Auteur Sujet: Mon nom est Barry Allen et je suis... l'une des nombreuses séries de DC  (Lu 20833 fois)

Hors ligne chuoiit41

  • Cty Lagihitech
  • Néophyte
  • *
  • Banned!
  • Messages: 2
  • Total likes: 0
  • Cty Lagihitech
    • Voir le profil
    • Lagihitech
Re : Mon nom est Barry Allen et je suis... l'une des nombreuses séries de DC
« Réponse #550 le: 10 avril 2019 à 06:55:31 »
I would like to thank you for the efforts you have made in writing this article. I am hoping the same best work from you in the future as well.
Lagihitech chuyên cung cấp ổ cứng SSD Samsung tốt nhất, Crucial, SSD Intel mới nhất, Kingston, Western Digital chính hãng.

https://lagihitech.vn/danh-muc/ssd-samsung/
https://lagihitech.vn/danh-muc/ssd-intel/
https://lagihitech.vn/danh-muc/irobot/

Hors ligne Spadeas

Re : Mon nom est Barry Allen et je suis... l'une des nombreuses séries de DC
« Réponse #551 le: 29 avril 2019 à 12:48:37 »
Je me suis rattrapé dernièrement les épisodes de Doom Patrol. J'avais vue le premier au moment de sa sortie et vue que j'avais plein de chose à voir, j'ai mis de coté.
Résultat, ce visionnage intensif était plutôt agréable. La série arrive à alterner de l'humour burlesque (l’âne et le beard hunter par exemple), des moments parfois limite (Cyborg qui revis sa transformation), des moments plus mindfuck et des moments d'émotion, tout en restant cohérent dans son univers, la série semble être bien équilibré entre toute ces ambiance et c'est déjà un bon point. Autre bon point, les personnages, que ce soit Rita, Cliff, Larry ou Jane, ils sont tous intéressant dans un sens ou dans l'autre, ce sont des être brisé plein de faille et de faiblesse, ce qui les rends facilement humains, j'aime particulièrement Cliff et Jane (même si on peux avoir du mal à suivre cette dernière). Cyborg s'insère plutôt bien au sein de tous ce petit monde, étant lui aussi dans le même cas de figure (comme le disait Flash dans Justice League, lui et Cyborg sont les accidentés).

En fait le seul truc qui me titille, c'est la chronologie, il n'y a que le train qui lui est pas passé dessus tellement elle est baisé de toute part  [:lol]
Entre des personne des années 50, d'autre des années 70 voir encore plus anciennes, qui en 2019 on toujours la même tête, tu te demande où est le puits de Lazare ou la fontaine de jouvence. Même si on as quelque petite explications de ci de là.

Mais bref, j'en suis à l'épisode 11, que j'ai trouvé particulièrement touchant et j'aime beaucoup jusqu'a maintenant.
Je m'applique volontiers à penser aux choses auxquelles je pense que les autres ne penseront pas.

Tags: