Auteur Sujet: Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques  (Lu 79166 fois)

Hors ligne ShiroiRyu

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #2200 le: 30 novembre 2018 à 11:49:42 »
Moi-même, je ris un peu jaune pour ceux qui ont voté Macron et qui se sont fait enculés.
Je veux dire, ça reste mon président (non, on est pas en Amérique avec Trump "You are not my president !") mais je n'ai pas à me sentir fautif des emmerdes causées par tout ça. ^^

Hors ligne Le Passant

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #2201 le: 30 novembre 2018 à 11:52:12 »
Parce que quelqu'un doit se sentir fautif ?

Hors ligne marquise

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #2202 le: 30 novembre 2018 à 12:15:14 »
Je reste persuadée que lui ou un autre c'est la même chose.

Hors ligne ShiroiRyu

Parce que quelqu'un doit se sentir fautif ?

En un sens, je crois que justement, personne ne se sent.
Même pas ceux qui ont voté pour lui.
Oh, ils ont sûrement cru à ses belles promesses de l'époque mais soyons un peu sérieux, il faudrait que les gens se fassent une cure d'Internet pendant 5-10 ans avant d'être autorisé à voter.
Comme ça, vu qu'ils seront super blasés de la vie comme AZB ou moi, ils comprendront que ça ne sert à rien d'espérer quelque chose d'un politicien.  :o

En ligne Max

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #2204 le: 30 novembre 2018 à 14:05:46 »
Mais souhaiter que les gens deviennent comme AZB avant de pouvoir voter, est-ce vraiment raisonnable ?   [:shinobu1]
J'en chialerais !

En ligne ArayashikiAlaya

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #2205 le: 30 novembre 2018 à 14:46:15 »


Et puis, ce serait bien aussi d'arrêter avec cette formule à la con de "droit à polluer".
On arrêtera lorsqu'il y aura des revendications cohérentes un peu plus élaborées que on veut pas payer de taxe, et puis on aime pas Macron démission, et on est en dictature, les méchants policiers m'ont "tuer" ....
De mon côté, je me suis déplacé pour les législatives, j'ai voté contre LREM, en faisant mon boulot de citoyen (contrairement à énormément de monde).
J'ai donc le droit de râler dans le respect des institutions, et c'est par les instituions que je m'exprimerai de nouveau.
Donc je me permets de regarder de façon macronienne (équivalent du mot hautain), ceux qui jouent aux révolutionnaires et qui n'ont rien fait pour ne pas donner les pleins pouvoirs à Macron.
Rendez-vous aux prochaines législatives, j'y serai, on verra si je rencontre beaucoup de jaunes...
« Modifié: 30 novembre 2018 à 14:52:32 par ArayashikiAlaya »
Understanding is a three-edged sword : your side, their side, and the truth.

Hors ligne Volcano

Rendez-vous aux prochaines législatives, j'y serai, on verra si je rencontre beaucoup de jaunes...
En attendant tu ris jaune, avoue. [:aie]
Ne réveillez pas le volcan qui dort...

Les humains n'ont jamais pu résister à la tentation d'utiliser une nouvelle arme.
Michael Liberty

Hors ligne ShiroiRyu

Mais souhaiter que les gens deviennent comme AZB avant de pouvoir voter, est-ce vraiment raisonnable ?   [:shinobu1]

Des fois, tu sais ...
Faut faire des choix ...  [:aie]

Hors ligne Oiseau Vermillon




Rendez-vous samedi :

Le peuple français qui fait tomber ce système mafieux de Dictature démocratique une nuit d'hiver ...Putain c'est beau !

Tous unis contre les menteurs "en marche arrière" et leur lamentable Gourou Emmanuel-El-Dracula le suceur de fric du château hanté de Rotschild :  édifiant !

Je me permets juste une petite intervention à titre préventif. Si les membres peuvent ne pas être politiquement neutres, le forum, en revanche, l'est. Il serait donc bon de bien saisir où se situe la limite entre l'affirmation de son opinion et ce qui pourrait s'apparenter à de la propagande.
Je ne dis pas que ce pas a été franchi par tes soins, Jackstyle, mais je sens quand même qu'on ne va pas tarder à s'en approcher.
Et de m'appuyer, donc, sur la citation d'un autre membre.

C'est vrai qu'il faut se calmer sur les envolées lyriques autour du "peuple qui va renverser la dictature bourgeoise". [:lol]



En un sens, je crois que justement, personne ne se sent.
Même pas ceux qui ont voté pour lui.
Oh, ils ont sûrement cru à ses belles promesses de l'époque mais soyons un peu sérieux, il faudrait que les gens se fassent une cure d'Internet pendant 5-10 ans avant d'être autorisé à voter.
Comme ça, vu qu'ils seront super blasés de la vie comme AZB ou moi, ils comprendront que ça ne sert à rien d'espérer quelque chose d'un politicien.  :o

Oui, bien sûr. Parce que tout un chacun sait à quel point le fait de traîner sur le net non-stop rend sensé et mesuré dans sa pensée comme dans ses propos. Je pense au contraire que les gens -- et les politiciens -- devraient justement se faire une cure de vraie vie, dans le vrai monde, avant d'avoir le droit de voter. Quoi que non, en fait, je suis même pas pour la restriction du droit de vote en tant que tel dans la mesure où c'est un droit et que donc, ça autorise tout le monde, les gens brillants comme les demeurés, à exprimer leur opinion.

Hors ligne Rincevent

C'est vrai qu'il faut se calmer sur les envolées lyriques autour du "peuple qui va renverser la dictature bourgeoise". [:lol]
De toute façon depuis 1934 on sait que les ligues c'est que de la gueule. :o

Dans une dictature, une telle manifestation aura déjà été réprimé dans le sang (et non des CRS qui balancent de la flotte et des lacrimaux ce n'est pas de la répression policière).
Genre Tian'anmen : on tire dans le tas et ce qui reste, survivants compris, finit broyé sous les chenilles des blindés avant d'être dispersé au jet d'eau pour faire place nette.
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne ShiroiRyu

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #2210 le: 30 novembre 2018 à 20:29:35 »
Citer
Oui, bien sûr. Parce que tout un chacun sait à quel point le fait de traîner sur le net non-stop rend sensé et mesuré dans sa pensée comme dans ses propos.

Non, non, est-ce tu as bien lu mes mots ?

Citer
Comme ça, vu qu'ils seront super blasés de la vie comme AZB ou moi,

J'ai pas parlé d'être sensé et mesuré ...
Juste d'être un bon "Celui-là ou un autre... Ou aucun des deux..."
C'est différent.  [:lol]

En ligne ArayashikiAlaya

Understanding is a three-edged sword : your side, their side, and the truth.

Hors ligne Rincevent

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #2212 le: 30 novembre 2018 à 20:34:22 »
Pff, amateurs. Ça sert à quoi de gueuler qu'on veut être écouté si on ne vient même pas discuter ? :haha:
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne Volcano

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #2213 le: 30 novembre 2018 à 20:44:16 »
Ils voulaient sûrement pouvoir dire "Oui, on y est allés mais on n'a pas voulu nous écouter". :o
Ne réveillez pas le volcan qui dort...

Les humains n'ont jamais pu résister à la tentation d'utiliser une nouvelle arme.
Michael Liberty

Hors ligne Wolgy

  • Holy Emperor of Ultimate Muscle
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1327
  • Total likes: 256
  • Go ! Go ! Muscle !
    • Voir le profil
Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #2214 le: 30 novembre 2018 à 20:51:06 »
Faut dire qu'à la radio j'ai entendu qu'un des représentants envoyés à Matignon n'était pas en odeur de sainteté avec les autres gilets jaunes. [:lol] S'ils se flinguent entre eux et leurs représentants, forcément que ça va capoter, ça s'appelle se tirer une balle dans le pied. [:aie] Pour celui qui a refusé de discuter sans que ce soit retransmis, je suis plus que dubitatif quant à sa démarche, vu que le contenu de l'entretien aurait forcément fuité dans la presse. On verra bien ce qu'il ressortira de la discussion avec les deux qui ont réussi à aller jusqu'au bout sinon... [:fufufu]

Sinon je note que l'Edouard-Philippe (j'sais où tu t'caches ! ) pèse ses mots contrairement au Castaner, qui avec sa grande gueule ne peut s'empêcher de rajouter une couche supplémentaire de connerie à l'ensemble.
Roleplayer Saint Seiya

Hors ligne Le Passant

Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #2215 le: 30 novembre 2018 à 21:34:48 »
Non, non, est-ce tu as bien lu mes mots ?

J'ai pas parlé d'être sensé et mesuré ...
Juste d'être un bon "Celui-là ou un autre... Ou aucun des deux..."
C'est différent.  [:lol]
Personnellement je l'ai lu, et la seule chose que je comprends c'est que pour avoir le droit de voter il faut en avoir tellement marre d'une société à laquelle on participe à peine qu'on a envie de la brûler. Parce que si tu n'espères rien de personne ni de quoi que ce soit, j'aimerais bien savoir ce qui te rend plus apte à voter qu'un autre.

Hors ligne Jackstyle

Je me permets juste une petite intervention à titre préventif. Si les membres peuvent ne pas être politiquement neutres, le forum, en revanche, l'est. Il serait donc bon de bien saisir où se situe la limite entre l'affirmation de son opinion et ce qui pourrait s'apparenter à de la propagande.
Je ne dis pas que ce pas a été franchi par tes soins, Jackstyle, mais je sens quand même qu'on ne va pas tarder à s'en approcher.
Et de m'appuyer, donc, sur la citation d'un autre membre.



 

Le mouvement des gilets jaunes étant apolitique justement je ne vois pas bien où ce situe le problème de les soutenir  ouvertement ici puisque certains membres semblent pouvoir, eux, les dénigrés ouvertement et sans vergogne. Où alors y aurait-t-il deux poids et deux mesures? non je n'ose y croire venant d'un forum qui justement se veux 100% neutre... 

Hors ligne Oiseau Vermillon

Le mouvement des gilets jaunes étant apolitique

A partir du moment où un mouvement s'élève contre un pouvoir politique quel qu'il soit, ce mouvement devient, par essence, politique. Le fait qu'on ne puisse pas le rattacher à tel ou tel parti politique traditionnel malgré les tentatives de récupération ne rend pas cette mouvance dénuée de toute politique et de toute portée et propos politiques.

justement je ne vois pas bien où ce situe le problème de les soutenir  ouvertement ici puisque certains membres semblent pouvoir, eux, les dénigrés ouvertement et sans vergogne. Où alors y aurait-t-il deux poids et deux mesures? non je n'ose y croire venant d'un forum qui justement se veux 100% neutre...

Il n'est pas question de deux poids, deux mesures et, à mon sens, parler de dictature en évoquant le régime politique français me paraît, à vrai dire, tout aussi léger et inconséquent que d'affirmer à cors et à cris que les gilets jaunes militent pour le droit de polluer. Cela relève, à mon sens, de nuances bien plus subtiles que cela.

Mais sois rassuré, je ne te vise pas plus ni moins que les anti mouvement gilets jaunes du forum.

Hors ligne Jackstyle

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #2218 le: 30 novembre 2018 à 22:53:12 »
Si pour toi tout est politique alors c'est que rien n'est politique dans ton esprit. Tu fais fausse route. Un homme politique c'est bien autre chose qu'un citoyen lambda qui finalement ne fait qu'exprimer sa colère et son désarroi : ici pas de com' et de manipulations diverses et variés, personne n'est là pour se faire élire, se remplir les poches, etc...

Moi si je soutiens ce mouvement populaire c' est parce que  certains ont plus rien, et qu'ils voient non seulement que les taxes sont inégales (coucou l'optimisation fiscale) et qu'en plus les services publics (routes, hôpitaux, ecoles...) se delitent de jour en jour.
En gros, ils payent toujours plus pour avoir toujours moins. Et je crois que le point de rupture est arrivé car certains ne peuvent tout simplement plus vivre décemment.

Si on analyse un peu les choses on se rend compte qu'au cours des derniers jours énormément de groupes se sont créés partout en france, de petits groupes où les gens se connaissent et de plus gros groupes par dessus tout ça.

Il faut bien comprendre que quelque chose s'est créé, quelque chose de nouveau. Une sorte d'immense réseau de dissidence à une échelle sans précédent, qui a même commencé à s'étendre à d'autres pays.
Peu importe ce qu'il va se passer dans l'immédiat, peu importe que le gouvernement s'écroule ou non maintenant.

Le fait est qu'à la moindre erreur le gouvernement est fini, la moindre mesure néfaste pour la masse que le gouvernement voudra faire passer risquerai de réveiller ce réseau qui dorénavant va faire loi. Car je ne parle pas simplement des groupes Facebook, les gens se connaissent sur les barrages un peu partout, sur les ronds points, ce sont de petites communautés, de petites zad qui se sont implantés sur toute la France à présent et  qui ont émergées.

Non en réalité je pense que au delà de ce gouvernement, c'est tout un système qui se termine peu à peu, les temps qui viennent seront agités mais soyons positif, il faut arreter de penser que les élites ont tout prévu et vont mettre en place un nouvel ordre mondial, non ça c'est impossible. La tendance de fond ne va pas vers ça bien au contraire. Il l'avait oublié mais on final et lorsqu'il n'en peut plus c'est toujours le peuple qui décide.
 
Ce n'est pas facile mais essayez de prendre du recul sur ce qui est en train de se passer, vous arriverez probablement aux mêmes conclusions que moi, une ère bien sombre se termine et c'est tant mieux...Tout comme dans notre série préférée il y aura des combats avec des larmes et du sang mais les usurpateurs finiront par tomber.


Hors ligne Oiseau Vermillon

Si pour toi tout est politique alors c'est que rien n'est politique dans ton esprit.

Je ne crois pas avoir dit que tout était politique -- c'est un point de vue qui se discute mais ce n'est ni le débat présent, ni un débat que je souhaite assumer, n'étant pas certain d'en avoir les capacités techniques pour ce faire -- mais simplement que dans le cas présent, on a un mouvement qui, en opposition avec des décisions politiques, s'élève lui aussi en mouvement politique. Une politique contestataire, en somme, pas organisée, pas centralisée, pas institutionnalisée, certes.

Je le redis, je n'ai pas à cœur de vouloir tout généraliser voire universaliser, je laisse les désirs d'absolu à d'autres.

Il faut bien comprendre que quelque chose s'est créé, quelque chose de nouveau. Une sorte d'immense réseau de dissidence à une échelle sans précédent, qui a même commencé à s'étendre à d'autres pays.
Peu importe ce qu'il va se passer dans l'immédiat, peu importe que le gouvernement s'écroule ou non maintenant.

Je ne souhaite pas m'avancer, mais je pense que nous avons déjà connu des précédents à ce niveau à travers notre histoire, proche ou lointaine. Bien heureusement, d'ailleurs, la période actuelle est loin d'être la pire que nous ayons jamais connue et je serais triste de me dire que ce mouvement sans précédent puisse intervenir durant ce genre de période.

Le fait est qu'à la moindre erreur le gouvernement est fini, la moindre mesure néfaste pour la masse que le gouvernement voudra faire passer risquerai de réveiller ce réseau qui dorénavant va faire loi.

J'ose bien espérer que non, à vrai dire. J'ose espérer qu'il restera un minimum d'indulgence, même pour nos politiques, même si leurs erreurs sont volontaires ou non. En fait, je trouve ça assez effrayant qu'on veuille s'en remettre à un mouvement dont la légitimité ne s'appuie que sur lui-même pour faire la loi dans un pays de plusieurs dizaines de millions d'habitants. En tout cas, ce mouvement ne me représente pas, n'ayant pas été proposé en vote et je préfère encore m'en remettre à celui que nous avons élu, aussi imparfait et discutable qu'il puisse être. Parce que sinon, tout devient permis et c'est là que ça commence à faire très peur.

une ère bien sombre se termine et c'est tant mieux...

Oui, oui, un monde se meurt et un autre tarde à venir et dans ce clair-obscur naissent des démons. Faut juste voir si ces démons sont les gilets jaunes, ceux contre qui ils se dressent ou... les deux.

les usurpateurs finiront par tomber.

Il n'y a pas eu d'usurpation, juste une élection démocratique, quoiqu'on puisse en penser.

Hors ligne Hypnos

  • Maréchal du spoil sauvage
  • Nanoteurs
  • Membre Héroïque
  • *
  • Messages: 12224
  • Total likes: 561
  • 2019 be like
    • Voir le profil
Re : Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #2220 le: 01 décembre 2018 à 00:35:12 »
Si pour toi tout est politique alors c'est que rien n'est politique dans ton esprit. Tu fais fausse route. Un homme politique c'est bien autre chose qu'un citoyen lambda qui finalement ne fait qu'exprimer sa colère et son désarroi : ici pas de com' et de manipulations diverses et variés, personne n'est là pour se faire élire, se remplir les poches, etc...

Non, le problème ici c'est la différence entre le ressenti subjectif que tu as et la définition objective des choses. Concrètement, François Ruffin, comme Patrick Balkany sont tous deux des hommes politiques, aussi différents soient-ils. Ta vision de l'homme politique recouvre une certaine réalité, mais pas toute la réalité (et par ailleurs, toute personnalité politique reste avant tout un citoyen, c'est la base d'une république démocratique). Quant à l'action des gilets jaunes, c'est bien une action politique, qui se base sur des revendications politiques (de baisse des taxes, de démission d'untel, etc.). C'est pas pour le plaisir de te contredire, c'est simplement la définition sociologique de la chose. On peut ne pas aimer un mot parce qu'on le voit selon un certain prisme, mais on ne peut nier son essence et ce qu'il représente véritablement.

Pour le reste ma foi...
Knock, knock, Neo.

Hors ligne Rhadeanos

Re : Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #2221 le: 01 décembre 2018 à 07:49:06 »
Pff, amateurs. Ça sert à quoi de gueuler qu'on veut être écouté si on ne vient même pas discuter ? :haha:

Ouais, euh, on a quand même eu un an et demi pour se rendre compte que les "concertations" (élément de langage purement made in LREM) ne débouchaient jamais sur rien. Que le gouvernement n'acceptait aucune négociation sur aucun point, et que ce n'était donc qu'un coup pour la com, pour faire genre "on est ouvert à la discussion". Il est justement là, le piège. Les concertations ne sont qu'un piège à cons. On soulignera aussi la volonté de Philippe de ne pas médiatiser l'entretien, c'est pas génial non plus en termes de transparence. On se demande bien pourquoi. Sans compter qu'à cause de ça, plus la volonté du seul représentant des gilets jaunes restant de demeurer anonyme, le seul son de cloche qu'on a sur la qualité des échanges, c'est celui du gouvernement. Encore une fois, comme c'est pratique.
The jig is up, the news is out they finally found me
The renegade who had it made retrieved for a bounty
Never more to go astray
The judge'll have revenge today on the wanted man

En ligne AZB

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #2222 le: 01 décembre 2018 à 09:12:33 »
Nan mais les gilets jaunes ils sont comment dire... cons?  [:delarue2]

Là ils avaient l'occasion de pouvoir aller à Matignon, et du même coup l'occasion de pouvoir prendre l'autre gland de Philippe entre 18 yeux ( si tant est qu'ils soient arrivés à désigner un groupe de 8 qui satisfasse tout le monde, hein ) et de lui exposer fermement leurs attentes. Et éventuellement, en cas de réponse bidon comme d'habitude, de poursuivre leur mouvement.

Mais non, ça joue les princesses et ça fait du boudin. Bah alors, pour emmerder le clampin moyen aux ronds-points et bloquer des hypers y'a du monde, là c'est facile de jouer les gros bras, par contre pour aller dire clairement en face au gouvernement d'arrêter les conneries, y'a plus personne bizarrement  [:dawa]
Rule number one: AZB is always right.
Rule number two: nothing else matters because AZB is always right
:o

Hors ligne Fuu-chan

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #2223 le: 01 décembre 2018 à 10:12:15 »
Rien à voir, ou tout à voir, mais j'ai vu cette capture d'écran sur twitter, et ne peux m'empêcher de la partager. Comme symbole de communication politique, c'est amusant  - sachant que, peut-être qu'un technicien chez LCI est anti-Macron et a bien joué son coup, mais en tout cas, le résultat est assez désopilant :

Spoiler (click to show/hide)

Fuu-chan.
And tho' we are not now that strength which in old days / Moved earth and heaven; that which we are, we are
One equal temper of heroic hearts / Made weak by time and fate, but strong in will
To strive, to seek, to find, and not to yield - B5/Tennyson
--Into that Aquamarine Sky: https://goo.gl/VQdFpb

En ligne ArayashikiAlaya

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #2224 le: 01 décembre 2018 à 17:15:02 »
La coupe est pleine : on a tagué l'arc de triomphe, tombe symbolique des morts de 1914 1918 sans sépulture.
Enfin les cépamoi jaunes trouveront encore une justification.
« Modifié: 01 décembre 2018 à 17:23:33 par ArayashikiAlaya »
Understanding is a three-edged sword : your side, their side, and the truth.

Tags: