Auteur Sujet: Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques  (Lu 31562 fois)

Hors ligne Spadeas

Bah on est dans le pays qui y a un demi siècle séparait encore les noirs du reste de la population, alors faut croire que la ségrégation a laissé des traces au point qu'ils en vienne à se dire "C'était pas si mal !" [:facepalm]

-Sergorn

Bah certain Americain (supporter de Trump comme par hasard), voudrait bien y revenir à cet époque justement. Tu comprends, l’Amérique à sauver tous ces noir qui allait mourir dans leur pays sinon, c'est donc logique qu'ils soit reconnaissant envers ce grand et beau pays que sont les Etats Unis  [:aie].
Je m'applique volontiers à penser aux choses auxquelles je pense que les autres ne penseront pas.

Hors ligne Volcano

Depuis le temps qu'il doit se retourner dans sa tombe, à mon avis il s'est transformé en foreuse.
@Moïra

Je dirais plutôt "en centrifugeuse". [:aloy]
Ne réveillez pas le volcan qui dort...

Les humains n'ont jamais pu résister à la tentation d'utiliser une nouvelle arme.
Michael Liberty

Hors ligne Moïra

@Moïra

Je dirais plutôt "en centrifugeuse". [:aloy]
@Volcano : Non, je ne crois pas. Agir en foreuse lui permettra de creuser plus profondément sa tombe et s'éloigner le plus possible de son pays en train de partir en cacahuète ("I have a nightmare"...).
"J'ai prouvé qu'on pouvait être efféminé et botter des culs."

Hors ligne Sergorn

Bah certain Americain (supporter de Trump comme par hasard), voudrait bien y revenir à cet époque justement. Tu comprends, l’Amérique à sauver tous ces noir qui allait mourir dans leur pays sinon, c'est donc logique qu'ils soit reconnaissant envers ce grand et beau pays que sont les Etats Unis  [:aie].

Sauf sur justement t'as l'impression que les SJW aussi aimeraient bien une ségrégation plutôt que devoir se mélanger aux méchants blancs.

C'est la tout l'ironie de la situation actuelle : ce sont les minorités qui veulent du communautarisme [:facepalm]

-Sergorn

Hors ligne The Endoktrinator

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #1204 le: 23 octobre 2020 à 13:28:44 »
Bah certain Americain (supporter de Trump comme par hasard), voudrait bien y revenir à cet époque justement. Tu comprends, l’Amérique à sauver tous ces noir qui allait mourir dans leur pays sinon, c'est donc logique qu'ils soit reconnaissant envers ce grand et beau pays que sont les Etats Unis  [:aie].

Je me demande s'il ne trouvent pas que l'intégration évolue trop lentement à leur gout et préfèrent rester entre eux. "C'était pas si mal" pour eux est dans le sens "au moins c'était sincère et direct, on nous haïssait pour de vrai, maintenant on nous aime mais de loin".

Le terreau idéal pour de nouveaux Charles Manson, de nouveaux Jim Jones (qui mettait surtout des blancs aux postes important de la secte du Temple du Peuple tout en les faisant culpabiliser d'avoir ce pouvoir par rapport aux adeptes noirs qui étaient majoritaires).
Shit still Happens, so deal with it - psychanalysm

Hors ligne Moïra

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #1205 le: 23 octobre 2020 à 13:32:44 »
Ou bien craignent-ils (à tort ou à raison, je ne trancherai pas) que l'intégration ne se traduise par une assimilation à la culture majoritaire (ou à l'idée qu'ils s'en font ; j'éviterai le terme de "culture dominante") aux dépends de la leur ?
"J'ai prouvé qu'on pouvait être efféminé et botter des culs."

En ligne Le Passant

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #1206 le: 23 octobre 2020 à 13:36:50 »
Je pense qu'il y a de ça, mais c'est essentiellement à mon sens pour se détacher de la "culture majoritaire" (qui est la leur aussi, en fait, à présent) pour se distinguer clairement de ceux qu'ils considèrent comme oppresseurs. Il suffit de voir les nombreux tentatives depuis les années 70 de marquer une différence irréconciliable, de leur point de vue, entre les USiens et ceux qui se définissent avant tout comme Africains, même s'ils ne le sont pas.

Hors ligne Alaiya

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #1207 le: 23 octobre 2020 à 13:51:21 »
Citer
Je me demande s'il ne trouvent pas que l'intégration évolue trop lentement à leur gout et préfèrent rester entre eux.
Ouep, je penche également pour cette hypothèse : j'ai le sentiment qu'ils sont dans une optique "on ne veut pas de nous comme nous voudrions qu'on veuille de nous à savoir sans nous blesser et nous ménageant donc on pratique l'entre-soi et en parallèle on continue à revendiquer jusqu'à ce que ce soit comme nous on voudrait que ce soit."

Ce qui est contre-productif au possible pour deux raisons, la plus évidente étant que le repli communautariste est l'anti-thèse de l'intégration tant désirée et la seconde étant que le comportement des SJW, leurs hystéries et leurs jugements, créent du rejet plutôt que de la compréhension. Dans tous les cas, cela alimente le cercle vicieux du système de "cases" et au final, tout le monde est perdant.
http://archiveofourown.org/users/Alaiya

"When the fires, when the fires are consuming you
And your sacred stars won't be guiding you,
I've got blood, I've got blood - Blood on my name"

Hors ligne Spadeas

Sauf sur justement t'as l'impression que les SJW aussi aimeraient bien une ségrégation plutôt que devoir se mélanger aux méchants blancs.

C'est la tout l'ironie de la situation actuelle : ce sont les minorités qui veulent du communautarisme [:facepalm]

-Sergorn

Il y a aussi le fait, que lorsque tu es exclu de la "normalité", tu te regroupe avec les personnes qui te correspondes et te comprennent. Si tu fait partie d'une minorité, sans forcément la ramené tous le temps sur ce status, mais que tu te prends des attaques (sous couvert "d'humour"), ou voit pas mal de choses offensante pour ce que tu es, ça ne te donne plus vraiment envie de faire partie de cette "normalité", et après ceux là même qui t'on fait te sentir non désiré, vont venir ce plaindre que tu es partie et les exclus de ton monde.

Rajoute à ça le système très "classé" que peux avoir aux moins la représentation des écoles au US (je ne sais pas si c'est vraiment le cas), mais le fait que les sportif trainent entre sportif, que les "geeks" trainent entre eux ect, que tu as un système de communauté déjà à ce niveau, sans parler des confréries et sororité quand les études progresse, le communautarisme est déjà implémenter depuis longtemps dans l'esprit des américains, donc si ça fonctionne ainsi dés l'école, logique que ça ce poursuive une fois adulte.
Je m'applique volontiers à penser aux choses auxquelles je pense que les autres ne penseront pas.

Hors ligne Alaiya

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #1209 le: 23 octobre 2020 à 14:05:36 »
Citer
Il y a aussi le fait, que lorsque tu es exclu de la "normalité", tu te regroupe avec les personnes qui te correspondes et te comprennent.
Ca se comprend tout à fait mais le revers de cette situation est que ce repli incite les personnes concernées à se complaire dans des illusions qui sont certes réconfortantes et apaisantes sur le moment mais qui ne sont pas le reflet de la réalité et du monde dans lequel elles vivent, qu'elles le veuillent ou non.

Cela ne fait qu'empirer leurs insécurités car à force de se réfugier dans un cocon qui leur correspond, dès qu'elles se confrontent à la réalité, celle-ci leur apparait toujours plus violente et plus insupportable parce qu'elles s'en sont volontairement déshabituées.

Le monde est ce qu'il est, avec ses aspects positifs et négatifs, il évolue aussi en continu, aucun être humain ne le trouve parfait, tous autant que nous sommes nous pouvons y trouver quelque chose à redire en fonction de notre éducation, culture ou vécu, mais on n'a pas d'autre choix que de faire avec.
http://archiveofourown.org/users/Alaiya

"When the fires, when the fires are consuming you
And your sacred stars won't be guiding you,
I've got blood, I've got blood - Blood on my name"

Hors ligne Sergorn

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #1210 le: 23 octobre 2020 à 14:34:29 »
Et le jusqu'auboutisme de ça c'est que maintenant on a plein de gens qui sont offensés par des choses qui ne sont pas offensentes et notamment l'humour justement parce que beaucoup de choses ne sont pas "sous couvert" d'humour mais bien simplement de l'humour.

J'ajouterai d'ailleurs que ce problème précis ne concerne pas particulièrement les minorités mais toute forme d'humour un peu noir ou borderline, donc c'est un peu autre chose.

-Sergorn

Hors ligne Spadeas

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #1211 le: 23 octobre 2020 à 14:35:30 »
Je ne dit pas le contraire, je met juste en lumière certaines raisons qui font qu'on en est arriver là. Mais les choses évoluent effectivement, maintenant que l'on as des marches clairement homophobes (parce que c'est ce qu'est la manif pour tous peu importe ce qu'ils disent), c'est qu'on en arrivent à ce que eux même ne ce retrouvent plus dans la "normalité". C'est le probleme de ceux qui veulent une "straight pride" parce qu’il y a la gay pride, ils veulent s'accaparer quelque chose, sans en comprendre le sens, juste parce qu’ils ce sentent exclu à leur tour ou qu'ils en ont marre de voir trop de "gayitude" de partout, sans comprendre que c'est justement ce rejet en premier lieux, qui à créer l'existence de ces marches de la fierté (comme il y a eux pour les noir à une époque). C'est aussi ce soucis qu'on voit avec d'autres mouvement qui passe à coté du message premier, Black live matter voulait simplement dire que la vie d'un noir à de la valeur au même titre qu'une autre, alors que ceux qui disent "all live matter" pensent que ça promeut la vie des noir plus que les autres. Men are trash voulait simplement dire qu'il y a encore beaucoup de femme victime de sexisme, ceux qui répondent par "not all men" ce sentent directement attaqués alors que si ils n'ont rien à ce reprocher, ça ne les concernait pas du tous. Bien sur, autant pour BLM que MAT, ceux utilisant ces mouvements peuvent aussi passer complétement à coté du message et viré misandre et extrémiste, mais ces mouvement son nés d'un rejet ou de l'absence d'action. Ceux qui luttent contre ces mouvement, sont généralement responsable de leur création.

Une action entraine toujours une réactions, tant qu'il y auras un rejet d'un coté, il y auras ceux qui ce lèveront et ce tiendrons debout face à la tempête de l'autre, pour le meilleur ou pour le pire. Mais quand ce sera enfin compris, certain comprendront peut être que si ils arrêtent de l'ouvrir à tous bout de champs pour cracher leur haines, l'écho ce feras moins bruyant en face aussi.

@Sergorn Je ne le nie pas, si tu était en soirée avec moi et mes amis, tu verrais qu'on a un genre d'humour très borderline aussi. Mais le fait est, qu'il y a beaucoup de connard de schrodinger maintenant, ceux qui sortent une énormité offensante et insultante, et quand ils ce prennent un retour, sorte l'excuse du "oh mais c'était de l'humour, on peux plus rien dire maintenant"... Autant, dans un discours en live ou dans un spectacle, suivant le ton, tu peux le sentir si c'est sincère ou non, autant sur le net, le second dégrées passent beaucoup moins bien et faut réussir à le faire comprendre assez vite. Genre les BD de Marsault tiens, certains vont trouver sa super drôle, vue que c'est tellement énorme et violent que ça ne peux qu'être de l’humour, mais quand tu sait que lui est sérieux dans son propos, ça passe beaucoup moins...
« Modifié: 23 octobre 2020 à 14:43:18 par Spadeas »
Je m'applique volontiers à penser aux choses auxquelles je pense que les autres ne penseront pas.

Hors ligne Sergorn

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #1212 le: 23 octobre 2020 à 14:42:42 »
Au bout d'un moment je vais te dire tous ces moments sont stupides au final et Finissent dans tous les cas accaparés par le extrêmes de tout bords malgré les bonnes intentions initiales. Justement BLM est l'exemple parfait : parce que le prendre comme un extrême "Black > *" ça a été fait par les deux bords.

Du coup moi j'ai envie de dire poubelle à tout ça.

Mais comme tout le monde a l'air content de voir le monde partie en couille bah au final qu'il parte en couille que voulez vous que je vous dise.

-Sergrognon

Hors ligne megrez alberich

Et le jusqu'auboutisme de ça c'est que maintenant on a plein de gens qui sont offensés par des choses qui ne sont pas offensentes et notamment l'humour justement parce que beaucoup de choses ne sont pas "sous couvert" d'humour mais bien simplement de l'humour.

J'ajouterai d'ailleurs que ce problème précis ne concerne pas particulièrement les minorités mais toute forme d'humour un peu noir ou borderline, donc c'est un peu autre chose.

-Sergorn

Je reprends mon exemple de Friends : série créée par Marta Kauffman, femme en net surpoids à l'époque, et David Crane, ouvertement gay.

Dans la série, Monica se faisait charrier sur son poids quand elle était jeune, notamment par Chandler. Chandler et Ross ont clairement un problème avec la communauté LGBTQ, l'un parce que son père a demandé le divorce pour aller monter un spectacle de transformistes à Vegas, l'autre parce que sa femme l'a plaqué pour une autre femme. Ça les touche personnellement, et on voit bien qu'ils ne sont pas aussi cools et progressistes qu'ils aiment à le faire croire.

Réactions de leur entourage proche ? Grandissez un peu, arrêtez de vous comporter comme des cons, rangez vos vannes lourdingues et vos a priori machistes rétrogrades aux vestiaires, live and let live! Comportez vous en adultes, bordel !

Mais visiblement, le jeune public qui découvre la série sur Netflix n'a pas du tout compris le message, et a pris les vannes au premier degré, pour ensuite aller chouiner sur les réseaux sociaux que "han, cette série est tellement offensante ! Elle fait l'apologie du sexisme, de l'homophobie, se moque des gros, etc. Ross est toxique dans sa relation avec Rachel (c'est bien pour ça qu'il la perd, duh!). Boycott !!".   [:haha pfff]
Les promesses d'un jour, d'un soir
Je les entends comme un psaume

Hors ligne Spadeas

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #1214 le: 23 octobre 2020 à 14:49:08 »
Encore une fois, je dit pas le contraire, juste le fait que le message de base n'était pas extrême, seulement à force de téléphone arabe et d'être pas écouté voir refouler, forcement celui ci est devenue quasiment un nouveau black panther party... Les choses ce répètent puisque personne n'apprends et ce n'est pas l'autre canard orange qui vas faire quelque chose, vue ce qu'il a l'air de connaitre de l'histoire de son pays.
Je m'applique volontiers à penser aux choses auxquelles je pense que les autres ne penseront pas.

En ligne Sankai

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #1215 le: 23 octobre 2020 à 14:53:07 »
bref un vrai pot pourri et un cercle vicieux, la woke culture fait beaucoup de mal que de bien, le systeme usa aide pas du tout a une vraie integration (et vu notre manie de copier leurs conneries) et pour deux pas en avant, t'en a trois en arrière, c'est navrant.

Parfois j'ai envie d'aller m'exiler dans une base scientifique chez les manchots et les morses.

Hors ligne Alaiya

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #1216 le: 23 octobre 2020 à 14:53:16 »
Il y a tout de même un monde entre les manifestations aux USA contre les violences policières envers les noirs et la justification selon laquelle les musulmans décapitent des profs parce qu'ils se sentent stigmatisés (le raccourci est volontaire).

Ce que je veux dire c'est qu'à partir d'une démarche qui se veut humaniste, ça se termine en mode extrémiste. Avec une bonne grosse dose de conneries et d'inculture au passage. C'est cela qui m'inquiète, cette dérive, ce biais, cette réutilisation qui est très clairement en train d'échapper à tout le monde, et en passe de devenir incontrôlable. Sous couvert de revendications diverses et variées, on va se retrouver avec une société atomisée où plus personne ne se comprendra, car chacun sera bien au chaud dans sa petite case et ne voudra plus échanger avec le voisin qui de toute façon ne le comprendra  pas parce qu'il sera différent. 7 milliards d'êtres différents, ça promet !
http://archiveofourown.org/users/Alaiya

"When the fires, when the fires are consuming you
And your sacred stars won't be guiding you,
I've got blood, I've got blood - Blood on my name"

Hors ligne Sergorn

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #1217 le: 23 octobre 2020 à 14:55:29 »
Le problème c'est que le message de base n'a plus d'importance maintenant vu que les extrêmes se reapproprie tout et que grâce au net on entends plus que ça.

Bref c'est foutu.

-Sergorn

Hors ligne Rincevent

  • Professeur de géographie insolite et cruelle
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 34184
  • Total likes: 2975
  • Président du CJDMP
    • Voir le profil
    • le Catablog
Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #1218 le: 23 octobre 2020 à 14:58:12 »
Allons, ne désespérez pas, dès que la Chine / Russie / Turquie / Monaco auront déclenché la prochaine guerre mondiale, tout le monde sera forcé de s'asseoir sur sa sacro-sainte opinion. Les bombes ignorent opinions, choix et orientations. :o
L'important n'est pas de savoir vers où on s'enfuit, mais de savoir ce qu'on fuit.

Hors ligne The Endoktrinator

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #1219 le: 23 octobre 2020 à 15:05:58 »
Les bombes, non. Ceux qui les larguent par contre...

Shit still Happens, so deal with it - psychanalysm

Hors ligne Wolgy

  • Holy Emperor of Ultimate Muscle
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1825
  • Total likes: 371
  • Go ! Go ! Muscle !
    • Voir le profil
Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #1220 le: 23 octobre 2020 à 15:26:02 »
L'une des critiques contre BLM porte d'ailleurs sur le fait que le mouvement perçoit beaucoup trop les violences policières aux USA comme le fait du racisme anti-noir, alors qu'en fait c'est plus compliqué que ça (stress induit par le travail, manque de formation, de moyens, corporatisme de la police, le modèle communautarisme qui gangrène toutes les franges de la population, etc.) et que cette violence touche une catégorie plus large : les populations pauvres, qu'elles soient blanches ou noires ou d'une autre couleur, parce que la misère est mère de criminalité. C'est ce genre de victimisation ethno-centrée qui agace certaines personnes, notamment lorsqu'on leur raconte qu'un riche noir résidant dans une banlieue huppée et sécurisée est moins privilégié et plus vulnérable à la violence policière qu'un blanc pauvre, et qu'il serait aussi vulnérable qu'un noir pauvre. La solidarité feinte du noir riche envers le noir pauvre est vue comme une hypocrisie qui sert à cacher un problème bien plus large d'ordre socio-économique. Certes, le problème du racisme existe, mais si la lutte contre ce racisme sert de cache-sexe pour masquer les autres problèmes, à quoi bon ?

http://www.slate.fr/story/193365/etats-unis-gauche-black-lives-matter-racisme-antiracisme-classes-sociale-population-blanche-pauvrete?utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1596694107
Roleplayer Saint Seiya

Hors ligne Sergorn

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #1221 le: 23 octobre 2020 à 15:31:32 »
En effet mieux pas dire à certains que y a plus de blancs que de noirs victimes de violences policières aux USA :)) (Même si soyons d'accord on ne peut pas comparer directement les chiffres)

Ça résume l'autre problème : on tente de transformer en guerre des races ce qui en vérité l'éternelle inégalité sociale en faisant bien gardé à ce qu'on oublie le vrai problem.

-Sergorn

Hors ligne Volcano

En effet mieux pas dire à certains que y a plus de blancs que de noirs victimes de violences policières aux USA :)) (Même si soyons d'accord on ne peut pas comparer directement les chiffres)

Ça résume l'autre problème : on tente de transformer en guerre des races ce qui en vérité l'éternelle inégalité sociale en faisant bien gardé à ce qu'on oublie le vrai problem.

-Sergorn
@Sergorn

Si la poudrière éclate, je pense que l'on peut avoir une idée correcte de la façon dont tout cela se terminera. [:lol] Blague à part je préfère que ça n'arrive pas mais je crains quand même le pire. [:wtf0]
Ne réveillez pas le volcan qui dort...

Les humains n'ont jamais pu résister à la tentation d'utiliser une nouvelle arme.
Michael Liberty

Hors ligne Samantha Rosenwood

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #1223 le: 23 octobre 2020 à 17:06:28 »
Honnêtement, moi aussi, @Volcano. Tout cela risque fort de très, très mal finir...
"Yanagi Ni Kazé" - Proverbe Japonais
"Un ami non éprouvé est comme une noix non cassée. On ne sait ce qu'elle renferme" - Proverbe Russe

Hors ligne Volcano

Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
« Réponse #1224 le: 23 octobre 2020 à 19:37:53 »
En attendant, il va peut-être falloir se préparer à passer un ou deux mois sans beaucoup sortir de chez soi, à nouveau. [:petrus]

https://www.europe1.fr/politique/lexecutif-de-plus-en-plus-ouvert-a-lhypothese-dun-reconfinement-4000559
Ne réveillez pas le volcan qui dort...

Les humains n'ont jamais pu résister à la tentation d'utiliser une nouvelle arme.
Michael Liberty

Tags: