Auteur Sujet: Nanars, navets; les bas-fonds des 7ème et 8ème arts.  (Lu 16917 fois)

Hors ligne megrez alberich

Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #50 le: 06 août 2013 à 17:24:48 »
Non je ne plaisante pas. SW c'était génial quand c'est sorti, à cause des effets spéciaux révolutionnaires pour l'époque, et c'est les meilleurs films de l'univers quand on est môme, mais honnêtement, c'est très surfait et assez ridicule. Enfin, surtout ANH et ROTJ, TESB étant un cran nettement au-dessus du lot (merci Kershner).
チンチンを掻くな!!

Hors ligne The Endoktrinator

Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #51 le: 06 août 2013 à 17:26:34 »
Ben, il y en a qui n'aiment pas, c'est tout.

Mais effectivement, il y a un nanar Star Wars :

STAR WARS HOLIDAY SPECIAL. Le pire, le plus ignoble.

Shit still Happens, so deal with it - psychanalysm

Hors ligne megrez alberich

Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #52 le: 06 août 2013 à 17:30:22 »
Ah, mais j'aime SW. Mais je trouve que ça a tout du nanar : "mauvais mais culte et fun à regarder"

チンチンを掻くな!!

Hors ligne Mystic Shun

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2072
  • Total likes: 13
  • "Let the Shun shine, let the Shun shine in"
    • Voir le profil
Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #53 le: 06 août 2013 à 17:47:16 »
Je ne te rejoins pas du tout, regardes les questions posées pour Blade Runner, elles sont valables ici, y'a t-il un mauvais acting, scenario, effets speciaux, ...
C'est quand même tout un Univers cohérent (par cohérent j'entends qui tient debout) qui a été inventé ici. Très bien mis en scène (je suis d'accord l'Empire contre-attaque est un cran au dessus des autres), avec de bons acteurs qui ne "cabotinent" absolument pas. Ajouté à cela des effets spéciaux révolutionnaires, je ne vois pas en quoi ça relève du nanar, Tu dis que c'est kitsch, bon peut-être aujourd'hui (même si ce n'est pas mon avis) mais à sa sortie dans les années 70 c'était parfaitement dans l'air du temps.

Bon je ne veux pas te convaincre et te faire avaler mon opinion, mais débattre avec toi et c'est un débat intéressant.

Ps: Regardes Turquish Star Wars et dis moi après que SW est un nanar [:lol]
C'est sur les mers les plus noires que j'ai vu les phares les plus brillants.

Hors ligne megrez alberich

Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #54 le: 06 août 2013 à 17:58:29 »
Mais J'AIME Star Wars ! Et oui, les dialogues sont indigents, de l'aveu des acteurs EUX-MEMES (Ford : George, you can write that shit, you can't just say it !), oui, c'est pas super bien joué, la faute à une direction d'acteurs inexistante (Fisher, Hamill, Daniels : "les seules instructions qu'on avait de George c'était 'faster, with more intensity' "), oui c'est kitsch, et c'est assumé, là aussi, au départ ça se voulait un remake de Flash Gordon. Et non, ça ne se voulait pas sérieux, encore une fois, de l'aveu de Lucas qui voulait juste des films "fun to watch", du divertissement populaire pour toute la famille, d'où les bestioles rigolotes chez Jabba, et les nounours sur Endor.

Ca n'en fait pas des daubes pour autant, juste que le mythe élevé au rang de religion est, à mon goût, surfait. Perso, je place SW dans mes films "madeleine de Proust" qui ont marqué mon enfance, comme Gremlins, the Goonies, et autres Ghostbusters, et que je prends toujours plaisir à revoir. No more, no less....
チンチンを掻くな!!

Hors ligne Sojiro

Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #55 le: 06 août 2013 à 18:02:32 »
Ca change pas que c'est pas des nanars, encore un syndrome gémeau : Trop de monde exagère et l'encense alors une partie qui trouve ça abusé fait totalement l'inverse et exagère dans le sens inverse. Ou le syndrome Marco sur ce forum aussi  [:petrus] Un nanar j'arrive même à expliquer mais c'est un..nanar quoi, c'est unanime ! C'est même pas une question de goût  [:fufufu] Mais c'est pas des films à gros budget popcorn ou parce qu'ils sont anciens, ça c'est différent, c'est des..nanar quoi !

Spoiler (click to show/hide)


Hors ligne megrez alberich

Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #56 le: 06 août 2013 à 18:04:42 »
Tu me crois con à ce point-là, Soj' ?  [:kred] Incapable de me faire mon propre avis, et donc jouer bêtement soit les moutons de Panurge, ou alors tout aussi crétin, penser exactement l'inverse que la majorité juste pour me démarquer ?
チンチンを掻くな!!

Hors ligne Sojiro

Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #57 le: 06 août 2013 à 18:08:22 »
J'avais écris mon post avant ton post de 17h58 et ça donnait l'impression d'une aigreur du fait que les films ai été élever à un trop haut statut et que donc tu les mettes dans la catégorie nanar un peu par "vengeance" ou pour équilibrer les choses, et pas besoin d'être con pour utiliser ce phénomène, consciemment ou inconsciemment, on le fait tous dans un domaine qui nous touche même je pense d'ailleurs, donc non ça voulait pas dire "t'es totalement con", t'es âgé mais pas encore sénile quand même, enfin j'espère  :D

Hors ligne Mystic Shun

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2072
  • Total likes: 13
  • "Let the Shun shine, let the Shun shine in"
    • Voir le profil
Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #58 le: 06 août 2013 à 18:09:35 »
J'ai bien compris que tu aimais Star Wars. Et je tient à souligner que je trouve aussi la réputation de la franchise exagérée. Je connais bien les points que tu as souligné à propos de la direction des acteurs ... Georges Lucas ne sait pas diriger des acteurs ce n'est pas un secret. Bien sûr on parle de divertissement familial (ewoks ...)
Mais je ne dirai pas que ce sont des nanars, tout simplement parce qu'objectivement  ce ne sont pas des mauvais films.

[:jap]
C'est sur les mers les plus noires que j'ai vu les phares les plus brillants.

Hors ligne megrez alberich

Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #59 le: 06 août 2013 à 18:11:35 »
Ben non, je pense pas être sénile non plus, et j'ai expliqué en quoi, pour moi, SW entre parfaitement dans la définition du nanar. Ce qui confirme que la différence entre nanar et navet ne soit effectivement pas toujours bien comprise. [:petrus]

Un nanar n'est pas forcément mauvais. Ca peut être aussi kitsch, ringard, avec des bestioles rigolotes et ou une technologie fantaisiste, etc. Goldorak par exemple, c'est nanar, avec ses robots de 30 m. de haut commandés à l'aide de 2 malheureux boutons. Robots qui se tiennent le bras quand ils sont endommagés. Capitaine Flam c'est nanar, avec ses pseudo explications scientifiques...
« Modifié: 06 août 2013 à 18:15:07 par megrez alberich »
チンチンを掻くな!!

Hors ligne Elysion

Re : Re : Re : Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #60 le: 06 août 2013 à 18:16:07 »
je connais plein de gens qui le trouvent naze à cause, principalement, du T-800 qui essaie de s'humaniser en sortant des vannes, des "hasta la vista, baby", etc.
Effectivement, l'autodérision du Terminator est un carnage, tout ça pour faire plaisir à ceux qui aiment voir le Swarzy se parodiant - surtout lui-même d'ailleurs comme le Stallone. Tu as aussi la musique des Gun's Roses trop présente - faut amortir le double album et profiter de la notoriété ascendante du groupe. Ce super Terminator en acier liquide histoire de se la péter question effet spéciaux alors qu'un adversaire de force quasi-égale aurait été plus intéressant sans parler de ce twist pour le congeler à la fin parce que même s'il est plus fort il doit quand même disparaître parce que c'est le méchant, l'ode permanente à la gloire américaine et à sa belle culture hardos, le fils Connor comme par hasard à l'adolescence histoire d'ameuter toute la jeunesse afin qu'elle se reconnaisse... On est passé d'un film vraiment particulier à un produit marketing blockbuster.
Après bien sûr quand Sarah voit le Terminator dans l'asile, quand elle hurle en s'imaginant l'explosion atomique en s'agrippant aux grilles ainsi que la photographie dans la jeep sont super chouettes - c'est Sarah Connor qui sauve TII, elle reprend vraiment l'esprit du TI à mon sens - mais ce ne sont que quelques bribes au milieu de scènes convenues et prévisibles d'un film à grand spectacle.
Comme précité tout ceci est subjectif mais par rapport au premier c'est un nanar et ceci à cause du Swarzi-Terminator. On passe du Terminator - la vraie vedette du I - parfaitement incarné par Swarzy à Swarzy - la fausse vedette du II - dans un nouveau film où il incarne un mélange entre Terminator ridiculisé et le poilant "un flic à la maternelle" tout en faisant une surenchère inutile dans le nouveau Terminator, oubliant par la même ce côté androïde fascinant... abandonné d'ailleurs par la suite.

Hors ligne megrez alberich

Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #61 le: 06 août 2013 à 18:20:13 »
La faute à un Schwarzy au sommet de sa gloire qui ne voulait plus jouer le rôle du bad guy, mais au contraire véhiculer des valeurs positives.

D'où le fait que son personnage ne tue personne, après avoirlevé  la main et juré "I will not kill anyone"
チンチンを掻くな!!

Hors ligne Mystic Shun

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2072
  • Total likes: 13
  • "Let the Shun shine, let the Shun shine in"
    • Voir le profil
Re : Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #62 le: 06 août 2013 à 23:18:58 »
Un nanar n'est pas forcément mauvais.

Voilà pourquoi ont ne sera pas d'accord, pour moi un nanar est un mauvais film sympathique (c'est d'ailleurs la définition qu'en donne Nanarland,)
C'est sur les mers les plus noires que j'ai vu les phares les plus brillants.

Hors ligne The Endoktrinator

Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #63 le: 06 août 2013 à 23:26:25 »
C'est d'ailleurs là-bas où on trouve les poubelles du cinéma.

J'ai regardé une fois INSEMINOID (1981) : un sous-Alien où personne n'y croit. Affligeant.

Shit still Happens, so deal with it - psychanalysm

Hors ligne megrez alberich

Re : Re : Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #64 le: 06 août 2013 à 23:33:05 »
Voilà pourquoi ont ne sera pas d'accord, pour moi un nanar est un mauvais film sympathique (c'est d'ailleurs la définition qu'en donne Nanarland,)

[...]Un nanar est donc à l'origine une vieille croûte, une oeuvre que l'on trouve mauvaise et/ou risible, car désuète.

Ca colle à ma vision de SW : je trouve ces films sympathiques et divertissants, mais souvent risibles sur de nombreux aspects, tout en étant également délicieusement désuets et kistch   [:aloy]
チンチンを掻くな!!

Hors ligne cacaman

  • Victime du médiator
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5548
  • Total likes: 173
  • Chuck lives on.
    • Voir le profil
Re : Re : Re : Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #65 le: 06 août 2013 à 23:51:26 »
Ouais mais tu occultes le nombre. Sinon chacun fait sa petite liste de nanars / navets et le topic ne ressemble plus à rien.
Saint Saga peut dans ce cas affirmer à grands coups de poings sur la table que Blade Runner est un nanar, moi je fais pareil avec The Artist ou Total Recall, et un autre va aussi nous dire que [insérer un film très reconnu] est un nanar.
Flash Gordon c'est un vrai nanar, c'est admis par l'humanité entière. Sorti 3 ans après Star Wars IV et pourtant 10 ans de retard sur ce dernier.

Je réclame la création d'une Commission du Nanar qui en établira la liste exhaustive :o
"Je veux une bonne fois tenter l'épreuve qui fera voir jusqu'à quel point nos semblables, si fiers de leur liberté de pensée, supportent de libres pensées" Nietzsche

Hors ligne megrez alberich

Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #66 le: 06 août 2013 à 23:54:15 »
Euh...que je sache, pour tous les millions de fans de SW, il y a un paquet non négligeable de gens qui trouvent ça naze, hein. C'est pas comme si c'était une oeuvre unaniment appréciée exceptée par une poignée de dissidents  [:aie]
チンチンを掻くな!!

Hors ligne cacaman

  • Victime du médiator
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5548
  • Total likes: 173
  • Chuck lives on.
    • Voir le profil
Re : Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #67 le: 07 août 2013 à 00:11:07 »
Oui mais SW a eu beaucoup trop d'impact positif pour le considérer objectivement comme un nanar ou un navet.
Quelques millions de fans (au 1er degré) d'un film, c'est déjà de trop pour qu'il rentre pleinement en compétition de nanaritude, alors des centaines de millions...
"Je veux une bonne fois tenter l'épreuve qui fera voir jusqu'à quel point nos semblables, si fiers de leur liberté de pensée, supportent de libres pensées" Nietzsche

Hors ligne megrez alberich

Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #68 le: 07 août 2013 à 00:14:00 »
Alors on va dire que c'est le nanar le plus populaire au monde  :D Non ?
チンチンを掻くな!!

Hors ligne Mystic Shun

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2072
  • Total likes: 13
  • "Let the Shun shine, let the Shun shine in"
    • Voir le profil
Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #69 le: 07 août 2013 à 00:19:43 »
Accordons lui cacaman, il lâchera pas l'affaire l'animal  [:kred]

C'est sur les mers les plus noires que j'ai vu les phares les plus brillants.

Hors ligne megrez alberich

Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #70 le: 07 août 2013 à 00:20:50 »
moarf... Chuis pas comme ça, hein.... [:haha pfff]
チンチンを掻くな!!

Hors ligne paladin shura

Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #71 le: 07 août 2013 à 00:55:16 »
cela dit star wars a tout de même laissé une certaine influence dans le cinema fantasy et j'ai même envie de dire dans la fantasy en générale.
Hors un nanar c'est pour moi quelque chose d'assez anecdotique, un ovni qui ne peut laisser de trace durable dans la production artistique (tout juste peut-il inspirer d'autres nanar).
Cela dit, je vois aussi le coté cheap de la trilogie, mais je pense que c'est plus dû à la prise d'âge qu'à une qualité initiale discutable.

Citer
moi je fais pareil avec [...] Total Recall

J'aime bien Total recall, mais je suis pas loin de plussoyer. Il y a des constituantes (petites blagues du héros faussement classes + quota nichon + exagération de la violence + univers punk cliché...) qui pourrait le faire rentrer dans les bords de la case. [:fufufu]

Hors ligne AZB

Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #72 le: 07 août 2013 à 10:24:38 »
Trois suites DTV affligeantes qui correspondent bien à la définition de "nanar"... D'abord From Dusk Till Dawn 2 ( Une nuit en enfer 2 en VF ):



http://www.imdb.com/title/tt0120860/?ref_=sr_1

Suite inutile et pourrie qui n'a quasiment plus rien à voir avec l'original, à part une courte incursion au Titty Twister et quelques repompes visuelles disséminées de ci de là ( les fusils-crucifix, la fliquette empalée sur une barre comme l'étaient les putes du 1 sur les pieds d'une table  [:petrus] ). Avec bien sûr des effets spéciaux pourraves, des personnages à baffer et un scénario inexistant :o


Ensuite Vampires 3  [:petrus yes]



http://www.imdb.com/title/tt0398378/?ref_=fn_al_tt_1

Là non plus ça n'a plus quoi que ce soit à voir avec le Vampires de John Carpenter, où comment essayer de profiter d'un titre connu pour vendre une bouse...


Et pour finir, Species 4 ( la Mutante 4 par chez nous )...



http://www.imdb.com/title/tt0844894/?ref_=sr_4


'Fin bref le DTV c'est quand même une source inépuisable de grosses merdasses  [:kred]
Rule number one: AZB is always right.
Rule number two: nothing else matters because AZB is always right
:o

Hors ligne Iceman

Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #73 le: 07 août 2013 à 11:59:14 »
Un navet qui vient de me revenir en tête, Lesbian Vampire Killer. J'avais pris le truc au 15eme degrès en me disant justement que ça allait être un bon nanar assez marrant, mais en fait même pas, c'est juste une bouse atomique. La BA pour les courageux :


Hors ligne cacaman

  • Victime du médiator
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5548
  • Total likes: 173
  • Chuck lives on.
    • Voir le profil
Re : Re : Nanars, navets; les bas-fonds du 7ème art.
« Réponse #74 le: 07 août 2013 à 12:17:59 »
Le Lac des Morts-Vivants


"Je veux une bonne fois tenter l'épreuve qui fera voir jusqu'à quel point nos semblables, si fiers de leur liberté de pensée, supportent de libres pensées" Nietzsche

Tags: