Auteur Sujet: Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques  (Lu 278848 fois)

En ligne Le Passant

Depuis quand présenter le document étudié est "d'essence universitaire" ? [:aie]
Bientôt, la lecture et le calcul seront des concepts "d'essence universitaire" aussi ? [:trollface]

En ligne l_ecureuil

Citer
"Le recul critique, si la consigne n'y appelle pas explicitement, n'est pas attendu",
"Aucun plan n'est attendu",
"Aucune introduction n'est attendue (...) la présentation du document, d'essence universitaire, n'est pas demandée".
Mais, qu'est-ce qu'on doit mettre dans une dissertation d'histoire-géo, en fait ? [:aie]

Hors ligne Alaiya

Aucun cursus scolaire préalable n'est attendu...
Aucun neurone n'est attendu pendant qu'on y est...

That's the point  [:jap]

Affligeant.
http://archiveofourown.org/users/Alaiya

"When the fires, when the fires are consuming you
And your sacred stars won't be guiding you,
I've got blood, I've got blood - Blood on my name"

Hors ligne megrez alberich

C'est bien, qu'ils continuent ainsi, plus dure sera la chute arrivés en fac.

Déjà à mon époque, on en voyait décrocher au bout de même pas 2 mois en fac d'anglais tant le niveau était élevé. Mais bon, ils avaient eu un 15 ou un 16 au bac dans cette matière et pensaient donc que la fac d'anglais serait une ballade de santé.

Sauf qu'au premier cours de Civi GB, plein ont commencé à paniquer car le cours magistral était... en anglais. Oui, oui. Et ils étaient complètement largués, interrompant la prof pour lui demander de répéter ou de traduire. Laquelle prof les a envoyés promener assez sèchement, leur rappelant qu'en fac d'anglais, on parle anglais.
Les promesses d'un jour, d'un soir
Je les entends comme un psaume

En ligne Wolgy

  • Holy Emperor of Ultimate Muscle
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1803
  • Total likes: 371
  • Go ! Go ! Muscle !
    • Voir le profil
Nivellement vers le bas, comme toujours... heureusement que je ne suis plus concerné par ces réformes qui vont encourager des élèves incultes et paresseux. Déjà qu'avant ces réformes le passage de la méthode de travail du secondaire à la méthode de travail universitaire désarçonne, là ça va être la catastrophe. Perso j'ai eu peur durant ma première année de fac et malgré tout je me suis bien adapté parce que j'avais déjà des exigences personnelles et surtout inculquées par les autres, mais ceux qui vont arriver...
« Modifié: 21 juin 2015 à 17:00:59 par Wolgy »
Roleplayer Saint Seiya

Hors ligne Mysthe

  • Âme incunable
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 16867
  • Total likes: 44
  • La virilité c'est faire preuve de gentillesse©Kuru
    • Voir le profil
    • Parfois j'écris...
Je ne peux même pas dire que c'est nouveau, hélas...
Président du fan-club de Shun.
Je soutiens le couple Hyôga / Shun !  Ikki boy. Adorateur de Sorrento.
J'ai craqué, je rejoins le camp de Poséidon... ^^ Gloire à l'océan !
Merci de ne pas présumer de ce que je peux penser... Je suis loin d'être si simpliste...
http://www.fanfiction.net/~mysthe

En ligne Wolgy

  • Holy Emperor of Ultimate Muscle
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1803
  • Total likes: 371
  • Go ! Go ! Muscle !
    • Voir le profil
Franchement, ils croient faciliter la vie aux gosses et susciter leur esprit créatif en les libérant des méchantes exigences méthodologiques mais c'est l'effet inverse qui va se produire. C'est sûr que ça coûte moins cher que d'encourager les filières professionnelles et moins démagogue que de mener des vraies réformes qui taillent dans le gras de l'administration, des ministères et des autres institutions politiques... [:facepalm]
« Modifié: 21 juin 2015 à 17:15:52 par Wolgy »
Roleplayer Saint Seiya

En ligne marquise

C'est bien, qu'ils continuent ainsi, plus dure sera la chute arrivés en fac.

Le niveau en fac (ou autres études supérieures) n'a pas baissé de son côté ?

Hors ligne ArayashikiAlaya

http://www.lepoint.fr/societe/bac-2015-tigre-bleu-question-m-les-candidats-se-revoltent-21-06-2015-1938602_23.php

Ca va être très drôle : dans quelques années, ils pourront tenter de se révolter devant pôle emploi  [:trollface]



Ces abrutis se rendent-ils compte qu'ils affirment à la face du monde qu'ils n'ont pas le niveau terminale?
« Modifié: 21 juin 2015 à 17:48:04 par ArayashikiAlaya »
Understanding is a three-edged sword : your side, their side, and the truth.

Hors ligne ArayashikiAlaya

Understanding is a three-edged sword : your side, their side, and the truth.

Hors ligne megrez alberich

Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #2235 le: 21 juin 2015 à 17:57:09 »
Le niveau en fac (ou autres études supérieures) n'a pas baissé de son côté ?

Je n'en ai aucune idée, mais je sais que dans ma fac, dans les années 90, ce qu'on étudiait dans certaines matières en DEUG n'était enseigné qu'à partir de la Licence, voire de la Maîtrise, dans d'autres universités.

Oh p****n ! Mais "a concern" et "to cope with" c'est du vocabulaire de 2de, bon sang !!!

J'ai personnellement appris ces termes lorsque l'on traitait de l'environnement, dans l'expression "a growing concern".

Et c'était du voc commun aux 3 langues que j'étudiais : the environment, die Umwelt, an oil slick, the ozone layer, die Luft verpesten, environment friendly/umweltfreundlich, bleifrei (Benzin), sich Sorgen machen, preoccuparsi, l'inquinamento atmosferico, etc.
« Modifié: 21 juin 2015 à 18:06:23 par megrez alberich »
Les promesses d'un jour, d'un soir
Je les entends comme un psaume

Hors ligne Mysthe

  • Âme incunable
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 16867
  • Total likes: 44
  • La virilité c'est faire preuve de gentillesse©Kuru
    • Voir le profil
    • Parfois j'écris...
Allez positivons, certains réalisent que leur "génération passe pour des demeurés", quelques uns encore s'en sortiront.

Sinon pour la fac, j'ai cru comprendre que la première année était devenue de plus en plus meurtrière, et que de plus en plus de facs font des numeri clausi.
Président du fan-club de Shun.
Je soutiens le couple Hyôga / Shun !  Ikki boy. Adorateur de Sorrento.
J'ai craqué, je rejoins le camp de Poséidon... ^^ Gloire à l'océan !
Merci de ne pas présumer de ce que je peux penser... Je suis loin d'être si simpliste...
http://www.fanfiction.net/~mysthe

Hors ligne Hypnos

  • Maréchal du spoil sauvage
  • Nanoteurs
  • Membre Héroïque
  • *
  • Messages: 12536
  • Total likes: 617
  • 2020 be like
    • Voir le profil
Oh p****n ! Mais "a concern" et "to cope with" c'est du vocabulaire de 2de, bon sang !!!

Oui [:facepalm]
Knock, knock, Neo.

Hors ligne Lindir

Le niveau a la fac a considérablement baissé et continue de baisser.

D'une part les épreuves sont plus simples et les consignes laissées aux correcteurs sont les mêmes que pour ceux du bac .

D'autre part le système de notation a évolué dans un sens plus favorable aux étudiants.

Je prends un exemple la fac de droit de Bordeaux.
Avant le système LMD il fallait avoir la moyenne générale et la moyenne particulière (unité fondamentale) pour passer au niveau supérieur.
Bon nombre d'étudiants repiquaient à cause de la moyenne à l'unité fondamentale qui était composée des deux matières les plus complexes et qui faisaient surtout appel à la réflexion et non au recrachage de cours pur et simple.

Avec le système LMD suppression de la moyenne particulière seule la moyenne générale compte...
Inutile de dire que c'est cadeau  [:pfft]
J'avais repiqué ma deuxième année avec 14 de moyenne générale et 9,8 à la particulière, j'étais dégoûté surtout que l'année d'après on changeait de système et que je n'avais même pas besoin de passer les exams pour passer  [:haha pfff]
L'espérance est un emprunt fait au bonheur

En ligne Wolgy

  • Holy Emperor of Ultimate Muscle
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1803
  • Total likes: 371
  • Go ! Go ! Muscle !
    • Voir le profil
"D'autres lycéens craignent qu'elle fasse "passer leur génération pour des demeurés". Deux contre-pétitions - nettement moins suivies - ont même été lancées."

Je compatis avec ces lycéens.
Roleplayer Saint Seiya

Hors ligne megrez alberich

Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #2240 le: 21 juin 2015 à 18:21:11 »

J'avais repiqué ma deuxième année avec 14 de moyenne générale et 9,8 à la particulière, j'étais dégoûté surtout que l'année d'après on changeait de système et que je n'avais même pas besoin de passer les exams pour passer  [:haha pfff]

Moi aussi. J'ai redoublé ma deuxième année de DEUG à cause d'un 7.5 à l'oral de Civi US alors que j'avais eu de bonnes notes dans toutes les autres épreuves, dont des 14 et 15.

Mais le prof de Civi US étant une terreur (genre Snape dans Harry Potter) et qui plus est directeur du département d'anglais...

Résultat, j'ai repiqué pour une matière, soit 4 heures de cours semaine. Heureusement que j'avais un boulot à côté  [:aie]

Je suis retombé sur ce même prof l'année suivante, et il m'a collé un 11 ou 12, je ne sais plus (une super bonne note avec lui, en tout cas), non sans un petit regard narquois qui disait en gros "je sais que t'as le niveau, mais il est hors de question que tu aies ton année du premier coup).

Et de fait, nous étions un peu plus de 200 en 2e année, seule la moitié est passée en Licence. Ceux qui étaient tombés sur Civi GB à l'oral, avec une prof un peu plus équitable. Tous ceux qui tombaient sur US étaient sûrs de rater leur année, sans exception ou presque.

D'ailleurs beaucoup laissaient carrément tomber leurs études, complètement dégoûtés, ou alors partaient étudier à la fac d'anglais de Nancy, réputée moins dure.
« Modifié: 21 juin 2015 à 18:26:17 par megrez alberich »
Les promesses d'un jour, d'un soir
Je les entends comme un psaume

Hors ligne Lindir

La sélection se fait au niveau des concours.
Et certains concours ont baissé leurs exigences, regardez les personnes qui peuvent être instits avec 8 de moyenne à Créteil par exemple...

Il n'y a que les grandes écoles et les concours les plus prestigieux qui n'ont pas trop baissé le niveau mais ça va venir.

@ Albe : même chose l'année d'après j'ai bossé à côté vu que je n'avais que 4 heures de cours sur 3 mois .



L'espérance est un emprunt fait au bonheur

Hors ligne Rincevent

  • Professeur de géographie insolite et cruelle
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 33690
  • Total likes: 2888
  • Président du CJDMP
    • Voir le profil
    • le Catablog
Quand je lis des trucs pareils, je n'ai pas d'autre choix que de dire j'ai mal à la France... Heureusement qu'il reste quelques pépites valables.
Sérieusement, ce sera quoi l'aboutissement logique de tout ça ? Constituer des générations d'abrutis incultes qui n'auront pas les capacités pour comprendre le monde et la politique ? Tout ça pour mieux les manipuler à coups de discours pleins de bons sentiments ? Y aura plus que les instruits qui pourront payer un enseignement de qualité à leurs enfants et les débiles qui ne pourront pas trouver de boulot et ne transmettront qu'ignorance aux leurs ? [:beuh]
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

En ligne Le Passant

Union Soviétique. [:trollface]

Hors ligne Rincevent

  • Professeur de géographie insolite et cruelle
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 33690
  • Total likes: 2888
  • Président du CJDMP
    • Voir le profil
    • le Catablog
Mais sans la morgue et les défilés militaires monstres. [:aloy]
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

En ligne Volcano

Pas mieux. J'ignore où ils ont lu que la partie "égalité" de la devise française consistait à rendre tout le monde inculte et abruti avec autant de jugeote qu'une amibe, mais ils se fourrent franchement le doigt dans l’œil jusqu'au coude. [:kred]
Ne réveillez pas le volcan qui dort...

Les humains n'ont jamais pu résister à la tentation d'utiliser une nouvelle arme.
Michael Liberty

Hors ligne Fuu-chan

Je crains que les problèmes de baisse de niveau dans l'enseignement, chez vous ou en Belgique, n'aient pas grand chose à voir avec un quelconque souhait d'une plus grande "égalité", et au contraire tout à voir avec une vision économique de quelque chose qui n'appartient pas au monde des ratios coûts/rentrées ou autres ROI. Depuis au moins vingt ans, les différents gouvernement considèrent l'éducation, la santé, et autres domaines de ce que l'on appelle à juste titre - et en oubliant le sens du terme - le "non marchand" sous un angle de gestion économique - absurde et destructeur, mais passons.

Dans ce cadre, les économies et le fait de rentrer dans un budget fait que l'on regarde ce qui coûte. Ce qui coûte, c'est l'échec, le redoublement, donc les matières et examens trop "difficiles". La solution ? Une armée de pédagogues en chambre des cabinets ministériels et des universités, qui se sauveraient en hurlant d'horreur et d'effroi s'ils devaient donner une heure de cours dans le secondaire, qui sortent des théories comme quoi le redoublement est mauvais, l'échec ne doit pas exister car destructeur pour l'enfant, etc etc etc. Chez nous, une de leur merveilleuses idées - qui n'a pas passé la rampe, le ministre de l'époque l'a arrêtée, parce que c'était trop gros - c'est l'option "zéro heure de maths" en secondaire. Pourquoi ? Simple : les études réalisées montraient que c'étaient les maths qui moflaient le plus. Supprimer les maths, c'était supprimer autant de redoublements, et donc autant d'économies réalisées !

NB : j'ai tous les titres pour enseigner, et pourtant je n'enseigne pas. On se demande bien pourquoi...
And tho' we are not now that strength which in old days / Moved earth and heaven; that which we are, we are
One equal temper of heroic hearts / Made weak by time and fate, but strong in will
To strive, to seek, to find, and not to yield - B5/Tennyson
--Into that Aquamarine Sky: https://goo.gl/VQdFpb

En ligne marquise

Je te rejoins sur le problème du redoublement.
L'an passé, trouvant le niveau de mon fils insuffisant voire lamentable dans certaines matières (4è), je prends RDV avec la prof principale pour faire le point.
Elle me regarde étonnée, puis, sereine, elle me rassure, en me disant que son niveau est correct, qu'il n'y a pas de soucis pour le passage en troisième, et que (je synthétise) "on ne fait plus redoubler, ça coute cher et ça ne sert à rien, on les amène jusqu'en 3è, et là on ré-oriente si besoin."
Je suis sciée, mais bon, c'est elle la pédagogue.
Même problème cette année, sauf qu'on y est, en 3è ! Ca n'a pas raté, ils ont voulu le mettre en bac pro, ce qui aurait été une très bonne solution si mon fils avait su ce qu'il voulait faire. Pas de redoublement. Vu avec ses profs, il passe en 2nde, mais sera ré-orienté dès la Toussait si ça ne va pas. Je croise les doigts pour qu'il ait une révélation sur son futur métier rapidement. (Ou qu'il se mette à bosser, mais ça...)

Hors ligne cacaman

  • Victime du médiator
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5767
  • Total likes: 176
  • Chuck lives on.
    • Voir le profil
Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #2248 le: 22 juin 2015 à 09:18:26 »
Oh p****n ! Mais "a concern" et "to cope with" c'est du vocabulaire de 2de, bon sang !!!

Tu verrais les cours d'anglais de 6ème de mon fils, tu pèterais un câble [:mouaisok]
Au bout de 2 mois de cours il a fallu que je lui apprenne moi-même les verbes to have et to be au présent simple... sinon il ne comprenait pas la construction de phrases comme "I am 12 years old", ou "you have got a pet", qu'il répétait bêtement comme autant de formules magiques.
Bilan de la 6ème : ils ont appris to be et to have aux différentes formes (affirmative, négative, interrogative) et ont fait mumuse avec des phrases toutes faites à apprendre sans réfléchir. Franchement, sans mes coups de main, il aurait entravé que dalle cette année.

EDIT : j'allais rajouter qu'ils n'ont eu aucune liste de vocabulaire à apprendre de l'année, mais je suis mauvaise langue car il y a eu la liste des on / under / in front of / behind / inside / outside etc. ::)
« Modifié: 22 juin 2015 à 13:44:40 par cacaman »
"Je veux une bonne fois tenter l'épreuve qui fera voir jusqu'à quel point nos semblables, si fiers de leur liberté de pensée, supportent de libres pensées" Nietzsche

Hors ligne ArayashikiAlaya

(tandis que moi en tant que prof de latin à l’ancienne, j'ai appris aux 5e : les modèles rosa et dominus, et templum, tout en leur faisant comprendre les différentes fonctions des cas : sujet, cod, le modèle amo et sum aux présents futur et imparfait en deux mois, en ne négligeant pas de leut faire découvrir la civilisation étrusque : ça va je ne les ai pas trop traumatisé à votre avis?)
Understanding is a three-edged sword : your side, their side, and the truth.

Tags: