Auteur Sujet: Nanars, navets; les bas-fonds des 7ème et 8ème arts.  (Lu 16912 fois)

Hors ligne Mystic Shun

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2072
  • Total likes: 13
  • "Let the Shun shine, let the Shun shine in"
    • Voir le profil
Nanars, navets; les bas-fonds des 7ème et 8ème arts.
« le: 02 août 2013 à 01:07:35 »
Je crois qu'un tel topic n'existe pas, si je me trompe mille excuses.

Avis aux amateurs de nanars, ou à ceux qui un jour ont simplement perdu 1h30 de leur vie à regarder une bouse et qui veulent la déconseillé aux autres, ce topic est vôtre :)

Pour ceux que le sujet intéressent et qui ne connaîtraient pas (sait-on jamais  ::) ), je ne peux que conseiller le site Nanarland.com qui regorge de perles cinématographiques. Ainsi que leur émission "Escale à Nanarland" présente notamment sur Allociné.

Je ne sais pas comment ouvrir le sujet alors je me contenterai de poster l'extrait le plus culte en matière de nanar; du grand art, Hitman the Cobra:



Ici la version intégrale du film (10 minutes  [:aie], les passages du vieux film Philippin en moins).


Spoiler (click to show/hide)
« Modifié: 16 septembre 2013 à 16:33:52 par Mystic Shun »
C'est sur les mers les plus noires que j'ai vu les phares les plus brillants.

En ligne megrez alberich

Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #1 le: 02 août 2013 à 01:10:38 »
Metal Storm




Rats-Night of terror

« Modifié: 02 août 2013 à 01:15:34 par megrez alberich »
チンチンを掻くな!!

Hors ligne cacaman

  • Victime du médiator
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5547
  • Total likes: 173
  • Chuck lives on.
    • Voir le profil
Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #2 le: 02 août 2013 à 09:27:53 »
Je crois qu'un tel topic n'existe pas, si je me trompe mille excuses.

Quelle bonne idée :)
C'était tellement évident que je ne le voyais même pas.. le topic "nanar" manquant sur le SSP !!!

Le Nanar mondialement célèbre (et cultissime) : Flash Gordon  [:petrus jar] [:petrus jar] [:petrus jar]
Je suis FAAAAAAN
La légendaire partie de foot US contre les envahisseurs de Ming [:lol]

"Je veux une bonne fois tenter l'épreuve qui fera voir jusqu'à quel point nos semblables, si fiers de leur liberté de pensée, supportent de libres pensées" Nietzsche

Hors ligne Rhadeanos

Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #3 le: 02 août 2013 à 09:52:19 »
Ouais, moi aussi, j'avais apprécié, malgré le côté nanardesque très prononcé. Mais bon, en même temps, j'étais gosse quand j'ai vu ce film, donc ça passait bien. Quand on est gosse, o ntrouve jamais un film foncièrement nul. Même les Maîtres de l'Univers avec Dolph Lundgren m'avait paru sympathique. Alors que je l'ai revu il y a quelques mois sur RTL9, et là...  [:homer1]
C'est fou comme certains films peuvent mal vieillir. [:chiyo1]
The jig is up, the news is out they finally found me
The renegade who had it made retrieved for a bounty
Never more to go astray
The judge'll have revenge today on the wanted man

Hors ligne Bougloucass

Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #4 le: 02 août 2013 à 10:19:49 »
Quand j'entend "nanar", je pense immanquablement à un film comme LES SOEURS SOLEIL (ou d'autres oeuvres avec la patte Chrostoan Clavier/Marie-Anne Chazel) ou INDEPENDENCE DAY pour le cinoche américain, que je n'ai jamais pu voir en entier tellement c'est nullissime!!...

Hors ligne Darkseid

Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #5 le: 02 août 2013 à 10:22:00 »
Independance Day ne correspond pas vraiment à la définition de nanar étant un spectacle visuellement de très bonne tenue. Un nanar se doit avant tout d'être grotesque au niveau de la forme.

Hors ligne Benji

Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #6 le: 02 août 2013 à 12:03:33 »

 [:jump]
"I find it’s actually easier to be misunderstood"

En ligne megrez alberich

Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #7 le: 02 août 2013 à 12:07:02 »
Mieux que Jurassic Park, The Last Dinosaur

チンチンを掻くな!!

Hors ligne Akaion

Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #8 le: 02 août 2013 à 13:41:08 »
Pour moi il y a une grosse différence entre nanard et navet.
Si tu veux un miracle, sois ce miracle

Rien de ce qui vaut vraiment le coup sur cette terre ne s'obtient sans mérite.

En ligne megrez alberich

Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #9 le: 02 août 2013 à 13:45:59 »
évidemment : un nanar c'est tellement mauvais/kitsch/mal fichu/mal joué que ça en devient marrant et culte. Un navet, c'est juste une grosse merde.
チンチンを掻くな!!

Hors ligne cacaman

  • Victime du médiator
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5547
  • Total likes: 173
  • Chuck lives on.
    • Voir le profil
Re : Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #10 le: 02 août 2013 à 14:15:34 »
Pour moi il y a une grosse différence entre nanard et navet.

Ca se défend.


La couleur?
« Modifié: 02 août 2013 à 14:17:15 par cacaman »
"Je veux une bonne fois tenter l'épreuve qui fera voir jusqu'à quel point nos semblables, si fiers de leur liberté de pensée, supportent de libres pensées" Nietzsche

Hors ligne Corbalte

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1376
  • Total likes: 0
  • Inquisiteur (presque) pacifiste du culte nébulaire
    • Voir le profil
Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #11 le: 02 août 2013 à 14:22:51 »
Ravi que mon poste t'ai inspiré ma chère. [:aloy]
Puisqu'on en parlait, vos postes sur les requins dans le topic sur les animaux m'on rappelé un film assez épique vu il y a fort longtemps, qui a t-il de pire une pieuvre ou un requin?
réponse: les deux!

 [:aie]
Si quelqu'un t'a fait du mal, ne cherche pas à te venger. Va t'asseoir au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre.

Hors ligne Nicodémüs

Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #12 le: 02 août 2013 à 18:15:11 »


Ca, c'est un des nanards qui m'a le plus marquée tellement le nombre de clichés à la seconde est impressionnant (la classe - puisqu'il s'agit d'une classe de lycéens - est un cliché en elle-même).

L'histoire : une classe de lycéens gagne le droit d'aller voir le président et effectue donc un voyage jusqu'à Washington. Dans le film, on voit comment ils ont gagné ce voyage (en laissant l'intello de la classe écrire une magnifique lettre), on suit leur voyage (dans un bus piloté par le Roi de l'"herbe") et puis leur arrivée à Washington. Grosso modo. :o

Pour info, le type en jaune qui sort de derrière l'arbre est un fan de Startrek qui est persuadé que l'ado qui joue avec la feuille de papier est un Klingon. Voilà. Pour situer un peu le niveau. :D

A voir pour la montagne d'absurdités pondue par les scénaristes (un nanard en somme). XD
L'Epervier réussit là où les pirates !

Hors ligne SaintSaga

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3071
  • Total likes: 4
  • Nemu, prépare-toi à disséquer.
    • Voir le profil
Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #13 le: 04 août 2013 à 10:38:26 »
Dans le genre nanar sérieux, j'ai vu Blade Runner l'autre jour et l'ai trouvé tout moisi. Je n'ai même pas regardé le film jusqu'au bout, et ça c'est très rare car en général même lorsque je trouve un film bidon je le regarde jusqu'au bout par curiosité ou pour la simple (et conne) raison de ne pas avoir l'impression d'avoir perdu mon temps.
One man's Psychosis... is another's Bliss...

Hors ligne Corbalte

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1376
  • Total likes: 0
  • Inquisiteur (presque) pacifiste du culte nébulaire
    • Voir le profil
Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #14 le: 04 août 2013 à 12:51:00 »
Je n'ai jamais vu Blade Runner, mais j'en ai souvent entendu parlé comme étant un bon film... [:fufufu]
(ou alors je confond.)
Si quelqu'un t'a fait du mal, ne cherche pas à te venger. Va t'asseoir au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre.

Hors ligne Benji

Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #15 le: 04 août 2013 à 13:05:26 »
Là on entre dans un débat... est ce que un film culte pour certains peut être un nanar pour d'autres? [:fufufu]
"I find it’s actually easier to be misunderstood"

Hors ligne Mystic Shun

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2072
  • Total likes: 13
  • "Let the Shun shine, let the Shun shine in"
    • Voir le profil
Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #16 le: 04 août 2013 à 14:44:22 »
@cacaman: Flash Gordon, évidemment, référence :D


Quand j'entend nullnanarnull, je pense immanquablement à un film comme LES SOEURS SOLEIL (ou d'autres oeuvres avec la patte Chrostoan Clavier/Marie-Anne Chazel) ou INDEPENDENCE DAY pour le cinoche américain, que je n'ai jamais pu voir en entier tellement c'est nullissime!!...

Ah Independence Day, le fameux. Independence Day à l'instar d'Armageddon est un film sur lequel les opinions divergent du blanc au noir, certains le considèrent comme un chef d'oeuvre d'autres comme un sacré nanar. Perso j'admet volontiers que le film est une grande réussite niveau visuel, les effets spéciaux sont quand même remarquables pour l'époque, d'autre part le casting est excellent aussi; Jeff Goldblum, Bill Pullman, Will Smith, des excellents acteurs. Mais voilà ici un patriotisme exacerbé à l'extrême qui vient complètement ruiné le film. La palme revenant au président Pullman, sauveur de l'humanité ...
Armageddon souffre du même mal, réussi sur la forme, bon cast' mais sur le fond ...
Les soeurs soleil, je l'ai vu y'a très longtemps, du nanar franchouillard beurk [:aie]


évidemment : un nanar c'est tellement mauvais/kitsch/mal fichu/mal joué que ça en devient marrant et culte. Un navet, c'est juste une grosse merde.

Je suis d'accord, un nanar est un film raté mais sympathique alors qu'un navet y'a rien à sauver.

 
  qui a t-il de pire une pieuvre ou un requin?
réponse: les deux!

 [:aie]

Excellent [:lol]


SaintSaga ne te rejoins pas sur Blade Runner, je trouve sa réputation de “chef d'oeuvre galactique“ exagérée mais il n'en reste pas moins un excellent film et un pilier de la SF [:aloy]


Là on entre dans un débat... est ce que un film culte pour certains peut être un nanar pour d'autres? [:fufufu]

La preuve en est faite avec Independence Day et Armageddon [:jap]


Spoiler (click to show/hide)
« Modifié: 04 août 2013 à 17:01:01 par Mystic Shun »
C'est sur les mers les plus noires que j'ai vu les phares les plus brillants.

Hors ligne cacaman

  • Victime du médiator
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5547
  • Total likes: 173
  • Chuck lives on.
    • Voir le profil
Re : Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #17 le: 04 août 2013 à 14:51:51 »
Dans le genre nanar sérieux, j'ai vu Blade Runner l'autre jour et l'ai trouvé tout moisi.

Ca me fait mal de voir Blade Runner dans le topic des nanars..
Ce film a 30 ans, est-ce que tu avais bien réglé ton horloge sur 1982 quand tu l'as regardé? Car par rapport à ce qui se fait maintenant, c'est clair que c'est mou, c'est (trop) sombre pour planquer un peu des décors futuristes approximatifs, et sans doute plus intello dans la conception que la majorité des films d'action. Mais pour l'époque c'était énorme... De la SF / philo comme ça, c'était vachement couillu.
Et puis tu verras jamais Blade Runner sur un site spécialisé nanars :o Son influence est trop énorme et elle a sans doute éclaboussé plein de films que tu as adoré.

Mais si t'a pas aimé, mouaif, c'est ton droit... par contre c'est techniquement pas un nanar, ni un navet. Car pour 1982 c'était visuellement d'excellente tenue, et c'est reconnu comme étant une pierre angulaire du cinéma SF. Donc si ce topic commence à se transformer en "topic des films que jai trouvé pourris", si c'est ça moi je parle de Man Of Steel :D
"Je veux une bonne fois tenter l'épreuve qui fera voir jusqu'à quel point nos semblables, si fiers de leur liberté de pensée, supportent de libres pensées" Nietzsche

Hors ligne Iceman

Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #18 le: 04 août 2013 à 15:27:35 »
Je crois que le pire film que j'ai jamais vu date de cette année, c'est le navet absolu, la bouse atomique intergalactique, la quintescence du néant, c'est Springbreakers. Certains ont osé le comparer a Drive... Ces gens devraient être foudroyés sur place.

J'ai laissé ma critique sur le topic soiree ciné pour ceux que ca intéressent, ca doit dater du 6 mars.

Sinon en navets de ceux qui m'ont marqué ya Le livre d'Eli, Donnie Darko, Supernova ( ca c'est du lourd accrochez vous ).

Et en bon gros nanars, evidement Batman et Robin, tous les films de Stalone du style ( Daylight, arretez ou ma mere va tirer, demolition man ... )

Ps il serait marrant de voir les films que l'on considere comme des chefs d'oeuvres

Hors ligne Mystic Shun

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2072
  • Total likes: 13
  • "Let the Shun shine, let the Shun shine in"
    • Voir le profil
Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #19 le: 04 août 2013 à 15:37:58 »
si c'est ça moi je parle de Man Of Steel :D

Ah tu me fais penser, Superman 4 voilà un bon nanar [:petrus jar]


@Iceman: “Batman et Robin ou comment ruiner une saga ..“.
C'est sur les mers les plus noires que j'ai vu les phares les plus brillants.

Hors ligne Akaion

Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #20 le: 04 août 2013 à 16:46:27 »
Mon nanar absolu : White Fire - Le diamant - Vivre pour Survivre (oui c'est le même)

Si tu veux un miracle, sois ce miracle

Rien de ce qui vaut vraiment le coup sur cette terre ne s'obtient sans mérite.

Hors ligne Poseidon

Re : Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #21 le: 04 août 2013 à 16:54:07 »
Je crois que le pire film que j'ai jamais vu date de cette année, c'est le navet absolu, la bouse atomique intergalactique, la quintescence du néant, c'est Springbreakers.

non mais ça c'est évident, hein...    A quoi bon faire un film avec des pouffes en maillot qui se font draguer par des gros lourds au bord d'une piscine? ceux qui veulent voir ce genre d'idiotie ils regardent certaines "émissions" sur mtv diffusées depuis belle lurette...


Allez dans le genre grosse bouse, moi je vais citer...    Mortal Kombat Annihilation! avec une palme d'or à Motaro et Sheeva qui ont l'air de sortir tout droit d'un sentai des années 80  [:lol]

Est-ce vous le Maître des clés?

En ligne megrez alberich

Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #22 le: 04 août 2013 à 18:50:52 »
Blade Runner dans les nanars, urgh !!  [:chiyo1] Par contre il faut absolument voir la version director's cut, sans le monologue à la con rajouté à la fin.
チンチンを掻くな!!

Hors ligne Iceman

Re : Re : Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #23 le: 04 août 2013 à 19:00:15 »
non mais ça c'est évident, hein...    A quoi bon faire un film avec des pouffes en maillot qui se font draguer par des gros lourds au bord d'une piscine? ceux qui veulent voir ce genre d'idiotie ils regardent certaines "émissions" sur mtv diffusées depuis belle lurette...


A la base moi je pensais voir un film a la projet X sur le springbreak en montrant la décadence des ces nanas la... Mais il n'en est rien ... on est même à des années lumières de ça.

Hors ligne paladin shura

Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #24 le: 04 août 2013 à 19:10:52 »
Bah j'ai vu springbreakers et c'est loin d'être un nanar. Un bon film je sais pas, une expérience cinématographique étrange c'est sûr, mais un nanar, non.

D'autant que contrairement à ce que l'affiche et le synopsis peuvent laisser penser ce n'est absolument pas un "Tellement Vrai" le film.
Au contraire, on pourrait presque y voir un message - presque trop orienté de surcroît - à l'encontre des paradis artificiels, les protagonistes du film, tous plus addict les uns que les autres à une forme de superficialité infantilisante qui devient leur seul moteur, seule préoccupation. Avec du recul, même le coup des 2 blondes interchangeables tant elles manquent de personnalité peut marquer la conformisation des esprits à une norme vendue comme du rêve (fête, sexe, argent facile, drogue, alcool).

Le film a été trop vite jugé comme un teen-movie alors qu'il les prend justement à contre-pied en y reprenant les codes visuels (plage, boobs et autres).

Pour la forme, elle est plus discutable. Le but du réalisateur était de faire un film sur le modèle d'une chanson pop, avec ses couplets décousus, ses refrains et des mélodies répétitives. Il y a des scènes tellement incohérentes et/ou stupides dans le film pour lesquelles je me demande encore si c'était intentionnel (le plus beau combo, c'est l'audition au tribunal en bikini suivi de mister défonce qui vient les chercher à la sortie du tribunal avec sa voiture qui crie dealer, le tout devant la police;  ou encore des persos sans construction aucune qui se pointent par bout de film et en disparaissent sans raison explicable - les jumeaux)
Mais il y a des éléments pas forcément évident qui tiennent la route (exemple: dans l'intro du fil volontairement clichée du springbreak dans ce qui fait rêvé les ado moyens on a une scène ou une fille stéréotypée suce langoureusement une glace sur la plage... glace dont on retrouve le même exemplaire plus loin dans le film en train d'être mangée par une des "héroïnes" assise sur le trottoir d'une rue sordide en pleine nuit comme une clodo complètement défoncée)

C'est pour tous ces éléments que Springbreakers ne peut pas être considéré comme un nanar. Il y a une recherche de fond comme de forme qui tend à vouloir faire cogiter le sujet.
Après c'est tellement spécial dans son genre que je comprend tout à fait qu'on déteste (qu'on soit passé à coté ou pas d'ailleurs).


Bon sinon, histoire de recoller au sujet, en nanar pur jus faut absolument voir:
- "Killer Clowns from outer space" un film d'horreur ou des clowns ET emprisonne les êtres humains dans de la barbe à papa après les avoir piégés grâce à des numéros de cirque.


- dragon ball version Philippine: ne serait-ce que pour voir Goku démonter un alligator en plastique mou (à voir en VF)

- street fighter the mou-vie, un classique

- dans le répertoire des remake turcs, il y a des perles également. tout ce qui est Turkish star wars, Turkish spiderman, Turkish batman et autres c'est simplement hilarant.

Tags: