En dehors de Saint Seiya > Livres

Herbert : le Cycle de Dune

<< < (3/22) > >>

pippoletsu:
Il s'allège on dira, mais je suis globalement d'accord avec toi.

Sergorn:
Le truc qui m'a frappé d'ailleurs par rapport à une narration "moderne" c'est que Herbert ne perd pas son temps en descriptions inutiles et en recontextualisation constante, même si ce sont des aspects qui sont plus présents dans les deux derniers tomes.

C'est aussi en ça que la suite du fiston contraste à mort car c'est tout le contraire prenant deux pages pour nous dire ce que le papa aurait fait en un paragraphe. Et c'est pas du tout un mieux. :))

-Sergorn

pippoletsu:
D'ailleurs le fait de te balancer des pavés dans la mare en explicitant parfois assez peu fait que souvent les lecteurs de SF que je connais ont eu beaucoup de mal à lire les livres de la saga.
Ca leur apparait comme beaucoup trop complexe, voire carrément abscons.

Sergorn:
Ah ça...les gens ils leur faut de l'infodump.:o

Honnêtement j'ai eu du mal à voir ce qu'il y avait de si complexe à ma lecture de Dune comparé à ce qu'on m'avait vendu. En plus j'ai lu tout le bousin en VO quoi...  [:aie]

-Sergorn

pippoletsu:
C'est pas tjs évident à l'écrit le concept de la VOIX ou le Gom Jabbar et tout...
Ou les non-vaisseaux tiens ^^

Après c'est pas un style fluide et efficace à la Asimov non plus.

Navigation

[0] Index des messages

[#] Page suivante

[*] Page précédente

Utiliser la version classique