Auteur Sujet: Français et autres langues mortes et vivantes (évolutions, morts, acculturations)  (Lu 26475 fois)

Hors ligne Le Passant

Français et autres langues mortes et vivantes
« Réponse #975 le: 22 novembre 2017 à 20:19:30 »
A noter que le gouvernement a précisé la formulation en interdisant l'utilisation de l'écriture inclusive : en cas de pluriel, le neutre prend la forme du masculin.

J'ai lu un courrier intéressant sur le sujet, pour ce qui est de l'alsacien. J'avais complètement oublié mais effectivement, on utilise le neutre pour désigner un jeune enfant, exactement comme s'il n'était qu'un objet. Historiquement, c'est probablement parce qu'à l'époque où le taux de mortalité infantile était élevé, il ne fallait pas s'attacher aux enfants tant qu'ils n'avaient pas atteint un âge où ils avaient des chances raisonnables de survivre. Dans ce cas, c'est la culture, ou plutôt le contexte, qui a formé l'usage.

Et comme en allemand, le pluriel est féminin. Est-ce que la société est différente du reste de la France ? Je ne pense pas.

Hors ligne megrez alberich

Français et autres langues mortes et vivantes
« Réponse #976 le: 22 novembre 2017 à 21:50:21 »
Comme en allemand, quoi... das Kind, das Baby... En anglais aussi, on dit "it" pour un bébé dont on ignore le sexe.
Je veux mourir malheureux pour ne rien regretter

Hors ligne Damien

  • Seigneur du Stupre
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 11667
  • Total likes: 456
  • Un film qui vieillit a-t-il des pellicules ?
    • Voir le profil
Life is theater, theater is everywhere...

Hors ligne Numby des Poissons

  • Seigneur du Calembour et de la Paresse
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4444
  • Total likes: 212
    • Voir le profil
    • Mon Deviantart
Re : Français et autres langues mortes et vivantes
« Réponse #978 le: 22 novembre 2017 à 23:03:59 »
J'avais complètement oublié mais effectivement, on utilise le neutre pour désigner un jeune enfant, exactement comme s'il n'était qu'un objet.
Hein, c'est pas le cas ?  [:pedobear]
"Parmi toutes les vérités de l'univers, la plus injuste est qu'on ne puisse pas ramener les morts" - Capitaine Albator

Hors ligne Damien

  • Seigneur du Stupre
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 11667
  • Total likes: 456
  • Un film qui vieillit a-t-il des pellicules ?
    • Voir le profil
Life is theater, theater is everywhere...

Hors ligne Rincevent

J'ai fait acheter ce bouquin à ma cheffe et j'en suis fort content. [:aloy] (et même si je n'ai fait que le feuilleter, mine de rien y en avait pas mal qui m'ont beaucoup surpris)
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne Rincevent

Ouais, finalement, cette manièrhan de parler elle est super ringardhan !

Je pensais pas que c'était aussi ancien...
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne Mysthe

  • Âme incunable
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 15864
  • Total likes: 714
  • La virilité c'est faire preuve de gentillesse©Kuru
    • Voir le profil
    • Parfois j'écris...
Président du fan-club de Shun.
Je soutiens le couple Hyôga / Shun !  Ikki boy. Adorateur de Sorrento.
J'ai craqué, je rejoins le camp de Poséidon... ^^ Gloire à l'océan !
Merci de ne pas présumer de ce que je peux penser... Je suis loin d'être si simpliste...
http://www.fanfiction.net/~mysthe

Hors ligne Rincevent

Il n'entend, ne perçoit, aucune différence entre "(petit ours) brun" et "brin (d'herbe)", par exemple. Et, par conséquent, le prononce de la même manière.
Pourtant, en principe, ce sont bien 2 sons différents.
Heu... ben je fais comme ton pote, alors, vu que je n'entends pas non plus de distinction. [:lol] [:aie]
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne Hyogakun

La distinction "in/un" a disparu en France, c'est donc normal que ça t'échappe Rince  :o C'est un peu comme le suffixe du futur simple "ai" qui n'est plus pronconcé "é" mais "è" (comme "ais"), ce qui donne lieu à la quantité astronomique de fautes de conjugaison qu'on lit ces dernières années à ce niveau  [:miam]
Yora c'est le plus mieux

After 5 PM ~ ピ-ルピ-ル ♫

Hors ligne Bouloche Le Foufounet

La distinction "in/un" a disparu en France, c'est donc normal que ça t'échappe Rince  :o
Le son /un/ n'a pas encore totalement disparu, mais il est en voix d'extinction, oui ! [:lol]
Tout problème a sa solution qui pose problème...

Hors ligne Rincevent

Oh, joli calembour ! [:jump]

C'est un peu comme le suffixe du futur simple "ai" qui n'est plus pronconcé "é" mais "è" (comme "ais"), ce qui donne lieu à la quantité astronomique de fautes de conjugaison qu'on lit ces dernières années à ce niveau  [:miam]
Même en tenant compte de la prononciation locale due à l'influence du breton, je n'ai jamais entendu ça prononcé comme ça non plus. [:fufufu] Il me semble même qu'on se faisait reprendre si on disait "je feré" au lieu de "je ferai" (mes parents le fésé, du moins).
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne Hyogakun

Oh, joli calembour ! [:jump]
Même en tenant compte de la prononciation locale due à l'influence du breton, je n'ai jamais entendu ça prononcé comme ça non plus. [:fufufu] Il me semble même qu'on se faisait reprendre si on disait "je feré" au lieu de "je ferai" (mes parents le fésé, du moins).

Ce qui est une erreur ultra répandue. On dit bien "je feré" mais "peut-être ferè-je", par exemple, quand le sujet et le verbe sont inversés.
Yora c'est le plus mieux

After 5 PM ~ ピ-ルピ-ル ♫

Hors ligne Bouloche Le Foufounet

Oh, joli calembour ! [:jump]
Le talent, tout simplement ! [:pfft]

Spoiler (click to show/hide)
Tout problème a sa solution qui pose problème...

Hors ligne Rincevent

J'en tombe sur le kü...

Oui, je m'en doutais, la foufoune, c'était un compliment diplomatique. [:aie]
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne megrez alberich

Français et autres langues mortes et vivantes
« Réponse #990 le: 18 avril 2018 à 21:20:59 »
Pas que, déjà chez moi à Clermont, on le prononce mal. ^^;

En effet. L'une de mes meilleures amies a vécu quelques années dans les Vosges avec son copain vosgien, depuis elle prononce tous les o comme des o ouverts, et les é comme des è.

Ce qui donne la "mata" pour la moto, le "vèla" pour le vélo, le "cafè", la "tèlè", etc.
Je veux mourir malheureux pour ne rien regretter

Hors ligne Rincevent

J'ai essentiellement entendu ça chez mes cousins francs-comtois, en effet. Ou alors chez les manouches du coin, je me souviens que ma frangine en parlait.
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne Le Passant

Français et autres langues mortes et vivantes
« Réponse #992 le: 18 avril 2018 à 21:30:37 »
Citer
Ce qui donne la "mata" pour la moto, le "vèla" pour le vélo,
On dirait du haut-rhinois. :o

Hors ligne Rikimaru

Originaire de Rhône Alpes, j'avais jamais fait gaffe à ça, mais c'est rigolo :D. Bon, en même temps, on a nos propres problèmes avec les "j'y ferais"/"je vais le faire".
Une Dernière Bataille (chapitre 17 partie 3 - 15%)

Hors ligne Numby des Poissons

  • Seigneur du Calembour et de la Paresse
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4444
  • Total likes: 212
    • Voir le profil
    • Mon Deviantart
Après, pour en revenir à la pronociation de un/in, on peut se dire que la prononciation du Français, c'est un truc qui évolue. Comme pour "Belle qui tient ma vie / Captive dans tes yeusses".
"Parmi toutes les vérités de l'univers, la plus injuste est qu'on ne puisse pas ramener les morts" - Capitaine Albator

Hors ligne megrez alberich

Français et autres langues mortes et vivantes
« Réponse #995 le: 18 avril 2018 à 22:02:28 »
Ouaip. Ma mère qui a 75 ans fait parfaitement la distinction in/un, moi nettement moins  [:petrus]

Et oui, heureusement que la langue évolue. Normalement, on devrait dire "yaour" pour yaourt, des "our" pour des ours avec le -s final qui devient muet (comme un os - des "o"), etc.
Je veux mourir malheureux pour ne rien regretter

Hors ligne Numby des Poissons

  • Seigneur du Calembour et de la Paresse
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4444
  • Total likes: 212
    • Voir le profil
    • Mon Deviantart
Moi ce qui me fait tiquer c'est quand on dit "exa" au lieu de "exact[:fufufu]

Ma prof de SVT de 5ème disait des "ôsses" pour les os, au lieu de dire de prononcer juste "des ô".
« Modifié: 18 avril 2018 à 22:14:10 par Numby des Poissons »
"Parmi toutes les vérités de l'univers, la plus injuste est qu'on ne puisse pas ramener les morts" - Capitaine Albator

Hors ligne Rincevent

Ah ouais effectivement, que des trucs que je n'ai jamais entendu de ma vie (enfin si, mamie dit "yaour" aussi). [:fufufu]
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne megrez alberich

Français et autres langues mortes et vivantes
« Réponse #998 le: 19 avril 2018 à 03:29:21 »
C'est vieux, "yaour" et des "our". Mais j'ai une encyclopédie la langue française qui date des années 80, et l'on retrouvait encore ces prononciations.

http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gabarit_bdl.asp?id=2402

Pour le é/è, je me souviens avoir appris à l'école que -ai donnait le son /é/ tandis que -ai + consonne donnait /è/.

Ainsi :

j'allai (é) : passé simple
j'allais (è) : imparfait
j'irai (é) : futur simple
j'irais (è) : conditionnel présent
le mois de mai (é)
la conjonction de coordination mais (è)

« Modifié: 19 avril 2018 à 03:36:49 par megrez alberich »
Je veux mourir malheureux pour ne rien regretter

Hors ligne Bouloche Le Foufounet

Moi ce qui me fait tiquer c'est quand on dit "exa" au lieu de "exact[:fufufu]
C'est pas juste un truc pour se la jouer bourgeois-prout-prout ?
Tout problème a sa solution qui pose problème...

Tags: