Auteur Sujet: Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques  (Lu 119380 fois)

En ligne Rincevent

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #6400 le: 10 novembre 2019 à 14:48:21 »
Ça doit être un sacré défi de bosser chez les autorités sanitaires américaines, vu l'ignorance crasse qu'il peut y avoir.
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne ShiroiRyu

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #6401 le: 10 novembre 2019 à 16:38:25 »
Disons que ces dix dernières années, ça n'a rien arrangé.
Mais ouais, c'est vrai qu'en y réfléchissant, les Etats-Unis, c'est super grand. Et donc à partir de là, il y a les fameux foyers qu'évoque Dizzy.


Hors ligne ArayashikiAlaya

Understanding is a three-edged sword : your side, their side, and the truth.

Hors ligne Fuu-chan

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #6404 le: 11 novembre 2019 à 15:52:49 »
Oui, enfin, quand on lit "L’armée bolivienne avait recommandé au chef de l’Etat de démissionner, jugeant qu’une telle décision contribuerait à restaurer le calme dans le pays. « Après avoir analysé le conflit national, nous demandons au président de renoncer à son mandat présidentiel, de permettre le rétablissement de la paix et la restauration de la stabilité dans le pays », a déclaré à la presse le commandant des forces armées terrestres, Williams Kaliman" et qu'on traduit en termes non "Le Monde", on arrive tout de même à un truc très peu sympathique, d'autant plus que cela intervient APRES que Morales ait appelé à ce qu'on refasse les élections. Il s'agit bien de quelque chose qui ressemble très, très fort à "tire-toi, sinon on va te tirer". Pour moi, à partir du moment où l'armée et la police dictent ce qui doit se passer on n'est plus exactement dans un processus démocratique.

Ca n'enlève rien aux irrégularités de l'élection contestée (d'où d'ailleurs la convocation de nouvelles élections), bien entendu, mais cette "réponse" est loin d'être justifiée et justifiable. C'est un coup de force, qui serait très probablement devenu un coup d'état sans la démission de Morales.

Après, on peut aussi se renseigner sur certains éléments comme les changements en cours dans les modes d'exploitation du Lithium en Bolivie, ce que Morales était en train de mettre en place, et qui avait à y perdre, et qui à y gagner, comme pour ce qui s'était déjà passé pour l'exploitation du gaz...bref, tout cela est loin d'être blanc ou noir, d'un côté comme de l'autre, et le coup de force de l'armée ne sert qu'un seul camp.

Fuu-chan.
And tho' we are not now that strength which in old days / Moved earth and heaven; that which we are, we are
One equal temper of heroic hearts / Made weak by time and fate, but strong in will
To strive, to seek, to find, and not to yield - B5/Tennyson
--Into that Aquamarine Sky: https://goo.gl/VQdFpb

Hors ligne sharivan

« Décidément, les temps comme les oeufs sont durs et la bêtise humaine n’a pas de limites »

En ligne Rincevent

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #6406 le: 13 novembre 2019 à 22:06:38 »
Ces magouilles perpétuelles...

Sinon, ça fait un peu "enfonçons des portes ouvertes !"...
https://www.quechoisir.org/actualite-independance-des-medecins-sans-cadeau-c-est-mieux-n72603/
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne ShiroiRyu

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #6407 le: 14 novembre 2019 à 02:40:33 »
https://www.nouvelobs.com/cinema/20191113.OBS21031/nadine-trintignant-considere-roman-polanski-comme-une-victime.html

J'ai du mal à comprendre comment ça fonctionne chez elle ...
Surtout après ce que sa fille a vécu.

Hors ligne ArayashikiAlaya

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #6408 le: 14 novembre 2019 à 06:12:34 »
Il vaut mieux pas : il y a des choses qui peuvent être dit )à la décharge de Polansky (il a fait sa peine contrairement à ce qu'on raconte, pour détournement de mineure, mais ensuiteun procureur a voulu revenir sur le précédent jugement, et ensuite ce même propcureur a été d"estitué, bref un vri mic mac) mais se argumens à elle sont ridicules et malsains.
Understanding is a three-edged sword : your side, their side, and the truth.

Hors ligne Volcano

Ne réveillez pas le volcan qui dort...

Les humains n'ont jamais pu résister à la tentation d'utiliser une nouvelle arme.
Michael Liberty

Hors ligne AZB

https://www.nouvelobs.com/cinema/20191113.OBS21031/nadine-trintignant-considere-roman-polanski-comme-une-victime.html

J'ai du mal à comprendre comment ça fonctionne chez elle ...
Surtout après ce que sa fille a vécu.

Oui c'est bizarre venant d'elle en particulier ( au passage, si les médias pouvaient arrêter 5 mn avec ce terme débile de "féminicide" et simplement parler de meurtre, ils seraient bien aimables, merci  [:tsss] ), après j'aurais tendance à dire que personnellement, j'en arriverais presque à considérer Polanski comme une victime, en effet... et ce à cause de ceci:

https://www.nouvelobs.com/topnews/20191113.AFP8556/sortie-mouvementee-en-france-pour-le-j-accuse-de-polanski.html

J'en peux plus de ces grognasses qui s'abrogent le droit de décider pour les autres de ce qu'ils ont le droit de voir ou pas parce qu'elles ont décidé que c'était comme ça et pas autrement. Allez juste bien vous faire foutre.

Que Polanski soit un dégueulasse qui abuse de mineures, c'est avéré.

Qu'on puisse décider en conséquence de boycotter ses films par pur dégoût du personnage, c'est tout à fait compréhensible et légitime. Moi quand j'aime pas un réalisateur, que ça soit pour ce qu'il représente, ce qu'il a pu faire de répréhensible ou juste parce que j'aime pas ce qu'il fait, je vais pas voir ses films.

Mais qu'on essaie d'empêcher des gens qui ont quand même décidé d'aller voir son dernier film en leur âme et conscience de le faire, NON. D'où elles ont le droit de décider pour les autres?

Et accessoirement, la nana qui ouvre sa gueule pile quand y'a un film qui doit sortir, c'est tellement commode ::) La prochaine fois, tu l'ouvriras avant, et pas juste pour faire un coup médiatique, ma cocotte. Tu seras ptet un poil plus crédible, à ce moment-là.

Nan sérieux, j'en peux plus. Ça me donnerait presque envie d'aller voir ce film alors que dans l'absolu je m'en tamponne complètement. Juste parce que je supporte pas qu'on me dise ce que j'ai le droit d'aller voir ou pas.



« Modifié: 14 novembre 2019 à 09:06:02 par AZB »
Rule number one: AZB is always right.
Rule number two: nothing else matters because AZB is always right
:o

Hors ligne Bouloche Le Foufounet

Totalement d'accord avec le Gremlin !

( au passage, si les médias pouvaient arrêter 5 mn avec ce terme débile de "féminicide" [...])
Moi aussi, ce terme de "féminicide" me sort par les yeux. C'est un mot qui n'existe pas, je trouve que c'est un néologisme dégueulasse, une daube de novlangue ! >:(
Ah bah oui, suis-je bête, dans "homicide", on entend "homme". Or, ça concerne les femmes, donc ça ne peut pas marcher comme terme ! [:holl] [:uguh] [:moule_bite]

Tout problème a sa solution qui pose problème...

Hors ligne Hypnos

  • Maréchal du spoil sauvage
  • Nanoteurs
  • Membre Héroïque
  • *
  • Messages: 12315
  • Total likes: 574
  • 2019 be like
    • Voir le profil
Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #6412 le: 14 novembre 2019 à 14:19:07 »
Personnellement ce film m'intéresse particulièrement pour l'histoire qu'il raconte. Qu'il ait été tourné par Polanski ou non, que ce dernier soit coupable de ce dont on l'accuse ou non, c'est même pas que ça passe après ou avant, c'est que c'est sur un autre plan. Et comme le dit quelqu'un cité dans l'article, les acteurs n'ont rien fait pour se voir voler les fruits de leur travail.
Knock, knock, Neo.

Hors ligne Spadeas

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #6413 le: 14 novembre 2019 à 14:41:53 »
Ceux qui appelle au boycott, c'est surtout pour gueuler contre son immunité "parceque c'est un artiste, il évite la case prison". Après tous le tapage sur Weinstein, c'est vraie que Polanski fait figure d’exception dans le domaine...
Je m'applique volontiers à penser aux choses auxquelles je pense que les autres ne penseront pas.

Hors ligne AZB

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #6414 le: 14 novembre 2019 à 14:47:43 »
Et comme le dit quelqu'un cité dans l'article, les acteurs n'ont rien fait pour se voir voler les fruits de leur travail.

Bah rien que le fait de participer à ce film, ça fait d'eux des complices voyons, pire ça veut dire qu'ils cautionnent le viol, tous comme les gens qui sont allés voir le film  ::)

D'ailleurs apparemment, d'après ce que j'ai entendu dire, le film marche bien. Preuve que quand on veut péter les couilles aux gens, ça produit l'effet complètement inverse de celui escompté [:dawa]

Moi aussi, ce terme de "féminicide" me sort par les yeux. C'est un mot qui n'existe pas, je trouve que c'est un néologisme dégueulasse, une daube de novlangue ! >:(
Ah bah oui, suis-je bête, dans "homicide", on entend "homme". Or, ça concerne les femmes, donc ça ne peut pas marcher comme terme ! [:holl] [:uguh] [:moule_bite]

C'est pour ça que j'utilisais le terme "meurtre" qui est totalement neutre. Ou assassinat. Parce que là, à faire une distinction, on a l'impression que le meurtre d'une femme, c'est pire que celui d'un homme  [:petrus]

Dans le même genre, j'ai déjà entendu ici ou là le terme "matrimoine". Genre faudrait plus juste dire "les journées du patrimoine", mais "les journées du patrimoine et du matrimoine Et pourquoi pas de l'antimoine aussi pendant qu'on y est [:venin]

Sérieux, à les entendre faudrait limite bannir de la langue tous les termes qui renvoient à une notion de masculinité parce que ouhlala, les hommes, c'est dégueulasse Tu m'étonnes qu'au bout d'un moment, le discours des féministes, personne n'en ait plus rien à carrer tellement ça devient caricatural [:delarue2]
Rule number one: AZB is always right.
Rule number two: nothing else matters because AZB is always right
:o

Hors ligne Bouloche Le Foufounet

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #6415 le: 14 novembre 2019 à 15:30:52 »
Bah, contrairement à patrimoine, le terme "homicide" ne renvoie aucunement à un notion "masculine". Ni de près, ni de loin. Le préfixe grec "homo" veut dire "semblable" (comme dans "homonyme"). Rien à voir avec l'homme, donc.

Pour une fois qu'il y a un terme "neutre" dans la langue française, ce qui n'arrive pas si souvent, qui vaut aussi bien pour les hommes que pour les femmes, sans distinction ou "supériorité", il a fallu imposer au forceps une distinction de sexe. [:daria] [:violon] [:stupid]

Mais, du coup, si je butte un homme, c'est quoi ? Un androcide ? ::)

Accessoirement, AZB, un meurtre, juridiquement, c'est "tuer volontairement un être humain". Donc, en cas d'accident, de dispute, whatever, s'il n'y avait pas d'intention de tuer, ce n'est pas un meurtre, mais... je vous le donne en mille... un homicide ! [:petrus jar]
« Modifié: 15 novembre 2019 à 10:28:58 par Bouloche Le Foufounet »
Tout problème a sa solution qui pose problème...

Hors ligne marquise

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #6416 le: 14 novembre 2019 à 15:43:01 »
Pour moi, feminicide renvoie plutôt au terme femme dans le sens d'épouse, que l'on peut donc opposer à "maricide".

Hors ligne Pulsion73

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #6417 le: 14 novembre 2019 à 19:08:59 »
Que des femmes dénoncent les actes et comportements impardonnables et parfois criminels de certains hommes envers elles, c'est normal, ok. 
Mais ce dont les hommes vont peut-être souffrir, ce sont les dérives plus nombreuses, les délations abusives.
Pour une remarque certes déplacée, macho ou tout ce que vous voulez, bref, bien lourdingue, le gars va se retrouver avec une accusation de harcèlement sexuel voire d'agression sexuelle qui va bien lui ruiner la vie pour rien en comparaison de ce qu'il aura fait. 

Je rejoins assez le point de vue de @AZB. Si les gens ont envie d'aller voir J'accuse, c'est leur droit, ils ne sont pas complices pour autant. Il ne faudrait pas tout mélanger.
« Modifié: 14 novembre 2019 à 19:16:06 par Pulsion73 »
"Monsieur le Comte voudrait savoir si l'assassin prendra aussi du café"

Hors ligne Volcano

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #6418 le: 14 novembre 2019 à 19:19:09 »
Va donc expliquer cela à ces SJW en jupons que sont aujourd'hui les militantes féministes... [:aie]
Ne réveillez pas le volcan qui dort...

Les humains n'ont jamais pu résister à la tentation d'utiliser une nouvelle arme.
Michael Liberty

Hors ligne Pulsion73

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #6419 le: 14 novembre 2019 à 19:22:31 »
Et bien c'est simple, je n'irai pas leur expliquer. :D
"Monsieur le Comte voudrait savoir si l'assassin prendra aussi du café"

En ligne Aresielle

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #6420 le: 14 novembre 2019 à 19:24:40 »
Tu assume le genre des SJW c'est pas bien  [:trollface]
"Scary... Super scary! T-Toei Animation's gonna kill us!" Gintoki, Gintama ep.282
"You just can't help ninja" Prodigy, young avengers #6
"But fans deal in absolutes, like Sith." The Producer of Star Wars Rebels

Hors ligne Pulsion73

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #6421 le: 14 novembre 2019 à 19:27:48 »
Quand on s'entend plus parler, c'est plus la peine. Si leur colère couvre le son de ma voix, la discussion est stérile.  [:haha pfff]. Donc, ça sert à rien. :D
"Monsieur le Comte voudrait savoir si l'assassin prendra aussi du café"

Hors ligne Volcano

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #6422 le: 14 novembre 2019 à 19:41:20 »
Et Alain Finkielkraut en rajoute une couche... En même temps il faut voir qui il avait en face de lui. [:aie]

https://www.20minutes.fr/arts-stars/television/2651483-20191114-dis-hommes-violez-femmes-lance-alain-finkielkraut-lci
Ne réveillez pas le volcan qui dort...

Les humains n'ont jamais pu résister à la tentation d'utiliser une nouvelle arme.
Michael Liberty

Hors ligne Pulsion73

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #6423 le: 14 novembre 2019 à 19:49:36 »
Toutes comme un seul "homme" elles ont foncé dedans. Certes, la provoc du philosophe est extrème mais évidemment à ne pas prendre au 1er degré, et paradoxalement c'était ni le bon endroit ni le moment.  [:lol]

Il tente juste de montrer, excédé quand même, qu'il s'oppose...qu'il en a ras l'amphore d'une certaine dictature hystérique et aveugle de la pensée. "Mais taisez-vouuuuus !!!!!"  :D . Tout stigmatiser peut devenir infernal et incensé.
« Modifié: 14 novembre 2019 à 20:32:13 par Pulsion73 »
"Monsieur le Comte voudrait savoir si l'assassin prendra aussi du café"

Hors ligne cacaman

  • Victime du médiator
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5650
  • Total likes: 114
  • Chuck lives on.
    • Voir le profil
Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #6424 le: 15 novembre 2019 à 00:16:04 »
au passage, si les médias pouvaient arrêter 5 mn avec ce terme débile de "féminicide" et simplement parler de meurtre, ils seraient bien aimables, merci

Ça va continuer car ils sont vérolés par ce nouveau système de pensée orwellien qui place l'homme au centre de tous les malheurs du monde.
Sur France Info c'est un festival tous les jours. Ils font même le décompte macabre qui va bien à chaque meurtre. Et les homicides perpétrés sur des hommes, pas important puisqu'ils sont aussi victimes des hommes pardi !
Ça me rappelle mon séjour aux US dans le missouri... Lorsque l'on parlait racisme, des quartiers mal famés du coin et des crimes qui y sont commis, je disais que de toutes façons, un blanc ou un noir de passage dans l'un de ces coupe-gorges (donc tous 2 étrangers au quartier) avaient finalement peu ou prou autant de chances d'y finir les pieds devant... Et on me répondait "ah mais le noir il sera tué par un autre noir". On se demande ce qu'on doit en conclure !!
Voilà le niveau de la fange dans laquelle les féministes se vautrent avec cet argument.

Sinon pour Polanski ça m'a fait marrer d'entendre les militantes braire "Faire une séparation entre l'art et l'artiste qui le produit, c'est excessivement grave" => mon cul sur la commode [:lol] La conséquence logique de ça, c'est que la vie de chaque artiste devrait être passée à la moulinette des moeurs en vigueur, et tout contrevenant verrait ses oeuvres bannies voire détruites.
Puisque le spectateur / amateur de l'art produit par un artiste est je cite "complice" des faits et gestes de ce dernier, aller voir l'expo sur De Vinci c'est promouvoir une petite sodo du maître sur son élève comme ça en passant? Ecouter "Thriller" c'est promouvoir la pédophilie? Aller voir Cantat sur scène c'est promouvoir les violences conjugales? (et pourtant j'étais le 1er à trouver ses réapparitions scéniques franchement indécentes - tout comme je trouve les parades de Polanski indécentes)

Mais cette position morale vis-à-vis d'une oeuvre en fonction de l'artiste n'est pas tenable de toutes façons. Si l'on aime une oeuvre mais que l'on tient absolument à l'aimer ssi elle est issue d'un esprit moralement sain, on aurait tout à gagner à ignorer volontairement la vie privée de son créateur. Ce qui pousserait à l'aveuglement délibéré.
Et qu'en est-il des artistes reconnus coupables de crimes au cours de leur carrière? (exemple Cantat, ou Jon Nödtveidt) Donc factuellement les oeuvres précédant leur crime (donc créées à l'époque par des gens officiellement innocents) devraient-elle être affectées par le regard que l'on porte aujourd'hui sur eux?
Que fait-on si on découvre que par exemple Victor Hugo ou Mozart étaient des pervers sexuels? On brûle tout?

Pour les gens qui ne font pas de séparation entre l'art et l'artiste, très bien, c'est un choix qui regarde chacun, mais je les invite à fouiller les vies de tous les réalisateurs, acteurs, écrivains, peintres, musiciens etc dont ils possèdent des oeuvres chez eux, et de faire un feu de joie avec celles qui auront été "entachées" par la patte d'un artiste ayant violé la loi et/ou la bonne morale. Bon courage! Mais la cohérence se paye à ce prix.
Sinon moi RAB de Polanski et de son film, j'irai pas le voir, mais tant que l'art ne fait pas la promotion des déviances ou des crimes de l'artiste, les spectateurs / amateurs font bien ce qu'ils veulent - enfin normalement...
"Je veux une bonne fois tenter l'épreuve qui fera voir jusqu'à quel point nos semblables, si fiers de leur liberté de pensée, supportent de libres pensées" Nietzsche

Tags: