Auteur Sujet: Les films de Jean-Claude Van Damme  (Lu 9972 fois)

Hors ligne Kodeni

Re : Re : Les films de Jean-Claude Van Damme
« Réponse #150 le: 05 mars 2018 à 14:46:18 »
Pas curiosité j'ai vu Kickboxer Vengeance:
Pas encore vu. J'attends le coffret BR du 1 et du 2.

à part pour le générique de fin [:onion tears] :

Spoiler (click to show/hide)
Pour ce que ça vaut, le clin d’œil est sympa.

Peut-être que vous la connaissez mais dans le doute (et aussi en raison de son absence sur ce tacos), une chouette analyse de Piège à Hong-Kong par Karim Debbache :

http://dai.ly/x54m781

D's©
Pas sûr que ton lien soit bon.
Pourquoi ne sommes nous pas immortels ? La menace qui plane sur le monde l'est bien elle !

Hors ligne Damien

  • Seigneur du Stupre
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 12362
  • Total likes: 504
  • Un film qui vieillit a-t-il des pellicules ?
    • Voir le profil
Re : Les films de Jean-Claude Van Damme
« Réponse #151 le: 05 mars 2018 à 14:49:16 »
Ah oui.

https://www.dailymotion.com/video/x4yzane

Ceci étant, tous les chroma sont très intéressants.

D's©
Life is theater, theater is everywhere...

Hors ligne sharivan

Re : Les films de Jean-Claude Van Damme
« Réponse #152 le: 05 mars 2018 à 14:57:02 »
J'ai visionné la vidéo postée par Kentaro et elle me donne le sentiment d'un immense gâchis vu le tournant qu' a pris sa carrière par la suite. Ça avait pourtant bien commencé avec le petit rôle qu'il obtient sur le peu connu mais néanmois sympathique "No Retreat No Surrender". Malgré une présence d'à peine 20 minutes dans le film, il livre une prestation très convaincante et vole la vedette à Kurt Mclinney. Il enchaîne avec "Bloodsport", le rôle qui fit sa gloire et, pour ma part, son meilleur film à ce jour. Film qui n'a pas trop vieilli, possède une excellente BO et des combats très bien chorégraphiés. J'ai vu un peu près tous ses films jusqu'en 1999 où il a alterné le bon et le très mauvais.


Les must : Bloodsport, Full Contact, Double impact, Timecop.
Les bons : Kickboxer, No Retreat No Surrender, Risque Maximum.
Les moyens : Cyborg, Coups pour coups, Universal Soldier, Cavale sans issue, Le Grand Tournoi.
Les mauvais : Black Eagle, Double Team, Piège à Hong Kong, Universal Soldier : Le combat absolu.
Les hors catégories : Street Fighter : L'ultime combat. Film qui aurait plutôt mérité le titre de l'ultime navet, tout est raté dans ce film, l'histoire, les personnages, les combats, bref un navet intersidéral. Et dire que ce fut le dernier film de Raul Julia.


Je me suis arrêté là, je n'ai pas eu envie de voir ses films "direct-to-video". C'est dommage car je pense que cet acteur aurait pu avoir la même renommée que Bruce Lee, Jackie Chan ou Jet Li alors qu'aujourd'hui il est surtout victime de railleries en tout genres par certaines personnes.
« Décidément, les temps comme les oeufs sont durs et la bêtise humaine n’a pas de limites »

Hors ligne Benji

Re : Re : Les films de Jean-Claude Van Damme
« Réponse #153 le: 05 mars 2018 à 15:00:23 »
Ah oui.

https://www.dailymotion.com/video/x4yzane

Ceci étant, tous les chroma sont très intéressants.

D's©

Je me lève et je confirme!  [:jump] (big up a "Allo, allo M. L'ordinateur" en version très ralentie qui fait peur)
"I find it’s actually easier to be misunderstood"

Hors ligne Kodeni

Re : Re : Les films de Jean-Claude Van Damme
« Réponse #154 le: 05 mars 2018 à 16:32:23 »
Ah oui.

https://www.dailymotion.com/video/x4yzane

Ceci étant, tous les chroma sont très intéressants.

D's©
Mouais... Pas ouf comme vidéo...
Pourquoi ne sommes nous pas immortels ? La menace qui plane sur le monde l'est bien elle !

Hors ligne Diamond Saint

Re : Les films de Jean-Claude Van Damme
« Réponse #155 le: 05 mars 2018 à 21:13:34 »
Tu as oublié "In Hell" Sharivan, dans les très bons.
« Modifié: 05 mars 2018 à 21:15:25 par Diamond Saint »
Le carbone modifié c'est le bien.

Hors ligne sharivan

Re : Les films de Jean-Claude Van Damme
« Réponse #156 le: 06 mars 2018 à 11:35:25 »
Tu as oublié "In Hell" Sharivan, dans les très bons.
Malheureusement, je ne l'ai toujours pas vu. J'ai seulement mentionné les films que j'avais vus et dont les souvenirs étaient solides. J'ai visionné "Chasse à l'homme" et "Mort Subite" au moment de leurs sorties mais je n'en ai gardé aucun souvenir.
En tout cas, ça me donne très envie de voir "In Hell" réalisé par Ringo Lam et qui a plutôt de bonnes critiques. J'avais bien aimé leur première collaboration sur "Risque Maximum".
« Décidément, les temps comme les oeufs sont durs et la bêtise humaine n’a pas de limites »

Hors ligne Kodeni

Re : Re : Les films de Jean-Claude Van Damme
« Réponse #157 le: 19 mars 2018 à 10:55:36 »
NEWS

Citer
Après Lionheart 2, The Quest 2 pourrait voir le jour :
Source : Moviehole.net
Là, franchement, je ne vois pas comment ça pourrait être crédible tant le premier film se suffit largement.


Citer
Le nouveau film de JCVD se nommera "The Bouncer" :

Source : IMDB
Encore un film au rabais j'ai l'impression...


Citer
"The Tower". On en avait entendu parler il y a quelques années. Cette fois-ci JCVD serait à la réalisation et son fils acteur.
Source : jcvdworld.com/
Malheureusement j'ai trouvé Kris très creux dans les films où il a joué avec son père. Curieux de voir ce que ça va donner...
Pourquoi ne sommes nous pas immortels ? La menace qui plane sur le monde l'est bien elle !

Hors ligne Kodeni

Re : Les films de Jean-Claude Van Damme
« Réponse #158 le: 28 avril 2018 à 18:02:54 »
Kickboxer Vengeance

Enfin vu.
Alors, si le début est plaisant avec de magnifique décors qui ressortent à merveille sur un BR, dès le début du film se pose la question : remake ou "film inspiré de" ? Car dès le début, on comprend que le thème du frère cherchant à venger son aîné après avoir enduré un entrainement important sera le fer de lance, mais au-delà ça, trop de changement chez les personnages ne permettent pas d'identifier ce film à l'original sans le faire souffrir de la comparaison.
Les chorégraphies de combat sont top, rien à dire. Mais trop top justement. Kurt est déjà un personnage doué dans l'art du combat là où son original n'a que de vagues notions. Ca aurait pu le faire si l'entraînement de Durand le mettait vraiment à l'épreuve, mais à aucun moment je ne ressens qu'il éprouve la difficulté qu'a ressenti JCVD à l'époque. L'acteur me parait plutôt convaincant, ça n'est pas le problème. C'est ce qui va autour qui ne va pas.
Son histoire d'amour avec Liu n'a rien à voir avec la romance de JCVD avec Mai Li. Là on a juste une flic bien gaulée qui combat Tong Po en talons aiguilles et qui lui saute dessus dès le début.
Le coach Durand est creux. Et même si les gestes martiaux de JCVD sont à la hauteur, son personnage mal écrit. Il entraîne d'abord Eric ! Alors que dans l'original Eric est suffisamment prétentieux pour aller seul se prendre une raclée. Il dit avoir aimé Eric comme un fils alors qu'ils n'ont passé que deux mois ensemble. Et surtout, pour quelqu'un qui l'aime comme un fils, il le laisse aller combattre Tong Po alors qu'il sait qu'il n'est pas prêt. Un comble. Je ne parle pas du fait qu'on ne sache rien de son histoire (un occidental qui vit reclus en Thaïlande et qui est un maître Muay Thai ça mérite un minimum de background quand même).
Tong Po est crédible comme combattant par sa carrure. Mais il n'inspire pas la crainte de l'original et surtout, son histoire est nulle. Plutôt que d'être le poulain de la mafia, ici il est la mafia. Il a ses disciples. Et il tue des gens sur le ring. Pourquoi ? Dans quel but ? Alors que l'original était un mystère qui inspirait la crainte, ici ils ont voulu développer le personnage sans le rendre crédible ni même apporter un semblant de réponse.
Le personnage de GSP est le paroxysme du vide. Je me demande vraiment ce qu'il fout dans le film. Il ne sert à rien. Etait-ce un caprice de la production de lui donner un rôle ? Car aussi bien sa présence chez Tong Po que chez Durand est une énigme. D'ailleurs il finit le bras cassé, je ne me souviens pas avoir vu comment cela arrive.

Bien senti les clins d'oeil pour Mohamed Qissi et la danse du générique de fin. Mais ça ne sauve pas le film.
Je me referais un second visionnage pour me refaire un avis. Mais bien trop creux...
Pourquoi ne sommes nous pas immortels ? La menace qui plane sur le monde l'est bien elle !

Hors ligne Kodeni

Re : Les films de Jean-Claude Van Damme
« Réponse #159 le: 04 juillet 2018 à 19:18:03 »
NEWS

Bande annonce du prochain JCVD dans les salles le 22 août :



Synopsis : Un ancien garde du corps qui enchaîne les petits boulots de sécurité dans des boites de nuit pour élever sa fille de 8 ans se retrouve contraint de collaborer avec la police. Sa mission : infiltrer l’organisation d’un dangereux chef de gang flamand.



Autant l'affiche ne va pas avec la BA, autant par contre je trouve que c'est le genre de film où JCVD a le plus sa place.
« Modifié: 04 juillet 2018 à 19:19:37 par Kodeni »
Pourquoi ne sommes nous pas immortels ? La menace qui plane sur le monde l'est bien elle !

Hors ligne sharivan

Re : Les films de Jean-Claude Van Damme
« Réponse #160 le: 09 juillet 2018 à 11:43:22 »
Ce sera le premier film à sortir en salles avec Van Damme dans le premier rôle depuis Replicant si je ne m'abuse ? En espérant qu'il soit bien et qu'il marche fort car, à part quelques films, ses direct to vidéo ne furent pas grandioses.


EDIT : Au temps pour moi, j'avais oublié JCVD.
« Modifié: 09 juillet 2018 à 13:07:51 par sharivan »
« Décidément, les temps comme les oeufs sont durs et la bêtise humaine n’a pas de limites »

Hors ligne Kodeni

Re : Les films de Jean-Claude Van Damme
« Réponse #161 le: 12 juillet 2018 à 19:04:54 »
En effet, et sa dernière sortie ciné en France c'était dans Expendables 2.
Pourquoi ne sommes nous pas immortels ? La menace qui plane sur le monde l'est bien elle !

Hors ligne sharivan

Re : Les films de Jean-Claude Van Damme
« Réponse #162 le: 06 août 2018 à 10:50:33 »
In hell


Troisième collaboration de Ringo et Jean Claude, et troisième réussite. Ringo, l'homme qui a fait de Jean Claude un acteur, et qui lui a ouvert la voie. Contrairement à un Tsui Hark plus occupé à s'amuser avec sa caméra qu'à travailler avec son acteur (complètement craqué il est vrai) ou un John Woo qui se lançait déjà dans l'auto-parodie involontaire, Ringo respecte son matériel (lieux, ambiance et acteurs) tout en y insufflant son style et ses obsessions.
Plus pessimiste au premier abord qu'un "Prison on fire" (sans doute parce que le seul ami de Jean Claude dans le film, ne lui parle pas beaucoup), "In hell" est un hymne à la vie et à la solidarité, mais aussi à l'amour.  S'il parle rarement d'amour dans ses autres films, Ringo met ici la femme au centre du récit, plus vivant que jamais six pieds sous terre, à la manière de Shelly dans "The Crow", dont l'esprit plane tout le long du métrage.
Et si on a tendance à oublier cette présence en milieu de métrage, c'est par empathie, car Jean Claude, devenu une bête assoiffée de sang l'a lui aussi oubliée, pour s'oublier lui-même. A ce titre, et même si les affrontements sont assez brutaux, ils sont loin de la violence qu'on pouvait attendre. D'ailleurs Jean Claude a déjà été plus en forme qu'ici. Ils restent cependant défoulant, mais pas inoubliables. On a droit à du pugilat en règle, mais le montage aurait pu être plus inspiré.
 
Mais "In Hell" n'est pas plus un film d'action que "Prison on fire". Il s'agit d'un drame humain et humaniste, porté par une lueur d'espoir qui sauve le final du nihilisme total. Une fois de plus Ringo réalise un très bon film, touchant et simple, sans prétention, mais n'est-ce pas là la marque des plus grands: faire d'un film simple un beau film là où le prétentieux va chercher à tout prix à faire de "son" film un chef d'œuvre à tout prix ?

« Décidément, les temps comme les oeufs sont durs et la bêtise humaine n’a pas de limites »

Hors ligne Kodeni

Re : Les films de Jean-Claude Van Damme
« Réponse #163 le: 07 août 2018 à 20:36:41 »
In hell
A ce titre, et même si les affrontements sont assez brutaux, ils sont loin de la violence qu'on pouvait attendre. D'ailleurs Jean Claude a déjà été plus en forme qu'ici. Ils restent cependant défoulant, mais pas inoubliables. On a droit à du pugilat en règle, mais le montage aurait pu être plus inspiré.
Perso, les scènes d'action ne sont pas vraiment ce que j'ai retenu du film. Déjà parce que l'idée c'est bien de mettre en scène des pugilats mais plus dans l'esprit que dans l'action. Le film veut nous faire ressentir le malaise et l'injustice qui règne dans ces prisons et je l'ai ressenti à merveille sans avoir à me soucier de la mise en scène des combats contrairement à d'autres films de JCVD.
Pourquoi ne sommes nous pas immortels ? La menace qui plane sur le monde l'est bien elle !

Hors ligne Nani ? [$pace~$heriff°]

Re : Les films de Jean-Claude Van Damme
« Réponse #164 le: 08 août 2018 à 10:32:02 »
Je suis tombé sur ça il y a quelques semaine, c'est bien fichu.


Hors ligne sharivan

Re : Les films de Jean-Claude Van Damme
« Réponse #165 le: 09 août 2018 à 12:58:25 »
Perso, les scènes d'action ne sont pas vraiment ce que j'ai retenu du film. Déjà parce que l'idée c'est bien de mettre en scène des pugilats mais plus dans l'esprit que dans l'action. Le film veut nous faire ressentir le malaise et l'injustice qui règne dans ces prisons et je l'ai ressenti à merveille sans avoir à me soucier de la mise en scène des combats contrairement à d'autres films de JCVD.
C'est plus ou moins ce que je dis dans la phrase que tu as "quoté", je parle juste des scènes de combat en disant qu'elles sont différentes de ses autres films, j'ai juste été un peu déçu du montage. D'ailleurs ma phrase suivante va dans ton sens.
Mais "In Hell" n'est pas plus un film d'action que "Prison on fire". Il s'agit d'un drame humain et humaniste, porté par une lueur d'espoir qui sauve le final du nihilisme total.
Faut dire qu'à part deux films, je n'ai jamais été ébloui par les scènes de combats de Jean-Claude. Dans ce domaine, je lui préfère très largement Bruce Lee et Jet Li (même si ce dernier est très souvent doublé dans ses films à partir des années 90).
C'est une vidéo qui a été postée il y a quelques pages cher collègue sheriff de l'espace ! Effectivement, elle est très intéressante même si un peu trop à charge je trouve.
« Décidément, les temps comme les oeufs sont durs et la bêtise humaine n’a pas de limites »

Hors ligne Kodeni

Re : Re : Les films de Jean-Claude Van Damme
« Réponse #166 le: 12 août 2018 à 11:14:10 »
Je suis tombé sur ça il y a quelques semaine, c'est bien fichu.
Oui, ça a déjà été partagé ici il y a peu je crois.
Pourquoi ne sommes nous pas immortels ? La menace qui plane sur le monde l'est bien elle !

Hors ligne sharivan

Re : Les films de Jean-Claude Van Damme
« Réponse #167 le: 24 septembre 2018 à 15:16:18 »
Je suis tombé sur "cavale sans issue" à la téloche, film que je n'avais pas revu depuis des années, ça reste un film moyen mais pas inintéressant pour autant.
Loin des films de baston pure et dure auxquels Van Damme nous avait habitués jusque-là, ce film est une bonne surprise, en ce sens qu'il permet à notre belge adoré de montrer qu'il est loin d'être le pire des acteurs. Sur un postulat de départ simple, le réalisateur nous offre un film.... simple. Mais est-ce qu'un scénario qui se veut complexe à tout prix donne un bon film? Pas forcément. Pour moi, les histoires les plus simples sont souvent les plus touchantes, et donc les meilleures.


Toutefois, ce n'est pas le cas ici, le film n'est pas des plus émouvants. Le rythme n'est pas non plus trépidant, et l'équilibre entre l'action et le reste aurait pu être davantage travaillé. Pourtant, il y a un je ne sais quoi de touchant dans ce film, peut-être la volonté sincère de Van Damme de faire quelque chose de différent, de faire vivre un personnage plus attachant que ces combattants qu'il nous avait fait applaudir. En tant que fan de Van Damme, je peux dire en toute sincérité qu'il dégage ici un charisme plus important que d'habitude. Il a beaucoup de style, notamment dans sa manière de s'habiller et de se comporter. Bien sûr, ce n'est pas le plus grand des acteurs, mais il interprète de manière fort convaincante ce rôle, et il se révèle bien vite attachant, ce qui fait qu'on suit avec intérêt ses aventures.
Il est d'ailleurs l'élément qui nous fait suivre l'intrigue du début à la fin, car elle est peu passionnante. Du côté des combats, on laisse tomber le karaté pour du combat de rue plus réaliste et sec, bien chorégraphié, même si très mal monté. Ne vous attendez cependant pas à un déluge d'action. La scène de poursuite en moto est très sympathique sans être inoubliable, mais c'est surtout l'évasion qui retient notre attention. Bref un petit film sympathique, à voir pour compléter votre filmo de Van Damme !
« Décidément, les temps comme les oeufs sont durs et la bêtise humaine n’a pas de limites »

Tags: