Auteur Sujet: Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques  (Lu 59575 fois)

Hors ligne Le Passant

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #1425 le: 06 octobre 2018 à 22:04:42 »
Ce n'était pas du tout ma question. J'en ai rien à faire de qui peut avoir quoi comme probème, ma question est : Est-ce qu'on peut autoriser légalement des gens à interdire toute personne de couleur dans une réunion sur la seule base de leur couleur de peau ?
« Modifié: 06 octobre 2018 à 22:06:37 par Le Passant »

Hors ligne megrez alberich

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #1426 le: 06 octobre 2018 à 22:06:57 »
Mais justement, pour éduquer ceux qui ne comprennent pas ou ignorent tout des difficultés rencontrées au quotidien par les minorités directement concernées, le mieux ne serait-il pas justement la mixité, plutôt que de faire des ateliers où l'on prêche uniquement aux convaincus ?

Quant au racisme anti-Blancs, non il n'existe pas à un niveau systémique, on est bien d'accord. Être blanc en France n'est pas un handicap ou un motif de discrimination, je ne pense pas que quiconque prétende le contraire.

Maintenant, ça ne veut pas dire que dans les faits, au quotidien, certaines personnes ne se font pas emmerder ou agresser au seul prétexte que ce sont des sales Blancs ou sales Français. Même si ça reste marginal et de l'ordre du "fait divers", le nier me semble contre-productif et même dangereux.
« Modifié: 06 octobre 2018 à 22:19:04 par megrez alberich »
チンチンを掻くな!!

Hors ligne Mysthe

  • Âme incunable
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 16163
  • Total likes: 746
  • La virilité c'est faire preuve de gentillesse©Kuru
    • Voir le profil
    • Parfois j'écris...
Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #1427 le: 06 octobre 2018 à 22:09:48 »
Tu n'as donc pas lu du tout ce que j'ai écrit... Ils ne font pas ça juste pour faire chier les blancs et danser entre noirs, ils font ça pour avoir des ateliers où causer du racisme qu'ils subissent et des problèmes que ça leur crée sans qu'on soit à côté à primo leur voler la parole, leur dire comment ils devraient se sentir (et oui, on fait ça, même si on ne le fait pas volontairement), et au final ne pas leur permettre de parler entre gens qui connaissent cette situation et créer des échanges qui vont les amener à réfléchir à des solutions. Ça n'a rien à voir avec l'idiote qui voulait créer une science africaine avec les marabouts (dans un truc non mixte d'ailleurs). Et ça n'empêche de faire en plus des ateliers non-mixtes, ce n'est pas la même utilité du tout.
Président du fan-club de Shun.
Je soutiens le couple Hyôga / Shun !  Ikki boy. Adorateur de Sorrento.
J'ai craqué, je rejoins le camp de Poséidon... ^^ Gloire à l'océan !
Merci de ne pas présumer de ce que je peux penser... Je suis loin d'être si simpliste...
http://www.fanfiction.net/~mysthe

Hors ligne Wolgy

  • Holy Emperor of Ultimate Muscle
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1271
  • Total likes: 256
  • Go ! Go ! Muscle !
    • Voir le profil
Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #1428 le: 06 octobre 2018 à 22:17:44 »
Après le problème que certains de ces activistes et militants "antiracistes" français (ainsi que le rappeur Nick Conrad) ont, c'est qu'ils ont tendance à être trop nourris d'une imagerie du racisme inspirée de l'Afrique du Sud et des Etats-Unis (avec le Ku Klux Klan par exemple), au lieu de se concentrer sur les formes et pratiques du racisme (anti-noir par exemple) bien françaises, si on veut rester dans le registre du racisme systémique. Du coup évidemment que ça donne lieu à de bonnes grosses incompréhensions des familles quant à leurs méthodes, si on veut être gentil. [:lol]
« Modifié: 06 octobre 2018 à 22:23:09 par Wolgy »
Roleplayer Saint Seiya

Hors ligne Le Passant

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #1429 le: 06 octobre 2018 à 22:20:41 »
Si j'ai très bien lu, mais comme nous n'envisageons pas la chose sous le même angle, on ne pourra pas s'entendre.

Combattre l'insécurité en excluant des gens est à mon sens complètement idiot. Ca l'est d'autant plus quand on fait ça en plein air ou dans un espace public, donc en appelant implicitement les gens à venir participer.

Quant au racisme anti-blanc, ben si, il existe...qu'on ne veuille pas lui appliquer la définition du racisme pour des raisons idéologiques est un autre problème.

Hors ligne 4evaheroesf

Tu n'as donc pas lu du tout ce que j'ai écrit... Ils ne font pas ça juste pour faire chier les blancs et danser entre noirs, ils font ça pour avoir des ateliers où causer du racisme qu'ils subissent et des problèmes que ça leur crée sans qu'on soit à côté à primo leur voler la parole, leur dire comment ils devraient se sentir (et oui, on fait ça, même si on ne le fait pas volontairement), et au final ne pas leur permettre de parler entre gens qui connaissent cette situation et créer des échanges qui vont les amener à réfléchir à des solutions. Ça n'a rien à voir avec l'idiote qui voulait créer une science africaine avec les marabouts (dans un truc non mixte d'ailleurs). Et ça n'empêche de faire en plus des ateliers non-mixtes, ce n'est pas la même utilité du tout.

En gros, si j'ai bien compris, c'est un groupe de parole/soutien ? [:fufufu]

En ligne Sergorn

Ptêt que pour certains, celui perçu (à tort ou à raison) comme l'oppresseur ne peut pas être opprimé.

C'est un peu ça le concept mais c'est stupide. Bien entendu le blanc ne va subir de "racisme institutionnalisé" dans un pays occidental, mais le racisme existe sous diverse formes et doit être considéré comme un tel. Si on ne reconnait le racisme que comme du racisme s'il est institutionnalisé c'est déjà un gros problème.

-Sergorn

Hors ligne Rhadeanos

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #1432 le: 07 octobre 2018 à 08:01:17 »
C'est un vrai problème, avec des conséquences sociales abjectes :
http://www.lefigaro.fr/international/2018/03/19/01003-20180319ARTFIG00268-angleterre-un-scandale-de-viols-collectifs-par-des-gangs-indo-pakistanais-refait-surface.php

Les répercussions vont bien plus loin qu'une simple guerre d'idées.

Je suis content de voir que ce genre de choses sort enfin sur des journaux français (bon, certains trouveront encore à redire parce qu'il s'agit d'un journal de drouate… [:trollface]

Sur jv.com, ça fait bien deux ans, sinon plus, qu'on discute de ces affaires absolument dégueulasses, avec comme seules sources les journaux anglais repris en fanfare par des sites aussi peu recommandables que fdesouche… Je trouve absolument aberrant que les services sociaux, la police, la justice aient fermé leur gueule là-dessus au nom de la "paix sociale", qui n'est qu'une illusion quand elle repose sur de telles compromissions. A noter qu'il n'y a pas que Telford qui est touché par de tels affaires, d'autres villes anglaises ont été citées comme Birmingham ou Rotterham. Bref, c'est quelque chose qui tend surtout à se développer dans les anciens bassins ouvriers… Ils savent où chercher leurs victimes, ces fdp...
The jig is up, the news is out they finally found me
The renegade who had it made retrieved for a bounty
Never more to go astray
The judge'll have revenge today on the wanted man

Hors ligne AZB

Ptêt que pour certains, celui perçu (à tort ou à raison) comme l'oppresseur ne peut pas être opprimé. Et s'il l'est, ce n'est qu'un juste retour de bâton et il n'y a donc aucune raison de s'en émouvoir.

Just saying...

Bah c'est ça hein, perso j'ai l'impression que les blancs sont en quelque sorte censés "expier" les fautes de leurs ancêtres qui ont été de vilains méchants esclavagistes, et par conséquent ne sont pas autorisés à se plaindre de racisme parce que hein, bon, après tout, c'est eux qu'ont commencé, nananère  [:petrus]

Sauf que personnellement, ce qui a été fait par le passé, j'en ai rien à foutre, personne a à me faire chier pour un truc dont je suis pas responsable. Plus que du racisme, ce que je vois surtout dans ce raisonnement c'est de la pure CONNERIE [:delarue2]
Rule number one: AZB is always right.
Rule number two: nothing else matters because AZB is always right
:o

Hors ligne Volcano

Ne réveillez pas le volcan qui dort...

Les humains n'ont jamais pu résister à la tentation d'utiliser une nouvelle arme.
Michael Liberty

Hors ligne AZB

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #1435 le: 07 octobre 2018 à 09:28:22 »


Citer
Pour Brigitte Macron s'en ait trop

[:wtf0]
Rule number one: AZB is always right.
Rule number two: nothing else matters because AZB is always right
:o

Hors ligne Le Passant

Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #1436 le: 07 octobre 2018 à 09:33:55 »
Je suis content de voir que ce genre de choses sort enfin sur des journaux français (bon, certains trouveront encore à redire parce qu'il s'agit d'un journal de drouate… [:trollface]

Sur jv.com, ça fait bien deux ans, sinon plus, qu'on discute de ces affaires absolument dégueulasses, avec comme seules sources les journaux anglais repris en fanfare par des sites aussi peu recommandables que fdesouche… Je trouve absolument aberrant que les services sociaux, la police, la justice aient fermé leur gueule là-dessus au nom de la "paix sociale", qui n'est qu'une illusion quand elle repose sur de telles compromissions. A noter qu'il n'y a pas que Telford qui est touché par de tels affaires, d'autres villes anglaises ont été citées comme Birmingham ou Rotterham. Bref, c'est quelque chose qui tend surtout à se développer dans les anciens bassins ouvriers… Ils savent où chercher leurs victimes, ces fdp...
Des choses similaires, sans que ça relève du viol, existent en France aussi. Il y a quelques années dans le Haut-Rhin un garde forestier a visiblement fait l'erreur d'entrer sur le territoire d'un groupe de Roms qui squattaient une forêt. Il a été tabassé et a fini à l'hôpital, mais a eu interdiction de porter plainte contre eux car ça nuirait à l'image de la communauté rom en général.

Hors ligne Bouloche Le Foufounet

Bah c'est ça hein, perso j'ai l'impression que les blancs sont en quelque sorte censés "expier" les fautes de leurs ancêtres qui ont été de vilains méchants esclavagistes, et par conséquent ne sont pas autorisés à se plaindre de racisme parce que hein, bon, après tout, c'est eux qu'ont commencé, nananère  [:petrus]

Sauf que personnellement, ce qui a été fait par le passé, j'en ai rien à foutre, personne a à me faire chier pour un truc dont je suis pas responsable. Plus que du racisme, ce que je vois surtout dans ce raisonnement c'est de la pure CONNERIE [:delarue2]
D'accord avec ça !

Je comprends bien le principe de conférences/réunions "entre personnes partageant les mêmes expériences" dans le but de "libérer la parole" sans être parasité par d'autres personnes qui n'aurait rien à voir avec le schmilblick. OK...

Mais, là où ça ne va pas du tout, de mon point de vue, c'est le coté "tous Blancs sont, par principe, des oppresseurs".
Mettre toute une "race" dans un même sac, sans distinction, mesure, discernement, ça ne pose aucun soucis ? C'est bizarre ça... ::)
C'est un peu comme dire "Les Noirs sont des fainéants et des polygames ; tous les Juifs sont des voleurs et gangrènent les cercles d'argent ; les Musulmans sont violents et islamistes" : ce sont des amalgames hautement raciste, non ? Donc, dire "tous les Blancs sont des salauds d'oppresseurs", c'est tout aussi raciste.
Il n'y a pas de gradation ou d'excuse dans le racisme : soit c'est raciste, soit ça ne l'est pas. Le "OK c'est peut-être raciste d'un certain point de vue, mais il le mérite parce que c'est un plus gros raciste", c'est de la connerie.

Bien sûr que les Blancs (d'ailleurs, quels Blancs ? C'est quoi exactement, les "Blancs" ?) ont un passé pas toujours joli-joli. Certes.
Mais, d'une part, comme le dit AZB, pourquoi je devrais payer aujourd'hui pour des faits (parfois réels, parfois fantasmés) passés avec lesquels je n'ai strictement rien à voir ? Et, d'autre part, c'est quoi cette escroquerie qui essaie de faire croire que seuls les Blancs sont responsables de toutes les oppressions de l'Histoire ?

Bref, de toute façon, en tant qu'HSBC (homme, straight, blanc et cis-genre), j'incarne le Mal-absolu, hein, la quintessence de l'Oppression ! Je suis l'Ennemi ! Je n'ai donc plus qu'à bien fermer mal gueule car je ne "peux pas savoir" ! [:lol]
Tout problème a sa solution qui pose problème...

Hors ligne Alaiya

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #1438 le: 07 octobre 2018 à 12:25:57 »
Citer
Je comprends bien le principe de conférences/réunions "entre personnes partageant les mêmes expériences" dans le but de "libérer la parole" sans être parasité par d'autres personnes qui n'aurait rien à voir avec le schmilblick. OK...
Sur le principe, même chose que Bouloche, OK. C'est valable pour tout d'ailleurs, pour les AA (d'ailleurs, vous croyez qu'aux USA, ils font des groupes AA blancs et des groupes AA noirs ? Non parce que, bon...  [:fufufu] ), pour les victimes de traumas divers, etc. Que les gens qui vivent la même chose en parlent entre eux afin de trouver en face d'autres personnes capables de comprendre, normal.
Mais le risque aussi, c'est la complaisance dans la victimisation. Pas sûr qu'il ressorte quoi ce que soit de constructif quand de base, les gens sont archi-convaincus qu'on en veut à leur couleur de peau et que ça a viré depuis longtemps pour certains à l'obsession. Donc au final, tout ce petit monde tourne en boucle, ressasse, rumine et... rien.
Comme le dit AZB, les blancs ne vont pas payer éternellement pour ce qui a été fait il y a des siècles, qui plus est dans un contexte politique, historique et social qui n'a plus rien à voir avec aujourd'hui. Bizarrement, la notion même de "contexte historique" disparait régulièrement pour justifier tout et n'importe quoi. A un moment donné c'est aussi aux "populations opprimées" de sortir de leur statut d'éternelle victime. Tant que certains en seront toujours au stade "je suis un descendant d'esclave et c'est la raison pour laquelle le monde entier ne me considère pas", c'est quand même mal barré pour que la situation s'arrange les concernant.

Et comme le dit aussi Albé, on se dirige tout droit vers une atomisation de la société et pour pousser le truc à l'extrême, imaginons que ça vire à : "un individu = un particularisme = une communauté". Ben oui, quoi : nous sommes tous des individus distincts, tous différents, alors pourquoi pas ? A titre personnel, je n'ai aucune envie de ce genre de société-là, dont toute solidarité finira par disparaître au seul profit du bien-être individuel. J'invite chacun à lire (ou relire) Fanrenheit 451 à ce sujet, histoire d'imaginer à quoi certains extrêmes - dont le principal est de ne pas heurter quiconque dans ses particularités - peuvent mener si nous n'y prêtons pas attention...
http://archiveofourown.org/users/Alaiya

"When the fires, when the fires are consuming you
And your sacred stars won't be guiding you,
I've got blood, I've got blood - Blood on my name"

Hors ligne cacaman

  • Victime du médiator
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5581
  • Total likes: 100
  • Chuck lives on.
    • Voir le profil
Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #1439 le: 07 octobre 2018 à 12:30:20 »
les blancs ont un passé pas toujours joli-joli. Certes.

Et c'est sans prendre en compte le passé des autres communautés, il n'y a que les blancs à avoir pratiqué l'esclavage?
Et quid du présent? exemple, la coupe du monde au Qatar, avec l'envers du décor de la construction des infrastructures?

d'ailleurs, quels Blancs ? C'est quoi exactement, les "Blancs"?

C'est trop tentant  :D (voir à 0'40")



"Je veux une bonne fois tenter l'épreuve qui fera voir jusqu'à quel point nos semblables, si fiers de leur liberté de pensée, supportent de libres pensées" Nietzsche

Hors ligne Sbaka


Et comme le dit aussi Albé, on se dirige tout droit vers une atomisation de la société et pour pousser le truc à l'extrême, imaginons que ça vire à : "un individu = un particularisme = une communauté". Ben oui, quoi : nous sommes tous des individus distincts, tous différents, alors pourquoi pas ? A titre personnel, je n'ai aucune envie de ce genre de société-là, dont toute solidarité finira par disparaître au seul profit du bien-être individuel. J'invite chacun à lire (ou relire) Fanrenheit 451 à ce sujet, histoire d'imaginer à quoi certains extrêmes - dont le principal est de ne pas heurter quiconque dans ses particularités - peuvent mener si nous n'y prêtons pas attention...

C'est la direction, la société occidentale moderne est moulée dans ce modèle issu de l'universalisme individualiste. Ceux que l'on appelle les progressistes le défendent contre ceux que l'on appelle les populistes qui sont les nouveaux réactionnaires.

Hors ligne Alaiya

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #1441 le: 07 octobre 2018 à 16:10:55 »
Et un juste milieu, non ? Pas possible ? Parce que les "progressistes" en question sont, dans leur genre, aussi extrémistes que ceux qu'ils combattent (pas besoin de chercher bien loin pour s'en rendre compte...). En gros, c'est à celui qui manipulera le mieux son prochain, sachant que les premiers me semblent plus dangereux que les seconds (qui sont grillés avant même d'ouvrir la bouche, c'est pratique !), en ce sens qu'ils militent sous couvert de bons sentiments, à grandes lampées de gentillesse et de seaux de bienveillance, en profitant de la fragilité psychologique de leurs affidés. Et comme la plupart de ces derniers sont mal dans leur peau, en quête de compassion et de facto tout prêts à se raccrocher à tout ce qui les grattouille derrière les oreilles pour les faire ronronner, il est extrêmement facile de les amener à croire qu'ils pensent par eux-mêmes alors que dans les faits, ils ne font qu'aller dans le sens qu'on leur imprime "subtilement". Et c'est encore plus facile quand la cible est jeune, avec une personnalité en cours de construction. Le pire, bien entendu, c'est que ça marche.


 Qu'il y ait des gens qui profitent ainsi de la faiblesse d'autrui pour gagner en pouvoir, satisfaire leur ego de St Bernard et défendre leur cause personnelle, ça me débecte. Le problème est qu'il est très difficile voire impossible de montrer du doigt ces gens-là tant ceux qui les vénèrent sont aveuglés par leur petit numéro d'illusionniste. Et l'autre problème, c'est qu'ils sont de plus en plus nombreux, puisqu'en fin de compte tout ceci n'est que la stricte application de techniques de communication dûment éprouvées.
http://archiveofourown.org/users/Alaiya

"When the fires, when the fires are consuming you
And your sacred stars won't be guiding you,
I've got blood, I've got blood - Blood on my name"

Hors ligne Rincevent

Scène de ménage à l'Elysée ! Brigitte Macron se fâche !
Par contre il va être facile de retrouver qui était d faction derrière la porte ce jour-là. Y en a un qui va en entendre parler. :o

Mais, là où ça ne va pas du tout, de mon point de vue, c'est le coté "tous Blancs sont, par principe, des oppresseurs".
Mettre toute une "race" dans un même sac, sans distinction, mesure, discernement, ça ne pose aucun soucis ? C'est bizarre ça... ::)
C'est un peu comme dire "Les Noirs sont des fainéants et des polygames ; tous les Juifs sont des voleurs et gangrènent les cercles d'argent ; les Musulmans sont violents et islamistes" : ce sont des amalgames hautement raciste, non ? Donc, dire "tous les Blancs sont des salauds d'oppresseurs", c'est tout aussi raciste.
Il n'y a pas de gradation ou d'excuse dans le racisme : soit c'est raciste, soit ça ne l'est pas. Le "OK c'est peut-être raciste d'un certain point de vue, mais il le mérite parce que c'est un plus gros raciste", c'est de la connerie.
C'est aussi le même ressort que la bd sur le harcèlement de rue où tous les mecs sont systématiquement représentés comme des crocodiles, des prédateurs potentiels. Inacceptable. Tout comme il est inacceptable de reprocher les actes des générations passées à celles qui leur ont succédé.

Citer
Bref, de toute façon, en tant qu'HSBC (homme, straight, blanc et cis-genre), j'incarne le Mal-absolu, hein, la quintessence de l'Oppression ! Je suis l'Ennemi ! Je n'ai donc plus qu'à bien fermer mal gueule car je ne "peux pas savoir" ! [:lol]
Enfin tu affiches tes infâmes couleurs démoniaques ! [:kred]

Quoiqu'à mon avis tu tiens plus de la mogriave que du balrog mais bon... :o

A un moment donné c'est aussi aux "populations opprimées" de sortir de leur statut d'éternelle victime. Tant que certains en seront toujours au stade "je suis un descendant d'esclave et c'est la raison pour laquelle le monde entier ne me considère pas", c'est quand même mal barré pour que la situation s'arrange les concernant.
Mon père donne des cours de français aux étrangers vivant dans le coin (c'est normal, il est retraité il a que ça à foutre). Un des autres enseignants lui évoquait le cas d'un jeune élève, un ado à problème qu'il avait récupéré : parents ayant déménagé à la cloche de bois (en le laissant à une vague tantine) et / ou recherchés par la police, origine guyannaise, apparemment très peu scolarisé et complètement convaincu que de toute façon il ne doit rien à personne, que la France lui doit tout parce qu'elle est à l'origine de tous ses malheurs et que donc "nique la France elle a qu'à cracher le pognon pour que je vive, de toute façon je ferai pas le moindre effort". Tu peux sans doute transposer cet état d'esprit à beaucoup de monde en métropole. "La France j'la baise" est sans doute le slogan de légions de gens persuadés qu'on a une dette morale envers eux et que les préjugés et discriminations, réels, qu'ils vivent depuis longtemps les dispensent de suivre les règles de vie en société. Si c'était pas le cas Daesh n'aurait pas recruté autant de gamins de chez nous.

Citer
Et comme le dit aussi Albé, on se dirige tout droit vers une atomisation de la société et pour pousser le truc à l'extrême, imaginons que ça vire à : "un individu = un particularisme = une communauté". Ben oui, quoi : nous sommes tous des individus distincts, tous différents, alors pourquoi pas ? A titre personnel, je n'ai aucune envie de ce genre de société-là, dont toute solidarité finira par disparaître au seul profit du bien-être individuel. J'invite chacun à lire (ou relire) Fanrenheit 451 à ce sujet, histoire d'imaginer à quoi certains extrêmes - dont le principal est de ne pas heurter quiconque dans ses particularités - peuvent mener si nous n'y prêtons pas attention...
On peut aussi regarder ce qui se fait en Inde, par exemple, ou au Liban avec sa constitution confessionnalisée reposant sur la démographie des années 20 et jamais mise-à-jour. Ce genre de truc ça remplace juste une société par un ensemble de micro-société qui se côtoient au mieux et se sautent à la gorge au moindre pet de travers. [:haha pfff]
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne Sbaka

Et un juste milieu, non ? Pas possible ?

[...]

 Et l'autre problème, c'est qu'ils sont de plus en plus nombreux, puisqu'en fin de compte tout ceci n'est que la stricte application de techniques de communication dûment éprouvées.

Plus qu'un juste milieu, c'est souvent un mouvement de balancier qui s'opère car les populations sont souvent polarisées et divisées en deux, sur un axe dont les deux directions opposées semblent s'être déplacées par là, comme ce que l'on entendait pendant la campagne présidentielle : l'opposition droite gauche est devenue une opposition mondialistes localistes.
En fait je résumerais ton post par "c'est de la pratique politique classique"

Hors ligne Rincevent

L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne Bouloche Le Foufounet

Quoiqu'à mon avis tu tiens plus de la mogriave que du balrog mais bon... :o
[:lol]

Tout problème a sa solution qui pose problème...

Hors ligne Volcano

Pendant ce temps, à Vera-Cruz Bucarest :
https://www.lemonde.fr/europe/article/2018/10/07/roumanie-echec-d-un-referendum-anti-mariage-gay-en-raison-d-une-abstention-massive_5366042_3214.html
 :haha: :haha: :haha:

Fail électoral et fail politique. [:petrus]
Et bim dans leur vilaine figure. :o

En plus le chef du gouvernement roumain emploie des arguments particulièrement nauséabonds, enfin si on peut appeler cela des arguments [:petrus]. "La Roumanie ne doit pas emboîter le pas aux pays qui ont légalisé le mariage entre un homme et un animal".

Il va falloir qu'on m'explique où il est, le rapport entre l'homosexualité et la zoophilie. Parce que j'ai beau me creuser la tête, je ne vois vraiment pas. :o
Ne réveillez pas le volcan qui dort...

Les humains n'ont jamais pu résister à la tentation d'utiliser une nouvelle arme.
Michael Liberty

Hors ligne AZB

Il va falloir qu'on m'explique où il est, le rapport entre l'homosexualité et la zoophilie. Parce que j'ai beau me creuser la tête, je ne vois vraiment pas. :o

Bah dans les deux cas, c'est sale [:trollface]

Plus sérieusement, je sais pas où il a été pécher que la zoophilie était légale quelque part, lui  [:delarue5] ( pitié, me dites pas que ça existe  [:shinobu1] )

Et accessoirement, ça me terrifie qu'arrivés presque en 2019 certaines personnes puissent encore associer l'homosexualité a des pratiques qui pour le coup sont réellement des déviances et relèvent de la psychiatrie  [:petrus]
Rule number one: AZB is always right.
Rule number two: nothing else matters because AZB is always right
:o

Hors ligne Volcano


Plus sérieusement, je sais pas où il a été pécher que la zoophilie était légale quelque part, lui  [:delarue5] ( pitié, me dites pas que ça existe  [:shinobu1] )

Et accessoirement, ça me terrifie qu'arrivés presque en 2019 certaines personnes puissent encore associer l'homosexualité a des pratiques qui pour le coup sont réellement des déviances et relèvent de la psychiatrie  [:petrus]
Je ne m'étais pas intéressé de près à la question jusqu'à présent. J'ai donc été faire un tour sur le net rapidement, et j'ai été plutôt surpris... [:chiyo1] Accroche-toi à tes bretelles, AZB, je préfère te prévenir. :D

Cela dit, je ne vois toujours pas le rapport entre homosexualité et zoophilie. :o
Ne réveillez pas le volcan qui dort...

Les humains n'ont jamais pu résister à la tentation d'utiliser une nouvelle arme.
Michael Liberty

Hors ligne Poseidon

Et bim dans leur vilaine figure. :o

En plus le chef du gouvernement roumain emploie des arguments particulièrement nauséabonds, enfin si on peut appeler cela des arguments [:petrus]. "La Roumanie ne doit pas emboîter le pas aux pays qui ont légalisé le mariage entre un homme et un animal".

Il va falloir qu'on m'explique où il est, le rapport entre l'homosexualité et la zoophilie. Parce que j'ai beau me creuser la tête, je ne vois vraiment pas. :o


Ce porc et ses comparses ont la rage, c'est tout.
En plus ils avaient réduit spécialement pour ce référendum le niveau (pour que le référendum soit valide) de 50 à 30% de participation, et même en magouillant comme ça ils n'y sont pas arrivés.
Alors évidemment ils l'ont bien profond et ça les fout en rogne... D'autant que

Les résultats du référendum sont attendus lundi et le même jour, Liviu Dragnea (chef du parti au pouvoir...) doit comparaître en justice pour son procès en appel dans une affaire d'emplois fictifs qui lui a valu trois ans et demi de prison ferme en première instance.

Donc pour le monsieur, ce n'est pas trop son jour...  Soyons compréhensifs...   [:trollface]
« Modifié: 08 octobre 2018 à 13:57:17 par Poseidon »
Est-ce vous le Maître des clés?

Tags: