En dehors de Saint Seiya > Livres

Histoire du Futur - les cycles d'Isaac Asimov

<< < (7/7)

cacaman:
Bail Channis

Citoyen de la planète Kalgan sous le règne du Mulet, son ascension à travers les différentes strates du pouvoir impressionne. Agréable au regard, beau parleur, limite arrogant, intelligent et empli de l’énergie et de la hardiesse de la jeunesse, son profil intéresse le Mulet, qui compte lui confier une mission : trouver la mystérieuse Seconde Fondation dans le but de la détruire. Bail Channis représente néanmoins une sorte d’électron libre et est associé, pour plus de prudence, à un général fidèle au maître de Kalgan. Difficile de donner davantage de détails sans spoiler, mais impossible de passer sous silence ce chouette personnage, pivot d’une intrigue à plusieurs niveaux.

Spoiler (click to show/hide)Avec ce chapitre de « Seconde Fondation » débute le double – double jeu. Bail Channis n’a pas été choisi par le Mulet par hasard : ce dernier le soupçonne d’être un agent de la Seconde Fondation infiltré sur Kalgan qui influence très subtilement les troupes converties du mutant. Alors que la 1ère Fondation est connue pour avoir abrité le Savoir technologique et porté ce savoir à un niveau jamais égalé, la 2nde Fondation est soupçonnée détenir le Savoir psychologique, ce qui ferait des Seconds Fondateurs un peuple doté de pouvoirs mentaux analogues à ceux du Mulet.
Celui-ci démasque Channis en saisissant son esprit de manière fulgurante, car pendant une fraction de seconde le jeune loup oppose une résistance frontale avant de se laisser faire pour ne pas mettre en péril sa couverture. Mais c’est trop tard, cette infime résistance prouve au Mulet que Channis est bel et bien capable de contrôler les esprits et fait donc partie d’un complot de la Seconde Fondation destiné à le renverser pour rétablir la continuité du Plan Seldon.

Sans révéler à Channis qu’il est démasqué, il le laisse partir officiellement à la recherche de la Seconde Fondation en compagnie de son plus fidèle général, Han Pritcher, converti à la cause du Mulet. En secret, il place un hyper-relais sur le vaisseau des deux hommes dans le but de tracer leur position dans l’espace et compte sur Channis pour saisir l’opportunité d’amener Han Pritcher à ses maîtres…

Spoiler (click to show/hide)…ce qu’il fait précisément. Les deux hommes se rendent dans le secteur de Tazenda (à cause de la proximité phonétique avec Star’s End, « là où se finissent les étoiles », comme le disait énigmatiquement Hari Seldon), sur une planète nommée Rossem. Han Pritcher, paniqué à l’idée d’être peut-être contrôlé par la Seconde Fondation sans le savoir, commence à mettre en doute la fidélité de Channis au Mulet, trouvant ses déplacements dans l’espace trop sûrs et trop motivés pour être en recherche quelconque. Et alors que les deux hommes se confrontent, le Mulet, conduit par l’hyper-relais, fait irruption dans le vaisseau.

Il annonce que le gros de sa flotte est déjà dans le secteur et que Tazenda a été rasée. Bail Channis, sentant le vent tourner et voyant sa couverture partir en lambeaux, tente le tout pour le tout afin de sauver Rossem et sa propre vie : il libère mentalement Han Pritcher de l’influence du Mulet. Le général, étant un redoutable adversaire du Mulet avant sa conversion forcée et redevenant lui-même, est prêt à bondir sur son ancien chef afin de lui faire payer ces années d’esclavage ; mais demeure paralysé par ce dernier. Malgré ce statuquo, le Mulet, décidément plus fort en manipulation mentale qu’un simple agent de la Seconde Fondation, parvient à faire avouer à Channis (au moyen de la torture psychologique) que la Seconde Fondation est bien située à Rossem. Cette planète se fait donc également raser dans les instants suivants. Channis est vaincu et dévasté.

Spoiler (click to show/hide)Dernier coup de théâtre, et pas des moindres, le chef de la Seconde Fondation (dit « Premier Orateur ») fait son apparition dans le vaisseau, sans que le Mulet n’ait pu le sentir arriver ni l’en empêcher. Ce qui témoigne d’une puissance mentale largement supérieure à celle de Channis. Il annonce direct que le Mulet est tombé dans le piège dressé par la Seconde Fondation :
-   Bail Channis, réellement agent de la Seconde Fondation, a été, à son insu, manipulé pour être persuadé que Rossem était le siège de l’organisation secrète.
-   Pendant que les forces du Mulet étaient occupées à détruire les leurres, le Premier Orateur annonce que la Seconde Fondation s’est emparée de Kalgan dans l’intervalle et a « dé-converti » toutes les strates dirigeantes de l’empire du Mulet.
-   Pour parfaire le piège, les planètes Tazenda et Rossem, pourtant habitées, ont été sacrifiées purement et simplement dans ce but. La Seconde Fondation estimait que la perte en vies humaines serait un moindre mal comparé au chaos qui menaçait un univers ne suivant pas le Plan Seldon.

Le Mulet, abasourdi de s’être ainsi fait duper, relâche un instant ses défenses psychologiques dans un moment de perdition et de désespoir, et le Premier Orateur s’infiltre prestement dans son esprit pour annihiler ses volontés expansionnistes. Le Mulet retourne ensuite sur Kalgan, toujours en qualité d’empereur, mais cessera immédiatement de vouloir fonder le nouvel empire galactique et finira son règne paisiblement, peu de temps après, sa santé de mutant étant précaire. Evidemment, depuis son retour sur Kalgan jusqu’aux derniers instants de sa vie, il ignorera totalement l’existence de la Seconde Fondation.

Là on rentre vraiment dans l’epicness de haut niveau.
Et c’est pas fini.

Volcano:

--- Citation de: cacaman le 01 décembre 2015 à 09:52:57 ---Dors Venabili



--- Fin de citation ---
@cacaman
J'ai commencé à lire l'œuvre d'Asimov mais je me permets une petite remarque. Je ne sais pas si tu l'as remarqué, mais l'image que tu as mise dans ta présentation de ce personnage n'a rien à voir avec lui. Il s'agit de l'avatar d'un personnage-joueur du MMO EVE Online, créé par un joueur avec le même nom que le personnage d'Asimov.  [:aie]

Dans les MMO, il est courant de voir des personnages-joueurs nommés d'après des personnages de fiction.  [:aloy]

cacaman:
Ah si j'avais vu a posteriori, j'avais d'ailleurs été déçu qu'il ne s'agisse pas d'une illustration destinée à représenter Dors, mais j'avais trouvé cette image conforme à la représentation que je me faisais de ce perso.
Tu as commencé par quoi sinon?

Volcano:
Les Robots, et Un défilé de robots, en édition de poche.

Sinon tiens, en faisant une rapide recherche je suis tombé sur cet article de wiki, dont l'illustration pourrait convenir. [:aloy]

https://asimovuniverse.fandom.com/wiki/Dors_Venabili

Navigation

[0] Index des messages

[*] Page précédente

Utiliser la version classique