Sondage

L'épisode 8 de SoG, je le trouve...

Excellent ! (5/5)
8 (8.4%)
Très bien (4/5)
19 (20%)
Satisfaisant (3/5)
32 (33.7%)
Nippon ni mauvais (2.5/5)
17 (17.9%)
Mauvais (2/5)
10 (10.5%)
Très mauvais (1/5)
7 (7.4%)
... aussi réussi que les dessins (0/5)
2 (2.1%)

Total des votants: 95

Auteur Sujet: [Soul of Gold] Episode 8  (Lu 36818 fois)

Hors ligne sigurd

Re : [Soul of Gold] Episode 8
« Réponse #325 le: 26 juillet 2015 à 15:08:34 »
J'ai bien aimé la façon de Deathmask de battre Fafner :
1/ Le pied brûlant en référence à la main de Deathmask face à Shiryu.
2/ Le fait de marcher sur Fafner en référence à Seiya et Shiryu qui marchent sur les visages des morts dans la maison du cancer.

Et puis Deathmask a même pris le temps d'aller se raser avant le combat.

Le combat de Shaka était plus obscur.

Hors ligne Chernabog

Re : [Soul of Gold] Episode 8
« Réponse #326 le: 31 juillet 2015 à 19:20:53 »
Au tout de l'épisode 8 donc.


Et comme dit avant par d'autres, celui-ci s'avère très frustrant car bourré de bonnes intentions qui hélas se perdent dans l'aura de médiocrité Soul of Goldienne.

En effet, il y a de bonnes choses. Déjà, l'accompagnement musical était plutôt bien senti ici, avec une jolie mélopée à un moment. Aussi, Balder dégage vraiment quelque chose d'intéressant, c'est vraiment bête de ne pas avoir étalé son combat sur au moins deux épisodes car le personnage aurait vraiment gagné à être d'avantage développé. Belle idée aussi pour Shaka qui supprime le sens du toucher de son ennemi pour qu'il trépasse sans douleur, c'est la première fois qu'une scène de mort me touche un tant soit peu dans cette série.

Côté Deathmask, sympa le sort qu'il réserve à son adversaire à la fin, le personnage redevient enfin digne de sa réputation ^^ Le voir utiliser une autre arcane (même si grandement dérivée de la principale) est également rafraichissant.


Aussi, l'épisode n'était pas trop dégueu graphiquement.



Mais hélas, cela ne fait pas oublier les c*nneries habituelles comme la fameuse Goldobr*nlette, notamment sur Shaka qui est en difficulté 2 secondes histoire de dire avant de torcher son adversaire pseudo-divin, avec en plus tout un passage parfaitement inutile hormis pour remontrer les mondes de la Métempsychose (intérêt ?) ou ressortir pour la comparaison éculée concernant le singe dans la paume de Bouddha.

Comme d'autres l'ont dit, le rythme expéditif à souhait des combats rappellent les films et ce n'est clairement pas un compliment.

Et bien sur aucun commentaire sur la ficelle scénaristique de Deathmask qui tombe d'épuisement (ou comment se débarrasser d'un Gold sans défaite) ni sur Mû qui ne se donne pas la peine de briser la statue pendant que les deux autres sont au Yomotsu ! Quant au coup du dieu dissimulé, ça fait pas du tout réchauffé tout ça dis donc !

Hors ligne Alaiya

Re : [Soul of Gold] Episode 8
« Réponse #327 le: 01 août 2015 à 18:38:42 »
N'yalors....

Bon, déjà, d'entrée, j'ai perdu un oeil tellement le prologue est d'une mocheté sans pareille. Je pourrais dire que la suite est moins pire, mais je crains qu'en fait, ce soit "l'habitude" qui parle. Parce que, oui, l'être humain s'habitue à tout et c'est bien ça le problème.

La première moitié de l'épisode est d'un chiant, mais alors d'un chiant! OMG, étions-nous vraiment obligés de nous repayer les clichés relatif à Shaka, avec son petit ton méprisant, sa morgue, et tout le tintouin alors que ça a cessé d'être d'actualité depuis la fin de la première bataille du Sanctuaire? Non mais paye ton raccord de merde avec le canon, sans déconner  [:sarko2] Le rendu en est atrocement artificiel, je me suis retrouvée à avoir honte pour le personnage. Sérieusement.

On notera également les quelques secondes sur Dokho et son adversaire puis Lyfia, dans le genre, posé là, sans aucune transition, sans rien, à peine le temps de s'interroger, pif paf pouf, on revient sur le coeur de l'épisode.  Pour être tout à fait franchement, rendue à ce stade, j'ai failli aller faire autre chose tellement je m'ennuyais.

Néanmoins - oui, néanmoins - ça s'arrange sur la seconde moitié, d'abord avec Balder dont le début du flashback m'a fait soupirer de fatigue avant qu'on ne le voit changer, abandonner le chien et tuer, tuer et encore tuer. Là, je me suis dit que le bonhomme avait quelque chose de pas inintéressant. En soi, le discours de Shaka en face n'avait rien de très transcendant  mais j'ai bien aimé le coup du "on te donne quelque chose, on te prend quelque chose en retour" (j'ai toujours été cliente du concept donc, pour le coup, je suis affreusement bon public). Mais, sur ce combat en tout cas, je peux dire une chose: j'ai adoré la fin! Quand toute la douleur que Balder n'a pas ressentie pendant des années est concentrée en lui et lui pète à la tronche, déjà, premier bon point. Et quand Shaka utilise ses pouvoirs pour supprimer le sens du toucher de Balder afin qu'il meure sans souffrir, deuxième très bon point. Cette seule scène, pour rattrape tout le reste du combat qui était quand même bien nul. A noter que je n'ai toujours pas compris sur quels critères Shaka est passé en mode GGC  [:lol] A priori, il faut une motivation personnelle et là... ben je la cherche encore.

Le combat de Mü puis de DM maintenant. Bon, déjà Mü qui n'avait pas encore compris pour l'utilisation des êtres humains, alors qu'il se rappelle les avoir vus enfermés dans des trucs d'un vert malsain en train de souffrir, c'est  [:aie] J'ai noté un truc "marrant": les dessins sont ratés mais à côté de ça, ils vont pousser le détail jusqu'à montrer le bout de la corne de l'armure du Bélier qui racle le sol quand il est envoyé à terre. Je suis sûre que c'est un mec qui a voulu faire du zèle et qu'il s'est fait virer. Concernant le combat de DM: alors d'abord j'ai eu un grand sourire content en voyant qu'il envoyait le GW direct à Yomotsu sans en passer par le discours explicatif à la noix, ensuite j'ai fait la gueule parce qu'il se fait maraver un peu trop facilement par l'autre mec dont je ne sais pas si trop si son "saphir" fait déjà effet ou pas, puis j'ai grommelé pour le coup des gamins (too much) et j'ai re-eu un sourire content quand il condamne son adversaire à rester entre le monde des morts et celui des vivants, pour d'une part sauver les gosses et d'autre part le punir à la sauce DM.

Conclusion, sur la forme, c'est moins pire globalement que les deux précédents, il y a quelques plans potables même si niveau animation, ça reste pathétique et que les dessins moches sont toujours autant légion (et qu'on ne vienne pas me parler d'intervalles), avec un second effet kiss cool encore pire quand cette équipe là se targue de vouloir reproduire les déformations arakiennes du combat Ikki/Shaka. L.O.L.

Sur le fond, un début poussif et inintéressant au possible, sauvé par la fin des deux combats qui, chacune dans leur genre, sont plutôt réussies. Cet épisode, contrairement aux deux d'avant, me font dire qu'il y avait moyen de faire quelque chose de bien, quand même. Dommage.

http://archiveofourown.org/users/Alaiya

"When the fires, when the fires are consuming you
And your sacred stars won't be guiding you,
I've got blood, I've got blood - Blood on my name"

Hors ligne Max

Re : Re : [Soul of Gold] Episode 8
« Réponse #328 le: 01 août 2015 à 18:42:00 »
ensuite j'ai fait la gueule parce qu'il se fait maraver un peu trop facilement par l'autre mec dont je ne sais pas si trop si son "saphir" fait déjà effet ou pas,

VU que c'est l'une des seules fois où ça arrive depuis le toute début, et encore à cause d'un vieux chantage tout nase, honnêtement ce serait un peu abusé de s'en plaindre.
J'en chialerais !

Hors ligne Alaiya

Re : Re : Re : [Soul of Gold] Episode 8
« Réponse #329 le: 01 août 2015 à 18:53:38 »
VU que c'est l'une des seules fois où ça arrive depuis le toute début, et encore à cause d'un vieux chantage tout nase, honnêtement ce serait un peu abusé de s'en plaindre.

Je te l'accorde  :D C'est juste que le seul gold qui se fait poutrer c'est, encore une fois, DM. Ca aurait été Milo, je n'aurais pas boudé mon plaisir
http://archiveofourown.org/users/Alaiya

"When the fires, when the fires are consuming you
And your sacred stars won't be guiding you,
I've got blood, I've got blood - Blood on my name"

Hors ligne Seiya Wright

Re : [Soul of Gold] Episode 8
« Réponse #330 le: 11 août 2015 à 16:15:57 »
Quinze ans après la bataille... Je fais du rattrapage de Soul of gold, vu que pendant les vacances, je laisse tout objet connecté très loin de moi  :D

Voté satisfaisant, j'ai trouvé cet épisode 8 vraiment moins mauvais que d'autres, et je crois que c'est mon épisode préféré de SOG pour le moment. C'est souvent moche, toujours trop rapide, mais au moins, le temps de cet épisode, je trouve que la série renoue avec au moins deux trucs qui fonctionnent habituellement bien dans Saint Seiya : un combat moins bourrin que les autres duels, avec un véritable problème à résoudre (en l’occurrence, comment battre un god warrior qui semble être un dieu), une solution, et l'explication de cette solution ; et d'autre part un peu d'émotion avec la mort du god warrior qui retrouve son âme, les souffrances qui vont avec, et, petit truc inédit, l'utilisation du "Trésor du ciel" non pas pour vaincre mais pour soulager.

Nan vraiment, ce combat m'a bien plu. Si c'était pas aussi laid et expédié, ça serait super.

Côté Deathmask, c'est pas l'extase, mais sa petite technique inédite apporte un peu de fraicheur (il aurait été bien inspiré de l'utiliser contre Shiryu, ça lui aurait évité quelques problèmes  :D).

Pour revenir aux deux autres, ce qui est cool, c'est que pour une fois, on a une attitude de l'ennemi qui est raccord avec la surprise scénaristique. Balder se comporte comme un gros c** en regard de son ancienne personnalité plutôt shunesque, et tu te dis "ok, c'est naze, encore le coup du mec corrompu par sa trop grande puissance", mais non, tout est logique puisque le mec a plus d'âme. Il aurait fallu développer le truc en deux épisodes pour que ce soit réellement surprenant. 

Hors ligne NiiiiLink

Re : [Soul of Gold] Episode 8
« Réponse #331 le: 17 août 2015 à 02:12:49 »
Le site ne met plu a disposition le fichier de sous-titres trouvable en bas de chaque premier poste ? :(

Hors ligne 4evaheroesf

Re : Re : [Soul of Gold] Episode 8
« Réponse #332 le: 17 août 2015 à 02:33:53 »
Le site ne met plu a disposition le fichier de sous-titres trouvable en bas de chaque premier poste ? :(

Désolé mais Archange n'est pas obligé de faire des sous-titres. :o

Hors ligne Kodeni

Re : Re : [Soul of Gold] Episode 8
« Réponse #333 le: 29 décembre 2019 à 20:56:29 »
Episode 8

Le combat Baldur/Shaka m'a ennuyé. J'ai toujours eu du mal avec les discours de Shaka mais là son adversaire étant du même acabit.
Pire, Baldur était creux. L'histoire du personnage n'a aucun sens : petit malheureux qui une fois qu'il hérite d'un pouvoir devient un pur connard. La seule chose intéressante c'est qu'on découvre que le pouvoir ne lui vient pas d'Odin et ça confirme qu'un autre dieu manipule les God Warriors. La fin du combat avec les douleurs de Baldur qui se manifestent enfin une fois que son pouvoir l'abandonne aurait pu être bien si la souffrance qu'il éprouve avait été un petit peu mieux retranscrite avant que Shaka ne le soulage (pas de mauvais jeu de mots).

Mû qui n'avait pas compris la première fois que les humains nourrissaient Yggdrasil [:facepalm]...
Par contre DM (qui s'est rasé au passage) qui passe direct aux choses sérieuses ça m'a plu. Je regrette son côté outré devant le sort des enfants. Autant qu'il puisse avoir un love interest pour Helena, ok. Autant les gamins, je trouve ça out of character.
Le sort qu'il réserve à Fafnir par contre est à la mesure du personnage.

Lyfia possédée... Ok. Et ? Bon bah la suite au prochain épisode.

Les dessins moches sont trop nombreux pour rendre l'épisode agréable. Le combat Baldur/Shaka avec une mise en scène à la Hadès Junikyu aurait pu avoir un impact phénoménal. Que ce temps semble si loin quand je vois ce qui nous est servi...

J'ai franchement hâte qu'on en apprenne plus sur la réelle identité d'Andreas car pour l'instant, ça pique...
Pourquoi ne sommes nous pas immortels ? La menace qui plane sur le monde l'est bien elle !

Tags: