Auteur Sujet: Saint Seiya, A ta santé !!! : une licence lucrative  (Lu 27892 fois)

Hors ligne megrez alberich

Re : Re : Saint Seiya, A ta santé !!! : une licence lucrative
« Réponse #175 le: 09 juillet 2018 à 17:57:17 »
Pour saint seiya, on le voit dans les rapport financié, la part Produits dérivé est encore plus haute que pour Precure, ce qui explique le très fort pouvoir decisionnel de Bandai (qui est à l'origine du départ de Yamauchi et du remaniement pour le Mekai)

C'est vrai. On a souvent tendance à imputer la baisse de qualité significative sur le Meikai et Elysion au coup de gueule de Kurumada, ainsi qu'à Tôei qui a lâché et viré sans ménagement Yamauchi et une partie du cast original, mais le premier responsable, c'est Bandai.

Ce sont eux qui ont décidé de cesser de financer le reste des OAV suite au flop du Tenkai, d'où série au rabais et remaniement avec des intervenants nettement moins coûteux. Cela se ressent notamment sur les musiques : on attend toujours les compositions inédites de Yokoyama promises par Tôei après le 12 kyû. Ils avaient déclaré à l'époque "on n'avait pas le budget pour commander de nouvelles musiques à Seiji Yokoyama, aussi nous avons réutilisé d'anciens morceaux, mais rassurez-vous, il y aura bel et bien de nouvelles musiques pour la suite".

Tu parles ! Deux pauvres mélodies à la harpe écrites en 5 minutes et jouées (gratuitement ?) par la fille de Tomoharu Katsumata, harpiste professionnelle  ::)
Les promesses d'un jour, d'un soir
Je les entends comme un psaume

Hors ligne Wild Pegasus

Re : Re : Re : Saint Seiya, A ta santé !!! : une licence lucrative
« Réponse #176 le: 10 juillet 2018 à 00:23:22 »
C'est vrai. On a souvent tendance à imputer la baisse de qualité significative sur le Meikai et Elysion au coup de gueule de Kurumada, ainsi qu'à Tôei qui a lâché et viré sans ménagement Yamauchi et une partie du cast original, mais le premier responsable, c'est Bandai.
En même temps le source material de cette partie n'est pas folichon non plus pour faire un truc de fou.
- Ne change pas cette signature jusqu'à ce qu'il soit révélé que c'est Tenma qui est dans le fauteuil roulant et non Seiya -

Hors ligne megrez alberich

Re : Saint Seiya, A ta santé !!! : une licence lucrative
« Réponse #177 le: 10 juillet 2018 à 01:19:45 »
Avec de bons scénaristes, il aurait été possible de sublimer le manga et d'étoffer les passages un peu expéditifs.

Mais vu que les scénaristes ça se paie et qu'il fallait travailler à l'économie, et qu'en sus Tôei ne souhaitait pas contrarier davantage Kurumada après l'avoir déjà bien entubé avec le Tenkai, bah on a eu droit à un bête copier/coller du manga et puis voilà  [:pfff]
Les promesses d'un jour, d'un soir
Je les entends comme un psaume

Hors ligne Sergorn

Re : Saint Seiya, A ta santé !!! : une licence lucrative
« Réponse #178 le: 10 juillet 2018 à 03:03:00 »
Mouaif.

L'idée d'un Meikai retravaillé en profondeur à toujours plus tenu du fantasme que d'une réelle possibilité.

Bien sûr y aurait eu des ajustement comme la déjà faite la version de Katsumata (dialogues avec les Golds, mort d'Eurydice, climax contre Minos...) avec plus ou moins de réussite mais je ne crois pas un instant qu'on aurait eu le genre d'ajout et de remaniement que s'imaginent certains fans même si la série avait eu plus de temps et de budget.

-Sergorn

Hors ligne chevkraken

Re : Re : Saint Seiya, A ta santé !!! : une licence lucrative
« Réponse #179 le: 10 juillet 2018 à 03:17:11 »
Avec de bons scénaristes, il aurait été possible de sublimer le manga et d'étoffer les passages un peu expéditifs.
Ce qu'a fait Hades sanctuary dans une certaine musure et pour rester sur un team ayant bossé sur du Saint seiya, c'est ce qu'a fait l'anime Kimi no iru machi(l'anime que Yamauchi a réalisé juste après la fin d'Omega saison 1 et qui a débauché plein de staff d'Omega), le manga est reconnu comme une horrible daube, chiant, trop long, classique avec des persos detestable et un déroulement vraiment catastrophique.
Hors Reiko Yoshida a totalement revu le déroulement de la série (en en racontant les moment important de background en flashback, ce qui permet de virer les longueurs, de se mettre a detester les persos trop tôt et crée des enjeux absent de l'original) et de son côté Yamauchi n'a pas du tout calqué sa mise en scène sur le manga mais sur le travail de Reiko Yoshida et en changeant la mise en scène d'un même passage, ce passage était perçu totalement differement.

D'ailleurs une des raisons qui fait que le Mekai et Elysion sont chiant c'est que c'est trop calqué sur le manga y compris niveau mise en scène alors qu'il y a pas mal de passage où en simplement se lachant sur une mise en scène originale, une scène classique aurait put devenir mythique.
Dans la saison 3 de sailormoon Crystal, sur le papier, lors de la transformation de Mistress 9 c'est comme dans le manga, on a les même dialogues, mais la réalisatrice s'est totalement laché sur la mise en scène pour en faire un truc vraimnt marquant et c'est le truc qu'on aurait put avoir par exemple quand Shun devient Hades
bien que ce soit surprenant, j'ai davantage touché à Korra qu'à Bayonetta, le fait que j'ai Korra dans mon lit le soir avant de dormir et Bayonetta non doit jouer.

Hors ligne megrez alberich

Re : Saint Seiya, A ta santé !!! : une licence lucrative
« Réponse #180 le: 06 août 2018 à 17:44:24 »
Donc juridiquement, il peut retirer les droits de Saint Seiya à la Toei et les donner à TMS, non ?

Ça doit être plus compliqué que ça. Oui, les droits de Saint Seiya appartiennent à Kurumada. Mais les droits de l'adaptation animée et tout ce qui s'y rapporte (le chara-design, notamment) appartiennent toujours à Tôei.

Donc si Kurumada souhaitait par exemple confier les droits de Next Dimension à un autre studio, je ne pense pas qu'ils pourraient réutiliser le style graphique de Shingo Araki et Michi Himeno.

Ensuite, c'est surtout que ça ne se fait pas trop, ce genre de pratique. D'après ce qu'un élève japonais m'a dit, dans la culture japonaise on a plutôt tendance à privilégier les relations professionnelles à vie. En cas de désaccord ou d'insatisfaction, on laisse toujours une chance de redresser la barre plutôt que de mettre un terme au partenariat et d'aller démarcher la concurrence.

Toujours d'après mon élève japonais, ç'a dû être un énorme camouflet pour Tôei quand ils ont appris que Kurumada était en pleines négociations avec TMS Entertainment. Ç'a été un gros coup dur pour leur image, aussi ils ont tout fait pour convaincre Kuru de bosser à nouveau avec eux.

Cela dit, il est vrai que Kurumada ne s'est pas plaint publiquement du travail de Tôei sur le Meikai et Elysion. Il a même dit en interview que c'était "le summum" de l'animation, ou un truc de ce genre. Mais c'était très certainement ironique, et un bel exemple de tatemae (ce que l'on dit en public, langue de bois) vs honne (ce que l'on pense vraiment).
Les promesses d'un jour, d'un soir
Je les entends comme un psaume

Hors ligne Sergorn

Re : Re : Saint Seiya, A ta santé !!! : une licence lucrative
« Réponse #181 le: 06 août 2018 à 18:04:32 »
Donc si Kurumada souhaitait par exemple confier les droits de Next Dimension à un autre studio, je ne pense pas qu'ils pourraient réutiliser le style graphique de Shingo Araki et Michi Himeno.

Alors ça serait très étonnant : on ne copyright pas un style graphique. Au mieux on pourrait avoir un artistique a une exclusivité avec un studio, mais rien n'empêcherait de faire un style similaire ailleurs. D'ailleurs même si ça date Fuma No Kojiro avait bien été fait en Kurumaki sans TOEI dans le lot. ;)

Par contre la possibilité que la TOEI puisse avoir des droits "par défaut" du fait que ND utilise les personnages de StS comme l'évoquait la rumeur des Olympiens c'est déjà plus plausible... et si c'est le cas ça explique sans doute pourquoi Saintia Sho s'y retrouve aussi...

Sans parler de qui peut éventuellement appartenir à la Shueisha (rappel : ils détiennent les droits du LOGO original de Saint Seiya et avaient ainsi interdit à Kurumada de le réutiliser sur Next Dimension  [:aie])

Après en résumé Kurumada détient la propriété intellectuelle et les droits de la licence Saint Seiya : mais de part les contrats passé à l'époque certains aspects de la licence appartient à d'autres ayant droits : le manga original appartient toujours à la Shueisha (Kurumada ne pourrait décider du jour au lendemain de le faire rééditer chez Akita par exemple), l'anime original appartient toujours à la TOEI et leurs spin off découlent aussi de leurs contrats avec la Shueisha.

Bref c'est sans doute compliqué et on ne saura jamais les détails de ce genre de contrats.

Citer
Toujours d'après mon élève japonais, ç'a dû être un énorme camouflet pour Tôei quand ils ont appris que Kurumada était en pleines négociations avec TMS Entertainment. Ç'a été un gros coup dur pour leur image, aussi ils ont tout fait pour convaincre Kuru de bosser à nouveau avec eux.

Après la TOEI a commencé à discuter de LoS avec Kurumada Productions dès la fin d'Elysion, donc rien ne dit que ça ait été une réaction à TLC. Y a aussi une possibilité toute conne à considérer : la TOEI n'était peut être pas intéressée par G ou TLC (sachant que G avait été considéré en anime aussi) et il est possible que Kurumada leur ait proposé avant d'aller voir ailleurs de part leur refus. Mais bon on ne sait pas vraiment dans quelles circonstances le projet d'anime de TLC a été lancé donc va savoir si Kuru a approché TMS ou si TMS a approché Kuru et Akita pour faire du StS...

-Sergorn

Hors ligne megrez alberich

Re : Re : Re : Saint Seiya, A ta santé !!! : une licence lucrative
« Réponse #182 le: 06 août 2018 à 18:10:49 »
Alors ça serait très étonnant : on ne copyright pas un style graphique. Au mieux on pourrait avoir un artistique a une exclusivité avec un studio, mais rien n'empêcherait de faire un style similaire ailleurs. D'ailleurs même si ça date Fuma No Kojiro avait bien été fait en Kurumaki sans TOEI dans le lot. ;)

Fûma no Kojirô, oui. Pas du Saint Seiya, donc, mais une licence différente. Dans Next Dimension, on retrouve pas mal de personnages de l'ancienne série, qui ont été dessinés par Shingo Araki et Michi Himeno. Lesquels ont été payés par Tôei Animation pour redessiner les perso de Kuru dans le cadre de l'adaptation animée de Saint Seiya. Si un autre studio voulait réutiliser Shun, Saori, Shiryû etc. en Araki-style, Tôei pourrait s'y opposer.

Tiens, d'ailleurs, les illustrations d'Araki & Himeno pour les Myth Cloths, auprès de qui Bandai se les procurait ? Bingo ! Tôei Animation. Et Tôei est très chiant concernant les copyrights, j'en ai assez bavé pour obtenir les illustrations de mon choix pour mes articles dans AnimeLand, quand Tôei ne refusait carrément de voir du StS "classique" mêlé à Episode G ou the Lost Canavas, dans ma chronologie des événements principaux. Olivier Fallaix a dû batailler sec pour qu'ils concèdent à lâcher quelques images, et uniquement des images que eux avaient sélectionnées et validées.
« Modifié: 06 août 2018 à 18:21:45 par megrez alberich »
Les promesses d'un jour, d'un soir
Je les entends comme un psaume

Hors ligne Atavaka

Re : Saint Seiya, A ta santé !!! : une licence lucrative
« Réponse #183 le: 06 août 2018 à 18:22:35 »
Donc Kuru a juste racheté les droits de son manga, comme Takehiko Inoue avec Slam Dunk ? Mais tout ce qui concerne les produits dérivés et les droits d'adaptation, c'est toujours entre les mains de la Toei, Bandai et AB donc ?

Hors ligne megrez alberich

Re : Saint Seiya, A ta santé !!! : une licence lucrative
« Réponse #184 le: 06 août 2018 à 18:30:35 »
Voilà, en gros c'est ça. Et il a désormais un droit de regard, ce qui n'était pas le cas à l'époque de la série TV, où il était uniquement consulté à titre purement honorifique.

Et on voit bien que ça ne l'a pas empêché de se faire mettre sur la touche pour le Tenkai, où le staff du film lui a carrément demandé d'arrêter de les contacter sans arrêt et de les laisser faire leur boulot en paix. Tout comme Tôei n'a pas écouté Kurumada quand il a dit être contre le changement de tout le cast.
Les promesses d'un jour, d'un soir
Je les entends comme un psaume

Hors ligne Sergorn

Re : Saint Seiya, A ta santé !!! : une licence lucrative
« Réponse #185 le: 06 août 2018 à 18:33:46 »
Il a racheté les droits de ses mangas, ça fait que par conséquence comme tout découle de son manga rien ne peut se faire sans son aval.

Mais ça ne lui donne pas les droits de faire ce qu'il veut avec ce qui existe déjà : et c'est logique après tout. C'est bien la TOEI qui a financé et produit l'anime, normal que les droits y restent.

-Sergorn

Hors ligne Atavaka

Re : Re : Saint Seiya, A ta santé !!! : une licence lucrative
« Réponse #186 le: 06 août 2018 à 18:56:59 »
Voilà, en gros c'est ça. Et il a désormais un droit de regard, ce qui n'était pas le cas à l'époque de la série TV, où il était uniquement consulté à titre purement honorifique.

Et on voit bien que ça ne l'a pas empêché de se faire mettre sur la touche pour le Tenkai, où le staff du film lui a carrément demandé d'arrêter de les contacter sans arrêt et de les laisser faire leur boulot en paix. Tout comme Tôei n'a pas écouté Kurumada quand il a dit être contre le changement de tout le cast.

J'ai toujours eu le sentiment qu'il y avait un truc qui n'allait pas en regardant le Tenkai, alors que paradoxalement j'ai beaucoup d'affection pour ce film, ces démêlés entre Toei et Kurumada  doivent sûrement en être la raison.

Si tous les auteurs originaux des manga qu'adapte la Toei, sont traités de la même manière que Kuru, ça doit expliquer pas mal de choses, à commencer par DBS, qui serait soi disant entièrement imaginé par Toriyama. 

Hors ligne Sergorn

Re : Saint Seiya, A ta santé !!! : une licence lucrative
« Réponse #187 le: 06 août 2018 à 19:08:26 »
Toriyama ils lui sucent la BIP.

En fait dans l'idée le Tenkai aurait dû être ce que les dernier films de DBZ et DBS est à DBZ : la suite officielle superverisée par Kurumada.

Sauf que la TOEI a filé un délais super court au staff, avec insistance sur une thématique précise pour sortir ça à la St Valentin, sachant qu'à côté il y avait une trame et des éléments précis demandés par Kurumada qui insistant pour savoir où ça en était. Ils ont fini par le couper de tout après lui a voir dit "T'inquiète on t'a écouté tout se passe bien". Du coup il l'a un peu eu mauvaise à la première du film, la TOEI a envoyé Shigeyasu Yamauchi comme bouch émissaire, et ce dernier en bon Japonais a tout assumé.

-Sergorn

Hors ligne chevkraken

Re : Saint Seiya, A ta santé !!! : une licence lucrative
« Réponse #188 le: 07 août 2018 à 01:19:53 »
Pour le Tenkai à mon avis la raison des pb du film est différente.

Si il y avait des pb de delai, le film serait plus court où aurait des problèmes techniques, mais il n'y en a pas. Non les pb du Tenkai se limite à un seul mot:
-Yamauchi
Tout le film transpire les thématique de Yamauchi(et pas juste la mise en scène) et il n'avait jamais été aussi loin dans ces thématique, on sent qu'il a dû bosser totalement librement.
Et si vous ne le croyez, il suffit de regarder Casshern Sins, le titre a tellement en commun avec le Tenkai qu'on peut limite le considerer comme un version plus aboutie de ce dernier.
Rie Matsumoto a confirmé que la raison pour laquelle elle a été bossé chez la Toei, c'est que la Toei est un des seul Studio a laisser carte blanche à de réalisateur de faire ce qu'ils veulent sur des films tiré de grande licences (en dehors de Bones ou la Tastunoko, on peut pas vraiment dire que les studio aiment prendre des risque avec des grosses licence) et c'est clairement ce qui est arrivé sur ce film, Vu que Hades sanctuary avait été un Enorme succès(c'est la plus grosse vente d'OAV de la première moitié 2000 et à l'époque c'était dans le top 5 des OAV les plus vendues de tout les temps), la Toei a dû juste se dire "Yamauchi sait mieux que personne faire du Saint seiya qui se vend, laissons le faire ce qu'il veut sur le Tenkai"

Le pb, c'est que si il n'y a personne pour le freiner, Yamauchi va trop loin et ses defauts de narration, ses thèmes favoris et son abus de contemplatif finissent par alourdir le titre. casshern Sins a exactement les même problèmes

Et à cause de ça, Yamauchi en roue libre, ça se vend pas, Casshern Sin a été un enorme bide et contrairement à Rie Matsumoto, Takuya Igarashi, Mamoru Hosada ou Junichi Sato, on peut pas dire que Yamauchi ait fait une carrière marquante depuis son départ de la Toei au contraire, il est abonné au bide.

Pour le coup, je ne pense pas que Yamauchi soit un bouc emissaire, c'est vraiment lui qui est responsable de l'échec du Tenkai.

bien que ce soit surprenant, j'ai davantage touché à Korra qu'à Bayonetta, le fait que j'ai Korra dans mon lit le soir avant de dormir et Bayonetta non doit jouer.

Hors ligne megrez alberich

Re : Saint Seiya, A ta santé !!! : une licence lucrative
« Réponse #189 le: 07 août 2018 à 01:34:50 »
Il y a de ça, Yamauchi en roue libre qui fait du Yamauchi, mais les problèmes de production sont bien réels.

Ç'a été rapporté de source sûre que Tôei voulait absolument que le film soit prêt pour la St Valentin, et qu'il se focalise sur les sentiments forts qui unissent Seiya et Saori. Quitte à ignorer ou à tout le moins faire passer au second plan les consignes de Kurumada.

Ç'a été rapporté de source sûre que plus d'une douzaine de scénaristes se sont succédé, et tous ont jeté l'éponge parce qu'il n'arrivaient pas à écrire un script qui tienne la route avec les directives de Tôei d'un côté, et celles de Kuru de l'autre.

Ç'a été rapporté de source sûre que Tôei a refusé d'embaucher de nouveaux scénaristes car ils en avaient marre d'allonger le fric et que le temps pressait. Ils ont laissé Yamauchi se débrouiller seul pour finaliser le script, avec comme seules instructions "romance Seiya x Saori" et "le film doit être prêt pour le 14 février".

Ç'a été rapporté de source sûre que si le staff a gentiment demandé à Kuru d'arrêter de les contacter et de les laisser bosser en toute confiance, c'est parce qu'ils avaient déjà Tôei sur le dos, qui n'arrêtait pas de les harceler pour qu'ils finissent dans les temps.

Ç'a été rapporté de source sûre que Shingo Araki se tuait à la tâche, et bossait comme un fou sur des scènes qui finissaient à la poubelle, à cause d'un script qui n'arrêtait pas de changer d'un jour à l'autre. C'est d'ailleurs pour cette raison que Michi Himeno est venue en renfort, alors qu'elle n'aime pas bosser pour Tôei. Mais elle tenait à épauler son vieil ami et les deux ont mis un point d'honneur à ce que la qualité n'en pâtisse pas, quitte à en ressortir complètement lessivés.

Mais pour le reste, oui, tu as entièrement raison, Chev'. Il me semble d'ailleurs que le public japonais a été très dur envers Yamauchi. Je me souviens avoir lu des commentaires assassins qui disaient en substance "il nous soûle avec ses délires oniriques et contemplatifs, complètement abscons. Qu'il fasse ça dans son propre film avec ses propres personnages, mais qu'il arrête de dénaturer Saint Seiya !".
« Modifié: 07 août 2018 à 01:43:33 par megrez alberich »
Les promesses d'un jour, d'un soir
Je les entends comme un psaume

Hors ligne black dragon

Re : Re : Saint Seiya, A ta santé !!! : une licence lucrative
« Réponse #190 le: 07 août 2018 à 10:02:41 »
Alors ça serait très étonnant : on ne copyright pas un style graphique.
Ce n'est pas le style graphique en lui-même qui est copyrighté, ce sont les fiches de designs des personnage (un style graphique spécifique appliqué à une propriété intellectuelle spécifique).

Citer
D'ailleurs même si ça date Fuma No Kojiro avait bien été fait en Kurumaki sans TOEI dans le lot. ;)
Comme le dit mégrez, mauvais exemple, vu que ce n'est pas la même licence. Araki n'a pas vendu l'exclusivité de l'utilisation de son style à la Toei, par contre la Toei est le propriétaire exclusif de ce style appliqué aux personnages de Saint Seiya.

Et si vous ne le croyez, il suffit de regarder Casshern Sins, le titre a tellement en commun avec le Tenkai qu'on peut limite le considerer comme un version plus aboutie de ce dernier.
Oui, il y a beaucoup de thématiques communes. En plus Cashern Sins commence avec un héros amnésique, ce qui en faisait presque une suite non officielle.

Citer
Pour le coup, je ne pense pas que Yamauchi soit un bouc emissaire, c'est vraiment lui qui est responsable de l'échec du Tenkai.
Il a évidemment sa part de responsabilité, mais vu les circonstances difficiles cette responsabilité était partagée. Comme il est le seul à avoir payé, il fait en effet figure de bouc émissaire.
Alcoholics don't run in my family.
They stumble around, breaking stuff.

Hors ligne Sergorn

Re : Re : Re : Saint Seiya, A ta santé !!! : une licence lucrative
« Réponse #191 le: 07 août 2018 à 11:51:01 »
Ce n'est pas le style graphique en lui-même qui est copyrighté, ce sont les fiches de designs des personnage (un style graphique spécifique appliqué à une propriété intellectuelle spécifique).

Comme le dit mégrez, mauvais exemple, vu que ce n'est pas la même licence. Araki n'a pas vendu l'exclusivité de l'utilisation de son style à la Toei, par contre la Toei est le propriétaire exclusif de ce style appliqué aux personnages de Saint Seiya.

C'est quand même un peu compliqué tout ça parce que à quel moment on estime que c'est le même style. Prenons un Ichikawa qui a le même style qui ferait ND chez Bones... ça entrerait en conflit avec TOEI ? C'est vraiment le genre de point qu'on ne saurait affirmer avec cette certitude.

Et puis de toute façon avec une base Kurumadienne : un ND quel que soit le studio et le character designer ressemblerait forcément un minimum au Saint Seiya de TOEI sans en être du 100% pareil. Du coup c'est toujours à la question : à quel degré ça deviendrait un problème si ça doit en devenir un ?

Puis je veux dire des cas de séries/licences qui vont changer de studios d'une série à l'autre, ou même parfois d'une saison à l'autre c'est pas si rare non plus (par exemple Keisuke MASUNAGA a fait du character design sur sur Matsumoto pour diverses séries).

Sachant que la TOEI a aussi fait du Saint Seiya dans d'autres style (même SoG quelque part ressemble plus au B'tX de TMS qu'a du Seiya classique)

Du coup :  [:???] [:???] [:???]

Mais en tout cas si on est une est dans une situation où seul TOEI pourrait faire du Kurumaki sur Saint Seiya, je trouve quand même ça assez surprenant. Après si un autre studio devait faire du StS : j'en voudais pas du Kurumaki donc bon...  :D

Citer
Comme il est le seul à avoir payé, il fait en effet figure de bouc émissaire.

Et c'est bien de ça dont il est question : sans le Tenkai, Yamauchi aurait fait la fin d'Hadès et sans doute RNK quoi...

Qu'il soit parti à fond dans un truc perso au final c'est certain, mais on ne me fera pas croire que dans des meilleures conditions il aurait peu associé son style et sa vision personnelle tout en respectant ce que voulait Kurumada.

-Sergorn

Hors ligne Vinz

Re : Saint Seiya, A ta santé !!! : une licence lucrative
« Réponse #192 le: 07 août 2018 à 13:13:10 »
Ah je suis content que le cas tenkai soit évoqué parce que pour moi le responsable du résultat est Yamauchi, qu'on déteste ou qu'on adore ce film, c'est du pur Yamauchi et je suis 100 % d'accord avec Kraken quand il parle de Cashern, pour moi cette série a été le plus puissant somnifère que je me suis infligé, c'est comme si on avait étiré le tenkai sur plusieurs heures. C'est pour ça que je ne vois pas du tout le réal comme un bouc émissaire et je ne comprends pas non plus les directives saori x seiya que l'on attribue à Toei alors que Yamauchi le dit lui même en interview, c'est lui qui voulait faire ça, et il ne le dit pas comme une justification, il en parle de lui même et il assume parfaitement ça, c'est quelque chose qu'il voulait faire et il suffit de voir ces autres réalisations sur la licence pour que ça semble en effet tout à fait naturel pour lui.

Après qu'il y ait eu des contraintes, notamment de temps, et des soucis de script, je l'imagine bien mais pour moi ce film porte la marque de son réalisateur et c'est bien pourquoi il divise autant. En ce qui me concerne j'ai beaucoup de mal avec son travail quand il pousse le bouchon trop loin ou est en roue libre mais il a apporté un certain style à la série voire à l'animation en générale et j'adore quand ces "élèves" font du Yamauchi mais sans les grosses lourdeurs que je lui reproche.


Hors ligne Atavaka

Re : Saint Seiya, A ta santé !!! : une licence lucrative
« Réponse #193 le: 07 août 2018 à 13:25:47 »
Je pense pas que le style Araki-Himeno soit copyrith, mais seulement le redesign des armures par Araki-Himeno, du moins les V1 qui s'éloignent drastiquement de leur design du manga.

Mais ça me semblerait un peu abusé que même la gueule des persos soit copyrith.

Hors ligne Sergorn

Re : Re : Saint Seiya, A ta santé !!! : une licence lucrative
« Réponse #194 le: 07 août 2018 à 13:42:51 »
C'est pour ça que je ne vois pas du tout le réal comme un bouc émissaire et je ne comprends pas non plus les directives saori x seiya que l'on attribue à Toei alors que Yamauchi le dit lui même en interview, c'est lui qui voulait faire ça, et il ne le dit pas comme une justification, il en parle de lui même et il assume parfaitement ça, c'est quelque chose qu'il voulait faire et il suffit de voir ces autres réalisations sur la licence pour que ça semble en effet tout à fait naturel pour lui.

Tu ne verras jamais un réalisateur japonais blâmer son studio même si c'est le cas. C'est pas du tout dans la mentalité.

-Sergorn

Hors ligne Vinz

Re : Saint Seiya, A ta santé !!! : une licence lucrative
« Réponse #195 le: 07 août 2018 à 14:13:24 »
Oui la langue de bois n'est pas rare je sais mais il pourrait esquiver un peu sans dire "j'ai voulu mettre saori et seiya au centre du film", rien ne l'y oblige, enfin je dis ça mais à vrai dire je ne retrouve même pas l'interview en question  [:lol], à moins que je confonde avec ça "Ce que je voulais représenter dans « Seiya » c’était le dévouement de Seiya envers Saori." mais il parle là de manière général et notamment quand il a réalisé les film 2 et 3.

Hors ligne megrez alberich

Re : Re : Saint Seiya, A ta santé !!! : une licence lucrative
« Réponse #196 le: 07 août 2018 à 14:40:51 »
Mais ça me semblerait un peu abusé que même la gueule des persos soit copyrith.

Bah si. Tôei a embauché Shingo Araki et Michi Himeno pour redessiner les personnages du manga de Kurumada. Un travail pour lequel ils ont été rémunérés. Donc même si le style Arameno n'appartient évidemment pas à Tôei, leur travail sur la licence StS appartient bel et bien au studio.

Ça, par exemple, c'est propriété© Tôei



Pas pour rien, une fois encore, que Bandai devait acheter les illustrations d'Araki/Himeno auprès de Tôei, pour les boîtes des Saint Cloth Myths. Jusqu'au jour où ils ont arrêté, car Tôei était devenue trop gourmande.
« Modifié: 07 août 2018 à 14:47:59 par megrez alberich »
Les promesses d'un jour, d'un soir
Je les entends comme un psaume

Hors ligne Sergorn

Re : Saint Seiya, A ta santé !!! : une licence lucrative
« Réponse #197 le: 07 août 2018 à 15:13:15 »
Évidemment que la TOEI jouit de la propriété du travail de Araki et Himeno et c'est normal.

Mais quid si un autre studio prenait un autre character designer avec un style similaire pour adapter ND ? Ce ne serait plus le travail d'Araki et Himeno même si le style y ressemble (de la même façon que même si ça y ressemble, le travail de Kaisuke Masunaga ce n'est pas le travail de Komatdubara sur Harlock) dans ce cas comment la TOEI pourrait avoir des droits dessus ?

Genre imaginons que SoG n'existe pas et à la place on a TMS qui a fait ND avec Motohashi au design. Y aurait des ressemblances mais pourtant ce serait bien do' boulot et pas celui d'Araki.

Pour moi ça n'a aucun sens.  [:???] Le seul truc où je peux voir une certaine logique ce serait pour les designs d'armures qui ne viennent pas du manga.

-Sergorn

Hors ligne megrez alberich

Re : Saint Seiya, A ta santé !!! : une licence lucrative
« Réponse #198 le: 07 août 2018 à 15:21:23 »
Déjà les armures, comme tu l'as signalé. Si un autre studio devait adapter ND, il ne pourrait pas réutiliser les armures dessinées par Araki et Himeno qui sont différentes de celles du manga. Le chara-designer devrait soit reproduire les armures du manga à l'identique (cornes striées pour le Bélier, bouclier qui se fixe sur l'épaule droite de la Balance, etc.), soit les redessiner à sa sauce.

Pour les visages, j'imagine qu'il ne serait pas possible d'avoir un Shun aux cheveux verts et aux yeux bleus, et qu'il faudrait lui faire la même tronche que dans le manga avec les cheveux bruns et yeux marrons.

Ou alors on garde les cheveux verts, mais en style Kurumada.

TLC a utilisé les mêmes couleurs que dans la série TV originale (tout comme Teshi pour ses illustrations couleurs), mais vu que le style graphique n'est pas du Kurumakimeno, ça ne pose pas problème.

Un truc de ce genre ne poserait aucun problème de droits : on a les couleurs de l'animé, mais c'est du Kuru.

« Modifié: 07 août 2018 à 15:28:47 par megrez alberich »
Les promesses d'un jour, d'un soir
Je les entends comme un psaume

Hors ligne black dragon

Re : Re : Saint Seiya, A ta santé !!! : une licence lucrative
« Réponse #199 le: 07 août 2018 à 15:49:18 »
Mais quid si un autre studio prenait un autre character designer avec un style similaire pour adapter ND ? Ce ne serait plus le travail d'Araki et Himeno même si le style y ressemble (de la même façon que même si ça y ressemble, le travail de Kaisuke Masunaga ce n'est pas le travail de Komatdubara sur Harlock) dans ce cas comment la TOEI pourrait avoir des droits dessus ?

Genre imaginons que SoG n'existe pas et à la place on a TMS qui a fait ND avec Motohashi au design. Y aurait des ressemblances mais pourtant ce serait bien do' boulot et pas celui d'Araki.
En définitive, une affaire en copyright est à la fin à l'appréciation du juge. C'est lui qui déciderait si le style est suffisamment différent du style Araki ou pas. Tu n'as que rarement des cas où quelqu'un plagie à 100% le travail de quelqu'un d'autre, tu as donc toujours une part d'interprétation et deux personnes différentes ne placeront pas la limite de l'acceptable au même endroit.
Typiquement, je pense que le character design de SoG serait jugé trop proche et que la Toei remporterait facilement un éventuel procès dans le cas fictif que tu imagines. Je me souviens aussi que les premières images de promo de soG étaient dans un style plus arakien que le rendu final de la série, ça serait pris en compte par le juge dans l'appréciation de la volonté de créer une confusion dans l'esprit du public.
Alcoholics don't run in my family.
They stumble around, breaking stuff.

Tags: