Auteur Sujet: Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques  (Lu 97757 fois)

Hors ligne Nicodémüs

Citer
Les élèves ayant choisi la filière S et ES ne sont pas pour la plupart à l'aise avec la matière du Français

J'ai fait un Bac S, mes meilleures notes étaient en français. C'est pas parce que t'es en S que tu ne sais pas lire ou que tu n'es pas capable d'écrire correctement. Faut arrêter deux secondes de faire ce genre de catégories (surtout que des étudiants en L qui écrivent comme des sagouins, il doit y en avoir une tripotée vu qu'on ne corrige plus l'orthographe des élèves… ::) ).

Citer
Les cours de français travaillent sur des poètes anciens et leur mouvement littéraire connus de tous (La Pléiade, la Parnasse, le Romantisme...)

En même temps, il est bien précisé dans le sujet que ça court du Moyen Age (donc, bien après La Pléiade) à nos jours (d'où Andrée Chedid).  :D

Citer
Tout au long de l'année, les élèves de première s'attaquent à l'immense tâche d'apprendre ces mouvements littéraires qui ne sont pas faciles à comprendre


Ah parce que maintenant, ils se contentent de bêtement apprendre les courants littéraires. L'idée de base, c'était pas juste d'apprendre à décortiquer un texte, quelle que soit son époque ou son style ? Quand j'étais au collège/lycée, on s'en fichait de savoir à quel mouvement littéraire appartenait l'auteur (on n'est pas en Histoire de l'Art, merci), on analysait ses écrits (sur le fond et la forme). Point.

Arguments non recevables. :o

Vous êtes juste des gros débiles (et vous pouvez remercier l'Education Nationale et les réseaux sociaux pour ça). [:jap]
L'Epervier réussit là où les pirates !

Hors ligne ArayashikiAlaya

Quel rapport avec le bac ?
Dans quelques académies, certains profs ont appelé à ne pas rendre les notes de leurs paquets de copies dans le temps qui leur est légalement imparti : mais bon comme les anarcos syndicalistes affiliées crayons rouges boulets jaunes sont les rois de la com et de la tolérance, et se sont emparés du mouvement, ça va partir en eau de boudin (ils ont déjà perdu un soutien potentiel en ma personne de par leur discours formaté intransigeant pseudo révolutionnaire, et je vais faire mon boulot bien tranquillement ne voulant pas risquer ma carrière pour des abrutis...)
« Modifié: 19 juin 2019 à 19:10:08 par ArayashikiAlaya »
Understanding is a three-edged sword : your side, their side, and the truth.

En ligne Wolgy

  • Holy Emperor of Ultimate Muscle
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1400
  • Total likes: 273
  • Go ! Go ! Muscle !
    • Voir le profil
Euh oui donc si je comprends bien, tu commences déjà à râler alors que les dérives dont tu parles ne sont même encore arrivées ? [:fufufu] Faudrait te détendre un peu et arrêter de voir les anarcos-syndicalistes partout en train de te mettre le couteau sous la gorge et d'essayer de nous vendre (en termes très vagues, lapidaires et fourre tout) leur péril. :o

Sinon j'adore comment tu nous mets tranquillou les stylos rouges et les gilets jaunes sur le même plan (c'est pas comme si ces mouvements avaient chacun leur vie, même si à un moment ils se sont croisés), tout en nous vendant direct les pires extrémistes. Je croyais que les "boulets jaunes" ne t'intéressaient plus et n'avaient aucun intérêt ? [:lol]
Roleplayer Saint Seiya

En ligne marquise

C'est pas parce que t'es en S que tu ne sais pas lire ou que tu n'es pas capable d'écrire correctement.

Papie (paix à son âme) enseignait le français-latin-grec à l'école du diable. Il disait que les élèves scientifiques écrivaient très bien, avaient même du talent, c'est juste... Qu'ils n'avaient pas d'intérêt pour la matière. Et il le regrettait.

Papie était passionné par son métier et aimait transmettre son amour des lettres. C'est pourquoi il aimait travailler avec les classes scientifiques, c'était son challenge, parvenir à créer un réel intérêt pour un public non pas fermé, mais désintéressé. Il faut aussi se  replacer dans le contexte, c'était il y a plus de 50 ans, et personne n'aurait imaginé se réfugier derrière une prétendue  inaptitude pour justifier un je-m'en-foutisme.

je vais faire mon boulot bien tranquillement ne voulant pas risquer ma carrière pour des abrutis

Venant de toi je m'attendais plus à "je  ne serai pas complice de ce cinéma et ne prendrai pas en otage des élèves qui ont bossé (il y en a !) et méritent de recevoir leur note, car leur avenir en dépend"

Après tout, le bac, c'est pour les élèves d'abord, vous les profs, vous l'avez déjà, ce n'est pas sympa de jouer avec ça.
« Modifié: 19 juin 2019 à 21:02:27 par marquise »

Hors ligne ArayashikiAlaya

Je suis bien d'accord, c'est bien pour cela que j'ai un peu fichu le bazar et m'en suis pris auxdits abrutis qui commençaient à faire de l'intimidation vis à vis des profs qui voulaient faire leur boulot et qui commençaient à se faire traiter de lâches sans parler ders insultes à une faisant fonction d'ipr qui avaient pourtant accepté l'ag - mais pour un temps limité! Tout ça parce que les "méchants" profs refusaient leur injonction initiale qui était pour le coup de refuser de prendre et de corriger les copies.... Ce qui est bien plus grave qu'un léger contretemps pour marquer le coup.

Mais bon, ici on a un gros problème à long terme, et là dessus si je n'approuve pas les méthodes radicale intialement préconisées, une rétention provisoire ne retardant les résultats que de quelques jours au plus (voire pas du tout puisqu'avec un retard de saisie de 24h00, c'est surtout le rectorat qui pédalera dns la semoule - avertissant les hautes instances du taux de mécontement réel, sans que les élèves ne voient la différence) -c'est de loin un moindre mal par rapport aux dégâts qui sont prévus dans l'EN.

Cette session est en effet  l'avant dernière du bac classique, dans deux ans c'est la réforme Macron, et ici ce ne sont pas quelques élèves qui attendront trois jours de plus leurs résultats, mais deux générations au moins sacrifiées pour la réforme la plus atterrante que j'aie jamais connu.

Déjà que ça ne ressemble plus à grand chose, ce qui est prévu est un self dans lequel un élève peut arrêter de faire des maths dès la seconde, ou pourra esquiver les displines qui l'ennuient à l'exception du tronc commun. Comme ça on ira un peu plus loin vers l'inculture dont la pauvre Chedid fait déjà les frais.

-Classe de 35 sans dédoublement comme standard, des options et spécialités à la carte mais qui ne seront pas assurées dans tous les lycées,
Ce qui permettra de remplacer les profs par de la visio conférence là où il n'y a pas la spé malgré de la demande (beau prétexte pour dégager un maximum de postes, et là plus que la corporation dont je me contrefiche, c'est la qualité de l'enseignement reçu qui me préoccupe)
La visio conférence ne fonctionnera évidemment pas. En ville, avec plusieurs lycées dans le cadre urbain pas trop de problèmes, les élèves feront quelques km pour aller d'un bahut à l'autre, ça se fait déjà depuis longtemps pour quelques otpions, pour les lycées de campagne et cités scolaires, ils seront amenés à être désertés faute de pouvoir répondre à la demande, donc supprimés à moyen terme, lmais bon, j'imagine que dans le cgouvernement on se dit qu'ils n'auront qu'à prendre le bus (car je ne suis pas sûur qu'on va développer les chemins de fer ...)
(ce qui permettra de valider les classe de 40 à terme n'en doutons pas...)

Renforcement du contrôle continu : connaissant les proviseurs ils mettront bien la pression pour gonfler les notes pour augmenter artificiellement le taux de réussite de leur bahut puisque désormais les lycées seront evalués en fonction de leur taux de réussite.

Aussi énervant que soient les anarco syndicalistes pour le coup j'ai quand même l'impression que c'est Macron qui joue avec l'avenir des enfants, d'un côté on a des méthodes parfois brutes de décoffrages et des personnalités susceptibles de faire pousser des boutons, de l'autre un projet délirant dont on comprend mal l'origine, et surtout la précipitaion pour l'appliquer (les élèves qui entrent en prmière vont bénéficier du nouveau régime alors que la seconde fait partie de l'ancienne mouture : sacrifice bien plus grave que trois jours d'attente de résultats probablement...)

Bref, l'attitude extrêmiste de certains leader d'une extrême gauche assez nauséabonde, et franchement incompétente et fossilisée, m'engage assez peu à suivre le mouvement (en même temps les enjeux pourraient peut-être m'amener à surmonter mon urticaire c'est dire), me sentant plus proche de l'oran outang que de l'huitre je crois qu'en pensant à long terme, ce n'est pas une bonne façon de poser le problème au seul présent, que de plaindre les gamins d'aujourd'hui pour deux trois jours d'attente supplémentaire, en oubliant trop facilement les ados de demain qui vont prendre très cher, ou de me laisser dominer par les émotions suscitées par l'attitude de quelques crétins...

En même temps l'angoisse saisissant les parents -manifesté par ton dernier post - montre bien que ce genre de méthode, même si dans l'absolu elle n'est pas réellement préjudiciable, mais symbolique,  ne peut être populaire, et donc, dans la mesure où il s'agit d'un service et non d'une production, au mieux  risque d'être inefficace, au pire de se retourner contre ceux qui s'engageraient dans le mouvement et de faire une jolie pub pour la réforme..

Le mieux est que je vous laisse le descriptif du nouveau bac tel que présenté sur le site officiel.

https://www.education.gouv.fr/cid126438/baccalaureat-2021-tremplin-pour-reussite.html
« Modifié: 20 juin 2019 à 02:40:43 par ArayashikiAlaya »
Understanding is a three-edged sword : your side, their side, and the truth.

Hors ligne AZB

Rule number one: AZB is always right.
Rule number two: nothing else matters because AZB is always right
:o

Hors ligne Nicodémüs

Papie (paix à son âme) enseignait le français-latin-grec à l'école du diable. Il disait que les élèves scientifiques écrivaient très bien, avaient même du talent, c'est juste... Qu'ils n'avaient pas d'intérêt pour la matière. Et il le regrettait.

Ca me rappelle une prof de français qui voulait que je poursuive en L plutôt qu'en S, notamment parce que j'étais la mieux notée en rédaction. Pas de bol, le métier que je voulais faire nécessitait un voie plus scientifique.

Après, j'adore lire, j'adore écrire (et je connais d'autres "scienteux" dans le même genre), mais analyser des vieux textes poussiéreux à la virgule près, en extrapolant sur ce que tel ou tel auteur a bien pu vouloir dire (si tant est qu'il ait voulu dire quelque chose), décortiquer toutes les structures de phrase, etc. ; j'ai toujours trouvé ça barbant. [:aie]
L'Epervier réussit là où les pirates !

En ligne marquise

Ah je te rassure, moi aussi ! Pourtant pure littéraire, petite fille et fille de prof (papa n'a enseigné que quelques mois, il passait plus de temps dans les bars à jouer au flipper avec ses élèves), dans une maison remplie de livres, lire a toujours été une activité à part entière dans toute ma famille, oncles et tantes compris, un sujet de discussion, etc...

Mais alors, mettre un texte en équation, non non non, mille fois non. Un texte, ça se ressent, ça fait naître des émotions, des rêveries...  Je ne peux plus lire Rimbaud, il n'y a plus rien de poétique chez lui. Il était loin d'être mon préféré à la base, mais tout de même, faire de ses textes une liste de course, c'est dur.

Hors ligne Hypnos

  • Maréchal du spoil sauvage
  • Nanoteurs
  • Membre Héroïque
  • *
  • Messages: 12256
  • Total likes: 564
  • 2019 be like
    • Voir le profil
Redondant mais pareil, j’ai fait S un peu par défaut et au final j’ai fait une hypokhâgne et maintenant sciencespo :)). J’adore lire, du théâtre, des romans, des bouquins d’histoire, mais ça aurait pas été mon truc de faire L ou ES de ce que j’ai pu en voir, même si c’est ce qui se rapproche le plus de ce que je fais maintenant.

La médiocrité des gens signant ce genre de pétitions – voire rédigeant ce genre de tweets – n’a d’égale que leur mauvaise foi. Ils se persuadent d’avoir révisé alors qu’ils n’ont fait que bachoter dans les derniers jours. J’ai fait ça pour certaines matières aussi, quand je passais mon bac il y a 3 ans, des fois ça marche et d’autres non, mais je ne me voyais pas contester le résultat sachant l’effort que j’y avais mis. Il y a déjà 91% d’admissibilité au bac, et même si c’est devenu davantage un marqueur social qu’un diplôme reconnu, voir des gens sortir d’examen pour directement aller se plaindre que c’est trop dur sur Twitter me donne envie de les voir échouer. Mais trois ans ont dû suffire à faire de moi un vieux con :(.
Knock, knock, Neo.

En ligne Rincevent

Redondant mais pareil, j’ai fait S un peu par défaut et au final j’ai fait une hypokhâgne et maintenant sciencespo :)).
Et demain le monde sera tiens quand tu seras chef d'État et auteur de best-sellers ! [:shura]

Citer
Mais trois ans ont dû suffire à faire de moi un vieux con :(.
Réjouis-en toi, ce n'est pas donné à tout le monde d'y arriver. Certains mettent toute une vie pour y parvenir. :o
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

En ligne Iridium

Il y a déjà 91% d’admissibilité au bac, et même si c’est devenu davantage un marqueur social qu’un diplôme reconnu, voir des gens sortir d’examen pour directement aller se plaindre que c’est trop dur sur Twitter me donne envie de les voir échouer. Mais trois ans ont dû suffire à faire de moi un vieux con :(.

Moi je me demande quelle sera leur réaction quand ils iront à l'univ et qu'ils verront que le bac c'était vraiment rien. [:lol]
"A canelé eaten at night has a slightly bitter, gentle taste"

En ligne Rincevent

Ben ils iront couiner plus fort chez Walker puis voteront en AG le blocage de la fac pour demander la démission du président. :o
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne Bouloche Le Foufounet

Réjouis-en toi, ce n'est pas donné à tout le monde d'y arriver. Certains mettent toute une vie pour y parvenir. :o
Perso, j'ai été (un) vieux (con) très jeune !  :D

Pour en revenir à cette pétition, je trouve que ça a un côté pathétiquement vain...
Les lycéens pensent-ils vraiment que, avec un sondage sur Twitter ou Facebook, les responsables de la correction et/ou des sujets du bac vont se dire "ah bah oui, ils ont drôlement raison, on va annuler l'épreuve" ?
Ils croient vraiment que ça a une chance d'aboutir ?
Il n'y a aucune chance ! No chance, no chance in hell !
Tout problème a sa solution qui pose problème...

Hors ligne Le Passant

Quand je pense que les représentants étudiants ont accepté d'abandonner les rattrapages alors que ça fait des années qu'ils nous emmerdent avec...je suis curieux de voir si blocages il y aura à la rentrée ou en fin d'année. :o

Hors ligne Hypnos

  • Maréchal du spoil sauvage
  • Nanoteurs
  • Membre Héroïque
  • *
  • Messages: 12256
  • Total likes: 564
  • 2019 be like
    • Voir le profil
Ce sont deux options exclusives ? [:trollface]
Knock, knock, Neo.

Hors ligne ShiroiRyu

https://twitter.com/CCastaner/status/357930225608310786
Wow ... o_o
Et c'est même pas un compte parodique.
Et c'est un vrai tweet... Ah oui, quand même.

Hors ligne ArayashikiAlaya

https://twitter.com/CCastaner/status/357930225608310786
Wow ... o_o
Et c'est même pas un compte parodique.
Et c'est un vrai tweet... Ah oui, quand même.
En marche quoi...
Bizarrement c'est sputnik qui cherche à contextualiser le truc, alors qu'ils sont les premiers à faire du bashing anti marche...
https://fr.sputniknews.com/france/201906201041481873-non-mais-allo-quoi-un-ancien-tweet-de-castaner-sur-le-chomage-devient-viral/
« Modifié: 21 juin 2019 à 03:12:58 par ArayashikiAlaya »
Understanding is a three-edged sword : your side, their side, and the truth.

Hors ligne Aresielle

Pole emploi le site préféré des chomeurs ...(mon correcteur d'orthographe ne reconnait pas le mot chomeurs ... c'est un complot) Vue qu'on doit s'y connecter pour faire son actualisation chaque moi tu m'étonne.  [:trollface]

Sinon personne n'as penser à rassurer les bébé lycéen pleurnicheurs  en leur disant que quand on ne sait pas le sexe d'un individu la convention veux qu'on utilise le masculin en guise de neutre. Donc c'est pas grave si ils ont utilisé il pour parler des poèmes de  mme Chedid.  [:lol]
"Scary... Super scary! T-Toei Animation's gonna kill us!" Gintoki, Gintama ep.282
"You just can't help ninja" Prodigy, young avengers #6
"But fans deal in absolutes, like Sith." The Producer of Star Wars Rebels

En ligne l_ecureuil

(mon correcteur d'orthographe ne reconnait pas le mot chomeurs ... c'est un complot)
Essaye en écrivant chômeurs  :haha:

Hors ligne Aresielle

Ben quoi ... je l'ai écrit comme monsieur le ministre.  :o
"Scary... Super scary! T-Toei Animation's gonna kill us!" Gintoki, Gintama ep.282
"You just can't help ninja" Prodigy, young avengers #6
"But fans deal in absolutes, like Sith." The Producer of Star Wars Rebels

Hors ligne Le Passant

Sûrement un communiquant sorti d'une grande école qui a suggéré de faire djeunzs. Moi ça m'étonne pas spécialement. Simplement, s'ils pouvaient se réfréner et éviter de passer pour des  idiots...et pas que LREM d'ailleurs.
« Modifié: 21 juin 2019 à 07:58:37 par Le Passant »

Hors ligne AZB

Mais trois ans ont dû suffire à faire de moi un vieux con :(.

*Regarde l'âge d'Hypnose*

Vous êtes encore jeune. Ça ne peut aller qu'en empirant

Et c'est un vrai tweet... Ah oui, quand même.

Nan mais sérieux, à sa place, j'aurais juste HONTE [:haha pfff]

Bon c'est vrai que ces gens sont éhontés, mais quand même, y'a des limites à la malséance [:delarue4]
Rule number one: AZB is always right.
Rule number two: nothing else matters because AZB is always right
:o

En ligne Rincevent

Il n'y a pas plus de limite à la malséance qu'à tes râleries, hélas. :o
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne AZB

Silence, vieux fou  [:poutpout]
Rule number one: AZB is always right.
Rule number two: nothing else matters because AZB is always right
:o

Hors ligne Bouloche Le Foufounet

Il n'y a pas plus de limite à la malséance qu'à tes râleries, hélas. :o
Tout problème a sa solution qui pose problème...

Tags: