Auteur Sujet: [Beaux-arts/Archéo/Histoire] Entre luxures et découvertes...  (Lu 41073 fois)

Hors ligne Rincevent

Re : [Beaux-arts/Archéo/Histoire] Entre luxures et découvertes...
« Réponse #1325 le: 25 décembre 2019 à 00:06:44 »
Mais...
https://www.arretsurimages.net/articles/comment-disney-retouche-ses-grands-classiques

Quelques extraits pour vous faire une idée :
Citer
Le jour même du lancement, quelques articles ainsi que de multiples messages d’internautes annoncent que les fiches de présentation de certains classiques, tels que Dumbo ou Peter Pan, mettent en garde le public de la façon suivante :
"Ce programme est présenté tel qu’il a été créé. Il peut contenir des représentations culturelles dépassées."
Cette révélation du caractère potentiellement offensif de films longtemps considérés comme précisément inoffensifs par des générations successives de parents attise aussitôt le débat sur les "snowflakes", les "petits flocons de neige" dont Chuck Palaniuk se moquait déjà dans son livre Fight Club en 1996. Certains n'hésitent pas à accuser Disney de céder à la mode du "safe space", la surprotection d'un public qui n'aurait jamais appris à se confronter à d'autres visions du monde que la sienne.
[...]
Dès le 7 novembre, pourtant, le Hollywood Reporter annonçait que certains titres célèbres du catalogue Disney seraient absents ou modifiés. Absente la séquence post-générique de Toy Story 2, dans laquelle le vieux prospecteur était surpris en train de faire des avances déplacées à des poupées Barbie ; la séquence fut retirée des copies en circulation depuis que son auteur, John Lasseter, a du quitter la compagnie suite à des accusations de harcèlement sexuel. L'article annonce également, à tort, l'absence de la séquence des corbeaux dans Dumbo. Elle est bien présente sur la plateforme Disney+.
[...]
Pressée de faire fructifier son catalogue, la société n’a ni le temps ni l'intention d'inviter sa clientèle à des débats sociologiques ou d'historiens et elle préfère se prémunir de toute accusation avec un bouclier légal qui a fait ses preuves depuis des décennies. C’est ce qui l'a menée à enterrer progressivement l'un des plus grands succès de son Histoire : La Mélodie du Sud (1946).
[...]
La chanson oscarisée de l'Oncle Remus, Zip-Dee-Doo-Dah, a fait l'objet d'un grand nombre de reprises. Elle servit durant des décennies de générique d’ouverture aux émissions labellisées Disney ainsi que de thème récurrent dans les parcs d'attraction. Dès sa sortie fin 1946, La Mélodie du Sud a fait l'objet de controverses.
[...]
Le film connut une exploitation régulière en salle dans les décennies suivantes, en roulement avec d'autres classiques Disney, et c'est durant les années 80, aux prémices du marché vidéo que son sort fut scellé. Sous l'impulsion du président Michael Eisner qui considérait que son imagerie pouvait potentiellement évoquer le racisme, le film sortit en VHS uniquement sur les territoires européens et asiatiques, puis plus tard en laserdisc mais uniquement au Japon. Il est aujourd'hui officiellement invisible bien que son cas soit régulièrement discuté par chaque nouveau dirigeant du studio. Ce qui ressort de ces discussions n'est pas le caractère éventuellement raciste du film mais bien la possibilité qu'il soit lu sous cet angle, du simple fait qu'il rappelle la période qui a immédiatement suivi l'abolition de l'esclavage. Le fait est d'autant plus ironique que l’auteur des nouvelles originales de "L'Oncle Remus", Joel Chandler Harris, s'est essentiellement nourri de la tradition orale afro-américaine de son enfance. Lui-même fervent partisan de la réconciliation raciale, il voyait ses récits comme une façon de """conserver de façon permanente ces curieux souvenirs d'une période qui sera sans doute tristement mal représentée par les historiens du futur".
[...]
Il est à noter que ce qui a vraiment poussé l'entreprise Disney à reconsidérer son catalogue est l’apparition du marché de la vidéo domestique. Le public des années 50/60/70 n'était pas ignorant du caractère très stéréotypé de certaines séquences de films. [...] Tant que ces stéréotypes permettaient une double lecture, ils conservaient leur statut "d’innocence". Ceux qui ont été pointés du doigt comme ouvertement racistes ont fait l'objet de révisions. C’est ainsi que Sunflower, la licorne afro-américaine de "Fantasia "(1940) a été retirée sans ménagement de toute copie du film dès 1969.
[...]
Les autres stéréotypes ont commencé à devenir problématiques lorsque les films Disney se sont invités à l'intérieur du foyer à partir des années 80. C'est comme si l'on avait considéré que le public qui se déplace en salle était plus responsable de son choix, qu'il avait pris le temps de se renseigner sur le film, tandis que le public vidéo pouvait ressentir le message inattendu ou non désiré comme une intrusion dans son intimité. Cette appréhension, bien sûr conditionnée par l'énorme enjeu financier de la vidéo domestique, a ouvert la voie à des révisions et à des censures plus ou moins discrètes sur les "classiques Disney".
[...]
En novembre 1992, le film Aladdin sort en salle ; il connaît un succès phénoménal et des ventes de disques conséquentes. Sa chanson d'ouverture, Arabian Nights, a été composée par le génial Howard Ashman dans son lit d'hôpital peu avant que le SIDA ne l'emporte. Mais en juillet 1993, il est décidé de modifier un de ses couplets qui décrit cette Arabie des 1001 Nuits comme un endroit "où on te coupe l'oreille si ta tête ne revient pas ; c'est barbare mais, hé!, c'est chez moi". Suite à une plainte de l'American-Arab Anti-Discrimination Committee, le couplet devient "c'est tout plat et immense ; la chaleur est intense; c'est barbare mais, hé!, c'est chez moi" sur toutes les copies vidéo et télé du film.
[...]
Du fait d'une population musulmane plus importante, la version française de la sortie en salle avait anticipé le problème et ménageait les susceptibilités puisque les paroles françaises disaient "où pendant ton sommeil, les serpents t'ensorcellent; c'est bizarre ça mais, hé! c'est chez moi."
[...]
Depuis les années 80, un certain nombre de "classiques" ont déjà été nettoyés de petits détails embarrassants au fil de leurs sorties vidéo (Bernard et Bianca, Merlin l'enchanteur, La Petite sirène) ; le studio a pris l'habitude de réserver des montages spécifiques de ses productions Marvel pour l'énorme marché chinois et enfin un très bref baiser entre deux femmes a été retiré du récent Star Wars, épisode IX pour sa sortie au Moyen Orient. À terme, le streaming ne peut qu'encourager la réduction au plus petit dénominateur commun, l'aplanissement de toutes ces aspérités diversement appréciées selon les continents. Pour l'heure, il convient de se féliciter que le message d'avertissement de Disney+ débute encore par ces mots : """Ce programme est présenté tel qu'il a été créé".

C'est un peu comme commander une grenadine ou un diabolo-menthe pour ne voir arriver qu'un bête verre d'eau parce que le serveur craignait qu'on soit diabétique. C'est bien aimable mais... [:petrus]
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne Numby des Poissons

  • Seigneur du Calembour et de la Paresse
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5829
  • Total likes: 302
    • Voir le profil
    • Mon Deviantart
Re : [Beaux-arts/Archéo/Histoire] Entre luxures et découvertes...
« Réponse #1326 le: 25 décembre 2019 à 00:27:01 »
Citer
et enfin un très bref baiser entre deux femmes a été retiré du récent Star Wars, épisode IX pour sa sortie au Moyen Orient
Ça s'appelle "baisser son froc"  [:aie]
"Parmi toutes les vérités de l'univers, la plus injuste est qu'on ne puisse pas ramener les morts" - Capitaine Albator

Hors ligne Nicodémüs

Re : [Beaux-arts/Archéo/Histoire] Entre luxures et découvertes...
« Réponse #1327 le: 25 décembre 2019 à 14:25:06 »
En lisant les paroles modifiées de la 1ère chanson d'Aladdin, j'me suis dit : "mais non, c'est pas ça !". Et puis, j'ai lu le chapitre suivant où, là, effectivement, on retombe sur nos pattes. [:dawa]

J'ai envie de dire qu'ils se font quand même suer pour une poignée d'abrutis. Je veux dire : à partir du moment où t'es infoutu de faire la différence entre la réalité et la fiction, où tu te sens offensé parce qu'un personnage de dessin animé ou de film parle avec un accent typé (genre Ray, dans la Princesse et la Grenouille qui a un vieil accent du Bayou) alors que les accents en question existent réellement (ne nous voilons pas la face, ils ne sont pas sortis de nulle part…), parce qu'une scène rappelle un pan de l'Histoire de l'humanité pas forcément folichon (mais qui a existé) ou une pratique jugée barbare à notre époque mais pas autrefois ou pas dans d'autres cultures que la nôtre (ex : le fait de couper les mains des voleurs), c'est que tu as quelques connexions neuronales en moins.

Alors, je ne fais sûrement pas partie du public concerné par ces "offenses" potentielles (excusez-moi d'être blanche) mais, personnellement, je me sens plus offensée lorsqu'on me dit que La Reine des Neiges est un chef d'œuvre de l'animation que lorsque je vois une bande de corbeaux représentant manifestement un jazz-band siffloter avec un accent afro-américain. :o 
L'Epervier réussit là où les pirates !

Hors ligne Volcano

Re : [Beaux-arts/Archéo/Histoire] Entre luxures et découvertes...
« Réponse #1328 le: 31 décembre 2019 à 19:18:28 »
Pour finir l'année en beauté, voici une belle histoire de courage !

https://dailygeekshow.com/chiune-sugihara-japon-nazis-holocauste-juifs/
Ne réveillez pas le volcan qui dort...

Les humains n'ont jamais pu résister à la tentation d'utiliser une nouvelle arme.
Michael Liberty

Hors ligne Rincevent

Re : [Beaux-arts/Archéo/Histoire] Entre luxures et découvertes...
« Réponse #1329 le: 31 décembre 2019 à 19:29:18 »
Respect pour tous ces Justes. Il me semble que c'est un diplomate portugais qui avait fait la même chose que lui en filant des passeports aux juifs pour qu'ils puissent passer en Espagne depuis la France.
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne Volcano

Re : [Beaux-arts/Archéo/Histoire] Entre luxures et découvertes...
« Réponse #1330 le: 31 décembre 2019 à 20:57:18 »
Il y a aussi l'histoire, plus connue en France, du village du Chambon-sur-Lignon, en Haute-Loire. Un village entier qui s'est mobilisé pour sauver des milliers de juifs, dont beaucoup d'enfants, en leur fabriquant des faux papiers, en les hébergeant le temps nécessaire pour les évacuer en toute sécurité vers la Suisse. Cette mobilisation incroyable est en grande partie due au fait que beaucoup d'habitants de cette région, ainsi que dans le département voisin de l'Ardèche, sont protestants, de la mouvance darbyste, je crois.

Il y eut un téléfilm retraçant cette histoire dans les années 90 : https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Colline_aux_mille_enfants
Ne réveillez pas le volcan qui dort...

Les humains n'ont jamais pu résister à la tentation d'utiliser une nouvelle arme.
Michael Liberty

Hors ligne Damien

  • Seigneur du Stupre
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 13914
  • Total likes: 621
  • Un film qui vieillit a-t-il des pellicules ?
    • Voir le profil
Re : [Beaux-arts/Archéo/Histoire] Entre luxures et découvertes...
« Réponse #1331 le: 03 janvier 2020 à 13:17:53 »
Vous reprendrez un ou deux pavés dans votre mug ? [:pfft]



Et il tease sur un vieux fantasme depuis que je le suis : Il va collaborer avec Hycarius sur une vidéo ce mois-ci et il y a de fortes chances pour qu'ils analysent...

Spoiler (click to show/hide)

D's©
Life is theater, theater is everywhere...

Hors ligne Rincevent

Re : [Beaux-arts/Archéo/Histoire] Entre luxures et découvertes...
« Réponse #1332 le: 03 janvier 2020 à 14:53:48 »
Ah oui, je l'ai vue il n'y a pas longtemps, c'est sympa comme idée.
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.


Hors ligne Damien

  • Seigneur du Stupre
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 13914
  • Total likes: 621
  • Un film qui vieillit a-t-il des pellicules ?
    • Voir le profil
Re : [Beaux-arts/Archéo/Histoire] Entre luxures et découvertes...
« Réponse #1334 le: 04 janvier 2020 à 06:54:31 »
Life is theater, theater is everywhere...

Hors ligne Le Passant

Re : [Beaux-arts/Archéo/Histoire] Entre luxures et découvertes...
« Réponse #1335 le: 09 janvier 2020 à 19:36:50 »
Pour en finir avec le katana comme reine des épées. :o

Hors ligne Aresielle

Re : [Beaux-arts/Archéo/Histoire] Entre luxures et découvertes...
« Réponse #1336 le: 09 janvier 2020 à 19:56:22 »
Quiconque a joué à SoulCalibur le sait déjà.  [:trollface]
"Scary... Super scary! T-Toei Animation's gonna kill us!" Gintoki, Gintama ep.282
"You just can't help ninja" Prodigy, young avengers #6
"But fans deal in absolutes, like Sith." The Producer of Star Wars Rebels

Hors ligne Volcano

Re : Re : [Beaux-arts/Archéo/Histoire] Entre luxures et découvertes...
« Réponse #1337 le: 09 janvier 2020 à 20:59:57 »
Pour en finir avec le katana comme reine des épées. :o
D'autant que ce n'est pas une épée mais un sabre. [:trollface]

Blague à part, les vidéos de Shad sont toujours aussi bien.
Ne réveillez pas le volcan qui dort...

Les humains n'ont jamais pu résister à la tentation d'utiliser une nouvelle arme.
Michael Liberty

Hors ligne Le Passant

Re : [Beaux-arts/Archéo/Histoire] Entre luxures et découvertes...
« Réponse #1338 le: 09 janvier 2020 à 21:03:23 »
On s'en fout, c'est une lame qui coupe, le reste c'est un détail. :o

Hors ligne Volcano

Re : [Beaux-arts/Archéo/Histoire] Entre luxures et découvertes...
« Réponse #1339 le: 09 janvier 2020 à 21:05:49 »
Le nombre de tranchants d'une lame est tout sauf un détail. :o
Ne réveillez pas le volcan qui dort...

Les humains n'ont jamais pu résister à la tentation d'utiliser une nouvelle arme.
Michael Liberty

Hors ligne Le Passant

Re : [Beaux-arts/Archéo/Histoire] Entre luxures et découvertes...
« Réponse #1340 le: 09 janvier 2020 à 21:42:00 »
Non mais je sais hein, j'y peux rien si le katana est systématiquement comparé à des lames à deux tranchants européennes. :o

Hors ligne Rincevent

Re : [Beaux-arts/Archéo/Histoire] Entre luxures et découvertes...
« Réponse #1341 le: 09 janvier 2020 à 22:27:10 »
Très intéressant, merci.
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne l_ecureuil

Re : [Beaux-arts/Archéo/Histoire] Entre luxures et découvertes...
« Réponse #1342 le: 13 janvier 2020 à 13:16:59 »
Peinture devant un Apple Store pour dénoncer l'exploitation des enfants mineurs au Congo.


Hors ligne Kodeni

Re : [Beaux-arts/Archéo/Histoire] Entre luxures et découvertes...
« Réponse #1343 le: 13 janvier 2020 à 13:45:51 »
Au-delà de la qualité artistique, je trouve que cette méthode pour dénoncer les actes comme l’exploitation des enfants est bienvenue.
Pourquoi ne sommes nous pas immortels ? La menace qui plane sur le monde l'est bien elle !

Hors ligne Bouloche Le Foufounet

Re : [Beaux-arts/Archéo/Histoire] Entre luxures et découvertes...
« Réponse #1344 le: 13 janvier 2020 à 14:17:06 »
Détournement de mineurs :o
Tout problème a sa solution qui pose problème...

Hors ligne Kodeni

Re : [Beaux-arts/Archéo/Histoire] Entre luxures et découvertes...
« Réponse #1345 le: 13 janvier 2020 à 18:57:33 »
 [:haha pfff]
Pourquoi ne sommes nous pas immortels ? La menace qui plane sur le monde l'est bien elle !

Hors ligne Rincevent

Re : [Beaux-arts/Archéo/Histoire] Entre luxures et découvertes...
« Réponse #1346 le: 25 janvier 2020 à 23:36:59 »
En voilà une pour Damien.
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne Rincevent

Re : [Beaux-arts/Archéo/Histoire] Entre luxures et découvertes...
« Réponse #1347 le: 31 janvier 2020 à 23:23:07 »
Pas mal.
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne Damien

  • Seigneur du Stupre
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 13914
  • Total likes: 621
  • Un film qui vieillit a-t-il des pellicules ?
    • Voir le profil
Re : Re : [Beaux-arts/Archéo/Histoire] Entre luxures et découvertes...
« Réponse #1348 le: 01 février 2020 à 06:28:08 »
En voilà une pour Damien.
A la bourre de chez bourre :o

On l'a tellement tanné sur cuicui avec moults gifs pendant des années [:pfft]

Une analyse toute en nuances à des années lumières des critiques 2baz. Parvenir à "pardonner" des offenses qui forment finalement une clé de compréhension historique sur un fait ou un personnage, il n'y avait que lui pour faire un tel job.

D's©
Life is theater, theater is everywhere...

Hors ligne Degadezzo

  • Soit poli si tu n'es pas Broly
  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 114
  • Total likes: 9
  • J'chuis Epuiseman
    • Voir le profil
Re : [Beaux-arts/Archéo/Histoire] Entre luxures et découvertes...
« Réponse #1349 le: 01 février 2020 à 10:06:22 »
Medieval dance, très beau.
" Dites-moi qui est celui qui est vis-à-vis de nous [...] ; qui n’a pas d’esprit pour parler, mais qui parle pour avoir de l’esprit ? "

Tags: