Auteur Sujet: L'humour dans Saint Seiya  (Lu 1605 fois)

Hors ligne Moïra

Re : L'humour dans Saint Seiya
« Réponse #25 le: 28 septembre 2022 à 19:18:46 »
en fait les Golds utilisent sûrement Twin Sals : c'est à peu près à mi-chemin du parcours, il y a des feuilles pour s'essuyer, et des fleurs pour couvrir les odeurs douteuses.  [:beuh]
« Modifié: 28 septembre 2022 à 19:28:54 par Moïra »
"J'ai prouvé qu'on pouvait être efféminé et botter des culs."

Hors ligne Sylf

Re : L'humour dans Saint Seiya
« Réponse #26 le: 28 septembre 2022 à 19:25:48 »
Hala la, quelle mauvaise foi là quand même. XD Ce genre de chose ne serait jamais mentionné dans une légende … tandis qu’un pet. Cela me fait penser  à un conte où des moines avaient trouvé le moyen de se débarrasser de démons en petant. Il faudrait que je retrouve ça …

Personnellement, j’ai pris ND d’une parce qu’on voit le bout du tunnel, et de deux parce que je voulais voir Deathtoll et Goldie. Je comprends que ça horrifie ceux qui suivent, mais ça a le mérite de réveiller ceux qui dorment au dernier rang parce qu’ils lisent dans les critiques que Kuru ne se renouvelle pas, que c’est tout le temps la même chose, rien de neuf, blabla …

Cela dit, j’adore le ton très « élégiaque » (?) de la série des années 80. Et Asgard est mon arc préféré, c’est dire. C’est un autre parti pris.

Hors ligne Telescopium

  • Astronome du Mont Etoilé
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4637
  • Total likes: 868
  • Membre du CJDMP
    • Voir le profil
Re : Re : L'humour dans Saint Seiya
« Réponse #27 le: 28 septembre 2022 à 22:17:29 »
en fait les Golds utilisent sûrement Twin Sals : c'est à peu près à mi-chemin du parcours, il y a des feuilles pour s'essuyer, et des fleurs pour couvrir les odeurs douteuses.  [:beuh]

Shaka n'est jamais à court de Lotus. [:pfft]

Hors ligne chevkraken

Re : L'humour dans Saint Seiya
« Réponse #28 le: 30 septembre 2022 à 00:05:45 »
Pour l'humour, ça vient aussi des personnages impliqués.

Car soyons franc, on aurait eu un groupe de héros composé de Harbinger, Amor, Paradox, Aphrodite et Deathmask le tout supervisé par un Camus chargé de gérer cette bande de psycho sans péter les plombs, ça aurait été tout de suite plus drôle, même dans un contexte très sérieux.

Bleach fonctionne pas mal sur ce concept (ça et là rivalité entre les heros), même quand la série veut être sérieuse, avec un Kenpachi, Ikkaku, Yumichika ou un Mayuri, ça dérape vite, et quand on rajoute en plus hitsugaya ou Byakuya qui galère à garder leur calme face à ces dégénérés, ben, c'est tordant.

Bleach joue aussi sur un autre aspect que G et Omega ont parfois abordé pour saintseiya, le décalage entre les personnages qui vivent comme à l'Antiquité et le monde moderne.
bien que ce soit surprenant, j'ai davantage touché à Korra qu'à Bayonetta, le fait que j'ai Korra dans mon lit le soir avant de dormir et Bayonetta non doit jouer.

Hors ligne Moïra

Re : Re : L'humour dans Saint Seiya
« Réponse #29 le: 30 septembre 2022 à 13:45:52 »
Pour l'humour, ça vient aussi des personnages impliqués.

Car soyons franc, on aurait eu un groupe de héros composé de Harbinger, Amor, Paradox, Aphrodite et Deathmask le tout supervisé par un Camus chargé de gérer cette bande de psycho sans péter les plombs, ça aurait été tout de suite plus drôle, même dans un contexte très sérieux.
Plus simple encore : imagine Saga et Kanon qui doivent mener une mission ensemble, et sans vous séparer s'il vous plait !
"J'ai prouvé qu'on pouvait être efféminé et botter des culs."

Hors ligne sharivan

Re : L'humour dans Saint Seiya
« Réponse #30 le: 30 septembre 2022 à 15:16:43 »

Pour ma part, l'humour dans Saint Seiya ne m'a jamais spécialement dérangé car il a été distillé avec parcimonie et ne l'ai jamais trouvé de mauvais goût.
D'ailleurs, de mémoire, il me semble qu'il était présent plutôt au début de la série même si Seiya nous a fait partager ses problèmes de flatulences dans Hadès :
-   Seiya qui traite Jabu de "petit chien"
-   Kiki qui utilise sa télékinésie sur Tatsumi et ce dernier qui se fait enguirlander par Saori
-   Seiya qui saute derrière le motard
-   Seiya et Saori qui sont gênés lorsqu'elle vient le voir à l'improviste
-   Kiki qui scrute les armures des héros avec insistance lorsqu'ils sont chez Mû
Dans l'ensemble, ces scènes sont drôles et assez courtes et montrent que les personnages sont humains et, entre les batailles, retrouvent les joies et les plaisirs d'une vie simple.
"Décidément, les temps comme les œufs sont durs et la bêtise humaine n’a pas de limites"

Hors ligne Telescopium

  • Astronome du Mont Etoilé
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4637
  • Total likes: 868
  • Membre du CJDMP
    • Voir le profil
Re : Re : L'humour dans Saint Seiya
« Réponse #31 le: 30 septembre 2022 à 20:56:23 »
Pour l'humour, ça vient aussi des personnages impliqués.

Car soyons franc, on aurait eu un groupe de héros composé de Harbinger, Amor, Paradox, Aphrodite et Deathmask le tout supervisé par un Camus chargé de gérer cette bande de psycho sans péter les plombs, ça aurait été tout de suite plus drôle, même dans un contexte très sérieux.

Bleach fonctionne pas mal sur ce concept (ça et là rivalité entre les heros), même quand la série veut être sérieuse, avec un Kenpachi, Ikkaku, Yumichika ou un Mayuri, ça dérape vite, et quand on rajoute en plus hitsugaya ou Byakuya qui galère à garder leur calme face à ces dégénérés, ben, c'est tordant.

Bleach joue aussi sur un autre aspect que G et Omega ont parfois abordé pour saintseiya, le décalage entre les personnages qui vivent comme à l'Antiquité et le monde moderne.

Avec ces extrêmes, ce serait une sorte de Suicide Squad à la sauce mytho(logique). Mais il y a déjà des différences flagrantes de tempéraments dans le groupe des Bronzes tel qu'on le connaît : Seiya qui fonce te baissée, Shiryû qui est très (trop) réfléchi, Hyôga qui veut faire le dur mais pleurniche et Shun qui est gentillet (sauf quand il pique SA crise). De ce côté-là, on pourrait faire le parallèle avec nombre de fictions pour ados américaines avec le fonceur beau gosse, l'intello, le trouillard, le petit gros...

Hors ligne Samantha Rosenwood

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5290
  • Total likes: 338
  • Japon/Sanctuaire/Russie/Hogwarts/Coruscant
    • Voir le profil
Re : L'humour dans Saint Seiya
« Réponse #32 le: 30 septembre 2022 à 21:32:51 »
Concernant Shun, il est généralement déconseillé de pousser dans ses derniers retranchements quelqu'un de sa trempe: d'où la crise à laquelle tu fais allusion. J'en sais quelque chose. Grande gentillesse, oui, mais il ne faut pas en abuser, car c'est là que les choses se gâtent, pour le petit malin qui n'a pas voulu en tenir compte.
"Yanagi Ni Kazé" - Proverbe Japonais
"Un ami non éprouvé est comme une noix non cassée. On ne sait ce qu'elle renferme" - Proverbe Russe
"Draco Dormiens Nunquam Titillandus" - Devise d'Hogwarts, School Of Witchcraft And Wizardry
"May the Force be with you...Always" - Devise et bénédiction Jedi

Hors ligne Annie

Re : L'humour dans Saint Seiya
« Réponse #33 le: 06 octobre 2022 à 21:20:33 »
Même si on pouvait trouver certains fillers très kitsch dans l'animé des années 1980, par contre, j'ai toujours trouvé que les scènes plus légères étaient bien dosées et intégrées.
On ne s'attend pas à ce que StS fasse du slice of life, mais la 1ère saison pré-sanctuaire avait cet aspect (qu'Omega 1 a d'ailleurs repris), comme les auteurs devaient meubler par rapport à l'avancement du manga.
Cela tenait au fait que les Bronze 5 étaient en phase ascendante en tant que guerriers, et une période de tâtonnements, ce qui laissait la place à des passages où leur vie pouvait être aérée.

Le souci c'est que le schéma bataille du Sanctuaire avec le compte à rebours et Athéna/Princesse Peach est devenu LE mode de narration de quasiment toutes les suites et spinoffs. Alors certes Asgard est grandiose (et l'Athéna sert activement à quelque chose vu que c'était la seule dont le cosmos pouvait contenir la fonte des glaces), mais le fait de resserrer obligatoirement les batailles d'un point de vue chronologique ne permet plus d'inclure des moments d'aération, et les héros n'ont plus vraiment de marge de progression après le Sanctuaire.
Je précise que je déteste la formule Marvel qui consiste à mettre des blagues débiles en plein milieu d'un moment qui pourrait être épique, de désarçonner le tragique, et que je ne voudrait pas la voir appliquée à StS.

Il faudrait peut être envisager StS dans une formule plus feuilletonnesque au lieu du sempiternel compte à rebours, avec une bataille étendue sur le temps et un boss de fin planqué (un peu comme Pontos dans G). Cela permettrait de revenir vers l'ambiance de la 1ère saison et doser quelques touches d'humour bienvenue.

Par contre, je ne m'attend pas à ce qu'un des héros de StS sorte un "Harem Jutsu" à la Naruto, mais des persos déjantés à la Amor (et son théâtre de marionnettes) ou Yôma, voire une pointe d'auto-parodie (Shiryu qu'est-ce que t'es chiant), ou quelques scuds lancés à la figure du genre "Hyoga tu empestes encore le lait du sein de ta mère !", ça collerait très bien.

Hors ligne Kodeni

Re : L'humour dans Saint Seiya
« Réponse #34 le: 15 octobre 2022 à 19:58:34 »
Alors les moments d’humour dans des moments dramatiques ne me dérangent pas.
Un peu plus lorsqu’ils décrédibilisent des personnages (DM dans LoS) ou pas savamment dosés (la scène du pet dans Hadès je la considère mal venue tandis que le moment où Seiya fait crier Markino est juste bien dosé).

Mais je trouve que de l’humour ou du cynisme bien placé au moment du drame ça le fait.
Pourquoi ne sommes nous pas immortels ? La menace qui plane sur le monde l'est bien elle !

Hors ligne 8eme Sens

Re : L'humour dans Saint Seiya
« Réponse #35 le: 16 octobre 2022 à 17:53:42 »
Dans le film Asgard, j'aime bien ce passage où Seiya fait son gamin face au guerrier, les mains dans les poches en train de s'éloigner et de se moquer. Il est en mode moqueur des petits de l'orphelinat.

tandis que le moment où Seiya fait crier Markino est juste bien dosé).

+1 je plussoie
Oui ce côté "polisson" de Seiya est parfaitement dosé.
« Modifié: 16 octobre 2022 à 17:55:46 par 8eme Sens »

Hors ligne Kodeni

Re : Re : L'humour dans Saint Seiya
« Réponse #36 le: 17 octobre 2022 à 16:57:05 »
Dans le film Asgard, j'aime bien ce passage où Seiya fait son gamin face au guerrier, les mains dans les poches en train de s'éloigner et de se moquer. Il est en mode moqueur des petits de l'orphelinat.
Dans la vf : « ah un de ces jours 😏 ! »
Pourquoi ne sommes nous pas immortels ? La menace qui plane sur le monde l'est bien elle !

Tags: