Auteur Sujet: Votre top des mangas méconnus  (Lu 16310 fois)

Hors ligne Damien

  • Seigneur du Stupre
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 9925
  • Total likes: 358
  • Un film qui vieillit a-t-il des pellicules ?
    • Voir le profil
Votre top des mangas méconnus
« le: 04 mars 2014 à 00:25:39 »
Un top 10, c'est chouette.
Un top underground, c'est mieux.

L'objectif est simple : présenter à la populace des titres que vous adorez mais qui n'ont jamais remporté les suffrages face aux avalanches des manga mainstream. Il peut également s'agir de titres plus ou moins connus mais qui, par rapport à vos lectures sur différents sites, vous paraissent manquer de visibilité sur les foras.

Là encore, je ne classe rien. J'espère que ça donnera des envies à quiconque souhaite découvrir des œuvres sacrément fortes mais n'ayant jamais acquis une popularité souhaitée.

C’est ti-par !

Subaru - Delcourt - 11 volumes - Série terminée

Citer
Subaru est une petite fille. Mais contrairement aux autres enfants de son âge, elle prend rarement le temps de jouer. A la fin de ses cours, elle se rend à l'hôpital où elle retrouve son frère, atteint d'une tumeur au cerveau. Chaque jour, la petite Subaru danse pour redonner le sourire à son frère jumeau. Mais très vite, la danse va prendre une importance primordiale dans la vie de la petite fille. Elle lui permet d´extérioriser tout son mal-être. Les bases de l´histoire posée, on retrouve une Subaru qui a bien grandi. Désormais adolescente, elle ne jure plus que par la danse et espère un jour devenir professionnelle. Mais la route est encore longue...
Warning : Gros crush !!
Cette série est un puissant cylindré en tutu ! Nous suivons les périples de l’impertinente Subaru qui est confrontée au dur monde de la danse, manufacture d’élastiques anorexiques où il faut savoir être très flexible au ainsi que dans sa démarche morale pour parvenir au sommet avec une bonne dose d’égoïsme logique et impitoyable. Au-delà de la danse, Subaru est tout surtout confrontée au monde et à la vie. Même si le manga n’en donne pas l’impression, la danse devient par moment secondaire lors des longs dialogues sur le combat à mener en soi pour réussir. C'est une quête de soi, par soi, pour soi et sans bankai pour aider à passer le level supérieur... La danse, vecteur universel pour exprimer ses peurs, ses joies et sa rage de trouver son étoile, seule. Le graphisme des ballets, exquis et renversants, transfigure le combat de Subaru au moyen de pleines pages et doubles pages qui se lisent avec le cœur. Le trait approximatif (pour ne pas dire souvent brouillon) cache injustement la force psychologique éblouissante d'une fille se détachant du protocole pour diffuser sa rage et trouver son étoile, seule. Oui, toujours seule.  Ses réactions virulentes et démesurées font le charme de cette renégate épanouie, respectueuse de ses pairs et ignorant ceux qui la manipulent. Attirant ou méprisant, le manga Subaru ne laisse personne indifférent. En suivant une stratégie précise (surélever le degré de compétition sous l’effet de l’adrénaline du parquet), l’héroïne met en exergue un adage : le temps, c'est de la danse. Et votre temps, c’est de l’argent à dépenser : ADOPTEZ-LA :o

Best of Golgo 13 - Glénat - 2 pavés - Série toujours en cours depuis 1969 (RESPECT)

Citer
Un homme à abattre? Une œuvre d'art surprotégée à détruire? Lorsqu'une tâche est jugée impossible à accomplir, on fait appel à Duke Togo; Nom de code : Golgo 13. Profession : tueur à gages. Froid et impassible, n'éprouvant aucun remord et prêt à accepter tous les contrats, il vient à bout de toutes les missions qu'on lui confie, moyennant une somme d'argent colossale. Magnats du crime ou de la pègre, politiciens, industriels... tous les "puissants" font appel un jour ou l'autre à ses services.
Le père spirituel de Ryô Saeba n’est pas un rigolo. Surnommé Golgo 13, Duke est un homme tout ce qu’il y aurait de plus antipathique : glacial, impitoyable, taciturne et le visage fermé avec ses légendaires cernes sous les yeux, le tueur préserve farouchement son passé à l’abri des journalistes et n’hésite pas à tuer quiconque voudrait trop s’aventurer sur ce terrain en faisant fi de ses avertissements. Pour couronner le tout, ce tueur à l’éthique professionnelle quasi-irréprochable n’a aucune difficulté à se trouver une femme le temps d’une nuit ou d’une heure. Ses connaissances en matière d’armements sont étonnantes. Il ne tergiverse jamais sur le choix et la fabrication du fusil pour éliminer sa cible. Que ce soit à un kilomètre d’un habitacle d’avion pour abattre un terroriste ou lors du concert d’un violoniste, il n’échoue à aucun de ses contrats avec un réel talent de telle sorte que personne ne s’aperçoit de sa présence ni de ce qui a pu se produire exactement. Une hypnose graphique percutante et un suspense haletant font de cette œuvre un incontournable à déguster pendant des heures ! BUY :o

Eden - Panini - 18 volumes - Série terminée

Citer
Un mystérieux virus décime la population de la Terre. On ne compte plus les cadavres, et pourtant les armées continuent de se renforcer et recrutent de plus belle parmi les survivants. Pendant ce temps, les chercheurs tentent désespérément de trouver un remède contre le virus...
Aaaah, Eden… Parler d'Eden, c'est comme décrire les Evangiles. Un seinen force 1000 avec de la mort en barre, de la bactériologie consciente, du glauque déconditionné, de la mélancolie sanguinaire et de l'entrejambe capiteuse. Bref, du post-apo mondial comme on en voudrait davantage. Parmi les survivants émerge une famille à la Kennedy. Les Ballade ont tout pour plaire : un père roi de la drogue sur le continent sud-américain, un fils formé dans la meilleure école du crime, une fille kidnappée dont on ne sait pas grand-chose et une mère abonnée aux services hospitaliers… Et nous voilà plongé dans un scénario géopolitique multi thématique et juteux comme du sang par hectolitres. Cette série joue avec les nerfs du lecteur dans une rotation d’histoires et de personnages. Ces derniers sont fauchés sans concession de façon sadique, même les plus attachants. Médias impuissants, régimes cyniques, indépendantistes reconvertis dans le terrorisme contre gré et manipulations à foison en toute impunité. LA TOTALE. Ce manga superbement dessiné et technique, non loin de Moonlight Mile par son aspect mondialisant, ravira les fans des œuvres d’Otomo et de Shirow. FONCEZ :o

Hansel & Gretel - IMHO - One shot

Citer
Il était une fois... Hansel, élève turbulent et bavard, et Gretel, jeune fille impulsive prête à jouer de son sabre en bambou pour défendre la veuve et l’orphelin. Dans un monde si parfait où les épinards poussent dans les cheveux et où les cochons n’ont qu’une seule envie, vous offrir leur côtelette, la vie aurait été trop facile sans l’arrivée de la Reine Maryline et de ses sorts maléfiques. Hansel &Gretel réussiront-ils à sauver le pays des rêves ?
Junko Mizuno appartient à mes auteurs fétiches de par ses démarches graphiques atypiques. Sa palette chromatique tantôt flashy tantôt pastel épouse un dessin rétro aussi épais et épuré qu’une œuvre de Roy Lichenstein ou de Nikki de Saint-Phalle. Continuatrice d’un style bigarré à la façon du film «Yellow Submarine», on ressort de ce titre avec des yeux au format de boules à facettes remplies de vamps «kawaii» se battant en tenue légères et prêtes à imploser une féminité outrancière proche de «Vixens» de Russ Meyer où des œuvres du mangaka Oh !Great, l’idolâtrie mammaire en moins. Bref, il était une psychédélique fois un lecteur qui couru aussi vite que possible vers son libraire préféré pour acquérir ce titre :o

Moonlight Mile - Panini - 10 volumes - Série stoppée en France et en pause au Japon (23 tomes)

Citer
Dans un future proche, diverses organisations internationales se disputent le contrôle d'une nouvelle source de minerai découverte sur la Lune...
Ce titre a reçu de très mauvaises critiques à cause des premières pages : sexe cru, trop cru. Et c’est bien dommage d’avoir voulu s’arrêter à ce qui n’est qu’un foutu détail.  Sur un fond géopolitique et scientifique réfléchis et instructifs, nous suivons avec sympathie les entraînements et examens des aspirants astronautes (dont font parti notre duo de baroudeur-baiseurs, Lostman et Gôro) pour quitter la Terre et œuvrer au projet Nexus qui consiste en la récupération de l’Hélium III sur la Lune pour subvenir aux besoins énergétiques de l’humanité pendant 10 siècles. Les événements se bousculent rapidement et réveillent de vieux démons (Guerre Froide, Apollo XIII), montant la tension d'un cran de ce manga "mondialisant" (comme ses pairs que sont « Eden » ou « Planètes »). Cette série est un condensé d’actions hallucinantes avec des attentats terroristes, des Chinois constituant une véritable menace destructrice dans la stratégie américaine ou encore divers sabotages. Un titre percutant ! LISEZ :o

C’est tout pour le moment. Si cela vous a plu, je vous en proposerai d’autres.

Your turn [:^^]

D’s©
Life is theater, theater is everywhere...

Hors ligne atlantis

Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #1 le: 04 mars 2014 à 05:57:49 »
arata kangatari  17 vol en cour.


de maitre (déesse?) yuu watase (et même tous ses titres en generals, même si certains sont plus connus que d'autres)
halala si elle pouvais nous faire un saint seiya se serrais tout simplement   [:bave]  [:motb]

Hors ligne AndromedaShun

  • Membre du Culte Nébulaire
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 12763
  • Total likes: 101
  • Kawaii-Badass for ever \ o /
    • Voir le profil
    • Mes quelques Fanfics
Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #2 le: 04 mars 2014 à 15:57:47 »
Je ferai un Top 1  vu que c'est le seul manga que j'ai lu qui est assez peu connu  :D



10 tomes, Série terminée.

C'est kawaii tout plein et présente Cooro, un "+Anima" mi-humain mi corbeau  à la recherche de ses sembables. C'était vraiment mignon ˆ_ˆ
Monomaniaque de Gohan.
Fanboy de Goten, Kirua, Shun et Ryuho.
Sympathisant de Len Kagamine.

Mes fics : http://archiveofourown.org/series/298773

Hors ligne Kodeni

Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #3 le: 04 mars 2014 à 17:45:15 »
Parmi tes présentations Dam, Golgo me branche bien.
Il y a une véritable intrigue ou bien est-ce de missions en missions sans spécialement développer le personnage ?
Pourquoi ne sommes nous pas immortels ? La menace qui plane sur le monde l'est bien elle !

Hors ligne MOERO

Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #4 le: 04 mars 2014 à 18:04:38 »
Bon je sais pas si c'est pas connu, mais ça court pas les rues non plus. :o

Ikigami Le thriller manga le plus palpitant que j'ai eu à lire



Real de Takehiko Inoue Ou comment rendre intéressant et divertissant un sujet, à la base dérangeant, j'adore.



Ma Copine Est Fan de Yaoi C'est bien le seul shojo avec "Nana" que j'arrive à lire par tome entier, l'intrigue et les interactions entre personnages sont excellents.



Prophecy Un peu cliché par moment, mais très percutant



I Am a Hero Bon là j'avoue, c'est surtout pour le côté "cru" de la chose :o



Ma femme est une Etudiante Bon faut pas croire que je lis toujours des mangas comme ça, c'est juste que je passais par la FNAC et en voyant la couv, ben j'ai scotché. :o



Après là comme ça, j'en vois pas d'autre, faut dire qu'on est plutôt mainstream, nous, en France. :o

Hors ligne Alaiya

Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #5 le: 04 mars 2014 à 18:43:51 »
Le Nouvel Angyo Onshi, qui est un seinen, manwha si on considère que les auteurs sont coréens, mais aussi un manga si on considère que l'éditeur est japonais. Et en même temps, on s'en fout.

Bref. Le NAO, c'est le bien. C'est du bonheur pour les yeux et l'histoire est ma foi fort intéressante.

Dnas un monde à consonance médiévale avec des royaumes qui se mettent sur la tronche et des personnages plus ou moins dotés de pouvoirs chelous, les Angyo Onshi sont des sortes de "shérifs" qui ont la capacité d'invoquer des "armées fantômes" pour défendre tel ou tel personne. Généralement, ils interviennent à la demande et décident si oui ou non, ils veulent bien aider ceux qui les en prient. Mun-su est un Angyo Onshi pas tout à fait comme les autres. Sous ses dehors je m'en-foustiste associé à une étrange maladie qui ressemble à de l'asthme et qui l'affaiblit régulièrement, il cache un lourd passif qui ne font pas de lui le bienvenu partout où il passe.

Difficile d'en dire plus sans spoiler. je n'ai pas relu cette saga depuis des années, mais en parler ici me donne envie de me replonger dedans. Honnêtement, l'un des meilleurs mangas que j'ai jamais lu dans ce genre-là, c'est techniquement superbe, les combats sont dantesques, l'émotion est présente également, et c'est violent, parfois beaucoup.

Spoiler (click to show/hide)



17 tomes que je conseille vivement à tout le monde.


Hors ligne Bougloucass

Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #6 le: 04 mars 2014 à 20:25:55 »
Euh... y a pas grand chose d' "underground" là-dedans, vous savez!!...

Allez, je me lance : pas de l' "underground" car cultissime au Japon mais bides en France malgré l'excellence et l'originalité à plein pot : les manga de Kazuhiro Fujita!!...

Le génialissime (et mythique pour les connaisseurs) KARAKURI CIRCUS fut publié chez Delcourt mais annulé à presque la moitié!!...
Actuellement, le divin MOONLIGHT ACT est publié chez Kazé et c'est le manga de l'éditeur qui se vend le moins chez cet éditeur semblerait-il (9 tomes actuellement sortis chez nous)!!...

N'hésitez pas une seule seconde, MOONLIGHT ACT, c'est encore plus fantastique que KARAKURI CIRCUS!!...
Si vous cherchez un manga très original, référencé, drôle et émouvant, au design unique avec mise en scène et cadrages hallucinants, nerveux et hystériques, c'est ce manga qu'il vous faut!!...
Et puis apprendre les contes de fée du monde entier, ça ne se refuse pas!!...
Et la traduction française est une merveille, avec une grande richesse de vocabulaire de par les nombreux niveaux de langue)!!...



Je suis un énorme lecteur de manga, et Fujita est l'un des auteurs, si ce n'est l'auteur, pour qui j'ai eu le plus gros coup de foudre!!...
Gloire à lui!!...
O: )=

D'ailleurs, j'avais déjà fait un sujet sur ce manga d'exception :

http://forum.saintseiyapedia.com/index.php/topic,1384.0.html

Après, ben GUNDAM THE ORIGIN à lire AB-SO-LU-MENT, de même que les manga de Yuko Osada (RUN DAY BURST, TOTO THE WONDEFUL ADVENTURE, etc.), la série JOJO'S BIZARREADVENTURE forcément (à débuter par la 7e partie actuellement publiée, STEEL BALL RUN, qui mérite plus que jamais l'adjectif "bizarre")... et mille autres titres!!...
(J'avais déjà également fait un sujet sur RUN DAY BURST à l'époque : http://forum.saintseiyapedia.com/index.php/topic,1667.0.html )

J'ai été bien content de voir citer +ANIMA dans ce sujet (qui vient d'être réédité en plus) : très beaux graphismes et surtout une histoire d'heroic-fantasy avec quasiment aucun combat, ça change et c'est très prenant quand même!!...

« Modifié: 04 mars 2014 à 20:30:48 par Bougloucass »

Hors ligne Dizzy

Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #7 le: 04 mars 2014 à 21:32:54 »
Ah, Subara, un de mes mangas favoris, j'aimerais vraiment que Delcourt nous sorte la suite (Subaru Moon)
Si c'est rond c'est point carré.

Hors ligne 4evaheroesf

Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #8 le: 04 mars 2014 à 22:05:54 »
Alors bon j'ai zieuté les quelques mangas :
Subaru : j'ai déjà lu le tome 1, je m'attaque au tome 2.
Moonlight Mile : direct du sexe [:aie] mais j'ai pas accroché donc bye !
Arata Kangatari : je vais dévorer tous les tomes que je pourrais trouver !
Karakuri Circus : désolé j'ai découvert que je fais partie du public français qui n'a pas accroché !
Moonlight Act : un bon petit manga assez sympa !

Ikigami : assez connu de mon côté, les premiers tomes sont captivants mais après...
Le Nouvel Angyo Onshi :super connu de mon côté, un de mes mangas préférés !
Seul bémol : la fin où j'ai eu l'impression qu'il fallait un quota de morts et la façon dont on a réglé le compte à certains ennemis...

Hors ligne BigFire

Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #9 le: 04 mars 2014 à 22:08:03 »
Pour le Top 10, cela va être difficile de le faire sachant qu’il y a déjà quelques mangas de déjà cités et que d’autres, même s’ils ne sont pas inconnus, sont surtout peu présent sur le forum.

Le mieux c’est de faire cela par auteur pour ma part.

Keiji Kawaguchi :
C’est malheureusement un mangaka peu apprécié en France ou surtout peu connu, sachant qu’il fait du seinen et sans baston forcément il réduit énormément sont lectorat en France.
Un de ses grands points forts c’est la politique fiction. Même s’il a tendance à faire de ses héros de grands idéalistes, les thématiques abordées sont toujours intéressantes et assez poussées.

Eagle : manga fini en 11 tomes


Avec ce manga, Kawaguchi a su anticiper l’élection de Barack Obama 10 ans avant les faits. Et il est assez dingue de voir les éléments de ressemblance entre le déroulement des élections dans le manga et la réalité.

Spirit of the Sun : manga fini en 17 tomes


Le manga raconte la reconstruction du Japon suite à un énorme séisme avec une partie gérée par la Chine, une autre par les Etats-Unis. Même s’il y a quelques longueurs au début l’intrigue est plutôt riche et les stratégies des différents protagonistes sont bien aménés.

Je ne conseillerai pas Zipang du même auteur car je ne l’ai pas encore lu et qu’il fait au total 43. En gros c’est le concept du film Nimitz retour vers l’enfer mais là c’est un bateau japonais qui se retrouve dans le passé avec tous les choix que cela peut entraîner.

Tetsuya Tsutsui :
Déjà évoqué plus haut avec Prophecy, c’est un auteur spécialisé dans le thriller avec des thèmes récurrents la liberté d’expression, Internet… j’ai eu l’occasion de l’interviewer et il est intéressant de dialoguer avec lui bien que très timide. Un de ses grands points forts, c’est mangas sont courts, ce qui évite les histoires fleuves qui à la longue deviennent stérile.

Duds Hunt : fini en 1 tome


Cela raconte l’histoire dans délinquant qui tente de se reconvertir mais qui à côté joue à un jeu particulier de boston lié avec les moyens de communication. Entre Fight Club et Internet. La chute est terriblement efficace.

Reset : fini en 1 tome


Au sein d’un jeu en ligne beaucoup de gens sont poussés au suicide. Quelle est la raison ? Peut être un cran en dessous que Duds Hunt, il est surtout intéressant à lire avant si on veut se plonger le véritable succès de l’auteur Manhole, car il y a un personnage récurrent.

Manhole : fini en 3 tomes


Quelqu’un tente de contaminer le Japon avec un virus particulièrement virulent. Quelles sont ses intentions ? Rien que la première scène est impressionnante et l’intrigue est très bien menée sans tomber dans les longueurs.

Je ne parlerai pas de Prophecy car déjà fait. Il est bien, bien qu’en dessous de Manhole à mon goût.

Masasumi Kakizaki:
Il est connu sur trois mangas en France avec des thématiques assez variées. Sa grande force c’est sont trait puissant et d’une grande intensité. J’ai peu vu de mangaka réussir à illustrer la folie, la perversité, mais aussi la détermination.

Rainbow : fini en 17 tomes
g
Dans le Japon d’après guerre on suit un groupe d’ado laissés à l’abandon dans une maison de correction. Kakizaki n’en n’est pas l’auteur, mais uniquement le dessinateur. Le scénariste s’est en partie inspirée de sa vie réelle. C’est dur, un peu comme la série Oz mais avec des ado et assez poignant. Il y a quelques longueurs mais c’est un manga qui vaut le coup.

Hideout : fini en 1 tome

C’est un thriller en un tome terriblement efficace. On suit un homme qui tente d’éliminer sa femme. Le récit est ponctué de flashback montrant un passé pourtant idyllique. A lire.

Green Blood : fini en 5 tomes en cours en France

Kakizaki se plonge ici dans le western. On se retrouve entre du Sergio Leone et du Gangs of New York de Scorcese. C’est simple mais efficace.

Makoto Yukiura:
Connu pour deux œuvres : Planètes et Vinland Saga.
Planètes : finis en 3 tomes

On suit des personnes qui nettoient l’espace des déchets qui gravitent dans l’espace. Thème d’actualité car à présent il est quasi impossible de lancer des satellites car ils risquent de percuter tout ce qui tourne autour de la planète et que pour le moment il n’y a aucune véritable solution au problème.

Vinland Saga : 14 en cours et 12 en France

On suit Thorfinn dans sa quête de vengeance dans une ambiance Viking. A noter que dans les premiers tomes on peut trouver dans les cases les personnages de la série Vic le Viking.
Ce qui est assez sidérant c’est l’évolution graphique du mangaka :



Hiroaki Samura
L’habitant de l’Infini : fini en 30 tomes cette semaine

On suit Manji un samourai errant qui est immortel car il a un ver dans son corps. C’est une malédiction pour avoir fait une centaine de victimes innocentes. Pour mourir, il doit éliminer 1000 tueurs.
Visuellement c’est purement magnifique et le mangaka arrive a donner une esthétisme ahurissante de la violence. A côté de ça l’histoire est plutôt agréable.

Mohiro Kitoh
Bokurano, notre enjeu fini : en 11 tomes

Des enfants doivent sauver le monde avec un robot géant. Si comme ça cela peut paraître fun, dans les faits c’est beaucoup plus glauque où les névroses de chaque ado vont resurgir.

Yasuo Otagaki / CH Line
Front Mission - Dog Life and Dog Style: fini en 10 tomes

Même si basé sur un jeu vidéo, ce qui pourrait rebuter, ce manga est assez original. On suit le conflit entre deux puissantes militaires sur une île après 20 ans de cessez le feu. C’est violent et sans concession.

Mitsuhisa Kuji:
Wolfmund: 5 tomes en cours

C’est une chronique médiévale se déroulant en Suisse au XIVème siècle dans une forteresse. La structure narrative est assez déconcertante car il n’y a pas vraiment de héros récurrent dans le récit est pourtant ça marche. Le style graphique est particulier avec un aspect un peu rétro mais ça fonctionne. L’auteur a été un ancien assistant sur le manga Berserk.

Il y a aussi Ikigami et I am a Hero que j’aurai pu citer mais cela a déjà été fait.

Je finirai avec un dernier auteur qui n’est pas méconnus loin de là mais peu présent sur le forum dans la section manga : Naoki Urasawa. C’est à mon sens le maître du thriller en manga et non content d’avoir des récits efficaces, il sait aussi rentre ses personnages attachants et humains.

Les œuvres les plus connues : Monster en 9 tomes, 20th Century Boys en 25 tomes en comptant les spin off, Pluto en 8 et Billy Bat en cours avec déjà 13 tomes dont 10 en France ce mois-ci.

Il est peut être intéressant de mettre en avant Happy ! qui a été fait avant sa période thriller qui a débuté avec Monster. C’est fini en 15 tomes


Cela raconte l’histoire de Miyuki jeune japonaise qui doit éduquer ses trois jeunes frères et sœur, et qui se retrouve à devoir refaire du tennis pour éponger la dette de son frère aîné auprès de yakuzas sous peine de se retrouver à faire le trottoir.
Le speech de départ est tordu, ce n’est pas un thriller et c’est sur le sport et pourtant j’ai accroché. Les personnages sont attachants Même Miyuki qui fait peu nunuche est touchante, sa rivale on a envie de l’étrangler, l’usurier est génial, l’entraîneur est tordu etc…
A côté de ça la mise en scène est audacieuse. Même si le thème de départ c’est le tennis, finalement on voit rarement des matchs en entier sans être frustré et l’auteur est capable de narrer une fin de match en dehors du cour.
« Modifié: 04 mars 2014 à 22:12:50 par BigFire »
Il faut savoir faire la différence entre les vrais et les faux artistes.

Hors ligne Rincevent

Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #10 le: 04 mars 2014 à 22:14:23 »
Alors voyons... Quels titres peu connus m'ont plu ces derniers temps...
A thousand years Ninetails

Un manwha sur une lutte de pouvoir entre renards millénaires en Corée, avec une gamine médium et des bestioles du folklore coréen. J'aime bien.

Kamisama ga uso o tsuku

Une jolie histoire entre deux enfants, et un lourd secret.

Koe no kitachi

Dans un collège une jeune fille sourde arrive et tente de s'intégrer. Très vite elle finit par être harcelée par les autres élèves. Celui qui était le plus méchant envers elle finit par être victime de harcèlement à son tour. Quelques années après, il tente de réparer ses fautes et de rendre à la gamine sourde l'enfance heureuse qu'elle n'avait pas eu à cause de lui.

Need a girl

Une belle tranche de fou-rire celui-là. Dans ce manwha, on suit la vie de quatre lycéens et de leur vis-à-vis féminins. Ça joue beaucoup sur le quiproquo, et les personnages tirent des tronches pas possibles. Beaucoup de fanservice.

Bride stories

Une magnifique plongée dans l'Asie centrale du XIXe siècle, avec ses tensions claniques, la lutte d'influence russo-britannique.

The friendly winter

Un putain de manwha, celui-là. Deux jeunes handicapés : un garçon de 16 ans mais en ayant 6 d'âge mental, une fille de 19 ans coincée dans un corps de 9 ans à cause d'un dérèglement hormonal. Ils vont s'épauler l'un-l'autre tant bien que mal.

A lollipop or a bullet

Une collégienne rencontre une nouvelle élève au comportement fantasque qui prétend être une sirène. C'est une histoire très sombre et qui finit très mal.
« Modifié: 04 mars 2014 à 23:01:46 par Rincevent »
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne Damien

  • Seigneur du Stupre
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 9925
  • Total likes: 358
  • Un film qui vieillit a-t-il des pellicules ?
    • Voir le profil
Re : Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #11 le: 04 mars 2014 à 22:33:53 »
Parmi tes présentations Dam, Golgo me branche bien.Il y a une véritable intrigue ou bien est-ce de missions en missions sans spécialement développer le personnage ?
Les 3-4 des histoires sont des stand-alone. Une chapitre = une mission. Et à la fin, il réussit et fini dans les bras d'une femme, un cigare à la main gauche et un brandy à la droite. Classe ultime. Cependant, les deux compilations (sélection des meilleurs chapitres par les lecteurs japonais puis par l'auteur himself) proposent une histoire dans le sens où tous les éléments sont réunis pour mieux connaître le personnage. D'ailleurs, ça me fait penser que Glénat devait sortir le troisième et dernier reader-digest avec la sélection de l'éditeur japonais mais les ventes n'ayant pas été au rendez-vous, ils ont stoppé l'affaire.
Ma Copine Est Fan de Yaoi
Par rapport à Otaku girls, ça vaut quoi ? Cette série me fait également penser à Otomen (Delcourt) où l'on suit l'histoire d'un jeune homme BG accroc aux shôjo.
17 tomes que je conseille vivement à tout le monde.
18. Le one-shot Origines est très intéressant à suivre, ne serait-ce que sur la relation entre Sandô et son boyfriend.
Euh... y a pas grand chose d' "underground" là-dedans, vous savez!!...
Comme dit plus haut, on entend par "underground" des titres totalement occultés sur le marché par des mastodontes ou n'ayant jamais reçu les honneurs. Mais si tu veux de l'underground réel, intéresse-toi au catalogue du Lézard Noir qui aborde la face trèèèès sombre du manga mené de main de maître par le spécialiste en la matière, Suehiro Maruo. Le pire que j'ai lu chez cet éditeur (dans le sens hardcore) c'est Mutant Hanako (et Ezumi aussi). C'est d'une déviance... suffocante.
Si tu veux aborder ce genre-là, tu peux commencer tout doucement avec le one-shot suivant :

Citer
Midori est une orpheline recueillie par le responsable d'un cirque. Elle y côtoie les différents des artistes tous plus bizarre les uns que les autres et subit chaque jour les humiliations de son tuteur. Pourtant, un nain télépathe se prend d'affection pour elle et la prend sous son aile...
N'attend point de salut, simplement une gifle à tes rêves sucrés et à ton futur radieux.

Dans le même genre mais avec un dessin moins réaliste :
Serpent rouge - IMHO - One-shot

Citer
Si votre grand-mère se prend pour une poule et essaie tous les jours de pondre un œuf, il y a de fortes chances pour que vous partagiez le même destin du petit dernier de la famille. Et face aux mœurs si étranges de ses congénères, le jeune garçon n'a qu'une seule envie : s'enfuir de cette gigantesque demeure. Seul problème, la maison est perdue au milieu d'une forêt sans fin. Pire encore, une inquiétante étrangeté entoure un mystérieux miroir lié par le sang à la malédiction du Serpent Rouge...
Tu le sens venir, cet univers glauque et halluciné, noircis de rêves blancs exécutés au moment d’un orgasme ou d’un meurtre ? Le narrateur est un jeune garçon au regard ahuri, comme possédé, qui cherche à fuir une maison scellée par le sang, la folie et la mort. Ce huis clos "hitchkockien" hors normes n’offre aucun répit au «héros» tout au long de scènes gluantes et poisseuses. Le tracé rauque des scènes sauvages expose une famille qui perd la tête et s’entretue. Le summum réside essentiellement dans l'exposition d'un délice du meurtre gratuit et surréaliste. Bref, nous sommes face à un manga sans déontologie ni moralité.

Et entièrement d'accord avec toi concernant Karakuri, honteusement boudé par le lectorat français :o
Ah, Subaru, un de mes mangas favoris, j'aimerais vraiment que Delcourt nous sorte la suite (Subaru Moon)
Idem mais la première série n'a pas marché des masses. Comme elle était pas longue, Delcourt a continué jusqu'au bout. Bref, c'est super mal barré :o

Big Fire : J'ai adoré Eagle mais boudé ses autres oeuvres. Zipang est atrocement long et "ennuyant", alors que le pitch de base est génial (j'ai lâché l'affaire au 10ème tome), et Spirit of the Sun ne m'a pas accroché plus que ça (5 volumes lus)... Sinon, plussoiement total pour toute ta liste ! 8)

D's©
Life is theater, theater is everywhere...

Hors ligne Mysthe

  • Âme incunable
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 15435
  • Total likes: 635
  • La virilité c'est faire preuve de gentillesse©Kuru
    • Voir le profil
    • Parfois j'écris...
Re : Re : Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #12 le: 04 mars 2014 à 22:40:13 »
Cette série me fait également penser à Otomen (Delcourt) où l'on suit l'histoire d'un jeune homme BG accroc aux shôjo.
Heu, Otomen, ce n'est pas que ça. Le concept, c'est que le garçon aime toutes les activités qu'on croit "féminines" (la couture, la cuisine...), le cache parce qu'il craint que sa famille n'en ait honte, et bien sûr, il tombe amoureux de la fille garçon manqué par excellence. :)
Président du fan-club de Shun.
Je soutiens le couple Hyôga / Shun !  Ikki boy. Adorateur de Sorrento.
J'ai craqué, je rejoins le camp de Poséidon... ^^ Gloire à l'océan !
Merci de ne pas présumer de ce que je peux penser... Je suis loin d'être si simpliste...
http://www.fanfiction.net/~mysthe

Hors ligne Damien

  • Seigneur du Stupre
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 9925
  • Total likes: 358
  • Un film qui vieillit a-t-il des pellicules ?
    • Voir le profil
Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #13 le: 04 mars 2014 à 22:56:20 »
Koe no kitachi

Dans un collège une jeune fille sourde arrive et tente de s'intégrer. Très vite elle finit par être harcelée par les autres élèves. Celui qui était le plus méchant envers elle finit par être victime de harcèlement à son tour. Quelques années après, il tente de réparer ses fautes et de rendre à la gamine sourde l'enfance heureuse qu'elle n'avait pas eu à cause de lui.

The friendly winter

Un putain de manwha, celui-là. Deux jeunes handicapés : un garçon de 16 ans mais en ayant 6 d'âge mentel, une fille de 19 ans coincée dans un corps de 9 ans à cause d'un dérèglement hormonal. Ils vont s'épauler l'un-l'autre tant bien que mal.
Oh, intéressant mais là j'ai l'impression que tu cites des titres non publiés en France, je me trompe ? Donc forcément, ça risque pas d'être plus connu que ceux dont nous parlons tous. :D

Si tu t'intéresses à la thématique du handicap, tu as aussi la série suivante :
L'orchestre des doigts - Kankô Milan - 4 tomes (terminés)

Citer
En 1914, un jeune professeur qui a étudié la musique, arrive à Osaka, après avoir renoncé à poursuivre ses études en France pour travailler dans une école d'aveugles et de sourds-muets. Il y rencontre Issaku, jeune enfant sourd-muet, violent car ne sachant communiquer. Le professeur va l'aider et découvrira par la même occasion le monde complexe du silence et l'incompréhension qui l'entoure.

D's©
Life is theater, theater is everywhere...

Hors ligne Rincevent

Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #14 le: 04 mars 2014 à 23:00:47 »
Ah bon il fallait se limiter à ceux parus en France ? [:onion alone]
Non non je m'intéresse pas particulièrement au thème du handicap, c'est juste que le pitch de départ m'avait interpellé.
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne Damien

  • Seigneur du Stupre
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 9925
  • Total likes: 358
  • Un film qui vieillit a-t-il des pellicules ?
    • Voir le profil
Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #15 le: 04 mars 2014 à 23:10:07 »
Pas forcément mais c'est préférable pour que les gens puissent, s'ils le souhaitent, se les procurer (neufs ou occasion).

*sort son étendard pro-papier*

D's©
Life is theater, theater is everywhere...

Hors ligne Bougloucass

Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #16 le: 04 mars 2014 à 23:34:17 »
J'ai tous les manga publiés par feu Kankô (Milan), j'ai beaucoup aimé L'ORCHESTRE DES DOIGTS... mais mon préféré chez cet éditeur reste AVALER LA TERRE d'Osamu Tezuka, en deux tomes, délicieusement féministe et anti-capitaliste!!...



J'ai quelques manga chez Lézard Noir également!!...

Quant à WOLFMUND, j'en ai déjà parlé ici mais ça n'avait l'air d'intéresser personne!!...
Le graphismes est superbe de simplicité et de lisibilité!!...
Le character design rendrait très bien pour un spin-off SAINT SEIYA!!...
Ce manga est très bien mais absolument horrible!!...
Etonnant que des gens qui aiment des trucs comme BERSERK ne se penchent pas dessus!!...
« Modifié: 04 mars 2014 à 23:37:56 par Bougloucass »

Hors ligne Damien

  • Seigneur du Stupre
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 9925
  • Total likes: 358
  • Un film qui vieillit a-t-il des pellicules ?
    • Voir le profil
Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #17 le: 04 mars 2014 à 23:42:03 »
Pareil, à égalité avec Survivant, que je considère comme étant le père spirituel de l'excellent Dragon Head.

Par contre, j'ai détesté Tonkaradani. Pfiouuu, des Tezuka j'en ai à la pelle et je les adore (presque) tous mais j'ai trouvé celui-ci tellement mauvais que je l'ai direct revendu :o

D's©
Life is theater, theater is everywhere...

Hors ligne Bougloucass

Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #18 le: 04 mars 2014 à 23:49:48 »
Pareil, j'ai tous les Tezuka sortis en France (en plusieurs éditions souvent) et TONKARADANI, dont je ne retiens jamais le titre, est l'un des rares à ne pas m'avoir plu (y a aussi les tous premiers -la série "WORLD" par exemple- et LES ENFANTS DE SAPHIR que je n'ai pas aimé alors que j'ai adoré PRINCESSE SAPHIR)!!...

Osamu Tezuka, c'est bien souvent fantastique!!...

Hors ligne Damien

  • Seigneur du Stupre
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 9925
  • Total likes: 358
  • Un film qui vieillit a-t-il des pellicules ?
    • Voir le profil
Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #19 le: 04 mars 2014 à 23:59:17 »
En plusieurs éditions ? Attend, t'as quand même pas les trois versions des 3 Adolfs, les deux de Phénix ou encore les deux de Bouddha ? SI ? Ouhla, toi t'as l'air d'avoir un fuckin' mangathèque. Assez d'accord concernant les autres titres mais je mets Lost World de côté vu qu'il s'agit d'un de ses premiers titres procédant à la création du manga moderne.

D's©
Life is theater, theater is everywhere...

Hors ligne ShiroiRyu

Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #20 le: 05 mars 2014 à 00:12:07 »
Moonlight Act, je dis oui, oui et oui !
Par contre, on peut parler des mangas non licenciés en france ?
Sinon, si ce n'est que licencié, ben ça sera un peu plus dur mais j'en ai.^^

Hors ligne Bougloucass

Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #21 le: 05 mars 2014 à 00:28:53 »
Damien : Je n'ai pas toutes les éditions mais j'en ai plusieurs!!...

Ah, enfin un fan de MOONLIGHT ACT!!...
Qu'est-ce que c'est généreux, ce manga!!...

Hors ligne Rincevent

Re : Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #22 le: 05 mars 2014 à 08:45:16 »
Par contre, on peut parler des mangas non licenciés en france ?
Moi je l'ai fait alors puisque la boîte de Pandore est ouverte... :D
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne ShiroiRyu

Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #23 le: 05 mars 2014 à 11:07:12 »
C'est juste pour prévenir hein ?
Car les mangas dont je parle, y en a un qui a 40 ans ...  [:lol]
Sinon les autres en ont 20 ...
Bon allez, je commencerais par Kinnikuman :



Pour ceux qui sont très vieux, le nom français était Muscleman.
Imaginez des catcheurs aux pouvoirs supers délirants comme Ramenman ...
Puis les combats qui vont avec.
Sachant que le héros au départ est une grosse tâche ... D'ailleurs, truc marrant à savoir : le manga a repris récemment ...  [:lol]
Et que dire de Kinnikuman Lady (remake avec des demoiselles pour 3 tomes max) :



Lady Robin. [:love]

Si c'est trop spécial et ancien, je m'arrêterais là ...  [:lol]
« Modifié: 05 mars 2014 à 11:12:36 par ShiroiRyu »

Hors ligne Damien

  • Seigneur du Stupre
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 9925
  • Total likes: 358
  • Un film qui vieillit a-t-il des pellicules ?
    • Voir le profil
Re : Re : Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #24 le: 05 mars 2014 à 11:16:46 »
Moi je l'ai fait alors puisque la boîte de Pandore est ouverte... :D
On peut procéder de la façon suivante :

1) Parler de titres édités peu ou pas connus (déjà fait)

2) Parler de titres non édités peu ou pas connus à condition que ce ne soit pas des nouveautés (les éditeurs sont parfois rapides mais pas au point de toujours pécho une licence moins de 6 mois/1 an après sa sortie au Japon).

Je vais prendre un exemple-troll puis des exemples sérieux.

Exemple-troll :
Kochira Katsushika-ku Kameari Kōen mae Hashutsujo dit Kochikame -En cours depuis 1976, presque 190 volumes au compteur.

Citer
Kankichi Ryotsu ( appelé Ryo-san ) est un policier de 36 ans opérant à Tôkyô dans l'arrondissement de Katsushika. Immature, paresseux, otaku et toujours prêt à gagner de l'argent, il vit toutes sortes de mésaventures. La plupart des épisodes se déroule dans la même station de police, avec souvent les mêmes personnages principaux, sans que les épisodes ne soient liés entre eux, donnant ainsi au manga un aspect semblable à un sitcom.
Inutile de vous dire combien cette série est top-over-the-culte au Japon. Zéro intérêt à avoir ça chez nous sauf sous la forme d'un best-of d'un gabarit proche de Golgo 13.

Plus sérieusement, je suis très satisfait des efforts des éditeurs de ces 5-6 dernières années avec des sorties de titres-phares pour lesquels j'avais placé énormément d'espoirs, comme par exemple :


Côté Tezuka, on a fait le tour du proprio depuis belle lurette (même si ça continue joliment côté FLBLB vu que Cornélius ne s'en occupe plus) mais il manque encore un titre à mon goût. Un autre de ses "Alph'art". Pour info, le mangaka, dont la santé se dégradait fortement, a réalisé simultanément 3 séries (sans compter les illustrations de pubs, les strips dans les journaux, etc.) sans avoir pu en terminer une seule à sa mort. Nous en connaissons deux chez nous :
: Franchement dispensable (deux tomes)
: Franchement indispensable (1 tome)

Il nous manque donc le troisième titre :Néo-Faust (1988) et son prédécesseur Faust (1950)

C'est une adaptation du roman éponyme de Goethe.

Autre série, moins ancienne mais qui a 15 bonnes années d'existence au compteur, que j'aimerai avoir. Et là, c'est une envie de fanboy :
Maria-sama ga miteru dit Marimite - 37 volumes, en cours

Citer
Nouvelle élève à l'école privée catholique pour jeunes filles de Lillian, Yumi Fukuzawa est approchée un jour par Sachiko Ogawasara, une des élèves les plus populaires de l'école, qui lui demande de devenir sa « petite sœur ». Marimite s'attache à décrire les relations assez fortes unissant entre elles plusieurs élèves.
Ce manga n'a pas rien de révolutionnaire et ne fait que reprendre des thématiques datant des années 1970 (Moto Hagio en tête). Mais je le trouve captivant parce qu'il ne contient :
- Pas de sang
- Pas de sexe
- Pas de bisou sur la bouche
- Pas de fanservice
- Pas de vulgarité
- Pas d'action

Mais il contient Shimako. C'est important  [:dawa]
Mais il contient Eriko. C'est très important [:disko]

Paye ton manga platonique totalement contemplatif.

Un autre titre, très ancien mais qui serait franchement intéressant d'un point de vue historique. On pense souvent que le manga est né avec Tezuka. Chose vraie. Mais le genre BD existait au Japon depuis l'ère Meiji et l'arrivée des Occidentaux.
Norakuro - Série publiée entre 1931 et 1981

En 1931, Shônen Club devient le premier magazine entièrement dédiés aux enfants. Dans ce mensuel d’une centaine de pages, un personnage y est fortement plébiscité : Norakuro (le chien noir), le petit chien errant et pendant canin de Félix the Cat créé par Suiho TAGAWA (1889-1989). Son apparence mignonne et enfantine s’imprégna bientôt de militarisme en l’envoyant poursuivre son rêve de devenir le plus grand général en combattant les Chinois (des cochons) au sein d’un régiment de chiens commandé par le bulldog tyrannique Buru. Cette série "comique" donne à voir une héroïsation sur le champ de bataille. Grâce à sa bravoure et à sa persévérance, Norakuro grimpe rapidement les différents échelons. Compilé dans des livres à couverture rigide et dotés de couleurs claires, ce manga se vendit à des milliers de copies avant 1940. Ce chien est devenu la mascotte des militaires japonais lors du conflit mandchoue. On dirait du Cat Shit One (que je recommande également), l'aspect politico-militaire subversif en plus.

EDIT : Bon, j'avais placé Kinnikuman mais vu que Shiroi vient d'en causer, on va pas faire doublon.

D's©
« Modifié: 05 mars 2014 à 11:36:11 par Damien »
Life is theater, theater is everywhere...

Tags: