Auteur Sujet: Masami Kurumada bashing  (Lu 5594 fois)

Hors ligne DeathMask28

Re : Masami Kurumada bashing
« Réponse #25 le: 04 février 2020 à 09:11:49 »
Qu’est ce que les gens peuvent être cons parfois....
"Men judge generally more by the eye than by the hand, for everyone can see and few can feel. Every one sees what you appear to be, few really know what you are." Machiavel

Hors ligne AZB

Re : Masami Kurumada bashing
« Réponse #26 le: 04 février 2020 à 09:32:30 »
"Kurumada bashing"? Un topic rien que pour défoncer Kuru? C'est pourtant pas mon anniversaire

Non? C'est pas ça? [:boh] [:trollface]

une fameuse conversation de bar relayée par un "Olympien" (qui se souvient de ce groupe de fans ? :D )

Les Olympiens, les mecs qui postaient des annonces pour dire "va bientôt y avoir une annonce"? [:delarue2] C'est ça, j'ai bon? [:dawa]
« Modifié: 04 février 2020 à 09:43:05 par AZB »
Rule number one: AZB is always right.
Rule number two: nothing else matters because AZB is always right
:o

Hors ligne Ilulia

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5632
  • Total likes: 562
  • Et la Terre même ressentit la peur devant sa rage
    • Voir le profil
Re : Masami Kurumada bashing
« Réponse #27 le: 04 février 2020 à 10:12:52 »
Juste pour la psychanalyse de comptoir, on sait pourquoi il déteste autant Kuru ?

Sinon en parcourant un peu les fofos étrangers on se rend quand même compte que le bashing anti-kuru y est aussi présent. Mais je pense surtout que là-bas ce courant est né avec l’arrivée des spin-off où chacun aime à défendre son auteur fétiche et dénigrer l’auteur original. D’ailleurs a une moindre échelle on peut aussi l’observer ici...

D’autre part dans un registre différent en lisant un peu les messages du Kurublog, je me suis rendu compte que certains insultaient carrément Kuru, notamment pour un de « fils de pute » (me semble que c’était un hispanophone). Et tout ça parce que le mec voulait la suite de ND.

Ceci dit quelle virilité de la part de Kuru et de son staff d’avoir laissé publié le message. (Ou bien alors ils savent pas lire les autres langues  [:aie])

Bref beaucoup de tarés quand même...

"Il est comme un lion. Un lion doré.... le dieu lion" P.K. Dick (L'homme doré)

Hors ligne Rincevent

Re : Masami Kurumada bashing
« Réponse #28 le: 04 février 2020 à 10:37:50 »
Sinon, ce serait peut-être bien d'éviter de nommer trop de gens (même si depuis le temps, y a plus trop mystère) sur le forum, histoire d'éviter des querelles de chapelle ou pousser des gens à s'inscrire juste pour vous rentrer dans le lard comme on en a pu en avoir par le passé. Après, moi je dis ça...
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne Sergorn

Re : Re : Masami Kurumada bashing
« Réponse #29 le: 04 février 2020 à 10:49:52 »
Juste pour la psychanalyse de comptoir, on sait pourquoi il déteste autant Kuru ?

C'est à cause de l'éviction de Yamauchi pour laquelle il blâme Kurumada (alors qu'on sait très bien que c'est faux) : son discours a d'ailleurs changé du tout au tout à ce moment.

Citer
Sinon en parcourant un peu les fofos étrangers on se rend quand même compte que le bashing anti-kuru y est aussi présent.

Vrai mais moins, et surtout beaucoup de bashing était dérivé de ce que disait Cyna car les sites étrangers à l'époque pompait beaucoup les infos ici  [:aie]

Sinon c'est souvent le genre de trucs que tu évoques au dessous : ca insulte Kurumada parce qu'il fait pas du ND non stop etc etc....

-Sergorn

Hors ligne AZB

Re : Masami Kurumada bashing
« Réponse #30 le: 04 février 2020 à 13:12:29 »
Bon alors je repasse en mode sérieux 5 mn, après avoir lu l'article dans sa totalité...

Citer
La fanbase française ne demandait pas mieux que de trouver un bouc émissaire pour exorciser sa déception et sa frustration devant le revival de la franchise.

Hé oui. J'avoue, à l'époque en 2005 j'avais tellement été écœuré par la médiocrité des OAV du Meikai que quand on nous a livré Kurumada en pâture comme LE responsable, j'étais trop content d'avoir quelqu'un à pourrir [:taiga] Avec le recul, c'était complètement con, je le reconnais, parce que c'est clairement la Toei qui est responsable d'un bout à l'autre de ce fiasco total [:tsss]

Enfin bon, à l'époque j'étais à peine plus vieux qu'Hypnose maintenant, c'est-à-dire si jeune Bon ça n'excuse pas tout mais voilà, la fougue de la jeunesse, toussa...

Par contre, même si par voie de conséquence je considère plus vraiment Kuru comme l'Antéchrist ( ça c'est la Trollei ), j'en ai toujours après lui en ce qui concerne ND, qui s'avère être une grosse daube pourrie aussi appétissant que le cake que je démoule chaque matin, une suite indigne et qui s'étire lamentablement en longueur depuis près de 15 ans [:venin] Ça, je reviendrai certainement pas dessus

Citer
un groupe de jeunes garçons avec à leur tête un héros impétueux hot-boiled

C'est pas hot-blooded, plutôt?

Spoiler (click to show/hide)

Ou alors "hot-boiling" ( chaud-bouillant ), à la limite? :o
Rule number one: AZB is always right.
Rule number two: nothing else matters because AZB is always right
:o

Hors ligne Telescopium

Re : Masami Kurumada bashing
« Réponse #31 le: 04 février 2020 à 13:38:11 »
Bah, ND comme KotZ peuvent monter en puissance et apprendre. :o

Hors ligne Ilulia

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5632
  • Total likes: 562
  • Et la Terre même ressentit la peur devant sa rage
    • Voir le profil
Re : Masami Kurumada bashing
« Réponse #32 le: 04 février 2020 à 13:54:43 »
Allez dire ça aux pleureuses qui insultent Kuru directement sur son blog pour avoir une suite de ND.
« Modifié: 04 février 2020 à 13:59:05 par Ilulia »
"Il est comme un lion. Un lion doré.... le dieu lion" P.K. Dick (L'homme doré)

Hors ligne megrez alberich

Re : Re : Masami Kurumada bashing
« Réponse #33 le: 04 février 2020 à 14:10:18 »
  c'est clairement la Toei qui est responsable d'un bout à l'autre de ce fiasco total [:tsss]

Tôei et Bandai, ne l'oublions pas. Si le fabricant de jouets avait continué à financer le reste des OAV au lieu de se retirer tout en se faisant des "kouyanor" avec les produits dérivés, tu aurais eu un Meikai et Elysion bien fichus techniquement et avec une mise en scène qui ne se borne pas à un copier/coller du manga, et ce même sans Yamauchi aux commandes.
Well he was Thailand based
She was an Airforce wife
He used to fly weekends
It was the easy life

Hors ligne AZB

Re : Masami Kurumada bashing
« Réponse #34 le: 04 février 2020 à 14:19:24 »
Exact, c'est mentionné dans l'article, après le point de départ c'est quand même la Toei qui a mis la charrue avant les bœufs en sortant un film post-Meikai au lieu de terminer d'abord les OAV, la défection de Bandai découlant directement de l'échec du film Tenkai. Enfin bon effectivement ça les a pas empêchés de continuer à bien se goinfrer sur les figurines par contre. Le beurre, l'argent du beurre et le cul de la crémière [:delarue2]
Rule number one: AZB is always right.
Rule number two: nothing else matters because AZB is always right
:o

En ligne Atavaka

Re : Masami Kurumada bashing
« Réponse #35 le: 04 février 2020 à 14:26:44 »
Il me semblait que pour exploiter une licence en produits dérivés, il fallait participer au financement de son anime, que c'était le principe même d'un comité de production.

Me demande bien comment Bandai a eu le droit de faire des myth de Pharaoh, Orphée, Hadès etc. sans même participer aux financements des OAVs du Meikai et Elysion. [:lol]

Sans oublier le jeu médiocre sorti en 2006 sur PS2, adaptant cette partie.

Hors ligne megrez alberich

Re : Masami Kurumada bashing
« Réponse #36 le: 04 février 2020 à 14:31:37 »
En tout cas, Tôei ne s'est pas laissé marcher sur les pieds. Les droits d'exploitation de la licence sont renouvelables tous les 4 ans ; lorsqu'ils ont expiré pour la première fois en 2007, Tôei a gelé la sortie des SCM pendant plusieurs mois, le temps de renégocier le contrat à la hausse. Ils ont également demandé beaucoup plus cher pour pouvoir utiliser les illustrations de Shingo Araki et Michi Himeno, c'est d'ailleurs pourquoi il n'y en a plus sur les boîtes des figurines depuis 2010, hormis quelques rares exceptions (Athéna & Abel, et Seiya avec sa cloth inédite du Tenkai).
Well he was Thailand based
She was an Airforce wife
He used to fly weekends
It was the easy life

Hors ligne AZB

Re : Re : Masami Kurumada bashing
« Réponse #37 le: 04 février 2020 à 14:36:54 »
En tout cas, Tôei ne s'est pas laissé marcher sur les pieds.

Ouais enfin c'est précisément au moment où Bandai a retiré ses billes qu'il aurait fallu taper du poing sur la table, comme dit Atavaka ça aurait dû être donnant-donnant: OK vous continuez à sortir les figurines mais vous participez au financement des OAV, faut pas déconner non plus [:petrus]

Sans oublier le jeu médiocre sorti en 2006 sur PS2, adaptant cette partie.

Et là encore c'était prématuré, vu que l'adaptation d'Elysion n'était pas encore faite, le mode story n'allait donc que jusqu'aux combats contre les juges  [:petrus jar]
Rule number one: AZB is always right.
Rule number two: nothing else matters because AZB is always right
:o

Hors ligne megrez alberich

Re : Re : Re : Masami Kurumada bashing
« Réponse #38 le: 04 février 2020 à 14:40:16 »
Ouais enfin c'est précisément au moment où Bandai a retiré ses billes qu'il aurait fallu taper du poing sur la table, comme dit Atavaka ça aurait dû être donnant-donnant: OK vous continuez à sortir les figurines mais vous participez au financement des OAV, faut pas déconner non plus [:petrus]

Bah, y'avait un contrat de signé entre Tôei et Bandai, datant de 2003, qui stipulait que Tôei cédait (pour une bouchée de pain, ils étaient convaincus que les figurines n'intéresseraient pas grand-monde) les droits d'exploitation de la licence pour une durée de 4 ans, renouvelable après échéance.
Well he was Thailand based
She was an Airforce wife
He used to fly weekends
It was the easy life

Hors ligne AZB

Re : Masami Kurumada bashing
« Réponse #39 le: 04 février 2020 à 14:45:22 »
Ils sont quand même très cons [:uguh]



Rule number one: AZB is always right.
Rule number two: nothing else matters because AZB is always right
:o

Hors ligne megrez alberich

Re : Masami Kurumada bashing
« Réponse #40 le: 04 février 2020 à 14:52:03 »
Ah, ça... Ils ne croyaient pas au succès de revival (c'est l'équipe de Yamauchi qui a dû les convaincre que si, il y avait de la demande), ne croyaient pas que les figurines se vendraient, étaient plus que partants pour rajeunir tout le cast dès la mise en chantier du 12kyû (Kuru et Yamauchi y étaient farouchement opposés, avec Yamauchi qui a fait du chantage et menacé de tout laisser tomber s'il n'obtenait pas au moins les voix originales des Bronze Five et d'Athéna).

Et quand ils ont vu le succès du 12kyû, comme le dit très bien Prom dans son article, leur réaction fut "oh ben tiens, y'a bel et bien des gens que cette vieille licence intéresse toujours  [:delarue1]. Vite, battons le fer tant qu'il est chaud et dépêchons-nous de sortir un film avant que le soufflé ne retombe, on sait jamais".

Et après le bide du Tenkai, au lieu de se remettre en question, ils se sont simplement dit que le revival avait fait long feu et que les fans s'étaient déjà lassés du retour des aventures de Seiya.
Well he was Thailand based
She was an Airforce wife
He used to fly weekends
It was the easy life

Hors ligne AZB

Re : Masami Kurumada bashing
« Réponse #41 le: 04 février 2020 à 15:26:58 »
C'est quand même rageant de se dire que si la Toei avait eu pour deux sous de jugeote, on aurait pu avoir des OAV du Meikai et d'Elysion de la même qualité que ceux du 12kyû...
Rule number one: AZB is always right.
Rule number two: nothing else matters because AZB is always right
:o

Hors ligne Rincevent

Re : Masami Kurumada bashing
« Réponse #42 le: 04 février 2020 à 15:53:47 »
Si la Toei avait eu pour deux sous de jugeote, on aurait pu avoir des OAV du Meikai et d'Elysion de la même une adaptation de qualité pour Sho. [:petrus]
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

En ligne Atavaka

Re : Re : Re : Re : Masami Kurumada bashing
« Réponse #43 le: 04 février 2020 à 16:15:21 »
Bah, y'avait un contrat de signé entre Tôei et Bandai, datant de 2003, qui stipulait que Tôei cédait (pour une bouchée de pain, ils étaient convaincus que les figurines n'intéresseraient pas grand-monde) les droits d'exploitation de la licence pour une durée de 4 ans, renouvelable après échéance.

Ils ont vraiment attendu le revival pour se rendre compte du succès des figurines estampillées Saint Seiya ? C'était pas déjà le cas dans les années 80 ? [:aie]

Hors ligne megrez alberich

Re : Masami Kurumada bashing
« Réponse #44 le: 04 février 2020 à 19:51:46 »
Ils étaient parfaitement conscients de l'énorme succès de StS... dans les années 80. Or, ils étaient convaincus qu'en 2002 ça n'intéressait plus grand-monde, à part une poignée de fans trentenaires nostalgiques.

Ils ne croyaient pas trop au potentiel commercial du revival, que ce soit en animé ou en produits dérivés. J'ai un ami de longue date qui connait un représentant de chez Bandai France, et c'est lui qui m'a expliqué pourquoi il n'y eu aucune sortie de SCM pendant plusieurs mois en 2007 alors que jusque là on était à une sortie mensuelle. C'est parce que les contrats avaient expiré et que Tôei était en train de renégocier à la hausse, furieux de voir que Bandai Japon ne voulait plus financer le reste des OAV d'Hadès, et bien décidés à ne plus se faire avoir comme en 2003, quand ils ont cédé les droits pour 3 fois rien, persuadés qu'ils étaient alors que pas grand-monde s'intéressait encore à des figurines StS.

Pour l'animé, Pierre Giner, dans son long article consacré au 12 kyû publié dans AnimeLand, expliquait de son côté que chez Tôei ils étaient très sceptiques quant au succès du revival, et c'est la Yamauchi team qui a dû insister et les convaincre que si, il y avait un large public qui était demandeur.

Et l'absence de musiques inédites, c'est justement parce que le budget alloué était somme toute assez restreint, du fait de ce manque de foi quant au potentiel commercial de ces OAV, et qu'il était plus prudent de rogner là où il était possible de faire des économies.
« Modifié: 04 février 2020 à 20:10:16 par megrez alberich »
Well he was Thailand based
She was an Airforce wife
He used to fly weekends
It was the easy life

Hors ligne Prom

Re : Masami Kurumada bashing
« Réponse #45 le: 04 février 2020 à 20:47:19 »
Merci pour vos retours.

En premier lieu, j'ai corrigé la mention du tempérament des héros kurumadiens : j'ai mixé involontairement les termes "hard-boiled" et "hot-blooded" en "hot-boiled", qui ne veut rien dire.

Pour la mention d'Episode G et d'Okada, ce serait une bonne idée en effet mais je me suis retrouvé limité par l'espace et le cas de The Lost Canvas (sur lequel je précise que je m'attarde au détriment des autres spin-offs) me semblait plus symptomatique. Mais je suis tout à fait d'accord que c'est un complément qui aurait toute sa place.

Pour les fans étrangers qui insultent Kurumada, notamment sud-américains mais également italiens, on parle du début des années 2000 où beaucoup pompaient sans vergogne les informations glanées et collectées via cyna. Le bashing sur Kurumada fauteur de troubles, gâcheur de licence dont il ne serait même pas l'auteur vient de France, relayé dans les différents fandoms... avant de voir émerger des fans un peu plus consciencieux capables de collecter, recouper et documenter les informations (un peu comme Archange a fait un bien fou au fandom francophone). Le Brésil en profitera d'ailleurs pour devenir l'autre pays d'adoption de Saint Seiya devant la France avec un fandom plus apaisé et des têtes de pont plus entreprenantes qu'en Europe. Ceux qui insultent aujourd'hui copieusement Kurumada sont ceux qui voudraient en fait ... plus de Kurumada, via Next Dimension.
"Kurumada a eu l'idée d'évoquer la déesse Athéna dans Saint Seiya en tombant sur une pub pour la marque de son slip."
Les fanfiqueurs de quatrième zone

Hors ligne Telescopium

Re : Masami Kurumada bashing
« Réponse #46 le: 04 février 2020 à 21:09:41 »
Nouveau dans la licence (je ne m'y intéresse réellement que depuis le printemps dernier), je n'ai pas connu cette époque du revival. Ce que j'ai déjà eu le temps de constater en revanche, c'est la persistance du phénomène, surtout depuis la série Netflix. Voir les commentaires des vidéos sur ce sujet (et d'autres en lien avec la licence) sur YouTube.
La critique est devenue : Kurumada se fout de Saint Seiya, il a laissé Netflix faire n'importe quoi de son œuvre, pourvu qu'il touche de l'argent car c'est tout ce qui l'intéresse. Ce sont ses autres mangas qui n'ont pas eu de succès qui sont sa vraie passion. StS n'est qu'une série alimentaire pour lui. Avec une touche complotiste : il cherche à dégoûter les fans de StS pour les amener à ses autres séries, qui sont, selon lui, ses véritables chefs-d’œuvre. Je vous passe les insultes...

Hors ligne chevkraken

Re : Re : Masami Kurumada bashing
« Réponse #47 le: 04 février 2020 à 21:29:39 »
Il y a bien d'autres conneries sur Cyna qui ont été dites sur Kurumada.

http://www.dossiers.cyna.fr/ency/422.html
En même temps, faut avouer que vu comment Kurumada est pas doué en dessin (désolé, ses mangas sont moches), l'article a pas totalement tort (et puis bon, il y a clairement une part d'humour dans l'article qui se moque gentiment de Kurumada plus qu'il le dénigre)

Perso, je pense clairement que Kurumada est en effet pas très doué en dessin et se limite la plupart du temps a faire la mise en page et le croquis de base du manga, laissant ses assistants dessiner le gros du manga et en soit c'est pas si rare, même si Kurumada a laissé le design des armures d'or à un assistant, un Ken Akamatsu a fait de même pour 80% des persos de Negima dont il n'a pas créé le design.(c'est juste que vu le niveau de dessin de Kurumada, ça fait sourire)

Sur ce point, je rejoints Nao, mais les interviews publié ici sur saint seiyapedia m'ont éclairé sur un autre aspect de Kurumada que Nao n'a jamais mis en avant. Kurumada est humble, conscient de ses lacunes en dessin et narration et n'a jamais cherché a écraser le staff des version animés.

Et l'image qu'il se donne de pseudo Yakuza peut être mal comprises(je connais pas mal de monde qui ne connaissent pas Cyna qui ont prit ses interview où il donnait des conseils à des jeunes façon Aniki au premier degré)

et des conneries, il y en a aussi dans l'articles de prom
Citer
De plus, il va s’essayer – avec succès –  au mix produits/revenus sur cette œuvre : persuadé du potentiel mercantile des armures présentes dans l’œuvre et rassuré par l’adaptation animée proposée par la TOEI (il pleura de joie quand il apprit que Shingo ARAKI serait character designer et directeur de l’animation sur la série), il obligera BanDai à signer un contrat d’exclusivité pour une gamme des jouets articulés. Le succès est tel que c’est cette série qui est choisie par le Shonen Jump pour offrir une adaptation cinématographique dans le but de célébrer les 20 ans du magazine (le fameux film Abel).

Revenons d’ailleurs sur ces considérations mercantiles : c’est vraiment KURUMADA qui chez Jump a inventé ce que les Japonais appellent « la voie royale », c’est à dire penser une œuvre pour le mediamix (jouer sur tous les tableaux pour une oeuvre de création). En créant Saint Seiya, il avait déjà en tête le merchandising et l’adaptation animée en tête : l’œuvre a été pensée pour ça (d’où les fameux schémas d’armures en fin de chapitre, visant à annoncer la possible commercialisation d’une figurine). KURUMADA revêt ainsi une importance capitale dans l’évolution du business model du Shônen Jump.
soyons serieux de seconde, la Toei faisait déjà du merchandising depuis longtemps sur ces séries, faut pas oublier que le genre magical girl a quasi été inventé par eux, et qu'ils sont aussi partiellement derrière Mazinger Z(dont le robot géant aussi) qui avait déjà un énorme côté mercantile.
Ils ont créé avant saint seiya (10 ans avant), les oeuvre crossmedia avec l'anime et le manga paraissant en parrallèle) Et la plupart des jouets basé sur des prod du jump ont 80% sont basé sur la licence de l'anime et quasi jamais du manga, donc ça a rien changé dans la façon de faire du Jump.
La présence de schema dans les tomes reliés c'est juste que le premier volume du manga est sorti alors que l'anime était en préprod et que oui, on lui a surement demandé des scema pour des éventuelles jouets.

et franchement l'article serait plus serieux si il évitait de citer specifiquement cyna, surtout 15 ans après en deformant aussi pas mal, là ça fait un peu vengeance perso.


Bon alors je repasse en mode sérieux 5 mn, après avoir lu l'article dans sa totalité...

Hé oui. J'avoue, à l'époque en 2005 j'avais tellement été écœuré par la médiocrité des OAV du Meikai que quand on nous a livré Kurumada en pâture comme LE responsable, j'étais trop content d'avoir quelqu'un à pourrir
Perso à l'époque, j'avait pas eu besoin que quelqu'un me livre Kurumada sur un plateau pour orienter mes reproches vers lui, c'était à tort, mais tout dans la prod des OAV semblait le designer.
La mise en scène et l'histoire copié collé du manga, sans aucun rajout, le fait qu'il avait écrit le générique de fin de la série d'OAV et le chara design qui était bien plus Kurumada qu'avant.
Si on rajoute à ça la sortie de Next dimension qui ignorait superbement le Tenkai, tout indiquait Kurumada comme le coupable et il était très facile d'écouter les bruit de couloirs (ce qu'a fait Nao qui a fait comme beaucoup et a assimiler 2 rumeurs, celle du public qui a régulé sur les persos à poils et celle que kurumada n'a pas aimé le film), surtout quand on voyait à quel point le début de Next dimension était honteux(les reste est médiocre, mais le début est honteux)



Citer
c'était complètement con, je le reconnais, parce que c'est clairement la Toei qui est responsable d'un bout à l'autre de ce fiasco total


Tôei et Bandai, ne l'oublions pas. Si le fabricant de jouets avait continué à financer le reste des OAV au lieu de se retirer tout en se faisant des "kouyanor" avec les produits dérivés, tu aurais eu un Meikai et Elysion bien fichus techniquement et avec une mise en scène qui ne se borne pas à un copier/coller du manga, et ce même sans Yamauchi aux commandes.
La Toei, Bandai et Yamauchi. Yamauchi est tout de même en tort sur le Tenkai en ayant voulu faire Son truc à tout prit en écoutant personne (et il l'a encore redis dernièrement, c'était clairement son choix sur le Tenkai). Yamauchi dès qu'il se lance sur des truc trop personnel, ça ne marche jamais. Casshern sins ça a été un bide encore plus gros que n'importe quelle série saint seiya, hors c'est juste la version aboutie de son Tenkai.

J'ai aussi envie de mettre en cause Katsumata et Araki/Himeno.
Katsumata était déjà vieillissant à l'époque du Mekai/Elysion et c'était clairement un réal qui avait perdu en maitrise (ça arrive, comme Tomino par exemple, la derniers série Gundam qu'il a fait est catastrophique niveau réal), d'ailleurs par la suite, ses épisodes sur Omega saison 1 et Heartcatch precure sont parmi les moins bon des séries, offrant à chaque fois une réal mou du genoux, en 2005.
Quant à Araki et Himeno, ils ont terriblement augmenté le niveau de détails de dessin entre Hades sanctuary et le Mekai/Elysion, ce qui automatiquement ne pouvait qu'impacter encore plus l'animation. Là où d'autre chara designer aurait pensé à simplifier le design pour faciliter l'animation (ce qu'ont fait Umakoshi et le chara designer des OAV Lost Canvas)

C'est quand même rageant de se dire que si la Toei avait eu pour deux sous de jugeote, on aurait pu avoir des OAV du Meikai et d'Elysion de la même qualité que ceux du 12kyû...
Si la Toei avait eu pour deux sous de jugeote, on aurait pu avoir des OAV du Meikai et d'Elysion de la même une adaptation de qualité pour Sho. [:petrus]
La Toei a justement de la jugeotte, c'est une entreprise, ils avaient le choix entre ne rien produire et annuler voyant que le résultat ne pouvait pas être à niveau ou investissant juste ce qu'il faut pour faire de l'argent(ce qu'ils ont fait) et je vois pas le problème avec ça en fait.(en plus si la Toei avait fait le choix d'annuller les OAV Mekai ou Elysion, on leur reprocherait aussi, après tout, plein de fan reprochent à TMS de pas avoir fait de saison 3 à Lost canvas, pire même, on reproche à la Toei de pas avoir fait de saison 3 à Lost canvas)

Serieux, j'ai l'impression que les fan de Saint Seiya oublie que la Toei ne produit pas que du saint seiya et qu'il vont pas mettre tout leur fric sur une licence qui sans les jeux mobiles(et la version Netflix maintenant) est au mieux en n°4(et jamais à cause de la production d'un anime) et est très loin derrière le n°3.

Même si la Toei avait réussi à garder Bandai, saint seiya n'aurait pas été leur première priorité car un anime saint seiya c'est bien plus galère à produire que toute les autres série du studio vu les armures car pour rappel, des anime avec des chevalier en armure ultra détaillés commes celles de saint seiya sur des persos fins (et pas des boites de conserves comme dans les OAV lost canvas), on en trouve vraiment très peu.

Surtout que la Toei touchait moins sur Saint seiya que sur un Magical Doremi(série sur laquelle avait été mis Yamauchi à l'époque) ou un Precure par la suite car ce sont des licences maisons(donc plus de retour financier) au design les rendant bien plus simple à animer et ayant un public bien moins galère à satisfaire

Et autant le Mekai aurait put faire un bon truc avec une bonnes mise en scène, une meilleure animation surtout un paquet de rajout scenaristique, autant Sho, ça serait resté médiocre car c'est trop mal foutu de base niveau histoire.


En fait, il est beau le public français de saint seiya, il a toujours besoin d'un bouc emissaire. Quand c'est plus Kurumada c'est la Toei. Ca lui viendrait pas à l'idée de parfois réfléchir un peu et de comprendre que l'échec d'un projet n'est quasiment jamais dû à un seul acteur du projet

C'est à cause de l'éviction de Yamauchi pour laquelle il blâme Kurumada (alors qu'on sait très bien que c'est faux) : son discours a d'ailleurs changé du tout au tout à ce moment.

Vrai mais moins, et surtout beaucoup de bashing était dérivé de ce que disait Cyna car les sites étrangers à l'époque pompait beaucoup les infos ici  [:aie]

Sinon c'est souvent le genre de trucs que tu évoques au dessous : ca insulte Kurumada parce qu'il fait pas du ND non stop etc etc....

-Sergorn
sauf que l'article cité au dessus, ben il date de début 2003 soit un an avant la sorti du Tenkai et le site Cyna , ben il trouvait déjà que Kurumada, ben c'était pas top top.

C'est pas si simple, j'ai discuté avec Nao de ça en PV et il me l'a déjà dit, Saint Seiya sans Yamauchi ou son influence, ben ça pas d'interet ou presque pour lui.




Concernant Kurumada, je me suis alors rendu compte que l'anime et le manga n'avaient finalement que peu de différences, un grand nombre de scènes étant réellement recréées à l'identique (mise en scène, dialogues, décors) dans l'anime. La véritable différence est le style ArakHimeno (que j'aime fort au demeurant), encore que les personnages restent identifiables d'un support à un autre, plus les inévitables fillers (Geist et Asgard notamment) ou demandes commerciales (les Chevaliers d'Acier).
Finalement, du fait que le manga reste l’œuvre d'origine et représente l'idée de son auteur original, avec la cohérence que cela implique. Le véritable sens de Saint Seiya est dans le manga : dans les situations et dans certains aspects de ses graphismes comme les regards ou les expressions.  La personnalité de Shun ressort bien dans le manga, les armures sont soignées, les visages féminins sont agréables (mais pas les masques et les premières armures...). C'est pour cela que j'attends ND et que je l'apprécie comme étant la continuité de la pensée de l'auteur, car c'est bien elle dans le fond que je suis et que nous suivons tous d'une façon ou d'une autre, depuis que nous avons découvert la licence. Ce qui peut nous apparaître comme incohérent est surtout le reflet d'un choix d'objectifs : présenter des personnages dans des situations et voir leurs raisonnements, leurs conclusions, les leçons qu'ils en tirent, car c'est un nekketsu. Si on regarde au-delà, les schémas de combats sont répétitifs, les coups mortels et ultimes ne sont souvent ni l'un ni l'autre et un certain nombre de morales sont connues, amis c'est le jeu (la chevalerie, la justice, la paix sur Terre, mangez du poulet, etc.).

Là où je te rejoindrais, c'est sur le fait que l'anime ait popularisé le manga et sa licence. Un peu au Japon mais surtout ailleurs dans le monde, du fait des différences de culture graphique entre le Japon/manga et la BD/comics à l'occidentale (encore que le comics reprend pas mal de codes du manga et que la ligne claire d'Hergé pourrait presque le mettre d'accord avec Kurumada sur certains points). Un début direct par du Kurustyle ou de l'Okadastyle aurait probablement fait un four.
N'oublions pas non plus que l'anime a des couleurs, une musique, des voix,... Que n'a pas le support papier !
Il n'a en revanche pas tellement fait pour le scénario, hors Asgard, ayant même plutôt mis de la confusion et certaines situation OOC (la galanterie de Seiya avec Geist est mythique). Il aurait mieux valu aller plus loin dans les modifs en les développant réellement. Par exemple, reprendre les âges des personnages : à 16-18 ans les jeunes pouvaient y voir leurs grands-frères sans le côté glauque d'enfants-soldats.
Tu sais, j'ai aussi lu le Kurumanga et je le trouve très moyen.
En fait je n'aime que 3 chose du Kurumanga que je trouve meilleur que l'anime:
Le caractère de Hyoga
Le frère jumeau du Dragon noir
La raison des Silver pour venir assassiner les bronzes(ils ont utilisé leur pouvoir pour du spectacle)

C'est moche, la mise en scène est plate (et non, je trouve pas que la mise en scène copie le manga) et c'est les rajouts de l'anime qui font sa force en améliorant la courbe de progression des heros.

Dans le manga, les Silvers sont juste ridicule de venir en groupe à si peu d'intervalle, ça décrédibilise non seulement cette classe mais aussi tout le schema de progression des heros (là où dans l'anime on les voit d'abord Galerer contre un Docrates, les Chevaliers des Abysses, le chevaliers des Flammes, Crystal, tout en s'en sortant de mieux en mieux. Quand les Silver arrivent, ben on comprend mieux comment de simple Bronzes arrivent à les battre, surtout qu'ils arrivent 1 par un et que les Bronzes sont aidés des chevaliers d'acier au début)

pour moi, l'arc Silver c'est en anime et c'est tout(et franchement pour moi, Docrates est un meilleur adversaire que Misty, Moses Babel, Capella, Dante ou Asterion et j'adore Gyste). Pour l'arc Gold, je prefère de loin le Shura de l'anime à celui du manga, la mise en scene de certain fight dans l'anime(vs Shaka, Aiolia ou Milo) qui le sublime et pour Poséidon, ben je trouve l'arc très moyen, c'est rechauffé et expédié (surement car, ben c'est trop proche du manga, c'est aussi pour cette raison que même si le Mekai avait eu une animation et une mise en scene excellent, je l'aurait trouvé très moyen aussi)

Et mon arc favori, c'est Asgard et de très loin.

bref, non, je trouve pas l'anime et le manga si proche et généralement j'aime l'anime pour ce qu'il apporte au manga, sans ces ajouts, j'aurais jamais accroché à Saint seiya.


bien que ce soit surprenant, j'ai davantage touché à Korra qu'à Bayonetta, le fait que j'ai Korra dans mon lit le soir avant de dormir et Bayonetta non doit jouer.

Hors ligne Prom

Re : Masami Kurumada bashing
« Réponse #48 le: 04 février 2020 à 21:44:40 »
Ah, on m'avait prévenu de cet entêtement et cette vision partielle du poulpe.

Dommage pour toi mais tu cites toi-même comme conneries des faits qui sont établis et documentés dans mes sources :

Citer
soyons serieux de seconde, la Toei faisait déjà du merchandising depuis longtemps sur ces séries, faut pas oublier que le genre magical girl a quasi été inventé par eux, et qu'ils sont aussi partiellement derrière Mazinger Z(dont le robot géant aussi) qui avait déjà un énorme côté mercantile.
Je ne dis pas que Kurumada a inventé le cross-media mais qu'il s'y est essayé et qu'il fut le premier au sein du Weekly Shônen Jump dans cette voie, avec succès !

Citer
et franchement l'article serait plus serieux si il évitait de citer specifiquement cyna, surtout 15 ans après en deformant aussi pas mal, là ça fait un peu vengeance perso.
Punaise, le but est de trouver l'origine du bashing, qui est le fondateur du site cyna. On t'a filé sous le nez les propos qui y étaient tenus et tout ce que tu as à contre-proposer, c'est "bah moi je suis pas d'accord et mes sources c'est wallah crois-moi". 
"Kurumada a eu l'idée d'évoquer la déesse Athéna dans Saint Seiya en tombant sur une pub pour la marque de son slip."
Les fanfiqueurs de quatrième zone

Hors ligne chevkraken

Re : Re : Masami Kurumada bashing
« Réponse #49 le: 05 février 2020 à 02:52:51 »
Ah, on m'avait prévenu de cet entêtement et cette vision partielle du poulpe.

Dommage pour toi mais tu cites toi-même comme conneries des faits qui sont établis et documentés dans mes sources :
Je ne dis pas que Kurumada a inventé le cross-media mais qu'il s'y est essayé et qu'il fut le premier au sein du Weekly Shônen Jump dans cette voie, avec succès !
Punaise, le but est de trouver l'origine du bashing, qui est le fondateur du site cyna. On t'a filé sous le nez les propos qui y étaient tenus et tout ce que tu as à contre-proposer, c'est "bah moi je suis pas d'accord et mes sources c'est wallah crois-moi".
Sauf que tu sembles oublier que Mazinger Z fut aussi publié dans le jump Et ce 10 ans auparavant.
En plus, pour que Kurumada se soit réellement essayer au cross média Il aurait fallu qu'il soit l'initiateur de la série animé, ce qui n'est pas le cas.
Et si je n'ai pas cité de source Pour le site que tu critiques. C'est tout bêtement parce qu'il suffit d'aller sur le site, la version encore ouverte et pas l'ancien, pour voir les articles où l'auteur utilise le conditionnel et dis simplement qu'il rapport une rumeur qu'on lui a rapporté.
Sa dernière news en 2005 se termine même sur un coup de gueule parce que l'on prend les rumeurs comme argent comptant et que ça lui revient dans la gueule.
Après si vous voulez des liens directs, je vous en donne demain parce que là je suis sur mon téléphone portable. Et que donc c'est un peu difficile.
bien que ce soit surprenant, j'ai davantage touché à Korra qu'à Bayonetta, le fait que j'ai Korra dans mon lit le soir avant de dormir et Bayonetta non doit jouer.

Tags: