Auteur Sujet: (In)Cohérence entre les oeuvres de Saint Seiya, canonicité bla bla bla  (Lu 185519 fois)

Hors ligne megrez alberich

Enfin, c'est le gars qui propose Aiolos au poste de Pope et est présenté comme son second (lorsque les chibi Golds partent s'entraîner). Donc le côté qu'il avait de l'estime pour lui, c'est bien repris de l'anime/des Outside stories.

Il propose Aiolos ET Saga comme les plus aptes au titre de successeur du Pope, ce à quoi Sion répond "merci de ton intervention, Shura, mais je le sais déjà".

Le respect qu'il témoigne à Aiolos est simplement le respect dû aux sempai, et il n'y a rien de tout cela dans l'animé où Shura est un ayatollah qui se croit (à tort) holier-than-thou.

Et c'est justement de voir ce sempai, qu'il prenait pour modèle, trahir en apparence Athéna et le Sanctuaire qui lui a fait péter les plombs et croire que de nos jours, c'était chacun pour sa gueule vu que même des mecs en apparence droits et vertueux peuvent mal tourner, tandis qu'un imposteur qui s'est emparé du pouvoir par la force est tout à fait capable de faire du bon boulot et s'attirer le respect et l'admiration de tous. C'est ça qui lui a mis le cerveau à l'envers et je trouve que c'est tout à fait raccord avec le peu que l'on sait de la personnalité de Shura dans le manga original.
« Modifié: 30 mai 2023 à 01:34:41 par megrez alberich »
Laissez-la partir
Laissez-la mourir
Ne le dites pas
Tristana... c'est moi !

Hors ligne hugo

Oui, mais le kurumanga se contente de présenter Shura comme l'assassin d'Aiolos (de la bouche même du Capricorne).

Absolument rien d'autre concernant un lien passé entre eux.

C'est l'anime/les Outside Stories, qui a commencé à broder là-dessus.
- "Pourquoi rejetez-vous les ténèbres ?"
- "Nous ne les refusons pas. Nous vivons plongés dans les ténèbres. Et c'est pourquoi... Nous faisons briller nos lumières !"

Tags: