Auteur Sujet: [Topic Officiel] Vous lisez quoi en ce moment ?!  (Lu 50355 fois)

Hors ligne Mortium

Re : [Topic Officiel] Vous lisez quoi en ce moment ?!
« Réponse #650 le: 25 octobre 2018 à 23:21:20 »
Ces temps-ci je suis sur Terminus Radieux d'Antoine Volodine,

L'action se situe en Sibérie où, des décennies après une irradiation nucléaire massive, on suit trois soldats de l'ex union soviétique qui errent, crevés et malades, dans des plaines et des forêts désolées à la recherche d'un foyer. Ils vont tomber sur un petit coin de paradis (d'un glauque absolu) géré par une grand mère cynique, acide et méfiante, mais aussi immortelle, ainsi qu'un directeur qui possède des pouvoirs surnaturels qui lui donnent une emprise effrayante sur les habitants de son refuge.

Ce directeur est un personnage fascinant et personnellement, il est devenu très vite l'un de mes antagonistes préférés toutes fictions confondues. J'ai peur de trop spoiler sa nature en en parlant davantage mais ça me permet de souligner le fait qu'une grande force du roman, c'est ses persos, ils sont peu nombreux à se démarquer mais ceux qui y arrivent sont incroyablement bien écrits.

Accessoirement, l'histoire joue allégrement sur l'ambiance d'une union soviétique "alternative" qui aurait survécu au XXème siècle, avec une idéologie communiste à bout de souffle en trame de fond qui continue à vouloir subsister malgré la fin du monde tel qu'on l'a connu. Ce contexte n'est jamais énormément développé et reste flou, l'univers du livre est assez dépouillé. On est surtout centré sur les héros, le refuge et ses habitants.

Combiné à ça le fait que les 3/4 des survivants qu'on croise sont des soldats ou des prisonniers politiques tellement lessivés et irradiés qu'ils savent plus trop ce qu'ils faisaient avant la guerre, vous comprendrez qu'on nage pas dans le fun et l'optimisme dans ce bouquin-là. Malgré tout, on est pas dans du pathos larmoyant non plus. On est juste sur une humanité ramenée au stade primitif, qui cherche juste à survivre sans trop se poser de questions.

Un roman au rythme globalement lent mais qui régalera les fans de post-apo réaliste comme moi, la prose est très crue quand elle a les pieds sur terre. En parallèle au réalisme, le style part régulièrement dans des envolées lyriques entre le dépaysant et le dérangeant, oppressantes et cryptiques.
 
Spoiler (click to show/hide)

Le style est clairement pas du genre à plaire à tout le monde, il est selon les moments soit très simpliste soit très tordu, moi je trouve qu'il donne tout le sel au récit. Je le recommande à ceux qui aiment la post-apo donc, mais aussi aux gens qui apprécient juste les styles d'écriture "expérimentaux" et la poésie.

En ligne Rincevent

Re : [Topic Officiel] Vous lisez quoi en ce moment ?!
« Réponse #651 le: 06 novembre 2018 à 23:47:23 »
Forging the Golden Urn : the Qing empire and the politics of reincarnation in Tibet de Max Oidtmann
Une belle claque historique sur un méli-mélo politico religieux entre Tibétains, Mongols et Chine. En gros ça explique comment la dernière dynastie chinoise, furieuse d'avoir dû intervenir pour repousser une invasion népalaise au Tibet, a constaté, effarée, à quel point les monastères étaient devenus de telles concentrations de pognon que les familles nobles se battaient pour faire reconnaitre leurs mouflets comme réincarnations. Grosse frayeur des Chinois, car qui contrôle les monastères tibétains contrôle les Mongols, hors les Chinois ont très peur que quelqu'un souffle à l'oreille des Mongols qu'éventuellement ils pourraient revenir en Chine. D'où l'empereur qui se convainc que tout ça c'est de la corruption et que les fautifs c'est les médiums tibétains qu'on vient consulter. Du coup il décide de ressortir du placard une urne en or qui servait à tirer au sort des candidats au mandarinat pour tenter de l'imposer à la place des médiums. Ça marche mais pas comme il l'attendait vu que les Tibétains assimilent ça à une technique de divination proche des leurs... et continuent malgré tout à consulter les oracles. Le machin se fait sa place, tout le monde s'y habitue puis il est peu à peu oublié jusqu'à ce que Pékin le ressorte en urgence dans les années 90. C'est qu'il ne faudrait pas que le Dalaï-lama désigne des gamins sans l'aval du parti. Du coup les uns dénoncent un objet imposé alors qu'il ne l'a jamais vraiment été, les autres affirment qu'il a toujours été la seule source de légitimité religieuse alors que pas trop non plus. Une lecture très fine et touchant à plein de choses pour les rééquilibrer. Un bon achat. [:miam]
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

En ligne Alaiya

Re : [Topic Officiel] Vous lisez quoi en ce moment ?!
« Réponse #652 le: 14 novembre 2018 à 12:25:57 »
Je suis assez discrète sur ce fil mais @Noct , je lis toujours des avis de lectrice avec intérêt, merci beaucoup ! Cela me donne des tas d'idées pour ma PAL ;-)
http://archiveofourown.org/users/Alaiya

"When the fires, when the fires are consuming you
And your sacred stars won't be guiding you,
I've got blood, I've got blood - Blood on my name"

En ligne Rincevent

Re : [Topic Officiel] Vous lisez quoi en ce moment ?!
« Réponse #653 le: 14 novembre 2018 à 12:49:16 »
PAL ? [:fufufu]
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne Damien

  • Seigneur du Stupre
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 12607
  • Total likes: 523
  • Un film qui vieillit a-t-il des pellicules ?
    • Voir le profil
Re : [Topic Officiel] Vous lisez quoi en ce moment ?!
« Réponse #654 le: 14 novembre 2018 à 13:00:10 »
Rincevent, 59 ans, à la rue :o

PAL : pile à lire

D's©
Life is theater, theater is everywhere...

Hors ligne Eilyn

Re : [Topic Officiel] Vous lisez quoi en ce moment ?!
« Réponse #655 le: 14 novembre 2018 à 20:41:08 »
Je suis toujours impressionnée par le nombre de livres que tu lis en l'espace de peu de temps, @Noct  [:delarue1].

Tout comme Alaiya, j'ai pris note de quelques livres, dans le registre Fantastique/Fantasy ^^. 
"Comunque vada Πάντα ῥεῖ ... And singing in the rain ! "

En ligne Rincevent

Re : [Topic Officiel] Vous lisez quoi en ce moment ?!
« Réponse #656 le: 14 novembre 2018 à 21:21:06 »
PAL : pile à lire
Je ne pratique pas la pile d'attente. :haha: Perso dès qu'un bouquin est acheté il va à sa place sur l'étagère, attendant bien sagement que je vienne me repaître de lui. [:miam] Je gère l'approvisionnement en bon professionnel : veille via Électre (hors des horaires de travail parce que sinon vu le peu d'accès qu'on a ça gueulerait vite [:aie]) ou ailleurs, liste d'achat dans un brouillon de mail (pour le boulot y en a trop donc j'utilise Feedly) puis commande via le libraire ou amazon pour les titres étrangers. :o

PS :
Citer
Rincevent, 59 ans, à la rue :o
Spoiler (click to show/hide)
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne Damien

  • Seigneur du Stupre
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 12607
  • Total likes: 523
  • Un film qui vieillit a-t-il des pellicules ?
    • Voir le profil
Re : [Topic Officiel] Vous lisez quoi en ce moment ?!
« Réponse #657 le: 14 novembre 2018 à 21:26:21 »
Et MAL, tu sais ce que ça veut dire ? :o

(non parce qu'entre ça, Police et Talking Heads, plus rien ne pourra m'étonner :o)

D's©
Life is theater, theater is everywhere...

Hors ligne Nicodémüs

Re : [Topic Officiel] Vous lisez quoi en ce moment ?!
« Réponse #658 le: 02 décembre 2018 à 16:32:56 »
Une fois n’est pas coutume, j’ai envie de vous faire part de mon ressenti sur mes dernières lectures (car, comme nombre d’entre vous ici, je dévore les bouquins à tour de bras). Avis en spoiler.

Origines de Dan Brown

On sort ici de ses précédents ouvrages où les énigmes fleurissaient d’un chapitre à l’autre, pour une histoire plus classique (toujours avec ce bon vieux Robert Langdon), basée sur le meurtre en direct à la télévision et sur le Net d’un ami de Langdon, grand spécialiste des nouvelles technologies et dont le credo est : « la religion, c’est de la merde ! ». L’homme devait présenter une vidéo expliquant par A + B que tout ce qu’on pensait jusqu’alors de l’origine de la vie sur Terre (d’un point de vue scientifique comme d’un point de vue religieux), n’était rien de plus que de la poudre aux yeux et devait, en plus, expliquer où l’Evolution allait nous conduire (répondant ainsi aux fameuses questions : d’où venons-nous et où allons-nous ?).
Spoiler (click to show/hide)

Profanation de Jussi Adler-Olsen

Le précédent livre que j’avais lu de cet auteur, L’effet papillon, m’avait beaucoup plu et avait su tenir mon esprit attentif du début à la fin. Cette deuxième tentative s’est avérée nettement moins agréable. On découvre ici un cadavre lié à une ancienne affaire classée, faute de preuves, et dont les ramifications s’étendent jusque dans les hautes sphères politiques de la société norvégienne. Un fait qui attire l’œil de l’inspecteur Morck, qui décide de rouvrir le dossier (contre l’avis de sa hiérarchie et malgré les dangers qui en découlent). Dans le même temps, on suit les errements d’une SDF un peu particulière qui (bien évidemment) est liée au cadavre en question.
Spoiler (click to show/hide)

La rose et le chardon/Le talisman de Diana Gabaldon

Il y a deux titres car il s’agit d’un tome reliant deux livres distincts constituant les premiers volumes de ce qui a abouti sur la série Outlander. Nous avons là une jeune infirmière, anglaise, qui retrouve son mari, un historien, à la fin de la deuxième guerre mondiale pour célébrer enfin ses noces comme il se doit. Pour cela, le couple décide de retourner en Ecosse où leur histoire commune a commencé. Alors qu’elle cherche des fleurs pour réaliser un herbier, elle tombe dans une faille creusée dans une des pierres d’un cromlech local (un cercle de pierres, globalement) et se retrouve propulsée 200 ans en arrière, en pleine révolte des Highlanders contre les Anglais. Elle finit, plus ou moins contre sa volonté, dans le camp des Ecossais et fait la rencontre, notamment, de Jamie, un grand et beau guerrier dix ans plus jeune qu’elle.
Spoiler (click to show/hide)

La servante écarlate par Margaret Atwood

Un classique de la littérature anglo-saxonne, qui est à l’origine de la série télé The handmaid tale, et que j’ai voulu lire par curiosité. Pour résumer : Gilead est une communauté refermée sur elle-même, dans laquelle chaque personne a un statut et un rôle bien définis, régie par des règles strictes et tout manquement auxdites règles est passible de la peine de mort. L’héroïne est une Servante, toute vêtue de rouge, dont le seul et unique but est de procréer. En effet, suite à diverses pollutions, le taux de natalité a brutalement chuté, les trois-quarts des femmes n’étant plus capables d’enfanter. Pour remédier à ce problème, les autorités ont pris la décision d’endoctriner toutes les femmes ayant prouvé être capables de faire des enfants (donc, les mères de famille) afin qu’elles se mettent au service de couples triés sur le volet et leur fassent un bébé (une mère porteuse, en somme).
Spoiler (click to show/hide)
L'Epervier réussit là où les pirates !

En ligne Rincevent

Re : [Topic Officiel] Vous lisez quoi en ce moment ?!
« Réponse #659 le: 02 décembre 2018 à 22:54:22 »
Un truc que j'avais recommandé à ma collègue pour le boulot qui me paraissait sympa jusqu'à ce que je plonge le nez dedans pour me rendre compte qu'en fait c'était excellent : Infographie de la Seconde Guerre mondiale / dirigé par Jean Lopez

C'est juste excellent ! Ce bouquin explique, présente et décortique la Seconde Guerre mondiale sous tous ses aspects par le biais d'infographies, souvent très originales et bien trouvées. On pourrait croire que c'est simplifié mais en fait chaque petite infographie nécessite une grande attention car elle abonde en petits détails très intéressants. Tout en restant très clair et compréhensible. Par exemple dans la partie sur le matériel on a une présentation des divers types de blindage, plus loin on tombera sur un schéma de groupe naval japonais avec un comparatif tactiques US / japonaises et les explications permettant de voir les avantages et inconvénients des uns et des autres. Une très bonne surprise que je recommande chaudement.
Spoiler (click to show/hide)

Et pis aussi Islamic Shangri-La : inter-Asian relations and Lhasa’s muslim communities (1600 to 1960) de David G. Atwill, un bouquin sur les communautés de musulmans au Tibet qui, d'abord totalement intégrées, ont vu l'arrivée des Chinois les séparer des autres Tibétains (soit ils se sont fait des couilles en or en revendant des produits de luxe aux Chinois, soit ils leur ont vendu leurs services comme traducteurs et intermédiaires). Jusqu'au brutal baisser de rideau de 1959 à la suite duquel une partie a revendiqué une lointaine (et parfois fictive) origine indienne pour obtenir la nationalité de ce pays et se barrer, alors que le reste dont les ancêtres étaient originaires de Chine sont restés coincés. Ceux que l'Inde a réussi à faire évacuer se sont retrouvés livrés à eux-même, parfois rejetés là où ils sont arrivés et brutalement coupés du reste des Tibétains réfugiés.
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

En ligne Volcano

Re : [Topic Officiel] Vous lisez quoi en ce moment ?!
« Réponse #660 le: 09 décembre 2018 à 11:18:04 »
Metro 2033 de Dmitry Glukhovsky



Le roman qui a inspiré la très bonne série de jeux vidéo éponymes.
Ne réveillez pas le volcan qui dort...

Les humains n'ont jamais pu résister à la tentation d'utiliser une nouvelle arme.
Michael Liberty

Hors ligne Nicodémüs

Re : [Topic Officiel] Vous lisez quoi en ce moment ?!
« Réponse #661 le: 11 décembre 2018 à 20:22:45 »
Et on poursuit les fiches de lecture avec Les Voies d’Anubis par Tim Powers.

Le temps est un fleuve qui s’écoule sous une épaisse couche de glace. Les Voies d’Anubis sont les trous qui se forment à sa surface et qui permettent de fuir le cours inéluctable du torrent temporel. Voici à peu de chose près le postulat initial de cette histoire qui se veut à l’origine du mouvement Steampunk (le texte date de 1983). L’histoire démarre en 1980 et le héros se retrouve embarqué, plus ou moins contre sa volonté, dans un voyage à travers les âges après avoir passé un marché avec un vieil excentrique à la recherche de celui qui fut peut-être le premier loup-garou. Il plonge alors dans les bas-fonds de l’Angleterre de 1810, englué jusqu’au cou dans une guerre souterraine entre des adeptes de magie occulte et ceux de magie blanche, mêlée d’une lutte de territoire entre traîne-savates du pavé londonien.

Bon, là, raconté comme ça, ça sent un peu le joint de linoléum. On se dit que Powers a dû sniffer un peu plus que du Saint Maclou. Mais, les choses commencent à s’éclaircir quand on apprend que le loup-garou en question est en fait un prêtre du culte polythéiste égyptien qui abrite l’âme d’Anubis revenu d’entre les morts et qui, régulièrement, doit changer de corps car celui-ci se recouvre progressivement d’une épaisse fourrure sombre. Prêtre qui n’est qu’un double (un ka) d’un maître en magie noire qui rêve de voir les dieux antiques de l’Egypte revenir sur le devant de la scène et supplanter les Français et les britanniques qui ont eu l’audace de mettre son pays à leur botte. Et le double de ce double se sert d’un clan de tire-laines anglais pour accomplir ses basses besognes et détruire la moribonde communauté de sorciers « blancs » qui tente de lui faire barrage.   

Ah, on me signale dans l’oreillette qu’il y a toujours une odeur suspecte !

Eh bien, pour être tout à fait franche, ça ne s’éclaircit pas beaucoup plus que ça. Bon, déjà, Powers a un style bien alambiqué à souhait qui te scotche le cul par terre pour un petit bout de temps (le temps d’essayer de piger ce que le monsieur a bien pu vouloir essayer de nous dire). Ensuite, j’ai eu aussi l’impression de tomber sur un récit pour les initiés, avec des personnages non-présentés et des concepts non-détaillés, comme si nous étions déjà censés les connaître (or, moi, l’histoire littéraire anglaise du XIXème siècle, l’égyptien antique et le bohémien, ça n’a jamais fait partie de mon cursus).

Bref, même si l’idée d’origine est plaisante, que les concepts compréhensibles sont intéressants, que l’ambiance poisseuse des bas-fonds londoniens est très bien dépeinte ; le récit tire en longueur d’une part et demeure très confus parfois. Et puis, pour une fana de mythologie égyptienne comme moi, je suis restée profondément sur ma faim.

En spoiler, deux petits exemples du style du bonhomme, histoire que vous vous rendiez compte de l’ampleur du désast… de la tâche :

Spoiler (click to show/hide)
L'Epervier réussit là où les pirates !

Tags: