Auteur Sujet: Les acteurs/trices et réalisateurs/trices les plus surestimés ou sous-estimés  (Lu 2867 fois)

Hors ligne sharivan


Je n'ai pas trop d'avis sur Besson car j'ai seulement vu deux films de lui. Le premier était "Le Grand Bleu" en primaire, je ne me souviens plus trop pourquoi l'instit voulait nous montrer ce film mais je me souviens n'avoir rien suivi du film. :D
Quant au deuxième film, c'est "le 5ème Element" quand il est sorti au ciné en 1997 et on ne peut pas dire qu'il m'ait laissé un souvenir impérissable en sortant de la salle. Que donnerait un second visionnage 23 ans après avec mes trois cheveux blancs sur la tête ?
Je suis peut-être à côté de la plaque mais il me semble que Besson se fait souvent fracasser par la critique presse spécialisée ?
« Décidément, les temps comme les oeufs sont durs et la bêtise humaine n’a pas de limites »

Hors ligne Pulsion73

Si tu n'as pas vu Nikita et Léon, go, go, go !  [:lol] . Surtout Nikita.
Et si tu n'as pas vu Lucy avec Scarlett, et bien tu ne l'as pas vu.  :D.  Non sérieusement, c'est plutôt sympa, assez naïf, blindé de clichés, voilà, ça se laisse voir.

Hors ligne mime1990

Vu que le "Monsieur je sais tout" du forum fait la sourde oreille quand on lui demande ses sources.
Voici ce que Spielberg a déclaré lors d'une interview au magazine anglais Empire :

" Je suis très satisfait du film. Je comprends les gens qui n’ont pas aimé le dénouement, car je n’ai jamais aimé les mystères dans les intrigues. George et moi en avions vivement discuté. Je ne voulais pas que ces choses soient des aliens ou des êtres d’une autre dimension. Mais je suis loyal envers mon meilleur ami. Quand nous écrivons une histoire en laquelle il croit, même si je n’y crois pas, je tournerais le film de la façon dont George l’a envisagé. J’apporterais mes propres touches, mon propre casting, et je tournerai de la façon dont je veux le tourner, mais je me rapporterai toujours à George pour l’histoire des Indiana Jones. Je ne me battrai jamais avec lui là-dessus".

http://www.actucine.com/cinema/steven-spielberg-indiana-jones-4-est-mauvais-a-cause-de-george-lucas-52310.html

Spielberg ne se fait bouffer par personne
Vu qu'on ne sait toujours pas si tu es un intime de Steven ou pas, on va plutôt croire ce dernier qui affirme le contraire.
Alors oui Spielberg a une grande part de responsabilité dans le film vu que c'est lui qui le réalise mais il est indéniable que Lucas lui a imposé des choses. Après, est ce que le film aurait été mieux si Spielberg n'avait pas écouté Lucas ? Bah nous ne le saurons jamais. Cependant, Spielberg ne se défile pas et assume que l’idée de mettre Indiana Jones dans un réfrigérateur pour échapper à une bombe nucléaire était son idée.
Petite précision : Je ne suis pas une grande fan de Spielberg que je classerai volontiers parmi les réalisateurs surestimés.
"Ne crains pas l'échec. Ce n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition qui est un crime. Avec des objectifs élevés, l'échec peut être glorieux."

Hors ligne Pulsion73

Et oui, c'est ce que je disais. Ami et producteur, Spielberg bien que responsable de ce désastre, n'a pas voulu contrarier Lucas.

Hors ligne megrez alberich

Comme l'a dit Serg', Lucas n'a vraiment insisté que pour les aliens alors que Spielberg était réticent : "j'ai fait E.T, Rencontre du 3e type, La guerre des mondes ; toi tu as fait Star Wars, tu ne crois pas que ça suffit avec les aliens ?" Ce à quoi George a simplement répondu "I want aliens" et Spielberg a cédé. C'est dans le making of du film.

Et je dirai que les aliens, c'est bien le moindre des problèmes de ce 4e volet. C'est pas plus con et fantaisiste que l'existence du dieu biblique et de reliques divines, après tout.

Non, c'est surtout que c'est du vu et revu, bien fait mais sans génie, ça manque cruellement de fraicheur et les vilains Russes sont bien moins intéressants que les nazis.

Voire un soldat russe se faire bouffer par des fourmis rouges, ça vaudra jamais les nazis qui fondent comme des bougies ou qui vieillissent de 100 ans en quelques secondes avant de tomber en poussière.

Quant à Spielberg, c'est un excellent réalisateur mais qui gâche malheureusement sa filmographie prestigieuse en sortant des nanars et des trucs bien niais entre 2 chef-d'oeuvres (Hook, The lost world...)
« Modifié: 17 avril 2020 à 18:09:35 par megrez alberich »
Well he was Thailand based
She was an Airforce wife
He used to fly weekends
It was the easy life

Hors ligne Sergorn

Alors déjà de un mime si t'as un problème avec moi pas la même de me parler, tes petites piques tu peux te les garder. Donc allez plus la peine de me répondre tu rejoints la liste des ignorés tu ne mérites pas mieux mec.  [:petrus yes]

De deux tu ne fais qu'appuyer ce que je dis : y a eu désaccord sur le McGuffin c'est connu, c'est tout. Lucas tenait aux crâne de cristal et aux aliens, Spielberg n'était pas chaud mais accepté le McGuffin pour lui faire plaisir. Mais c'est tout un McGuffin n'est qu'un McGuffin. A partir de là tu fais ce que tu veux du film

Bref sortir que Indy 4 est raté (ce qu'il n'est pas mais passons) à cause de Lucas alors qu'il n'a ni écrit, ni réalisé le film... Bref c'est que du Lucas bashing de plus, le genre de bashing puéril qui fait qu'il en a eu marre et a vendu sa société. Indy 4 est un film de Spielberg et il l'assume totalement. Etonnament y a bien que les "fan" pour qui c'est forcément la faute de Lucas.

-Sergorn

Hors ligne Sbaka

Comme l'a dit Serg', Lucas n'a vraiment insisté que pour les aliens alors que Spielberg était réticent : "j'ai fait E.T, Rencontre du 3e type, La guerre des mondes ; toi tu as fait Star Wars, tu ne crois pas que ça suffit avec les aliens ?" Ce à quoi George a simplement répondu "I want aliens" et Spielberg a cédé. C'est dans le making of du film.

Et je dirai que les aliens, c'est bien le moindre des problèmes de ce 4e volet. C'est pas plus con et fantaisiste que l'existence du dieu biblique et de reliques divines, après tout.

Non, c'est surtout que c'est du vu et revu, bien fait mais sans génie, ça manque cruellement de fraicheur et les vilains Russes sont bien moins intéressants que les nazis.

Voire un soldat russe se faire bouffer par des fourmis rouges, ça vaudra jamais les nazis qui fondent comme des bougies ou qui vieillissent de 100 ans en quelques secondes avant de tomber en poussière.

Quant à Spielberg, c'est un excellent réalisateur mais qui gâche malheureusement sa filmographie prestigieuse en sortant des nanars et des trucs bien niais entre 2 chef-d'oeuvres (Hook, The lost world...)

J’ai jamais trop compris ce qu’on reproche à Indiana Jones 4 finalement.
L’esprit est conservé c’est le principal.

Peut-être qu’au moment où il est sorti le rendu « cartoon » n’était plus assez à la mode, et qu’avec l’age d’HFord ça doublait l’impression d’un truc ringard... moi je me suis bien marré pourtant. Et il me semble qu’il a eu un bon succès au box office donc finalement je dois pas être si isolé que ça...

Hors ligne megrez alberich

Le film est  divertissant. C'est juste qu'on en sort avec une impression de déjà vu, d'une recette qui tourne en rond.
Well he was Thailand based
She was an Airforce wife
He used to fly weekends
It was the easy life

Hors ligne Sergorn

Pareil que Skaba. Autant j'avais pu comprendre qu'un fan de Star Wars n'accroche pas à la Prélogie car c'était très différent de l'OT, autant Indy 4 on est vraiment dans la même recette, seul les ingrédients change : le crâne au cristal au lieu d'un artefact judéo chrétien (mais malgré tout traité de façon archéologique), des méchant Coco au lieu de méchants Nazi, des sidekicks, de l'action invraisemblable et même une dynamique père-fils comme dans Indy 3... mais inversée. Bref parfaitement dans l'esprit pulp de la série.

Vu et revu donc peut être un peu (on n'a pas l'originalité - pour la série - de Temple of Doom c'est certain), mais extrêmement fun et très divertissant. Donc la haine du film m'a toujours totalement dépassé et pour moi on est de plein pieds dans le "Je déteste le film pour des trucs que existaient déjà dans les autres"

-Sergorn

Hors ligne Sbaka

Oui, l’avis de Megrez est tout à fait « normal » et mesuré, loin du foin dont south park avait perçu l’exagération en faisant violer Ford par Spielberg et Lucas  [:???]

C’est pour ça que je me dis que le 5 ça va pas être évident surtout sans Spielberg  [:sweat]

Hors ligne Benji

Perso pour Indy 4, mon beau frère et moi même a la sorti de la porjection nous avons dis "Film CV de Spielberg".
Le film reste divertissant mais il a mis clairement tout ce qu'il savait faire dedans selon moi. :D
Now it's too late
Too late for me,
This town will eventually take me
Too late, too late for me
This town will win.

Hors ligne hanzo

Je n'ai vu aucun bashing contre Lucas dans ces pages si ce n'est le mot "mâter" certes inapproprié mais il s'en est expliqué, mais bon, c'est ta pondération légendaire. Enfin tu ne me liras pas non plus puisque je suis aussi dans cette liste après t'avoir également demandé d'être plus agréable dans tes réponses plutôt que de faire le maître d'école sévère.
Bref, circulez, y'a rien à voir.
Il serait bon que ce topic reste enclin à la discussion et non à l'aboiement.

Quant à Indy 4, j'en garde un souvenir peu profond et ne l'ai vu qu'une fois contrairement aux autres, il doit y avoir une raison qui n'engagerait de moi mais je n'y ai pas réfléchi ^^
Ecouter Mozart ne rendrait pas plus intelligent.
Rassurée, TF1 envisage de l'utiliser comme générique.

Hors ligne The Endoktrinator

Moi, à sa sortie, j'étais en mode "meh" devant Indiana Jones IV. Ma scène préférée est celle de la bombe atomique (j'avais toujours rêvé de voir ça), mais pour le reste...

Personnellement, je n'aime pas ce film et je déteste le Temple Maudit. J'étais même persuadé que Lucas et Spielberg étaient maudits par une sorte de numérologie : leurs film au chiffre impair sont meilleurs que leurs films au chiffre pair. Star Wars IV était peut-être novateur mais pas encore affranchi de ce qui précède, le VI a trop d'Ewoks, le II a la pire facilité scénaristique de la saga, etc. Le VIII, son déséquilibre dans la gestion des personnages (oui pour Kylo Ren et non pour Finn).
Pour Indiana Jones, il manque quelque chose au II et au IV : la puissance évocatrice des énigmes. Pour moi c'est CA qui fait Indiana Jones : un scientifique tenant de concilier conviction religieuse et esprit rationnel. C'est ce qui le pousse à ne pas détruire l'Arche d'Alliance dans Les Aventuriers de l'Arche Perdue et lui permet de franchir la troisième épreuve dans La Dernière Croisade (dont le seul défaut est les effets spéciaux moches). Et puis merde, quoi, QUI n'a pas frissonné devant la scène où Indy fixe le Bourdon Médaillon pour révéler l'emplacement de l'Arche ? QUI n'a rien ressenti devant la scène de la première épreuve ("le Pénitent le passe, le Pénitent"). C'est cette intensité aventurière qui fait la réussite d'Indiana Jones. Le Temple Maudit et Le Royaume au Crâne de Cristal veulent être différent, je le conçois. Mais je crains qu'ils se soient contenté de partir ailleurs alors que l'enjeu c'était de faire différemment sans chercher ailleurs, tout en respectant le cadre. L'un est insupportablement hystérique, et l'autre est lourdingue. Ils n'y sont pas arrivés et c'est d'autant plus dommage que ça n'allait pas trop ringard avec Ford. Il avait l'air de bien se maintenir.
Shit still Happens, so deal with it - psychanalysm

Hors ligne sharivan


@sharivan , pour les débuts de Hanks, laisse tomber splash ( enfin, si tu veux  :D ), je me souviens de ce film Une baraque à tout casser, excellent, à revoir.  :D
Daryl Hannah va me motiver à revoir le film. [:love]

Si tu n'as pas vu Nikita et Léon, go, go, go !  [:lol] . Surtout Nikita.
Et si tu n'as pas vu Lucy avec Scarlett, et bien tu ne l'as pas vu.  :D .  Non sérieusement, c'est plutôt sympa, assez naïf, blindé de clichés, voilà, ça se laisse voir.
Oui, il faut que je visionne Nikita et Léon qui sont souvent considérés comme ses meilleurs films.
Quant à Indy 4, je n'ai pas été spécialement déçu car je n'avais pas d'attentes particulières. Généralement, je me méfie des suites qui arrivent des années après. :D
Je l'ai trouvé divertissant mais clairement en dessous des trois premiers.
« Décidément, les temps comme les oeufs sont durs et la bêtise humaine n’a pas de limites »

Hors ligne Pulsion73

Bien en dessous des 3 premiers effectivement. Spielberg et Lucas nous promettaient à l'époque des effets spéciaux dans l'esprit des 3 1ers, le côté artisanal, authentique, tu parles, et foireux avec ça en plus ( les singes...).
Dialogues ras les paquerettes.
Quelques scènes sympas ça n'empêche pas mais on est très loin de la qualité du 3. 

Hors ligne megrez alberich

Splash, je verse encore une larme en le revoyant.

D'ailleurs, j'ai pleuré comme une fontaine quand mon meilleur m'a offert le DVD pour mon anniversaire.

Mais je reconnais que c'est surtout pour le côté madeleine de Proust (j'étais grave amoureux de Daryl Hannah/Madison quand j'étais gamin) que pour la qualité du film en  lui-même.

Il semblerait en tout cas que Splash ait sérieusement influencé Miyazaki. On trouve des références flagrantes dans le clip On your mark ainsi que dans Chihiro. L'infiltration du labo, le sauvetage de l'ange/de la sirène et la course-poursuite effrénée pour l'un, le dialogue entre Madison/Haku et Allen/Sei pour l'autre : "souviens-toi, quand tu n'étais encore qu'un tout jeune enfant tu es tombé à l'eau, mais tu n'avais pas peur car j'étais à tes côtés à ce moment-là".

« Modifié: 17 avril 2020 à 20:49:18 par megrez alberich »
Well he was Thailand based
She was an Airforce wife
He used to fly weekends
It was the easy life

Hors ligne Bouloche Le Foufounet

Perso, j'ai adoré le Cinquième Elèment. Léon est très bien, on est tous à peu près d'accord. Et puis, de Besson, je dois bien avouer que j'ai plutôt aimé son Jeanne d'Arc, même si ce film est assez bizarre et déroutant.

Mais, à part ça (mais j'en oublie sûrement), je trouve aussi que Besson est vraiment surcoté. Au fil des ans, il a empilé les bouses (et encore, je préfère m'en tenir aux films qu'il a réalisé, parce que si on parle des films qu'il a produit, il va falloir assurer la fourniture de sacs à vomi).

La plus grande déception étant, pour moi, le pompeux et cliquant, mais creux et stupide, Valérian et la Cité aux milles Planètes.

Ca fait donc plus de 20 ans qu'il n'a rien sorti de valable.
(Et non, ne venez pas me parler de Lucy, je trouve ce film ridicule)
Tout problème a sa solution qui pose problème...

Hors ligne Pulsion73

 [:sparta2]. Oh yeaaah.  :D
En tant que producteur, ça massacre à tour de bras.
Mais il faut reconnaître qu'il est un de rares réalisateurs français à mettre en images plusieurs types de cinéma, le film historique, d'action pur ou thriller, la science-fiction, le fantastique, l'animation, etc. Ce sont des univers assez diversifiés et qu'il a la possibilité d'exposer sur un plan international avec plus ou moins de réussite. Je ne rentre pas dans les détails pour le financement de ses films, ce sens de la promo si particulier qui ne plaît pas aux médias mais qui hypocritement ne manquent pas de continuer à l'encenser. Mais peut-être que la page a été tournée également à ce niveau-là.   

Un acteur sous estimé, ou plutôt sous employé compte tenu de son talent : Sam Rockwell. Il est brillant, sincère, dégage une certaine uthenticité, une simplicité, un vrai caméléon selon les rôles, Charlie's Angels, Moon, La Ligne verte, Galaxy Quest ( que je recommande à tout le monde), etc.

Hors ligne AZB

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Banned!
  • Messages: 33076
  • Total likes: 2624
  • Pas d'erreur, c'est le chieur
    • Voir le profil
Et puis, de Besson, je dois bien avouer que j'ai plutôt aimé son Jeanne d'Arc

Pareil, et c'est d'autant plus méritoire que je l'ai vu à une époque où je ne pouvais déjà plus voir Milla Jovovich en peinture ( à cause de son rôle de Supayr-Alice dans les Resident Evil ) [:aloy]

Sinon Lucy, au trouze-millième degré, c'est hilarant en fait  :D
Rule number one: AZB is always right.
Rule number two: nothing else matters because AZB is always right
:o

Hors ligne Sergorn

Disons que Besson a une qualité : c'est d'être un des rares cinéaste français à vouloir tenter autre chose que de la basse comédie franchouillarde et du film d'auteur à la con. Même au niveau de ses productions d'ailleurs (où il n'a d'ailleurs pas uniquement produit des trucs à la Taxi).

Après la qualité est discutable, mais le principe au moins est louable.

-Sergorn

Hors ligne mime1990

Comme l'a dit Serg', Lucas n'a vraiment insisté que pour les aliens alors que Spielberg était réticent : "j'ai fait E.T, Rencontre du 3e type, La guerre des mondes ; toi tu as fait Star Wars, tu ne crois pas que ça suffit avec les aliens ?" Ce à quoi George a simplement répondu "I want aliens" et Spielberg a cédé. C'est dans le making of du film.
Je comprends megrez alberich ! Je ne conteste pas ça, mon intervention avait surtout pour but de dénoncer l’attitude insupportable de "Monsieur je sais tout" qui se sent obligé d’intervenir sur chaque topic pour pinailler en agressant les membres et leur balancer ses sarcasmes et ses "smileys". Ton post est beaucoup plus agréable à lire, il est argumenté et, en bonus, tu nous donnes même une source. On ne saura, de toute façon jamais, si le film aurait été mieux ou moins bien si Spielberg n'avait pas écouté Lucas.
tu ne mérites pas mieux mec.
Euh, je suis une femme, c’est précisé deux posts plus haut, ça confirme juste que tu lis les posts en diagonale et tu ne prends que ce qui t'arranges.
Petite précision : Je ne suis pas une grande fan de Spielberg que je classerai volontiers parmi les réalisateurs surestimés.
si t'as un problème avec moi pas la même de me parler
Je n'ai pas de problèmes avec toi, je ne te connais pas et je n'ai pas spécialement envie de te connaître. J'ai juste un problème sur la façon dont tu t'adresses aux gens. Plusieurs membres te l'ont déjà fait remarquer mais, visiblement, tu n'en as cure.
Donc allez plus la peine de me répondre tu rejoints la liste des ignorés
Ah ouais ? Carrément ! Il y a une liste d’ignorés ? Quelle prétention ! Cela prouve bien qu’il y a un problème sur la façon dont tu t’adresses au gens. Perso, je me vanterai pas d’avoir une liste d’ignorés. Pier-cast, Artiste Peintre, Poète disait "Dans tout art, il faut se perfectionner et se remettre en question, pour cela il faut être modeste et critique".
tes petites piques tu peux te les garder
Dit le mec qui passe son temps à en faire sur le topic.
Je n'ai vu aucun bashing contre Lucas dans ces pages si ce n'est le mot "mâter" certes inapproprié mais il s'en est expliqué, mais bon, c'est ta pondération légendaire. Enfin tu ne me liras pas non plus puisque je suis aussi dans cette liste après t'avoir également demandé d'être plus agréable dans tes réponses plutôt que de faire le maître d'école sévère.
Bref, circulez, y'a rien à voir.
Effectivement Hanzo, il n’y a eu aucun "Lucas bashing". Non mais le mec s’excite tout seul et nous fait dire des choses que l’on n’a absolument pas dites. On dit juste que Lucas a imposé des choses à Spielberg, rien d’autre, donc je ne vois pas où il voit ce "Lucas Bashing" ? Il a surtout tiqué sur le terme "bouffer" utilisé par Pulsion, qui était certes un peu excessif mais même, si Pulsion avait utilisé les termes "influencer", "imposer", "forcer la main", il aurait trouvé le moyen d’intervenir quand même car on des grand méchants qui aimont "basher" Lucas. [:what]
à cause de Lucas alors qu'il n'a ni écrit, ni réalisé le film...
Encore une fois, personne n’a dit que c’était de la faute de Lucas. On dit juste qu’il a imposé des choses à Spielberg. Après il n’y a rien d’extraordinaire ou de surréaliste, ça arrive souvent qu’un réalisateur se voit imposer des choses par un producteur. Ça ne fait pas de Spileberg un faible et, Lucas, un tyran.
Indy 4 est un film de Spielberg et il l'assume totalement. Etonnament y a bien que les "fan" pour qui c'est forcément la faute de Lucas.
Mais on est bien d'accords, j'en veux à Spielberg pour avoir réalisé ce...truc.
Petite précision : Je ne suis pas une grande fan de Spielberg que je classerai volontiers parmi les réalisateurs surestimés.
"Ne crains pas l'échec. Ce n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition qui est un crime. Avec des objectifs élevés, l'échec peut être glorieux."

Hors ligne megrez alberich

Je ne pense pas que Serg visait quelqu'un en particulier à propos du Lucas bashing, à mon avis c'était surtout en référence au lien que tu as posté qui dit texto "Indiana Jones 4 est mauvais à cause de George Lucas".

Ce qui est un raccourci pour le moins abusif et qui est malheureusement représentatif de tout le vitriol déversé sur Lucas depuis les Éditions Spéciales et la prélogie Star Wars.

Le gars est accusé de tous les maux, j'en ai même vu lui reprocher d'avoir altéré les yeux de Palpatine dans ROTJ pour qu'ils soient jaunes afin d'être raccord avec ROTS... sauf qu'ils ont toujours été de cette couleur !!

Et c'est en grande partie à cause de ces reproches incessants, sans parler des insultes et des souhaits de mort, que Lucas a vendu les droits de Star Wars à Disney.

Comme il l'a dit lui-même à des gens qui l'interrogeaient à propos d'une éventuelle postlogie : "non, pas d'épisodes VII-VIII-IX. Fini, Star Wars ! Pourquoi devrais-je faire de nouveaux films si c'est pour me faire insulter en retour ?".
Well he was Thailand based
She was an Airforce wife
He used to fly weekends
It was the easy life

Hors ligne Ras-Al-Ghul

De toute façon, le covid c'est a cause de george Lucas  [:trollface]
Si ce que tu as à dire n'est pas plus beau que le silence, alors tais-toi !

Hors ligne Pulsion73

Il n'y a pas de bashing pour ma part, ou de la part de Mime et d'autres ici. Ceux qui veulent absolument descendre Lucas juste pour le descendre, personnellement je m'en fous, juste que c'est con, ça sert à rien. C'est leur problème. Trop de passions qui vont dans le mauvais sens.

A mon avis tout de même, je pencherai pour un peu trop de suceptibilité à ce niveau-là de la part de Lucas. N'empêche que les critiques vis à vis de ce Jar Jar de triste mémoire, il a finit par les écouter, le faisant intervenir de moins en moins comme pour l'effacer plus ou moins et progressivement de la mémoire collective.

Lucas avait surtout fait du bon boulot à l'époque de la 1ère trilogie, épisodes 4, 5, 6, mais aussi parce qu'à cette époque il était n'était pas entouré de jeunes collaborateurs qui l'idolatraient sans discuter même dans ses pires choix, et que Spielberg entre autre était là pour le cadrer, structurer son imagination fertile, car il faut le reconnaître, de l'imagination il en avait, il n'y a pas à dire.

Par contre l'idée d'arranger cette trilogie avec des effets spéciaux qui n'étaient pas nécessaires et qui ont très mal vieillits en plus, influencer Spielberg à l'occasion d'une nouvelle édition de E.T en remplaçant les fusils par des talkie walkie ( politiquement correct ou autre raison), était une attitude irrespectueuse pour ses oeuvres.
Mais je m'arrête là pour cette saga car il y a un topic pour SW de toute façon si le débat s'étire.

J'ai parlé de Ridley Scott, Marshall, bon on a parlé de Luc Besson, toujours pas de réalisatrice surestimée ou l'inverse, on pourrait parler de Jean Paul Salomé qui nous avait gratifié des honteux Arsene Lupin et de Belphégor entre autre, un type à qui on filait assez de fric pour accoucher de sombres navets, des navets de luxe. Donc bien surestimé pour le coup. Mais après tout, ça se discute.  :D
"Restons groupés" était un film sympa sans plus, inoffensif.
« Modifié: 19 avril 2020 à 16:29:39 par Pulsion73 »

Hors ligne sharivan

Et c'est en grande partie à cause de ces reproches incessants, sans parler des insultes et des souhaits de mort, que Lucas a vendu les droits de Star Wars à Disney.
Je n'arrive même pas à comprendre comment on peut arriver au stade d'insulter et souhaiter la mort d'une personne sous prétexte que ce qu'elle a réalisé ne serait pas à notre goût. [:homer1]
Comme il l'a dit lui-même à des gens qui l'interrogeaient à propos d'une éventuelle postlogie : "non, pas d'épisodes VII-VIII-IX. Fini, Star Wars ! Pourquoi devrais-je faire de nouveaux films si c'est pour me faire insulter en retour ?".
Je le comprends, si ça se trouve, il avait une grande envie de réaliser ces épisodes mais, quand on voit la réaction de certains énergumènes, il valait peut-être mieux qu'il vende et qu'il passe à autre chose.

Je ne sais pas s'il a vraiment été sous-estimé car il a joué dans de grands films, notamment l'excellentissime "Les fils de l'homme" mais Clive Owen aurait mérité de jouer dans plus de films de premier plan. Je lui trouve beaucoup de charisme, un jeu multi-facette et il a bien été gâté par la nature ce "salopiot". :D
« Décidément, les temps comme les oeufs sont durs et la bêtise humaine n’a pas de limites »

Tags: