Auteur Sujet: Friends....oldie but goodie ?  (Lu 4401 fois)

Hors ligne megrez alberich

Re : Friends....oldie but goodie ?
« Réponse #100 le: 30 janvier 2018 à 05:47:51 »
Oui, Chandler ne veut pas passer pour un gay principalement pour ne pas griller ses chances de drague. Et vu le désert de sa vie sentimentale/sexuelle...

Mais il n'y a pas que ça. Il y a surtout le traumatisme de son enfance lorsque ça s'est su, en plein dîner de Thanksgiving, que son père se tapait le boy de la maison et que du coup ses parents allaient divorcer. Il y a l'embarras de l'adolescence (et sans doute les moqueries des p'tits camarades) parce que son père a tout plaqué pour aller monter un show de transformistes à Las Vegas, mais continuait à venir le voir, en femme, à ses entrainements de natation.

Donc oui, il y a une homophobie réelle chez Chandler, dans le sens littéral de "peur". Peur d'être pris pour un gay par les femmes qu'il tente maladroitement de draguer, peur d'être un gay refoulé qui s'ignore, peur que son père lui foute la honte encore maintenant, à l'âge adulte, s'il se pointe au mariage.

C'est l'une des caractéristiques de Chandler, une peur ridicule et irrationnelle dont les autres se moquent. Je ne sais plus ce qu'il dit dans quel épisode et dans quelle saison, mais Phoebe lui rétorque à un moment "ah, revoilà Chandler et ses blagues homophobes".

C'est ça que les justiciers du net ne comprennent pas. Les travers bien réels de certains personnages ne sont pas glorifiés, mais dénoncés, raillés, tournés en dérision. Que ces personnages, tout bons potes qu'ils soient, sont malgré tout une belle bande de losers, immatures et inadaptés sociaux. Et passablement dérangés, avec leur lot de complexes et de failles.

Hors ligne chevkraken

Re : Friends....oldie but goodie ?
« Réponse #101 le: 30 janvier 2018 à 17:33:02 »
Citer
C'est ça que les justiciers du net ne comprennent pas. Les travers bien réels de certains personnages ne sont pas glorifiés, mais dénoncés, raillés, tournés en dérision. Que ces personnages, tout bons potes qu'ils soient, sont malgré tout une belle bande de losers, immatures et inadaptés sociaux. Et passablement dérangés, avec leur lot de complexes et de failles.
Et que d'ailleurs c'est pour ça que la série a marché, non seulement car c'est drole de se moquer de ces petits travers, mais aussi car le public peut se retrouver dans ces persos imparfaits car personne n'est parfait.
bien que ce soit surprenant, j'ai davantage touché à Korra qu'à Bayonetta, le fait que j'ai Korra dans mon lit le soir avant de dormir et Bayonetta non doit jouer.

Hors ligne pippoletsu

Re : Friends....oldie but goodie ?
« Réponse #102 le: 31 janvier 2018 à 11:44:14 »
Et que tout le monde est sexiste, raciste et grossophobe.
L'amitié entre les peuples

Hors ligne sharivan

Re : Friends....oldie but goodie ?
« Réponse #103 le: 31 janvier 2018 à 14:39:43 »
Tout a été dit sur Friends qu'il paraît dur d'avoir un avis qui ne soit pas un cliché. Mais un cliché n'en est pas un sans un minimum de raisons. Cette série est culte. Personne ne pourra dire le contraire.
Je me souviens l'avoir découverte lors de l'émission "ça se discute" sur France 2 pendant l'été 97 dont le thème était les sitcoms. La chaîne avait diffusé deux épisodes de la saison 2, ceux où Ross part à la recherche de son singe Marcel, et avait enchaîné avec l'émission sur des débats sur les sitcoms. D'ailleurs, l'un des invités était Jean-Luc Azoulay, il s'en était pris plein la tronche par les intervenants et même par les comédiens qui avaient joué dans ses séries.  [:lol]


A la rentrée 97, France 2 diffuse la première saison qui fait un véritable carton, l'une des forces de la série est son humour varié, noir, simple, fin et cynique mais qui peut aussi être parfois lourdingue. Une régularité de métronome car, tenir sur dix saisons, il faut le faire mais pour moi il y a clairement deux ou trois saisons de trop qui attirent forcément des incohérences. Je pense surtout à un épisode de la saison 8 où Chandler découvre que Joey ne chausse que du 38 ça paraît un peu gros vu qu'ils ont quand même vécu ensemble pendant six ans ou lors d'un épisode de la saison 9 quand la bande découvre que Joey n'aime pas partager sa nourriture. Difficile à croire quand on sait qu'ils le connaissent depuis au moins 9 ans.


Lorsque l'on découvre la VO, on oublie définitivement la VF qui est insupportable pour Ross, Phoebe et Rachel. Je crois que l'on ne fera jamais plus nulle que la VF de Ross.
Un des autres points forts de la série, ce sont les personnages secondaires présents tout au long de la série. Ursula, la jumelle qui usurpe l'identité de Phoebe pour faire du porno. Les parents Geller toujours à chercher la petite bête chez Monica, alors que Ross est l'enfant parfait. La palme revient à celle de Chandler, entre son père "trans" et sa mère auteure de livre érotique.


Outre la famille, le nombre de "guest" est impressionnant, que ça soit Bruce Willis en love machine, Tom Selleck en ophtalmo bourreaux des coeurs, Brad Pitt fondateur du club des Rachel Greene-hater, Paul Rudd qui sera un peu le 7ème "Friends" dans les deux dernières saisons mais celui que je préfère est Ben Stiller lorsqu'il pète des câbles dans la saison 3.


Friends, c'est bien sûr le Central Perk... Lieu mythique où la bande traînait, où Gunther dévorait des yeux Rachel. Ce canapé marron-orangé qui sera là pendant 10 saisons.
Mais Friends, ce n'est pas que du rire, il y a aussi des moments douloureux comme la perte d'un proche, la rupture de Ross et Rachel, le chômage, les problèmes d'argent, la stérilité etc...
On se rend compte que Friends avait 15 ans d'avance, elle abordait déjà la question du mariage pour tous dans la saison 2 et la GPA dans la saison 4 et 5.
Bref, je pourrais en parler pendant des heures mais, quand le rideau s'est tiré, un grand pan de ma jeunesse télévisuelle s'en est allée à tout jamais.
« Modifié: 31 janvier 2018 à 15:43:08 par sharivan »
« Décidément, les temps comme les oeufs sont durs et la bêtise humaine n’a pas de limites »

Hors ligne megrez alberich

Re : Friends....oldie but goodie ?
« Réponse #104 le: 31 janvier 2018 à 16:48:02 »
Oui, il y a forcément des incohérences sur 10 ans, comme les dates d'anniversaire qui changent ou Chandler et Rachel qui sont censés déjà se connaitre un peu avant le début de la série, alors que Ross fait les présentations dans le pilote de la saison 1. Mais bon, sur plus de 200 épisodes, ce genre d'incohérences est compréhensible.

Et oui, les personnages secondaires sont géniaux, que ce soit Estelle (Phoebe est fabuleuse quand elle l'imite pour cacher sa mort à Joey), Judy Geller ou Janice (pour moi LA voix la plus nulle de la VF).

Et j'ai adoré la façon dont les scénaristes ont déjoué la censure. Un épisode avait été refusé dans la saison 2, je crois, car trop scabreux. Joey avait décroché un rôle pour lequel il y avait une scène de nu, or son personnage devait être circoncis. Le reste du groupe se creusait alors la tête pour trouver une solution. Le comité de censure a rejeté l'idée en bloc. Pas de problème, 4 ou 5 ans plus tard les scénaristes proposent exactement le même sujet, sauf que cette fois Joey ne doit pas être circoncis ! Et hop, script validé sans problème !  [:lol]

« Modifié: 02 février 2018 à 04:03:29 par megrez alberich »

Hors ligne pippoletsu

Re : Friends....oldie but goodie ?
« Réponse #105 le: 31 janvier 2018 à 18:00:56 »
J'imagine que les tentatives de galoches antre Joey et Ross ont du donner lieu à des tas de blagues sexistes et homophobes.
L'amitié entre les peuples

Hors ligne sharivan

Re : Friends....oldie but goodie ?
« Réponse #106 le: 01 février 2018 à 16:22:04 »
Oui je crois que tous les personnages ont eu des dates d'anniversaires différentes à un moment de la série ou leurs âges qui variaient selon les saisons.  [:lol]
La voix de Janice est insupportable mais elle colle bien à son personnage qui irrite tout le monde sans oublier son rire qui est inimitable. On comprend le désarroi de Chandler lorsqu'il essaie de s'en débarasser. Alors que la voix de Ross, c'est simple dès qu'il ouvre la bouche, j'ai juste envie de lui dire mais ferme la.  [:homer1]
Ça rend le personnage de Ross ennuyeux à mourir alors qu'il est hilarant en VO.


j'ai adoré la façon dont les scénaristes ont déjoué la censure. Un épisode avait été refusé dans la saison 2, je crois, car trop scabreux. Joey avait décroché un rôle pour lequel il y avait une scène de nu, or son personnage devait être circoncis. Le reste du groupe se creusait alors la tête pour trouver une solution. Le comité de censure a rejeté l'idée en bloc. Pas de problème, 4 ou 5 ans plus tard les scénaristes proposent exactement le même sujet, sauf que cette fois Joey ne doit pas être circoncis ! Et hop, script validé sans problème !  [:lol]


Un excellent épisode où j'ai ris du début à la fin. Pauvre Joey, déjà qu'il a du mal à décrocher des auditions et quand il y parvient, faut toujours qu'il ait des mauvaises surprises. Je me souviens de celle où il prétendait être un danseur expérimenté.
C'est sûr que tous les épisodes ne sont pas géniaux mais certains sont vraiment mythiques, le pantalon en cuir de Ross, l'échange des appartements, les épisodes de "thanksgiving", l'histoire sur l'Europe de l'ouest, le baiser entre Rachel et le personnage joué par Winona Ryder.
« Décidément, les temps comme les oeufs sont durs et la bêtise humaine n’a pas de limites »

Hors ligne megrez alberich

Re : Re : Friends....oldie but goodie ?
« Réponse #107 le: 02 février 2018 à 03:55:10 »
le baiser entre Rachel et le personnage joué par Winona Ryder.

Somewhere, Joey's head is exploding

Hors ligne pippoletsu

Re : Re : Friends....oldie but goodie ?
« Réponse #108 le: 02 février 2018 à 10:13:51 »
Oui je crois que tous les personnages ont eu des dates d'anniversaires différentes à un moment de la série ou leurs âges qui variaient selon les saisons.  [:lol]
La voix de Janice est insupportable mais elle colle bien à son personnage qui irrite tout le monde sans oublier son rire qui est inimitable. On comprend le désarroi de Chandler lorsqu'il essaie de s'en débarasser. Alors que la voix de Ross, c'est simple dès qu'il ouvre la bouche, j'ai juste envie de lui dire mais ferme la.  [:homer1]
Ça rend le personnage de Ross ennuyeux à mourir alors qu'il est hilarant en VO.



Un excellent épisode où j'ai ris du début à la fin. Pauvre Joey, déjà qu'il a du mal à décrocher des auditions et quand il y parvient, faut toujours qu'il ait des mauvaises surprises. Je me souviens de celle où il prétendait être un danseur expérimenté.
C'est sûr que tous les épisodes ne sont pas géniaux mais certains sont vraiment mythiques, le pantalon en cuir de Ross, l'échange des appartements, les épisodes de "thanksgiving", l'histoire sur l'Europe de l'ouest, le baiser entre Rachel et le personnage joué par Winona Ryder.
Celui où Joey prétend parler français couvert par Phoebe est pas mal dans son genre  [:lol]
L'amitié entre les peuples

Hors ligne sharivan

Re : Friends....oldie but goodie ?
« Réponse #109 le: 12 février 2018 à 11:11:24 »
Celui où Joey prétend parler français couvert par Phoebe est pas mal dans son genre  [:lol]
Bizarrement, j'ai trouvé ça plutôt ridicule et pas drôle. Joey est mon personnage favori mais je trouve que les scénaristes vont parfois trop loin pour accentuer "sa débilité" parce que là franchement ne pas réussir à répéter quelques mots. Par contre, même si elle est mariée avec un Français, Lisa Kudrow maîtrise parfaitement la langue de Molière.
« Modifié: 04 mai 2018 à 13:45:08 par sharivan »
« Décidément, les temps comme les oeufs sont durs et la bêtise humaine n’a pas de limites »

Hors ligne pippoletsu

Re : Friends....oldie but goodie ?
« Réponse #110 le: 12 février 2018 à 11:43:04 »
Mais Joey EST débile, c'est même pour ça que c'est un super perso, il est d'une débilité absolue et du coup tout est possible.
L'amitié entre les peuples

Hors ligne sharivan

Re : Friends....oldie but goodie ?
« Réponse #111 le: 12 février 2018 à 13:55:05 »
Mais Joey EST débile, c'est même pour ça que c'est un super perso, il est d'une débilité absolue et du coup tout est possible.
Je te rejoins totalement, la débilité est l'une des facettes du personnage de Joey, c'est juste que je trouve que sur certains gags ça tombe à plat et ce n'est pas forcément drôle. Un autre exemple qui me vient à l'esprit, dans la saison 3, Monica sort avec Julio, un poète macho. Toute contente du poème qui lui avait écrit, elle le fait lire à ses amis et Joey finit de lire genre deux minutes après tout le monde.
« Décidément, les temps comme les oeufs sont durs et la bêtise humaine n’a pas de limites »

Hors ligne Sbaka

Re : Friends....oldie but goodie ?
« Réponse #112 le: 13 février 2018 à 18:14:02 »
Oui mais c'est normal l'humour de Friends est un humour très "méchant". Celui où on se moque de l'autre, de ses défauts. Le même rire que lorsqu'on voit quelqu'un glisser sur une peau de banane. Celui où si tu es l'objet de la vanne, si tu es susceptible tu meurs de rage.

Un peu comme Malcolm. Qui d'ailleurs aura certainement droit à sa polémique aussi j'imagine, comme grossophobe (le père du petit en fauteuil ou le collègue de la mère) ou handicapophobe (le petit en fauteuil donc).

En ligne Sojiro

Re : Friends....oldie but goodie ?
« Réponse #113 le: 13 février 2018 à 19:06:52 »
De toute manière la pire des discrimination c'est bien d'interdire de se moquer de quelqu'un je trouve, qu'importe son handicape/ethnie/maladie/passé, c'est justement là qu'on fait une distinction et l'exclue. L'enfer est pavé de bonnes intentions comme dirait l'autre.
« Modifié: 13 février 2018 à 23:02:14 par Sojiro »

Hors ligne megrez alberich

Re : Re : Friends....oldie but goodie ?
« Réponse #114 le: 14 février 2018 à 00:45:14 »
Joey est mon personnage favori mais je trouve que les scénaristes vont parfois trop loin pour accentuer "sa débilité" parce que là franchement ne pas réussir à répéter quelques mots.

Euh... j'ai eu une dame d'un certain âge en cours d'anglais individuel, il y a quelques années de cela. Après plusieurs mois elle me disait encore "yam" pour I am et "tvo apleuss" pour two apples  [:aie]

Mais oui, Joey devient de plus en plus con au fil des épisodes et des saisons alors qu'il n'était pas si débile au début de la série. Un peu comme Kelly Bundy dans Married... with children.

Hors ligne sharivan

Re : Friends....oldie but goodie ?
« Réponse #115 le: 15 février 2018 à 15:20:47 »
Oui mais c'est normal l'humour de Friends est un humour très "méchant". Celui où on se moque de l'autre, de ses défauts. Le même rire que lorsqu'on voit quelqu'un glisser sur une peau de banane. Celui où si tu es l'objet de la vanne, si tu es susceptible tu meurs de rage.
Ah mais l'humour méchant de Friends de me dérange pas du tout, au contraire j'en suis fan. Quand je disais que les scénaristes allaient parfois trop loin, pour moi ça va parfois loin dans le ridicule et dans le pas drôle, certainement pas dans le choquant.
Euh... j'ai eu une dame d'un certain âge en cours d'anglais individuel, il y a quelques années de cela. Après plusieurs mois elle me disait encore "yam" pour I am et "tvo apleuss" pour two apples  [:aie]
Une collègue qui se prétend très forte en anglais a un peu cette prononciation. [:lol]  Dans le cadre de Joey, Phoebe lui demande de répéter "je m'appelle Joey" et lui répond un truc dans le genre "je blou blou blou"  [:???]

Mais oui, Joey devient de plus en plus con au fil des épisodes et des saisons alors qu'il n'était pas si débile au début de la série.
Oui c'est vrai même si par moment il a des éclairs de génie. Il démasque rapidement Chandler et Monica quand ces derniers partent ensemble en week-end. On va dire que lorsqu'il s'agit d'histoire de cul, l'esprit de Joey devient soudainement vif.
« Décidément, les temps comme les oeufs sont durs et la bêtise humaine n’a pas de limites »

Tags: