Auteur Sujet: Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques  (Lu 134714 fois)

Hors ligne Sergorn

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #4825 le: 05 août 2019 à 18:31:43 »
Les idées d'Elon Musk sont loin de se limiter limiter au tourisme spatial. Quand on lit tout ce qu'il évoque ça parait dingue et impossible, mais quand on s'y plonge on voit que tout est très réfléchi même si l'aboutissement et l'exploitation est encore loin. Mais bon pour créer grand il faut rêver grand.  [:aloy]

Après la presse préfère faire son choux gras de sa personnalité pour le moins controversé que des avancées réelles de ses inventions.

Citer
Pour vulgariser, Hyperloop est un moyen de transport qui permet de rejoindre un lieu à un autre via des modules se déplaçant sous vide à près de 1200km/h et ce, à prix modéré et à fréquence régulière.

J'ai d'ailleurs été assez scié là dessus récemment en voyant que les estimations place le prix de l'Hyperloop au km à essentiellement le même qu'une ligne de TGV...

-Sergorn

Hors ligne Aresielle

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #4826 le: 05 août 2019 à 18:45:30 »
Personnalité controversé, invention géniale ... c'est Tony Stark Musk?
"Scary... Super scary! T-Toei Animation's gonna kill us!" Gintoki, Gintama ep.282
"You just can't help ninja" Prodigy, young avengers #6
"But fans deal in absolutes, like Sith." The Producer of Star Wars Rebels

Hors ligne Sergorn

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #4827 le: 05 août 2019 à 19:46:58 »
Honnêtement c'est un peu ça :))

-Sergorn

Hors ligne The Endoktrinator

Le prix du billet :  [:trollface]

Sans vouloir faire du populisme radioactif, j'ai envie de dire que ce genre de détail peut permettre de comprendre que ça passe au dessus de la tête du public.
Shit still Happens, so deal with it - psychanalysm

Hors ligne Saint Alphazero

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #4829 le: 05 août 2019 à 20:23:12 »
Par contre Elon Musk, ça ne me disait rien comme ça mais en voyant ensuite sa photo je l'ai reconnu. J'en avais déjà entendu parler.
SpaceX, Tesla ou encore Hyperloop (technologie open source), par exemple.
Je ne serai pas surpris s'il réalise son propre Flyboard mais du type électrique équipé d'une batterie de seconde vie pouvant parcourir plusieurs centaines de kilomètres d'autonomie, et bien-sûr à charge (très) rapide.

Concernant SpaceX, l'un des récents exploits technologiques a été de pouvoir récupérer les deux boosters du Falcon Heavy. On peut également apercevoir l'engouement autour de ce succès colossal.


Accessoirement, ce fut l'occasion de promouvoir également le nouveau Tesla Roadster (électrique, 1000 km d'autonomie, 100km/h abattus en 1.9s) via la charge utile du lanceur.

Le tourisme spatial promet beaucoup effectivement. Mais pour l'instant : ça douille le billet.  :D
Virgin Galactic via son SpaceShipTwo propose le billet à (+/-) 250 000 dollars pour deux heures d'expérience dont 5 minutes d’apesanteur.
Blue Origin avec son New Shepard n'a pas communiqué ses prix mais a des chances de s'aligner.

Pour le New Shepard, quelques vidéos :
- vidéos de promotion



- lancements d'essai


Pour te donner une idée du concept Hyperloop :

« Modifié: 05 août 2019 à 20:39:03 par Saint Alphazero »

Hors ligne Spadeas

Personnalité controversé, invention géniale ... c'est Tony Stark Musk?

Et quand il montera une chaine de café, ce sera Tony Star Bucks


Je m'applique volontiers à penser aux choses auxquelles je pense que les autres ne penseront pas.

Hors ligne Rincevent

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #4831 le: 05 août 2019 à 21:06:27 »
Pas mal, il faut aussi encourager l'innovation dans le domaine du calembour.  [:aloy]

Tout ceci semble très intéressant (et, oui, je connaissais Tesla) et prometteur. Du moins s'il y a encore des humains pour s'en servir dans un siècle.
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne Saint Alphazero

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #4832 le: 05 août 2019 à 22:01:52 »
Avec 7,6 milliards de Sapiens, il y a de forte chance qu'on puisse s'en servir, sans oublier les prochaines bases lunaires.
Ni même une catastrophe de type météorite du Yucatan il y a 65 millions d'années (dinosaures) ne peut nous exterminer.

Hors ligne Rincevent

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #4833 le: 05 août 2019 à 22:06:24 »
On saura bien le faire tout seuls, sans même le chercher en plus. :o

Je ne crois absolument en la viabilité de l'exploration spatiale, du moins pas à court ou moyen terme, ni que nous ayons encore suffisamment de temps pour nous lancer là-dedans. Oui, je suis super optimiste. Mais bon, ça vaut malgré tout le coup de plancher là-dessus, je le sais aussi.
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne Saint Alphazero

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #4834 le: 05 août 2019 à 23:11:52 »
On est encore très très loin de la disparition de Sapiens par lui-même, et je ne te parle même pas de la Terre, j'entends par là le "caillou" sur lequel nous sommes posés.
Sauf cataclysme de type Permien, on a encore de beaux jours.

Sinon, nous ne sommes qu'aux prémices du spatial et il n'a même pas un siècle... (origine venant des Nazis). Et il reste difficile d'imaginer l'exploration au-delà de 2100. C'est comme proposer à César d'explorer Titan ou encore "saluer" Encelade. Impensable. Mais chose que nous avons fait récemment.
Néanmoins, contrairement aux idées reçues et malgré les débuts de l'ère, les projets en cours sont très très importants. Difficile d'énumérer les projets sur un message vu l'énorme richesse du contenu, sans oublier le nombre d'acteurs grandissants. Cela dépend du sujet ciblé : civil, militaire, exploration de notre système, médecine, richesses, retour technologiques, exoplanètes, etc.

Suffisamment le temps, oui et non. Bosser dans le spatial n'a rien d'un bonus, ou ai-je envie de dire d'une partie de fun ou d'un délire. C'est un cœur de métier, des technologies et des recherches en devenir réalisées par des milliers de personnes aux 4 coins du monde avec, entre autres, une forte montée en puissance de la Chine et de l'Inde pour ne citer qu'eux. Bien-sûr, chaque projet est justifié comme Ariane 6 pour chez nous, par exemple.

Hors ligne ShiroiRyu

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #4835 le: 06 août 2019 à 00:11:58 »
Elon Musk, c'est surtout aussi son désir/délire de faire des nekogirls qui me fait apprécier le personnage.
Il a une sacrée personnalité, et je dois avouer qu'il me fait plus souvent rire qu'autre chose.

Hors ligne Saint Alphazero

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #4836 le: 06 août 2019 à 05:24:10 »
L'extraction issue du régolite lunaire au profit des éléments tels que l’oxygène (O), l'aluminium (Al) ou encore le Fer (Fe), et bien évidemment l’exploitation de l'eau (H2O), semble montrer une priorité pour la prochaine décennie, notamment pour les projets de bases de l'Agence Spatial Européenne et tout autres projets associés.

En parlant d'exploitation, il existe également une contrée du système solaire entre Mars et Jupiter appelée barrière d’astéroïdes, et gorgées de ressources minières, certaines pouvant monter à une valeur estimée à plusieurs milliards de dollars. Attention, je lis déjà des commentaires du type "on va foutre la merde là-bas". Sauf que Sapiens est non seulement incapable de détruire la Terre (son environnement, oui, l'astre non), parasiter ce lieu, c'est comme demander à une souris de faire un kebab.

On ira forcément plus loin au vu des avancées technologiques que ce soit sur l'idée des vaisseaux interstellaires ou inter-générationnels, et plus encore. Sachant que des technos ne sont pas encore disponibles ou pensées dans un seul coin de papier gribouillé ou présentes en brouillon dans un fond de tiroir. Une évidence même mais qui ne seront pas de notre vivant.
Proposer une balade en voiture autonome type e-Legend à Aristote, smartphone en main, ça le rendrait complètement dingue. Et juste inimaginable à cette époque. 2000 ans d'écart...
Nous sommes non seulement à l'ère primaire du numérique, pour le spatial, on pose à peine le pion sur le case 1.

L'intérêt au tourisme existe, s'évader, découvrir, voir autre chose, comme tout tourisme. Avec bien-sûr un retour d'investissement pour les entreprises.
Alors bien évidement, avant de devenir accessible au grand public, les coûts doivent être amortis (réutilisation assurée des étages, baisse du prix des ergols, maintenance facilitée, etc.). L'objectif est de rendre l'expérience aussi sûre que l'avion, mieux encore, une balade dans un parc.
S'ils étaient également sans intérêt, Virgin Galactic, Blue Origin, ou encore SpaceX et Space Adventures qui voient plus loin que le voyage suborbital, auraient longtemps arrêté les investissements.

Les retombées technologiques sont effectivement intéressantes et importantes. Elles nous entourent au quotidien, améliore notre quotidien et notre confort et peut sauver des gens.

En fait, je pense que le sujet dédié est plutôt ici[:beuh]

Hors ligne Pulsion73

On est encore très très loin de la disparition de Sapiens par lui-même, et je ne te parle même pas de la Terre, j'entends par là le "caillou" sur lequel nous sommes posés.
Sauf cataclysme de type Permien, on a encore de beaux jours.

Sinon, nous ne sommes qu'aux prémices du spatial et il n'a même pas un siècle... (origine venant des Nazis). Et il reste difficile d'imaginer l'exploration au-delà de 2100. C'est comme proposer à César d'explorer Titan ou encore "saluer" Encelade. Impensable. Mais chose que nous avons fait récemment.
Néanmoins, contrairement aux idées reçues et malgré les débuts de l'ère, les projets en cours sont très très importants. Difficile d'énumérer les projets sur un message vu l'énorme richesse du contenu, sans oublier le nombre d'acteurs grandissants. Cela dépend du sujet ciblé : civil, militaire, exploration de notre système, médecine, richesses, retour technologiques, exoplanètes, etc.

Suffisamment le temps, oui et non. Bosser dans le spatial n'a rien d'un bonus, ou ai-je envie de dire d'une partie de fun ou d'un délire. C'est un cœur de métier, des technologies et des recherches en devenir réalisées par des milliers de personnes aux 4 coins du monde avec, entre autres, une forte montée en puissance de la Chine et de l'Inde pour ne citer qu'eux. Bien-sûr, chaque projet est justifié comme Ariane 6 pour chez nous, par exemple.

Reste juste à espérer que l'être humain ne saborde pas sa propre planète comme un virus pourrait le faire avec son hôte.
Non non, je n'ai pas réduit l'humanité à un virus......je suis pas l'agent Smith.  :D
"Monsieur le Comte voudrait savoir si l'assassin prendra aussi du café"

Hors ligne Aresielle

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #4838 le: 06 août 2019 à 08:39:49 »
L'être humain c'est pas un virus... C'est plus un exéma.  [:trollface]
"Scary... Super scary! T-Toei Animation's gonna kill us!" Gintoki, Gintama ep.282
"You just can't help ninja" Prodigy, young avengers #6
"But fans deal in absolutes, like Sith." The Producer of Star Wars Rebels

Hors ligne l_ecureuil

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #4839 le: 06 août 2019 à 10:25:54 »
Alpha qui dit enfin des trucs intéressants et intelligents, c'est beau [:onion tears]

Hors ligne Saint Alphazero

Je me suis perdu dans ce fil de discussion, il n'y a pas de Pope courant de charge.   [:kred]

Reste juste à espérer que l'être humain ne saborde pas sa propre planète comme un virus pourrait le faire avec son hôte.
Non non, je n'ai pas réduit l'humanité à un virus......je suis pas l'agent Smith.  :D
Cela dépend ce que tu appelles "planète".
Il y a planète et planète, en d'autre mots, l'environnement actuel qui nous permet de vivre et l'astre lui-même. Comme dit, pour ce dernier, l'Homme est incapable d'exploser son "caillou". On est même pas foutu d'atteindre le manteau supérieur. Le record est à moins de 13km, ce qui est juste ridicule. Les températures et de pression sont telles que les fondations ne tiennent pas, les conditions de vie infernales. Et ce n'est que la croute.
Je laisse imaginer du manteau supérieur au noyau interne (1000 à 5000 °C pour rester simple, des forces de pressions allant jusqu'à plusieurs Giga de bar). Rien du modeste Sapiens ne passe.

Les conditions de la haute atmosphère de Vénus sont bien plus accueillantes.
« Modifié: 06 août 2019 à 12:16:26 par Saint Alphazero »

Hors ligne Pulsion73

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #4841 le: 06 août 2019 à 13:38:31 »
Je parle de la planète, la belle bleue.

Oui mais des catastrophes ( natures diverses) à grande échelle causées par l'être humain ne pourraient-elles pas franchir ses frontière au delà du manteau, par contamination, ondes, etc ? J'ai foi en l'humanité aussi de ce côté là. :D
"Monsieur le Comte voudrait savoir si l'assassin prendra aussi du café"

Hors ligne Rincevent

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #4842 le: 06 août 2019 à 13:40:54 »
Nous sommes trop insignifiants pour pouvoir détruire l'astre sur lequel nous vivons, mais saboter notre environnement au point de ne plus pouvoir y vivre, ça je pense que c'est dans nos cordes.
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne Pulsion73

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #4843 le: 06 août 2019 à 13:46:53 »
Trop insignants par rapport à notre galaxie je veux bien mais par rapport à notre planète nous pesons de plus en plus lourd dans la balance.
Pour l'environnement, nous sommes assez compétents en la matière, c'est vrai.
"Monsieur le Comte voudrait savoir si l'assassin prendra aussi du café"

Hors ligne Sergorn

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #4844 le: 06 août 2019 à 13:59:13 »
Ce qu'il comprendre c'est que même si on balançait une guerre nucléaire totale avec des bombes H partout sur le globe... On s'en remettrai peut-être pas mais la Terre si même si ça devait prendre des millions d'années. Les dégâts environnementaux qui nous paraissent considérables sont insignifiants à l'échelle de la planète en vérité, l'impact du réchauffement climatique et autre c'est un truc qui va bien nous niquer la gueule à nous les humains mais la planète en a vu d'autres et s'en remettra.

-Sergorn
« Modifié: 06 août 2019 à 17:54:48 par Sergorn »

Hors ligne Pulsion73

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #4845 le: 06 août 2019 à 14:09:46 »
Ce qu'il faut comprendre...oui je comprends parfaitement, j'ai saisi. :D.
Quels que soient les dégats causés par l'humanité, puisque la destruction totale semble exclue ( ouf, je respire !  [:jump]), celle qui en souffrira le plus c'est l'humanité, bien plus que la Terre.
Cette dernière en verra d'autres, une nouvelle espèce dominante prendra la relève probablement. L'humanité n'est qu'une demi page...un 8ème...allez, un généreux 1/16e voire pire dans l'histoire de la planète depuis que ça grouille de vie et pourtant, qu'elle empreinte ! 


Du chemin, nous en avons fait depuis le Flyboard.  [:lol]
« Modifié: 06 août 2019 à 16:14:49 par Pulsion73 »
"Monsieur le Comte voudrait savoir si l'assassin prendra aussi du café"

Hors ligne Rincevent

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #4846 le: 06 août 2019 à 16:01:41 »
Si, la vie perdurera, après tout des extinctions de masse y en a eu un paquet, le truc c'est que nous non. Et même au bord de l'abîme certains continueront à s'accrocher à leurs idées débiles je pense.
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne Nicodémüs

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #4847 le: 06 août 2019 à 19:18:30 »
En fait, nous ne survivrons pas à notre propre égoïsme, mais plusieurs espèces peuvent s'en tirer : des petites espèces (animales ou végétales) qui sont présentes sur tout le globe, qui sont omnivores et qui se reproduisent vite (ex : les cafards, qui ont résisté à toutes les extinctions de masse que la planète a déjà connues, ou les bactéries type Archae (les premières arrivées sur Terre et qui sont toujours là).

On peut rêver autant qu'on veut à la conquête spatiale, aucun d'entre nous ne la vivra et quand on ne pourra plus respirer sans un masque à oxygène, plus sortir sans une combinaison thermique et qu'on ne bouffra plus que du Nutella avec des noisettes et du cacao de synthèse (mais de la vraie huile de palme équitable), on aura bien autre chose à penser que d'aller squatter un astéroïde. Et ça, il y a peut-être des chances qu'on en voie les prémices. :D

Oui, je suis très optimiste également. :o
L'Epervier réussit là où les pirates !

Hors ligne Rincevent

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #4848 le: 06 août 2019 à 20:08:41 »
Après si la technologie progresse au point de nous autoriser la jeunesse éternelle et l'immortalité je suis pas contre fonder un empire galactique, rien que pour pouvoir lancer des éclairs grâce aux nanotechnologies qui peupleront le bout de mes doigts. Un sabre-laser ne sera pas superflu non plus. Merci. :o [:pfft]
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne Saint Alphazero

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #4849 le: 06 août 2019 à 23:33:39 »
La technologie associée à la médecine exactement.
Mais je crois que tu mates trop de SF, Rince. Je pense en parler @Damien :o

Pour rebondir sur le retour de Nico, la conquête spatial a commencé depuis plus de 50 ans.
Cela dépend de ce que que vous entendez... Des balades sur Mars, développer des colonies de centaines de personnes sur l'astre, ou tout simplement des excursions en famille sur la Lune. Oui, pour nous, c'est mort. Ça n'a rien d'une surprise.
Pour les prémices de tels cataclysmes au 21ème siècle, strictement aucune chance. Après, chaque siècle, depuis des générations, on nous sort la même rengaine, le même baratin, des scénarios catastrophes à court terme, que ce soit le journaleux ou le vendeur de boissons d'en face, où pour notre ère, les conneries et références tirées du dernier film à sensations couplées au côté dramatique de la presse à poubelle et du manque d'informations influencent fortement les réactions.

Côté conquête spatial de notre vivant, pour les faits les plus populaires, on découvrira très probablement le retour sur la Lune, la présence de scientifiques sur Marsou encore le déploiement de la LOP-G associé au Moon Village. Et ce n'est qu'un morceau.

Sinon 4 milliards d'années, c'est bien trop tard.
Chaque jour, notre étoile est de plus en plus chaude, de plus en plus brillante, bien évidement invisible à l'échelle de la vie de l'Homme. Dans 1 milliard d'années, l'augmentation de la luminosité de l'étoile est estimée à 10% et c'est largement suffisant pour réchauffer considérablement l'atmosphère et ne plus retenir la vapeur d'eau à sa surface. Et cette augmentation ne fera qu'empirer. Dans 3 à 4 milliard d'années, les océans ne seront qu'un très lointain souvenir.

Tags: