En dehors de Saint Seiya > Cinéma/TV

Saga Matrix

(1/10) > >>

sharivan:
Ayant reçu le coffret Matrix en Blu-Ray en cadeau pendant les fêtes, je me suis visionné les trois films il y a quelques jours. Je m'apprêtais à faire un post sur le topic "Soirées télé" lorsque je me suis dit pourquoi ne pas le faire sur le topic "Matrix". Et là, grand surprise, je me suis rendu compte qu'il n'y avait pas encore de topic "Matrix". Avec la potentielle sortie d'un quatrième opus, je me dis que cette saga méritait bien d'avoir son topic. Et puis, franchement, si "GI JOE" avait son topic, "Matrix" pouvait bien avoir le sien. :D  Je pense qu'une très grande majorité a vu la saga mais, dans le doute, je mettrai les avis sous balise "spoiler".
The Matrix 1999
Spoiler (click to show/hide)Contrairement à mes potes, la seule chose qui m'avait motivé à aller voir ce film à l'époque était la présence de Yuen Woo-Ping en tant que chorégraphe. Faut dire que le monsieur est l'un des meilleurs et pionniers du genre, il a travaillé avec toutes les stars du cinéma HK en tant que réalisateur et chorégraphe (Jet Li, Jackie Chan, Donnie Yen, Michelle Yeoh, Yuen Biao…). Donc, je me disais qu'au pire, je verrais de jolis combats chorégraphiés même si le film est bidon.
A la sortie, je peux dire que j'ai pris une immense baffe. Les Wachowski ont réalisé quelque chose d'énorme. "Matrix" est une œuvre époustouflante, une œuvre de génie, au scénario inventif et original, au casting superbe, à l'action renversante, à la réalisation magistrale, et à l'ambiance unique. Certaines scènes sont extrêmement impressionnantes, anthologiques, et marquent durablement les esprits. Du point de vue de l'action, les combats sont assez fluides, les acteurs sont très convaincants bien que n'étant pas des pratiquants à la base et en ayant appris les arts martiaux en quelques mois et les chorégraphies de maître Yuen sont très réussies.
Hugo Weaving campe un agent Smith redoutable, implacable, digne des plus grands méchants que l'on a pu voir au cinéma, tel Dark Vador. En quelques années, on peut dire que son CV a bien été garni, participer à la saga "Matrix" et "le seigneur des anneaux", j'ai vu bien pire. :D
Tout est absolument mémorable. "Matrix" est à voir et à revoir. Les Wachowski se sont surpassés, et peuvent être fiers de leur bijou. Il y a eu un avant, et un après "Matrix".
The Matrix Reloaded 2003
Spoiler (click to show/hide)Je ne l'avais qu'une seule fois lors de la sortie ciné et, à l'époque, il m'avait bien refroidi et dissuadé d'aller voir le troisième opus. Dix-sept ans plus tard, je l'ai revu légèrement à la hausse même si je le trouve bien inférieur au premier opus et assez décevant sur certains aspects.
Le film démarre sous les pires augures avec 50 premières minutes de vide sidéral et une scène de danse dans les cavernes de Zion (là, tout de suite ?), je ne suis pas contre l'esprit humain qui veut montrer sa vivacité mais, est-ce bien nécessaire ? Superflu plutôt.

C'est décousu, mais alors décousu, cinq combats de kung-fu virtuel ralentis à outrance et manquant cruellement d'intensité, arrivent comme ça, tel un menu du jour dans un mauvais resto ou même un cheveu sur la soupe (ici on peut y aller avec les formules toutes faites !). Ils s'enchaînent sans probation, sans une once de cohérence, connexion avec l'histoire, suspense ou sensibilité, sous le seul prétexte d'un maître des clefs, alibi dérisoire au développement microscopique de l'histoire qui s'en prend du coup plein les dents.
Le parfait exemple est l'opérateur de service : autant Tank, dans le premier, avait une véritable identité, une personnalité même et on pouvait s'attacher à l'angoisse que procure sa tâche, autant cette fois-ci, le personnage de Link fait peine à voir et son célèbre "we did it !" démontre sans peine la mièvrerie de ses apparitions et la pauvreté des dialogues.

La fin sort un peu du lot et daigne à peine nous offrir une conclusion scénarisée avant de nous laisser sur un "à suivre" des plus glauques. J'ai apprécié le premier "Matrix" qui a su imposer un rythme, un esprit et une dynamique exceptionnelle outre son côté virtuellement bourrin et je ne pensais vraiment pas m'ennuyer autant pour le second et pourtant... Alors que les SFX en rajoutent tout en tournant à vide, l'histoire se perd dans le néant binaire à vitesse grand V.
Mention pour le combat contre les Smith (évidemment) qui est tout de même hallucinant de maîtrise infographique. Keanu a fait des progrès et nous gratifie de quelques jolis mouvements. J'aime bien la présence au casting de Daniel Bernhardt, on ne le voit pas beaucoup mais quel plaisir de le voir placer quelques jolis enchaînements et high-kick. J'aurais aimé voir un peu plus Seraph, peut-être que le rôle, qui avait été initialement proposé à Jet Li, a été réduit mais on ne perd pas trop au change avec Colin Chou niveau baston.
Au final, ça se regarde mieux la seconde fois, faisant fi de la débâcle scénaristique. "Matrix Reloaded" reste naturellement très maîtrisé virtuellement parlant, mais la cohérence et surtout l'énergie du premier opus sont absentes, annihilés par une histoire techno SF qui s'écroule sur son ambition de départ. Une bonne relance chez l'architecte quand même mais si peu.
Le problème est simplement qu'il n'y a que quelques scènes bien précises qui valent le coup (les Smith, les "fights" avec l'agent Johnson et Seraph), et tout le reste ne tient pas la route, c'est froid, c'est faux, c'est lourd !
The Matrix Revolution 2003
Spoiler (click to show/hide)Cette saga retombe sur ses pieds avec ce troisième film plutôt réussi agrémenté de scènes d'action vraiment titanesques (les 40 minutes de l'attaque de Zion sont impressionnantes et nous scotchent complètement) et différentes de celles des deux premiers films car celui-ci se passe principalement dans le monde réel. Néanmoins, même s'il s'en sort avec les honneurs, ce film aurait pu être franchement meilleur, il est en effet très inégal. Autant il peut être animé d'un souffle épique et de dialogues convenables, autant certaines scènes tombent dans la niaiserie à cause de dialogues trop longs et tarabiscotés se voulant touchants (un personnage meurt en déblatérant 14000 phrases censées émouvoir durant son agonie), mais le manque de conviction des acteurs dans ces moments (on les comprend) et la pauvreté du texte font que l'effet atteint est l'inverse du but recherché. De même, autant les effets spéciaux sont géniaux, autant ils sont parfois trop utilisés et ridiculisent une partie de certaines scènes. Le combat final en est un bon exemple : globalement énorme et à la hauteur de nos espoirs, il aurait gagné à éviter de ressembler parfois à une version live de Dragon Ball Z. Finalement, on a donc là un film meilleur à mon avis que le précédent, bourré d'action intense, au scénario moins confus et avec une vraie fin ; mais même s'il clôt efficacement une belle trilogie et exploite bien l'étendue de l'univers mis en place précédemment, force est de constater que le premier film avait déjà dit le principal et se suffisait à lui-même.

Joan82:
Pour moi, le premier est de très loin le meilleur. Un film très bien réalisé, superbement filmé (notamment les plans au ralenti), l'idée est très bonne et très bien exploitée. Les acteurs sont très bien choisis (Keanu est trop beau  [:love]), certaines scènes comme l'entrée dans l'hôtel sont superbes. Une première partie un peu molle mais la seconde est parfaite.
Un deuxième opus plutôt mauvais dans l'ensemble. Trop bavard, j'avais l'impression par moment d'être en face d'un jeu vidéo. Autant, ça restait quand même sympa de le voir au ciné mais ça passe nettement moins bien sur ma télé.
Un troisième opus archi mauvais, tout est raté, des remakes de gunfights du premier épisode dans la boîte de nuit avec un montage catastrophique. La seule séquence passable étant celle de l'invasion de Zion qui est quand même trop longue. Bref, une bien mauvaise conclusion à une trilogie qui aurait pu être excellente. Une fin qui appelle une suite qui va probalement arriver si j'en crois les rumeurs. Je suis juste étonnée qu'elle ne soit pas arrivée plus tôt.

GOLD SAINT AIOLIA:
Je suis un des rares à n'avoir pas accroché à cette saga vu que je n'ai pas été au dela du premier

Iris-Ardell:
Je fais partie des rares, moi non plus j'ai pas dépassé le premier opus, et maintenant celui-ci est très très flou dans ma tête.

Pulsion73:
Le 4e a intérêt à  proposer quelque chose d'assez original sinon on  risque encore de tomber dans le répétitif,  mêmes enjeux, scènes de bavardage entrecoupées de scènes de combats souvent très étirée en longueur même si souvent bluffantes.
Le 1er est disons le plus authentique et montre déjà un univers flippant concernant la Matrice et son rapport à l'être humain.

Navigation

[0] Index des messages

[#] Page suivante

Utiliser la version classique