc qu'en penser ? [:fufufu]
Vu par ma lorgnette, AO3 semble disposer d'une assise désormais solide chez les anglophones et a bonne réputation pour les éléments indiqués par @Mai~sunadokei , à savoir le respect de la liberté des auteurs et des lecteurs tout en proposant une interface moderne, intuitive et efficace. Toutefois, côté francophone, ça n'a pas pris aussi bien qu'on aurait pu l'espérer : interface 100% anglophone, absence de messagerie privée (à la fois une bonne et une mauvaise chose : cela permet aux auteurs de ne pas être importunés en privé et de conserver leurs distances s'ils le souhaitent, mais cela implique des dérives pas des plus agréables via les commentaires puisque certains et certaines n'hésitent pas à utiliser ce biais pour déverser leur fiel sur les auteurs...) et une audience trop faible, à la fois cause et conséquence du désamour des francophones pour cette plate-forme.

 FFnet aussi est en anglais mais le modop' fait par Alixe en son temps est toujours d'actualité, la plate-forme étant vieillissante et ne proposant rien de neuf côté ergonomie depuis des années. De fait, cela suffit à la plupart pour s'en sortir (... ou à peu près : il semblerait que les plus jeunes, qui ne disposent que de smartphones, aient plus de mal...  [:fufufu] ) Et quoi qu'on en dise, ffnet reste LA plate-forme référence tous fandoms confondus, et toutes langues confondues.

Je trouve dommage qu'AO3, au regard de toutes ses qualités, n'ait pas eu le succès escompté pour les écrits en français mais c'est comme ça, et on n'y peut pas grand-chose. Après, certains fandoms y marchent mieux que d'autres, ça dépend de leur "âge" et de leur popularité, mais c'est pareil sur ffnet.

Côté francophone, il semblerait - mais là encore c'est une impression - que Wattpad ait drainé beaucoup de monde : pensé pour le smartphone, "jeune" d'un point de vue esthétique. Perso, j'ai jeté un coup d'oeil et je suis vite repartie : fonctionnement assez incompréhensible pour moi, compte obligatoire, concept "réseaux sociaux" prioritaire par rapport à la mise en ligne d'écrits, contenu très... "hétérogène" (pour rester polie).

Mais bon, les fandoms ça va ça vient, et la fanfiction s'est très largement démocratisée avec l'avènement du net fin des 90 mais plus encore avec celui des smartphones. D'autres plates-formes verront le jour et les existantes s'adapteront ou disparaîtront.

http://archiveofourown.org/users/Alaiya

"When the fires, when the fires are consuming you
And your sacred stars won't be guiding you,
I've got blood, I've got blood - Blood on my name"

Hors ligne Rincevent

Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #803 le: 31 mars 2019 à 16:06:21 »
Ces temps-ci, je me suis demandé si ça vaudrait le coup d'importer mes récits sur une autre plateforme de ce genre mais ça faisait un peu mec qui cherche à tout prix à se faire connaitre (ce que je ne recherche pas non plus). Sans compter que ça serait beaucoup de boulot pour peu d'intérêt au final. Par contre j'ai été surpris l'autre jour en découvrant que les tags français que j'ai mis sur AO3 renvoyaient, pour certains, vers leur équivalent anglais. Apparemment y a des volontaires pour valider les tags et il semble donc qu'ils créent des équivalences.
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne Mai~sunadokei

Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #804 le: 01 avril 2019 à 12:13:41 »
AO3 est définitivement mon interface préférée et de loin. Je ne poste que peu de mes écrits sur feufeu-net parce que l'interface me donne mal aux yeux et le procédé de la mise en ligne d'une fanfic me semble inutilement compliqué. Leur interface de lecture est très peu agréable à mon goût, surtout du fait qu'on ne puisse même pas sélectionner du texte. AO3 est non seulement plus agréable à l'œil mais propose de télécharger les écrits sous le format de son choix pour pouvoir les lire après. L'éditeur est aussi intuitif qu'un logiciel de traitement de texte normal, et les étiquettes rendent le tri des fanfictions par genre/personnages très efficace. J'ai vu en effet que ça n'a pas beaucoup convaincu du côté francophone; d'ailleurs les fanfictions que j'y ai postées en français n'ont été commentées que par des lecteurs allemands (je ne m'en plains pas, ça me fait énormément plaisir que quelqu'un fasse l'effort de lire ma fanfic alors qu'elle n'est pas dans une langue qu'il ou elle maîtrise. Mais ces lecteurs allemands étant des auteurs anglophones, cela ne fait que confirmer cette tendance décrite par Alaiya.)
/!\ a tendance à disparaître sans aucun préavis. /!\

Hors ligne Rincevent

Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #805 le: 01 avril 2019 à 12:56:19 »
Après l'auteur de fanfic doit trouver l'équilibre entre son désir (et plaisir) d'écrire et son souhait d'être lu. Si on choisit une plateforme juste parce qu'elle semble faire des vues, on passe à côté de quelque chose sans garantie d'être effectivement lu.

D'ailleurs, autre réflexion de ma part, quand j'ai publié une histoire je me sens mieux. Parce que pour moi écrire c'est surtout un moyen d'évacuer les histoires qui se constituent dans ma tête. Et, éventuellement, de me dire que peut-être que quelqu'un les lira voire les appréciera.
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne Mai~sunadokei

Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #806 le: 02 avril 2019 à 13:02:13 »
Je suis d'accord. Un article que j'ai lu avant NaNo l'avait bien dit; en écrivant, il faut savoir écrire ce qu'on a vraiment à dire, utiliser l'écriture pour répondre à nos questions personnelles, pas le livre qu'on voudrait se voir écrire parce qu'il correspond à ce que nous pensons être quelque chose de profond et rempli de sens. C'est pour ça que souvent, ma productivité diminue sensiblement lorsque je me mets à lire les produits des autres. Des attentes se forment dans mon esprit par rapport à ce qui devrait être publié, à l'effet qu'un livre ou une histoire doit avoir, à la forme générale du récit. Parfois j'admire tellement le style d'une personne que j'en fais un idéal, oubliant d'écrire ce que j'ai à dire et me concentrant sur, d'une façon ou d'une autre, émuler une image que je me suis faite de l'histoire qui sera lue et appréciée.
/!\ a tendance à disparaître sans aucun préavis. /!\

Hors ligne Mai~sunadokei

Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #807 le: 03 avril 2019 à 04:53:50 »
Juste un double post pour signaler qu'AO3 et donc ses auteurs ont été nominés pour un Hugo Award xD

https://twitter.com/rfarrowster/status/1113109727578337281
/!\ a tendance à disparaître sans aucun préavis. /!\

Hors ligne Rincevent

L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

En ligne The Endoktrinator

Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #809 le: 17 août 2019 à 12:05:53 »
Cela vous est déjà arrivé d'avoir eu envie de contacter plein d'amis et d'organiser un financement participatif pour payer le double des droits d'auteur ?

Shit still Happens, so deal with it - psychanalysm

Hors ligne Ouv

Re : Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #810 le: 17 août 2019 à 13:14:19 »
Cela vous est déjà arrivé d'avoir eu envie de contacter plein d'amis et d'organiser un financement participatif pour payer le double des droits d'auteur ?
Qui paierait le double des droits d'auteurs de quelle oeuvre à qui ? Pour quel travail ? Dans quel contexte ?
"Payer les droits d'auteur", cela ne veut pas dire grand chose.
Parles-tu d'acheter les droits d'une oeuvre ? Ou parles-tu de rémunération de l'auteur ?
Parles-tu d'une oeuvre originale ou d'une fanfiction ?
Plus de détails, stp, car sans cela, ta question n'a pas de sens.
« Modifié: 17 août 2019 à 13:32:48 par Ouv »
"If you want to call it pretty, we're made of star dust - or nuclear waste, depending upon your analysis" Hitchens

En ligne The Endoktrinator

Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #811 le: 17 août 2019 à 14:11:35 »
Pour tout cela à la fois.

Je dirais même retirer les droits quand on sent que l'auteur n'en est plus... digne, d'une manière ou d'une autre.

Oui, c'est violent.
Shit still Happens, so deal with it - psychanalysm

Hors ligne Rincevent

Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #812 le: 17 août 2019 à 14:55:34 »
Ce n'est pas possible, du moins pas à ma connaissance. C'est pour ça que c'est un droit. Selon les pays on peut le limiter dans certains cas, par exemple empêcher un prisonnier de se faire du fric en vendant le récit de ses crimes. Mais sinon tu peux être un gros crevard et percevoir tranquillement tes droits. Si ça marche pas t'auras rien et bien fait pour toi, si ça marche ben... tu seras un gros crevard riche. Le monde est injuste.
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne Numby des Poissons

  • Seigneur du Calembour et de la Paresse
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5664
  • Total likes: 291
    • Voir le profil
    • Mon Deviantart
Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #813 le: 17 août 2019 à 18:37:04 »
Woh putain Endo qu'est-ce que tu racontes encore  [:lol] Il nous faut les détails, là !
"Parmi toutes les vérités de l'univers, la plus injuste est qu'on ne puisse pas ramener les morts" - Capitaine Albator

Hors ligne Mysthe

  • Âme incunable
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 16412
  • Total likes: 5
  • La virilité c'est faire preuve de gentillesse©Kuru
    • Voir le profil
    • Parfois j'écris...
Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #814 le: 17 août 2019 à 19:03:46 »
Tu veux racheter les droits StS à Kurumada ? [:aie]
Président du fan-club de Shun.
Je soutiens le couple Hyôga / Shun !  Ikki boy. Adorateur de Sorrento.
J'ai craqué, je rejoins le camp de Poséidon... ^^ Gloire à l'océan !
Merci de ne pas présumer de ce que je peux penser... Je suis loin d'être si simpliste...
http://www.fanfiction.net/~mysthe

Hors ligne Numby des Poissons

  • Seigneur du Calembour et de la Paresse
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5664
  • Total likes: 291
    • Voir le profil
    • Mon Deviantart
Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #815 le: 17 août 2019 à 19:08:25 »
Si tu veux les droits de mon roman, Endo, je les vends pas, ou alors tu as intérêt à abouler les millions !
"Parmi toutes les vérités de l'univers, la plus injuste est qu'on ne puisse pas ramener les morts" - Capitaine Albator

Hors ligne Rincevent

Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #816 le: 17 août 2019 à 19:44:06 »
En plus avec la future adaptation au cinéma ça va douiller un max. :o
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

En ligne The Endoktrinator

Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #817 le: 17 août 2019 à 20:05:46 »
Moi non (pas encore), mais certains auteurs de fanfics ou de fangas me donnent l'impression que ça les démange.

Et quelques fois,  je ne leur donne pas tort et aurais même tendance à les encourager.
Shit still Happens, so deal with it - psychanalysm

Hors ligne Numby des Poissons

  • Seigneur du Calembour et de la Paresse
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5664
  • Total likes: 291
    • Voir le profil
    • Mon Deviantart
Re : Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #818 le: 17 août 2019 à 20:24:27 »
En plus avec la future adaptation au cinéma ça va douiller un max. :o
Ouais rien que le rituel de résurrection pour que Christopher Lee puisse jouer un de mes persos, le nécromancien me demande une blinde =/
"Parmi toutes les vérités de l'univers, la plus injuste est qu'on ne puisse pas ramener les morts" - Capitaine Albator

Hors ligne Rincevent

Re : Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #819 le: 17 août 2019 à 21:28:13 »
Moi non (pas encore), mais certains auteurs de fanfics ou de fangas me donnent l'impression que ça les démange.

Et quelques fois,  je ne leur donne pas tort et aurais même tendance à les encourager.
Ah, ok. Mais alors là c'est une équation insoluble car, comme il a été dit une fois dans ce sujet, la fanfic repose par définition sur une facilité d'écriture puisqu'on utilise l'univers créé par un ou des autres pour créer ses propres histoires. Il est possible de le faire en étant rémunéré, mais alors ça s'appelle entrer dans une franchise avec un éditeur (les comics font beaucoup ça il me semble, non ?) qui reversera, de toute façon une partie des droits aux créateurs originaux tout en prélevant sa part. En dehors de ça tu peux être certain que ça restera totalement illégal partout où on applique copyright et droit d'auteur. Et même si on a le pognon suffisant, on ne peut pas forcément racheter des droits car ses détenteurs peuvent tout simplement ne pas être disposés à les céder.
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne Ouv

Re : Re : Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #820 le: 20 août 2019 à 00:12:54 »
Ah, ok. Mais alors là c'est une équation insoluble car, comme il a été dit une fois dans ce sujet, la fanfic repose par définition sur une facilité d'écriture puisqu'on utilise l'univers créé par un ou des autres pour créer ses propres histoires. Il est possible de le faire en étant rémunéré, mais alors ça s'appelle entrer dans une franchise avec un éditeur (les comics font beaucoup ça il me semble, non ?) qui reversera, de toute façon une partie des droits aux créateurs originaux tout en prélevant sa part. En dehors de ça tu peux être certain que ça restera totalement illégal partout où on applique copyright et droit d'auteur. Et même si on a le pognon suffisant, on ne peut pas forcément racheter des droits car ses détenteurs peuvent tout simplement ne pas être disposés à les céder.
Surtout que la fanfic permet de jouer sur les deux tableaux : on peut donner sa vision de ce que l'on estime que l'oeuvre devrait/pourrait être, sans avoir à subir la moindre conséquence, ni dépenser le moindre centime.
Je ne pense pas avoir tort en disant que beaucoup d'auteurs de fanfics écrivent l'histoire qu'ils aimeraient lire, ou la version d'un univers comme ils estiment qu'il devrait être.
C'est même tout l'intérêt de la fanfic, je dirais.
« Modifié: 20 août 2019 à 00:33:33 par Ouv »
"If you want to call it pretty, we're made of star dust - or nuclear waste, depending upon your analysis" Hitchens

Hors ligne Rincevent

Re : Les questions qui tuent aux auteurs de fanfics
« Réponse #821 le: 20 août 2019 à 10:10:30 »
Et puis aussi et surtout, il ne faut surtout pas croire que les fanfictions marcheraient autant si elles n'étaient pas gratuites. Les auteurs qui créent leurs univers mettent souvent des années à gagner correctement leur vie (tout le monde n'est pas J. K. Rowling ou Terry Pratchett) alors s'il fallait, en plus, partager une partie de ces revenus avec des gens qui viennent s'agripper à votre œuvre... ben c'est pas gagné. [:petrus]
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Tags: