Auteur Sujet: [Opinion] Mime de Benetnash  (Lu 9698 fois)

Hors ligne Telescopium

  • Astronome du Mont Etoilé
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4639
  • Total likes: 868
  • Membre du CJDMP
    • Voir le profil
Re : Re : [Opinion] Mime de Benetnash
« Réponse #50 le: 17 mai 2020 à 15:46:12 »
Ce n'est pas le sujet de Shun ni de Shaina mais je dirais qu'il y a une grande différence entre les deux. Shaina a un bon fond mais elle a complètement été élevée en guerrière. Elle est plus impulsive et offensive.
Shun a eu un entraînement intense mais aussi un certain amour de Daidalos/Albior, tandis que le seul amour que semble avoir aperçu Shaina au Sanctuaire durant sa formation, c'est le jeune Seiya (dans l'anime du moins). Il ne la voit pas tant comme la guerrière endurcie qu'elle pense être parce qu'on lui a enseigné ainsi, mais comme une fille sensible avec des capacités, d'où sa relation d'amour/haine avec lui. On ne sait pas qui était son maître mais il devait plus être de la trempe d'un Guilty que d'une Marin.
Shun n'attaque qu'au seuil de la mort après la n-ième sommation. Shaina ne se sacrifie qu'en dernier recours là où il semblerait que ce soit la première idée qui vient à l'esprit de Shun (la théorie du lapin de Shiryû).

Pour retomber sur le sujet, je dirais que là où Shun et même Ikki font la psychologie de Mime, Shaina aurait probablement attaqué plus vite mais se serait aussi rapidement prise une dégelée (un peu comme face à Poséidon).

"Tu es cette fille masquée aux cheveux verts qui en pince pour le cehvalier Pégase ?"
Shun : "Pas du tout, je n'ai pas de masque :o "
C'était pas ça mais elle est pas mal non plus !

En ligne Sylf

Re : [Opinion] Mime de Benetnash
« Réponse #51 le: 21 octobre 2022 à 19:07:18 »
La première question que je me pose en voyant Mime maintenant, c’est comment on en est arrivé à inventer des combattants musiciens. On sait que l’un des pionniers c’est Orpheus, et donc est-ce parce qu’Orphee est un demi-dieu, qu’il a participé à la quête de la toison d’or qui fait qu’on l’intègre à un groupe de combattants … est-ce juste l’existence de la lyre comme constellation qui a été le départ de l’idée ? Ou l’existence d’une classe « barde » dans Donjons et Dragons qui a encouragé ce genre de fantaisie ?

Je suis en train de regarder à nouveau l'arc Asgard, et cela m'a permis de me rafraîchir la mémoire sur Mime.

Au fond, je trouve que pour un personnage favori, je ne vois pas énormément d'arguments pour le mettre en avant de la part de ses fans à part sur son histoire tragique et sur sa puissance (qui est beaucoup basée sur des éléments qui font monter la mayonnaise d'une manière que je trouve artificielle comme "il est rapide comme Saga", "son père était le plus fort d'Asgard", ce genre d’argument a du mal à prendre avec moi). Alors c'est sûr qu'on a du concret avec Ikki qui est à terre à la fin du combat, pas mal d'effets spéciaux et de destructions, et on a l'impression que la seule manière que les frères ont trouvé pour le vaincre c'est de tabler sur les failles mentales.

Cela reste tout de même ambigü, parce qu'on sent qu'ils sont touchés par sa présence. Shun a l'impression de voir un double en lui à cause de son pacifisme de façade, tandis que Ikki finit par s'identifier à lui dans la facette torturée de sa personnalité. C'est le guerrier divin du sudoku, on est obligé de le décortiquer petit à petit pour résoudre le problème. On est amené à tenter des parallèles, c'est assez "ludique". Son pacifisme de façade est-il lié à sa harpe ? Est-il semblable à Shun ? Est-il semblable à Ikki ? Est-ce une sorte de fusion des deux ?

Finalement, la résolution est une pirouette assez surprenante : c'est dans une autofiction pas très honnête qu'il s'est forgé sa personnalité. De prime abord c'est le guerrier parfait, sans haine, capable d'empathie, et qui fait cependant ce qu'il a à faire efficacement et sans état d'âme. Mais si on y regarde mieux, il y a une grosse fêlure qui ne demande pas un grand choc pour que cette carapace tombe tragiquement en morceaux. Le problème aujourd'hui, c'est que l'autre personnage qui fonctionne sur ce principe (à moins qu'il y en ait d'autres) ... ben c'est Gesthal, et ce pauvre chevalier du Sagittaire qui reste assez amusant et original a un personnage qui pour le moment se situe entre la fable et le gag (j'en suis qu'au tome 13 en vf, peut-être qu'on en apprend davantage plus plus tard, si quelqu'un répond, pas de gros spoil svp).

Cela dit, il y a des choses très classes chez Mime. Il a une très belle armure bien rouge, asymétrique (je trouve que celles-ci sont assez peu courantes pour en retirer du caractère), avec ce triple brassard gauche fait pour la défense que j'adore. Sa manière de mystifier ses ennemis et ses attaques ont de la classe visuellement parlant. J'ai même aimé ce qu'on considère comme un défaut dans le combat : sa manière de survivre à la tempête nébulaire. D'un côté, c'est frustrant de se dire que la tempête n'a pas réussi à détruire quelques cordes de cosmos, ou au moins à le malmener comme un cerf-volant dans un ouragan. En même temps, on pense aux techniques du spectre du Griffon avec ses ficelles de marionnettiste incassables. En tout cas, cela n'a littéralement tenu qu'à un fil, et on a l'impression que c'est le pacifisme indéracinable de Shun qui lui a joué des tours.

Deux éléments me laissent sur ma faim : un aspect tient du goût personnel : j'ai un penchant pour les personnages qui manient les éléments, et surtout ceux qui ont un côté "tellurique" comme Thor ou Hagen, et Mime joue sur d'autres tableaux plus abstraits, le mental, le psychique, la puissance pure. L'autre, c'est que pour quelqu'un qui est si doué pour lire les pensées des gens, il est assez décevant qu'il n'ait rien remarqué dans la personnalité de Hilda. Est-ce en raison de son repli sur lui-même (ce qui aurait tendance à me rendre le personnage moins sympathique) ou l'influence de l'anneau qui perturbe visiblement les guerriers divins, et à laquelle même lui n'échapperait pas, ce qui relativiserait ses pouvoirs psychiques ? L’impasse sur ce sujet est un peu contrariante.

Hors ligne Telescopium

  • Astronome du Mont Etoilé
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4639
  • Total likes: 868
  • Membre du CJDMP
    • Voir le profil
Re : [Opinion] Mime de Benetnash
« Réponse #52 le: 22 octobre 2022 à 10:21:53 »
Je dirais qu'il est une sorte de contrefaçon de Shun, capable de mettre en danger ce dernier et son frère, pourtant pratiquement opposés, en même temps. Shun et Ikki ayant une base de fans importante et parfois très engagée, cela a pu jouer sur la popularité de l'Asgardien.

Pour les guerriers musiciens, je ne sais pas comment en est venue l'inspiration. L'amour de la musique ? L'utilisation des musiques de Yokoyama ? Une volonté de décalage entre la brutalité et la poésie, pourtant mêlées, la mélancolie d'une même personne ?

En ligne Sylf

Re : [Opinion] Mime de Benetnash
« Réponse #53 le: 22 octobre 2022 à 19:56:38 »
C'est vrai que l'hybridation d'un rôle qui n'a à priori rien à voir avec la guerre avec un rôle de guerrier a le mérite d'intriguer, et c'est vrai que cette histoire de musicien en armure commence dans les animes ...

Je ne suis pas d'accord en revanche pour dire que Mime est juste un faux Shun : le parallèle entre Forkel, le père et maître de Mime et Guilty est assez souligné par le fait qu'ils détruisent tout ce qui peut apporter du réconfort à leurs disciples, leur font toute sorte de vacheries pour les obliger à se battre et à devenir impitoyables.

D'ailleurs, même si le plan de Forkel, à savoir sauver un orphelin au lieu de l'éliminer ou de l'abandonner puis d'en prendre soin pour en faire un guerrier d'élite peut paraître plutôt humain, cela reste quand même discutable. Je veux bien qu'il ait sauvé la vie de Mime au péril de la sienne, mais sa démarche c'est quand même d'enlever un enfant d'un peuple ennemi pour en faire un soldat au service de son propre royaume. Cela me fait penser au principe des janissaires, même si ce genre de pratique a sûrement été perpétré à différentes époques. Le principe, ce sont des garçons chrétiens enlevés, convertis à l'islam pour être formés à intégrer l'armée Ottomane. N'ayant pas d'attaches familiales et recevant un salaire, ces guerriers d'élite étaient très fidèles au pouvoir. Il me semble qu'il y avait aussi un certain esprit de corps et qu'ils étaient soudés. La différence c'est que Mime était isolé, et qu'en pleine crise d'identité filiale, cela ne pouvait que tourner à la catastrophe. Forkel pouvait être gentil, mais il a quand même méchamment cafouillé.
« Modifié: 22 octobre 2022 à 20:00:28 par Sylf »

Hors ligne megrez alberich

Re : Re : [Opinion] Mime de Benetnash
« Réponse #54 le: 23 octobre 2022 à 00:24:36 »
le parallèle entre Forkel, le père et maître de Mime et Guilty est assez souligné par le fait qu'ils détruisent tout ce qui peut apporter du réconfort à leurs disciples, leur font toute sorte de vacheries pour les obliger à se battre et à devenir impitoyables.

Pour l'anecdote, en VO ils sont tous deux doublés par le même comédien : Hidekatsu Shibata  [:aloy]
Agitant ses grelots
Elle avança
Et prononça ce mot :
"Almería" !

Hors ligne Telescopium

  • Astronome du Mont Etoilé
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4639
  • Total likes: 868
  • Membre du CJDMP
    • Voir le profil
Re : Re : [Opinion] Mime de Benetnash
« Réponse #55 le: 23 octobre 2022 à 10:04:35 »
C'est vrai que l'hybridation d'un rôle qui n'a à priori rien à voir avec la guerre avec un rôle de guerrier a le mérite d'intriguer, et c'est vrai que cette histoire de musicien en armure commence dans les animes ...

Je ne suis pas d'accord en revanche pour dire que Mime est juste un faux Shun : le parallèle entre Forkel, le père et maître de Mime et Guilty est assez souligné par le fait qu'ils détruisent tout ce qui peut apporter du réconfort à leurs disciples, leur font toute sorte de vacheries pour les obliger à se battre et à devenir impitoyables.

D'ailleurs, même si le plan de Forkel, à savoir sauver un orphelin au lieu de l'éliminer ou de l'abandonner puis d'en prendre soin pour en faire un guerrier d'élite peut paraître plutôt humain, cela reste quand même discutable. Je veux bien qu'il ait sauvé la vie de Mime au péril de la sienne, mais sa démarche c'est quand même d'enlever un enfant d'un peuple ennemi pour en faire un soldat au service de son propre royaume. Cela me fait penser au principe des janissaires, même si ce genre de pratique a sûrement été perpétré à différentes époques. Le principe, ce sont des garçons chrétiens enlevés, convertis à l'islam pour être formés à intégrer l'armée Ottomane. N'ayant pas d'attaches familiales et recevant un salaire, ces guerriers d'élite étaient très fidèles au pouvoir. Il me semble qu'il y avait aussi un certain esprit de corps et qu'ils étaient soudés. La différence c'est que Mime était isolé, et qu'en pleine crise d'identité filiale, cela ne pouvait que tourner à la catastrophe. Forkel pouvait être gentil, mais il a quand même méchamment cafouillé.

Par "faux Shun", je veux dire qu'il a un comportement de base aussi doux que celui de Shun, mais qu'il se révèle ensuite bien plus belliqueux, toujours sans en donner l'air. Shun recourt à la violence uniquement en dernière extrémité.

Concernant le père adoptif de Mime, il est dit que les parents du garçon ayant été tués, il fait quand même le choix de laisser vivre l'enfant au lieu de tuer ce qui pourrait être une menace à l'avenir, et qui d'ailleurs le deviendra. Il me semble qu'il y avait aussi, par cette action, une volonté de réparation pour la mort des parents. Les janissaires relevaient plutôt de la stratégie de masse d'enlèvements. Les enfants n'étaient pas forcément orphelins.

Hors ligne Wild Pegasus

Re : Re : [Opinion] Mime de Benetnash
« Réponse #56 le: 23 octobre 2022 à 16:26:21 »
La première question que je me pose en voyant Mime maintenant, c’est comment on en est arrivé à inventer des combattants musiciens. On sait que l’un des pionniers c’est Orpheus, et donc est-ce parce qu’Orphee est un demi-dieu, qu’il a participé à la quête de la toison d’or qui fait qu’on l’intègre à un groupe de combattants … est-ce juste l’existence de la lyre comme constellation qui a été le départ de l’idée ? Ou l’existence d’une classe « barde » dans Donjons et Dragons qui a encouragé ce genre de fantaisie ?
C'est lié au Wuxia, le genre littéraire chinois qui a influencé les films d'art martiaux et anime japonais à une certaine époque dont Saint Seiya et Hokuto no Ken. Dedans il y en a qui insuffle leur Qi dans des objets de tous les jours pour se battre comme des éventails, des instruments de musiques, des aiguilles, etc. C'est aussi dedans où on a tout le délire avec les points vitaux etc

Une vidéo expliquant ça (en anglais mais on peut activer les sous-titres)


Exemple à 1:11
« Modifié: 23 octobre 2022 à 17:04:31 par Wild Pegasus »
- Ne change pas cette signature jusqu'à ce qu'il soit révélé que c'est Tenma qui est dans le fauteuil roulant et non Seiya -

Hors ligne sharivan

Re : Re : [Opinion] Mime de Benetnash
« Réponse #57 le: 23 octobre 2022 à 21:04:49 »
Finalement, la résolution est une pirouette assez surprenante : c'est dans une autofiction pas très honnête qu'il s'est forgé sa personnalité.
Un très beau post @Sylf ! C'est toujours un plaisir de te lire. Je ne peux que te rejoindre quant à la résolution. J'adore cette saga et les gw mais je trouve que c'est l'un des gros loupés avec l'avalanche qui tue Fenrir. D'ailleurs, pendant des années, je trouve que cet exploit artificiel avait surestimé ses réelles capacités chez certains fans qui plaçaient Mime comme le plus puissant gw après Siegfried.
Citer
L'autre, c'est que pour quelqu'un qui est si doué pour lire les pensées des gens, il est assez décevant qu'il n'ait rien remarqué dans la personnalité de Hilda. Est-ce en raison de son repli sur lui-même (ce qui aurait tendance à me rendre le personnage moins sympathique) ou l'influence de l'anneau qui perturbe visiblement les guerriers divins, et à laquelle même lui n'échapperait pas, ce qui relativiserait ses pouvoirs psychiques ? L’impasse sur ce sujet est un peu contrariante.
C'est vrai que c'est assez étonnant que le changement brutal de personnalité d'Hilda n'ait pas suscité des questionnements de la part de Siegfried, Syd, Mime et Hagen. Même Thor qui la connaît depuis moins longtemps se pose davantage de questions. Pour Hagen, c'est possible que la haine qu'il voue à Hyoga ait pu altérer son jugement mais, pour les autres, je ne vois pas ce qui les aurait empêché.
En essayant de trouver une raison, on pourrait se dire que Syd puisse être déstabilisé par le fait qu'il n'ose faire un pas vers son jumeau. Pour Mime, c'est le repli dont tu parlais. Quant à Siegfried, sa loyauté extrême envers Hilda l'empêche de se dire qu'elle puisse être possédée.
Une vidéo expliquant ça (en anglais mais on peut activer les sous-titres)
Merci pour les liens @Wild Pegasus ! C'est très intéressant.
"Décidément, les temps comme les œufs sont durs et la bêtise humaine n’a pas de limites"

Hors ligne Byaku

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5960
  • Total likes: 566
  • D'outre tombe ou d'outre mer, tu reviens à la mer
    • Voir le profil
Re : [Opinion] Mime de Benetnash
« Réponse #58 le: 23 octobre 2022 à 21:11:07 »
Mon seul regret sur Mime c’est que c’était une excellente occasion de faire une attaque combinée de Ikki et Shun, pour asseoir sa puissance...

... mais c’était peut-être chasse gardée pour Kuru  [:aloy]




Le Saigneur s'ignore Seigneur et le cygne n'y aurait pu s'ignorer...

En ligne Sylf

Re : Re : Re : [Opinion] Mime de Benetnash
« Réponse #59 le: 24 octobre 2022 à 10:13:15 »
Chasse-gardée ? Je ne sais pas. Ils ne font pas une attaque combinée dans l'affrontement avec Bud et Syd ? Qui échoue, mais bon ...

Par "faux Shun", je veux dire qu'il a un comportement de base aussi doux que celui de Shun, mais qu'il se révèle ensuite bien plus belliqueux, toujours sans en donner l'air. Shun recourt à la violence uniquement en dernière extrémité.

Concernant le père adoptif de Mime, il est dit que les parents du garçon ayant été tués, il fait quand même le choix de laisser vivre l'enfant au lieu de tuer ce qui pourrait être une menace à l'avenir, et qui d'ailleurs le deviendra. Il me semble qu'il y avait aussi, par cette action, une volonté de réparation pour la mort des parents. Les janissaires relevaient plutôt de la stratégie de masse d'enlèvements. Les enfants n'étaient pas forcément orphelins.

En fait, c'est un peu plus tordu que cela au fond, Mime n'est pas un "doux" disposé au sacrifice comme Shun, ce qu'ils partagent en fait, c'est le fait de ne pas aimer la violence, mais d'être obligés d'y avoir recours. Shun rechigne davantage à l'utiliser, tandis que Mime passe tout de suite à l'action. Est-ce que le raisonnement serait que plus vite le travail est fait, plus vite il pourra aller jouer des morceaux aux animaux de la forêt ?

On ne m'ôtera pas de l'idée qu'au moment où Forkel a décidé de faire de Mime son disciple, il a fait un détournement d'enfant. Il n'y a pas de grands-parents dans Saint Seiya (sauf Kido qui est un fake grand-père), mais imaginons que les grands-parents de Mime aient été en vie quelque part, n'aurait-il pas été juste de leur rendre leur petit-fils une fois la guerre terminée, en gage de paix ? Et si Mime avait eu un grand frère absent parce qu'en apprentissage avec un maître, si la guerre avait repris entre Asgard et le fameux pays voisin, quelle garantie qu'ils ne soient pas amenés à s'entre-tuer ? Certes, un deus ex machina réunit Marin et Tôma, mais on parle d'Asgard, le pays du drame et de la tragédie, là.

@Wild Pegasus : Ah, merci, je regarderai tout cela avec plaisir. Il y a quelques années, j'ai regardé un peu ce que faisait Zhang Yimou, mais ma connaissance du Wuxia reste assez maigre. J'ai beaucoup aimé Hero et le Secret des Poignards volants, ma scène préférée étant jusqu'à maintenant la scène de l'épreuve de danse avec Zhang Ziyi qui finit par attraper l'épée de Andy Lau avec les manches de sa robe et ouvre les hostilités. Il me faudrait plus de références, je n'avais pas encore vu le coup des musiciens combattants. J'avoue que je n'ai pas tellement cherché dernièrement. La Chine me fait un peu moins rêver en ce moment.  [:lol]

@sharivan : C'est aussi un grand plaisir de lire les messages d'un inconditionnel des guerriers divins, même s'ils datent pour certains d'il y a quelques années !

Toutefois, j'ai toujours du mal à comprendre ce besoin de classement par puissance.  [:onion sweat] C'est la logique du shônen, mais n'y a t-il pas plusieurs manières d'être fort ? Est-ce que le fait que Mime ou Syd soit plus puissant que l'autre ferait de l'autre un personnage moins valable ? J'aime beaucoup Syd pour son agilité et sa rapidité foudroyante, Mime pour sa manière de mystifier ses adversaires. Dans une armée, on a besoin de différentes manières de frapper, pas seulement des unités bourrines, sinon il n'y aurait que des tanks et des lance-missiles.

En fait, plus j'y pense, plus le problème me semble être l'attaque ultime de Shun. Ayant de la sympathie pour le personnage, je gobe tout rond l'argument que son attaque est potentiellement la plus puissante et la plus destructrice des cinq bronzes, mais plus j'y pense, plus je trouve que visuellement, elle n'en impose pas assez par rapport à ce qu'elle voudrait représenter. Il y a un sujet sur les attaques les plus mal traduites à l'écran, il faudrait que je le lise pour voir si la Nebula Storm est rapidement mentionnée.

J'ajouterai pour cette idée que les guerriers divins sont sous l'influence de l'anneau ou au moins de la sale ambiance qui règne au Valhalla que Thor devient une brute épaisse qui torture des prisonniers, Fenrir devient une bête sanguinaire alors que le loup se méfie de l'homme mais ne l'attaque pas nécessairement et Hagen devient paranoïaque (je pense qu'il estime que les chevaliers d'Athéna sont des escrocs qui ont endoctriné Flamme, et que lorsqu'il dit à Hyoga qu'il le hait de tout son cœur, c'est parce qu'il le mettrait devant le choix terrible de soit trahir son serment de guerrier divin et son dieu, soit de perdre Flamme). Quant à Albérich, il est tellement aveuglé par sa soif de puissance qu'on peut se demander s'il a vraiment prévu une solution à la montée des océans en cas de victoire de sa part. A mon sens, il se met un peu vite en colère pour éviter la question. Je ne dis pas qu'ils sont purs et non-violents au début, mais j'ai l'impression que l'anneau, qui est réputé pousser les gens à s'entretuer, donne une petite pichenette qui leur fait faire un pas du mauvais côté de la force.

Hors ligne Telescopium

  • Astronome du Mont Etoilé
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4639
  • Total likes: 868
  • Membre du CJDMP
    • Voir le profil
Re : [Opinion] Mime de Benetnash
« Réponse #60 le: 24 octobre 2022 à 14:09:27 »
Je pense que son père adoptif est parti du principe que la famille survivante n'aurait pas été loin et que, en l'absence d'autres personnes dans les parages, le petit se retrouvait totalement isolé.

Hors ligne Moïra

Re : [Opinion] Mime de Benetnash
« Réponse #61 le: 24 octobre 2022 à 14:20:29 »
Après, des soldats qui embarquent des enfants originaires du pays qu'ils affrontent, ça s'observe encore aujourd'hui :
https://fr.euronews.com/2022/10/05/des-enfants-ukrainiens-retenus-par-la-russie
"J'ai prouvé qu'on pouvait être efféminé et botter des culs."

En ligne Sylf

Re : [Opinion] Mime de Benetnash
« Réponse #62 le: 24 octobre 2022 à 18:48:05 »
Ah ça ...

C'est un peu ce que je voulais dire en parlant des janissaires qui sont l'aboutissement systématisé de ce genre de pratique. Mais il n'y a pas de doute que cela a été pratiqué partout et de tout temps. Ce n'est pas pour autant que c'est du joli. Et c'est une chose que de voler des enfants de l'ennemi pour le priver de futur, c'en est une autre d'en faire un bras armé qui pourrait se retourner contre lui. Après si Asgard avait détruit complètement ce pays voisin, en effet, partir avec Mime sous le bras était le seul moyen de le sauver, mais il paraît qu'Asgard est normalement pacifique. Il paraît.

On ne sait pas grand chose de cette guerre. Les parents de Mime ont l'air de ressembler aux gens d'Asgard. Est-ce que ça pourrait faire un clin d'oeil dans la mythologie à la guerre entre les Ases et les Vanes ? C'est juste de la spéculation. Je ne ferais pas la moue si on avait parlé d'une guerre civile ou d'une autre situation.

Hors ligne Moïra

Re : [Opinion] Mime de Benetnash
« Réponse #63 le: 25 octobre 2022 à 15:38:28 »
Ou alors est-ce une erreur de traduction qui a présenté ce conflit comme une guerre entre pays différents alors qu'il s'agissait en réalité d'une guerre de clans à l'intérieur d'Asgard ?
"J'ai prouvé qu'on pouvait être efféminé et botter des culs."

En ligne Sylf

Re : [Opinion] Mime de Benetnash
« Réponse #64 le: 26 octobre 2022 à 20:31:36 »
C’est vrai. Je me demande à quel point la traduction des sous-titres est fiable. De même Alberich qui insulte mentalement Siegfried d’ « arriviste » me laisse un peu perplexe. Bah, ce sont des détails au fond.

Hors ligne Wild Pegasus

Re : [Opinion] Mime de Benetnash
« Réponse #65 le: 27 octobre 2022 à 00:07:10 »
En anglais ils disent bien aussi que c'est une guerre avec l'un des pays voisins.
- Ne change pas cette signature jusqu'à ce qu'il soit révélé que c'est Tenma qui est dans le fauteuil roulant et non Seiya -

Hors ligne sharivan

Re : Re : Re : Re : [Opinion] Mime de Benetnash
« Réponse #66 le: 04 novembre 2022 à 11:08:17 »
@sharivan : C'est aussi un grand plaisir de lire les messages d'un inconditionnel des guerriers divins, même s'ils datent pour certains d'il y a quelques années !

Toutefois, j'ai toujours du mal à comprendre ce besoin de classement par puissance.  [:onion sweat] C'est la logique du shônen, mais n'y a t-il pas plusieurs manières d'être fort ? Est-ce que le fait que Mime ou Syd soit plus puissant que l'autre ferait de l'autre un personnage moins valable ? J'aime beaucoup Syd pour son agilité et sa rapidité foudroyante, Mime pour sa manière de mystifier ses adversaires. Dans une armée, on a besoin de différentes manières de frapper, pas seulement des unités bourrines, sinon il n'y aurait que des tanks et des lance-missiles.
J'ai également du mal à comprendre l'importance du critère de la puissance chez certains. Par exemple, je préfère mille fois le personnage de Dragon Noir dans le traitement du personnage, le déroulement et dénouement du combat plutôt que des personnages comme Thanatos ou Hypnos (chez Kuru) qui vont me laisser de marbre malgré l'incroyable puissance qu'ils dégagent.
"Décidément, les temps comme les œufs sont durs et la bêtise humaine n’a pas de limites"

Hors ligne Samantha Rosenwood

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5297
  • Total likes: 339
  • Japon/Sanctuaire/Russie/Hogwarts/Coruscant
    • Voir le profil
Re : [Opinion] Mime de Benetnash
« Réponse #67 le: 04 novembre 2022 à 14:19:23 »
Je rencontre également le même problème avec ce critère de la puissance. On peut être puissant physiquement, et que le moral ne suive pas, pour ainsi dire. Dragon Noir était de prime abord redoutable, mais sa véritable puissance était venue de son cœur, quand il avait prit la décision de sauver Shiryû. La forme n'est rien, le cœur est tout. Et ce dernier l'avait très bien compris, en acceptant le fait que l'amitié était une valeur plus sûre que toute appui sur la force brute.
"Yanagi Ni Kazé" - Proverbe Japonais
"Un ami non éprouvé est comme une noix non cassée. On ne sait ce qu'elle renferme" - Proverbe Russe
"Draco Dormiens Nunquam Titillandus" - Devise d'Hogwarts, School Of Witchcraft And Wizardry
"May the Force be with you...Always" - Devise et bénédiction Jedi

Hors ligne Pulsion73

Re : [Opinion] Mime de Benetnash
« Réponse #68 le: 04 novembre 2022 à 14:49:27 »
j'aime beaucoup les attaques furtives et classes comme celles de Mime et bien sûr Syd.
"Monsieur le Comte voudrait savoir si l'assassin prendra aussi du Café"

Tags: