Auteur Sujet: La cafet' [LIRE LE 1er POST !]  (Lu 116278 fois)

Hors ligne Samantha Rosenwood

Re : La cafet' [LIRE LE 1er POST !]
« Réponse #6850 le: Hier à 18:24:12 »
La voiture a eut son contrôle technique aujourd'hui. Tout va bien, sauf...qu'elle a eut droit à un patch sur un de ses pneus. Apparement, on l'aurait percé lors de notre vadrouille photographique à Saint-Palais. On va donc nous changer les pneus. Avec des Bridgestone. Je vous rassure, on a une voiture de ville, pas un 4 x 4!
"Yanagi Ni Kazé" - Proverbe Japonais
"Un ami non éprouvé est comme une noix non cassée. On ne sait ce qu'elle renferme" - Proverbe Russe

Hors ligne Mysthe

  • Âme incunable
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 16834
  • Total likes: 30
  • La virilité c'est faire preuve de gentillesse©Kuru
    • Voir le profil
    • Parfois j'écris...
Re : La cafet' [LIRE LE 1er POST !]
« Réponse #6851 le: Hier à 21:36:47 »
Tu devrais acheter des Michelin. [:abel]
Président du fan-club de Shun.
Je soutiens le couple Hyôga / Shun !  Ikki boy. Adorateur de Sorrento.
J'ai craqué, je rejoins le camp de Poséidon... ^^ Gloire à l'océan !
Merci de ne pas présumer de ce que je peux penser... Je suis loin d'être si simpliste...
http://www.fanfiction.net/~mysthe

Hors ligne Wolgy

  • Holy Emperor of Ultimate Muscle
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1765
  • Total likes: 358
  • Go ! Go ! Muscle !
    • Voir le profil
Re : Re : Re : La cafet' [LIRE LE 1er POST !]
« Réponse #6852 le: Hier à 22:18:58 »
On parle d'une aberration mise en avant par des grandes gueules qui s'y prennent comme des manches pour lutter contre les discriminations (et dont on peut douteur qu'ils soient réellement motivés par cette raison [:fufufu]) tout en présentant cette chose comme la solution ultime à tous les maux, la panacée de la société, le remède miracle qui ne souffre pas de discussion. En plus c'est illisible, imprononçable, ça rallonge les textes au point de faire imprimer plus de papier, etc.

C'est vrai, on se demande vraiment pourquoi on la déteste. [:trollface]

Personnellement, je crois que ce qui m'énerve le plus avec l'écriture inclusive, c'est la certitude avec laquelle certains s'imaginent sans en douter une minute que l'écriture inclusive c'est LE changement, LE progrès, LE futur et qu'il faut donc s'y conformer, que c'est inévitable et que nul ne doit s'y opposer. Un peu de patience et de modestie ne leur ferait pas de mal.

Sinon, pour parler de l'article du blog Bunker D posté hier sur le sujet Actualités et désastres... Rien de bien convaincant, étant donné que cet article se permet de se plaindre des manquements de l'article de SPS, tout en déroulant confortablement les sources qui vont dans son sens sans se pencher sérieusement sur la littérature scientifique contradictoire (hôpital, charité, paille, œil, poutre...). Et encore, pour les sources allant dans son sens, on est loin de résultats concrets et clairs sur la pertinence de l'écriture inclusive et la problématique du sexisme dans la langue en général (il essaye de combler les trous en parlant d'autres sujets, mais il reste que ça ne prouve rien sur celui qui nous intéresse). Pour critiquer l'article SPS pour sa focalisation sur les impacts en profondeur et ses inexactitudes, il est fort, mais par contre il est encore loin de nous apporter du solide pour les changements plus superficiels et partiels (ça et d'autres problèmes).

Il pourrait plus généralement éviter de faire ce qu'il dénonce, comme balancer des hommes de paille pour contrer des hommes de paille (par exemple, les critiques les plus bas du front contre l'écriture inclusive), de faire référence à des Youtubers sans légitimité scientifique (coucou Linguisticae et Licarion, alors que l'auteur de ce blog se permet d'associer sans preuves l'article de Peggy Sastre aux billets de l'Odieux Connard), en plus de ne pas apporter de preuves ou de sources pour ses solutions de compensation par l'usage des outils numériques pour les personnes souffrant de troubles de la lecture. J'adore aussi la manière dont l'auteur se montre très péremptoire et dédaigneux (pour finalement aboutir sur un magnifique "lol TL;DR t'es con bye", pour résumer) envers l'un des commentateurs, tout en refusant d'admettre qu'il a un positionnement idéologique, parce que ça ferait de lui un homme de paille (alors que non, dire que quelqu'un a un positionnement idéologique, ce n'est pas suffisant pour en faire un homme de paille, il faut aller dans le champ de la caricature pour ça).

Un article de blog qui ne présente finalement la question que de manière très partielle et partiale. Ce n'est certainement pas lui qui permettra de rattraper les erreurs publiées dans la revue SPS et d'avoir une vue complète du problème.

Puis bon, quand l'auteur du blog commence son article par ça : "je m’attendais à un article qui aborderait le sujet sous un angle scientifique et loin des caricatures qui pavent le débat. [...] Le ton était donné?: on allait encore parler non de l’écriture inclusive telle que mise en avant par les mouvements féministes" (les ou des ?), on voit très clairement que malgré ses prétentions et exigences d'objectivité, de rigueur et de neutralité scientifiques, il voulait surtout lire un article pondu par un camp et des militants qu'il affectionne, un travail dont il se charge au final. Dès le début, il s'est magistralement trahi et planté dans sa démarche. J'ai l'impression qu'il n'assume pas sa partialité et son orientation idéologique et qu'il s'imagine vraiment faire plus preuve de rigueur scientifique que Peggy Sastre... Ma foi, c'est préoccupant.

Tiens, et pour revenir aux Youtubers sans légitimité scientifique, c'est marrant que Bunker D n'aperçoive pas le problème qui se situe dans le propos de Linguisticae :

"L’écriture inclusive s’est imposée un peu partout, et surtout là où on trouve des vecteurs de norme : chez les journalistes, les communicants, les professeurs, les administrations, les politiques, et bien évidemment les militants."

On a manifestement oublié de lui dire que les militants opèrent bien plus sur le plan idéologique que scientifique, et qu'ils ont pour certains une vilaine tendance à essayer d'imposer leur vision de la société aux politiques, aux universitaires et aux différents professionnels. Certes, c'est un peu leur boulot, mais ça mérite d'être souligné... Sinon c'est moi ou Linguisticae mélange les communicants et les militants avec les vecteurs de normes ? Non parce que les normes, elles sont élaborées, établies consensuellement et mises en circulation par les professionnels et les scientifiques des domaines concernés avec l'autorisation des pouvoirs publics hein, surtout pas par des commerciaux et des idéologues.
« Modifié: Hier à 22:52:13 par Wolgy »
Roleplayer Saint Seiya

Hors ligne Rincevent

  • Professeur de géographie insolite et cruelle
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 33327
  • Total likes: 2809
  • Président du CJDMP
    • Voir le profil
    • le Catablog
Re : La cafet' [LIRE LE 1er POST !]
« Réponse #6853 le: Hier à 22:36:32 »
Sinon, pour parler de l'article du blog Bunker D posté hier... Rien de bien convaincant, étant donné que cet article se permet de se plaindre des manquements de l'article de SPS, tout en déroulant confortablement les sources qui vont dans son sens sans se pencher sérieusement sur la littérature scientifique contradictoire (hôpital, charité, paille, œil, poutre...). Et encore, pour les sources allant dans son sens, on est loin de résultats concrets et clairs sur la pertinence de l'écriture inclusive et la problématique du sexisme dans la langue en général (il essaye de combler les trous en parlant d'autres sujets que le sexisme, mais il reste que ça ne prouve rien sur le sujet qui nous intéresse). Pour critiquer l'article SPS pour sa focalisation sur les impacts en profondeur, il est fort, mais par contre il est encore loin de nous apporter du solide pour les changements plus superficiels.

[...]

Tiens, et pour revenir aux Youtubers sans légitimité scientifique, c'est marrant que Bunker D n'aperçoive pas le problème qui se situe dans le propos de Linguisticae
Ça fait étrangement écho à un article d'Arrêt sur Images sur la guéguerre qui sévit entre zététiciens et journalistes scientifiques. Ou les seconds reprochent aux premiers d'agir comme ceux qu'ils dénoncent et de se comporter comme des trolls et, plus graves, de se faire manipuler sans s'en rendre compte par des lobbys industriels qui leurs refilent des éléments de langage qu'ils reprennent et à qui ils donnent une audience et une légitimité. Bref, les journalistes scientifiques, vendus au Capital, sont la nouvelle cible des scientifiques amateurs, certes bien intentionnés mais qui se voient un peu trop comme des Buffy chasseurs de charlatans. [:petrus] [:petrus think]

Citer
les micro-influenceurs contemporains sont désormais repérés et instrumentalisés par des agences de réputation en ligne, qui comptent, parmi leurs clients, des poids lourds de l'agroalimentaire ou des énergies fossiles. Outre l'incontournable Webedia, l'écurie des gros youtubeurs hexagonaux, on trouverait les agences Publicis Sapient, Jin Agency ou Blue Nove, qui "développent leurs propres logiciels de monitoring et d’intervention sur les réseaux sociaux, mettent en œuvre des stratégies de repérage des comptes dits «influents», assurent auprès de ceux‑ci la distribution ciblée d’argumentaires." Résultat : "Beaucoup sont de bonne foi quand ils répercutent et amplifient des éléments de langage concoctés par des officines de relations publiques, sans percevoir qu’ils participent à un projet politique dont la nature et la portée leur échappent", affirme l'ouvrage.

[...]

Pour Foucart et ses co-auteurs, les membres du collectif font "très précisément ce qu’ils enjoignent aux journalistes de ne pas faire : sélectionner dans le corpus de la connaissance ce qui convient à leurs opinions, et travestir l’état réel des connaissances scientifiques pour les adapter à leurs préjugés. Surtout, ils mettent sur le même plan des affaires sur lesquelles le consensus scientifique est inégalement établi."

Malgré ce relatif échec médiatique, le mouvement rationaliste ne manque pas d'ambition pour diffuser sa vision de la science. Son projet : encourager l'ouverture en France d'un "Science Media Center" inspiré du modèle britannique, sorte d'agence de communication de la science chargée de lutter contre les fake news et de fournir aux journalistes des "résumés" et dossiers thématiques clé en main, accompagnés de citations d' "experts" soigneusement sélectionnés. En 2018, une tribune de la chercheuse du CNRS Virginie Tournay, intitulée La culture scientifique est à reconquérir, défendait déjà cette idée dans le HuffPost. Parmi les signataires, plusieurs zététiciens, dont Thomas Durand, des membres de l'Afis comme Jean-Paul Krivine, et un certain nombre de chercheurs.

[...]

La France se dotera donc, d'ici l'année prochaine, d'une agence de communication scientifique chargée d'évaluer et de distiller de la "bonne" science à l'ère de la post-vérité. Soit. Mais qui surveille l'organe de référence ? Au Royaume-Uni, pas grand monde, affirment Stéphane Foucart et Stéphane Horel dans un article du "Monde "(22 septembre). Sur les "experts", d'abord, Foucart assure qu'une étude à paraître, qu'il a déjà pu consulter, identifie vingt des cent experts les plus cités par le SMC britannique comme non-scientifiques. Sur les financements, ensuite : de 2011 à 2013, un tiers provenait de différents groupements industriels (pharmaceutique, énergétique, agro-alimentaire, cosmétique)... Depuis, les modes de financement ont changé, mais l'opacité demeure. Le SMC, cette "mauvaise solution à de vrais problèmes" pour les trois auteurs, est devenu incontournable pour les journalistes britanniques, y compris au sein de grands médias généralistes comme le Guardian. Et le modèle a essaimé dans cinq autres pays occidentaux. Six, désormais, avec la France. Où la guerre de l'information scientifique n'a pas fini de faire du bruit.
https://www.arretsurimages.net/articles/linformation-scientifique-une-guerre-de-positions-tranchees
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne Aresielle

Re : La cafet' [LIRE LE 1er POST !]
« Réponse #6854 le: Hier à 22:53:19 »
C'est quoi un zététiciens ? De toute façon j'ai lue esthéticiens ... je vous laisse imaginer ma tête à la lecture du paragraphe.  [:lol]
"Scary... Super scary! T-Toei Animation's gonna kill us!" Gintoki, Gintama ep.282
"You just can't help ninja" Prodigy, young avengers #6
"But fans deal in absolutes, like Sith." The Producer of Star Wars Rebels

Hors ligne Rincevent

  • Professeur de géographie insolite et cruelle
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 33327
  • Total likes: 2809
  • Président du CJDMP
    • Voir le profil
    • le Catablog
Re : La cafet' [LIRE LE 1er POST !]
« Réponse #6855 le: Hier à 22:54:15 »
"Autoproclamés "rationalistes", "sceptiques" ou "zététiciens" (issus de la zététique, cet "art du doute" théorisé par Henri Broch à la fin des années 80), ils militent pour l'application de la stricte méthode scientifique, défendent les bénéfices du doute (la science ne peut pas prouver absolument le vrai ou le faux) et exaltent les vertus de la rigueur." :o
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne Le Passant

Re : La cafet' [LIRE LE 1er POST !]
« Réponse #6856 le: Hier à 22:55:35 »
Et certains ont tellement pris le melon et font preuve d'une telle rage et d'une telle haine contre tous ceux qui s'opposeraient à eux sur le fond o ula forme que j'ai arrêté complètement de regarder.

Hors ligne Rincevent

  • Professeur de géographie insolite et cruelle
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 33327
  • Total likes: 2809
  • Président du CJDMP
    • Voir le profil
    • le Catablog
Re : La cafet' [LIRE LE 1er POST !]
« Réponse #6857 le: Hier à 22:57:32 »
Une belle démonstration que l'enfer est pavé de bonnes intentions et que la nature humaine ne changera jamais, quels que soient la bonne volonté et le niveau d'instruction. [:aloy]
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Tags: