Auteur Sujet: Nanars, navets; les bas-fonds des 7ème et 8ème arts.  (Lu 18050 fois)

Hors ligne Damien

  • Seigneur du Stupre
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 13344
  • Total likes: 583
  • Un film qui vieillit a-t-il des pellicules ?
    • Voir le profil
Re : Nanars, navets; les bas-fonds des 7ème et 8ème arts.
« Réponse #175 le: 05 janvier 2018 à 15:24:12 »
De sérieux concurrents à Légolas !

https://twitter.com/MOGUMOGU_shark/status/948152331480088576

D's©
Life is theater, theater is everywhere...

En ligne Volcano

Re : Nanars, navets; les bas-fonds des 7ème et 8ème arts.
« Réponse #176 le: 05 janvier 2018 à 15:33:15 »
"The media could not be played." :o

Edit. Pour que ça marche, il faut cliquer le lien sous le twitt. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il y a du niveau. [:aie]
« Modifié: 05 janvier 2018 à 15:36:53 par Volcano »
Ne réveillez pas le volcan qui dort...

Les humains n'ont jamais pu résister à la tentation d'utiliser une nouvelle arme.
Michael Liberty

Hors ligne black dragon

Re : Nanars, navets; les bas-fonds des 7ème et 8ème arts.
« Réponse #177 le: 05 janvier 2018 à 15:52:40 »
C'est incohérent, il n'y pas assez de flèches dans leurs carquois  :o


 [:lol]
Après, je trouve qu'on est dans cette catégorie de film d'action over the top type Hero, John Wick ou Shoot'em Up où soit tu rentres dans le trip et ça devient un super film esthétisant, soit tu restes à la porte et ça devient un nanard :)
Alcoholics don't run in my family.
They stumble around, breaking stuff.

Hors ligne Chrysos

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1913
  • Total likes: 46
  • Tu sais ce qu'on dit "beaux yeux, belles...."
    • Voir le profil
Re : Nanars, navets; les bas-fonds des 7ème et 8ème arts.
« Réponse #178 le: 13 janvier 2018 à 23:03:31 »
Je ne savais pas où mettre ça, mais je viens de regarder Detroit rock city, avec Edward Furlong:



C'est une sorte de mix entre Jay et Bob contre-attaquent, Wayne's world et Quatre garçons pleins d'avenir. L'histoire: quatre ados fans de Kiss, dans les années 70, décident d'aller voir le groupe dans un concert à... Détroit :D. Évidemment, rien ne va se passer comme prévu et les galères vont s'enchainer. Je m'attendais à un nanar (d'où le topic), ben non ce n'est pas si mal que ça [:fufufu]. Les quatre branleurs sont sympas et sont campés par de pas trop mauvais acteurs, y a de la bonne zic en fond, les situations s'enchainent bien et on évite (presque) l'humour pipi caca à la Americain Pie. Il lui manque juste un petit quelque-chose (probablement une scène qui l'aurait rendu culte, comme le bohemian rhapsody de Wayne's world) pour en faire un vrai film de potes à regarder avec une pizza et des bières.
Le doré constituant l'individu le plus nocif et le plus difficile à éradiquer de tout Saint Seiya, on peut en déduire que la source d’inspiration première du manga était le staphylocoque.

Hors ligne Damien

  • Seigneur du Stupre
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 13344
  • Total likes: 583
  • Un film qui vieillit a-t-il des pellicules ?
    • Voir le profil
Re : Nanars, navets; les bas-fonds des 7ème et 8ème arts.
« Réponse #179 le: 13 janvier 2018 à 23:18:55 »
Je me dis qu'un topic spécial "vos avis ciné DVD/Blu-ray" pourrait éviter que des films soient condamnés à finir ici (si bien sur tu penses que ce n'est pas un nanar). En tout cas, étant fan W² et des 4 boys (vu X fois avec des potes à tel point qu'on parlait des fois entre nous comme dans le film :D), ça m'intéresse.

Sinon, c'est moi ou Furlong a pas eu une carrière fofolle en dehors de T2 et American History X (avant de sombre dans la droooogue) ? :o

D's©
Life is theater, theater is everywhere...

En ligne Sergorn

Re : Nanars, navets; les bas-fonds des 7ème et 8ème arts.
« Réponse #180 le: 14 janvier 2018 à 00:22:52 »
Ben tu réponds toi-même à la question : son sombrage dans la drogue et autres addictions ont littéralement détruit sa vie et sa carrière (à commencer par sa présence, à la base assurée, dans Terminator 3) alors que American History X montrait justement qu'il avait tu talent à revendre.

-Sergorn

Hors ligne Chrysos

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1913
  • Total likes: 46
  • Tu sais ce qu'on dit "beaux yeux, belles...."
    • Voir le profil
Re : Re : Nanars, navets; les bas-fonds des 7ème et 8ème arts.
« Réponse #181 le: 14 janvier 2018 à 08:43:28 »
Je me dis qu'un topic spécial "vos avis ciné DVD/Blu-ray" pourrait éviter que des films soient condamnés à finir ici (si bien sur tu penses que ce n'est pas un nanar). En tout cas, étant fan W² et des 4 boys (vu X fois avec des potes à tel point qu'on parlait des fois entre nous comme dans le film :D), ça m'intéresse.

Sinon, c'est moi ou Furlong a pas eu une carrière fofolle en dehors de T2 et American History X (avant de sombre dans la droooogue) ? :o

D's©

Ouaip, bonne idée le topic DWD/Blu-ray (ou version Tipiak :D), ça éviterait de placer aux endroits inappropriés des films vieux mais honnêtes.

Et pour Furlong, c'est vrai que le pauvre n'a pas eu la carrière qu'il méritait (on peut ajouter Animal Factory dans sa liste de bons films, avec Willem Dafoe  ).

Mais sans vouloir tirer sur l'ambulance, niveau jeu d'acteur, sa prestation dans The crow 4 devrait servir de campagne pour dénoncer les méfaits de la drogue [:???]. Ce film-là, par contre, on peut le classer facile dans les nanars atomiques.
Le doré constituant l'individu le plus nocif et le plus difficile à éradiquer de tout Saint Seiya, on peut en déduire que la source d’inspiration première du manga était le staphylocoque.

En ligne Sergorn

Re : Nanars, navets; les bas-fonds des 7ème et 8ème arts.
« Réponse #182 le: 14 janvier 2018 à 12:35:18 »
J'ai pas dépassé le 3. :))

-Sergorn

Hors ligne Exar Kun

Re : Nanars, navets; les bas-fonds des 7ème et 8ème arts.
« Réponse #183 le: 14 janvier 2018 à 15:03:48 »
Et moi le 2 [:aloy]

Hors ligne Damien

  • Seigneur du Stupre
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 13344
  • Total likes: 583
  • Un film qui vieillit a-t-il des pellicules ?
    • Voir le profil
Life is theater, theater is everywhere...

Hors ligne Numby des Poissons

  • Seigneur du Calembour et de la Paresse
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5568
  • Total likes: 289
    • Voir le profil
    • Mon Deviantart
Re : Nanars, navets; les bas-fonds des 7ème et 8ème arts.
« Réponse #185 le: 18 avril 2018 à 10:56:32 »
C'est un mélange entre le Stand Scary Monsters et les sources maudites de Ranma 1/2 ?
"Parmi toutes les vérités de l'univers, la plus injuste est qu'on ne puisse pas ramener les morts" - Capitaine Albator

Hors ligne Chrysos

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1913
  • Total likes: 46
  • Tu sais ce qu'on dit "beaux yeux, belles...."
    • Voir le profil
Re : Nanars, navets; les bas-fonds des 7ème et 8ème arts.
« Réponse #186 le: 03 août 2018 à 17:05:50 »
Post thématique parce que j'ai vu deux gros navets tout récemment :

Brice 3 :

C'était prévisible mais c'était bien nul. Autant le premier était con, mais avec un fond assez sympa (tout le délire sur Point Break m'avait bien fait marrer, surtout la scène du casse déguisé en Chirac) autant là y a rien à sauver. Le seul truc à relever, c'est la bande de surfers tatoués et bodybuildés de Gregor d'Hossegor:

Spoiler (click to show/hide)

...qui pourrait être un écho aux nouveaux surfers tatoués et bodybuildés de :

Point Break le remake

Parce que niveau muscle, tatouage, barbe et testostérone, ils ont mis le paquet , comme si ça suffisait à appâter le chaland [:haha pfff].

Spoiler (click to show/hide)

Pas de surprise non plus sur ce film là, c'était mauvais. De toute façon, le Point Break original est tellement ancré dans la période années 90 hard-rock/cheveux longs que le sortir de son contexte était très risqué (à moins d'en changer le nom et de remplacer le surf par un autre sport extrême comme dans un certain film avec Vin Diesel :D). Et puis Point Break, quitte à comparer l'incomparable, c'est un peu comme le roman l'île au trésor (?). Tout le récit tient sur un seul perso qui n'est même pas le héros mais une espèce de mentor classe: Long John Silver pour l'un, Bodhi pour l'autre. Louper ce personnage clef, c'est louper le film et avec un Bodhi comme ça:

Spoiler (click to show/hide)

C'était un peu perdu d'avance. De là à dire que Vin Diesel n'est pas si mal, finalement [:fufufu].
Le doré constituant l'individu le plus nocif et le plus difficile à éradiquer de tout Saint Seiya, on peut en déduire que la source d’inspiration première du manga était le staphylocoque.

Hors ligne Damien

  • Seigneur du Stupre
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 13344
  • Total likes: 583
  • Un film qui vieillit a-t-il des pellicules ?
    • Voir le profil
Re : Re : Nanars, navets; les bas-fonds des 7ème et 8ème arts.
« Réponse #187 le: 22 avril 2019 à 18:08:38 »
Ce plot magique [:nicenice]

https://twitter.com/PPPlesnavets/status/986215490354860032

D's©
Après l'affiche, le trailer :

Les effets spéciaux et les jeux d'acteurs sont INCROYABLES [:crom]



D's©
Life is theater, theater is everywhere...

En ligne Volcano

Re : Nanars, navets; les bas-fonds des 7ème et 8ème arts.
« Réponse #188 le: 22 avril 2019 à 20:09:28 »
[:crom] Ils auraient dû rajouter des pirates fantômes victimes d'une malédiction histoire de rendre le scénario meilleur ! [:^^]
Ne réveillez pas le volcan qui dort...

Les humains n'ont jamais pu résister à la tentation d'utiliser une nouvelle arme.
Michael Liberty

Hors ligne Nicodémüs

Re : Nanars, navets; les bas-fonds des 7ème et 8ème arts.
« Réponse #189 le: 23 avril 2019 à 19:32:02 »
[:lol]

Les costumes sont de toute beauté également. :D
L'Epervier réussit là où les pirates !

Hors ligne Pulsion73

Re : Nanars, navets; les bas-fonds des 7ème et 8ème arts.
« Réponse #190 le: 16 mai 2019 à 19:46:50 »
Un vieux beau navet : "Arrête de ramer, t'attaques la falaise ! " de 1979 avec Galabru et Bernard Haller.. En fait, ce superbe titre est déjà en soi annonciateur du meilleur.  :D . La 1ere fois que j'avais entendu ce titre c'était dans un épisode de Caméra Café et je croyais que c'était pour déconner surtout que Jean-Claude Convenant y rajoutait Chuck Norris au casting. ^^
"Monsieur le Comte voudrait savoir si l'assassin prendra aussi du café"

Hors ligne Damien

  • Seigneur du Stupre
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 13344
  • Total likes: 583
  • Un film qui vieillit a-t-il des pellicules ?
    • Voir le profil
Re : Nanars, navets; les bas-fonds des 7ème et 8ème arts.
« Réponse #191 le: 01 juillet 2019 à 20:18:46 »
Life is theater, theater is everywhere...

Hors ligne Iris-Ardell

Re : Nanars, navets; les bas-fonds des 7ème et 8ème arts.
« Réponse #192 le: 02 juillet 2019 à 06:12:15 »
Fin d'année dernière, j'étais chez mes parents et ils ont eu la bonne idée de louer un film...  L'histoire d'une jeune fille qui doit aider le dieu Loki à retrouver sa bien-aimée, avec l'aide d'un professeur d'université. La fille a des visions au cours desquelles elle se voit remonter le temps jusqu'à l'époque de Thor et de Loki.

Alors, comment dire... Bah en fait c'était tellement catastrophique que j'en rigolais dans mon coin.  [:aie] Je ne me souviens plus du titre de ce chef d’œuvre et une recherche internet ne m'a pas aidée. Mais quand ça a été fini, je me suis dit "la vache, ça ça doit être ce qu'on appelle un nanar !"  [:chiyo1]  [:lol]

En ligne Volcano

Re : Nanars, navets; les bas-fonds des 7ème et 8ème arts.
« Réponse #193 le: 02 juillet 2019 à 08:22:19 »
Ce film me fait irrésistiblement penser à ces films américains pour enfants, dont le scénario est presque toujours bien neuneu et qui consistent en une chasse au trésor ; trésor dont un méchant ridiculement méchant cherche toujours à s'emparer avec l'aide de ses hommes de main bien empotés. Et les jeunes héros de ces films sont souvent aidés par des animaux qui parlent ou au moins qui comprennent le langage humain.  [:aie]
Ne réveillez pas le volcan qui dort...

Les humains n'ont jamais pu résister à la tentation d'utiliser une nouvelle arme.
Michael Liberty

Hors ligne Benji

Re : Re : Nanars, navets; les bas-fonds des 7ème et 8ème arts.
« Réponse #194 le: 02 juillet 2019 à 08:23:28 »
Ce film me fait irrésistiblement penser à ces films américains pour enfants, dont le scénario est presque toujours bien neuneu et qui consistent en une chasse au trésor ; trésor dont un méchant ridiculement méchant cherche toujours à s'emparer avec l'aide de ses hommes de main bien empotés.

Les Goonies? [:chiyo1] [:lol]
Now it's too late
Too late for me,
This town will eventually take me
Too late, too late for me
This town will win.

Hors ligne Iris-Ardell

Re : Nanars, navets; les bas-fonds des 7ème et 8ème arts.
« Réponse #195 le: 02 juillet 2019 à 13:11:07 »
Ah mais c'est clair qu'il était pour ados... et il était allemand je crois bien, pas américain.  :D Pitié dites moi juste que tous les films pour ados ne sont pas de la même trempe...  [:mouaisok]

En ligne Volcano

Re : Re : Re : Nanars, navets; les bas-fonds des 7ème et 8ème arts.
« Réponse #196 le: 02 juillet 2019 à 13:24:59 »
Les Goonies? [:chiyo1] [:lol]
Entre autres.  :o Mais il y en a des tas de plus qui suivent le même scénario de base que j'ai décrit.

L'autre jour j'étais chez ma sœur pour garder ses deux enfants, et ils en ont regardé deux comme ça sur  la chaîne Gulli.
Ne réveillez pas le volcan qui dort...

Les humains n'ont jamais pu résister à la tentation d'utiliser une nouvelle arme.
Michael Liberty

Hors ligne Pulsion73

Re : Nanars, navets; les bas-fonds des 7ème et 8ème arts.
« Réponse #197 le: 02 juillet 2019 à 14:15:20 »
@Iris-Ardell, pour les ados d'hier et d'aujourd'hui tu as "the breakfast club" notamment, "une créature de rêve" (assez marrant), 2 films de John Hugues qui n'ont pas pris une ride. 
« Modifié: 02 juillet 2019 à 18:41:22 par Pulsion73 »
"Monsieur le Comte voudrait savoir si l'assassin prendra aussi du café"

Hors ligne sharivan

Re : Nanars, navets; les bas-fonds des 7ème et 8ème arts.
« Réponse #198 le: 02 juillet 2019 à 14:30:13 »
Pour avoir vu le film qui s'inspire d'hokuto no ken posté par Damien, c'est vraiment du très très lourd ! Pour ma part, le premier film qui me vient à l'esprit quand on parle de nanars, c'est Beowulf avec Christophe Lambert, la salle était pliée de rire quasiment du début à la fin.
« Décidément, les temps comme les oeufs sont durs et la bêtise humaine n’a pas de limites »

Hors ligne Iris-Ardell

Re : Nanars, navets; les bas-fonds des 7ème et 8ème arts.
« Réponse #199 le: 02 juillet 2019 à 17:56:49 »
@Pulsion73 The breakfast club a l'air pas mal. Quant à la créature de rêve, il me semble l’avoir vu mais je ne l'ai pas aimé.  [:fufufu]

Tags: