Auteur Sujet: Toei Animation : créateur de séries mythiques ou Mc Do de la japanim' ?  (Lu 31562 fois)

Hors ligne l_ecureuil

rester à penser ce que vous voulez et à troller la toei dans votre petit club....
Ne plus avoir d'argument n'est pas une raison pour devenir désagréable.

(Pourquoi j'ai écrit "devenir" ?)

Hors ligne Wolgy

  • Holy Emperor of Ultimate Muscle
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2490
  • Total likes: 548
  • Go ! Go ! Muscle !
    • Voir le profil
Personnellement, je ne jetterais pas trop la pierre aux employés/animateurs (qu'ils soient japonais ou délocalisés), qui peuvent s'appliquer s'ils ont le temps, mais plutôt aux producteurs qui les surexploitent. Le truc avec la Toei ce serait qu'elle cesse de trop privilégier la quantité à la qualité et à essorer ses employés. Mais bon, difficile de la détourner de son objectif de rentabilité maximum en pleine période de crise, alors qu'elle a quand même pas mal de moyens financiers en réserve. C'est le plus gros studio d'animation japonaise qui applique à fond sa logique d'entreprise et d'industrie, donc forcément les défauts liés aux anime se cristallisent avant tout chez la Toei. C'est le porte étendard de ce qui ne va pas dans l'industrie quoi...

Quitte à taper sur la bête, autant essayer de cibler les responsables. [:kred]
« Modifié: 21 août 2015 à 16:48:21 par Wolgy »
Roleplayer Saint Seiya

Hors ligne Sergorn

Il n'y a pas eu de troll sur ce sujet

Ah si, moi j'en vois déjà un gros de troll sur ce sujet.  [:aloy]

-Sergorn

Hors ligne chevkraken

Ne plus avoir d'argument n'est pas une raison pour devenir désagréable.

(Pourquoi j'ai écrit "devenir" ?)
C'est surtout d'en avoir ras le bol d'expliquer toujours la même chose à des personnes qui ne comprennent rien et ne veulent pas comprendre par ce que la crise, ils ent on rien à faire, les condition de production des séries, il n'en ont rien à faire. l'animation jeunesse et les projet mineurs ils en ont rien à faire (car ce sont des consommateur adultes et égoistes)

Ca ne sert à rien de discuter avec de la production d'anime à des personnes qui s'en foute de comment sont produits les animes et veulent juste cracher sur un studio juste car il a pas mit tout son fric dans un combat pas interessant d'une suite sans interet (car DBZ n'avait juste pas besoin de suite) et qui en plus n'a pas été produit pour ces personnes mais pour les 8/12 ans).

Personnellement, je ne jetterais pas trop la pierre aux employés/animateurs (qu'ils soient japonais ou délocalisés), qui peuvent s'appliquer s'ils ont le temps, mais plutôt aux producteurs qui les surexploitent. Le truc avec la Toei ce serait qu'elle cesse de trop privilégier la quantité à la qualité et à essorer ses employés. Mais bon, difficile de la détourner de son objectif de rentabilité maximum en pleine période de crise, alors qu'elle a quand même pas mal de moyens financiers en réserve. C'est le plus gros studio d'animation japonaise qui applique à fond sa logique d'entreprise et d'industrie, donc forcément les défauts liés aux anime se cristallisent avant tout chez la Toei. C'est le porte étendard de ce qui ne va pas dans l'industrie quoi...

Quitte à taper sur la bête, autant essayer de cibler les responsables. [:kred]
Mais mince, combien de fois faudra le dire. Ce ne sont pas les producteur qui font les Budget des séries, ils choississent le staff, le public visé et l'approche artistique et scénaristique, mais pas le budget.

les série d'animation sont à 80% financés par des sponsors qui sont ceux determinant le budget. Si il faut se plaindre du budget, c'est Bandai qu'il faut accuser.

Et la crise n'est pas provoqué par la Toei au contraire. sur 160 séries produites par en en japanime, la Toei en produit 6 à 8, pas plus. ils ne représentent pas 5% du marché en production et encore moins en vente de disque
La crise est provoqué par tout ces studio qui font des anime hors de prix pour un public de niche dont même pas un tiers sont rentabilisés. Ces studio qui vendent une série en 13 épisodes 300€.
Ce n'est pas les série jeunesse de la Toei que Miyasaki ou Anno incriminent, c'est bien les séries nocturnes (car oui, c'est bien avec leur develloppement que la crise s'est rependu). Des série nocturne qui font de l'animation un marché de luxe.
Sans oublier que ces studio n'en ont pour la plupart rien à faire des production des production jeunesses qui sont 2 fois moins nombreuses qu'au début des années 90. (alors que la production de titre s'est multiplié par 5)

Vous ne voyez pas le rapport, alors imaginez ce que ça va être dans 15 ans? Vu que TMS et Pierrot commencent aussi à se detourner du genre, que Gundam est devenu la seul série de mecha jeunesse, Precure la seul série de Magical girl et que même le shonen d'action est en retrait.
Le public ne sera pas renouvellé et va se detourner de l'animation. Bref, les studio se detournant de l'animation jeunesse ne voient absolument pas à long terme et vivent sur le fil du rasoir. une seul production fait un échec de taille et ça peut signer la mort de ces Studio (la gainax ont payé très cher l'échec de Panty & Stocking, Gonzo encore plus ses Last exile et gankutsuo)

Combien de fois je vais devoir le repeter.

La Toei n'est pas le porte étendard de ce qui ne va pas dans l'industrie japonais mais de ce qui devrais se faire pour quitter la crise. Faire des économie, viser des marché plus large(pays étrangers), ouvrir des studio d'animation dans d'autre pays(chose que préconise Anno) et continuer une production viable sur le long terme.

c'est exactement ça le problème, vous n'écoutez rien et vous cracher sur le studio en racontant n'important quoi ce qui fait de vos messages de gros trolls.


bien que ce soit surprenant, j'ai davantage touché à Korra qu'à Bayonetta, le fait que j'ai Korra dans mon lit le soir avant de dormir et Bayonetta non doit jouer.

Hors ligne Oiseau Vermillon

Dis donc, pour quelqu'un qui voulait nous laisser entre nous, tu es encore sacrément véhément, je trouve.

Tu nous accuses de ne pas être capable d'écouter ce que tu as dire, mais tout du long, tu ne fais que parler de la crise à venir et de la nécessité de produire des animes jeunesse, là où nous nous indignons de l'indigence de ces productions. Et tu oses dire que nous n'écoutons pas alors que tu n'es même pas en mesure de te mettre au diapason de la conversation dès le début ? On marche sur la tête.

Que tu estimes que la Toei fait ce qui doit être fait, c'est ton droit. Que tu viennes la ramener en disant que ceux qui ne sont pas d'accord avec toi sont des trolls, c'est du foutage de gueule, surtout quand, en face, on fait également l'effort d'apporter des arguments.

Hors ligne Max

résumé de la conversation :

"c'est la crise !"
"bah oui mais c'est moche !"
"mais c'est la crise !"
"bah oui mais c'est moche !"
"mais puisque je te dis que c'est la crise !"
"Peut-être mais au final c'est moche quand même"
"bon sang mais c'est la crise qu'est-ce que vous comprenez pas ?"
"on comprend, mais c'est moche"

Repeat. On peut peut-être arrêter les frais...
J'en chialerais !

Hors ligne paladin shura

Accessoirement, les gens ont -paraît-il - des goûts, il y a des tendances, et c'est au marché de s'adapter.
Si les gens, préfèrent voir ces animes courts nocturnes que tu fustiges tant (et sur lesquels tu te permets parfois de pinailler sur des queues de cerises techniques alors qu’apparemment faire des économies sur les finitions serait la solution de la crise... passons)  alors pourquoi les studios feraient-ils autre chose ?
Par amour du métier et des petits enfants (rires) ?
Comme la Tôei (rires-bis) ?

Peut-être - et c'est bien ce que je suppose que tu as du mal à admettre au vu de tes posts - que tu refuses simplement de te dire que TON point de vue et TON analyse sur l'animation, la crise, la politique des éditeurs, les attentes du public, l'apocalypse, etc... n'est pas forcément LA vérité et LA solution à tous les problèmes.
La Toei s'est mise dans une case d'offre, à savoir un max d'anime faciles à produire pour apporter le minimum de budget viable pour d'autre et servir un truc de qualité. OK. Grand bien lui en fasse, mais si les gens n'aiment pas, on ne peut le leur reprocher, et il va de soit que l'image du studio en pâtit. Et il n'y a probablement pas de place pour un autre éditeur sur cette même case, parceque la majorité du public attend autre chose, et si le public change d'avis et veut du gros shonen qui tâche à moindre frais (note: ce n'est un à priori négatif) les autres studios s'y mettront aussi. Mais tous n'ont pas des licences aussi sûre que Dragon Ball ou One Piece (+SM et St seiya à l'international) dans lesquelles un budget minimum suffirait à satisfaire la majorité du public.

Perso, pardon d'être un sale adulte égoïste qui se complaît dans le luxe (*regarde sa fiche de paie et rit*) mais je regarde ce qu'il me plaît et quand je trouve un truc mauvais (que ce soit la Toei ou autre) bah je le dis et je regrette que ce fut produit au détriment d'une autre oeuvre, point.

Ou alors je vais ptet acheter du Free-cola que je trouve dégueu à la place du Coca-cola parceque, quand même, produire du soda à moindre coût, c'est vachement militant.

Hors ligne Sojiro

Puis vu que t'aimes avoir le beau rôle et trouver des connards qui incarne le mal absolu je vais en rajouter une couche, je préfère que la japanimation vive encore que 20 ans et produit de belles choses plutôt qu'elle perdure bien plus longtemps mais en faisant du full cheap, car oui je préfère la qualité à la quantité, et la japanimation c'est pas quelque chose de vital donc oui je peux très bien me permettre d'avoir cet égoisme y'a rien de mal à ça, si tu penses pas à ton plaisir personnel durant tes loisirs je vois pas quand tu peux y penser.


Ou alors je vais ptet acheter du Free-cola que je trouve dégueu à la place du Coca-cola parceque, quand même, produire du soda à moindre coût, c'est vachement militant.


Du Free cola que t'achètes au prix du Coca normal en plus de ça  [:petrus]
« Modifié: 21 août 2015 à 20:56:33 par Sojiro »

Hors ligne Yooshita

Ce qui est dérangeant dans le discours de Chevkraken c'est l'absence de nuance. En gros il n'y aurait que deux modèles -> le modèle Toei les séries à rallonge pas chère pour un public jeune ou le modèle des productions nocturnes otakus, les séries courtes avec un meilleure budget pour un public cible. C'est vrai pour la majorité des cas, mais faudrait pas oublier non plus des productions comme récemment The Boy and the Beast qui ne rentre dans aucune des deux catégories. Les animes qui ne ciblent pas particulièrement les enfants ou les otakus sont rares mais ils existent.

Hors ligne chevkraken

Citer
là où nous nous indignons de l'indigence de ces productions. Et tu oses dire que nous n'écoutons pas alors que tu n'es même pas en mesure de te mettre au diapason de la conversation dès le début ? On marche sur la tête.
Mais les productions ne sont pas indigentes, c'est vos standard qui sont trop élevés.

Des standard déterminé par des série courte, nocturnes, vendues très chers et produites par des grand groupe qui ont beaucoup moins besoin de sponsors.

Allez voir Aikatsu, Jewelpet, Naruto ou Hero bank, ce ne sont pas des série Toei et pourtant, leur niveau technique est tout aussi faible que les série Toei.

Et pourtant, contrairement à aux série Toei, il y a une grosse boite pour financer derrière

résumé de la conversation :

"c'est la crise !"
"bah oui mais c'est moche !"
"mais c'est la crise !"
"bah oui mais c'est moche !"
"mais puisque je te dis que c'est la crise !"
"Peut-être mais au final c'est moche quand même"
"bon sang mais c'est la crise qu'est-ce que vous comprenez pas ?"
"on comprend, mais c'est moche"

Repeat. On peut peut-être arrêter les frais...

ce n'est pas moche, il y a eu 2 minutes de moche sur DB super, mais la série est beaucoup plus stable et mieux animé que DBZ.


La crise n'est pas le seul problème, il y a aussi le'implication des sponsors, le format, l'heure de diffusion, le public visé les anime jeunesse vendent moins, on peut donc pas mettre autant de budget dedans).

Mais tu as raison, on peut arreter les frais, on a fait le tour de la question, il n'y a plus rien à dire

Citer
Accessoirement, les gens ont -paraît-il - des goûts, il y a des tendances, et c'est au marché de s'adapter.
Si les gens, préfèrent voir ces animes courts nocturnes que tu fustiges tant (et sur lesquels tu te permets parfois de pinailler sur des queues de cerises techniques alors qu’apparemment faire des économies sur les finitions serait la solution de la crise... passons)
Les gens ne prefèrent pas voir ces anime court nocturnes. les anime diurnes font beaucoup plus d'audiences que ceux nocturnes.
Le truc c'est que les animes diurnes sont destinés avant tout à des enfants et adolescent n'ayant pas forcement les moyens d'acheter des DVD et bluray hors de prix, il faut donc les rentabiliser avec des produits derivés ou avec la pub
Là où les animes nocturnes plaisent à une minorité qui a de l'argent et qui est prete à payer très cher des séries qui leur sont destinés. C'est donc des rentrées d'argent plus facile, plus directe.

On est donc bien face à une industrie qui ne fait pas ce que veux le plus grand nombre mais qui fait ce que veulent ceux qui ont beaucoup de fric à depenser.

D'ailleurs on remarquera que sauf quelques exceptions (l'attaque des titans)les manga se vendant le plus ne sont plus  les anime faisant le plus de ventes et vice versa(les manga Fate par exemple sont des titres mineurs alors que Fate est un poids lourd niveau vente anime)
Citer
Perso, pardon d'être un sale adulte égoïste qui se complaît dans le luxe (*regarde sa fiche de paie et rit*)
Peut être car en france, les éditeurs se ruinent pour nous offrir ces produit de luxe à un prix raisonnable. quitte à ce que la qualité d'édition soit catastrophique.
Le format physique est en regression permamente. En dehors de Kaze, la majorité des éditeur des années 2000 ont disparu ou presque (Dybex n'a rien licencié de nouveau depuis 2013 et AB vie sur ses vieilles licences).
Les VF se font de plus en plus rare, les streaming et version demat sont des version TV car les éditeur ne veulent pas payer les droits des version DVD.
ADN et wakanim sont en contact avec des fansubber pour leur trad. ADN achete les droit de ses série pour moins de 2 an (la majorité des simulcast d'il y a 2 ans sur ADN ne sont plus dispo et ne sortiront jamais en france).
Wakanim et crunchyroll ne font pas de version physique.



C'est vrai pour la majorité des cas, mais faudrait pas oublier non plus des productions comme récemment The Boy and the Beast qui ne rentre dans aucune des deux catégories.
C'est une production cinema c'est pour ça. Tu ne verra pas de titre comme ça à la TV.

Le cinema est clairement le support le plus libre, celui qui permet le plus d'ambition.
D'ailleurs, les prod cinema de la Toei n'ont pas la même politique.
Entre Albator, Niji iro Hotaru (dont la patte fait très Mamoru Hosada d'ailleurs) ou les film Bouddha. On est pas du tout dans les prod jeunesse.
Et c'est pareil pour les autres Studio. Majokko de Ufotable est totallement à l'opposé de ce que produit le studio.
Personnellement, je pense que l'avenir de l'animation japonais est dans les prod Cinema. un film populaire rapporte beaucoup plus d'argent qu'une série et un en 2D coute pas plus cher qu'une série de 13 épisodes
Citer
je préfère que la japanimation vive encore que 20 ans et produit de belles choses plutôt qu'elle perdure bien plus longtemps mais en faisant du full cheap, car oui je préfère la qualité à la quantité
Qualité technique n'a jamais voulu dire qualité tout court. Sinon des film comme transformers seraient les meilleurs film de tout les temps et la majorité des prod indé seraient de la merde.
Tu ne veut pas que l'animation jap produise de la qualité, juste des truc qui te plaisent, nuance. (car bon des bons truc avec une technique pas bonne, il y en a plein. genre kill la kill par exemple ou bien gatchaman crowds et le contraire existe aussi)
Citer
c'est pas quelque chose de vital donc oui je peux très bien me permettre d'avoir cet égoisme y'a rien de mal à ça, si tu penses pas à ton plaisir personnel durant tes loisirs je vois pas quand tu peux y penser.
Tu sais que tu parle d'un des plus plus grosse industrie d'un pays là tout de même? Si l'animation japonaise s'effondre. le pays complet sera en crise. Sans oublier la perte culturelle.
bien que ce soit surprenant, j'ai davantage touché à Korra qu'à Bayonetta, le fait que j'ai Korra dans mon lit le soir avant de dormir et Bayonetta non doit jouer.

En ligne Hypnos

  • Maréchal du spoil sauvage
  • Nanoteurs
  • Membre Héroïque
  • *
  • Messages: 12935
  • Total likes: 727
  • 10 ans déjà
    • Voir le profil
Citer
Peut être car en france, les éditeurs se ruinent pour nous offrir ces produit de luxe à un prix raisonnable.

Je note que tu ne parle pas du fabuleux @anime ensuite [:aku1]
« Modifié: 22 août 2015 à 02:15:19 par Hypnos »
Knock, knock, Neo.

Hors ligne Yooshita


C'est une production cinema c'est pour ça. Tu ne verra pas de titre comme ça à la TV.

Le cinema est clairement le support le plus libre, celui qui permet le plus d'ambition.
D'ailleurs, les prod cinema de la Toei n'ont pas la même politique.
Entre Albator, Niji iro Hotaru (dont la patte fait très Mamoru Hosada d'ailleurs) ou les film Bouddha. On est pas du tout dans les prod jeunesse.
Et c'est pareil pour les autres Studio. Majokko de Ufotable est totallement à l'opposé de ce que produit le studio.
Personnellement, je pense que l'avenir de l'animation japonais est dans les prod Cinema. un film populaire rapporte beaucoup plus d'argent qu'une série et un en 2D coute pas plus cher qu'une série de 13 épisodes

Oui visiblement The Boy and the Beast n'était pas le meilleur exemple (mais le premier qui me venait en tête  :-\)

J'aurais plutôt dû te parler de Ronja, Mushi-shi ou Ping-Pong The Animation, qui eux sont bien des séries et qui ne visent pas particulièrement comme je l'avais dit, les enfants ou les otakus, mais le grand public ou les fans d'animation en général.

Je te l'accorde ce genre d'animes sont quand même rarissimes, surtout en ces temps de crises où les studios préfèrent adopter une attitude conservatrice et limiter la prise de risques, mais ils existent et il serait bon de ne pas les oublier.

Hors ligne chevkraken

C'est vrai, mais toutes ces production ont dû faire beaucoup de sacrifice pour exister.

Ping Pong aussi experimental soit il est justement bourré de faille techniques alors que c'est aussi un grand studio aux commande (c'est la tatsunoko et elle appartient à une chaine de TV qui gagne 50 fois plus que la toei)


Ronja est en 3D et pas dans une belle 3D et ce malgré l'implication de Ghibli (qui est un des studio ayant le plus de revenu)


Mushishi, il a fallut attendre 8 ans pour une suite. Et le studio a terriblement souffert ces 5 dernières années.

Là où ils produisaient 4 séries par ans entre 2006 et 2008 avec des série longues dans le lot, mais à partir de 2010, il n'ont arreté et ne font même plus 1 série par an et pas plus longue de 12 épisodes.
Le studio pour survivre s'est retrouvé à fait de la sous traitance en faisant des intervalles(comme ils l'avaient du faire dans les année 90)
Alors qu'on parle d'un studio historique, le studio d'où on émergé Hideaki anno et nobuteru Yuki. Le studio qui est à l'origine des OAV "Les heros de la galaxie"
D'ailleurs, si ça se trouve tout comme prendre le risque de faire Last Exile 2 a achevé Gonzo, si ça se trouve Mushi-shi 2 va achever Artland (la série est un peu dessous du seuil supposé de rentabilité en vente)

En fait, ça confirme une chose, faire de l'original à la TV, c'est très risqué et même les plus grand n'osent pas y mettre des gros budget.


bien que ce soit surprenant, j'ai davantage touché à Korra qu'à Bayonetta, le fait que j'ai Korra dans mon lit le soir avant de dormir et Bayonetta non doit jouer.

Hors ligne Sergorn

Non mais y a des tonnes d'anime produits pour les gosses, dont beaucoup ne sortent même pas du Japon.

La TOEI est très loin d'être le seul studio à viser les gosses.

-Sergorn

Hors ligne AZB

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Banned!
  • Messages: 36225
  • Total likes: 3144
  • ...Et son orchestre, bien sûr
    • Voir le profil
Au passage, je vois pas trop en quoi le fait que le public visé soit les enfants pourrait être une excuse au bâclage. Un jeune public est peut-être moins pointilleux qu'un public plus âgé, mais il est pas aveugle.

Quand StS a été diffusé en France la première fois j'avais 6 ans, et je me rendais bien compte que certains épisodes, au hasard le 9, étaient bien moches comparés à d'autres [:sarko3]
Hé, chuis ptet moche et rongé par la haine mais je... euh... c'était quoi la troisième chose? [:aie]

Hors ligne Oiseau Vermillon

Mais les productions ne sont pas indigentes, c'est vos standard qui sont trop élevés.

Des standard déterminé par des série courte, nocturnes, vendues très chers et produites par des grand groupe qui ont beaucoup moins besoin de sponsors.

Allez voir Aikatsu, Jewelpet, Naruto ou Hero bank, ce ne sont pas des série Toei et pourtant, leur niveau technique est tout aussi faible que les série Toei.

Et pourtant, contrairement à aux série Toei, il y a une grosse boite pour financer derrière

Ah bah désolé, mais quand je regarde World Trigger ou SoG, une des premières réflexions qui me vient à l'esprit est que c'est soit moche, soit indigent. Et si penser le contraire signifie avoir des standards corrects, je ne m'étonnerait plus de rien. Si demain je viens te dire que Hibike! ou NagiAsu sont magnifiques, tu vas te ramener en me disant que, non, non, ce n'est pas magnifique, ce sont simplement mes standards qui sont trop bas.

Et tu parles à présent de standards déterminés ? Où est passée la norme normale portée fièrement par la Toei ? Et puis de toute façon, comment parler de standardisation ou de norme quand, de toute façon, on assiste à des productions à la qualité aussi disparate ?

Quant aux autres animes dont tu parles, tu illustres en fait les reproches adressés dans ce sujet. Personne ne critique la Toei pour troller la Toei (comme tu l'as si souvent dit ces derniers temps), les gens critiquent la Toei parce que la Toei produit des animes qu'ils regardent. Ce qui n'exclue pas le fait qu'ils dirons amen à des productions indigentes d'autres studios. Quand je regarde un anime Diomedéa mal réalisé et moche par moments, je vais trouver ça moche et mal foutu, je vais pas dire que c'est joli juste parce que je considère que la Toei est le seul studio à faire des trucs laids.

Je critique la Toei parce que les œuvres qu'elle massacre sont des œuvres pour lesquelles j'ai plus d'affection que des magical school/harem/inceste/insecte menaçant ou que sais-je encore.

Je ne vais pas être hypocrite au point de dire que cela me cause une douleur immense de critiquer la Toei, ce serait faux. En revanche, oui, je préfèrerais ne pas avoir à le faire. Je préfèrerais que la Toei agisse de manière normale et propose des animes visuellement corrects. Je n'exige pas des arrières-plans à la NagiAsu, ni une animation de malade à la Shingeki, ni des décors et du charadesign à la Hibike!, simplement un anime où je puisse être en mesure de me dire que, quand même, c'était bien fichu et que j'ai pu compter les fails sur les doigts d'une main. (Parce que oui, même dans les animes cités ci-avant, il y avait parfois un ou deux plans où l'animateur s'était égaré, mais comme c'était anecdotique, je n'en disais rien.)

Hors ligne ThanaTwinGod

C'est ce que Chevkraken a du mal à comprendre apparemment...

On ne demande pas à ce que la TOEI ne produise que des animés de malade avec une animation extra et une mise en scène avec budget disproportionné!
On demande juste  à avoir des choses regardables, un minimum correct et qui n'arrache pas les yeux sur 80% des plans fixes.

Entre les bouses inter-cosmiques de la Toei et les animés au top d'autres studios, il y a quand même un juste milieu.

La Toei est quand même un studio professionnel jusqu'à preuve du contraire!
Quand on décide de pondre un animé, on y met un minimum de qualité, non?
On ne propose pas quelque chose dont on a l'impression que çà a été dessiné avec des moufles et des truelles et avec un niveau d'animation et de mise en scène proche de zéro.

Faut quand même pas déconner!


Hors ligne Yooshita


Mushishi, il a fallut attendre 8 ans pour une suite. Et le studio a terriblement souffert ces 5 dernières années.

Là où ils produisaient 4 séries par ans entre 2006 et 2008 avec des série longues dans le lot, mais à partir de 2010, il n'ont arreté et ne font même plus 1 série par an et pas plus longue de 12 épisodes.
Le studio pour survivre s'est retrouvé à fait de la sous traitance en faisant des intervalles(comme ils l'avaient du faire dans les année 90)
Alors qu'on parle d'un studio historique, le studio d'où on émergé Hideaki anno et nobuteru Yuki. Le studio qui est à l'origine des OAV "Les heros de la galaxie"
D'ailleurs, si ça se trouve tout comme prendre le risque de faire Last Exile 2 a achevé Gonzo, si ça se trouve Mushi-shi 2 va achever Artland (la série est un peu dessous du seuil supposé de rentabilité en vente)

En fait, ça confirme une chose, faire de l'original à la TV, c'est très risqué et même les plus grand n'osent pas y mettre des gros budget.

Ils ont quand même enchaîné deux mini-saisons, deux téléfilms et un film sur Mushishi, c'est que la franchise leur est quand même rentable, je vois pas comment ce serait possible autrement.

Non mais y a des tonnes d'anime produits pour les gosses, dont beaucoup ne sortent même pas du Japon.

La TOEI est très loin d'être le seul studio à viser les gosses.

-Sergorn

Je crois que ce que voulait dire Chevkraken, c'est que les prods jeunesses sont beaucoup moins présentes qu'il y a 20, 30 ans, ce qui n'est pas faux en soit. En temps de crise les studios préfèrent cibler un public d'acheteurs fidèles qui consomment de l'animation sans compter, plutôt que le public le plus jeune qui n'a pas les moyens de s'acheter des animes au format physique, et dont les parents voient d'un très mauvais œil l'animation et tous ce qui se rapproche à la culture otaku en général.

Après oui il y a les exceptions qui dominent toujours la tête des audiences au Japon, du style Doraemon ou Sazae-san, mais ce sont des séries qui sont suivi en majorité par des adultes de plus de 30 ans, malgré la cible de base.

Aussi faudrait voir à définir ce qu'est vraiment un anime de gosses au Japon, car des prods nocturnes tout aussi gnangnan que les animes du matin, il y en a des tonnes également.

Hors ligne Sbaka

Y'a un truc qui m'a fait tiquer dans tout ce débat, c'est qu'il est dit que DBS est bien dessiné et animé (en tout cas de l'épisode 1 à 4), au moins aussi bien sinon mieux que DBZ.

Or quand j'ai regardé les 4 épisodes de DBS, je me suis dit "c'est moins bien dessiné et animé que le DBZ que je regardais quand j'étais petit", dommage.

Chose que je ne me suis pas dite avec omega, car le style était trop différent, je me suis dit "c'est très différent", pas "c'est moins beau".

Je me demande donc si la comparaison ne tient pas à :
- animés pour gosses : peuvent être mal dessinés (après tout, les trucs pour les TOUT petits sont horribles si on regarde bien, ils sont grossiers)
- animés pour adultes : nécessitent des détails léchés pour plaire

?

Hors ligne chevkraken

Non mais y a des tonnes d'anime produits pour les gosses, dont beaucoup ne sortent même pas du Japon.
-Sergorn
Au japon, la production d'anime jeunesse a diminué par 2 en 20 ans et à peu près 40% des animes jeunesses produit au japon sont de la toei.
Ce ne sont pas les seul, mais ce sont les principaux.

Quant à ceux non produit au japon, pour le marché japonais, ils ne comptent pas ou presque. Le japon les boudent car ils ne sont pas japonais.
Ils sont là bas dans une même situation que les consoles microsoft.
Olivier Astruc a dit pour son ladybug qu'il savait qu'en renoncant à la 2D réalisé par un studio japonais, son Ladybug ne marcherait pas au japon(et c'est pour ça qu'il espère que la série 3D va marcher pour pouvoir faire une version 2D)

Citer
Or quand j'ai regardé les 4 épisodes de DBS, je me suis dit "c'est moins bien dessiné et animé que le DBZ que je regardais quand j'étais petit", dommage.
Souvenir souvenir, je te conseille de les reregarder et tu verra à quel point c'était mal animé et que le dessin était beaucoup moins régulier. (ou bien ne le regarde pas pour pas salir tes souvenirs)
J'ai reregardé saint seiya 86 en même temps que Omega saison 1 et ça m'a fait mal. Oui, on avait parfois un design plus soigné en 86, mais il n'y avait quasiment pas d'animation.
Et le pire pour DBZ, c'est que même les film était parfois cheap techniquement, j'ai revu Metal Cooler et c'était mal animé et moche


Citer
On demande juste  à avoir des choses regardables, un minimum correct et qui n'arrache pas les yeux sur 80% des plans fixes.
Mais ce n'est pas le cas, Dragonball Super est correct quasiment tout le temps. il y a eu 2 minutes qui ne sont pas correct dans le 5 et c'est tout. Saint seiya Omega saison 1 aussi etait correct 45% du temps et execellent 15% (même omega saison 2, malgré les coupes de budget drastique de Bandai et le design horrible à animé était correct la moitié du temps faut pas abuser)

Citer
les gens critiquent la Toei parce que la Toei produit des animes qu'ils regardent. Ce qui n'exclue pas le fait qu'ils dirons amen à des productions indigentes d'autres studios.
Bah déjà, les gens regardent des animes qui leur sont pas destinés. je tiens à te rapeller que les interview de la preprod de Dragonball super indiquait que la Toei ciblait les enfants avec Dragonball Super (et non les adultes qui ont grandi avec la série qui ont déjà eu DBZ et DBGT et qui de plus ont déjà dû voir les film)

Mais en plus ce ne sont pas des production indigente, mince quand est ce que vous comprendrez qu'on ne peut pas mettre autant d'argent dans une série en 13 ou 23 épisode nocturne et une série en 50/100 diurnes....
C'est si dur à comprendre??
Non seulement ça coute plus cher, les planning sont plus serré et en plus ça se vend moins car le public est plus jeune et n'a pas d'argent pour acheter les disques
a moins d'avoir une chaine de TV qui produit directement la série (Hunter X hunter ou Avatar/Korra) avoir un bon niveau technique sur une série TV jeunesse  et longue est quasiment impossible car ça coute trop cher.
Jean Chalopin a mis des années à trouver les fond pour les cités d'or 2. SAV prod a mis 9 ans pour réussir à produire Oban star racer, Olivier Astruc a dû cher des sponsor dans le monde entier et renoncer à la 2D qu'il voulait pour faire son Ladybug (et la série a mis 3 ans a sortir)

Pour info, un épisode de One piece coute 100000 dollars, une saison complète c'est 5 millions de dollars, 500 millions de Yen.

Même  si une nocturne peut fait jusqu'à 300000 dollars l'épisode pour les plus grosses prod (jamais plus, même UBW ne doit pas couter plus), si elles ne font que 13 épisode, ben au final, elles coutent pas plus cher. surtout que dans la majorité des cas, le Budget par épisode ne doit pas depasser plus de 200000 dollars ( les série longue coutent plus cher car il y a plusieurs équipes dessus, que les animateur sont payé plus cher car ils doivent bosser plus vite et qu'il faut souvent appeller des animateur en renfort pour tenir les delai vu qu'il n'est pas possible d'avoir la moitié de la série prete d'avance là où c'est possible quand une série n'a que 12 épisodes)

Citer
Au passage, je vois pas trop en quoi le fait que le public visé soit les enfants pourrait être une excuse au bâclage. Un jeune public est peut-être moins pointilleux qu'un public plus âgé, mais il est pas aveugle.
Voit la réponse juste au dessus. ce n'est pas baclé car les enfants savent pas voir quand c'est mal dessiné. Non, c'est juste qu'il est quasiment impossible de maintenir un niveau technique solide et constant sur une série longue pour un public qui de plus n'a pas d'argent pour acheter les DVD bluray (les série jeunesse étant rentabilisé uniquement par les produits dérivés vendus par les sponsors)

Par exemple la chute technique sur omega saison 2 est dû à une baisse de budget donné par bandai car la saison 1 n'a pas vendu assez de produits dérivés.
Et elle ne s'est fait qu'a condition que le design reviennt à des armures permettant de faire des myth cloth et que des personnages déjà poppulaires soient mis en avant pour avoir des myth cloth que les gens voulait.
Le fait que Bandai impose ses choix dans la production est connu. Umakoshi en avait parlé lorsqu'on l'a interrogé sur la production de Precure (et il en a reparlé sur Omega saison 1 en disant qu'il était content car pour une fois, sur omega saison 1, les sponsors confiant en la série avait laissé carte blanche au staff) et Himeno en a parlé pour la série de 86(toute les design d'armures V1 devaient recevoir l'aval de bandai.)
« Modifié: 22 août 2015 à 20:08:39 par chevkraken »
bien que ce soit surprenant, j'ai davantage touché à Korra qu'à Bayonetta, le fait que j'ai Korra dans mon lit le soir avant de dormir et Bayonetta non doit jouer.

Hors ligne megrez alberich

Toei Animation : créateur de séries mythiques ou Mc Do de la japanim' ?
« Réponse #170 le: 22 août 2015 à 20:12:42 »
Himeno en a parlé pour la série de 86(toute les design d'armures V1 devaient recevoir l'aval de bandai.)

Et pas que les V1 :

Laissez-la partir
Laissez-la mourir
Ne le dites pas
Tristana... c'est moi !

Hors ligne chevkraken

au passage, la première réponse d'Araki confirme que le lancement d'une suite à une série (et donc de son budget) depend avant tout de Bandai (et que donc si il faut s'en prendre à quelqu'un pour des budget faiblard, c'est à Bandai)

Bandai qui pour le coup produit encore plus que la Toei (les 3/4 des prod Toei sont financés par bandai, Sunrise et toutes leur prod c'est Bandai, God Eater c'est bandai. bandai a même des billes dans la prod de detective Conan chez TMS)
bien que ce soit surprenant, j'ai davantage touché à Korra qu'à Bayonetta, le fait que j'ai Korra dans mon lit le soir avant de dormir et Bayonetta non doit jouer.

Hors ligne Yooshita

Re : Toei Animation : créateur de séries mythiques ou Mc Do de la japanim' ?
« Réponse #172 le: 29 février 2016 à 22:13:23 »
Je vous propose de poursuivre le débat ici histoire d'éviter le HS

Tu sais ce qu'on en pense Yooshita de ce genre de comparatifs, c'est très malhonnête car c'est loin de représenter la totalité des productions d'époque, voire la majorité. [:jap]

Surtout que pour les 80's tu as limite que les belles images de chara-designers/animateurs vedettes quoi, et laisse moi te dire que ça ne se limite pas qu'à la Toei cette tendance de changements de design. [:lol]

Je répète aussi qu'il y avait des chara-design indigents même dans les 80's et 90's, suffit de bien chercher au niveau des séries télévisées.

Ce comparatif n'a rien de malhonnête (il l'aurait été si j'avais pris en exemple des old films de Toei vs leurs nouvelles productions diurnes).

Après le problème c'est aussi que la Toei avec des licences comme Dragon Ball et Saint Seiya, on aura plus de mal à pardonner l'indigence du design que pour une série adapter d'un LN noname.

ce changement est sur la quasi intégralité de la prod, pas que la prod Toei, c'est un changement de style dû aux époques qui n'ont pas les même references.

En plus, Sailormoon crystal a un chara design beaucoup moins épuré que l'original. Et c'est pareil pour le Gohan, plus rond ne veut pas dire plus épuré. C'est tout aussi detaillé.

Quant à l'image de Precure. Heartcatch qui est donné en exemple ici est la saison ayant le style le plus épuré (decision d'Umakoshi pour offrir une animation plus fluide)

C'est plus rondouillé, moins géométrique et précis, donc quelques part c'est épuré.


"Lorsque le projet de l'anime de Saint Seiya a été étudié, la cible choisie était les enfants d'école primaire. De nombreux changements ont donc été opérés lors de la conversion manga-anime pour adapter l'oeuvre à un public plus jeune."

De rien. [:aloy]

Donc ça se concentre avant tout sur le début de l'anime jusqu'à l'arc silver saint, qui sait s'ils n'ont pas revus leur cible à partir du sanctuaire, et surtout Asgard, vu le bond graphique et scénaristique de la série à ce moment là. Même Abel semble avoir été fait dans une optique d'attirer un public plus adulte.

Citer
Je pense que ce que toi et beaucoup d'autre ont du mal à comprendre - et je vois ça sur toutes les licences durables - c'est ce que le public visé n'a jamais changé, c'est simplement les attentes du jeune public qui ne sont plus les mêmes entre les années '80 et maintenant.

Jusqu'à preuve du contraire Dragon Ball et Saint Seiya étaient des shonens, donc leur cible était clairement les ados, si leur cible était les petits nenfants ils auraient été classé dans "Kodômo". Or avec leurs séries récentes il est évident que la Toei s'est reclassé sur du kodômo en digressant ses shonens des années 80/90 en productions diurnes pour enfants (que pour enfants), leurs shonens plus récents c'est pareil, One Piece et Toriko sont bien plus édulcoré que d'autres séries shonens qui se font ailleurs comme SNK, OPM ou Gintama.

Citer
C'est même très malhonnête parce que à quelques exceptions près (un Albator 84 par exemple), la majorité de ces séries était plus souvent loupées (ou disons moyennes) graphiquement que belles et homogènes, mais y a de très grosses œillères quand il s'agit des séries de notre enfances où les gens aiment se convaincre que la qualité technique globale de la série était celle des meilleurs épisodes de celle-ci.

Je suis d'accord, même à l'époque la Toei faisait déjà pitié face à d'autres studios (en tête TMS), mais ça restait globalement bien plus acceptable qu'aujourd'hui. Saint Seiya pour reprendre un exemple qu'on connait tous, la serie de 86 c'est 13 épisodes d'Araki contre 3 de Kawai, Omega c'est 3 épisodes d'Umakoshi contre 15 de Yashima.

 Et encore sur Omega on a eu de la chance d'avoir Umakoshi, des séries comme One Piece, Toriko et Super sont dégueulasses et mal animés continuellement, ils n'ont pas d'animateur à la Deus ex machina comme Umakoshi qui débarque pour pondre un chef-d'oeuvre tous les XX épisodes.
« Modifié: 29 février 2016 à 22:17:14 par Yooshita »

Hors ligne Wolgy

  • Holy Emperor of Ultimate Muscle
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2490
  • Total likes: 548
  • Go ! Go ! Muscle !
    • Voir le profil
Ce comparatif n'a rien de malhonnête (il l'aurait été si j'avais pris en exemple des old films de Toei vs leurs nouvelles productions diurnes).

Après le problème c'est aussi que la Toei avec des licences comme Dragon Ball et Saint Seiya, on aura plus de mal à pardonner l'indigence que pour une série adapter d'un LN noname.

[...]

Je suis d'accord, même à l'époque la Toei faisait déjà pitié face à d'autres studios (en tête TMS), mais ça restait globalement bien plus acceptable qu'aujourd'hui. Saint Seiya pour reprendre un exemple qu'on connait tous, la serie de 86 c'est 13 épisodes d'Araki contre 3 de Kawai, Omega Yashima c'est 3 épisodes d'Umakoshi contre 15 de Yashima.

 Et encore sur Omega on a eu de la chance d'avoir Umakoshi, des séries comme One Piece, Toriko et Super sont dégueulasses et mal animés continuellement, ils n'ont pas d'animateur à la Deus ex machina comme Umakoshi qui débarque pour pondre un chef-d'oeuvre tous les XX épisodes.

Mais tu... [:facepalm]

Tu te fiches de moi ? [:delarue4]
Roleplayer Saint Seiya

Hors ligne Yooshita

Re : Toei Animation : créateur de séries mythiques ou Mc Do de la japanim' ?
« Réponse #174 le: 29 février 2016 à 22:23:28 »
La Toei faisait déjà de la daube à l'époque, mais ils avaient une constance qualitative tout de même au dessus de ce qu'ils font aujourd'hui.

Il n'y a rien de contradictoire.

Tags: