Auteur Sujet: L'humour dans Saint Seiya  (Lu 1486 fois)

Hors ligne Cedde

  • Okada fanboy
  • Modos_SSP
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 13195
  • Total likes: 1784
  • Spectre de la blague tueuse
    • Voir le profil
L'humour dans Saint Seiya
« le: 27 septembre 2022 à 17:46:39 »
Un topic nécessaire depuis le psychodrame général provoqué par les derniers épisodes de KotZ.

L'humour dans Saint Seiya (au sens large, toutes les œuvres) ! Vous êtes pour ou contre ? Avec parcimonie ? Sans parcimonie ? C'est qui Parcimonie ?

Questions subsidiaires :

- Quel type d'humour voulez-vous dans votre Saint Seiya ?
- Saint Seiya, un shônen comme les autres ?
- Rigoler, est-ce gâcher ?
- Épisode qui rit, fan aigri ?
- Les fans de Saint Seiya : gais lurons ou tristes sires ?
- Humour, ça rime avec amour : coïncidence ou fatalité ?
- L'humour de l'auteur de ce topic : nécessaire ou dispensable ?
- ...

Bref, si vous voulez parler de votre rapport à l'humour dans Saint Seiya, c'est par ici !  [:prout]
« Modifié: 27 septembre 2022 à 17:57:42 par Cedde »
"Il faut prendre soin de toujours maintenir son cœur en paix, car c'est sur l'onde sans vagues que se dessinent les reflets." Proverbe des îles Ryûkyû.

"Et toi, quelle constellation veux-tu manger ?"

Hors ligne Samantha Rosenwood

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5180
  • Total likes: 327
  • Japon/Sanctuaire/Russie/Hogwarts/Coruscant
    • Voir le profil
Re : L'humour dans Saint Seiya
« Réponse #1 le: 27 septembre 2022 à 18:01:31 »
Je suis pour. Cela apporte une touche de légèreté et d'insouciance, qui, le plus souvent, disparaît lors des combats. À partir du moment que cela soit bien dosé, et ne fait pas dans le lourd, pas de problème de mon côté. Rire, c'est la vie. Faire la gueule, non merci!
"Yanagi Ni Kazé" - Proverbe Japonais
"Un ami non éprouvé est comme une noix non cassée. On ne sait ce qu'elle renferme" - Proverbe Russe
"Draco Dormiens Nunquam Titillandus" - Devise d'Hogwarts, School Of Witchcraft And Wizardry
"May the Force be with you...Always" - Devise et bénédiction Jedi

Hors ligne chevkraken

Re : L'humour dans Saint Seiya
« Réponse #2 le: 27 septembre 2022 à 18:12:58 »
100% pour, une des raisons pour laquelle je trouve les personnages d'Oméga meilleurs que ce de la série d'origine, c'est qu'omega les fait davantage interagir avec de l'humour.

On se rappelle tous de l'excellent "banane !" Que Soma sort régulièrement à Koga.

Et June est de très loin le meilleur personnage de knight of the zodiac aussi en bonne partie grâce à l'humour.

La série d'origine se prend trop au sérieux pour un shonen.
bien que ce soit surprenant, j'ai davantage touché à Korra qu'à Bayonetta, le fait que j'ai Korra dans mon lit le soir avant de dormir et Bayonetta non doit jouer.

Hors ligne Bougloucass

Re : L'humour dans Saint Seiya
« Réponse #3 le: 27 septembre 2022 à 18:24:45 »
Pour moi, SAINT SEIYA et humour ne vont pas de pair!!...
Je n'ai jamais lu de manga SAINT SEIYA pour me fendre la gueule...

Hors ligne Moïra

Re : Re : L'humour dans Saint Seiya
« Réponse #4 le: 27 septembre 2022 à 18:26:55 »

La série d'origine se prend trop au sérieux pour un shonen.

En même temps, vu l'ambiance et les enjeux la plupart du temps dans StS, c'est rarement le bon moment de faire une blague : l'humanité risque d'être détruite la plupart du temps, les personnages ont le timer qui leur colle aux basques, Saori est au seuil de la mort, et parfois pour faire bonne mesure on a eu droit à la séquence "passé dramatique de X".
Oui, clairement StS joue plus souvent sur le tire-larmes que sur l'humour. Et pis bon, quand Kuru essaie de faire de l'humour dans le manga, hein...
 [:prout]. Je n'ai rien contre l'humour dans une œuvre, c'est juste que dans StS le contexte ne s'y prête pas souvent vu les enjeux. C'est peut-être aussi une question d'époque : Kuru prétendait peut-être inciter les jeunes à prendre les choses au sérieux et à s'investir dans des causes dignes d'effort (cf la séquence du manga Seiya-Miho sur "c'est quoi profiter de sa vie").

Pour moi, SAINT SEIYA et humour ne vont pas de pair!!...
Je n'ai jamais lu de manga SAINT SEIYA pour me fendre la gueule...
Idem
"J'ai prouvé qu'on pouvait être efféminé et botter des culs."

Hors ligne Benji

  • 草食男子・臆病者
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 34481
  • Total likes: 673
  • Forever Forever Guilty! ♫
    • Voir le profil
Re : L'humour dans Saint Seiya
« Réponse #5 le: 27 septembre 2022 à 18:31:03 »
Attendez on parle bien de cette licence où il y a  [:prout] dans un moment assez solennel.
Et où un sacro-saint gold saint, qui cache sa calvitie avec une moumoute, attaque avec son cul ou avec une attaque du nom de Chabadabada? [:dt2] (et qui aime être une boule après avoir eu les os brisés par son adversaire?)
Franchement c'est trop [:dok2] pour moi. [:lol]
教えて流星たちよ、どれくらいこの場所で待てばいいの?

Hors ligne Mist@

Re : L'humour dans Saint Seiya
« Réponse #6 le: 27 septembre 2022 à 18:37:21 »
Tous les shônens ne sont pas adaptés a de l'humour ici et là ( ça marche en effet pour du Bleach, du DB, du HxH, etc, etc... )
mais Saint Seiya et Hokuto No Ken, par exemple, en étaient dénués dans leur support d'origine.
Encore que, pour St Seiya, il y avait des phases ou un peu de légereté aurait pu être intercalée, mais de la à voir les persos se taper des barres ou passer pour des guignols ( bon oui, le prout de Seiya non assumé en plein Meikaï ^^' ) avec de l'humour enfantin, ça n'aurait sans doute pas été efficace...
A la limite, de l'humour plutôt cynique ou sarcastique pour St Seiya, ouais ça pourrait s'entendre  :o
« Modifié: 27 septembre 2022 à 18:42:11 par Mist@ »

Hors ligne Byaku

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5313
  • Total likes: 472
  • D'outre tombe ou d'outre mer, tu reviens à la mer
    • Voir le profil
Re : L'humour dans Saint Seiya
« Réponse #7 le: 27 septembre 2022 à 18:37:26 »
On en oublie même Zelos qui avait son humour  noir particulier et atypique  [:aloy]

Et que dire du trollesque Troll ?  [:poutpout]
Le Saigneur s'ignore Seigneur et le cygne n'y aurait pu s'ignorer...

Hors ligne 4evaheroesf

Re : L'humour dans Saint Seiya
« Réponse #8 le: 27 septembre 2022 à 18:59:50 »
Si j'ai bonne mémoire, l'humour dans Saint Seiya ne m'a presque jamais dérangé.
En fait, les rares blagues ratent toujours donc je n'y prête plus attention.
Je crois que la seule fois où j'ai trouvé l'humour un peu lourd, c'était lorsque Seiya a fait l'idiot dans le tribunal de Rune. [:fufufu]
Bref, avec ou sans, il n'y a aucune différence pour moi. [:aie]

Hors ligne l_ecureuil

Re : L'humour dans Saint Seiya
« Réponse #9 le: 27 septembre 2022 à 19:00:02 »
Shiryu, qu'on décrit souvent comme le mec trop sérieux rigide tout ça, est capable d'humour.
Après les combats de la plage : "Avec tout le sang qu'on a perdu, il ne doit pas nous en rester beaucoup de Mitsubasa Kido !"

Et face à Toma, prisonnier des cercle de glace d'Hyoga : "N'attrape pas un rhume ! ;) "

Hors ligne miyamotoo

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 702
  • Total likes: 45
  • La trinité c est Saint Seiya, Macross et Gundam.😤
    • Voir le profil
Re : L'humour dans Saint Seiya
« Réponse #10 le: 27 septembre 2022 à 19:31:53 »
Super idée ce topic !!

Alors perso je suis contre dans les moments solennels je veux pas d humour à deux balles lourdingue comme dans Thor Ragnorok ( que j ai pas aimé).
Mais en revanche dans certains moments, ça peut le faire genre Ikki face à Jamian dans le Manga : " Là, il va peut-être voler jusqu en Grece" ( après le hoyuktensho) [:trollface]


Hors ligne Cedde

  • Okada fanboy
  • Modos_SSP
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 13195
  • Total likes: 1784
  • Spectre de la blague tueuse
    • Voir le profil
Re : L'humour dans Saint Seiya
« Réponse #11 le: 27 septembre 2022 à 19:33:40 »
Pour ma part, je considère l'humour comme indispensable car il s'agit d'un moyen très simple et très efficace d'humaniser un personnage et de le rendre attachant. La difficulté étant d'associer le bon humour au bon caractère. Quelques exemples :

Les bouffonneries de Seiya dans LoS fonctionnent très bien selon moi car cette version est immature et enjouée. Pour un film où la caractérisation des personnages est très limitée, je trouve que ça permet de le rendre immédiatement appréciable. Bien évidemment, la sensibilité de chacun étant différente, j'imagine que beaucoup l'ont simplement trouvé lourdingue.

Toujours dans LoS, la simple scène où les Bronze se barrent pendant que Shiryû fait son Monsieur Je-sais-tout au Sanctuaire est géniale car elle permet de rendre agréable l'incarnation vivante du mot "sérieux", sans lui donner des expressions cartoonesques comme Seiya.

Dans GA, Shura - probablement l'un des personnages les moins rigolos de la licence - est devenu mon personnage favori grâce à l'humour, encore une fois. Pourtant, Shura ne fait aucune blague et ne sourit jamais. Non, c'est juste un "touriste sérieux". Le mec fait du tourisme comme il mène un combat. C'est ce décalage avec la réalité qui le rend comique, mais ce n'est pas à ses dépens encore une fois.

Dans Dark Wing, on a à un moment une scène officielle où Athéna se présente devant les Gold Saints. Problème, elle vient de s'éveiller donc elle ne sait pas trop comment agir face à ces 12 personnes intimidantes. Par conséquent, elle fait des gaffes. Ca pourrait être gênant si les 12 étaient coincés du fion, sauf que la majorité se met à rigoler pour dédramatiser la situation. C'est simple, mais ça permet de les rendre tout de suite plus humains, tout en offrant un boost de sympathie incroyable à la déesse.

Traditionnellement dans Saint Seiya, un perso apprécié est un perso qui ferme les yeux, a un balai dans le fion, une belle armure, des super attaques ou un passé tragique. Voire tout ça à la fois. Mais trop peu donnent envie de véritablement les connaître, de partager du temps avec eux, parce qu'ils paraissent à mon sens trop lointains. Ils sont impressionnants, mais pas nécessairement accessibles, à l'exception d'un tout petit groupe (les héros généralement).

Alors attention, je ne dis pas que chaque personnage doit faire des vannes pour être sympa, d'autant plus que j'ai montré que c'était possible de faire du comique sans passer par là (cf. GA Shura). Mais je pense que ça ne ferait pas de mal à la licence de jouer la carte de l'humour un peu plus souvent.

Quoi qu'il en soit, on est tous d'accord qu'il s'agit avant tout d'une question de dosage. Il ne faut pas en mettre partout, et tout le temps (effet Marvel). Mais une petite remarque rigolote ici ou là, quand la tension n'est pas maximale et qu'il n'y a pas un gros méchant en face, ça ne fait pas forcément du mal.

À noter que je considère que Saint Seiya (l'original) se veut de base un peu plus sérieux que la majorité des shônens donc je ne suis pas pour un humour trop présent où les persos s'engueulent constamment, amis comme ennemis. Mais je pense que c'est aussi pour ça que la licence a du mal à revenir sur le devant de la scène. Elle manque cruellement de ces moments de "respiration" où l'humour pourrait être pleinement employé.

Pour faire original, je dirais que l'œuvre qui équilibre le mieux humour et sérieux, c'est G. :D Mais j'adore aussi LoS, même s'ils abusent un peu au moment de la montée des Maisons. Je trouve que Dark Wing s'en sort pas trop mal aussi (ce dernier a l'humour le plus moderne d'ailleurs).
« Modifié: 27 septembre 2022 à 21:40:59 par Cedde »
"Il faut prendre soin de toujours maintenir son cœur en paix, car c'est sur l'onde sans vagues que se dessinent les reflets." Proverbe des îles Ryûkyû.

"Et toi, quelle constellation veux-tu manger ?"

Hors ligne Wild Pegasus

Re : L'humour dans Saint Seiya
« Réponse #12 le: 27 septembre 2022 à 19:43:33 »
Comme certains l'on indiqué dans l'autre topic, humour oui mais avec parcimonie et dans des moments qui peuvent s'y prêter genre vie de tous les jours quand on n'est pas dans des situations de vie et de mort. Le reste du temps on bascule quand même dans le côté tragédie grecque avec le destin qui ne fait que les lapider constamment en leur faisant  :haha:, pas sûr de vouloir une blague de Seiya au moment où Shiryu raconte l'histoire du lapin qui se sacrifie dans le feu au même titre que l'humour ne se prête pas forcément à l'univers d'Hokuto no Ken ou Princesse Sarah.

Il n'y a rien de mal à rester au premier degré sans avoir à Gardiens-de-la-Galaxiser le tout constamment. Après il y a plusieurs niveaux d'humour comme rendre un personnage ridicule / grotesque, un humour situationnel, un humour avec des blagues, etc. Certains peuvent s'y prêter davantage que d'autres et dépend aussi de leur fréquence.

Rappelons d'ailleurs au passage qu'au début dans l'anime, je ne sais plus qui avait travaillé sur Dragon Ball essayait de caser de l'humour mais on lui a fait comprendre que non, point trop n'en fallait pour cet univers.

Après c'est pour l'univers de Saint Seiya classique avec les personnages établis. Si un auteur a envie de se la jouer The Boys et d'aller au bout des conséquences logiques de leurs aptitudes ou de se faire un One Punch Man avec des Golds qui one shot tout à chaque fois, pourquoi pas mais le genre doit être établi d'emblée, tu ne vas pas d'un coup faire débarquer des extraterrestres envahisseurs de monde dans la 8e saison de New York Police Judiciaire par exemple ou d'un coup prendre au premier degré un coup de massue de Kaori sur Ryo Saeba lui occasionnant une commotion cérébrale sérieuse alors qu'on nous a tout le temps établi que ça n'avait pas de conséquences.

Attendez on parle bien de cette licence où il y a  [:prout] dans un moment assez solennel.
C'est pour ça que ça a dégagé de l'adaptation des OAVs.

Le passage avec Deathtoll est justement un problème car c'est un perso destructeur d'univers. Deathtoll est un personnage de Looney Tunes qui s'est trompé de genre et je me souviens encore des réactions que ça avait suscité notamment chez Hanzo car ce qui était censé être un passage "comique" avec Vermeer qui fait faire la danseuse à Deathtoll en lui déboîtant les articulations ne l'était pas pour Hanzo car justement l'univers nous a habitué à prendre ce genre de dégâts physiques au sérieux et la crédibilité de cet univers en dépend. Au lieu qu'il se retrouve en tant que pantin désarticulé sur le point de mourir de ses blessures internes, on se retrouve avec le judoka des 12 travaux d'Astérix qui n'a aucun soucis à se trouver dans cet état et se déplace tranquillou ainsi. Par conséquent, à partir de cet instant, tout ce qui pourra arriver à Deathtoll ne sera pas prit au sérieux ou beaucoup moins vu qu'il est établi qu'il est damage-proof pour raison lolesque même si ça n'a aucun sens in-universe. C'est comme Arale dans Dragon Ball Super où sa présence pour le gag détruit la cohérence de l'univers en te demandant pourquoi ils ne la prennent pas tout le temps avec eux dans leur équipe pour one shot et ridiculiser toutes les menaces.
« Modifié: 27 septembre 2022 à 20:18:17 par Wild Pegasus »
- Ne change pas cette signature jusqu'à ce qu'il soit révélé que c'est Tenma qui est dans le fauteuil roulant et non Seiya -

Hors ligne Telescopium

  • Astronome du Mont Etoilé
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4562
  • Total likes: 852
  • Membre du CJDMP
    • Voir le profil
Re : L'humour dans Saint Seiya
« Réponse #13 le: 27 septembre 2022 à 21:12:11 »
En trois briques : contexte, personnage, dosage.

Le cas ND est particulier. Je le vois comme une sorte de détente de Kurumada entre potes, les potes étant les lecteurs restés malgré les années, les choix discutés, les rumeurs et perfidies... StS le contraignait dans sa première époque, il en a fait sa respiration.

En ligne Sergorn

Re : L'humour dans Saint Seiya
« Réponse #14 le: 27 septembre 2022 à 21:23:39 »
Faut pas oublier qu'il y avait déjà l'humour dans le Kurumanga même si l'anime l'a réduit à peau de chagrin.

-Sergorn

Hors ligne The Endoktrinator

Re : L'humour dans Saint Seiya
« Réponse #15 le: 27 septembre 2022 à 21:46:58 »
Il y a des touches d'humour dans la série originale de 86, mais utilisées avec parcimonie.

Peut-être que Saint Seiya ne s'y prête tout simplement pas ? Par exemple, j'adore Les Roses de Versailles... en animé ! Je trouve que l'humour et les tronches pas possible du manga (le Cardinal de Rohan qui a les yeux en cœur et qui pisse le sang par le nez quand il croit que Marie-Antoinette est d'accord pour un rdv galant, Maria-Theresia d'Autriche qui s'énerve et est dessinée avec un volcan en éruption au sommet du crâne, par exemple) gâchent complètement l'intensité dramatique de l'œuvre...

Mais je suis sans doute un vieux con old school. Qui sait, peut-être qu'il faudrait des dick jokes dans KOTZ ? Après tout, ça fait rire les Américains...

Moi, ça dépend. Certes, l'animé est une adaptation qui a du effacer tout les passages Super Deformed, mais je trouve qu'à côté, ça n'en est pas moins assez caricatural.

Spoiler (click to show/hide)

Dans Saint Seiya, on a les passages où Seiya n'est pas entièrement sérieux et surtout, l'eyecatch c'est lui faisant mu-muse avec le punching ball. Quand j'ai découvert l'animé en version intégrale, j'ai trouvé ça assez révélateur.
Shit still Happens, so deal with it - psychanalysm

Hors ligne Benji

  • 草食男子・臆病者
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 34481
  • Total likes: 673
  • Forever Forever Guilty! ♫
    • Voir le profil
Re : L'humour dans Saint Seiya
« Réponse #16 le: 27 septembre 2022 à 21:50:04 »
Bah dans l'animé, de mémoire, il y a tous les passage avec les gosses de l'orphelinat, de l'hôpital avec la colère du dragon avec une poêle au match de foot complétement dingo.  [:lol]
Après ça prends un tournant beaucoup plus sérieux car les menaces deviennent de plus en plus dangereuses, les enjeux aussi. [:shinobu1]
教えて流星たちよ、どれくらいこの場所で待てばいいの?

Hors ligne Numby des Poissons

Re : L'humour dans Saint Seiya
« Réponse #17 le: 27 septembre 2022 à 22:07:46 »
Tout à déjà été dit. Je n'ai vu que l'animé, mais je trouve qu'il manque grosso modo de petites tranches de vie... ce n'est pas forcément une question d'humour, mais juste de légèreté, pour savoir ce que font nos compères (je parle des Bronze et de Saori... et encore, Ikki a pas besoin d'être là) quand ils ne sauvent pas le monde. Alors vous me parlerez de Seiya qui promène le chien policier, et la bande qui boit son jus d'orange, mais voilà, ça reste des moments rare  [:lol] Du reste, l'aspect solennel général fait partie de ce qui donne son souffle à l’œuvre... les animés de HnK ou Versailles no Bara, qui ont été cités, sont d’autres bons exemples.
Concernant Omega (qui n'a qu'une seule saison, rappelons-le), il y avait un bon équilibre, de mémoire... d'ailleurs, je crois que le ton qui s'annonçait trop léger au début à été un des points qui a refroidit le fan de la première heure.

Et si vous voulez vous taper des barres, il reste la géniale série abrégée de l'ami StateAlchemist, et pour HnK rien ne vaut la VF  [:trollface]
« Modifié: 27 septembre 2022 à 22:10:26 par Numby des Poissons »
"Parmi toutes les vérités de l'univers, la plus injuste est qu'on ne puisse pas ramener les morts" - Capitaine Albator

Hors ligne megrez alberich

Re : L'humour dans Saint Seiya
« Réponse #18 le: 27 septembre 2022 à 22:49:46 »
Non, mais de l'humour il y en a toujours eu dans la série originale, que ce soit manga ou animé :

-pratiquement tous les passages avec les gamins de l'orphelinat, dont la petite qui décoche un coup de pied à Seiya et qui drague Shun dans Eris
-Seiya qui saute sur la moto
-Seiya qui tire la langue à Tatsumi dans son dos, en le traitant de "baka"
-Seiya qui range son appartement en 2 temps, 3 mouvements lorsque Saori passe lui rendre visite à l'improviste
-Kiki et ses pitreries
-Tatsumi qui manque faire une attaque quand Saori balance ses bijoux à la mer
-Seiya et son "lapin compris" quand on lui explique qu'avec tout le sang qu'ils ont perdu, il ne doit plus en rester beaucoup du père Kido
-la mort de Jamian, qui se met à délirer "karasu yo... ore no kyodai yo" (mes petits corbeaux, venez chez papa Jamian en VF)
Spoiler (click to show/hide)
-Seiya qui kick rageusement la cloth box du Sagittaire et sautille de douleur en se tenant le pied
-Seiya, toujours lui, qui fait une grosse bourde en présence de Saori en disant à propos des Steel Saints "le vieux était peut-être un salaud, mais il était prévoyant" au point que Hyôga lui couvre la bouche et lui dit "tais-toi, malheureux !"
-les gardes du Sanctuaire qui pensent que Tatsumi fait mine de vouloir retirer la flèche pour en fait peloter Athéna
-Ban et son fameux "chouette, ma toute première réplique !"
-la tronche pas possible de Kassa
-tout le passage avec Markino ("tu me soûles, le Martien !") et le tribunal du silence
-ND avec Hécate, Dohko jeune, Deathtoll, etc.

Et en général, hormis Deathtoll qui est vraiment over the top et divise le fandom, ces petites touches d'humour çà et là sont toujours bien passées, peut-être justement parce que ponctuelles.

Maintenant, il est possible aussi que le fandom ait vieilli et soit moins réceptif à l'humour. J'ai vu plusieurs fans de Dragon Ball se plaindre de l'humour pipi-caca de DB Super ("tu en as mis du temps, Kuririn ! Tu faisais caca, c'est ça ?", "Boo a pété, ça pue !") alors que c'est exactement le genre d'humour scato débile dont Toriyama est friand et qui a toujours fait partie intégrante de l'univers Dragon Ball sans que ça ne gêne personne. Quand j'ai signalé aux fans se plaignant de cet humour en-dessous de la ceinture qu'il en a toujours été ainsi et que c'est n'est pas une régression, j'ai eu en retour "oui, mais c'était il y a plus de 25 ans et on était des gosses. Ce genre d'humour une fois qu'on est adulte, c'est juste naze !".
« Modifié: 28 septembre 2022 à 05:26:37 par megrez alberich »
Agitant ses grelots
Elle avança
Et prononça ce mot :
"Almería" !

En ligne Sergorn

Re : L'humour dans Saint Seiya
« Réponse #19 le: 27 septembre 2022 à 23:32:29 »
Franchement sans même parler de KotZ, je trouve que le problème d'une partie du fandom est assez claire car on vu ce genre de rejet des moments "amusants" sur toutes les oeuvres qui ont mis de l'humour : Okada, Omega, LoS, ND... alors qu'on est pas foncièrement dans le même genre d'humour à chaque fois.

-Sergorn
« Modifié: 27 septembre 2022 à 23:43:56 par Sergorn »

Hors ligne Wild Pegasus

Re : L'humour dans Saint Seiya
« Réponse #20 le: 27 septembre 2022 à 23:36:14 »
Le passage le plus fendard reste néanmoins quand les troupes de Lucifer ont one shot les Gold Saints en 2 temps 3 mouvements  [:onion laule]
- Ne change pas cette signature jusqu'à ce qu'il soit révélé que c'est Tenma qui est dans le fauteuil roulant et non Seiya -

Hors ligne Sylf

Re : L'humour dans Saint Seiya
« Réponse #21 le: 28 septembre 2022 à 09:04:15 »
Selon moi, le fait que l'humour ne soit pas très présent dans Saint Seiya vient du fait qu'on tend au récit de légende. Dans les codes du poème épique on a des personnages types, un langage simple et soutenu pour être accessible à tous, des exploits pour dompter les forces "du mal", et une bonne dose de morale (patriotique ou non). La psychologie individuelle, l'humour ou les allusions à la vie de tous les jours sont poussés au second plan. Cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas d'humour, il peut y en avoir par le biais de quelques personnages grotesques, par des moments qui prennent à rebrousse-poil les codes du genre (récemment j'ai lu une version courte de Perceval, on se facepalm toutes les trois pages), mais on va éviter l'humour qui va ne faire rire qu'une partie du public : l'important c'est que tout le monde suive, le sentiment d'un récit collectif.

Alors effectivement, surtout au début de l'histoire, on a pas mal d'humour venant de Seiya et du monde "profane", par exemple avec ces touristes qui sont effrayés par Seiya qui se relève de son premier vol plané du manga, mais je pense que c'est pour montrer le glissement d'un récit bien de notre époque à une légende.

Personnellement, je ne me plains pas de la présence d'humour, et surtout de psychologie, parce qu'un récit épique est quand même parfois bien aride. Cela dit, je soupçonne qu'une partie du public est surtout là pour le "cassage de gueule" et que tout ce qui se met en travers de leur intérêt et de leurs calculs pour savoir qui est le plus fort est vécu comme une insupportable intrusion. Bon, c'est leur problème.

Hors ligne Seiya Wright

Re : L'humour dans Saint Seiya
« Réponse #22 le: 28 septembre 2022 à 11:01:57 »
L'humour dans Saint Seiya (au sens large, toutes les œuvres) ! Vous êtes pour ou contre ? Avec parcimonie ? Sans parcimonie ? C'est qui Parcimonie ?

Perso je n'ai rien contre, tant que c'est par touches. Disons qu'une série Saint Seiya foncièrement humoristique ne m'intéresserait pas a priori dans la mesure où ce qui m'a touché chez ces personnages, c'est toute cette douleur dont ils faisaient une force. Un Seiya ensanglanté qui ne cesse de se relever pour retrouver sa sœur, un Shiryu capable de se crever les yeux par amitié, un Hyoga fauché en pleine course car étouffé par ses sentiments, Shun qui considère davantage la vie de son ennemi que la sienne, Ikki qui se perd lui-même pour avoir voulu rendre la vie plus douce à son frère... C'est tout ça qui m'a accroché dans cette saga et qui m'a fait aimer ces personnages.

Et l'humour dans tout ça, je dirais que c'est un peu comme des respirations, des pauses. Et une bonne façon de découvrir autrement les personnages aussi. Comme ce moment où Saori sonne à la porte du studio de Seiya, et qu'il nous fait son grand ménage et finit son shampoing en 5 secondes chrono  [:lol] La séquence est rigolote, mais permet aussi de nous montrer en un instant que Seiya accorde plus d'importance à l'opinion de Saori qu'il ne veut bien l'avouer.

Donc un grand oui à l'humour dans Saint Seiya, mais justement dosé (ce que la série et le manga ont toujours su faire je pense), car la matière première pour moi, ça reste les émotions et les douleurs de ces héros qui les poussent à se transcender.

Hors ligne Numby des Poissons

Re : L'humour dans Saint Seiya
« Réponse #23 le: 28 septembre 2022 à 18:17:00 »
Spoiler (click to show/hide)
"Parmi toutes les vérités de l'univers, la plus injuste est qu'on ne puisse pas ramener les morts" - Capitaine Albator

Hors ligne Wild Pegasus

Re : L'humour dans Saint Seiya
« Réponse #24 le: 28 septembre 2022 à 18:54:37 »
Il faudrait qu'ils ajoutent des toilettes sur le chemin des 12 maisons pour qu'ils puissent aller faire leurs besoins pendant la montée
Seiya: "Putain! Y a plus de papier! Le Pope a vraiment penser à tout pour nous ralentir! Shiryu, est-ce que tu peux redescendre, Athènes est pas très loin. On rattrapera Shun et Hyoga plus tard."
- Ne change pas cette signature jusqu'à ce qu'il soit révélé que c'est Tenma qui est dans le fauteuil roulant et non Seiya -

Tags: