En dehors de Saint Seiya > Travaux personnels

le topic guitare de cacaman

(1/76) > >>

cacaman:
Il n'y a pas de raison que je ne bénéficie pas moi non plus de vos commentaires éclairés, donc j'ouvre ce sujet destiné à satisfaire mon égo, merci d'avance :o :D.


Depuis quelques années, ma marotte est d'enregistrer des reprises avec ma petite guitare électrique. Au début, je l'ai fait sur les conseils de mon prof de guitare, pour qui s'enregistrer était un bon moyen de se rendre compte de ses erreurs après coup, alors qu'elles pouvaient passer inaperçues "en pleine action". Je m'y suis mis et je me suis rendu compte que dans mon cas c'était l'inverse : j'ai toujours l'impression d'avoir foiré le morceau, alors qu'à la lecture de l'enregistrement, ben non, pas tant que ça en fait [:fufufu].


Mon parcours en tant que guitariste amateur

- débuts en 1997. Fan de metal, hurleur dans un groupe et pratiquant assidument la "air guitar", j'ai décidé d'apprendre à jouer pour de vrai. J'achète une vieille gratte électrique à un copain (une Challenge imitation Strat), sans ampli et c'est parti.

- 1997 – 2000 : Le truc sur lequel je joue est un vrai bout de bois, mais ça ne me dérange pas trop puisque j'ai tout à découvrir. J'achète par la suite mon premier ampli, un Peavey Rage 10W à transistor, et une pédale DOD Death Metal. Voulant naturellement jouer du metal, je me heurte rapidement au mur de la technique ; c'est effectivement plus pratique pour les gratteux débutants d'être fans de rock, pop ou grunge, que de metal ; l'investissement de départ pour jouer les morceaux que l'on aime n'est absolument pas comparable. Je m'entraîne donc sur les rythmiques du back-catalogue de Metallica et de Maiden, merci à eux, j'ai massacré leurs classiques sans vergogne, sacrifiés sur l'autel de ma progression. Soit dit en passant, j'ai un son de merde mais je m'en cogne [:aie].

- 2000 – 2002 : Je change de guitare, opte pour une Ibanez RG270. Je m'aperçois rapidement des effets néfastes d'un Floyd sous licence, mais globalement j'en suis content quand même. Dans le monde des guitares bon marché, c'était quand même pas mal. Je commence aussi à essayer de repiquer des morceaux à l'oreille, boulot super fastidieux mais très formateur.

- 2002 – 2007 : Je prends enfin des cours de guitare!! Mon niveau stagnait et les 2 profs successifs que j'ai eus m'ont grandement aidé. Développement de mon jeu en lead, propreté de jeu, quelques notions de solfège, petits trucs de funk, rock, blues, et surtout j'ai appris à travailler tout seul grâce à eux et à leurs petits trucs qui facilitent la progression (fréquence de jeu, aide de logiciels pour accélérer petit à petit les morceaux, etc). Bon, du coup pour eux dans l'absolu c'est contre-productif puisque maintenant je ne prends plus de cours ^^.

- 2008 – maintenant : Je bosse les morceaux nécessaires pour me faire progresser dans un domaine particulier, de retour en autodidacte. J'ai également investi dans du matériel potable : une Lâg Arkane 1000, une pédale Ibanez Tube King et un ampli Marshall Class 5.
Je n'ai donc plus un son de merde depuis 2011. Youpi.



Je vais commencer par mon dernier travail.

Reprise : Iron Maiden / Moonchild
Style : heavy metal
Intérêt technique : rythmiquement, pas grand-chose à dire, c'est très classique. Au niveau du solo par contre, on enchaîne beaucoup de techniques différentes : bends simples et composés, harmonique artificielle (4'07"), passages de main droite en strict aller-retour, tapping, léger jeu avec le vibrato (dives).

Mon avis après coup : déjà je suis assez mécontent du son. En live il est juste dément, mais à l'enregistrement ça bave pas mal en rythmique. Sinon côté solo j'ai eu du mal sur les bends à 4'16" : il faut en effet, plusieurs fois de suite, maintenir une note stable tout en montant une seconde note au niveau de la première, le tout très rapidement. Pour sauver la justesse du passage j'ai été obligé de bender lentement, mais du coup esthétiquement c'est moyen puisque ça "grésille" le temps de monter la note au bon niveau [:sweat]. C'est clairement un objectif de mon jeu désormais, être capable de bender vite et juste en ayant 2 cordes à gérer. La toute fin du solo (4'42") a été un peu faite à l'arrache aussi : le solo original contient un peu plus de notes, jouées en legato.
Sinon le reste passe bien.





Reprise : Dream Theater / Learning To Live
Style : metal progressif
Intérêt technique : l'intérêt est énorme puisqu'il va falloir faire preuve de régularité dans la justesse et la propreté pour enquiller ces 11 minutes avec le moins de pains possibles, sur des plans rythmiques assez difficiles, tant au niveau mémorisation que difficulté pure. Les solos sont heureusement relativement abordables, pas de chiasses de sextolets à 180. Mais globalement le morceau est très complet, avec moult sauts de cordes, plans en aller-retour strict, legato, switchs fréquents son clair / son saturé, arpèges, accords barrés, léger jeu au vibrato, signatures rythmiques asymétriques, un vrai festival [:petrus].

Mon avis après coup : je jouais encore "à l'époque" sur ma vieille Ibanez qui se désaccordait au moindre bend, donc je réajustais en donnant des coups sur le chevalet. Galère mais je plaide non-coupable votre honneur [du coup j'ai toujours essayé d'éviter un maximum les bends, pour ne pas avoir à gérer le ré-accordage express ensuite : à très long terme, ça m'a valu d'être mauvais en bends, bah oui :o].
Je n'ai évidemment pas pu recracher tout le morceau sans commettre d'erreurs (pain à 0'29", un mini à 7'10", un beau à 7'37", un mini à 8'48", et mauvaise gestion du volume à 10'13"), mais en gros je suis quand même fier de moi ^^





Reprise : Dire Straits / Private Investigations
Style : slow rock
Intérêt technique : Tout est joué en son clair (enfin, pour la partie en son clair ^^U, je n'ai pas attaqué la célèbre outro saturée) mais la position des accords, variant quasi sans temps mort, fait que garder un jeu propre demande beaucoup de maîtrise. L'effort de mémorisation est également de la partie, puisque chaque motif ressemble au précédent, mais sans pour autant le copier bêtement. C'est ce que j'appelle du rock de qualité.

Mon avis après coup : Ca commence à dater ce truc. Mon jeu n'est pas super clean, parfois je suis à la limite de me gourer dans les enchaînements donc quelques notes buzzent ou meurent étouffées. Mais en gros ça passe quand même. Il me semble ne l'avoir bossé qu'une semaine. Avec plus de boulot j'aurais pu éviter ces quelques écueils.





Reprise : Dream Theater / Overture 1928
Style : metal progressif
Intérêt technique : énorme encore une fois, puisqu'il concentre quasiment toutes les techniques de la guitare électrique hormis le tapping et le jeu au vibrato (A-R strict, petits sweeps, palm muting, legato, bends, démanchés, signatures irrégulières, chicken-picking, sauts de cordes…). Et l'avantage, c'est qu'il ne dure que 3'40", donc on peut recommencer à l'envi pour avoir une bonne prise ; c'est moins casse-couille qu'avec un pavé de 11 minutes [:mouaisok]. Enfin il n'est pas exigeant niveau sweeps et avalanche de notes, ça reste réalisable sans être un guitar-hero (la preuve).

Mon avis après coup : Pas grand-chose à dire, j'en suis pleinement satisfait. Enfin, il y a bien quelques micro-pains de ci de là, mais c'est de l'ordre de la maniaquerie pour un amateur.




Je détaillerai d'autres trucs par la suite, plus les nouveaux morceaux que j'ai sur le feu, une fois qu'ils seront enregistrés bien sûr  [:jap]

lilou_black:
Hé bé...  [:jap]

Personnellement, je dis chapeau ! Tu joues justes, plutôt bien... sérieux, c'est vraiment chouette. Bon, pour le côté "éclairé" du commentaire, on repassera mais si tu permets, je ferai écouter ça au frère aîné histoire d'avoir un avis plus constructif sur le plan musical.

Dans tous les cas, mes oreilles sont plutôt contentes !

cacaman:
Merci bien pour ce petit commentaire, et n'hésite pas à me faire part des impressions du frangin ^^

Maintenant, place à quelques vieilleries.


Reprise : Vivaldi / Presto Estate
Style : classique
Intérêt technique : quasiment que du strict aller-retour. Le guitariste apprenant ce morceau booste son level en "régularité", "endurance", "démanchés", "A-R strict". Une vraie purge mes amis. La compo est courte, mais à cette vitesse on est rapidement rincé, l'avant-bras droit crispé à mort et les doigts de la main gauche qui font des noeuds.

Mon avis après coup : A la base ce morceau doit se jouer autour de 155-160bpm. Ici, je dois avoisiner les 135-140bpm. Donc première observation : la reprise n'est pas correcte puisque jouée à un tempo inférieur à l'original. Seconde observation : j'ai mon son de merde de l'époque.
Ceci dit, il y a quand même des raisons d'être content. Déjà, aucun backing-track, uniquement le métronome, donc je ne me cache pas derrière mon petit doigt, je joue sans filet. Et puis ce morceau m'a permis de grandement progresser au niveau de la régularité de mon jeu, j'ai appris à jouer "carré". Ca m'a pris à peu près 1 an avant d'arriver à passer ce truc à ce tempo, et d'ailleurs j'ai toujours dans mes projets d'enfin le jouer à 155. Je pense qu'actuellement j'ai le niveau pour, mais j'attends la bonne opportunité dans mon emploi du temps car ça va me demander pas mal d'investissement.





Reprise : Queen / I Want It All
Style : rock - hard rock
Intérêt technique : Morceau très varié qui propose pas mal de petits défis techniques. Quelques bends, beaucoup de legato sur le solo, gérer un aller-retour main droite bien relaché, et surtout restituer la pêche du morceau.

Mon avis après coup : Bon alors pour la pêche du morceau c'est pas mal, mais mon son pourrave a été un vrai boulet pour cette mission. Sinon on me voit donner quelques coups sur mon chevalet pour ré-accorder rapidos une gratte qui part en vrille au moindre bend. En parlant de bends, c'est l'époque où j'ai commencé à apprendre à en faire et ça s'entend puisque la plupart sont faux  :o
A part ça et 3-4 pains, c'était pas trop mauvais. Disons que ça sent beaucoup plus l'amateurisme que maintenant ^^U





Reprise : Atheist / ...And The Psychic Saw
Style : death metal technique
Intérêt technique : un vrai challenge rythmique, un peu comme Learning To Live de DT mais dans un style plus... agressif [:petrus]. Changements de signatures partout, la mémoire et la justesse des démanchés sont fortement mis à contribution, ainsi que la propreté du jeu : bloquer les bonnes notes au bon moment à cette vitesse demande pas mal de boulot. Pour le solo je ne peux pas dire, je n'avais pas les tablatures donc j'ai laissé tomber.

Mon avis après coup : Si on fait abstraction du son foireux (mais le peut-on vraiment?), le résultat est assez bon puisque j'enchaîne les plans sans me vautrer. Il doit y avoir 1 ou 2 petits pains maxi. Dommage pour le solo, j'ai horreur de jouer un morceau sans son solo, ça me rappelle trop mes frustrations de guitariste débutant. Mais le reste étant assez dense, je m'étais quand même lancé dans l'aventure.



megrez alberich:
pardon de pourrir ton topic, Mr Cacaman, mais perso j'adore cette video  [:petrus yes]. ca me ramène 20 ans en arrière, à l'époque où j'écoutais du Mötley Crüe (j'étais fan de Shout at the Devil)

cacaman:
Cette vidéo n'a jamais existé :o

Navigation

[0] Index des messages

[#] Page suivante

Utiliser la version classique