Auteur Sujet: Le topic des vieux DA (whatever)  (Lu 36964 fois)

Hors ligne Samantha Rosenwood

Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #425 le: 17 mars 2020 à 16:27:25 »
La vie, l'espace, l'homme...moi aussi, j'ai adoré ces séries. La musique d'ouverture de Il était une fois...l'homme, me trotte toujours dans la tête, avec les images correspondantes. Qui peut oublier Maestro? Personne. Je pense toujours à lui, quand je regarde des émissions/documentaires scientifiques. Oui, nous pouvons lui dire merci, à Maestro.
"Yanagi Ni Kazé" - Proverbe Japonais
"Un ami non éprouvé est comme une noix non cassée. On ne sait ce qu'elle renferme" - Proverbe Russe

Hors ligne chevkraken

Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #426 le: 05 avril 2020 à 20:32:12 »
tiens, on parlait de Vanessa/Pelsia il y a quelques mois, et là je fait découvrir la série à Moumoune au travers de mon episode favori.

bien que ce soit surprenant, j'ai davantage touché à Korra qu'à Bayonetta, le fait que j'ai Korra dans mon lit le soir avant de dormir et Bayonetta non doit jouer.

Hors ligne Telescopium

Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #427 le: 12 avril 2020 à 23:05:51 »
Une info que j'ai trouvé un peu par hasard. Je pense que la vente aux enchères a été décalée ou alors elle a pu se faire par Internet...
https://www.cnews.fr/culture/2020-03-06/goldorak-albator-dragon-ball-z-et-saint-seiya-reunis-dans-une-vente-aux-encheres

Hors ligne Chrysos

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2067
  • Total likes: 101
  • Tu sais ce qu'on dit "beaux yeux, belles...."
    • Voir le profil
Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #428 le: 09 juin 2020 à 12:19:07 »
Vu Millenium actress de Satochi Kon et c'était très bien. C'est moins labyrinthique que Perfect Blue mais dans le genre c'est quand même un peu barré... ou assez confus à décortiquer.


Pour le fond, l'histoire est assez classique et la fin se devine assez vite. Mais pour la forme, c'est très joli, surtout au niveau des décors et des ambiances. pour les personnages celui  que je retiens surtout c'est Genya :

Spoiler (click to show/hide)

Bref, un bon petit film tendre et plein de poésie qui décrit en prime toute une époque du cinéma japonais [:dawa].
Le doré constituant l'individu le plus nocif et le plus difficile à éradiquer de tout Saint Seiya, on peut en déduire que la source d’inspiration première du manga était le staphylocoque.

Tags: