Auteur Sujet: Histoire du Futur - les cycles d'Isaac Asimov  (Lu 2099 fois)

Hors ligne cacaman

  • Victime du médiator
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5461
  • Total likes: 148
  • Chuck lives on.
    • Voir le profil
Histoire du Futur - les cycles d'Isaac Asimov
« le: 07 août 2015 à 12:17:05 »
Ayant lu les 3 premiers tomes de Fondation, et ayant accroché comme rarement, je me suis dit qu'il me fallait absolument l'intégrale de l'auteur. C'est avec joie et admiration que je me suis rendu compte qu'une majeure partie de son oeuvre constituait un tout appelé "Histoire du Futur", avec dans l'ordre chronologique de déroulement des évènements :

- (diverses oeuvres individuelles, nouvelles) [1951 / 1982] [ère après JC]
- Nous les Robots [1982 / 5000 apJC]
- Les Cavernes d'Acier [5000 apJC]
- Face Aux Feux du Soleil [5001 apJC]
- Les Robots de l'Aube [5003 apJC]
- Les Robots et l'Empire [5201 apJC]
- Poussières d'Etoiles / Tyrann [11300 apJC] [12500 apJC = an 1 ère galactique]
- Les Courants de l'Espace [499 / 823 EG]
- Cailloux Dans le Ciel [827 EG]
- Prélude à Fondation [12020 EG]
- L'Aube de Fondation [12028 / 12069 EG] [12069 EG = an 1 ère fondation]
- Fondation [12067 EG / 156 EF]
- Fondation et Empire [195 / 323 EF]
- Seconde Fondation [326 / 377 EF]
- Fondation Foudroyée [498 / ... EF]
- Terre et Fondation [498 / ... EF]

Ce qui fait en gros une histoire de 25 000 années terrestres.
Les évènements se succèdent, tout s'emboîte comme papa dans maman, c'est merveilleux d'intelligence politique et policière. On a l'habitude de louer les mérites de Tolkien pour la construction à long terme du monde imaginaire de la Terre du Milieu, mais Asimov a créé un équivalent SF tout simplement dantesque. Ca méritait donc un sujet à part entière (que je complèterai au fil de mes lectures).
Longue vie à Asimov [:sparta1]
Ah merde il est mort c'est vrai [:petrus]
« Modifié: 07 août 2015 à 12:43:01 par cacaman »
En ce moment au bureau : Portrait.

"Je veux une bonne fois tenter l'épreuve qui fera voir jusqu'à quel point nos semblables, si fiers de leur liberté de pensée, supportent de libres pensées" Nietzsche

Hors ligne cacaman

  • Victime du médiator
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5461
  • Total likes: 148
  • Chuck lives on.
    • Voir le profil
Histoire du Futur - les cycles d'Isaac Asimov
« Réponse #1 le: 11 août 2015 à 11:45:32 »
Susan Calvin



(spoiler free :) )

Susan Calvin est un personnage récurrent dans les nouvelles composant Nous Les Robots.
Une puissante multinationale voit le jour en 1982, United States Robots, conceptualisant et fabriquant des robots de plus en plus perfectionnés. Or, même si les "3 Lois de la Robotique" empêchent les robots ainsi créés de faire le moindre mal à un être humain et les cantonnent à un rôle de serviteur de l'humanité, petit à petit les terriens commencent à détester les robots car ils y voient une sorte de concurrent imbattable (plus logique, plus solide, ne vieillissant pas). On envoie donc les machines effectuer dans l'espace des travaux impossibles pour l'homme : extraire des matériaux sur Mercure ou sur Mars par exemple. Devant les constants progrès des scientifiques pour créer un avatar de l'être humain, les robots deviennent de plus en plus autonomes et finissent par "penser" par eux-mêmes - tout en étant soumis aux 3 Lois. Susan Calvin est donc la 1ère robopsychologue de l'histoire.

Froide, intelligente, impassible, analytique, préférant peut-être le robot à l'homme, et "sexuellement insatisfaite" comme l'écrit Asimov.
Ce personnage est assez attachant et beaucoup de nouvelles la mettent à l'honneur, damant le pion à ses nombreux collègues hommes, voire même à ses supérieurs en quelques occasions. Elle devient au fil du temps un personnage incontournable de l'US Robots, une référente, un modèle à suivre.
Spoiler (click to show/hide)

Au fil des siècles et des millénaires, Susan Calvin deviendra une légende du passé, un nom rappelant aux hommes les toutes premières heures de la robotique. Pour certains roboticiens du futur, lorsque les colonies hors système solaire apparaîtront, elle incarnera presque une divinité ancienne. "Dans cette situation, qu'aurait fait Susan Calvin?"
« Modifié: 11 août 2015 à 16:31:36 par cacaman »
En ce moment au bureau : Portrait.

"Je veux une bonne fois tenter l'épreuve qui fera voir jusqu'à quel point nos semblables, si fiers de leur liberté de pensée, supportent de libres pensées" Nietzsche

Hors ligne cacaman

  • Victime du médiator
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5461
  • Total likes: 148
  • Chuck lives on.
    • Voir le profil
Re : Histoire du Futur - les cycles d'Isaac Asimov
« Réponse #2 le: 11 août 2015 à 14:44:01 »
Gregory Powell & Michael Donovan



Personnages contemporains de Susan Calvin, Powell et Donovan sont 2 testeurs de robots. Pendant que Calvin et les mathématiciens se cassent la tête en coulisses sur des schémas et supervisent la fabrication de robots, les 2 partenaires sont envoyés un peu partout dans le système solaire par l'US Robots pour résoudre des problèmes de conception. Classiquement, ils ont l'occasion de tester les limites des 3 Lois de la Robotique ; limites tendant à rester secrètes évidemment, pour éviter un soulèvement du peuple de la Terre (déjà majoritairement anti-robot) et un effondrement économique de leur employeur.
Ce sont des hommes d'action, risquant leur vie pour déchiffrer des comportements étranges de robots soumis à des effets ou des ordres d'humains inattendus et imprévus. Faisant face à des situations parfois beaucoup plus dangereuses que de prime abord, ils forment un solide duo, très réactif, avec une grande intelligence pratique rivalisant avec un sens de l'humour particulièrement acerbe.
Spoiler (click to show/hide)

Le but des histoires faisant intervenir Powell et Donovan est de donner un nouvel éclairage - souvent très amusant - sur les 3 Lois de la Robotique, qui, pourtant, paraissent être énoncées clairement et ne souffrir d'aucune faille. L'intérêt est donc d'avoir un regard critique sur ces lois.
« Modifié: 11 août 2015 à 14:47:20 par cacaman »
En ce moment au bureau : Portrait.

"Je veux une bonne fois tenter l'épreuve qui fera voir jusqu'à quel point nos semblables, si fiers de leur liberté de pensée, supportent de libres pensées" Nietzsche

Hors ligne cacaman

  • Victime du médiator
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5461
  • Total likes: 148
  • Chuck lives on.
    • Voir le profil
Re : Histoire du Futur - les cycles d'Isaac Asimov
« Réponse #3 le: 12 août 2015 à 09:52:19 »
Han Fastolfe



Han Fastolfe est un personnage secondaire et pourtant crucial dans le futur imaginé par Asimov. A l'époque de sa naissance (4837 apJC), une partie des Terriens a réussi à coloniser des mondes hors système solaire ; on en compte 50. C'est sur le plus ancien d'entre eux, Aurore, que vient au monde le plus grand roboticien de son temps. Les "Spaciens" (les Terriens ayant quitté la Terre) ont réussi à créer des environnements vierges de tout microbe, virus, bactérie, ce qui accroît considérablement leur longévité ; ils détestent les Terriens, qu'ils prennent pour des barbares, qui le leur rendent bien. S'ensuit une période de "guerre froide" entre les descendants des premiers colons, possédant une énorme avance technologique et des robots perfectionnés, et les habitants de la Terre, qui se sont petit à petit réfugiés dans d'immenses cités souterraines.

Han Fastolfe désire réconcilier Terriens et Spaciens pour une expansion conjointe des uns et des autres dans la galaxie - et aussi par peur qu'une autre espèce finisse par faire son apparition et contre laquelle il ne vaudrait mieux se battre qu'en position de force. Il crée également le premier robot à l'apparence humaine avec l'aide d'un collègue en 5000 apJC.
Sous ses airs de bienfaiteur, de gentil ambassadeur des mondes extérieurs, Fastolfe est secrètement dévoré par la quête de modélisation du cerveau humain. Il semble prêt à tout pour réaliser son projet, et n'hésite pas à faire quelques entorses à la morale pour se rapprocher encore un peu plus de son but ultime, à savoir créer l'équivalent des Lois de la Robotique pour l'Humain, ce qu'il appelle pompeusement la "Psychohistoire". Fastolfe a de ce fait beaucoup d'ennemis, dont l'une de ses filles, qui jalousent son génie et ses connaissances tenues secrètes.
En ce moment au bureau : Portrait.

"Je veux une bonne fois tenter l'épreuve qui fera voir jusqu'à quel point nos semblables, si fiers de leur liberté de pensée, supportent de libres pensées" Nietzsche

Hors ligne cacaman

  • Victime du médiator
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5461
  • Total likes: 148
  • Chuck lives on.
    • Voir le profil
Histoire du Futur - les cycles d'Isaac Asimov
« Réponse #4 le: 12 août 2015 à 17:33:06 »
Elijah Baley


(source illustration : http://justabitscrewy.tumblr.com/)

Héros malgré lui, Elijah Baley est un Terrien de base, inspecteur de police bourru, anxieux, lunatique, un brin dépressif et totalement agoraphobe, né en 4958 apJC. Sa force principale réside dans un puissant esprit de déduction, même s'il tâtonne beaucoup (conduisant parfois à des situations embarrassantes voire humiliantes pour lui et/ou pour autrui). Il n'hésite pas non plus à "cuisiner" plus que nécessaire les personnes impliquées dans les affaires dont il a la charge.

Il s'agit du personnage principal de toutes les enquêtes et évènements ayant lieu entre 5000 et 5003 apJC (ce qui couvre "Les Cavernes d'Acier", "Face Aux Feux du Soleil" et "Les Robots de l'Aube"). Le Dr Han Fastolfe lui témoigne une certaine admiration et voudra en faire son principal allié sur Terre afin de convaincre ses habitants de sortir de leurs souterrains pour reconquérir le sol de leur propre planète, puis commencer à coloniser la galaxie comme l'ont fait une partie de leurs ancêtres.
L'impact de ses agissements fut colossal sur les politiques spaciennes et terriennes pendant des décennies ; pas forcément dans le sens qu'il aurait espéré, et sans maîtriser forcément toutes les complications qui lui sont tombées dessus. Son oeuvre sera encore regardée avec déférence par bien des générations futures de Terriens. Evidemment, on ne peut être aussi influent -même de manière involontaire- sans se faire de farouches ennemis.
Spoiler (click to show/hide)
« Modifié: 13 août 2015 à 09:54:30 par cacaman »
En ce moment au bureau : Portrait.

"Je veux une bonne fois tenter l'épreuve qui fera voir jusqu'à quel point nos semblables, si fiers de leur liberté de pensée, supportent de libres pensées" Nietzsche

Hors ligne Mysthe

  • Âme incunable
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 15434
  • Total likes: 635
  • La virilité c'est faire preuve de gentillesse©Kuru
    • Voir le profil
    • Parfois j'écris...
Re : Histoire du Futur - les cycles d'Isaac Asimov
« Réponse #5 le: 12 août 2015 à 17:38:20 »
Ah, Elijah Bailey... [:onion love]

(Bon moi mon perso préféré, c'est Daneel, et dans une moindre mesure, Giscard. :)))
Président du fan-club de Shun.
Je soutiens le couple Hyôga / Shun !  Ikki boy. Adorateur de Sorrento.
J'ai craqué, je rejoins le camp de Poséidon... ^^ Gloire à l'océan !
Merci de ne pas présumer de ce que je peux penser... Je suis loin d'être si simpliste...
http://www.fanfiction.net/~mysthe

Hors ligne cacaman

  • Victime du médiator
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5461
  • Total likes: 148
  • Chuck lives on.
    • Voir le profil
Re : Histoire du Futur - les cycles d'Isaac Asimov
« Réponse #6 le: 12 août 2015 à 17:45:26 »
Tu veux dire, ton perso préféré de toute la chronologie?
Perso je serais bien en peine de dire lequel c'est (surtout que je n'ai pas encore tout lu [:aie]).
Pour ce qui est du cycle des Robots (1982 - 5201 apJC) je dois avouer avoir un faible pour Giskard.
« Modifié: 12 août 2015 à 17:47:06 par cacaman »
En ce moment au bureau : Portrait.

"Je veux une bonne fois tenter l'épreuve qui fera voir jusqu'à quel point nos semblables, si fiers de leur liberté de pensée, supportent de libres pensées" Nietzsche

Hors ligne Mysthe

  • Âme incunable
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 15434
  • Total likes: 635
  • La virilité c'est faire preuve de gentillesse©Kuru
    • Voir le profil
    • Parfois j'écris...
Re : Histoire du Futur - les cycles d'Isaac Asimov
« Réponse #7 le: 12 août 2015 à 17:59:12 »
Non, que du cycle des robots. :))

Spoiler (click to show/hide)

Dans le cycle de Fondation, il y a pas mal de persos, entre Arkady, Trevize, et en anti-héros le Mulet, qui...
Président du fan-club de Shun.
Je soutiens le couple Hyôga / Shun !  Ikki boy. Adorateur de Sorrento.
J'ai craqué, je rejoins le camp de Poséidon... ^^ Gloire à l'océan !
Merci de ne pas présumer de ce que je peux penser... Je suis loin d'être si simpliste...
http://www.fanfiction.net/~mysthe

Hors ligne cacaman

  • Victime du médiator
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5461
  • Total likes: 148
  • Chuck lives on.
    • Voir le profil
Histoire du Futur - les cycles d'Isaac Asimov
« Réponse #8 le: 13 août 2015 à 10:27:30 »
R. Giskard Reventlov


(source illustration : http://zimeta.deviantart.com/)

Il n'y a que peu de choses à dire sur Giskard sans spoiler.
Robot très perfectionné, créé par Han Fastolfe sur la planète Aurore aux environs de 4900 apJC, il sert ponctuellement de nounou pour l'une des filles du génial roboticien, puis d'objet de tests lorsqu'elle entreprend de suivre la voie de son père. Il n'a cependant pas un aspect humain, son corps étant fait de métal rutilant et ses traits reprenant grossièrement des caractéristiques humaines. Il donne des réponses directes et précises aux questions posées, et se soumet, comme tous les robots, aux 3 Lois de la Robotique :

1. Un robot ne peut porter atteinte à un être humain, ni, en restant passif, permettre qu'un être humain soit exposé au danger.
2. Un robot doit obéir aux ordres qui lui sont donnés par un être humain, sauf si de tels ordres entrent en conflit avec la première loi.
3. Un robot doit protéger son existence tant que cette protection n'entre pas en conflit avec la première ou la deuxième loi.

Il y a plusieurs millénaires, les testeurs Powell et Donovan ont témoigné que ces 3 Lois comportaient -malgré tout le soin apporté à leur énonciation- des failles, des incohérences. Ces dernières semblent avoir été réglées depuis, mais les enquêtes d'Elijah Baley au début du 5ème millénaire démontreront que de nouveaux problèmes se posent, comme leur manipulation. Giskard perçoit la nature de ces problèmes et cela va grandement déstabiliser le monde tel que les Terriens l'ont connu avant l'évolution des relations diplomatiques avec les Spaciens.

Spoiler (click to show/hide)
...ce qui ouvrait des perspectives scénaristiques démentielles pour Asimov [:onion tears]

Spoiler ultime
Spoiler (click to show/hide)
« Modifié: 13 août 2015 à 10:32:32 par cacaman »
En ce moment au bureau : Portrait.

"Je veux une bonne fois tenter l'épreuve qui fera voir jusqu'à quel point nos semblables, si fiers de leur liberté de pensée, supportent de libres pensées" Nietzsche

Hors ligne cacaman

  • Victime du médiator
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5461
  • Total likes: 148
  • Chuck lives on.
    • Voir le profil
Histoire du Futur - les cycles d'Isaac Asimov
« Réponse #9 le: 13 août 2015 à 14:59:20 »
R. Daneel Olivaw


(source illustration : http://landylachs.deviantart.com)

[j'ai remarqué des divergences concernant les dates, en fonction des sites qui tentent une chronologie précise ; la fourchette d'erreur est d'environ 100 ans]

On pourrait dire sans trop exagérer que Daneel est à peu de choses près le "personnage principal" de toute l'Histoire du Futur.
Construit par le Dr Fastolfe et l'un de ses éminents collègues en 5000 apJC, Daneel est le premier robot à apparence humaine. Visuellement, rien, même de près, ne peut le distinguer d'un humain ; seuls les spécialistes les plus pointus peuvent détecter cet état de fait, notamment à cause de son expression faciale neutre, lisse, éteinte. Technologiquement plus poussé que Giskard, Daneel possède un cerveau qui lui permet d'apprendre de ses expériences avec les humains.
Le Dr Fastolfe l'enjoint à s'associer à Elijah Baley pour les enquêtes écrites dans "Les Cavernes d'Acier", "Face Aux Feux du Soleil" et "Les Robots de l'Aube". Au contact de l'inspecteur Terrien, Daneel va petit à petit intégrer le fonctionnement, le cheminement intellectuel des humains, malgré son apparente grande diversité. Finalement, un lien fort verra le jour entre Daneel, robot pourtant dénué d'émotion lors de sa conception, et Baley, basiquement robophobe comme l'immense majorité de son peuple.

Spoiler (click to show/hide)
« Modifié: 13 août 2015 à 15:28:54 par cacaman »
En ce moment au bureau : Portrait.

"Je veux une bonne fois tenter l'épreuve qui fera voir jusqu'à quel point nos semblables, si fiers de leur liberté de pensée, supportent de libres pensées" Nietzsche

Hors ligne Exar Kun

Re : Histoire du Futur - les cycles d'Isaac Asimov
« Réponse #10 le: 14 août 2015 à 08:59:20 »
Cycle que j'ai adoré également.  Le style est simple, mais rudement efficace.

Vive le Mulet [:petrus jar]
LoS: best Saga ever!

Hors ligne cacaman

  • Victime du médiator
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5461
  • Total likes: 148
  • Chuck lives on.
    • Voir le profil
Histoire du Futur - les cycles d'Isaac Asimov
« Réponse #11 le: 02 septembre 2015 à 11:58:07 »
Gladia Delmarre (ou Delamarre)



Gladia est une Spacienne, vivant les 30 premières années de sa vie sur la planète Solaria, où les moeurs la forcent à se tenir à l'écart au maximum des autres êtres humains, chaque habitant de ce monde colonisé étant entouré de milliers de robots assouvissant immédiatement tout besoin, et gérant seul un immense domaine. Les contacts entre habitants se font à distance par holovision. Son éducation solarienne en fait une femme distante, capricieuse, froide, manipulatrice et lunatique. Accusée de meurtre, elle devra supporter puis s'habituer à la présence d'Elijah Baley, l'inspecteur Terrien fouineur se moquant éperdument des coutumes locales qu'il sacrifie volontiers pour les besoins de son enquête ("Face Aux Feux du Soleil").

Elle passera les quelques siècles du restant de sa vie en exil sur Aurore, le 1er des mondes spaciens, où elle apprendra à s'ouvrir aux autres, sans grande conviction au début, mais davantage au contact de Han Fastolfe, et d'Elijah, de retour dans les mondes extérieurs pour un nouveau casse-tête ("Les Robots de l'Aube"). Jusque là personnage secondaire (irritant, il faut bien le dire), Gladia prendra une dimension inattendue 200 ans plus tard, entourée des 2 fameux robots Daneel et Giskard, dans les évènements décrits dans "Les Robots et l'Empire".

Spoiler (click to show/hide)
En ce moment au bureau : Portrait.

"Je veux une bonne fois tenter l'épreuve qui fera voir jusqu'à quel point nos semblables, si fiers de leur liberté de pensée, supportent de libres pensées" Nietzsche

Hors ligne cacaman

  • Victime du médiator
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5461
  • Total likes: 148
  • Chuck lives on.
    • Voir le profil
Histoire du Futur - les cycles d'Isaac Asimov
« Réponse #12 le: 02 septembre 2015 à 15:38:07 »
Biron Farrill



Suite aux évènements clôturant "Les Robots et l'Empire", les Terriens émigrent massivement dans la galaxie, leur planète étant devenue... ce qu'elle est devenue. Bond de 5000 ans en avant : dans ce nouvel espace où des dizaines de milliers de planètes sont colonisées, c'est l'anarchie, la loi du plus fort. Certains dirigeants de mondes organisent des invasions pour se procurer les ressources dont ils manquent et dépendent. Parmi eux, la planète Tyrann contrôle avec une poigne de fer 12 autres mondes, dont Rhodia et Néphélos, et son royaume se trouve vers 10250 apJC en pleine expansion. D'autres planètes, comme Lingane, restent en bons termes avec Tyrann, mais il serait possible que ces derniers décident de rompre unilatéralement le partenariat à leur seul avantage, et tenter une invasion.

Un bon millier d'années passe sous le joug de Tyrann. Devant ces méthodes, une rebellion souterraine s'active et semble demeurer sur une planète cachée, inconnue. Les Tyranni s'empressent de liquider ceux soupçonnés de faire partie du complot, et parmi eux se trouve le père de Biron Farrill. Ce dernier, entre-temps, a envoyé son fils sur la Terre à la recherche d'un antique document permettant, selon la légende, de se débarrasser des oppresseurs.
C'est ainsi que Biron Farrill, jeune homme de l'an 11300 apJC courageux et réfléchi, se retrouve malgré lui au beau milieu d'un calcul politique dont il ne perçoit pas tous les enjeux. Il sera ballotté à droite et à gauche, manipulé, avant de commencer à démêler le sac de noeuds qui se présente à lui. La clé de sa mission est désormais de découvrir le siège de la rébellion qui permettra d'unifier des mondes, afin de la rallier comme l'avait fait son père avant lui.

Spoiler (click to show/hide)
« Modifié: 02 septembre 2015 à 15:49:23 par cacaman »
En ce moment au bureau : Portrait.

"Je veux une bonne fois tenter l'épreuve qui fera voir jusqu'à quel point nos semblables, si fiers de leur liberté de pensée, supportent de libres pensées" Nietzsche

Hors ligne Exar Kun

Re : Histoire du Futur - les cycles d'Isaac Asimov
« Réponse #13 le: 03 septembre 2015 à 14:58:19 »
J'ai lu aussi il y a quelques temps, la fin de l'éternité et les dieux eux-mêmes.  Ce dernier est à part, mais, pour le premier, on peut, d'une certaine manière, comprendre pourquoi la galaxie fait la part belle aux humains.


Asimov: un plaisir à (re)découvrir sans cesse.
LoS: best Saga ever!

Hors ligne dimobilt

Re : Histoire du Futur - les cycles d'Isaac Asimov
« Réponse #14 le: 08 septembre 2015 à 08:56:01 »
Très interessante cette discution, merci pour vos retours et vos lectures.
___________________
coque samsung galaxy note 5 housse samsung galaxy note 5
« Modifié: 17 septembre 2015 à 11:26:24 par dimobilt »

Hors ligne Exar Kun

Re : Histoire du Futur - les cycles d'Isaac Asimov
« Réponse #15 le: 08 septembre 2015 à 13:06:11 »
Ah, avec les robots et Fondation, c'est le Star Wars non-violent (la violence est le dernier recourt de l'incompétence, dixit Asimov), une épopée que je rêve de voir sur écran (une série serait nécessaire).   
LoS: best Saga ever!

Hors ligne cacaman

  • Victime du médiator
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5461
  • Total likes: 148
  • Chuck lives on.
    • Voir le profil
Re : Histoire du Futur - les cycles d'Isaac Asimov
« Réponse #16 le: 08 septembre 2015 à 13:39:07 »
Je trouve ça quand même assez violent, perso. Mais c'est une violence psychologique, avec des manipulateurs de 1er ordre pouvant faire des millions de morts en choisissant leurs mots. Ceci dit oui, on ne passe pas des plombes à décrire un combat spatial ; s'il y en a, ils sont rapportés comme si on lisait le journal, des faits permettant de comprendre les enjeux "galaxopolitiques".
En ce moment au bureau : Portrait.

"Je veux une bonne fois tenter l'épreuve qui fera voir jusqu'à quel point nos semblables, si fiers de leur liberté de pensée, supportent de libres pensées" Nietzsche

En ligne Numby des Poissons

  • Seigneur du Calembour et de la Paresse
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3801
  • Total likes: 177
    • Voir le profil
    • Mon Deviantart
Re : Histoire du Futur - les cycles d'Isaac Asimov
« Réponse #17 le: 08 septembre 2015 à 14:30:07 »
Du coup y'a des éditions "intégrales" de bonne qualité, ou il faut tout chercher et se procurer un par un ?
"Parmi toutes les vérités de l'univers, la plus injuste est qu'on ne puisse pas ramener les morts" - Capitaine Albator

Hors ligne cacaman

  • Victime du médiator
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5461
  • Total likes: 148
  • Chuck lives on.
    • Voir le profil
Histoire du Futur - les cycles d'Isaac Asimov
« Réponse #18 le: 08 septembre 2015 à 14:49:44 »
Déjà tu as les éditions Omnibus qui ont sorti l'intégrale, mais le cycle de Fondation est dur à trouver à prix raisonnable.
Par contre j'ai trouvé chez le même éditeur le cycle des Robots en 2 tomes (c'est plus que le cycle des Robots puisqu'il intègre 3 chapitres concernant l'Ere Galactique) à la Fnac :



T'en as pour plus de 2000 pages déjà là.

Ensuite tu peux trouver aussi chez Omnibus les 2 préquelles à Fondation :



Et pour le cycle de Fondation, j'ai opté pour 2 éditions reliées (oui j'ai 2 éditions [:petrus]) mais tu peux trouver les 5 tomes en poche.

En ce moment au bureau : Portrait.

"Je veux une bonne fois tenter l'épreuve qui fera voir jusqu'à quel point nos semblables, si fiers de leur liberté de pensée, supportent de libres pensées" Nietzsche

Hors ligne Exar Kun

Re : Histoire du Futur - les cycles d'Isaac Asimov
« Réponse #19 le: 09 septembre 2015 à 09:02:43 »
Pareil, j'ai deux éditions également pour Fondation.

Mais mon graal reste la version US d'Easton press (j'ai eu du pot de la trouver à un bon prix sur eBay il y a 8 ans de cela) contenant des illustration de michael Welan
LoS: best Saga ever!

Hors ligne cacaman

  • Victime du médiator
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5461
  • Total likes: 148
  • Chuck lives on.
    • Voir le profil
Histoire du Futur - les cycles d'Isaac Asimov
« Réponse #20 le: 09 septembre 2015 à 09:15:06 »
gasp, la version d'Easton Press ça tape dans les $1,000 non? O_o
Je ne peux pas me payer ça [:lol]
Moi j'ai l'édition en 5 volumes de France Loisirs [:aloy] achetée sur ebay pour une poignée d'euros.
Et puis une édition des 3 premiers tomes chez Denoël 1974 => celle-là est un peu plus cossue.
« Modifié: 09 septembre 2015 à 09:17:55 par cacaman »
En ce moment au bureau : Portrait.

"Je veux une bonne fois tenter l'épreuve qui fera voir jusqu'à quel point nos semblables, si fiers de leur liberté de pensée, supportent de libres pensées" Nietzsche

Hors ligne Exar Kun

Re : Histoire du Futur - les cycles d'Isaac Asimov
« Réponse #21 le: 09 septembre 2015 à 13:38:52 »
1000 USD, c'est pour l'ensemble (Prélude, aube, fondation trilogie, fondation foudroyée et Terre et fondation).

J'avais eu mon volume Foundation Trilogy pour 90 USD je crois ^^, ce qui est raisonnable vu qu'il n'est pas possible de le trouver à moins de 300 EUR  [:aie] aujourd'hui.

J'ai également les versions Denoël, mais celles d'il y a 7-8 ans.  Pour le reste (robots, Tyrann, c'est en poche, dauf les dieux eux-même où j'ai pu me procurer une version Easton press à 45 USD il y a qq temps.

Je pense me procurer les cailloux dans le ciel le mois prochain. 
LoS: best Saga ever!

Hors ligne cacaman

  • Victime du médiator
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5461
  • Total likes: 148
  • Chuck lives on.
    • Voir le profil
Histoire du Futur - les cycles d'Isaac Asimov
« Réponse #22 le: 17 septembre 2015 à 15:44:05 »
Pour ceux qui ont lu "Les Robots de l'Aube", voici un article qui fait écho à certains évènements de la nouvelle écrite par Asimov en 1983.

http://www.slate.fr/story/106957/chercheurs-guerre-robots-sextoys#xtor=RSS-2

Encore un bout de réalité qui rejoint la fiction écrite par le scientifique.
C'est extraordinaire de voir à quel point les problèmes éthiques décrits dans ses oeuvres deviennent petit à petit des inquiétudes dans le réel.

Citer
«Avons-nous un cadre légal suffisant pour gérer les problèmes qui surviendront à l’avenir, quand les robots ne seront plus différenciables des humains au premier coup d’œil? Est-ce qu’un robot peut se marier? Est-ce qu’un robot peut adopter un enfant?»
En ce moment au bureau : Portrait.

"Je veux une bonne fois tenter l'épreuve qui fera voir jusqu'à quel point nos semblables, si fiers de leur liberté de pensée, supportent de libres pensées" Nietzsche

Hors ligne cacaman

  • Victime du médiator
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5461
  • Total likes: 148
  • Chuck lives on.
    • Voir le profil
Histoire du Futur - les cycles d'Isaac Asimov
« Réponse #23 le: 17 septembre 2015 à 17:03:55 »
La nouvelle "Les Courants de l'Espace" est un demi-bide en fait.
Pour moi aucun personnage ne se détache nettement, ce qui en soi n'est pas forcément négatif. Mais si la lente reconstruction de Rik le Dingue (ancien spatio-analyste réduit au silence) et l'action de la 1ère moitié de l'oeuvre savent tenir en haleine, la seconde moitié s'avachit dans des considérations trop politiciennes qui de surcroît n'ont aucun impact sur l'Empire Galactique.
Le seul lien que l'on observe avec la globalité du cycle, est l'apparition d'agents de Trantor, future capitale galactique qui soumettra des millions de mondes. Trantor, la planète-cité (qui a clairement inspiré le monde de Coruscant dans Star Wars) que l'on retrouvera jusqu'au cycle de Fondation.

Passons aux "Cailloux Dans le Ciel".


Joseph Schwartz

[image : imaginez un tailleur de 62 ans dans l'Amérique du milieu du 20ème siècle]

Schwartz se trouve être le seul voyageur temporel du cycle.
Victime d'un rayon inconnu créé accidentellement dans un laboratoire de Chicago en 1946, il se retrouve projeté en 827 EG, soit plus de 11 000 ans dans le futur (Asimov parle de 50 000 ans dans sa nouvelle, mais c'est clairement une erreur de calendrier qu'il corrigera par la suite). Il se retrouve au même endroit, sur Terre. Sauf que le monde a passablement changé depuis. Ce qui en fait un personnage pour le moins tourmenté et dépressif.

En 827 EG la Terre fait partie de la pléthore de planètes constituant l'Empire Galactique de Trantor ; les scientifiques de l'époque penchent pour une apparition conjointe de l'Homme à plusieurs endroits de la galaxie, et la théorie selon laquelle la Terre serait le berceau de l'humanité n'est soutenue que par une poignée d'archéologues considérés comme farfelus. De plus, la Terre étant devenue... ce qu'elle est devenue (voir conclusion de "Les Robots et l'Empire" et "Tyrann"), elle est considérée par Trantor comme un monde barbare, un peu comme les Spaciens le faisaient en 5000 apJC, et gouvernée par un procurateur Trantorien - qui dans les faits laisse la direction de la planète à une poignée de fanatiques Terriens persuadés de la supériorité de leur "race". Et enfin, la langue utilisée est le galactique standard. Schwartz, Américain du milieu du XXème siècle, ne peut communiquer et erre avant d'être recueilli par des fermiers qui le prennent pour un déficient mental sévère.
Un savant Terrien, le docteur Shekt, ayant mis au point un procédé destiné à booster les capacités mentales de ses sujets, utilise Joseph Schwartz comme cobaye, et l'opération réussit. Ce dernier peut enfin s'adapter au nouveau monde dans lequel il se trouve, et par un concours de circonstances impliquant Shekt, découvre que les fanatiques terriens élaborent un complot vertigineux pour annihiler Trantor.

Spoiler (click to show/hide)
« Modifié: 23 septembre 2015 à 10:16:32 par cacaman »
En ce moment au bureau : Portrait.

"Je veux une bonne fois tenter l'épreuve qui fera voir jusqu'à quel point nos semblables, si fiers de leur liberté de pensée, supportent de libres pensées" Nietzsche

Hors ligne cacaman

  • Victime du médiator
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5461
  • Total likes: 148
  • Chuck lives on.
    • Voir le profil
Histoire du Futur - les cycles d'Isaac Asimov
« Réponse #24 le: 23 septembre 2015 à 10:14:38 »
Bon là je suis en pleine lecture de Prélude à Fondation, ça se boutique pas mal pour le moment, mais du coup il va me falloir un certain temps avant de pouvoir faire un résumé du prochain personnage iconique d'Asimov :

Hari Seldon [:miam]
En ce moment au bureau : Portrait.

"Je veux une bonne fois tenter l'épreuve qui fera voir jusqu'à quel point nos semblables, si fiers de leur liberté de pensée, supportent de libres pensées" Nietzsche

Tags: