Sondage

Votre opinion sur Omega

J'ai apprécié et ça a surpassé mes espérances
26 (17.3%)
J'ai apprécié et c'est resté conforme à ce que j'en imaginais
33 (22%)
J'ai apprécié mais la série a cependant été en-dessous des mes espérances
53 (35.3%)
Série moyenne, ni plus ni moins
18 (12%)
Je n'ai pas apprécié, même si ce fut moins raté que je le pensais
4 (2.7%)
Je n'ai pas apprécié, et c'est exactement ce à quoi je m'attendais
4 (2.7%)
Je n'ai pas apprécié, et c'est encore pire que ce que je croyais
7 (4.7%)
Je suis complètement indifférent à Omega
5 (3.3%)

Total des votants: 12

Auteur Sujet: [Omega] Bilan final de la saison 1  (Lu 14312 fois)

Hors ligne Nani ? [$pace~$heriff°]

Re : [Omega] Bilan final de la saison 1
« Réponse #25 le: 31 mars 2013 à 15:21:05 »
J'ai quand même coché la deuxième, j'ai longtemps hésité avec la troisième je développerai plus tard.

Mais la première que je dirai c'est : Merci vraiment à toi Archange o/

Hors ligne Leon9000

Re : [Omega] Bilan final de la saison 1
« Réponse #26 le: 31 mars 2013 à 15:29:53 »
J'avais déjà fait un premier bilan assez sévère de la série début février, mais vu que le final de la saison 1 a été de façon surprenante particulièrement réussi, je ne me sens pas le cœur d'être aussi critique vis à vis de la série. Pour cette raison, ce qui aurait été il y a deux mois une série moyenne a tout de même basculer vers une série sympathique mais clairement au dessous de mes attentes. :o

Omega demeure une déception à beaucoup de niveaux et pourtant dieu sait que j'avais choisi de faire confiance à la Toei en dépit du chara design qui m'avait déplu dés les premières images avec cette multiplication de couleurs exubérantes, ces armures en plastique et ces méchants sortis d'un Power Rangers (défauts qui d'ailleurs seront plus ou moins présents tout le long de la série) sans compter que le foutage de gueule du Meikai et d'Elysion était encore dans les mémoires.    [:haha pfff]

Même les multiples bouleversements connus dans l'univers pour plaire à un nouveau public, même s'ils sont énervants, ne sont pas forcément préjudiciables en soit. Évidemment c'est agaçant de voir que l'entraînement acharné des chevaliers au Sanctuaire a été remplacé par un collège où les jeunes recrues peuvent aller tranquillement en vacances, mais bon la série passe rapidement à autre chose donc je ne retiendrais pas ça comme défaut majeur. Non finalement le véritable problème est le traitement de l'ensemble, plus la série a évoluée, plus le manque d'ambitions et de professionnalisme de la Toei était explicite transformant par moments ce qui avait le potentiel d'être un reboot réussi en foutage de gueule paresseux et maladroit.   [:fufufu]
 
Pour exprimer le fond de ma pensée, j'ai toujours été étonné que les membres de ce forum qui ont souvent été excessivement critiques envers Lost Canvas fassent preuve d'autant de tolérance envers Omega qui en terme d'évolution de l'intrigue, d'incohérences, de raccourcis et de développement des protagonistes est bien pire que l'imagination hasardeuse de Teshigori (qui pourtant nous avait offert quelques perles). Même chose en matière de réalisation, quand je revois les premiers épisodes de la série et la moyenne actuelle de l'arc Sanctuaire, le manque d'ambition est plus que flagrant, l'inégalité visuelle a beau être une constante dans les séries d'animation, Omega me donne surtout le sentiment d'être rapidemment expédié. De ce fait, avec ces lacunes dans le traitement, j'ai d'autant plus de mal à accepter toutes les modifications déjà mentionnées.   [:sweat]

Enfin problème épineux: le dynamisme de la série. Au départ franchement c'était une bonne chose, il ne faut après tout pas sacraliser la série d'origine qui, loin d'atteindre l'aspect soporifique de DBZ et Naruto, trainait inutilement en longueur. Seulement cette rapidité excessive amoindrit maintenant l'intrigue qui ne fait sur survoler la plupart de ses sujets, rajoutant à mon impression que la série est baclée et que la Toei n'a finalement pas confiance dans le potentiel de sa série préférant miser sur son dynamisme pour ne pas lasser le public.

Dernier point: la continuité avec l'ancienne série. C'était l'élément sur lequel Omega pouvait miser pour rallier les fans, malheureusement outre les changements déjà évoqués, la série est excessivement timide dans sa connexion avec l'animé originel, montrant encore une fois que la Toei a vraiment peur de trop se rapprocher du Saint Seiya d'autant, la destruction du Sanctuaire en deux secondes étant presque symbolique en la matière. Il n'est pas normal qu'après une quarantaine d'épisodes, les bronze five n'aient réalisé qu'un caméo (en oubliant le Phénix au passage  :o  ) et que l'intrigue s'évertue tant à les mettre de côté.

Enfin bref, un constat plus que regrettable quand les merveilleux épisodes d'Umakoshi atteignent des sommets d'intensité émotionnelle et épique démontrant parfaitement que cette série avait le potentiel de se hisser à la hauteur de son aîné malgré toutes les modifications de son univers. Il n'en résulte qu'une série que je ne suis généralement qu'avec un enthousiasme bien modéré mais qui pourtant nous a offert de purs moments épiques et émotionnels dignes de la série de 86. Je ne porte néanmoins à Omega qu'une affection assez moindre comparer à la série originelle et même Lost Canvas.  [:fufufu]
« Modifié: 31 mars 2013 à 15:32:20 par Leon9000 »

Hors ligne Cedde

  • Okada fanboy
  • Modos_SSP
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 10874
  • Total likes: 698
  • Spectre de la blague tueuse
    • Voir le profil
Re : [Omega] Bilan final de la saison 1
« Réponse #27 le: 31 mars 2013 à 15:39:31 »
"J'ai apprécié et c'est resté conforme à ce que j'en imaginais."

Lorsque le premier épisode a été diffusé, je nourrissais beaucoup d'espoir pour cette série. Mais très vite, la série s'est révélée moins réussie que ce que je pensais. Du coup, j'ai préféré baisser mon niveau d'exigence de plusieurs crans, pour éviter de me prendre inutilement la tête sur tel ou tel point. Donc, à partir du quinzième épisode environ, je me suis mis à prendre cette série comme un anime lambda, sans attentes particulières. Et donc, si c'est bien tant mieux, si c'est pas bien tant pis. Et au final, j'ai apprécié Omega parce que comme prévu, ce n'était pas exceptionnel mais c'était loin d'être déplaisant pour autant.

Il y a grosso-modo deux arcs dans cette première saison : l'avant Sanctuaire et le Sanctuaire. J'ai déjà parlé du premier mais pour faire simple, j'ai aimé :
   - Le début : épisodes 1 à 4.
   - L'assaut des Martiens sur la Palestre.
   - Les épisodes 10 et 20.
   - Les ruines des Ténèbres et le grand final du 27.

Et je n'ai pas aimé :
   - Le Saint Fight : pas forcément inutile mais clairement bâclé.
   - Les ruines : pas forcément une mauvaise idée mais totalement torché, cf. le voyage totalement improbable des Bronze.

Bien entendu, il y a eu de bons moments dans le mini-arc des ruines (Shun, Pavlin, Rozan, ...) mais j'ai trouvé l'ensemble assez faiblard, c'est à partir de là que j'ai eu du mal à conserver mon enthousiasme de départ. En gros, c'est à partir de là que j'ai arrêté d'attendre impatiemment mon épisode du dimanche. Pour autant, ce premier arc reste globalement sympathique et marqué par des temps forts (assaut sur Babel, enlèvement et mort d'Aria, etc.) plus que sympathiques.

Et là, on arrive à l'arc du Sanctuaire. Ce qui a constitué pour moi une sorte de déclin. Pourtant, ça partait bien avec Harbinger, Paradox et Mycènes. Schiller ne semblait être qu'un léger incident mais lorsqu'Eden s'est pointé dans la Maison de la Vierge, j'ai commencé franchement à me faire ch**r. Les combats suivants sont totalement torchés. Malgré le fantastique épisode de Sonia, le reste manque d'éclat. Tokisada est une coquille vide, Genbu et Ionia sont complètement bâclés. Bref, j'avoue que j'étais loin d'attendre l'épisode du dimanche pendant la deuxième partie de la montée.

Et c'est là qu'intervient Amor, un personnage très intéressant qui redonne un coup de fouet à un arc qui s'enlisait sérieusement à mon sens. Il se paie même le luxe de survivre jusqu'au début du rush final sur Mars (la planète). C'est vraiment un bon antagoniste. J'aimerais dire la même chose pour Mars (le dieu) mais son combat totalement torché me laisse un arrière-goût dans la bouche. Heureusement, son background le sauve. Au passage, autre point que je déplore : les Martiens. Je crois que c'est l'une des armées les plus pourries de toute la franchise. Et je n'oublie pas Médée qui a connu un développement plutôt satisfaisant pour ma part.

Et on termine avec Apsû. De la possession de Kôga à la défaite du dieu, ce fut du bonheur en barre. Cela a pas mal fait remonter la série dans mon estime et c'est ce qui me fait dire que finalement, j'ai bien aimé cette première saison et que je n'en suis pas déçu.

Parce que malgré ses nombreux défauts (réalisation technique très hétérogène, problème de rythme, scénario parfois décousu, personnages torchés ou très mal exploités), la série nous offre de grands moments qui font que ce serait faux de dire que c'est de la mayrde en barre. Bref, c'est loin d'être une série exceptionnelle mais ce n'est pas un gros étron pour autant.

Et je me rends compte que j'ai oublié de parler des zéros, ce sont eux qui font la série quand même :
   - Kôga : Un héros type. Nippon ni mauvais. Mais je l'aime bien.
   - Yuna : Elle a démarré en trombe, a connu un sérieux coup de mou durant les douze Maisons mais se rétablit de justesse. Un très bon personnage.
   - Sôma : Fidèle à lui-même du début à la fin, c'est un personnage équilibré et intéressant.
   - Ryûhô : Parfois effacé, il n'en reste pas moins très sympathique.
   - Haruto : Ce personnage souffre énormément de son background tout moisi de ninja mais je dois avouer qu'il m'a agréablement surpris durant le Sanctuaire. C'est l'un des personnages qui a le plus gagné durant cette partie. Il nous offre un duo très sympa avec Sôma ainsi qu'un final intéressant contre Tokisada. Et de manière générale, si on laisse son passé et sa nature de côté, je trouve qu'il est finalement bien sympa comme perso.
   - Eden : Le roxxor de la bande qui, malgré les nombreuses tragédies qui le frappent, va de l'avant. Là encore, une réussite.

Bref, le casting est loin d'être mauvais et est suffisamment intéressant pour qu'on veuille suivre ses aventures. Je pense que c'est l'un des points forts de la série également. :)
« Modifié: 31 mars 2013 à 15:43:01 par Cedde »
"Il faut prendre soin de toujours maintenir son cœur en paix, car c'est sur l'onde sans vagues que se dessinent les reflets." Proverbe des îles Ryûkyû.

"Et toi, quelle constellation veux-tu manger ?"

Hors ligne Otis

Re : [Omega] Bilan final de la saison 1
« Réponse #28 le: 31 mars 2013 à 15:55:01 »
Bilan très mitigé pour ma part. J'ai voté le troisième choix.
Il y a clairement une scission de la saison à partir de l'épisode 29. J'ai vraiment commencé à décrocher dès l'ascension des 12 maisons.
Là où les 27 premiers épisodes m'ont agréablement surpris sur plusieurs points, je trouve que l'idée de faire une sorte de remake du Sanctuaire est la pire idée qu'ils aient pu trouver pour le seconde moitié de la saison.
Car forcément on ne peut pas s'empêcher de comparer avec la série originale, et là ça fait vraiment mal.


En fait, Omega est réussi quand il s'éloigne de la série originale, quand il rend hommage aux anciens Bronze, pour justement s'affranchir de ce lourd héritage, tout en respectant cet héritage.
Et donc à contrario, Omega m'a grandement déçu quand il essaie de singer la série originale, car la comparaison est cruelle.

Points positifs :
- le tout début de la saison, avec les 4 premiers épisodes, vraiment top, ça m'a immergé dans l'histoire tout de suite. La qualité technique globale de ces premiers épisodes a joué son rôle dans mon enthousiasme, c'est certain.

- les musiques, superbes pour la plupart.
Sûrement l'aspect le plus réussi et régulier de la série. J'écoute régulièrement les deux OST déjà sorties.

- l'hommage aux anciens Bronze, une grande réussite d'Omega.
La toute première scène de l'animé avec Seiya; l'apparition de Shun dans l'épisode 12, tel un ermite du désert façon Ben Kenobi, dédiant sa vie aux pauvres et aux opprimés ( une des meilleures idées d'omega je trouve, c'est un hommage fantastique au personnage ); la classe éternelle de Shiryu à la cascade des Cinq Pics; Hyôga, très mystérieux et charismatique...
Vraiment je suis heureux qu'Omega existe, ne serait-ce que pour cet aspect là.

- l'importance des femmes dans le récit, leur libération, la transgression des règles archaïques, symbolisées par Yuna et son masque, retiré dans l'épisode 3.
Certains personnages féminins sont très réussis, je pense à Sonia, bien évidemment, mais aussi à la sensei de Yuna, Shaina, et bien sûr Aria.

- l'importance des décors : on voyage beaucoup dans les 20 premiers épisodes, j'ai beaucoup aimé cet aspect de la réalisation.
Les grandes plaines verdoyantes, les montagnes enneigées, l'île de départ en bord de mer, ou encore le Mont St-Michel  [:dawa] ... j'ai adoré.

- la volonté de construire un mythe autour d'Aria, la quête pour récupérer les cristaux, le passage de flambeau avec Athena...
J'ai trouvé tout ça très réussi.
Mais malheureusement ce dernier point fût anéanti par le premier point négatif ci dessous...


Points négatifs :
- La fin de l'épisode 27, la mort d'Aria, réduisant en trois minutes chrono tout ce qui avait été construit depuis le départ d'Aria avec Koga et les autres.
Je n'ai pas compris pourquoi ils ont tué Aria, qui s'était enfin révélée comme la Protectrice des Saints.
La quête des cristaux a duré de nombreux épisodes, avec plus ou moins de bonheur selon les moments, mais au moins elle avait un but, un objectif. Celui de révéler le sceptre d'Aria, pour qu'elle se révèle enfin.
Et là, bam Mars la transperce de sa grande lance rouge, la tuant d'un coup, la laissant sombrer à jamais.
Quel gâchis, tout ces épisodes pour rien, je n'ai vraiment pas compris.
Ma première réflexion à la vue de l'épisode 27 fut "Bande de nihilistes". C'est le premier terme que j'ai trouvé pour qualifier les scénaristes d'avoir osé faire ça. Ils ont clairement saboté leur propre travail.
Ca restera un mystère pour moi, une vraie déception, à peine compensée par l'ultime scène de l'épisode 51.

- tout ce qui se rapproche trop de la série originale dans la structure du scénario: le tournoi du début, les chevaliers d'argent, dispensables pour la plupart, ett tout l'arc des maisons des chevaliers d'or.
Un rythme proche du grand n'importe quoi, des combats foirés pour la plupart, un manque de charisme évident, des backgrounds ridicules, un manque de noblesse flagrant chez ces Gold, des Bronze qui se retrouvent téléportés n'importe où, n'importe quand et sans aucune logique...
Bref, j'en reviens à ma critique principale, quand ils ont voulu copié le Saint Seiya d'origine, ils souffrent tellement de la comparaison que c'est forcément cruel.

- les Gold complètement désacralisés.
N'importe qui peut endosser une armure d'or, Sonia, un chevalier d'argent passant par là... non mais c'est quoi ce délire.  [:what]
Et globalement, les Gold d'Omega sont récompensés pour leurs défauts, leur cruauté, leurs bassesses, leurs frustrations, etc...
Bref, c'est vraiment les chevaliers d'or du pauvre, qui sont bien moins puissants, et qui n'ont aucune noblesse.

- le manque de bons épisodes au niveau technique sur la seconde partie de la saison, qui a contribué à me faire décrocher sur cette partie.
On est loin de la première partie avec les épisodes 1,2,3, 4, 7, 10, 12, 19, 20, 27... qui vont du très bon à l'excellent, voire sublime.
Je suis incapable de citer ne serait-ce qu'un tiers d'épisodes marquants sur la seconde moitié.
Triste constat donc...


Au final, je garderai en tête les points positifs de Saint Seiya Omega quand même, car ils sont nombreux, et je reverrai sûrement avec grand plaisir  la première moitié quand la série sortira en blu ray chez nous à partir de cet été.

Je n'attends pas particulièrement la saison 2, la preview m'a fait un peu peur, repartir aussi vite sur un nouvel arc me paraît dangereux.
Pas le temps de souffler après les épisodes 49 à 51, qu'on va repartir sur une nouvelle intrigue ? je reste perplexe.
Surtout que j'ai vu que vous parliez d'un chevalier d'acier ? C'est vraiment pas quelque chose que je voulais voir revenir ça, cette histoire des chevaliers d'acier.

J'ai lu aussi que Yoshihiko Umakoshi se retirait de la série. Si c'est vrai, ça me donne encore moins envie de m'intéresser à cette saison 2, vu que les 5 épisodes sur lesquels il a été directeur d'animation ont contribué pour moi à créer l'ADN et une certaine identité de la série.
C'est une mauvaise nouvelle s'il ne revient jamais sur la série.





« Modifié: 31 mars 2013 à 16:23:59 par Otis »

Hors ligne Anubis

Re : [Omega] Bilan final de la saison 1
« Réponse #29 le: 31 mars 2013 à 17:34:12 »
[justify]Pourt ma part il y a un an avec un autre roleplayeur sur RPGSS je m'étais pris un very bad trips autour d'Omega
(rien de méchants justes de l'autodérision et des délires a la con de roleplayeur)

L'aspect des Cloth ne pas gêner le moins du monde ce qui est juste dommage c'est le manque de charisme de certains Silver Saint,

Fly : Le Silver Saint dont le charisme se rapproche le plus du néant intersidéral et primordial dans le quel vivait Abzu
Miguel et Yohan : Deux chair à canon en puissance
Michangelo : Il sert à quoi ce Silver Saint ?
Almaaz – Sham et Balazo : Ont un semblant de charisme mais sont le cliché des Silver Saint stupide et méchant dont on ignore ce qui leur sont arrivé.
Mirfak : Il avait du charisme mais ces dialogue jubilatoire sur le fait qu'il est Terre et donc l'élément ascendant sur Ryuho qui ne peut le battre la complètement décrédibilisé
Bayer - Bartsch - Tanker : Purement et simplement de la chair à canon pour les Bronze Saints

Dans Omega d'ailleurs je ne retiens qu'un seul Silver Saint et c'est Pavlin

Coté Martien comme la grande majorité, j'ai tout de suite aimé Sonia, dès le début, lors de son apparition dans l'ep 11 j'ai vu le perso comme étant la "Shaina" d'Omega et l'ai tout de suite pris en affection et de manière croissante de plus en plus que son passé était dévoilé (dès l'episode 11 d'ailleurs je la mettais déjà en couple avec Soma). D'ailleurs l'épisode 40 d'Omega est le premier épisode tous Saint Seiya confondu à m'avoir fait pleurer.
Je ne pense pas que dans le Classique on aurait apprécié si Shaina s’était fait tuer

Niveaux Gold Saints je n'avais pas d'attente particulière au début, mais j'ai été agréablement surpris par ceux-ci, j'ai bien apprécié Paradox(deuxième Gold favori après Sonia) Mykène, Fudo et Genbu

Pour la fight final contre Abzu, cela fut tous simplement épique, mais on est bien d'accord Abzu est une divinité primordiale, Koga a défoncé une divinité primordiale (Oui Alia a aidé, mais ça revient au même)  donc maintenant s'il se fait démolir par Titans ou Pallas justes un peu WTF
(quoi que Aiolia qui défonce Cronos le roi des Titans, mais perd face à Seiya c'est aussi WTF)

J'ai noté juste deux trucs assez regrettables pour cette fin de saison : l'Absence totale de Paradox hors elle est en vie et en plus elle est dans le Top10 du sondage, ça aurait de l’interpellé les scénaristes, l'autre point c'est les captifs du Tomb Squeeze oubliés également.

Pour la saison à venir comme d'habitude je suis bon publique, je n'ai pas d'attentes particulières. Hormis le retour de Sonia et Paradox parce que oui elles sont dans le Top10 du sondage de popularité et avec 1049 et 937 voix respectivement chacune ce n'est pas négligeable et c'est dire l'importance qu'elles ont pour nous les fans[/justify]
La différence entre le vrai fan et le faux-fan de Saint Seiya est la même que le bon chasseur et le mauvais chasseur  [:petrus jar]

Hors ligne SSK

Re : [Omega] Bilan final de la saison 1
« Réponse #30 le: 31 mars 2013 à 17:43:54 »
Ah oui, j'ai oublié de dire que j'ai voté 3, bien sûr, même si ça transpirait assez bien de mon post.

Par contre, je suis surpris de voir autant de monde voter 1. C'est sérieux ou bien...

Hors ligne Sergorn

Re : Re : [Omega] Bilan final de la saison 1
« Réponse #31 le: 31 mars 2013 à 17:53:24 »
Par contre, je suis surpris de voir autant de monde voter 1. C'est sérieux ou bien...

Je crois que beaucoup ont voté 1 parce que beaucoup attendaient de la merde.

Je veux dire des gens pour défendre Omega y a un an... y en avait pas des masses.

-Sergorn

Hors ligne Oiseau Vermillon

Re : Re : Re : [Omega] Bilan final de la saison 1
« Réponse #32 le: 31 mars 2013 à 17:58:26 »
Je veux dire des gens pour défendre Omega y a un an... y en avait pas des masses.

-Sergorn

Pas entièrement d'accord.

Alors oui, il y en a eu pour condamner la série dès les premières images, mais il y a également eu pas mal d'enthousiasme de la part de nombreux autres.

Enthousiasmes qui s'est un peu essoufflé au fil de la diffusion.

Hors ligne freed_paris

Re : Re : Re : [Omega] Bilan final de la saison 1
« Réponse #33 le: 31 mars 2013 à 18:57:51 »
Je crois que beaucoup ont voté 1 parce que beaucoup attendaient de la merde.

Je veux dire des gens pour défendre Omega y a un an... y en avait pas des masses.

-Sergorn
c'est mon cas,  la première partie d'oméga me donnait l'impression d'une mauvaise vision de saint seiya ça donnait pas confiance pour la suite, après la balade dans les ruines ça ressemblait bien plus à ce que j'aime de cette série... Et au final c'est plutôt bien dans l'ensemble
PSN ID : freed_paris | Twitter : freedfromparis | Facebook : freedfromparis

Hors ligne Sergorn

Re : Re : Re : Re : [Omega] Bilan final de la saison 1
« Réponse #34 le: 31 mars 2013 à 19:01:57 »
Pas entièrement d'accord.

Alors oui, il y en a eu pour condamner la série dès les premières images, mais il y a également eu pas mal d'enthousiasme de la part de nombreux autres.

C'est vrai après la vision de l'Episode 1. Avant par contre... ^^'

-Sergorn

Hors ligne Sirius

Re : [Omega] Bilan final de la saison 1
« Réponse #35 le: 31 mars 2013 à 19:03:37 »
Et je suis également persuadé que certains accentuent leur avis négatif pour se donner un air [:pfft]

Hors ligne Oiseau Vermillon

Re : Re : Re : Re : Re : [Omega] Bilan final de la saison 1
« Réponse #36 le: 31 mars 2013 à 19:06:22 »
C'est vrai après la vision de l'Episode 1. Avant par contre... ^^'

-Sergorn

Bah non, justement, même avant l'épisode 1 il y a eu un certain enthousiasme.

Et cela dès les premières images, vu que le charadesign d'Umakoshi avait charmé pas mal de membres.

Hors ligne Sergorn

Re : [Omega] Bilan final de la saison 1
« Réponse #37 le: 31 mars 2013 à 19:17:18 »
Y en avait oui, mais il me semble que c'était quand même bien minoritaire.

-Sergorn

Hors ligne Cici

Re : [Omega] Bilan final de la saison 1
« Réponse #38 le: 31 mars 2013 à 19:22:01 »
J'ai voté 1 car avant la diffusion du 1er épisode j'étais enthousiaste, mais au vu des changements sans être négatif j'avais très peur du résultat.
Cici

Hors ligne 4evaheroesf

Re : [Omega] Bilan final de la saison 1
« Réponse #39 le: 31 mars 2013 à 20:04:21 »
Une série découverte grâce à mon frère, facile à regarder mais je serais pas mort si je ne l'avais jamais vu.
Les épisodes que j'ai aimé : 10, 26, 27, 40, 45, 49 et 51.
Les personnages que j'ai aimé : Soma, Sonia, Eden, Mykènes sauf sa fin(hors-caméra), Amor sauf sa fin(en un coup mais les autres non), Médée sauf sa fin(elle devait rester une garce jusqu'au bout !) et Abzu-Koga.
Joli rappel avec les anciens héros mais l'excuse de la marque des ténèbres a volée en éclats avec les derniers épisodes.
Petit coup de coeur avec de nouveaux personnages féminins comme Pavlin et Paradox.
J'ai aussi adoré la musique.

Points négatifs :
- les Clothstones, les éléments, la Palestre et les Ruines.
- Haruto(mais j'ai aimé son speech contre Tokisada dans le 41).
- j'ai pas vu de différence entre Seiya du Sagittaire et Seiya de Pégase.
- à part le flashback du 45 Saori n'a servi à rien.
- Yuna a eu une bonne évolution avant de sombrer dans l'adoration de Koga.
- les téléportations à toutes les sauces.
- Mars(mais j'ai aimé Ludwig dans le 45) et son armée.
- les Silvers, Schiller, Tokisada, Genbu et Ionai.

Peut-être que j'aurais mieux apprécié si je n'avais pas connu la série d'origine...

Hors ligne diam

Re : [Omega] Bilan final de la saison 1
« Réponse #40 le: 31 mars 2013 à 21:42:35 »
j'ai aimé malgré le fouillis de personnages .Certains ont été traités trop rapidement tandis que pour d'autres on ne sait même pas s'il sont mort ou vivants : que sont devenus les martiens survivant, michelange.
pourquoi un plan sur mars et sonia qui reçoivent un peu de lumière sur eux (tout comme la fin de paradox cela fait douter inutilement). mykene à eu une mort peu glorieuse... beaucoup de gaspillage en somme...
Le Désign des cloths ont si habitue un peu ce n'est pas si mauvais ,mais je suis content qu'il passe à autre chose
c'est plus varié.
Bref s'aurait pu être mieux ,mais ça reste pas mal ! Ce ne pourra qu'être mieux encore en avant pour la prochaine saison. 

Hors ligne gemini saint

Re : [Omega] Bilan final de la saison 1
« Réponse #41 le: 31 mars 2013 à 21:50:23 »
J'ai voté "J'ai apprécié et c'est resté conforme à ce que j'en imaginais"

Pas de grosses attentes au départ sur cette série puis peu à peu je me suis accroché et finalement j'ai aimé.

La saison 1 reste au final assez mitigée, il y a eu des hauts et des bas du début à la fin.
A la diffusion du 1er épisode, j'ai eu un peu peur des armures façon chevalier des abysses au sevice de Geist et du design de Mars.
Au final, 1er épisode intéressant. Ensuite une première chute avec les épisodes 2 à 7.
Les épisodes 8 à 14 montent d"un cran puis on retombe dans le mauvais avec les épisodes 15 à 17.
Les épisodes 18 à 20 puis 24 à 26 reviennent dans le bon d'Omega jusqu'à l'apothéose avec l'épisode 27.

Le juinyu, 2eme arc de cette saison 1, continue dans la droite lignée : des hauts et des bas. Je ne vais énumérer ici que le bon : à savoir : le retour de Kiki en gold saint mais un épisode le concernant décevant ; Harbinger à la psychologie fort sympathique ; le 2eme épisode avec Paradox et surtout le passage du 7eme sens de Ryuho ; les épisodes avec Fudo, avec Sonia. Enfin, j'ai aimé les épisodes depuis Amor jusqu'à la fin avec notamment une mention spéciale pour le 51.

Pour les personnages principaux :
Kôga : Très désagréable au début, il a su s'imposer comme un leader des bronze sympathique et devenir un presque-Seiya
Ryuho : Très bon perso, déja de part ses origines mais un peu sous exploité dans cet arc Sanctuaire je trouve
Sôma : Perso intéressant, au background très bien exploité
Haruto : Insupportable au début, jusqu'à l'arc Sanctuaire, il a su prendre sa place au sein du groupe.
Yuna : Malgré une armure vraiment pourrie (faut l'avouer!!!!!) mo, personnage préféré parmi les 5 bronze de départ et le jeu de la voix japonaise y est pour beaucoup. Malgré un côté niais avec Kôga, superbes attaques, très bonne psychologie du perso, rien à dire.
Eden : Le meilleur pour la fin !!!!!! Perso également insupportable au début par son arrogance, magnifique dans l'épisode 20 et le 24, il a su devenir passionnant dans ce junikyu jusqu'à atteindre l'apothéose face à Mars et Apsu.

Par contre grosse déception sur certains points : le personnage de Mykene baclé, Ionia décevant, Genbu mal utilisé, la mort de Sonia, le revirement de Médée, etc.

Au final, j'ai réellement apprécié de suivre cette 1ere saison chaque semaine, la série reste assez limitée mais on reste dans une ambiance saint seiya-esque avec une déesse à sauver, de l'amitié, de l'amour fraternel, du combat malgré des faiblesses de scénario et de design.
"Même si nos corps sont brisés, le cosmos lui est immortel. Brûle, mon cosmos"

Hors ligne The Endoktrinator

Re : [Omega] Bilan final de la saison 1
« Réponse #42 le: 31 mars 2013 à 21:57:40 »
Pour moi, le bilan est d'un 13/20.

Déjà, les premières images ne méritaient pas un tel acharnement et une telle ignorance. Car cette série s'est révélée être plus qu'un truc juste pour les moins de 13 ans et pour vendre des figurines  [:kred].

Le design, les persos sont globalement correct, il y a de la soundtrack parfois excellente. Il arrive à ce que certains épisodes nous surprennent et exploitent les anciens aspects avec juste ce qu'il faut (Shun qui aide ceux dans  le besoin et se maudissant  de ne pas pouvoir aider les Saints... Très bien vu  [:sparta1])

Le problème vient du fait que cette série, même si je m'y attendais un peu puisque reprendre une série longtemps après, ce peut-être risqué (cela doit sans doute expliquer le fait que certains aient boudé et refusent de changer), semble aller un peu trop dans tous les sens. Le scénario est un chaos de remakes mal assumés et d'idées boiteuses (les ruines ? Les Martiens ? Mars est un mélange de Poséidon/Asgard, Abzu de SSG et de Hades. Le Sanctuaire, no comment :; je l'ai vu venir dès l'épisode 11, même si les ruines), tandis que la Toei ne sait toujours pas comment évacuer un perso dont elle n'aura plus besoin par la suite. Des personnages subissent une flagrante inégalité de traitement. Les incohérences sont patentes, mais (heureusement) pas du même niveau que le dernier épisode de DBGT, et les WTFries du même niveau non plus que
Spoiler (click to show/hide)

Enfin, le final sauve l'honneur, on aura eu des méchants travaillés (voir plus que les gentils, même), et donc, je pense que c'est le genre de spin-off qui peut aller au delà du coup marketing foireux. Espérons qu'il en soir de même pour la S2

Voilà

PS : Amusant que le "indifférent" ait reçu une voix. Comme quoi, tout le monde ou presque a trouvé son compte.

Shit still Happens, so deal with it - psychanalysm

Hors ligne gemini saint

Re : [Omega] Bilan final de la saison 1
« Réponse #43 le: 31 mars 2013 à 22:01:20 »
Sacrilège, dans mon poste précédent j'ai osé oublier les musiques.
L'un des points forts de la saison 1 reste sans aucun doute les musiques qui sont pour 90% d'entre elles sublimes.
Les deux génériques sont également magnifiques  :D
"Même si nos corps sont brisés, le cosmos lui est immortel. Brûle, mon cosmos"

Hors ligne Sanchez

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Banned!
  • Messages: 6015
  • Total likes: 34
  • Under the heaven there is only one Sanchez
    • Voir le profil
Re : [Omega] Bilan final de la saison 1
« Réponse #44 le: 31 mars 2013 à 23:32:33 »
Jusqu'à l'épisode avec ionia la série était pas terrible, certains épisodes étaient bien mais le fait de rien connaitre du contexte ni où on allait ne motivait pas du tout. Je pensais que la série était morte et enterrée, les réactions allaient de négatives à très négatives et je ne voyais aucun avenir à omega puis il y a eu l'apparition d'amor qui a tout changé. Les derniers épisodes en valaient vraiment la peine malgré quelques défauts et le finish avec abzu vaut vraiment la peine d'être revu à n'importe quel moment avec les sous-titres. J'attends maintenant de revoir la série en vf en connaissant le contexte pour voir ce que ça va donner, en tout cas l'épisode 1 est très bien passé donc je suis optimiste.
Attendre du positif de quelqu'un c'est prononcer son propre hara kiri

Hors ligne Leon9000

Re : [Omega] Bilan final de la saison 1
« Réponse #45 le: 31 mars 2013 à 23:33:46 »
Gemini: tu as raison, la musique est une véritable réussite et je ne pense pas exagérer en disant que sans elle, je n'aurais peut être pas continuer de suivre la série (si finalement les OAV Lost Canvas avaient bénéficié d'une telle créativité dans la bande sonore).

Hors ligne Lobo

Re : [Omega] Bilan final de la saison 1
« Réponse #46 le: 01 avril 2013 à 00:22:26 »
J'ai apprécié et ça a surpassé mes espérances... Mais faut dire qu’a la base j’ai laissé sa chance à la série mais je m’attendais vraiment à me lasser et a trouver que ce n’était pas pour moi, donc je n’avais pas un niveau d’espérance très haut^^ Pour la faire courte, si la série est globalement moyenne et la moins intéressante des spins off, elle est rattrapée par des passages éparpillés dans le récit qui sont vraiment bons.

Déjà parlons un peu de l’aspect technique. A l’image de la série, c’est assez variable d’un épisode à l’autre, certains sont très laid, d’autres très beaux, mais de façon générale, c’est plutôt correct. Les musiques sont très belles et donnent un charme immédiat à certains passages.

Sur le papier, ce n’est pas forcément évident d’adhérer à Omega. En plus de l’aspect visuel qui change et qui trouble évidement, on notera surtout des changements par rapport à la série originelle sont plutôt malvenues et mal exploités. L’intérêt de la Palestre est totalement inexistant, le choix d’évoquer les éléments frise également le zéro absolu, et le changement des armures en breloques est un choix pas franchement judicieux. Ces changements, on le comprend immédiatement, font partie d’une volonté de s’inscrire dans un cadre plus moderne et plus accessible pour les plus jeunes…mais alors non seulement ce n’est pas vraiment pertinent et artificiel, mais surtout, on a déjà vu beaucoup mieux exploités ailleurs… Pourquoi réparer ce qui n’est pas cassé ? Mais bon, avec de la patience, les scénaristes passent sous silence certaines des idées discutable et n’insiste plus dessus, on passe donc outre pour se concentrer sur l’histoire en elle-même.

Le défaut principal du scénario d'Omega, c’est d’être paresseux. L’équipe est partie sur une idée qui laisse des possibilités, n’hésitant pas à emprunter différentes mythologies, d’être assez libre par rapport au StS que l’on connait… le staff pouvait se lâcher, avoir de l’audace… et a choisit de structurer de la même façon que le premier arc de la série originelle. La comparaison est immédiate et automatiquement frustrante pour les anciens fans qui, car au lieu d’avoir de nouveaux adversaires, voient que les héros sont une fois de plus dans une situation où ce sont des traitres, et font faces à leurs ainés d’argent de d’or. Un remake avec quelques différences pour la forme en somme, un effet miroirs pas vraiment à l'avantage d'Omega. Il y a bien sûr des facilités et des incohérences par ci par là mais ce n'est pas le problème principal. Le manque d’originalité qui aurait pu être rattrapé si le point le plus important, les personnages, étaient réussis. Or le constat est assez maigre, l’armée de Mars est totalement inexistante, les chevaliers d’argent sont une fois de plus transparent, oubliés aussi rapidement qu’ils sont apparus, et les chevaliers d’or, qui sont pourtant censé être "l’attraction principale", sont soit fades, soit franchement ratés. Je n’ai apprécié qu’un tiers des chevaliers d’or, Seiya inclus, ce qui est assez significatif.

Et pourtant, la série arrive à sortir de son marasme quand les scénaristes s’en donne la peine. Dès le premier épisode, on sent qu’il y a un quelque chose, un certain potentiel. Si l’enthousiasme retombe vite, il arrive que certains épisodes sortent du lot, et apporte une touche émotionnelle au récit. J’ai mis du temps, mais au final j’apprécie le groupe de héros. Koga est le héros de base, sans être génial il reste supportable, Soma partait mal mais a l'évolution la plus intéressante du groupe, Yuna est une demoiselle active dans l'équipe (une nouveauté appréciable dans la franchise) qui a un bon caractère et background, Ryuho est plutôt sympathique, et Eden par son rapport particulier aux autres et bien sûr à Mars. Bémol pour Haruto et son background idiot (même s’il se rattrape un peu…quand il évite les bouffonneries de ninja de pacotille). Un groupe sympa dans l’ensemble, à qui il manque un petit soupçon de danger pour qu’on s’attache définitivement à leurs sorts et leurs aventures, et qui n’ont  pas le même charisme que les anciens. D’ailleurs s’ils sont facilement écartés de l’histoire, on sent un réel respect pour les anciens héros et leurs rares apparitions font plaisirs à voir.

Ce qui est intéressant de constater, c’est que la série se débrouille mieux lorsqu’elle évite de se concentrer l’aspect redite et de développer ses propres idées et les méchants principaux. Mes doutes concernant Mars et son look particulier ont rapidement été dissipés, et il est au final très crédible dans son rôle vengeur qui veut créer un monde meilleur. Il offre d’ailleurs l’un des piques émotionnel de la série à l’épisode 27. Médée est le genre de garce conspiratrice qu’on adore détester. Sonia est la perle de la série, celle qui tire son épingle du jeu  par son rôle et son évolution tragique. C’est exactement le genre de personnage que j’adore, et sa seule présence redore le blason à la série même durant ses périodes les moins glorieuses.

Concernant le découpage général, je dirai qu’on a :
-Une première moitié de la série, jusqu'à l’épisode 27 donc, de qualité variable.
Les débuts sont laborieux (découverte de la Palestre et le Saint Fight), la destruction des ruines passe de l’ennuyeux (les chevaliers d’argent) à l’intéressant (entrée en scène d’Eden et ruines des ténèbres).
-En deuxième partie, une montée des 12 maisons plutôt décevante.
-Un dernier arc prouve une fois de plus qu’on peut faire simple et efficace, qui remonte le niveau et apporte à Omega un bon final.

En bref, dans l’ensemble je suis plutôt satisfait d’Omega, et je souhaite à ces nouveaux chevaliers du zodiaque maintenant débarrassé de volonté de redite, de confirmer les bonnes impressions de faire preuve de créativité... et de faire mieux ;)
Out of order.

Hors ligne chevkraken

Re : [Omega] Bilan final de la saison 1
« Réponse #47 le: 01 avril 2013 à 04:00:04 »
Perso, j'ai longtemps hésité entre le choix numéro 2 et le 3. Et j'ai choisi le 3.

Jusqu'au combat contre Fudo, la série correspondait à mes espérances, j'ai même beaucoup aimé l'arc Silver qui offre un très bon développement des bronzes et de Alia, des caméo sympa et a un final énorme

mais Fudo abandonnant trop facilement, Ionia expedié, la nullité de Tokisada, Mykene tué offscreen, Mars tué en un épisode dans un épisode pas animé et les gold qui n'ont battu aucun bronze m'ont fait perdre beaucoup d’enthousiasme, même si j'ai adoré le combat de Sonia et que j'ai aimé Genbu et Amor.

Le final m'a fait retrouvé mon enthousiasme, mais ça ne rattrape pas toute les erreurs.

ma critique complète là:

Saint Seiya Omega a osé modifier le concept, le moderniser, le dynamiser et l'adapter au public actuel, chose que lost canvas et Next dimension n'ont pas osé.

Perso, rien que pour ça, la série avait ma sympathie, Lost Canvas aussi bon soit il n'avait rien d'original.

Si la série s'est avéré aussi inégale techniquement que la série de 86, la direction artistique est efficace et certains épisodes sont des merveilles réalisation de dynamisme, d'animation, d'émotion et de poésie.

Hatano et Umakoshi ainsi que quelque autres animateurs et réalisateurs nous prouvent leur énorme talent et nous prouvent qu'ils n'ont rien à envier à Yamauchi, Araki et Himeno.

Seul 1 episode sur 4 est réellement boiteux techniquement

Bilan technique/Artistique: 15/20

La musique, point fort de la série de 86 avait déçu par sa médiocrité dans l'anime Lost canvas, ici, pas de problème. L'OST, sans valoir le travail de Yokoyama sur l'anime de 86, est excellente et bourré d'hommages aux thèmes de la série d'origine. Le doublage quant à lui est bon (même si les voix de Yuna et Koga m'énerve et que reprendre la doublage de Shaina de l'anime de 86 était une erreur car sa voix a trop changé) et est bourré de seiyuu ayant déjà bossé sur la licence parfois pour reprendre leur rôle.
On notera d'ailleurs que la VF est à la hauteur de la VO.

Bilan sonore:17/20

Pour les personnages, Les nouveaux bronzes saint sont assez réussis. Mention spéciale à Eden et Soma qui sont après Ikki les meilleurs bronze saint de la licence. Seul Haruto fait en trop et est assez raté, l'idée d'un ninja dans la série pour mieux la vendre aux jeune était foireuse.
Quant aux persos inédits, Alia et Sonia sont des merveilles, Omega nous offrant les meilleurs persos féminins de la licence. Médée n'est pas très loin derrière d'ailleurs.
Les Golds sont par contre très inégaux, certains étant très bons, d'autres sympa sans plus, mal exploités ou même totalement foiré.
Même chose pour l'antagoniste principal Mars qui a plus l'aura d'un méchant d'un des film que celui d'une série Saint seiya.
Il y a aussi des persos dont il reste des choses dont on ne sait rien alors qu'ils sont très important.
Pas mal reprocheront aussi que les anciens héros soit très en retraits, blessés, handicapé, à la retraite voir même absents pour certains.Moi, ça ne m'a pas dérangés, cette série est sur une nouvelle génération de héros, il est normal que les anciens laissent leur place.

Bilan personnages:14/20


Pour l'émotion, autre élément fort de la série d'origine elle est là, pas de façon continue (de tout façon, elle n'était pas toujours là non plus en 86), mais elle est là dans certains épisodes très fort émotionnellement.

Bilan émotion: 14/20

Pour, les combats, à l'image des Gold saint, c'est un bilan en demi teinte, certains affrontement sont très intense et très bien mit en scène, mais trop de combats sont trop expédiés notamment contre certains Gold saint dont la puissance parait digne des chevaliers généraux de Poseidon seulement. Heureusement, le combat final est à la fois long et dantesque.

Bilan combat :13/20

Pour le scénar, on suit la construction de la série d'origine avec un l'introduction des persos un tournoi entre bronze, un arc silver où les bronzes sont des rebelles et un arc Gold.

La série est bonne voir très bonne pendant l'introduction de ses persos (4 premiers épisodes), l'arc tournoi est médiocre mais ne dure que 3 épisodes après on a une bonne montée en puissance progressive avec un arc Silver assez agréable sous forme de road movie et de quêtes de crystaux élémentaires rappelant terriblement FF5 et ayant un final dantesque.
Cet arc est aussi l'occasion de nombreux caméo d'anciens persos et du bon développement de personnages principaux même si comme en 86, les Silver sont de la chair à canon.

Mais le problème vient de son arc gold saint(le point fort de l'arc sanctuaire de la série de 86) qui est ultra inégal, je n'ai jamais vu une série aussi inégale que cet arc où l'excellence et les excellentes idées coutoie la nullité, la médiocrité, mais aussi des passages simplement bons.
Heureusement, il est suivit de 3 épisodes finaux vraiment dantesques et fabuleux qui rattrapent cette inégalité

L'arc Gold fait beaucoup penser niveau scénar à un mix des 3 premiers films saint seiya. Même qualités et aussi même défauts.

bilan scénar: 14/20


Bilan final

Est ce que Saint seiya omega vaut la série d'origine? Ça dépend quelle partie, je pense.

Saint seiya Omega est clairement meilleur que Poséidon ou que Hadès (même en incluant Sanctuary dans l'équation), par contre, il ne tient pas la route face à Asgard et au Sanctuaire (ce qui inclue toute la première partie avec les black saint et les silver).

Au final, j’hésite entre donner un 13,5 et un 14/20 à la série. Si ça ne vaut pas le manga Lost canvas, Chapter G ou les meilleurs arc de la série d'origine, mais ça reste une bonne série qui bien que bourré de défauts est un bel hommage et une continuation sympathique d'une série culte.

« Modifié: 01 avril 2013 à 04:16:53 par chevkraken »
bien que ce soit surprenant, j'ai davantage touché à Korra qu'à Bayonetta, le fait que j'ai Korra dans mon lit le soir avant de dormir et Bayonetta non doit jouer.

Hors ligne Kyrios

Re : [Omega] Bilan final de la saison 1
« Réponse #48 le: 01 avril 2013 à 04:32:27 »
Je vote J'ai apprécié et ça a surpassé mes espérances

Je ne suis pas un omega fan boy mais je partais de base sur cette série avec aucune espérances donc forcément  [:trollface]

Elle n'est certes pas parfaite (loin de là) mais ça se regarde quand même très facilement (hormis l'épisode 16, lui c'est inexcusable et dans mon esprit il n'existe pas de tout façons).

Pour faire bref,

Point positif :
- La mort d'Alia
- Yuna/Soma
- Soniiiiiiia  [:bave]
- Paradox
- la musique par moment
- Médée/Amor

Points négatifs :
- Les trous dans le scénario
- Schiller
- Haruto
- TROP de shuriken
- Yashima
- Des design de cloth WTFesque (exemple 1, exemple 2...)
- Le niveau de puissance de l'armée de Mars...
- L'arc Palestre, long et long et re-long
- Syndrome Evil of the week beaucoup trop présent (même dans l'arc sanctuaire et l'arc Apsû)

La série à souffert d'un manque de budget, d'ambition et de scénariste qui n'ont pas été bercé trop prés du mur étant petit (et surtout elle croisé la route de Yashima) mais en dépit de ça, elle m'a apporté quelques pépites qui m'ont fait tellement kiffé (Sonia, Alia...) que forcément rien que pour ces moments je ne regrettes pas d'avoir suivit.

Hors ligne nibelung666

Re : [Omega] Bilan final de la saison 1
« Réponse #49 le: 01 avril 2013 à 06:32:32 »
J'ai voté pour la 2e réponse : quand Omega a été annoncé , je me suis suis dit que ça n'égalerait surement pas la série originale mais que ça resterait plaisant à regarder , et au final je n'ai pas été déçu. Omega a clairement des défauts , on va pas se mentir , mais il y a aussi de très bonnes surprises.

Point Negatifs :

- Malgrès un premier épisode prometteur , le démarrage est assez long et malgrès quelques bons moments (la fin de Palestre , le premier combat Koga/Eden , les rencontres avec les anciens Bronzes ...) il faut attendre les ruines des Ténèbres pour attaquer réellement les choses sérieuses.
- Les Silvers clairement sous exploités et peu charismatiques (le seul dont j'ai retenu le nom c'est Pavelin) , pareil pour les Martiens (en dehors de Sonia) d'ailleurs.
- Certains combats un peu trop vite expédiés , les silver bien évidemment mais aussi certains gold : le pire étant surement Ionia (vaincu bien trop vite alors qu'il avait un potentiel énorme) , Sonia (j'aurais quand meme aimé que le combat dure un peu plus) et Mikene (vaincu par Amor hors champ).
- Certains Gold tout simplement mal exploités : les 3 que j'ai déjà cité bien sur mais aussi Shiller (qui meurt d'une façon assez idiote) , Tokisada (dont on sait au final assez peu de chose) ou encore Paradox (carrément absente lorsque les Golds encore vivants se réunissent) ; Genbu sans etre un mauvais perso aurait lui aussi gagné à etre d'avantage mis en valeur (j'espère que ce sera le cas par la suite).
- Haruto un peu trop en décalage avec le reste de bande (l'idée du Saint Ninja était pas forcément mauvaise pourtant , mais là encore ça n'a pas été exploité de la bonne manière) , meme si ça s'améliore sur la fin.
- Certains éléments qui m'échappent littérallement : la Clothe du Verseau "possédée" , Yuna en Bronze Saint alors que Marine était Silver.
- Techniquement assez inégale , certains épisodes étant magnifiques , d'autre allant du bon au très moyen. Meme si sur ce plan là il sera dure de faire pire que pour le Meikai et Elysion.
- L'absence d'Ikki (en dehors de quelques flashbacks)
- LA différence de potentiel entre Bronze et Gold moins marquée que dans la série de 86
- Les zones d'ombres dans le scénario (que fait Paradox ? ou est Pavelin ? ou est Ikki ? etc ...)


Les points positifs


- Les Golds qui pour la plupart ne sont pas des nouvelles versions de ceux de la série de 86 (comme c'est le cas dans Lost Canevas ou ND). Le fait qu'il aient un background pour la plupart est également une bonne chose (c'est certe assez léger mais dans la série de 86 leur background était inexistant pour la plupart d'entre eux).
- La nouvelle bande de bronze plutot interressante : en particulier Koga qui sous ses airs de Seiya nouvelle génération cache un coté plus sombre , Yuna (certainement le meilleur personnage féminin de Saint Seiya) et Eden (qui est pour moi LE perso de Omega , que ce soit pour son background ou sa puissance)
- Le twist final du premier Arc (la mort d'Alia) qui prend vraiment au trippes et auquel je ne m'attendais vraiment pas.
- Les combats , bien qu'un peu trop vite expédiés pour certains , plus dynamiques que dans la série de 86. Certains sont d'ailleurs vraiment réussi (le premier combat Koga/Eden , Harbinger , Paradox ,  le final Haruto/Tokisada , les 2 premiers combat Soma/Sonia , Amor ... et bien sur le combat Eden/Koga-Absu).
- La dernière partie (sur Mars) qui est une vraie réussite.
- En dehors des bronzes (nouveau et anciens) on a droit à quelques bons persos : Ludwig/Mars , Medée (meme si sa mort manque de panache) , Ionia (malgrès un combat décevant) , Mikene , Harbinger , Paradox , Sonia , Genbu , sans oublier Alia.

Bref , malgrès ses défauts , j'ai aimé suivre cette première saison et je suivrai la saison 2 , en espérant juste qu'elle démarrera plus vite que la première ... et qu'on verra enfin Ikki.

Tags: