En dehors de Saint Seiya > Jeux vidéos

Mass Effect

(1/24) > >>

Camska:
Si un manga m'a marqué, c'est Saint Seiya. Aujourd'hui encore, il est au sommet de mes 5000 tomes.
Si une série m'a marquée, c'est Star Trek. Aujourd'hui encore, mes coffrets collectors dédicacés sont mon trésor.
Si une saga de jeux m'a marquée, c'est Mass Effect.

Pourquoi?

Je suis un gamer, un vrai de vrai. Pas de guerre des consoles pour moi, je les ai presque toutes, j'ai même pété un plomb il y a un an et fait faire ma propre borne d'arcade. J'ai joué a des milliers de jeux, j'en ai fait mon métier. J'ai bossé pour des noms célèbres (Nintendo, Ubisoft), j'ai joué a du Zelda, du Mario ou a la WiiU avant la majorité du public... et pourtant...

Je n'arriverais jamais, mon cœur me le dit, a retrouver une série du niveau de Mass Effect. J'ai fait la trilogie complète (DLC inclus) 14 fois a ce jour, et jamais je ne m'ennuie. J'en suis presque drogué, j'ai BESOIN physiquement de jouer tous les mois... :D

Enfin bref, j'ADORE Mass Effect, et je refuse de fréquenter un forum où il n'y a pas de topic sur cette série magique. Alors comme vous êtes cool et classes, je vous épargne mon départ et je crée moi-même le topic afin de vous rendre encore plus cool et stylés.

Maintenant parlons ! :D





Jaxom:
Je dois reconnaître effectivement que Mass Effect est une série de jeu qui m'a bien marquée et que j'adore (voir topic sur les RPG), tant dans ses concepts, que ses visuels, que sa bande sonore que son scénario.

Cependant je dois aussi reconnaître que passé le 1, c'est devenu un grand gâchis vidéoludique : passer d'un RPG prometteur avec, certes pas mal de trucs à corriger ou étendre, à un simple jeu d'aventure/action on rail, ça fait mal. Ajouter à cela la recette Bioware de laisser croire qu'on a de la liberté alors qu'en fait on en a aucune  : genre prendre tel ou tel choix vous mènera invariablement toujours dans une situation similaire et il y aura toujours un PNJ pour lire les lignes de dialogue de qqun que vous avez tué ou renvoyé chez lui (recette également testée dans DA et SWTOR). Au final les vrais décisions marquantes et irrévocables sont extrêmement rares dans l'intrigue.

Si je trouve que le 2 est vraiment le canard boiteux de la série, les choses se sont améliorées avec le 3 qui a enfin réussi correctement sa mutation vers un Gears of Mass Effect War que le 2 avait totalement raté. Cependant, même si on reste toujours loin de ce que le jeu aurait pu être avec une partie gestion tactique et surtout, surtout, exploration. Elle avait beau être rébarbative et peu intéressante et avec des quêtes et layout de base aliens peu intéressantes (dans le cas c'est la faute aux concepteurs par au jeu lui-même) et avec, parait-il des contrôles pénibles sur console (ce qui n'était pas le cas de la version PC), elle donnait au 1 un sacré sentiment d’immensité et de grands espaces totalement absent de ses deux suites.

Je suis bien moins enthousiaste pour les DLC, il y en a une flopée de nullissimes (arrival, firewalker) ou trop courts/trop linéaires/sans coéquipiers/sans assez de dialogues ou d'explications pour peu de réellement bon (bring down the sky pour le 1, overlord et shadow broker pour le 2, pour le 3... je ne vois pas trop)

Au final il est vrai que ME s'en sort mieux que DA où là, la déchéance a été vraiment totale. On verra dans quelle direction part Bioware vers ME 4, pour le moment il n'est pas prévu que je me l'achète sauf si mes attentes sont enfin réalisées. A voir si ça marque le glas de Bioware (comme tant d'autres studio EA-isés tels Origin et Bullfrog) ou au contraire sa renaissance.

Par contre, ça va me casser sacrément les c.... de ne pas pouvoir incarner MON Shepard (enfin... on ne sait pas encore où se place l'histoire par rapport à la trilogie existante).

Sergorn:
En fait comme le prochain ME est fait par un autre studio Bioware (Bioware Montréal qui avait été créé afin de prendre en charge la partie multi de ME3), on peut difficile dire que ça permettra de jauger la direction du studio historique d'Edmonton.

Pour ça faudra surtout voir Dragon Age Inquisition et leur nouvel IP de SF.

-Sergorn

Mysthe:
J'ai joué à ME parce que je suis fan des Dragon Age (oui, même du deux) et voulais voir une autre licence phare du studio Bioware. Ah ben ils ont réussi leur coup, j'ai enchaîné les trois totalement fasciné. Puis j'ai acheté les DLC. Tous (pigeon ultime :D). J'ai appris à personnaliser ma Shepard (oui je trouve ça plus fun de jouer une femme qui sauve la galaxie ^^ et sa doubleuse est meilleure que le mec). J'aime beaucoup Arrival moi, il fait une belle transition entre le 2 et le 3.
Bref, j'adore ces trois épisodes. Je suis très curieux pour la suite, je vois mal comment où la placer dans la chronologie...  [:fufufu]

Mars:
Si on regarde les fins de ME3, on se rend compte qu'il n'y en a qu'une de vraisemblable.. et elle se termine par une scène qui crie le "à suivre".

Spoiler (click to show/hide)- La fin du Refus n'est clairement pas la bonne : Shepard lâche l'affaire au dernier moment après tout ce qui s'est passé ?! Impossible.

Les autres fins sont plus complexes, et il faut voir dans les détails pour discerner la vraie.

- Les fins du Contrôle et de la Synthèse ne sont pas les bonnes.
Pourquoi ?
Voici des éléments de réponses :

1* Quand Shepard et les autres se dirigent vers le portail, un rayon des moissonneurs les frappent et tout devient blanc.
Un des résistants, à bord d'un vaisseau, dit alors que personne n'a survécu au rayon.
Conclusion : Shepard et Anderson ne peuvent pas être en vie pour la suite.

2* Shepard a les yeux bleus durant certains passages des fins du Contrôle et de la Synthèse.
Conclusion : Shepard se fait donc manipuler par les moissonneurs et les choix que le commandant croit juste (choix bleu et vert) sont au contraire les mauvais choix.
Ces mauvaises fins sont renforcées par le fait que Shepard a un flash au moment du sacrifice où Anderson le regarde comme si il ne le reconnaissait plus, et l'amiral tourne ensuite le dos à Shepard.
3* L'enfant IA sourit pour les fins du Contrôle et de la Synthèse, alors qu'il grimace et disparait brusquement si Shepard décide la Destruction.

Anderson est clairement le bon côté de Shepard, tandis que l'Illusive Man en est le mauvais.
D'ailleurs, au moment de faire un choix, on voit Anderson détruire le conduit, tandis que l'Illusive Man se pli à la volonté de l'IA qui contrôle les moissonneurs.

Pour résumé, voilà la vraie fin :
Shepard et les autres courent vers le portail. Un rayon des moissonneurs les frappe.
Shepard est gravement touché(e) et les moissonneurs tentent de l'endoctriner.
Shepard vit alors une sorte de rêve pour le contrôle de son esprit.
En choisissant les fins du Refus, du Contrôle et de la Synthèse : les moissonneurs gagnent, et Shepard devient un moissonneur.
En choisissant la fin de la Destruction : Shepard parvient à se libérer de l'emprise des moissonneurs et reprend ses esprits. Son corps est entièrement calciné à cause du rayon des moissonneurs, mais le commandant est vivant (on voit qu'il respire à nouveau). À suivre...
Par contre, il semble que les développeurs tendent vers un nouveau Mass Effect et non un numéro 4.. du coup, Shepard ne serait plus le héros du jeu.

Navigation

[0] Index des messages

[#] Page suivante

Utiliser la version classique