Auteur Sujet: Votre top des mangas méconnus  (Lu 16239 fois)

Hors ligne Bougloucass

Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #25 le: 05 mars 2014 à 14:00:29 »
Glénat ne prévoit malheureusement plus de titres dans sa colelction "Vintage", mais tu as oublié de citer l'excellent LE VOYAGE DE RYU (5 tomes)!!...
L'un des Tezuka que j'ai préféré, c'est PRINCE NORMAN, publié chez Cornélius qui font d'ailleurs des éditions superbes!!...
J'ai tous les Mizuki également!!...

( Si tu veux voir ma collection : http://www.manga-sanctuary.com/collection.php?id=24048&page=liste )

Hors ligne Damien

  • Seigneur du Stupre
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 9891
  • Total likes: 357
  • Un film qui vieillit a-t-il des pellicules ?
    • Voir le profil
Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #26 le: 05 mars 2014 à 15:27:14 »
En même temps, je cherchais pas l'inventaire à la Prévert donc forcément, il y a des titres que j'oublie.

Un tarif Cornélius = une Corne dans l'anus :o

Heureusement qu'ils n'ont pas édité beaucoup de titres, paye ton prix Bobo-rive-gauche :o

D's©
Life is theater, theater is everywhere...

Hors ligne Bougloucass

Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #27 le: 05 mars 2014 à 15:33:05 »
Régulièrement, tu pouvais te rendre chez l'éditeur lors de soldes à -50%!!...
Et je ne suis pas "bobo" mais "coco"!!...
O : )=

Hors ligne Damien

  • Seigneur du Stupre
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 9891
  • Total likes: 357
  • Un film qui vieillit a-t-il des pellicules ?
    • Voir le profil
Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #28 le: 05 mars 2014 à 17:31:42 »
J'utilisai le terme bobo à l'égard de leur politique éditoriale, tu n'as pas à te sentir visé puisque ce n'était pas le but. Ou alors tous les détenteurs des titres cornedanus en sont, ce qui serait stupide. Ensuite, leur QG se situe à Paris, ce qui n'est pas forcément pratique pour tout le monde.

Tiens, un titre burlesque me revient à l'esprit :
Stairway to Heaven - Pika Senpaï - 4 volumes

Citer
Chiya Minakami décède à l'âge de 92 ans d'une insuffisance cardiaque après avoir passé sa vie à faire le bien autour d'elle. Lorsqu'elle se retrouve devant Enma, sorte de Saint Pierre du bouddhisme qui choisit les âmes dignes de se rendre au Paradis, tout semble joué d'avance : une sainte pareille a manifestement mérité de se reposer parmi les anges... Pourtant, contre toute attente, Dieu, par le biais d'un e-mail laconique, émet un avis négatif : il s'avère qu'ayant trop donné d'amour, Chiya n'en a pas assez reçu. Comprenez qu'elle est... toujours vierge ! Loin des préceptes catholiques prônant la chasteté, le tribunal divin condamne alors l'ancien médecin à expier sa "faute" dans l'enfer du plaisir, le Chichon Manchi. La voilà donc projetée vers une terre étrangère, avec le corps de ses vingt ans, sommée de connaître enfin les joies du sexe. Et ce, sous toutes ses formes...
Vous la sentez venir, cette envie de planter le cirque de vos fantasmes ? Eh bien, rangez votre matériel et laisser les bâches au repos car vous n'y parviendrez jamais ! [:kred]

C'est une courte série où l'idée est de traiter des relations sexuelles débridées sans les rendre choquantes ou nauséeuses. Et ça fonctionne ! L'inventaire hybride des créatures sexuelles brosse tout ce qu'il y a de plus absurde : lapins aux oreilles phalliques, pélicans aux becs turgescents, girafes aux longs "cous" et fauves en chaleur. Sans oublier une panoplie d'humains. De quoi devenir fou ? Mais non, Chiya se refuse à tout. Et nous aussi. Toute la faune du Chichon Manchi a donc du pain sur la planche pour inverser ce refus. Ils y parviendront pour elle, pas pour nous.

Graphiquement, ce manga se situe aux antipodes de l'équation "femme nue = cirque ouvert" puisque la protagoniste (et les autres) se rapprochent plus "cellulitement parlant" d'un modèle de Courbet que d'une poupée "love-me-long-time" labellisée chez Taifu. Rien n’est réellement mis en valeur pour que le lecteur puisse sentir une érection. Les corps sont présentés dans tout leur simplicité, ne cachant pas grand chose en dehors des actes mais ne sublimant pas pour autant sa propriétaire. Et pour enfoncer le sexe un étage vers l’humour, les visages sont constamment grimaçants, illustrant le sempiternel effarement des vierges évoluant au sein d’un univers où ont été transférées également leurs ennemis (puceaux polymorphes désopilants, voyeurs armés de leurs appareils photographiques) ou leurs alliés (une statue kitsch, un yakusa reconverti en super justicier). Le tout est tellement grotesques qu'il est très très difficile d'avoir de viles pensées avant ou pendant les actes sexuels. Par contre, on ri volontiers à tout ce que cette pauvre femme endure [:lol]

Manga-News parle de ce manga comme d'une fusion entre l'humour de Gotlib et l'esthétisme de Manara. Pas faux [:perceval]

BUY IT :o

D's©



Life is theater, theater is everywhere...

Hors ligne MOERO

Re : Re : Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #29 le: 05 mars 2014 à 17:33:33 »
Par rapport à Otaku girls, ça vaut quoi ? Cette série me fait également penser à Otomen (Delcourt) où l'on suit l'histoire d'un jeune homme BG accroc aux shôjo.18.

Otaku Girl je connais pas, mais on peut clairement faire le rapprochement avec Otomen pour ce qui est du jeu des apparences trompeuses.

Bon sur Otomen c'est plus poussé quand même, le MC Boy a tout du mec viril japonais, champion de Kendo toussa et est en fait une vraie fée du logie, et sa copine malgré son apparence de bishojo, est un vrai otoko viril, sur MCEFDY c'est plus soft, c'est une fille qui l'air branché, bien sur elle, mais qui est une pure fujoshi fan de Yaoi, bien sûr elle ne montre jamais cet aspect en public...

Pour le contexte, Taiga, un étudiant tous ce qu'il y a de plus normal, bosse dans une épicerie pour payer ses études, dans cette même épicerie il y rencontre et tombe amoureux de Yuiko (la MC Girl), ne se doutant pas un instant que c'est une fujoshi ! Et quand cette dernière lui annonce avant de sortir avec lui, qu'elle est fan de Yaoi, le bougre ne sachant même pas ce que c'est, accepte en lui disant que ça ne le dérange pas...

Et c'est là que ça devient intéressant ! Yuiko montre enfin sa vrai personnalité et ne cesse d’entraîner son mec dans ses petits fantasmes Yaoi, le faisant sortir avec son meilleur ami notamment, en le cosplayant, et je ne sais quel autre délire. [:lol] 

Hors ligne Nicodémüs

Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #30 le: 06 mars 2014 à 16:31:21 »
Je ne sais pas si le manga dont je vais parler est du genre "underground" mais, en tout cas, il ne semble pas avoir été le sujet d'une publicité démentielle.

Donc, il s'agit de Jackals de Shinya Murata (scénario) et Byung Jin Kim (dessin).



Cicero City, ville rongée par le crime et la corruption, est sous la coupe de nombreuses organisations criminelles qui se livrent une guerre sans merci pour son contrôle. Pour servir leurs desseins, ces gangs font régulièrement appel aux "Jackals", des assassins professionnels et impitoyables, qui louent leurs services au plus offrant...

Le héros, Nichol, est un de ces "Jackals" et il va se retrouver au milieu de cette guerre de mafieux et autres gangs de malfrats peu scrupuleux. Se dresseront sur sa route ses semblables aux procédés plus ou moins tordus, qui n'auront que peu de pitié pour lui. A Cicero City, c'est la loi du plus fort qui s'applique à chaque seconde qui passe. Pas de répit pour les "Jackals". Bref, ça gicle, ça vole, ça éclope, éborgne, tronçonne, hache, piétine, broie, estropie et j'en passe. Vous l'aurez compris, c'est un manga tout à fait inapproprié pour les enfants. :D

Ceci dit, le dessin est perpétuellement dans le dynamisme (même sur des scènes statiques), sans être brouillon : tous les combats se suivent sans problème, sans que l'on ait besoin de retourner le manga dans tous les sens pour comprendre ce qu'il se passe. En plus d'être beau, ce qui ne gâche rien. Les magouilles politiques prennent aussi part à l'histoire, suffisamment simples (pour ne pas embrouiller complètement le lecteur) et complexes (pour se triturer quand même les méninges pour essayer de piger si untel est avec untel... ou pas).

En plus, la série est courte (7 tomes) et terminée. Parfait en somme. [:dawa]
L'Epervier réussit là où les pirates !

Hors ligne BigFire

Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #31 le: 06 mars 2014 à 16:54:44 »
J'ai lu Jackals et c'est plutôt pas mal même si je trouve que la fin est un peu précipitée.
Le dessinateur a sorti un nouveau manwha Warlord il y a peu encore chez Ki-oon et il était présent lors de la Japan Expo 2013.
Globalement je trouve le scénario un peu brouillon et les personnages manquent de charisme comparés à Jackals même si graphiquement c'est plutôt joli. Autre élément le personnage principal est plus qu'agaçant. On a envie de lui foutre des pains ou d'utiliser son arme contre lui.

En tout cas cela me permet de souligner un point c'est que Ki-oon est un très bon éditeur et qu'il propose des séries de qualité qui généralement n'ont pas tendance à jouer sur la longuement. Bref c'est le bon moyen pour lire des seinen tendance thriller et de qualité.
Deux autres mangas assez courts chez le même éditeur plaisant à lire et du même auteur Kei Sanbe:
L'île d'Hozuki et le Berceau des esprits. Si mes souvenirs sont bon le premier se clôture en 5 tomes et le second en 6 sachant qu'il y a un personnage commun aux deux séries.

Il faut savoir faire la différence entre les vrais et les faux artistes.

Hors ligne Rikimaru

Re : Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #32 le: 06 mars 2014 à 17:11:39 »
Je ne sais pas si le manga dont je vais parler est du genre "underground" mais, en tout cas, il ne semble pas avoir été le sujet d'une publicité démentielle.

Donc, il s'agit de Jackals de Shinya Murata (scénario) et Byung Jin Kim (dessin).

Tu viens de me faire remonter quelques souvenirs Nicod ^^. J'avais beaucoup aimé cette série qui effectivement se termine un peu précipitamment, mais qui laisse une fin assez ouverte.
Et je confirme, ça s'étripe dans tous les sens :D !
Une Dernière Bataille (chapitre 17 partie 2 - 15%)

Hors ligne Damien

  • Seigneur du Stupre
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 9891
  • Total likes: 357
  • Un film qui vieillit a-t-il des pellicules ?
    • Voir le profil
Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #33 le: 06 mars 2014 à 17:34:17 »
Ki-Oon est l'éditeur le plus en forme et le plus qualitatif du moment. Ses derniers titres sont franchement un régal :
Bride Stories
Dimension W
Blood Alone
Cesare
Scumbag Loser

Et fin mars, ils nous sortent ce titre :

Citer
Sicile, 241 avant J.-C. Après deux décennies de conflit avec Rome, l’armée carthaginoise menée par Hamilcar Barca doit déposer les armes. Son fils, Hannibal, a six ans quand il assiste à cette bataille. Mise en déroute, Carthage doit un tribut astronomique au vainqueur, et l’enfant est témoin, impuissant, de l’humiliation des siens.
Mais le jeune Hannibal refuse l’échec : élevé dans la haine de Rome, il va vouer son existence entière à la destruction de l’ennemi. Commence alors l’affrontement exceptionnel d’un des plus grands tacticiens de tous les temps et de son alter ego romain, le génie militaire Scipion l’Africain. Traversée des Alpes à dos d’éléphant, pillages impitoyables et combats parmi les plus sanglants de mémoire d’homme : un duel à mort qui a marqué l’Histoire…
Yabon [:miam]

Dans les petits nouveaux, je place de bons espoirs sur les choix de Komikku (Euréka, Malicious Code, Les Fleurs du Passé) et d'Ototo (Spice&Wolf).

D's©
Life is theater, theater is everywhere...

Hors ligne Bougloucass

Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #34 le: 06 mars 2014 à 18:00:30 »
Komikku est un excellent éditeur,malgré l'énormité des rares fautes d'orthographe!!...

Hors ligne Nicodémüs

Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #35 le: 06 mars 2014 à 18:41:34 »
Oui, la fin de Jackals est pas mal précipitée mais elle reste acceptable. :)

Ki-Oon est aussi l'éditeur de Jusqu'à ce que la mort nous sépare qui est tout bonnement excellent. Mais il n'est pas terminé pour l'instant et, on en est déjà à 18 tomes (peut-être 19, depuis le temps que je ne suis pas allée jeter un œil au rayon manga). Et puis là aussi, ça vole dans tous les sens. :D
L'Epervier réussit là où les pirates !

Hors ligne 4evaheroesf

Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #36 le: 06 mars 2014 à 21:13:47 »
Jackals : bien aimé sauf la fin...
Jusqu'à ce que la mort nous sépare : excellent mais ça commence à traîner...

Hors ligne Rincevent

Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #37 le: 06 mars 2014 à 21:57:05 »
Oh, Ad Astra a l'air d'être un beau Vinland Saga en version antique. [:miam]
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne ShiroiRyu

Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #38 le: 07 mars 2014 à 11:02:06 »
Komikku, c'est pas un magasin ? ^^'
Bon allez, dans l'aprèm, je vous parlerai d'un manga sorti en France puis de deux autres pas sortis en France.
Je vous aurais bien parler de The Arms Peddler mais dans le fond, ça reste quand même pas mal connu.

Hors ligne Damien

  • Seigneur du Stupre
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 9891
  • Total likes: 357
  • Un film qui vieillit a-t-il des pellicules ?
    • Voir le profil
Re : Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #39 le: 07 mars 2014 à 11:07:45 »
Komikku, c'est pas un magasin ? ^^'
C'est d'abord une librairie. Voici ce que les intéressés en disent :
Citer
Komikku c’est avant tout une petite librairie qui déborde d’idées et d’énergie.
Implanter komikku, dans le quartier japonais parisien, un quartier d’affaires et culturel symbolise bien l’évolution du public et de l’offre manga, devenues plus mâtures. Un lieu sobre, soigné, et une formule qui séduit puisque komikku ne cesse de multiplier les événements, les rencontres, les expositions, avec le soutien des plus grands éditeurs… et anime chaque jour un blog, des pages facebook et twitter.

Qualifié de «Libraire de Deuxième Génération» dans «Livres Hebdo» N°826 (Juin 2010), magazine lu par tous les professionnels de l’industrie du livre en France, Sam SOUIBGUI, (votre Sam-san) décide de confier la direction de la librairie, à sa petite sœur Sonia (So-chan), libraire de formation, et devient le directeur éditorial de komikku éditions.

Le marché, en France, est arrivé à maturité. Il devient difficile de faire progresser et évoluer le lectorat. Trop de titres sortent sans appui promotionnel.

Komikku éditions ne souhaite pas contribuer à la saturation du marché, ce qui le fragiliserait, mais plutôt élargir celui-ci et le redynamiser.

La ligne éditorial de komikku éditions est claire : la diversification autour du Japon.
Komikku éditions proposera surtout manga pur bien sur, mais il y aura aussi de la jeunesse, de la cuisine, des carnets de voyage…

« Je prévois de gros efforts en termes de marketing et de communication pour chaque titre, car le secteur a besoin de nouveaux acteurs dynamiques », confie le jeune directeur éditorial à Anne-Laure Walter dans le Livres Hebdo n°915 du 22 juin 2012.

C’est pourquoi komikku éditions souhaite s’engager sur un travail éditorial impeccable, des adaptations intelligentes et des ouvrages de qualités. Le tout en harmonie parfaite avec le travail des auteurs et des éditeurs japonais. La nouvelle maison d’édition souhaite bâtir toute sa réputation sur des ouvrages de qualité et sur une politique et une ligne éditoriale claire, variée et assumée.

D's©
Life is theater, theater is everywhere...

Hors ligne The Endoktrinator

Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #40 le: 07 mars 2014 à 13:21:42 »
Ah oui Angyo Onshi... Super Alaiya, même si je n'ai pas poussé au delà du tome 1 (personnel, priorités, monomanies hellsing).

C'est méconnu Silent Möbius ? Souvenir ému de mon premier animé en VOSTFR... C'est en manga.

Je rajouterai bien Blame.

Shit still Happens, so deal with it - psychanalysm

Hors ligne Dizzy

Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #41 le: 11 mars 2014 à 00:42:50 »
Niveau mangas méconnus, je ne vous en présenterais qu'un, que j'adore tout particulièrement: Dorohedoro.

(14 tomes sortis en France, 18 au Japon, visiblement la série s'arrêtera à 20). Bon, par contre, va falloir éventuellement acheter les tomes en anglais... En effet, les tomes 1 à 7 sont quasi introuvables (les 1 et 2 encore ça va), et atteignent des prix plus qu'abusifs sur le net (je recherche toujours actuellement les tomes 3, 5, 6 et 7 d'ailleurs, parce que je ne suis pas allée les acheter directement après que l'on m’ait fait découvrir cette série, l'une des pires erreurs de ma vie :'( ).
Cela dit, il se POURRAIT (mais ce n'est toujours pas certain) qu'une réimpression ait lieu. Mais cette fois sans pages couleurs, et sans la jaquette à peau de serpent comme c'était le cas au début, et les 7 premiers tomes sortiraient à 300 exemplaires chacun.
L'histoire? Un dénommé Caïman, homme à tête de lézard, vit sur Hole, un endroit très dangereux (et qui ressemble fortement à la décharge dans Gunnm ), où les habitants sont régulièrement agressés par des mages, qui viennent sur Hole en passant par une porte qu'ils créent eux-même. Et Caïman, vu sa tête, pourrait bien être victime d'un de ces mages. C'est pourquoi, avec l'aide de Nikaido, son amie, il chasse les mages pour tenter de retrouver celui qui l'a mit dans cet état.
Évidemment, cela les conduira à se rendre dans le monde des mages, et à rencontrer toute une foule de personnages... Mais qui est réellement Caïman?
Dorohedoro est un manga assez sombre. Déjà, graphiquement, le style fait assez "brouillon", un peu crade, ce qui colle parfaitement à l'ambiance
Spoiler (click to show/hide)
. Ensuite c'est parfois assez violent, (et il y a du boobs, mais pas plus), mais malgré tout, certaines situations un peu absurdes, ou certains personnages "allègent" le tout.
En tout cas l'histoire est prenante, et Q. Hayashida nous livre ici un monde qu'on aime découvrir, avec ses règles toutes très particulières (le port de masques pour les mages, la "Blue Night"), ainsi qu'une foule de personnages auxquels on s'attache énormément, qu'ils soient "gentils" ou "méchants".
Si c'est rond c'est point carré.

Hors ligne Damien

  • Seigneur du Stupre
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 9891
  • Total likes: 357
  • Un film qui vieillit a-t-il des pellicules ?
    • Voir le profil
Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #42 le: 11 mars 2014 à 18:15:20 »
C'est un peu à cause de la politique de Soleil que je n'ai jamais pu m'y mettre proprement. 30 euros le volume sur le Bon Coin !! [:chiyo1] Et si en plus les rééditions sont limitées ET aseptisées au niveau des couvertures, ça va moins le faire. On verra bien. Dans ce domaine, Pika fait lui aussi preuve d'une politique d'impression assez "cocasse" : Stay/Fate Night. 15 volumes, en cours. Tous les volumes sont plus ou moins aisément trouvables. Sauf un. Le tome 9. Epuisé partout. Et la série continue de sortir. Mortayl :o

J'ai trouvé les deux premiers volumes de Moonlight Act ce midi pour 4 euros. Je vous donnerai un avis ultérieur dans le topic ad hoc.

D's©
Life is theater, theater is everywhere...

Hors ligne Bougloucass

Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #43 le: 11 mars 2014 à 21:10:39 »
Dommage, tu vas être coupé à l'apparition d'un des personnages les plus fabuleux du récit... Cendrillon!!...
O : )=
« Modifié: 11 mars 2014 à 21:12:11 par Bougloucass »

Hors ligne ShiroiRyu

Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #44 le: 16 mars 2014 à 01:48:20 »
Dorohedoro est du tout bon.
Et je suis amoureux de la blonde.
Faudrait que je finisse de lire le manga !

Hors ligne Damien

  • Seigneur du Stupre
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 9891
  • Total likes: 357
  • Un film qui vieillit a-t-il des pellicules ?
    • Voir le profil
Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #45 le: 16 mars 2014 à 12:57:56 »
J'ai fait un tour hier dans les Gibert. 8 euros le volume de Doro, même abimé :o

Le monde de l'occasion au sens propre du terme n'existe plus pour ce manga :o

Sinon, dans les séries récentes, je recommande celle-ci :

Berserk + Dragon Head + Gantz = ハカイジュウ (Hakaiju)



Citer
Akira était dans la réserve du gymnase lorsque le séisme le plus violent qu’il ait jamais vécu survint. Il ne se réveilla que plusieurs heures après, avec quelques contusions. Mais alors qu’il sortait rejoindre son meilleur ami Eiji, il vit une chose qui lui glaça les sangs. Durant ces quelques heures, le monde avait changé et était désormais peuplé de monstres gigantesques...
Désormais, son avenir se résumait à un seul mot : SURVIVRE !

10 volumes traduits sur 13, série terminée au Japon.

Pas d'pitié pas d'tendresse, ce soir c'est Bagdad dans tes fesses !
Tu crois t'en sortir ? Ben non, tu fonces dans un contexte encore pire ! Tu penses que toi, jeune et belle donzelle, tu vas survivre sans difficulté pour constituer une fanbase honorable ? Fuck off ! Tu crois qu'avoir une arme ou un look te permettra d'être un vrai badass ? Tu rêves ! Tu penses qu'être vieux ou moche et puant te donnera une mort rapide et horrible ? Pas certain !

Cette série assez percutante nous ballade sans temps mort ! A l'heure actuelle,
Spoiler (click to show/hide)

Ca se lit assez vite (mais pas autant qu'un Gantz) et les dessins sont super soignés !

------------
J'avais oublié cette série, quel nigaud :

Citer
Daikichi, trente ans, célibataire, n’est pas ce qu’on peut appeler un don juan. Pas très à l'aise avec les femmes, encore moins avec les enfants, cet homme on ne peut plus ordinaire va, du jour au lendemain, décider de devenir le tuteur légal de la fille cachée de... son grand-père ! Mais comment élever une jeune enfant quand on a déjà du mal à s’assumer soi-même ?
Série terminée en 10 volumes (9 pour l'histoire principale, le dernier pour des side-stories). Quel rafraîchissement ! On se prend forcément d'affection pour la petite Rin mais on aime aussi le caractère maladroit et renfrogné de Daikichi pour lequel on arrive sans trop de peine à s'identifier. On suit donc ce drôle de tandem sur une très longue durée (marquée par une ellipse plutôt bien amenée) et arrive un moment où Rin devient adolescente et se demande quoi faire de sa vie...

A partir du volume 8, il y eut un schisme dans le lectorat : ceux qui apprécient la tournure, ceux qui la trouvent malsaine. J'appartiens à la première catégorie. Et vous ?

D's©
« Modifié: 16 mars 2014 à 13:00:42 par Damien »
Life is theater, theater is everywhere...

Hors ligne Bougloucass

Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #46 le: 16 mars 2014 à 13:20:05 »
Première catégorie aussi!!...
J'ai même amené des lycéennes de L.P. à la lecture grâce à ce manga!!...

Hors ligne Dizzy

Re : Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #47 le: 16 mars 2014 à 14:17:47 »
J'ai fait un tour hier dans les Gibert. 8 euros le volume de Doro, même abimé :o
Quels volumes?
Si c'est rond c'est point carré.

Hors ligne Damien

  • Seigneur du Stupre
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 9891
  • Total likes: 357
  • Un film qui vieillit a-t-il des pellicules ?
    • Voir le profil
Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #48 le: 16 mars 2014 à 14:25:18 »
Le 1 et le 2. T'inquiète, je sais que tu recherches les suivants mais RAS :o

D's©
Life is theater, theater is everywhere...

Hors ligne Bougloucass

Re : Votre top des mangas méconnus
« Réponse #49 le: 16 mars 2014 à 15:43:48 »
D'après le message d'un utilisateur en bas de cette page, il semblerait que les volumes épuisés soient réédités à partir de janvier 2014 :

http://www.manga-sanctuary.com/bdd/manga/1239-dorohedoro/

Tags: