Auteur Sujet: [Knight of the Zodiac] Saint Seiya Netflix (été 2019)  (Lu 36982 fois)

Hors ligne SSK

Re : Remake de Saint Seiya annoncé sur Netflix
« Réponse #300 le: 06 août 2017 à 23:36:48 »
Certes, mais dans l'un comme dans l'autre, c'est à peu près sûr qu'il ignore complètement le statut de son maître. Ce serait pas mal d'y remédier dès le début.

Hors ligne Mai~sunadokei

Re : Re : Remake de Saint Seiya annoncé sur Netflix
« Réponse #301 le: 07 août 2017 à 00:16:26 »
C'est pas justement moins compliqué vu que tu peux reprendre les modèles et pas devoir faire 9876543210 dessins différents ? Enfin à "niveau" égal j'entend, donc ne pas contredire en prenant un exemple de CGI "de luxe" et du dessins cheap made in toeï :o

À vrai dire, selon ce que j'ai compris, c'est surtout une courbe de complexité décroissante. Le CGI n'est rentable que si on le recycle suffisamment en produisant un nombre conséquent d'animations, tandis que la complexité de l'animation traditionnelle est relativement constante. Du coup si la Toei n'est pas une habituée du CGI, il s'agit effectivement d'un investissement certain en temps et en argent (probablement en vue d'une reconversion ou à la rigueur d'une évolution de leur production)
/!\ a tendance à disparaître sans aucun préavis. /!\

Hors ligne Sergorn

Re : Remake de Saint Seiya annoncé sur Netflix
« Réponse #302 le: 07 août 2017 à 00:29:35 »
La TOEI est non seulement une habituée des CGI mais ils sont parmi les leaders du domaine au Japon.

Par contre ce sera leur première  serie entièrement en CG (Kado est une réussite mais n'est pas uniquement en CG) mais leur but est en toute logique de servir de leur expérience et des technologies développées pour leurs long métrage sur un format télévisuel et donc sur la durée.

-Sergorn

En ligne paladin shura

Re : Re : Remake de Saint Seiya annoncé sur Netflix
« Réponse #303 le: 07 août 2017 à 01:58:17 »
Disons que si on veut moderniser ça un minimum, on pourrait garder la règle mais que les personnages souligner à quel point c'est archaïque et décadent. (Ah puis si on veut vraiment aller au bout du truc "Faut renier sa féminité et toussa, qu'elles aient des armures qui ne font pas féminines...)

Ceci dit ça se veut un minimum fidèle y a quand même un point pour lequel il est essentiel de garder cette règle : Marin. Parce que du coup le mystère sur l'identité de Marin sans la règle du masque tu peux l'oublier.  [:aie]

-Sergorn

Si le seul cas posant problème est Marin, je pense qu'il y a facilement moyen de styliser le masque et d'en faire une part intégrante de la cloth.
Ou plus simplement, faire en sorte que la loi du masque soit un truc vieillot oublié puis ré-imposé par le pope il y a 13 an pour X raison (comme ça, ça reste un truc de méchant et le scenario est chat-perché avec la morale), loi qui sautera à la fin de l'arc sanctuaire, mais ça laisse plusieurs mois/années pour s'en accommoder.
bref, ce ne sont que des exemples mais des ajustements minimaux de ce genre sont à mon avis envisageables.

Sinon maintenant que j'y pense, le maincast composé des bronze five, ça fait pas un peu foire à la saucisse pour une prod' actuelle ?  [:fufufu]
(question semi-sérieuse, j'ignore totalement la répartition en la matière dans les cartoons actuels... tout ce que je sais, c'est que dans les tortues ninja, April est moins potiche dans la version 2012 qu'à l'époque)
 

En ligne Spadeas

Re : Remake de Saint Seiya annoncé sur Netflix
« Réponse #304 le: 07 août 2017 à 03:26:23 »
Oui et non, si la Saori de cette version à un poil plus de caractère et devient une équivalente de Princesse Allura de la série Voltron, qui a un main cast assez similaire (sentai spirit après tous), ça passera sans mal je pense. Si je prends juste une autre série produite pour Netflix. Dans l'esprit, Saint Seiya made in netfllix, pourrait prendre du coté de Voltron, les deux ayant quelque similitudes.
Je m'applique volontiers à penser aux choses auxquelles je pense que les autres ne penseront pas.

Hors ligne chevkraken

Re : Re : Remake de Saint Seiya annoncé sur Netflix
« Réponse #305 le: 07 août 2017 à 04:39:24 »
Certes, mais dans l'un comme dans l'autre, c'est à peu près sûr qu'il ignore complètement le statut de son maître. Ce serait pas mal d'y remédier dès le début.
Dans l'anime de 86, je tiens a préciser que le rang de Marine n'est jamais precisé contrairement à Shaina (Marine n'est Silver que dans les guide book et prduit derivé) ce qui faisait d'ailleurs que retrouver Yuna de l'aigle en bronze saint dans Omega n'est pas une incohérence.

À vrai dire, selon ce que j'ai compris, c'est surtout une courbe de complexité décroissante. Le CGI n'est rentable que si on le recycle suffisamment en produisant un nombre conséquent d'animations, tandis que la complexité de l'animation traditionnelle est relativement constante.
Dans le cas de saint seiya, il y a une autre raison qui rend la CGI favorisé: Les armures.
Les armures comme les mecha sont une horreur à animer en 2D, d'ailleurs quasiment aucun studio d'animation n'anime encore des persos en armure complète en 2D.(serie Berserk en 3D, Berserker dans Fate Zero en 3D...)
J'avais déjà fait remarquer sur Soul of Gold et Omega (surtout saison 2 mais l'arc Sanctuaire aussi dans une moindre mesure) que ce point devait relativiser les critiques sur la technique de la série(d'ailleurs j'ai aussi appris qu'Omega saison 1 avait eu uniquement un mois de plus de preprod que Dragonball Super et la saint 2 a eu autant de temps)
bien que ce soit surprenant, j'ai davantage touché à Korra qu'à Bayonetta, le fait que j'ai Korra dans mon lit le soir avant de dormir et Bayonetta non doit jouer.

En ligne Bouloche Le Foufounet

Re : Re : Remake de Saint Seiya annoncé sur Netflix
« Réponse #306 le: 07 août 2017 à 09:46:04 »
Heu, c'est pas vraiment à ce genre de diversité là que je pensais  [:lol] Mais plutôt aux couleurs de peaux, aux caractéristiques physiques, aux handicaps, aux relations humaines, ce genre de trucs.

C'est vrai que dans StS, les personnages viennent d'un peu partout. Mais bon, regardons le cas de June. Qui vient d'Ethiopie. Et qui est blonde aux yeux bleus. Ou Shaka, qui est indien (bon, d'accord, on peut contourner le truc en disant que c'est un descendant de quelque colon britannique. Mais quand même). Et j'ai la flemme de chercher, mais il doit y en avoir d'autres.
Je rebondis sur ce post :

Alors, en effet, ça serait bien qu'on retrouve une plus grande "diversité ethnique" dans le remake. Car, dans l'anime, à part Krishna, tout le monde est blanc (il me semble).

Par contre, ça m'a toujours dérangé de lire des trucs du genre "si untel vient d'Ethiopie, alors il est forcément noir" (c'est un exemple : je rebondis (sur le cas) June ([:aie])). Pourquoi un Ethiopien devrait-il être nécessairement noir ? Alors, bien sûr, en Ethiopie, la majorité de la population est noire, pas de soucis, pas de surprise. Mais pas que ! Je suis certain qu'on peut trouver des Ethiopiennes blanches blondes aux yeux bleus. Sûrement pas énormément (en proportion), mais ça doit pouvoir se trouver ! ;)

Dire qu'un Ethiopien ne peut pas être blanc, c'est comme dire "C'est n'imp', le perso est Français et il est noir, ça ne peut pas coller". Il y a un petit coté raciste qui me gratouille.
Ce n'est pas bien méchant, ce n'est pas très grave, mais ça me chiffonne.

(Ce post n'est pas contre toi, Alaiya : ton post a juste servi de cadre, de "déclencheur")
Tout problème a sa solution qui pose problème...

Hors ligne Aresielle

Re : Remake de Saint Seiya annoncé sur Netflix
« Réponse #307 le: 07 août 2017 à 09:50:47 »
Seiya, Hyoga, Shiriu, Ikki et Shun, papy Kydo, Tatsumi, ... Il y a plein de perso d'origine Japonaise ou à moitié japonais (pour Shiriu et hyoga)  [:aloy]
"Scary... Super scary! T-Toei Animation's gonna kill us!" Gintoki, Gintama ep.282
"You just can't help ninja" Prodigy, young avengers #6
"But fans deal in absolutes, like Sith." The Producer of Star Wars Rebels

Hors ligne Sergorn

Re : Remake de Saint Seiya annoncé sur Netflix
« Réponse #308 le: 07 août 2017 à 10:02:36 »
Un jour faudra comprendre que le "blanc" des persos d'anime pour les Japonais ça veut dire "Japonais" dans leur tête :o

Le contraire des Simpsons quoi. :o

-Sergorn

Hors ligne Alaiya

Re : Remake de Saint Seiya annoncé sur Netflix
« Réponse #309 le: 07 août 2017 à 10:33:13 »
Citer
Par contre, ça m'a toujours dérangé de lire des trucs du genre "si untel vient d'Ethiopie, alors il est forcément noir" (c'est un exemple : je rebondis (sur le cas) June ([:aie

Dire qu'un Ethiopien ne peut pas être blanc, c'est comme dire "C'est n'imp', le perso est Français et il est noir, ça ne peut pas coller". Il y a un petit coté raciste qui me gratouille.
Ce n'est pas bien méchant, ce n'est pas très grave, mais ça me chiffonne.

Certes, mais ce raisonnement aussi noble soit-il ne résiste pas aux considérations économiques et sociales. Les pays dits riches se caractérisent depuis de nombreux siècles par un brassage ethnique significatif du à leur attractivité économique ainsi qu'à, dans un passé plus lointain, des échanges commerciaux importants entre les continents et enfin, à l'esclavage. De fait, la variété ethnique en Europe et en Amérique du Nord (et ailleurs mais dans des proportions moins visibles) est une réalité très significative qui, en effet, ne peut plus, et depuis un bail, impliquer de raisonnement nationalité = couleur de peau.

Ce n'est pas le cas dans les pays africains (hormis l'Afrique du Sud). Il y a du brassage intra-continent, évidemment, mais le brassage intercontinental est moindre par rapport à celui décrit ci dessus (du moins aujourd'hui - on en reparlera dans quelques décennies). Donc, oui, sûrement, on doit pouvoir trouver des blancs aux yeux bleus de nationalité éthiopienne mais la réalité est que l'écrasante majorité des éthiopiens ne  le sont pas. Tu dis éthiopien, tu ne penses pas automatiquement blanc. Et c'est normal.

D'ailleurs, c'est un sujet récurrent concernant les films qui se déroulent par exemple au moyen-orient, ou en Egypte, ou autres, avec des acteurs blancs choisis pour jouer des personnages qui ne sont pas censés l'être. Si on applique le raisonnement que tu exposes - et on pourrait l'appliquer - alors ce serait également raciste, non ?

Et dans le cas de StS, pourquoi dire que tel personnage est éthiopien, ou tel autre irakien, si c'est pour en faire systématiquement des personnages blancs ? Dans ce cas, autant ne rien spécifier quant à leurs origines, non ?

Bref. On ne se posait pas ce genre de questions il y a 30 ans, c'est sûr et certain  [:lol] Et de toute évidence, sûrement pas Kurumada XD Mais aujourd'hui, beaucoup se la posent et donc autant en tenir compte.

http://archiveofourown.org/users/Alaiya

"When the fires, when the fires are consuming you
And your sacred stars won't be guiding you,
I've got blood, I've got blood - Blood on my name"

Hors ligne black dragon

Re : Re : Remake de Saint Seiya annoncé sur Netflix
« Réponse #310 le: 07 août 2017 à 10:49:36 »
Alors, bien sûr, en Ethiopie, la majorité de la population est noire, pas de soucis, pas de surprise. Mais pas que ! Je suis certain qu'on peut trouver des Ethiopiennes blanches blondes aux yeux bleus. Sûrement pas énormément (en proportion), mais ça doit pouvoir se trouver ! ;)
Bien sûr, ça peut se trouver : disons que tu as 1% d'avoir une éthiopienne blonde aux yeux bleus, 1% d'avoir un indien blond aux yeux bleus. Avoir l'un ou l'autre, c'est possible, mais avoir les deux en même temps, ça devient déjà une chance sur 10000 :)
C'est comme avoir une pièce qui tombe 1000 fois de suite sur face : tu peux te dire que c'est possible théoriquement, ou alors tu te dis que quelque chose est légèrement biaisé quelque part ;)

Disons que si on veut moderniser ça un minimum, on pourrait garder la règle mais que les personnages souligner à quel point c'est archaïque et décadent. (Ah puis si on veut vraiment aller au bout du truc "Faut renier sa féminité et toussa, qu'elles aient des armures qui ne font pas féminines...)
Je ne pense déjà pas que la règle soit présentée comme une chose positive dans l'ancienne série, la réaction de Seiya est assez claire...
C'est juste que l'on ne reparle plus jamais du sujet ensuite: ce qui manque c'est une scène après que Saori reprend le contrôle du Sanctuaire où elle laisse le choix aux femmes chevaliers de porter le masque ou pas et encourage que cela soit aboli pour les nouvelles recrues...

certes... Après cette intrigue aussi était hautement stupide, parce que l'hyposthèse "Marin est-elle Seika", ça donnait ça : "séparé de son petit frère enlevé par la fondation graad, Seika décide de se rendre en grèce (?) devient en l'espace d'une poignée d'années seulement chevalier d'argent et obtient ses galons de professeur juste à temps pour former son petit frère" . Du coup pour moi c'était un peu une non-intrigue...  [:aie]
Je ne suis pas sûr que quand tu regardais la série gamin la chronologie des événements était suffisament claire pour que cela soit une "non-intrigue" ;)
Alcoholics don't run in my family.
They stumble around, breaking stuff.

Hors ligne Annie

Re : Re : Remake de Saint Seiya annoncé sur Netflix
« Réponse #311 le: 07 août 2017 à 10:51:38 »
Et dans le cas de StS, pourquoi dire que tel personnage est éthiopien, ou tel autre irakien, si c'est pour en faire systématiquement des personnages blancs ? Dans ce cas, autant ne rien spécifier quant à leurs origines, non ?
Bref. On ne se posait pas ce genre de questions il y a 30 ans, c'est sûr et certain  [:lol] Et de toute évidence, sûrement pas Kurumada XD Mais aujourd'hui, beaucoup se la posent et donc autant en tenir compte.

Moi je trouve ces obsessions très lourdes et elles virent à l'hystérie. On se plaint d'acteurs caucasiens pour des oeuvres de type péplum biblique, mais ce n'est pas tant le racisme qui fait que les producteurs choisissent Christian Bale, Kirk Douglas ou Charlton Heston, mais la bankabilité des acteurs principaux. Idriss Elba en... Heimdall c'est condescendant, alors qu'en Stringer Bell (un mafieux noir), il est génial.

Des oeuvres ciné, animées, etc doivent d'abord de raconter de bonnes histoires et non pas rendre une quelconque justice ethnique a posteriori.
Dans les animés où le design n'a absolument rien de réaliste (genre les yeux qui bouffent 3/5ème du visage, des couleurs bigarrées pour les cheveux, un nombre d'hommes aux cheveux longs anormalement élevé), c'est encore plus con. Vous trouvez que Saga fait grec ?
La question a été réglée dans une scène de la série TV où Ayolia encourage Seiya enfant à persévérer malgré l'hostilité de gens du sanctuaire envers les étrangers. Le message est placé là où il faut et colle avec le genre nekketsu, je ne vois pas en quoi avoir des persos typés l'aurait rendu plus fort.
« Modifié: 07 août 2017 à 11:14:25 par Annie »

En ligne Bouloche Le Foufounet

Re : Remake de Saint Seiya annoncé sur Netflix
« Réponse #312 le: 07 août 2017 à 11:05:34 »
Certes, mais ce raisonnement aussi noble soit-il ne résiste pas aux considérations économiques et sociales. Les pays dits riches se caractérisent depuis de nombreux siècles par un brassage ethnique significatif du à leur attractivité économique ainsi qu'à, dans un passé plus lointain, des échanges commerciaux importants entre les continents et enfin, à l'esclavage. De fait, la variété ethnique en Europe et en Amérique du Nord (et ailleurs mais dans des proportions moins visibles) est une réalité très significative qui, en effet, ne peut plus, et depuis un bail, impliquer de raisonnement nationalité = couleur de peau.

Ce n'est pas le cas dans les pays africains (hormis l'Afrique du Sud). Il y a du brassage intra-continent, évidemment, mais le brassage intercontinental est moindre par rapport à celui décrit ci dessus (du moins aujourd'hui - on en reparlera dans quelques décennies). Donc, oui, sûrement, on doit pouvoir trouver des blancs aux yeux bleus de nationalité éthiopienne mais la réalité est que l'écrasante majorité des éthiopiens ne  le sont pas. Tu dis éthiopien, tu ne penses pas automatiquement blanc. Et c'est normal.

D'ailleurs, c'est un sujet récurrent concernant les films qui se déroulent par exemple au moyen-orient, ou en Egypte, ou autres, avec des acteurs blancs choisis pour jouer des personnages qui ne sont pas censés l'être. Si on applique le raisonnement que tu exposes - et on pourrait l'appliquer - alors ce serait également raciste, non ?

Et dans le cas de StS, pourquoi dire que tel personnage est éthiopien, ou tel autre irakien, si c'est pour en faire systématiquement des personnages blancs ? Dans ce cas, autant ne rien spécifier quant à leurs origines, non ?

Bref. On ne se posait pas ce genre de questions il y a 30 ans, c'est sûr et certain  [:lol] Et de toute évidence, sûrement pas Kurumada XD Mais aujourd'hui, beaucoup se la posent et donc autant en tenir compte.

En fait, c'est surtout une question de proportion, à mon sens.

Pour reprendre ton exemple d'Egyptiens.
Quand un film est fait sur l'Egypte antique, si on voulait être à peu près crédible "historiquement", il faudrait que 99% des perso soit "arabes". Quand t'as 99% de "Caucasiens" au casting, ça ne colle pas. Ce n'est pas nécessairement dérangeant, tant, la plupart du temps, l' "authenticité historique" n'est absolument pas le soucis premier au cinéma.
Et, si t'as un film que se passe dans l'Egypte "contemporaine", tu peux te permettre (un peu) plus de brassage ethnique tout en restant crédible.

Ca, c'est pour la "population globale".

Mais, quand t'as un Egyptien tout seul (et contemporain, hein), il peut tout à fait être de n'importe quel race/ethnie/couleur de peau/appelle ça comme tu veux.

Bien sûr, on est bien d'accord, quand on te dit "Egyptien", on va plutôt s'imaginer, prioritairement, un Arabe. Quand on te dit "Ethiopien", on va s'imaginer un Noir. Et si on te dit "Japonais", on va s'imaginer un "Asiatique" avec yeux bridés et tout le tin-touin. Normal, aucun soucis, puisque ce "type" est très largement majoritaire dans les pays respectifs.

Mais, je le répète, ce qui me chiffonne, c'est la levée de bouclier systématique quand t'as un perso, "isolé", qui n'est pas conforme au type ethnique auquel il est censé appartenir du fait de sa nationalité. Je trouve ça réducteur.
Donc, même si ça casse les clichés, en 1980 et des brouettes, June peut parfaitement être une Ethiopienne blanche blonde aux yeux bleus. Elle n'est certes absolument pas représentative de la "majorité ethnique" de son pays, la probabilité reste faible, mais ça reste possible, donc crédible.
Par contre, si, par exemple lors d'un flashback, on nous montrait la jeunesse de June dans un village entièrement composé de Blancs, ça serait tout de suite bien plus louche. ;)  [:lol]

Tu vois l'idée ? Chais pas si je suis très clair.

Sous prétexte d' "anti-racisme", t'auras toujours un mec qui gueulera, en mode "Social Justice Warrior", lorsqu'un mec originaire d'un pays d'Afrique/d'Asie se trouve être blanc. Alors que, justement, à mon sens, considérer qu'un mec originaire d'un pays d'Afrique/d'Asie ne peut pas être blanc résulte d'un impensé raciste.


Bref, on est totalement HS ! [:lol]


Quant au fait que soit précisé l'origine des perso dans les "fiches" créées par Kuru, c'est du même intérêt que de préciser le groupe sanguin : C'est pour tenter de rendre les persos plus "réels", plus "consistants". Mais, outre le coté symbolique, ça ne sert pas à grand'chose ! :D



Tout problème a sa solution qui pose problème...

Hors ligne Max

Re : Re : Re : Remake de Saint Seiya annoncé sur Netflix
« Réponse #313 le: 07 août 2017 à 11:07:17 »
Je ne suis pas sûr que quand tu regardais la série gamin la chronologie des événements était suffisament claire pour que cela soit une "non-intrigue" ;)

euh bah gamin j'en avais pas grand chose à branler de la soeur de Seiya pour être tout à fait franc donc bon... ^^; (oui j'étais un jeune con intéressé avant tout par les mecs qui se foutent sur la gueule)

Et qu'un gamin ne puisse pas voir qu'une chose est stupide sur le coup ne rend pas cette chose moins stupide que je sache. Surtout compte tenu des fameuses déclarations comme quoi ils veulent que DA ne veuille plus dire automatiquement "truc pour les gosses"
« Modifié: 07 août 2017 à 11:11:35 par Max »
J'en chialerais !

Hors ligne Sergorn

Re : Remake de Saint Seiya annoncé sur Netflix
« Réponse #314 le: 07 août 2017 à 11:13:48 »
Le problème de tout ça c'est que si ça part de critiques légitimes (le manque de représentativité dans les fictions et particulièrement à Hollywood) ça atteint des proportions ridicules et n'importe nawak, comme avoir Guenièvre en noire dans la série Merlin (wut ?) et que tu si tu critiques ces aspects tu es tout de suite traité de raciste par les défenseur autoproclamés de la "justice sociale". Sauf que ces dits défenseurs du coup finissent par se montrer tout aussi racistes que les gens qu'ils veulent critiquent (cf. le casting d'Aladdin de Disney où les deux acteurs principaux - d'origines egyptiennes pour l'un et indienne pour l'autre - sont critiqués parce qu'ils ont le teint "trop blanc"  [:aie]), et que tout coup tout casting qui n'est pas lié à une minorité et attaqué comme étant une forme de discrimination. Et on atteint même un point où ça se reporte aussi au doublage et où il est jugé scandaleux si un acteur de voix blanc double un personnage blanc (et évidemment on fait du deux poids deux mesure, car on ne critique pas le contraire.... qui est par ailleurs très courant et depuis longtemps).

En bref c'est une telle catastrophe que j'espère surtout que KOTZ se fera pas chier avec tout ça en fait, s'il arrive a toucher les animefans US ce sera déjà une victoire.

-Sergorn

En ligne Ilulia

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5357
  • Total likes: 502
  • Et la Terre même ressentit la peur devant sa rage
    • Voir le profil
Re : Remake de Saint Seiya annoncé sur Netflix
« Réponse #315 le: 07 août 2017 à 11:21:37 »
Seika disparaît le jour où Seiya est envoyé en Grèce et, d'après mes souvenirs, elle était dans le même orphelinat que les autres..
Donc d'entrée de jeu c'était un peu cuit pour imaginer un Seika=Marin...
"Il est comme un lion. Un lion doré.... le dieu lion" P.K. Dick (L'homme doré)

Hors ligne Alaiya

Re : Remake de Saint Seiya annoncé sur Netflix
« Réponse #316 le: 07 août 2017 à 11:25:19 »
Pour ce qui me concerne, les tumblronneries me passent à 10 000 au dessus, faut le savoir. Et à moins qu'on m'oblige à mettre le nez dessus, la diversité n'est pas et n'a jamais été ma préoccupation première quand je regarde/lis/écris un truc du moment que ça me plaît. Je ne décortique pas les choses, je n'ai aucune réaction épidermique et ma conscience sociale a la taille d'un timbre poste. Pour résumer, moi, je m'en fous parce que je ne me sens pas concernée à titre personnel.

Ceci étant dit, de nos jours, ça devient malgré tout super compliqué de s'en foutre et au-delà de l'aspect humain - éviter de blesser des gens - ce qui était d'abord des considérations sociales et sociétales devient petit à petit des considérations économiques. Et là, tout de suite, ce n'est plus la même chose. Aujourd'hui, la pression exercée aux USA par les communautés, leur influence, leur pouvoir donc, font bouger les lignes et les équilibres et mésestimer ce nouvel ordre social reviendrait à foirer son business plan.

Par conséquent, et objectivement parlant, ce sont des sujets qui deviennent de plus en plus difficiles à balayer d'un revers de main, qu'on le veuille ou non, si on veut qu'un projet aboutisse. Et StS aux USA en 2017, et qui plus est pour un public jeune, ne pourra pas être tout à fait le même que le StS des années 80 si on veut que l'investissement soit rentabilisé.
http://archiveofourown.org/users/Alaiya

"When the fires, when the fires are consuming you
And your sacred stars won't be guiding you,
I've got blood, I've got blood - Blood on my name"

Hors ligne black dragon

Re : Re : Re : Re : Remake de Saint Seiya annoncé sur Netflix
« Réponse #317 le: 07 août 2017 à 11:33:52 »
Mais, je le répète, ce qui me chiffonne, c'est la levée de bouclier systématique quand t'as un perso, "isolé", qui n'est pas conforme au type ethnique auquel il est censé appartenir du fait de sa nationalité. Je trouve ça réducteur.
Mais ce n'est pas un cas "isolé", car c'est la même chose pour Shaka, et d'autres ;)

Seika disparaît le jour où Seiya est envoyé en Grèce et, d'après mes souvenirs, elle était dans le même orphelinat que les autres..
Donc d'entrée de jeu c'était un peu cuit pour imaginer un Seika=Marin...
Non, elle disparaît le jour où Seiya est emmené de l’orphelinat à la fondation Graad, où ils font l'espèce de pré-entrainement où Tatsumi martyrise Ikki et où Saori joue au poney avec Jabu, donc il y quand même un trou d'au moins quelques mois/année (ce n'est jamais dit clairement...).

Et qu'un gamin ne puisse pas voir qu'une chose est stupide sur le coup ne rend pas cette chose moins stupide que je sache.
Ben le problème, c'est que dans l'anime le design des personnages les fait paraître bien plus âgés, donc tout paraît bien moins compressé temporellement, si bien que ça ne paraît pas si stupide que ça ;)
(Et bon dans le manga, vu qu'on des chevaliers d'or en armure à 6 ans, une Marine=Seika arrive à se glisser même dans un trou temporel de quelques mois...)
Alcoholics don't run in my family.
They stumble around, breaking stuff.

Hors ligne Annie

Re : Re : Remake de Saint Seiya annoncé sur Netflix
« Réponse #318 le: 07 août 2017 à 11:42:02 »
Quand un film est fait sur l'Egypte antique, si on voulait être à peu près crédible "historiquement", il faudrait que 99% des perso soit "arabes". Quand t'as 99% de "Caucasiens" au casting, ça ne colle pas.

Ben justement non. Dans l'Egypte antique, ce n'était pas des arabes, et encore moins des musulmans. C'étaient des coptes (en gros les égyptiens indigènes), et dans les hautes sphères, qui ont souvent été métissés avec des romains ou des grecs, donc le casting de "caucasiens" pour les personnages principaux est peut être plus proche de la "réalité" que si on castait les Ahmed ou Momo du XXIème siècle.

On pourrait reprocher à Kirk Douglas ou Liz Taylor de n'être pas ethniquement proches de Spartacus, Ulysse ou Cléopâtre, par contre, ils ont su restituer la "vérité" de leur personnage (ou du moins l'idée qu'on se faisait de leurs caractères).

Seiya n'a rien de japonais visuellement, mais c'est un personnage totalement nippon dans l'esprit, cet esprit nekketsu on ne le retrouve pas dans des personnages occidentaux même si on trouve des héros qui ne baissent jamais les bras (d'ailleurs en VO, on peut même sentir un côté chauvin nippon - cf la scène avec Ayolia dont j'ai parlé plus haut).
Mais cet aspect nekketsu a sans doute un peu vieilli, surtout depuis l'ère d'Evangelion, il est plus difficile de mettre en scène ce type de personnage.

Hors ligne Sergorn

Re : Re : Remake de Saint Seiya annoncé sur Netflix
« Réponse #319 le: 07 août 2017 à 11:48:20 »
Pour ce qui me concerne, les tumblronneries me passent à 10 000 au dessus, faut le savoir.

Le soucis c'est que ce genre d'attitude à très largement dépasser les frontières de tumblr. Si tu vas sur n'importe quel forum US tu auras systématiquement des commentaires à ce sujet.

Citer
Aujourd'hui, la pression exercée aux USA par les communautés, leur influence, leur pouvoir donc, font bouger les lignes et les équilibres et mésestimer ce nouvel ordre social reviendrait à foirer son business plan.

Vrai. Ceci dit j'ai l'impression que c'est le genre de considération qui n'atteint encore guère les productions Japonaises et le public d'anime en occident et aux USA en particulier où du coup ils arrivent à balayer tout ça à coup de "différence culturelle".

Citer
Et StS aux USA en 2017, et qui plus est pour un public jeune, ne pourra pas être tout à fait le même que le StS des années 80 si on veut que l'investissement soit rentabilisé.

Mais est-ce que ça vise un public jeune ? C'est pas vraiment le discours de Netflix avec ses annonces d'anime (qui vont au contraire plus dans le sens "les DA c'est pas que pour les enfants) et il est tout à fait possible qu'ils visent les animefans en priorité. Auquel cas le côté représentativé, il faut dire ce qui est, les animefans US ils s'en balancent.

-Sergorn

En ligne Ilulia

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5357
  • Total likes: 502
  • Et la Terre même ressentit la peur devant sa rage
    • Voir le profil
Re : Re : Re : Re : Re : Remake de Saint Seiya annoncé sur Netflix
« Réponse #320 le: 07 août 2017 à 11:50:28 »
Non, elle disparaît le jour où Seiya est emmené de l’orphelinat à la fondation Graad, où ils font l'espèce de pré-entrainement où Tatsumi martyrise Ikki et où Saori joue au poney avec Jabu...

Vu que je suis en vacances j'ai été dépoussiérer mes vieux tomes et dans le volume 1 Saori dit : "..Ta sœur qui était dans le même orphelinat que toi a subitement disparu le jour où tu as été envoyé en Grèce".
Donc autant je ne sais pas si Seika était vraiment avec les autres ou dans l'orphelinat d'origine, autant on ne peut pas se tromper sur le moment de sa disparition ^^
« Modifié: 07 août 2017 à 12:04:13 par Ilulia »
"Il est comme un lion. Un lion doré.... le dieu lion" P.K. Dick (L'homme doré)

En ligne Bouloche Le Foufounet

Re : Re : Re : Remake de Saint Seiya annoncé sur Netflix
« Réponse #321 le: 07 août 2017 à 12:01:21 »
Ben justement non. Dans l'Egypte antique, ce n'était pas des arabes, et encore moins des musulmans. C'étaient des coptes (en gros les égyptiens indigènes), et dans les hautes sphères, qui ont souvent été métissés avec des romains ou des grecs, donc le casting de "caucasiens" pour les personnages principaux est peut être plus proche de la "réalité" que si on castait les Ahmed ou Momo du XXIème siècle.
Tu as probablement raison sur ce point. Je veux bien te croire sur parole, tant mes connaissances en "histoire des civilisations" sont proches du néant.
Mais, au final, ce n'était qu'un exemple pour illustrer que le "brassage ethnique"/"métissage" n'est nécessairement pas le même dans un film retraçant un épisode de l'antiquité que dans un se déroulant "de nos jours".
Egyptiens (antiques) arabes ou pas arabes n'était, au final, pas le fond du propos, mais tu as bien fait de me corriger.
Tout problème a sa solution qui pose problème...

En ligne Seiya Wright

Re : Re : Remake de Saint Seiya annoncé sur Netflix
« Réponse #322 le: 07 août 2017 à 12:06:24 »
Seika disparaît le jour où Seiya est envoyé en Grèce et, d'après mes souvenirs, elle était dans le même orphelinat que les autres..
Donc d'entrée de jeu c'était un peu cuit pour imaginer un Seika=Marin...

A vrai dire, même un simple Marin=Marin devient un peu foireux dans l'affaire, puisque celle-ci n'est pas censée avoir plus de 10 ans quand Seiya débarque en Grèce. Donc même en virant Seika de l'équation, c'est très compliqué d'accepter l'idée que cette grande jeune femme qui prend Seiya sous son aile au sanctuaire n'est en réalité qu'une... préado  [:aie]  [:fufufu]

Mais bon, c'est typiquement le genre de choses que ce remake pourra aisément corriger, soit en changeant un peu les âges, soit en jouant sur l'apparence du personnage.
« Modifié: 07 août 2017 à 12:08:59 par Seiya Wright »

Hors ligne Hyogakun

Re : Remake de Saint Seiya annoncé sur Netflix
« Réponse #323 le: 07 août 2017 à 12:09:41 »
Marin et Seika étant des "jumelles" grâce au hasard hasardeux (exactement comme Seiya et Toma), qu'elle soit ou non Seika n'enlève rien au fait qu'elle a aussi 10 ans lorsqu'on lui confie Seiya  [:aie]

(et maintenant je m'enfuis avant que ne redémarre le débat sur les âges des persos)
Yora c'est le plus mieux

After 5 PM ~ ピ-ルピ-ル ♫

En ligne Chernabog

Re : Remake de Saint Seiya annoncé sur Netflix
« Réponse #324 le: 07 août 2017 à 12:13:09 »
Et juste pour rappel : dans Asgard, il est bien dit que Marin est une Silver.
Montages musicaux sur Saint Seiya et The Lost Canvas :
http://forum.saintseiyapedia.com/index.php/topic,638.0.html

Tags: