Auteur Sujet: Français et autres langues mortes et vivantes (évolutions, morts, acculturations)  (Lu 30844 fois)

Hors ligne Nicodémüs

Mais elle est vraiment utilisée quelque part cette écriture? Il y a eu une mode il y a un certain temps, mais je dois avouer que je n'en ai pas vu une trace depuis.

Dans le dernier code de bonne conduite balancé par notre société mère (et qui nous a bien fait rire), ils en ont mis partout. Et c'était proprement illisible. :o

"Le juge", c'est juste une fonction, le mot est masculin à la base, c'est tout. Ça ne nie pas la féminité de la personne qui est contenue dans le "Madame"  [:aloy]

Pour le coup, je suis assez d'accord avec AZB. Une fois, j'ai voulu faire plaisir à une des mes ingénieurs en mettant un "e" à "ingénieur de projet" sur un bordereau à lui faire signer. Elle m'a tout de suite fait la remarque qu'ingénieur ne s'accordait pas puisqu'il s'agissait ni plus ni moins que d'un diplôme. Donc, au même titre qu'on ne m'appelle pas "Maîtresse" suite à l'obtention de mon Master, on ne met pas plus de "e" à la fin d'ingénieur. :D

Surtout qu'en plus, je ne sais pas vous, mais c'est quand même plus facile de dire "Mme le juge" ou "Mme le Maire", que "Mme la juge" ou "Mme la Maire". [:aie]
« Modifié: 23 février 2019 à 10:58:10 par Nicodémüs »
L'Epervier réussit là où les pirates !

Hors ligne AZB

Surtout qu'en plus, je ne sais pas vous, mais c'est quand même plus facile de dire "Mme le juge" ou "Mme le Maire", que "Mme la juge" ou "Mme la Maire". [:aie]

Ouais voilà, à entendre ça sonnerait bizarre, j'aurais l'impression de faire une erreur... Ça me semble plus naturel de dire "le".

Accessoirement, "Mme la juge" ça me fait penser à

Spoiler (click to show/hide)
Rule number one: AZB is always right.
Rule number two: nothing else matters because AZB is always right
:o

Hors ligne Rincevent

Surtout qu'en plus, je ne sais pas vous, mais c'est quand même plus facile de dire "Mme le juge" ou "Mme le Maire", que "Mme la juge" ou "Mme la Maire". [:aie]
Mouais, c'est aussi et surtout une question d'habitude, ça. [:fufufu]
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

En ligne Pulsion73

on peut dire mme la juge, mme la maire, c'est plus logique et à l'oreille ça n'est pas gênant du tout, ça sonne bien. Y a une question d'habitude aussi, oui.
Concernant l'écriture inclusive effectivement je ne sais pas si elle est si répandue que cela. Mais il y a une part là dedans de féminisme et de politiquement correct et donc on en revient à de l'hypocrisie.
« Modifié: 23 février 2019 à 12:35:18 par Pulsion73 »
"Monsieur le Comte voudrait savoir si l'assassin prendra aussi du café"

Hors ligne Volcano

Perso, "Mme la Juge" ne me dérange pas, le terme est suffisamment neutre pour être employé indifféremment avec un article défini masculin ou féminin. Mais comme l'a souligné AZB, pour "maire" c'est une autre paire de manches à cause des homophones existants, mieux vaut que le terme reste masculin pour éviter les confusions.
Ne réveillez pas le volcan qui dort...

Les humains n'ont jamais pu résister à la tentation d'utiliser une nouvelle arme.
Michael Liberty

Hors ligne Le Passant

l'Université de Strasbourg utilise aussi l'écriture inclusive dans une partie de sa communication externe et interne. Malheureusement.

En ligne Iridium

Sur les offres d'emploi de la Communauté Urbaine de Strasbourg, elle était utilisée PARTOUT, ce qui rend le truc bien illisible comme il faut  [:aloy]

l'Université de Strasbourg utilise aussi l'écriture inclusive dans une partie de sa communication externe et interne. Malheureusement.


Les linguistes du futur la nommeront probablement "l'écriture strasbourgeoise". [:fufufu]

Edit: Il y a-t-il eu des cas de personnes licenciées pour avoir choisi d'écrire en français dans ces endroits?
« Modifié: 23 février 2019 à 14:17:35 par Iridium »
"A canelé eaten at night has a slightly bitter, gentle taste"

Hors ligne Rincevent

Connue pour son égalitarisme tout autant que sa difficulté d'apprentissage, la strasbourgeoise devint une norme littéraire et sociétale pendant de nombreuses années, jusqu'à en devenir sclérosée. Peu après être devenue nouvelle capitale du pays, Srasbour (comme on l'appelait alors) finit totalement abandonnée quand les derniers quartiers encore d'accord sur l'utilisation des points perdirent la faculté de communiquer lorsqu'ils se rendirent compte qu'ils ne comprenaient plus le sens de ce que leur écrivaient leurs voisins. Les anciens habitants rejoignirent alors le reste de la France qui n'avait jamais suivi ces conneries, et furent envoyés par Paris coloniser le Sud-Ouest afin d'y éradiquer le terme chocolatine. :o
« Modifié: 23 février 2019 à 14:27:09 par Rincevent »
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne Damien

  • Seigneur du Stupre
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 12948
  • Total likes: 550
  • Un film qui vieillit a-t-il des pellicules ?
    • Voir le profil

Les linguistes du futur la nommeront probablement "l'écriture strasbourgeoise". [:fufufu]
Ou tout simplement "l'écriture universitaire" :o

https://twitter.com/ANCMSP/status/1098900455512571910

D's©
Life is theater, theater is everywhere...

En ligne Wolgy

  • Holy Emperor of Ultimate Muscle
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1270
  • Total likes: 256
  • Go ! Go ! Muscle !
    • Voir le profil
Mais elle est vraiment utilisée quelque part cette écriture? Il y a eu une mode il y a un certain temps, mais je dois avouer que je n'en ai pas vu une trace depuis.

Dans certains documents universitaires (que ce soient des articles internes, des communications, des documents de cours, des examens blanc, etc.), ils ne se privent pas à Toulouse par exemple... Encore, ça concerne "surtout" les documents qui circulent en interne, ce qui évite aux auteurs de se faire choper, mais je confirme que ça devient de plus en plus lourdingue dans le sens où les étudiants et employés se retrouvent avec ce truc sous le nez de plus en plus souvent. Faut voir que même la présidente de l'université Jean Jaurès se permet d'écrire comme ça dans ses communications officielles par exemple, et même le précédent d'ailleurs. Je trouve ça dégueulasse que la communauté universitaire décide de plus en plus de se plier à la théorie derrière l'écriture inclusive alors qu'elle ne repose sur rien de solide et que le consensus est très loin d'être atteint à ce sujet.
« Modifié: 23 février 2019 à 19:04:47 par Wolgy »
Roleplayer Saint Seiya

Hors ligne AZB

Coïncidence, alors qu'hier on disait que "la maire" à l'oral pouvait prêter à confusion, sur W9 ils ont diffusé un épisode des Simpson intitulé "la maire est bleue"...




Rule number one: AZB is always right.
Rule number two: nothing else matters because AZB is always right
:o

En ligne Bouloche Le Foufounet

L'écriture inclusive est une aberration (même si on peut vaguement admettre que ça part d'une bonne intention (l'enfer est pavé de bonnes intentions, il parait [:lol])) :
Elle rend le texte totalement illisible et incompréhensible, sans parler de la difficulté de le rédiger.

Or une écriture impossible (ou très difficile) à lire, bah ça va totalement à l'encontre de concept du bazar : Le but de l'écriture est, précisément, de permettre de communiquer facilement...



Tout problème a sa solution qui pose problème...

Hors ligne Aresielle

Moi l'écriture inclusive ça me rappelle les vieux exercice du bled où il fallait barrer les mauvaises réponse.  [:trollface]
"Scary... Super scary! T-Toei Animation's gonna kill us!" Gintoki, Gintama ep.282
"You just can't help ninja" Prodigy, young avengers #6
"But fans deal in absolutes, like Sith." The Producer of Star Wars Rebels

Hors ligne Le Passant

Français et autres langues mortes et vivantes
« Réponse #1188 le: 24 février 2019 à 15:31:32 »
Edit: Il y a-t-il eu des cas de personnes licenciées pour avoir choisi d'écrire en français dans ces endroits?
Pas à ma connaissance (manquerait plus que ça), mais j'ai déjà corrigé des mails avant de les retransmettre, faut pas déconner.

En ligne Pulsion73

@Aresielle, je confirme. Maintenant que tu en parles. Ah les exercices du bled, snif, la p'tite larme...vite, mouchoir. ^^

J'en rajoute une couche sur l'écriture inclusive après avoir lu tous ces commentaires. Et en plus visuellement, ça reste un vrai merdier, ça pique les yeux. ^^

On ne peut pas gommer comme ça les particularités et autres inégalités de la langue françaises, l'améliorer oui mais pas pratiquer du nivellement par le bas. Tout n'est pas qu'une question d'égalité absolue.   
« Modifié: 25 février 2019 à 18:01:52 par Pulsion73 »
"Monsieur le Comte voudrait savoir si l'assassin prendra aussi du café"

Hors ligne Dizzy

Tant qu'on dit aussi monsieur la sage femme.
En général ils demandent qu’on les appelle maieuticien. Et les patientes disent « le sage-femme ».
Si c'est rond c'est point carré.

Hors ligne Rincevent

Pour ceux qui aiment les langues, voilà un atlas des systèmes d'écriture en voie de disparition.
https://www.actualitte.com/article/patrimoine-education/cet-atlas-en-ligne-veut-preserver-les-alphabets-indigenes-menaces/93577
https://www.endangeredalphabets.net/alphabets/

Mention spéciale au mandombe qui doit être génial quand on mange une soupe aux vermicelles et qu'on essaie de repérer des lettres.
https://www.endangeredalphabets.net/alphabets/mandombe/
« Modifié: 28 février 2019 à 16:15:28 par Rincevent »
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne Rincevent

L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne Iris-Ardell

3/10... je cours me cacher !  [:lol]

Bon j'avais déjà lu ou entendu certains de ces mots mais je ne savais pas à quoi ils faisaient référence en fait.  [:aie]

Hors ligne Nicodémüs

4/10 [:lol]

Après, j'ai souvent hésité avec la bonne réponse. ^^;
L'Epervier réussit là où les pirates !

Hors ligne Damien

  • Seigneur du Stupre
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 12948
  • Total likes: 550
  • Un film qui vieillit a-t-il des pellicules ?
    • Voir le profil
5/10. J'ai appris des choses :o

D's©
Life is theater, theater is everywhere...

Hors ligne Volcano

Je viens de voir passer aujourd'hui sous mes yeux le prénom le plus insolite qu'il m'ait été donné de voir.

Spoiler (click to show/hide)

C'est une femme originaire d'Inde.
Ne réveillez pas le volcan qui dort...

Les humains n'ont jamais pu résister à la tentation d'utiliser une nouvelle arme.
Michael Liberty

Tags: