Auteur Sujet: Lassitude saint seiya  (Lu 3216 fois)

Hors ligne Kasar

Re : Lassitude saint seiya
« Réponse #50 le: 18 juillet 2020 à 18:39:09 »
En fait la saison 1 d Omega est plutot réussie et meme si c est peut etre blasphématoire,elle est parfois plus intéressante à suivre que certains passages de la série originelle

en fait en parlant d inédit,c etait de reprendre le concept de héros totalement nouveaux;mais de les intégrer dans un environnement
très lointain de ce qu on l on connait..plus de chevaliers d or...d Athéna;mais des guerriers qui se battraient pour survivre dans un monde hostile
ravagé par les dieux.

aprés on peut imaginer autre chose

Pour next dimension ça sera surement difficile de l adapter,vu le temps de parution

Sho et soG ont ete des echecs
knight of the zodiac ne s adresse pas au public de la première heure
un film live me semble un projet kamikaze et qui risque de sombrer dans une sorte dragonball evolution.

pas forcément de la lassitude,mais le sentiment que à part un projet réellement novateur et ambitieux,la franchise ne se renouvellera plus.

Hors ligne Sergorn

Re : Lassitude saint seiya
« Réponse #51 le: 18 juillet 2020 à 18:48:53 »
Citer
Sho et soG ont ete des echecs

Pas du tout sur un plan commercial.

SoG ça a été les meilleures ventes de la licence depuis la fin du Meikai, et son succès a très certainement joué sur l'approche prise pour Shô. Et c'est sans compter sur les ventes de SCM EX.

Shô s'est mal vendu en Blu-Ray... mais tout porte à croire que ça a bien rapporté à la TOEI par les nombreux contrats de streaming en ligne.

Bref c'est malheureux à dire mais ils ont tout deux mieux marché que TLC.  [:mouaisok]

-Sergorn

Hors ligne sharivan

Re : Re : Lassitude saint seiya
« Réponse #52 le: 18 juillet 2020 à 19:01:27 »
Bref c'est malheureux à dire mais ils ont tout deux mieux marché que TLC.  [:mouaisok]
Le monde est parfois inondé de paradoxes incompréhensibles. [:what]
« Décidément, les temps comme les oeufs sont durs et la bêtise humaine n’a pas de limites »

Hors ligne chevkraken

Re : Re : Lassitude saint seiya
« Réponse #53 le: 18 juillet 2020 à 19:15:51 »
Je mettrai un nota béné néanmoins sur un point que je pense la TOEI n'a pas saisi : c'est que c'est la qualité technique en berne qui a fait fuir une grande partie du public dirons nous "casual fan" à partir du Meikai là où je pense qu'une production 2D de qualité pourrait ramener ce public.
Omega saison 1 a prouvé que la qualité technique de qualité en 2D ne suffit pas.

Pour garder les fan, il faudrait une qualité technique solide et des armures détaillés (hors, même les V1 c'est hard à animer, les V2 ou les V3, ça pourrait se faire, mais les V1 avec la HD c'est une horreur à animer), il faut aussi des Gold pas trop différent des originaux (Paradox, Amor et Harbinger ont partagé à mort le public)


Citer
L'ironie c'est que c'est ce genre d'approche que la TOEI prends sur Precure et Digimon même visiblement ça leur vient pas en tête de faire de même pour Saint Seiya.
Il la prenne car ils changent de public à chaque série ou presque (un anime que j'ai regardé il y a quelque temps avait blagué là dessus avec 2 persos ayant 2 ans d'écart incapable de parler ensemble de la série car ils ne connaissaient pas les même saisons)
Et d'ailleurs les films cross over jouent par contre a font sur le fan service en glorifiant les Precure les plus anciennes pour les vieux fans.
bien que ce soit surprenant, j'ai davantage touché à Korra qu'à Bayonetta, le fait que j'ai Korra dans mon lit le soir avant de dormir et Bayonetta non doit jouer.

Hors ligne The Endoktrinator

Re : Lassitude saint seiya
« Réponse #54 le: 18 juillet 2020 à 19:16:19 »
Je n'ai pas de lassitude en ce qui me concerne. Sinon, je ne serais plus sur ce forum depuis longtemps.

Personnellement, je n'ai jamais regardé la série de 1986 de manière intensive. D'ailleurs, je crois même douter de les avoir tous vus. Épisode après épisode, ou même arc par arc. C'est bien simple : que ce soit le dessin animé ou le manga, j'ai commencé par la fin. Je n'ai pas connu l'ère du Club Dorothée (et je ne m'en porte pas plus mal) où la plupart ont découvert Les Chevaliers du Zodiaque pour la première fois... comme d'autres dessins animés entièrement nouveaux en France et même en Europe. Que ce soit Hokuto no Ken, Dragon Ball, City Hunter, Cobra, Albator, Ulysses 31, Captain Future et j'en passe, se prendre ça dans la gueule alors qu'on est habitué à Disney et de vieilles BD (Métal Hurlant à cet âge là ?), ça marque. Y compris ceux qui regardent la série non censurée sur Mangas ou en Bluray avec les voix japonaises.
En fait, je n'ai regardé que Oméga, de cette manière. En la suivant semaine après semaine, épisode par épisode, couché à pas d'heure pour suivre (péniblement) en direct. Tout le reste, en manga comme en animé, jamais du début à la fin, de façon linéaire. Le Kurumanga, je ne le connais pas sur le bout des doigts.

Si je devais ressentir de la lassitude, c'est envers le fandom. Un public qui ne sait pas ce qu'il veut, qui a déjà ce qu'il demande mais qu'il rejette quand même. Sur tous les forums que j'ai visité, ça veut la même chose. Même ici : je n'ai été convaincu par aucun des argumentaires, aucun des topics que j'ai pu lire sur Saint Seiya. Il y a une partie de personnel là-dedans, mais je crois que le vrai but est de retrouver les sensations de la première fois. Cette excitation de quand nous étions jeunes et que nous découvrions ce truc nouveau pour des Français. Il est grand temps qu'il arrête de se mentir et accepte une vérité simple : cette sensation, souvent, ne survient qu'une seule fois. Le rapport est parfois le même qu'en toxicomanie : un drogué sait parfois que la violence de son premier shoot ne reviendra jamais. Mais c'est trop tard : il veut quand même la retrouver quitte à se détruire la santé. Si vraiment on avait décroché, personne n'aurait regardé ne serait-ce QU'UN épisode, ne serait-ce QU'UN extrait. Oméga, Lost Canvas, Next Dimension, Saintia Shô, G*. Il va falloir s'y faire : si on veut retrouver cette sensation, ce ne sera pas sans renoncement.

Une dernière chose : il y a autre chose à propos de Saint Seiya. Il y a maintenant trois ou quatre ans, j'ai essayé de lire les autres mangas de Masami Kurumada. J'y ai découvert que tout ce que nous tenons pour de l'esprit, quelque chose d'incroyablement nouveau, était pré-existant. Il a juste recyclé ses anciens mangas, il avait besoin de sauver sa carrière. C'est tout à son honneur, je ne vais pas jouer au fana de l'intégrité artistique du dimanche. Mais bon, ça permet de se demander pourquoi on a aimé ça. Et ça me donnait que le Saint Seiya Spirit et ses codes, loin d'avoir disparu, n'a jamais vraiment existé.

Quant au potentiel, j'y crois encore. Et jamais je n'arrêterais. Si je n'aime plus, ça veut dire en réalité que je n'ai jamais vraiment aimé. Que j'ai menti en prétendant être fan. Pour moi, être fan de quelque chose, ça ne s'arrête jamais.

Tant que je peux rêver à Saint Seiya, Saint Seiya ne me lassera jamais.

* Je n'inclue pas Golden Age ou Omanga et Hero of Heroes tant ce n'est pas consistant.
« Modifié: 18 juillet 2020 à 19:21:32 par The Endoktrinator »
Shit still Happens, so deal with it - psychanalysm

Hors ligne Mist@

Re : Re : Lassitude saint seiya
« Réponse #55 le: 18 juillet 2020 à 19:40:08 »


Ce qu'il y a c'est que le but c'est d’engranger de l'argent et c'est l'argent engrangé qui va aussi décider de la forme des futurs succès. Et le problème c'est que le public "vieux fans" de Saint Seiya est devenu une niche ce qui fait qu'un projet à leur intention avec un gros budget ne serait pas rentable.  Du coup on se retrouve avec le serpent qui se mord la queue avec des séries d'une qualité qui ne saurait attirer un autre public.


-Sergorn

Donc tu parles en terme de pourcentage de personnes visées et susceptibles d'être receptives au St Seiya a l'ancienne, comparé a un block buster actuel...Certes... Parceque hormis cela, on parle tout de même du même public qui achète pour des milliers d'euros de vitrines et figurines Bandaï, ceux-la même qui ont foncés têtes bêches sur les Ex de SOG ( Collectionneurs : "Il m'en faut 2 de chaque, non 3 même !! Bandaï : "  Ok, 130€/pièce les gars  [:disko] " )...
Mais en effet, on en revient a du : Pourquoi se casser la tête a faire un récit sympa, des combats plaisants avec une réalisation de qualité = pourquoi investir plus de ronds / puisque même SOG en l'etat, ça passe on rentabilise...  ::)

Par contre vous parliez aussi d'un Hard Reboot : Pas d'accord ( oui #vieux fan )
Reboot fidele au manga, j'approuve.
Pour faire et raconter tout autre chose, non hors de questio, dans ce cas la, tu pars sur le même Univers mais autre époque, autres persos, etc... St Seiya s'y prête bien. Pourquoi changer la base...

Hors ligne GOLD SAINT AIOLIA

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 17917
  • Total likes: 17
  • Bourguignon tête de Poissons
    • Voir le profil
Re : Re : Re : Lassitude saint seiya
« Réponse #56 le: 18 juillet 2020 à 19:54:22 »
il faut aussi des Gold pas trop différent des originaux (Paradox, Amor et Harbinger ont partagé à mort le public)

Au contraire un point positif d'Omega c'est d'avoir fait des Golds différents comme Amor aussi bien en design que dans ses attaques, Harbinger avec un caractère et 2 attaques différentes d'Aldebaran,...C'était une très bonne idée ces changements
On va pas avoir encore et encore le même genre de Golds, faut de la nouveauté et pas des quasi clones

Le monde est parfois inondé de paradoxes incompréhensibles. [:what]
Je serai à jamais deg que TLC anime ce soit arrêté la parce qu'on aurait eu encore une excellente adaptation avec des rajouts bien trouvés

Hors ligne Max

Re : Lassitude saint seiya
« Réponse #57 le: 18 juillet 2020 à 19:56:22 »
@Mist@

 Bah le truc c'est que c'est ce qu'on fait déjà ça, et manifestement, ça marche pas.

Et le pure remake comme ce qui se profile sur Dai ça aurait pu se concevoir, mais du coup on va ENCORE se retrouver avec le même arc une énième fois, si c'était pour ça fallait pas faire tout ces vrais faux reboot-remake qui dont pas exactement ça mais un peu quand même. Et contrairement à Dai, ou FMA première mouture, l'adapatation anime du Kurmanga est complète. Foireuse, mais complète, en faire encore une version remaniée "fidèle", ça n'a pas de sens, y'a pas assez de matière pour justifier ça.

Mais je comprends ce que tu veux dire, hein, pourquoi faire du StS si c'est pour enlever tout ce qui en fait StS, c'est une vraie question. Peut-être qu'il faut vraiment acter qu'on est arrivé au bout du discours et qu'il faut laisser la licence se reposer, ne serait-ce qu'un temps, plutôt que de lui infliger ces perfusions mal foutues qui ressemblent plus ou moins a de l'acharnement thérapeutique.
J'en chialerais !

Hors ligne Sergorn

Re : Lassitude saint seiya
« Réponse #58 le: 18 juillet 2020 à 20:05:59 »
Citer
Parceque hormis cela, on parle tout de même du même public qui achète pour des milliers d'euros de vitrines et figurines Bandaï, ceux-la même qui ont foncés têtes bêches sur les Ex de SOG ( Collectionneurs : "Il m'en faut 2 de chaque, non 3 même !! Bandaï : "  Ok, 130€/pièce les gars  [:disko] " )...

Bien sûr mais tout ça ce rejoint : le but premier de toucher un large public est de multiplier ce public prêt à dépenser de la thune dans tout un tas de produits dérivés du plus insignifiant au plus cher. Actuellement ils ont une niche prêt à dépenser 130€ pour une figurine. Mais s'ils arrivaient à multiplier ce nombre par 10 ? Par 100 ? Par 1000 ?

C'est bien pour ça que la TOEI cherche désespérément à pénétrer le marché américain car c'est leur plus gros marché potentiel (et aussi l'un des marchés où il y a le plus de consommation légale- les plus gros marché de la TOEI sur StS sont aussi ceux où ça pirate le plus) et ça pourrait accroître exponentiellement les ventes de produit dérivées.

Rappelons que c'était l'échec d'Omega : le public cible regardait la série mais n'achetait pas les produits dérivés.

Après je ne suis pas convaincu que la méthode de la TOEI soir la bonne pour conquérir le public américain. KotZ est en CG pour les kids... Mais en temps ça reste considéré trop violent pour la section enfant de Netflix. Et s'ils voulaient toucher les animefans ricains dans ce cas c'est produit en 2d ultra chiadé façon Devilman Crybaby et pas un truc en CG.

-Sergorn

Hors ligne Max

Re : Lassitude saint seiya
« Réponse #59 le: 18 juillet 2020 à 20:11:32 »
C'est ce que tu disais, ils sont le cul entre deux chaises pour StS. Bizarrement pour leurs autres séries, ils ne semblent pas être dans un tel désarroi marketing. Après si il y a en plus des désaccords entre responsables de la Toei, comme ce qui c'est passé sur Sho et son budget saboté parce qu'un des décisionnaires n'y croyait pas, ça doit pas simplifier les choses. Il faut dire que StS est assez exceptionnel dans son statut d'oeuvre aux nombres oeuvres dérivées mais qui aboutissent principalement à des résultats décevants (et quand c'est pas sur le plan financier c'est sur le plan artistique, hello SoG).
J'en chialerais !

Hors ligne chevkraken

Re : Re : Lassitude saint seiya
« Réponse #60 le: 18 juillet 2020 à 20:15:32 »
Bien sûr mais tout ça ce rejoint : le but premier de toucher un large public est de multiplier ce public prêt à dépenser de la thune dans tout un tas de produits dérivés du plus insignifiant au plus cher. Actuellement ils ont une niche prêt à dépenser 130€ pour une figurine. Mais s'ils arrivaient à multiplier ce nombre par 10 ? Par 100 ? Par 1000 ?

C'est bien pour ça que la TOEI cherche désespérément à pénétrer le marché américain car c'est leur plus gros marché potentiel (et aussi l'un des marchés où il y a le plus de consommation légale- les plus gros marché de la TOEI sur StS sont aussi ceux où ça pirate le plus) et ça pourrait accroître exponentiellement les ventes de produit dérivées.

Rappelons que c'était l'échec d'Omega : le public cible regardait la série mais n'achetait pas les produits dérivés.

Après je ne suis pas convaincu que la méthode de la TOEI soir la bonne pour conquérir le public américain. KotZ est en CG pour les kids... Mais en temps ça reste considéré trop violent pour la section enfant de Netflix. Et s'ils voulaient toucher les animefans ricains dans ce cas c'est produit en 2d ultra chiadé façon Devilman Crybaby et pas un truc en CG.

-Sergorn
Parce que Toei et Bandai sont 2 entité différentes, La Toei c'est une boite qui veut faire du DA pour enfant et qui accessoirement, comme tout studio d'animation ne touche qu'un petit pourcentage du gateau des série qu'il fait (Precure rapporte 8 fois plus à Bandai qu'à la Toei, Dragonball 10 fois), en faisant des série se reposant moins sur des produits dérivés et en visant un public qui sera plus friand de produit derivés moins chers pour se passer du moins en partie de Bandai.

« Modifié: 18 juillet 2020 à 20:34:47 par chevkraken »
bien que ce soit surprenant, j'ai davantage touché à Korra qu'à Bayonetta, le fait que j'ai Korra dans mon lit le soir avant de dormir et Bayonetta non doit jouer.

Hors ligne Mist@

Re : Re : Lassitude saint seiya
« Réponse #61 le: 18 juillet 2020 à 20:23:01 »
@Mist@

 Bah le truc c'est que c'est ce qu'on fait déjà ça, et manifestement, ça marche pas.

Et le pure remake comme ce qui se profile sur Dai ça aurait pu se concevoir, mais du coup on va ENCORE se retrouver avec le même arc une énième fois, si c'était pour ça fallait pas faire tout ces vrais faux reboot-remake qui dont pas exactement ça mais un peu quand même. Et contrairement à Dai, ou FMA première mouture, l'adapatation anime du Kurmanga est complète. Foireuse, mais complète, en faire encore une version remaniée "fidèle", ça n'a pas de sens, y'a pas assez de matière pour justifier ça.

Mais je comprends ce que tu veux dire, hein, pourquoi faire du StS si c'est pour enlever tout ce qui en fait StS, c'est une vraie question. Peut-être qu'il faut vraiment acter qu'on est arrivé au bout du discours et qu'il faut laisser la licence se reposer, ne serait-ce qu'un temps, plutôt que de lui infliger ces perfusions mal foutues qui ressemblent plus ou moins a de l'acharnement thérapeutique.

Voilà, tu vois l'idée : Par contre, pas faux quant au fait que l'adaptation entiere existe, mais bancale justement, non homogène et avec 13 ans d'ecart entre le début et la fin ( sans parler des fillers, incoherences, quadruple popes, etc  [:aie] )... ça reste naïf mais j'aurais préféré encore un Remake des 28 tomes ( a la HxH 2011 ou le Daï qui arrive... )
Quant a ta conclusion, ça fait quelques temps déjà que je pense que cela arrivera indubitablement.. A force de tirer sur la corde... Je pense même que cela aurait du se faire avant ( Shô anime est vraiment la perfusion de trop je crois )

Quant a KOTZ, c'est un cas a part, comme le dit Sergorn > Marché américain / Tentative de multiplication des petis pains des consommateurs de goodies... ?( Quoique pour le moment, pas grand chose de nouveau a ce niveau estampillé KOTZ Netflix... Donc sans doute pas le choix le plus optimal l'anime en 3D pour les kids...Ou la TOEI retente le coup d'eclat de l'epoque, a savoir toucher des l'enfance pous s'assurer des revenus sur le long terme en contrat avec Bandaï  [:what] Bon je tire ça un peu par la tignasse  [:???] )
« Modifié: 18 juillet 2020 à 20:25:54 par Mist@ »

Hors ligne chevkraken

Re : Lassitude saint seiya
« Réponse #62 le: 18 juillet 2020 à 20:41:00 »
Citer
Quoique pour le moment, pas grand chose de nouveau a ce niveau estampillé KOTZ Netflix
L'avantage d'une série Netflix(et des licence de série à l'etranger dans une moindre mesure), c'est que ça rapporte à la Toei sans avoir à produire de produits dérivés. Et ça pour la Toei c'est tout benef, avec Netflix ils gagnent du fric tout les ans sans que Bandai ne gagne de l'argent(plus qu'eux) dessus.
bref, ils sont davantage independant.
Glitter Force n'a eu aucun produit derivé et pourtant ça a doublé les gains de la Toei sur Precure
bien que ce soit surprenant, j'ai davantage touché à Korra qu'à Bayonetta, le fait que j'ai Korra dans mon lit le soir avant de dormir et Bayonetta non doit jouer.

Hors ligne Mist@

Re : Lassitude saint seiya
« Réponse #63 le: 18 juillet 2020 à 20:46:51 »
Et bien dans tous les cas, pas de quoi plaindre Bandaï  [:aie] [:jap]

Hors ligne Ilulia

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5719
  • Total likes: 578
  • Et la Terre même ressentit la peur devant sa rage
    • Voir le profil
Re : Lassitude saint seiya
« Réponse #64 le: 18 juillet 2020 à 20:50:19 »
Moi je distingue bien les animés pour lesquels au mieux je suis indifférent et ou au pire je déteste (exception de l’anime de 86 bien entendu) et les mangas que j’aime quasiment tous a des degrés plus ou moins divers quand même.

Bien évidemment ND reste pour moi le summum et je piaffe d’impatience comme un vrai gosse quand les chapitres sont annoncés...à l’inverse je râle comme un vieux con quand on a que dalle donc autant dire que je râle souvent ! Au passage Kuru merci de te magner pour annoncer la prochaine fournée tu seras bien gentil.

J’aime aussi les autres mangas StS sans réelle préférence. J’avoue que dernièrement j’ai beaucoup aimé GA malgré le fait que c’est un gros foutoir où on se dit souvent « il est ou le culcul elle est où la tetete » mais Okada envoie du lourd dans le domaine de l’épique donc je pardonne ! J’aime bien Sho et j’ai bien aimé TLC et ses chroniques.

Bref non la lassitude ne s’est pas installée chez moi. Pas du tout ! J’aime toujours autant StS surtout sous sa forme papier !
« Modifié: 18 juillet 2020 à 20:52:46 par Ilulia »
"Il est comme un lion. Un lion doré.... le dieu lion" P.K. Dick (L'homme doré)

En ligne Wild Pegasus

Re : Lassitude saint seiya
« Réponse #65 le: 18 juillet 2020 à 23:01:31 »
Le truc avec Saint Seiya c'est qu'il y a tellement d'acteurs dedans que la licence est devenu un téléphone arabe et que ce que certains pouvaient aimer dans le postulat de départ ne se retrouve plus forcément pour eux dans l'interprétation de l'interprétation de l'interprétation d'un tel en charge du projet.

La forme reste le plus souvent similaire, ce qui est le plus apparent ou comment tu pourrais décrire Saint Seiya rapidement et pas forcément d'un point de vue style visuel, on peut mettre le concept de mec en armures se battant pour Athéna dans la forme mais le fond est surtout ce qui change le plus en fonction de ce que chacun à aimé dans Saint Seiya pour lui. Comme ce n'est plus l'auteur original les avis vont forcément diverger vu que le plat proposé est composé d'ingrédients différents. Ceux qui auront une sensibilité proche de celle de la personne responsable du nouveau projet vont accrocher alors que ceux qui ne retrouvent plus ce qui les intéressaient vont décrocher. Et c'est souvent l'incompréhension dans les deux camps car même si on est fan d'une même licence ça ne veut pas dire qu'on aime les mêmes choses dedans. Le fait qu'un nouveau projet s'appelle "Saint Seiya" n'est pas un aspect suffisant pour moi pour avoir une opinion positive de la chose sans prendre en compte ce qui est présenté. Si demain la Toei décidait de faire un anime de karting Saint Seiya où chacun chevauche leur totem je ne suis pas sûr que ça fasse l'unanimité même si "ça s'appelle Saint Seiya". Néanmoins, c'est tout aussi possible que ça puisse devenir le meilleur anime de la licence même si rien à voir avec ce qui a été fait avant.

Dans l'absolu rien n'oblige à garder la forme, on pourrait très bien avoir un Saint Seiya sans armure en se concentrant sur les apprentis, mais ça semble être insensé d'essayer ça. Généralement c'est le fond qui va changer et évoluer et plus cela sera éloigné de ce qui avait suscité l'intérêt chez certains et plus ils vont se désintéresser de ce qui est proposé à moins qu'ils ne trouvent intéressant ce qui est proposé. A contrario, il va y avoir ceux qui vont se désintéresser de la licence si le fond est trop identique à ce qui avait été fait et veulent du changement, quelque chose de neuf voire complètement différent. Le seul fond qui reste constant est le fait d'avoir des Gold badass. Ce petit schéma tente de démontrer le changement de forme (le rectangle contenant les petits carrés) et le fond (les petits carrés dans le rectangle) avec ce qui arrive en entrée et ce qui en sort à l'arrivée. J'ai pris juste quelques exemples de fonds car le but n'est pas non plus de faire une thèse



Après vis à vis de la question d'origine, je pense que c'est difficile de se lasser car la Toei ne cesse de nous surprendre à chaque nouvelle sortie et c'est fascinant de voir jusqu'où ça peut être dilué et sombrer. Je ne serais pas contre d'avoir les 4 carrés de départ dans un cercle ou un triangle par contre.
« Modifié: 18 juillet 2020 à 23:08:03 par Wild Pegasus »
- Ne change pas cette signature jusqu'à ce qu'il soit révélé que c'est Tenma qui est dans le fauteuil roulant et non Seiya -

Hors ligne Sergorn

Re : Re : Re : Lassitude saint seiya
« Réponse #66 le: 19 juillet 2020 à 01:05:44 »
Parce que Toei et Bandai sont 2 entité différentes, La Toei c'est une boite qui veut faire du DA pour enfant et qui accessoirement, comme tout studio d'animation ne touche qu'un petit pourcentage du gateau des série qu'il fait

Bien sûr mais plus ce gâteau est gros, plus ça leur rapporte donc il y a tout intérêt à agrandir ce gâteau.  Quand tu vois les chiffres annuels de TOEI on voit bien par exemple que DB rapporte encore plus en terme de produits dérivés que via la productions animée (c'est même du double!) donc c'est aussi tout benef' pour eux.

Citer
Quant a KOTZ, c'est un cas a part, comme le dit Sergorn > Marché américain / Tentative de multiplication des petis pains des consommateurs de goodies... ?( Quoique pour le moment, pas grand chose de nouveau a ce niveau estampillé KOTZ Netflix...

C'est effectivement le néant en terme de produit dérivés KotZ, par contre on voit apparaître d'autres produits moins cher plus généralistes (comme les dernières figurines, les Pop ou le futur Monopoly) y compris aux USA, alors peut être que l'idée est que le public de KotZ pourrait se laisser séduire par ces produits aussi.

-Sergorn

Hors ligne Chrysos

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2066
  • Total likes: 101
  • Tu sais ce qu'on dit "beaux yeux, belles...."
    • Voir le profil
Re : Re : Lassitude saint seiya
« Réponse #67 le: 19 juillet 2020 à 10:23:18 »
C'est malheureusement le cas pour moi, pour être honnête je suis largué sur... à peu près tout en fait. J'ai longtemps cru que la franchise aurait du potentiel pour se renouveler, mais apparemment, non

Tout est dit, malheureusement. Saint Seiya, fut un temps plus optimiste, je voyais ça comme Star Wars. Tu savais que l'histoire de base n'était qu'une toute partie d'un univers qui aurait pu se révéler foisonnant et avec des possibilités de spin-offs et de préquelles quasi illimitées. Mais hormis dans le fandom (ce qui prouve que la demande de nouveauté était là) personne n'a jamais sortir officiellement des rails de la goldbranlette bien sale [:beuh].

Je suis loin d'être un pro de SW, pour y revenir, mais il me semble quand même qu'avant que Disney ne reboote tout, on pouvait trouver des histoires qui ne tournaient pas autour des  Jedis ou des Siths, comme des comics sur les espèces de garde rouge de Vador, par exemple. C'est ça qu'il aurait fallu à Saint Seiya: du choix. Bien sur qu'un spin-off sur une guerre Sainte antérieure contre une autre divinité sans goldo-clones (ni Gémeaux qui va forcément trahir [:pfft]), sur des silvers ou sur des Spectres, ça n'aurait peut-être pas intéressé tous les fans et fait vendre des figurines, mais ça aurait au moins eu le mérite d'exister et de proposer de la diversité.

Saint Seiya, c'est devenu l'équivalent des familles de nobles du moyen-âge. A force de vouloir conserver la pureté de la lignée en croisant toujours le même sang, on n'accouche plus que d'êtres difformes et stupides :haha:
« Modifié: 19 juillet 2020 à 10:25:05 par Chrysos »
Le doré constituant l'individu le plus nocif et le plus difficile à éradiquer de tout Saint Seiya, on peut en déduire que la source d’inspiration première du manga était le staphylocoque.

Hors ligne Kodeni

Re : Re : Re : Lassitude saint seiya
« Réponse #68 le: 19 juillet 2020 à 12:41:35 »
Mais est ce que certains membres du forum envisagerait de ne plus du tout regarder la franchise à un certain moment ?
Ma réponse à la question.
Saint Seiya je l'ai en moi depuis sa découverte au Club Do étant tout gosse.
Avant même le revival, j'usais les bandes de mes VHS à me refaire la saga et à regretter de ne pas avoir pris soin quand j'étais enfant de mes figurines.

Le revival est arrivé, le net a explosé et j'ai pu carrément vivre pleinement ma passion. Car j'aime la culture manga, asiatique... Mais ça n'est pas ma passion comme l'est Saint Seiya.

Malheureusement, des événements m'ont parfois déçu et ont blessé mon âme de vieux cons aigri de fans de Saint Seiya ki-di-ke-c-t-mie-avant.
- Hadès Junikyu : magnifique,
- Le Tenkai : l'orientation que j'ai aimé que la franchise prenne,
- Ep G : preuve du renouveau de la série, exploitation de bonnes idées même si le dessin me rebute : je prends,
- TLC : bien écrit, beau développement de la caste des Spectres.
A cet époque, le fandom est croissant, propose de l'excellent travail qui enrichit/complète l'oeuvre.
Les produits dérivés (Myth Cloth) sont accessibles.
Je pose sur papiers la structure de ma fanfiction. Les premières idées furent établies en 2004.

Vient : Hadès Meikai/Elysion : beaucoup de peine de voir les moyens mis dans la série régresser.
Heureusement, le fandom demeure présent. L'imagination ne me manque pas. Le fait d'écrire continue de faire vivre la licence en moi.

Puis, Omega : énormément de mal à la première découverte. Je n'aime pas le changement. Le chemin pris par la série est une vision totalement différente de la façon dont je vois la "fin" de l'histoire. Je me braque.
Beaucoup de bouleversement dans ma vie privée à cette époque.
TLC qui commençait déjà depuis un moment à ne plus réussir à soutenir ce que j'aimais de l'époque revival, je commence à suivre de loin.
Plus le temps d'écrire non plus...

Le prix des produits dérivés me révulsent.
ND ne tient pas la comparaison pour moi avec TLC dans l'explication de la Guerre Sainte de 1743, ND ne répond pas à ses promesses de suite à l'anime comme l'avait déclenché le Tenkai...
LoS m'achève...
Je me suis détaché.

Néanmoins, le fandom continuait de vivre.
Je suivais de loin grâce à ça l'évolution jusqu'à être largué un moment donné. Au même moment où ma vie privée m'a permis de reconsacrer du temps à Saint Seiya. Et les épreuves de la vie à gagner un peu plus en maturité pour prendre du recul sur certains aspects auxquels j'étais totalement réfractaire.
J'ai revu ma copie sur Omega, redécouvert LoS, gagné en respect vis à vis de l'auteur original de Saint Seiya en lisant autrement ND, compris que mon "fanon" ma vision de ce que devait être l'oeuvre n'est pas la vérité absolue de la licence...
Tout ça m'a convaincu que le fandom était suffisamment grand et riche pour qu'il y ait à boire et à manger pour tout le monde. Que Mon Saint Seiya y avait sa place tout autant que le reste.
Je me suis remis à l'écriture. Ai élargi mon champ des possibles en découvrant de nouveaux chemins avec GA/GR et Saintia Sho.

Au final, je ne me suis jamais lassé. J'ai été déçu. Le serai sûrement encore. Mais Mon Saint Seiya est loin d'être terminé, le fandom demeure très existant à l'international (merci internet) et je pense que ça participe, et participera à l'avenir, à ne pas me lasser.

Ou alors jouer distinctement sur les deux tableaux :
Des trucs qui étendent le manga et la série originelle d'un côté pour les vieux d'un côté, et des trucs nouveaux qui ne recyclent pas ad nauseum les recettes du passé.
Une sorte de gros "Saint Seiya Project" avec une communication marketing de masse, à l'international ?
On arrose de Saint Seiya sur les écrans, en goodies, produits dérivés...
Tout en diffusant de la nouveauté/inédit/concept qui casse les codes actuels (Omega était à l'origine couillu pour ça et le faisait plutôt bien je trouve), et en rassasiant les vieux fans qui ne veulent rien voir changer en surfant sur leur nostalgie avec une autre série (adaptation de ND / remake de la série...).
C'est comme ça que tu vois les choses @Ouv ?
Perso, je pense que ça pourrait le faire. Mais il faudrait par contre des sorties internationales pour endiguer le piratage (streaming et BR). Un petit peu comme les blockbusters le font aujourd'hui quand ils sortent leurs BR.
Ca te permet de sortir ton édition Jap en même temps que la Fr/Ang/Esp/Port... Le fait que tout le monde puisse bénéficier de sa version en même temps endiguera le fansub je pense et les raw que certains ne prendront pas la peine de traduire par l'achat du produit officiel.
La question, c'est : la Toei a-t-elle les moyens de pratiquer ainsi ? A-t-elle l'envie de pratiquer ainsi ?
Ca doit demander du taf de bosser en amont avec tous les autres éditeurs à l'étranger, le doublage, le sous-titrage... Mais si certaines licences/studios étrangers y parviennent, pourquoi pas eux ?

Le truc avec Saint Seiya c'est qu'il y a tellement d'acteurs dedans que la licence est devenu un téléphone arabe et que ce que certains pouvaient aimer dans le postulat de départ ne se retrouve plus forcément pour eux dans l'interprétation de l'interprétation de l'interprétation d'un tel en charge du projet.
Je ne trouve pas ça problématique personnellement.
Chacun peut se créer son "fanon", il y a à boire et à manger pour tout le monde.
Perso mon fanon pour fanfiction c'est : TLC -> Episode G -> Série TV/OAV/Film 5 en "réécrivant" totalement Sho pour introduire les Saintias () et en piochant quelques clins d’œil/idées sur ND/Omega/Cygnus Story.
Pourquoi ne sommes nous pas immortels ? La menace qui plane sur le monde l'est bien elle !

Hors ligne Kasar

Re : Lassitude saint seiya
« Réponse #69 le: 19 juillet 2020 à 13:00:20 »
Une fois de plus,et meme si ça fait un peu lourd

un grand merci à toutes vos réponses!  on sent vraiment le souci du détail

pourquoi vous aimez et pourquoi moins certaines autres choses

une petite tranche autobiographique

à l époque en 88,avec mon frere on était plus "ken le survivant" c était tellement excessif qu on a accroché direct
les chevaliers du zodiaque on les regardait un peu en dilletante,et surtout la partie sanctuaire
Asgard ne nous ayant jamais plu
Poseidon non plus d ailleurs
puis ce fut la longue traversée du désert pendant plus de 10 ans..
Hades et le Meikai ont été mitigés..
entretemps découverte des films,qui bien ne cassant pas des  briques, restaient sympas à regarder,dans l optique de ne pas etre trop exigeant.
Le tenkai ensuite..hermétique au style..
Omega pour la saison 1; je dois avouer qu elle se lance sur des pistes intéressantes,mais pas toujours exploitées..
bien aimé certains persos,et puis la VF de qualité n a fait que confirmer ce que l on en pensait, après avoir vu la série en VOST.
saison  2 helas pas à la hauteur...dommage
Soul pf gold;regardé un épisde et laché aussitot..impossible que ce soit au niveau du dessin..et de tout le reste
Sho..quelques épisodes mais pas terrible finalement..
TLC pas vu..mais pas très motivé

Pourquoi cet interméde biographique..et bien pour dire que chaque parcours est différent dans notre appréciation de la franchise..
et je rejoins l exemple de star wars..on à un vrai potentiel mais parcque certains persos sont plus emblématiques,il faut à tout prix les recycler à l infini.
peut etre que paradoxalement,c est ce cette non prise de risque qui permte à la licence d exister encore,car il faut des balises reconnaissables
la bataille des 12 temples
les chevaliers d or
les heros invincibles
ce sont quasiment des archétypes  qui sont difficilement remplacables.
c est peut etre pour cela qu a force de tourner en rond,on est ne trouve plus la sortie.

Pourquoi donc

Hors ligne chevkraken

Re : Re : Re : Re : Lassitude saint seiya
« Réponse #70 le: 19 juillet 2020 à 20:12:16 »
Bien sûr mais plus ce gâteau est gros, plus ça leur rapporte donc il y a tout intérêt à agrandir ce gâteau.  Quand tu vois les chiffres annuels de TOEI on voit bien par exemple que DB rapporte encore plus en terme de produits dérivés que via la productions animée (c'est même du double!) donc c'est aussi tout benef' pour eux.

Oui, mais DB est a une autre ampleur que Saint seiya, Seiya Seiya ça ne rapporte que sur les jeu mobile et les myth cloth, les anime et autres produits dérivés rapportent quasi rien (ce qui n'est pas le cas de Dragonball qui même sans aucune prod a toujours rapporté quasiment ce que rapporte saint seiya à la Toei chaque année).
resultat, la Toei depend beaucoup trop de Bandai pour la licence saint seiya, Bandai qui a dans ce cas un énorme pouvoir decisionnel dans la prod des série. Il est clair que la Toei preferera toujours trouver d'autre source de revenu ne dependant pas de Bandai que d'augmenter le gateau de Bandai.
C'est pas pour rien que la Toei est un des studio cherchant le plus a produire des titres specialement pour le marché occidental

Je fais souvent la comparason, mais la Toei c'est un peu Lucasfilm à l'époque où Lucas était au commande dans son approche et sa gestion des série.
bien que ce soit surprenant, j'ai davantage touché à Korra qu'à Bayonetta, le fait que j'ai Korra dans mon lit le soir avant de dormir et Bayonetta non doit jouer.

Hors ligne Poseidon

Re : Lassitude saint seiya
« Réponse #71 le: 20 juillet 2020 à 22:47:47 »
Perso ce n'est pas de la lassitude mais surtout de l'ennui que je ressens en cette période...

ND a disparu de la circulation, SHO prend une longue pause, et je m'ennuie...
L'époque de la parution hebdomadaire de TLC me manque. J'aimerais beaucoup un manga qui ait un rythme de parution correct et qui S'Y TIENNE...  ::)
Est-ce vous le Maître des clés?

Hors ligne Bougloucass

Re : Lassitude saint seiya
« Réponse #72 le: 20 juillet 2020 à 23:54:27 »
Je te rejoins sur cette question, c'est pour cela entre autres que j'aimerais bien qu'un nouveau manga hebdomadaire si possible voit le jour!!...

Hors ligne SSK

Re : Lassitude saint seiya
« Réponse #73 le: 21 juillet 2020 à 00:27:06 »
Moi j'attends avec impatience le prochain anime signé Tôei / Bandai, juste pour voir jusqu'où ils peuvent encore creuser niveau foutage de gueule et médiocrité.

Toi ! Avant de dire que c'est nul, regarde la figurine qu'on va te vendre 200 boules [:haha_dm] [:dt] [:crom] [:shura]

En ligne Wild Pegasus

Re : Re : Re : Re : Lassitude saint seiya
« Réponse #74 le: 21 juillet 2020 à 02:45:05 »
Je ne trouve pas ça problématique personnellement.
Chacun peut se créer son "fanon", il y a à boire et à manger pour tout le monde.
Perso mon fanon pour fanfiction c'est : TLC -> Episode G -> Série TV/OAV/Film 5 en "réécrivant" totalement Sho pour introduire les Saintias () et en piochant quelques clins d’œil/idées sur ND/Omega/Cygnus Story.
Bien sûr mais quand avec le téléphone arabe tu arrives à un Saga de 30m avec un Seiya mi-homme mi-cheval tu te dis que c'est parti en quenouille quelque part quand même par rapport aux données entrantes.
- Ne change pas cette signature jusqu'à ce qu'il soit révélé que c'est Tenma qui est dans le fauteuil roulant et non Seiya -

Tags: